NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
POR50
LAC48
DEN
UTH21:30
IND
LAL0:00
MIA
PHO1:30
DAL
MIL2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DEN1.82UTA2.08Pariez
  • IND3.05LOS1.42Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Preview NCAA] Big Ten : lutte intense entre Michigan et Michigan State

La saison NCAA approche à grands pas et Basket USA vous propose de découvrir les forces en présence dans les principales conférences du championnat universitaire. Avec l’arrivée de joueurs considérés comme les futures stars du basket mondial, Andrew Wiggins et Jabari Parker en tête, la saison s’annonce palpitante et indécise. Aujourd’hui, place à la présentation de la Big Ten

Présentation

La saison passée, la Big Ten a dominé la NCAA de la tête et des épaules, et si le titre de champion est finalement revenu à Louisville, l’équipe de Michigan s’est tout de meme hissée jusu’en finale. Cette année encore, le haut de tableau de la conference sera extrêmement relevé, et ce malgré les departs de joueurs du calibre de Cody Zeller ou Trey Burke vers la NBA, et la conference devrait encore une fois être la plus dangereuse de toute la NCAA. Avec Michigan, Michigan State ou Ohio State, il serait surprenant de ne pas voir une équipe de la Big Ten à Dallas à l’occasion du Final Four en avril prochain…

Champion 2013 : Ohio State
1er de la saison régulière : Indiana
Qualifiés à la March Madness : 7 (Illinois, Indiana, Iowa, Michigan, Michigan State, Minnesota, Ohio State)
Joueurs draftés : Victor Oladipo (2e, Indiana), Cody Zeller (4e, Indiana), Trey Burke (9e, Michigan), Tim Hardaway Jr. (24e, Michigan), Deshaun Thomas (58e, Ohio State)

La preview

Les favoris

La lutte risque d’être intense du côté du Michigan. Les Wolverines et les Spartans sont attendus dans les toutes premières places du classement national et devraient se disputer le titre de meilleure équipe de la Big Ten. Certes, Michigan devra se passer des services du meneur de jeu Trey Burke qui a été élu meilleur joueur de l’année en NCAA la saison passée et de son acolyte de la ligne arrière, Tim Hardaway, Jr. Mais malgré ces deux lourdes pertes, l’effectif des Wolverines reste très impressionnant, notamment dans la peinture où Mitch McGary et Glenn Robinson III formeront un duo de choc. Si Robinson a été très solide tout au long de la saison passée, McGary s’est véritablement révélé lors de la March Madness en doublant ces statistiques aux points et rebonds. Attention aussi au shooteur Nik Stauskas et au meneur Spike Albrecht, la sensation de la finale du championnat NCAA. L’autre grand favori de la conference sera Michigan State, qui pourra compter sur Adreian Payne dans la raquette et sur le jeune Gary Harris, meilleur freshman de la Big Ten en 2013. Dirigés par le légendaire Tom Izzo, les Spartans auront fort à faire dès la première semaine de compétition avec un choc face à Kentucky le 13 novembre à Chicago. Enfin, Ohio State semble en mesure de rivaliser avec ses voisins du nord même s’il sera difficile de remplacer les vingt points par match de Deshaun Thomas. Aaron Craft, considéré comme le meilleur défenseur extérieur du pays, sera le fer de lance des Buckeyes, mais LaQuinton Ross devrait enfin devenir l’option principale en attaque.

Les outsiders

Absent de la March Madness depuis 2006, la saison prochaine devrait enfin être la bonne pour Iowa, finaliste malheureux du NIT l’an dernier. Avec un effectif inchangé, les Hawkeyes devraient pouvoir se glisser dans le Top 5 de la conference sans trop de soucis. Roy Devyn Marble entre dans la dernière saison de son cursus universitaire et sera l’un des joueurs à suivre au sein de la Big Ten. Toujours placée, jamais gagnante, l’équipe de Wisconsin, à l’inverse d’Iowa, n’a plus manqué le rendez-vous de la March Madness depuis 1998, mais n’a jamais été en mesure de réellement devenir un candidat au titre. Même son de cloche cette année pour les Badgers, qui, avec l’intérieur Sam Dekker et l’arrière Ben Brust, devraient pouvoir se qualifier pour le tournoi final sans trop de difficultés, mais qui aura bien du mal à passer le cap du Sweet 16 au mieux. Indiana sera immanquablement en retrait cette saison après les departs conjugués de Victor Oladipo et Cody Zeller vers la NBA, mais les Hoosiers pourront s’appuyer sur le jeune meneur Yogi Ferrell, le transfuge d’Arizona State Evan Gordon et surtout le freshman Noah Vonleh, l’un des prospects les plus talentueux de la ligue si l’on excepte ceux de Kentucky et Kansas.

Pronostic

1. Michigan
2. Michigan State
3. Ohio State
4. Iowa
5. Wisconsin
6. Indiana
7. Purdue
8. Illinois
9. Minnesota
10. Nebraska
11. Northwestern
12. Penn State

Qualifiés à la March Madness : 5 à 6

Le joueur à suivre

Glenn Robinson III, Michigan (Ailier, Sophomore)

Auteur d’une première saison remarquable à Michigan, Glenn Robinson III est prêt à devenir cette année le leader des Wolverines. Le fils du «Big Dog » aurait pu partir en NBA dès cette saison et aurait probablement été sélectionné aux alentours de la dixième place de la dernière Draft. Mais Robinson a sans aucun doute pris la bonne decision en prolongeant son apprentissage en NCAA pour une saison supplémentaire. Il devrait passer du statut de troisième option offensive (derrière Trey Burke et Tim Hardaway) à celui de « go-to-guy » et ainsi voir sa moyenne de point augmenter considérablement. Mais contrairement à son illustre père, Robinson n’est pas qu’un scoreur, loin s’en faut. Bon rebondeur, il est un féroce défenseur et devrait encore progresser dans ce domaine au fil des matchs. Les ambitions des Wolverines seront grandes cette saison et Robinson aura pour mission de guider son équipe à une nouvelle qualification au Final Four, avant sans doute d’aller tenter sa chance en NBA…

Autres joueurs à suivre : Yogi Ferrell (Indiana), Gary Harris (Michigan State), Andre Hollins (Minnesota), Mitch McGary (Michigan), Adreian Payne (Michigan State), Tai Webster (Nebraska)

Le freshman à suivre

Noah Vonleh, Indiana (Ailier fort)

Le futur d’Indiana, c’est lui… du moins pour la saison qui arrive. Considéré comme l’un des meilleurs intérieurs de la promotion 2013 aux côtés de Julius Randle et Aaron Gordon, Noah Vonleh devrait rapidement devenir la principale attraction du côté des Hoosiers. Très actif pendant l’été, il aurait gagné plusieurs kilos de muscles afin de pouvoir se frotter aux intérieurs les plus puissants du championnat. Capable de scorer aussi bien sous le panier que depuis la ligne à trois-points, sa palette offensive est déjà très intéressante. Il devra progresser en defense pour devenir un joueur dominant mais son éthique de travail et sa détermination semblent montrer qu’il est sur la bonne voie. Pas sur en revanche de le voir porter le maillot des Hoosiers au-delà de la prochaine March Madness.

Autres freshmen à suivre : Luke Fischer (Indiana), Zak Irvin (Michigan), Kendrick Nunn (Illinois)

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés