NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
IND40
OKC31
PHI29
CLE24
MIA6
DET0
CHI
NYK2:00
UTH
BRO3:00
DEN
ATL3:00
PHO
LAL3:00
SAC
POR4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA1.21DET4.4Pariez
  • CHI1.38NEW3.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le calvaire de Jeremy Tyler en Israël

jeremy-tyler

Vous vous souvenez peut-être de Jeremy Tyler, ce lycéen qui avait décidé de ne pas accomplir sa dernière année de lycée pour jouer pro en Europe au Maccabi Haifa, estimant que son année senior serait ennuyeuse,et se plaignant de recevoir des coups en high school, du fait du joueur dominant qu’il était.

Lors de la signature de son contrat, Tyler était heureux d’aller jouer en Israël, où il allait pouvoir devenir le grand joueur qu’il était sûr de devenir. (en effet, il était décrit comme l’un des meilleur joueurs de high school depuis de nombreuses années)

Notre confrère du NY Times, Pete Thamel est allé le rencontrer à Haïfa, et il semblerait que tout n’est pas rose pour celui qui rêvait de marcher sur les pas de Brandon Jennings. Certes, la période européenne du neo-Bucks n’était pas un succès total non plus, mais il était bien entouré, et n’avait pas autant de problème d’adaptation que Tyler actuellement.

Jugez plutôt : son coach dit qu’il est feignant et hors de forme, son capitaine, qu’il est mou, et ses coéquipiers qu’il doit apprendre à se la fermer, et travailler. Il ressort aussi qu’il est immature et naïf, se reposant sur son potentiel, et ne développant une éthique de travail correcte pour le développer.

Lors de son départ, il manqua son vol car il ne savait pas qu’il avait besoin d ‘un passeport, et il a quitté le vestiaire en pleurs après n’avoir joué que 10 minutes pour son premier match. C’est sûr que ce n’est sans doute pas à quoi s’attendait Tyler en venant en Europe. Malgré un potentiel immense décrit par les analystes, il n’a marqué qu’un seul point en 2 matchs, et son coach est étonné qu’il ne possède pas les bases en défense.

« S’il ne fait pas ce qu’il fait le mieux : c’est à dire dunker, il est perdu! »

L’entraîneur du Maccabi, Ashkenazi, n’est pas habitué à devoir gérer les humeurs d’ados américains, la plupart de ses joueurs étant des Israéliens ayant accompli leur service militaire.

« Tout ce qu’il a à faire est de faire comme Brandon Jennings, se taire et apprendre. » dit Sonny Vaccaro, le conseiller du joueur « Au lieu de ça, il se prend pour Kevin Garnett! »

En réponse, Tyler dit douter des connaissances en matière de basket de son coach et de ses coéquipiers.

Selon le joueur lui-même, il est beaucoup plus mature maintenant que lorsque il est arrivé. Qu’est ce ça devait être alors…

La différence aussi, est que Jennings était plus ou moins un valeur sûre en venant en Europe, et son lycée (Oak Hill Academy) était d’un autre niveau que celui de Jeremy Tyler.
Le Maccabi ne fait pas non plus beaucoup pour faciliter son intégration, le joueur a écopé d’une amende de 1000$ -la plus grosse amende donnée par le club depuis 3 ans- pour avoir été absent et être venu en retard à une interview.

Jeremy Tyler est victime du système américain qui érige en star tout joueur de high school qui fait un peu parler de lui dans son état. Tyler est surtout mal entouré, les personnes qui le conseillent ne pensent qu’aux bénéfices qu’ils peuvent tirer de lui, et ont monté la tête d’un gamin de 18 ans qui n’était pas prêt à partir vivre seul dans un autre pays à 18 ans, n’ayant même pas fini le lycée.

En témoigne la phrase qu’il a lancé au reporter du Times en l’accompagnant à l’aéroport :

« J’aimerais pouvoir revenir avec vous. »

Par Thomas
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés