Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Anderson Varejao ne veut pas quitter Cleveland

anderson-varejaoDéjà peu utilisé depuis fin novembre, Anderson Varejao a disparu des radars depuis maintenant trois semaines (deux apparitions pour un total de 20 minutes en 11 matches).

Dans la franchise depuis 2004 et âgé de 33 ans, l’intérieur des Cavs sait que sa situation a peu de chances de s’améliorer. Aujourd’hui, il ne joue même pas alors que Timofey Mozgov est dans le dur. On comprendrait donc qu’il soit tenté de demander un transfert… sauf que pas du tout !

« Si je vais ailleurs et que je gagne titre, ça ne sera pas pareil. Je veux gagner un titre à Cleveland, » assure-t-il au Plain Dealer. « C’est là que je veux rester. J’aime Cleveland. »

« J’ai eu l’occasion de partir quand l’équipe était vraiment mauvaise »

Et pour cause, Anderson Varejao y a passé toute sa carrière, soit plus de 11 saisons. Aujourd’hui, il est le seul rescapé de l’ère LeBron James pré-Miami (Mo Williams est là aussi mais lui est parti puis revenu) et même quand les choses tournaient mal, il est toujours resté loyal.

« Cleveland a été loyal avec moi et je l’ai été avec l’équipe. J’ai eu l’occasion de partir quand l’équipe était vraiment mauvaise, en pleine reconstruction lorsqu’on perdait quasiment tous les matches et c’était dur. Je m’étais dit : ‘Je ne quitte pas Cleveland. Je veux gagner un titre à Cleveland.’ Et je sais aujourd’hui que nous avons une chance d’y parvenir. »

Ça n’aide pas forcément à rendre le temps moins long lorsqu’il est sur le banc, mais le pivot brésilien est du genre tenace.

« Comme je l’ai dit, ça n’est pas facile. Ce n’est pas ce que je veux pour moi personnellement, mais nous sommes une équipe avec beaucoup de profondeur et nous gagnons donc je dois rester professionnel et attendre ma chance. Je n’ai pas beaucoup de temps de jeu mais la saison est longue. Il y a les playoffs au bout et tout peut arriver. Je dois rester prêt à aider l’équipe quand le coach aura besoin de moi. »

Avec 222 matches manqués à cause de différentes blessures sur les cinq dernières saisons, Anderson Varejao est déjà heureux d’être aujourd’hui en bonne santé et puisque les Cavs n’ont, a priori, pas l’intention de l’échanger, il devrait donc avoir une nouvelle chance de réaliser son rêve en remportant un titre dans l’Ohio.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cleveland Cavaliers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés