Histoire News

Hall of Fame : les Red Heads, les pionnières du basket féminin

L’info est quelque peu passée inaperçue derrière l’émotion de Reggie Miller ou les intronisations de Don Nelson ou Ralph Sampson, mais dans la même cuvée 2012 du Hall Of Fame se trouvent également les All-American Red Heads.

Mais qui sont-elles et pourquoi sont-elles toutes rousses ?

Les premières femmes basketteuses de profession

Cette équipe voit le jour en 1936 quand « Ole » Olson s’aperçoit du succès des « Terribles  Suédois,» son équipe masculine de basket qui voyage sur le territoire américain depuis le début des années 1920. Avec sa femme qui tient une chaîne de salons de coiffure, Olson décide de monter une équipe féminine qui partira elle aussi sur les routes des Etats-Unis pour jouer au basket.

Pas forcément rousses, les joueuses se teignaient les cheveux au Henné et portaient un uniforme bariolé qui n’est pas sans rappeler les couleurs des Harlem Globe Trotters. Et comme ces derniers, les Red Heads proposent bien plus que du basket, il s’agit de faire le spectacle et par le même coup, de prouver que les femmes peuvent également jouer au basket et prétendre à une place plus grande dans la société (et contrairement aux idées préconçues, le sport n’empêche pas les femmes de procréer).

Elles battent les hommes à leur propre jeu !

A l’époque, il faut ainsi savoir que le basket féminin se disputait à 6 contre 6 et 3 des 6 joueuses ne pouvaient pas dépasser la ligne médiane ; le basket se rapprochant alors du football américain en cela que certaines joueuses étaient uniquement défenseuses et d’autres uniquement attaquantes.

Lors de leurs premières années, les Red Heads disputaient jusqu’à 180 matchs par monts et par vaux, et sans statistiques fiables, la légende raconte tout de même que 50% de leurs matchs étaient des victoires contre des équipes exclusivement masculines.

Reprises et rachetées en 1948 par Orwell Moore, un coach de lycée, les Red Head donneront naissance à deux autres équipes : les « Ozark Hillbillies » (que l’on traduirait par les « Péquenauds des montagnes ») et les « Famous Red Head ». Graduellement reconnue pour leurs exploits sportifs, les Red Head seront invitées à se produire aux Philippines ou encore en Alaska (respectivement en 1940 et en 1957).

Les Red Heads en action

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=RMOAU1lCJ04]

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *