Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
WAS
ORL1:00
MIA
PHI1:30
TOR
NOR1:30
CHI
DAL2:00
MEM
UTH2:00
MIN
BRO2:00
OKC
PHO2:00
SAC
SAS4:00
LAC
GSW4:30
News Résumé

Le collectif des Bulls > Demar DeRozan (37 pts)

Les troupes de Windy-City ont resserré les rangs en l’absence de Derrick Rose, et le résultat a été plutôt satisfaisant : un succès 96-80 acquis à Toronto grâce à une grosse défense comme coach Thibodeau aimerait en voir plus souvent, un Kirk Hinrich parfait dans le rôle du meneur d’expérience intérimaire, et deux tours de contrôle, Boozer et Noah, qui ont fermé la raquette à double tour. Résultat, après avoir marqué seulement 31 points à la mi-temps avec un pourcentage d’adresse flirtant avec les 20%, les Raptors ont frôlé la correctionnelle. Heureusement pour la franchise canadienne, Demar DeRozan a sorti du très lourd après la pause, pour terminer le match à 37 points, record en carrière égalé.

Air ball Time au Canada

Sans D-Rose, les Bulls étaient forcés de revenir aux fondamentaux pour venir à bout d’une équipe de Toronto assez imprévisible. Capables du meilleur comme du pire, les Raptors ont livré une première mi-temps des plus déprimantes à domicile, incapables de trouver des solutions face au imposants intérieurs adverses. Résultat, les air balls s’enchaînent, les possessions mal gérées aussi. Pendant ce temps, Chicago se met en route, grâce à la grinta d’un Noah, à l’adresse d’un Deng, et à l’intelligence de jeu d’un Hinrich toujours dans le bon tempo (40 minutes, 2 pertes de balle). Appliqués, les hommes de Tom Thibodeau rejoignent logiquement les vestiaires avec une avance aussi confortable que surréaliste (45-31 à a pause).

Mais malheureusement pour Dwane Casey, les déboires de ses protégés se poursuivront après la pause. Et alors que Hinrich, Deng, et Butler marquaient dans un fauteuil à 3 points (pas défendus, pourquoi se priver…), l’écart devenait abyssal au milieu du 3e quart-temps (62-35 sur un rebond offensif de Noah dont profitait Boozer).

Kobe, sors de ce corps !

Certainement partagé entre honte et rage, Demar DeRozan, avec la tête des mauvais jours parviendra à sauver la face de son équipe en réalisant une prestation toute bonnement exceptionnelle. A la Kobe Bryant, le natif de Compton enchaînera les paniers les plus improbables les uns que les autres, scorant 13 points en 4 minutes pour finir le 3e quart. En feu, le n°10 de Toronto parvenait presque à faire douter les Bulls dans le dernier acte, ramenant une première fois l’écart à -15 après deux 3 points venus de nulle part (77-62). DeRozan cumulera encore quelques exploits, comme un 2+1 loin du cercle, puis un dunk dont Joakim Noah fera les frais, pour terminer à 37 points.

Insuffisant toutefois pour faire oublier une première mi-temps complètement ratée. Deng et Butler à 3 points tuaient le suspense à 3 minutes du terme en refaisant passer l’écart à + 20, pour diriger Chicago vers une victoire méritée.

L’obstacle canadien franchi, les Bulls au bilan à nouveau positif suite à ce 3e succès consécutif vont désormais se frotter à ce qui se fait de mieux en matière de défense, en donnant l’hospitalité aux Pacers ce soir. Avec ou sans D-Rose, cette confrontation constituera un vrai test pour Thib’s et ses troupes. Le tout sur un air de revanche, puisque ces mêmes Pacers avaient fait imploser Chicago dans le 4e quart-temps il y a dix jours à peine (97-80).

Vidéo en cours de chargement...



[box boxscore_151113_tor-chi]

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *