Washington Wizards 2018/2019

Tous les topics d'équipes de la conférence EST.
Fraîchepine

Sophomore
Avatar du membre
539

Washington Wizards 2018/2019

Message par Fraîchepine » 18 juin 2018, 14:21

Image

Enième déception dans la capitale américaine. La saison des Washington Wizards s’est terminée au premier tour des PlayOffs en s’inclinant 4-2 face aux Toronto Raptors.
Dans sa conférence de presse après le match 6 contre Toronto, John Wall mentionnait le fait que le front office devait trouver une solution pour améliorer l’équipe cet été. Le problème étant que le cap space des Wizards est complètement bloqué. Le méga contrat de Wall commençant lors de la saison 2019/2020 (170 millions sur 4 ans), tandis que Bradley Beal et Otto Porter Jr sont déjà dans leur contrat max.
Ted Leonsis, le propriétaire des Wizards, s’est dit déçu de la saison de son équipe mais il a aussi assuré que les Wizards avaient les pièces nécessaires pour remporter un titre.

Image

Revue d’effectifs :
  • John Wall
    41 matchs – 19,4 points – 3,7 rebonds – 9,6 passes – 42% au shoot – 37,1% à 3 points – 19,1 de PER
    Les saisons décevantes n’abîment pas seulement la réputation d’une équipe, mais aussi celle des joueurs. Et un des pires effets de la saison décevante des Wizards a été la façon dont John Wall, quintuple All-Stars, est redevenu un joueur polarisant.
    L’année dernière toutes les questions l’entourant semblaient avoir disparu. Il était nommé dans la troisième All-NBA team et avait mené les Wizards à leur meilleure performance depuis 1979. Personne ne remettait en question son talent ou sa capacité à diriger une équipe. C’était au reste de le l’équipe d’élever son niveau de jeu et de construire autour de lui afin de conquérir la conférence Est.

    Les Wizards ont pris un bon départ après que Wall ait subi une opération au genou. Ils ont remporté 10 de leurs 13 premiers matchs pour garder leur saison en vie et ont montré de l'énergie après une première moitié de saison en demi-teinte. Bien sûr, l'équipe a perdu 11 de ses 16 prochains matchs avant que Wall ne revienne, mais il était alors trop tard. L'idée que Wall bloquait les Wizards avait déjà pris forme. John Wall est-il égoïste ? Les Wizards doivent-ils l’échanger avant le début de son super max ?

    Wall est le seul joueur de niveau All-NBA de cette équipe. Il y a des joueurs qui ont d’énormes qualités, mais la capacité de Wall à attirer l'attention d'une défense crée des occasions qui permettent aux autres joueurs de marquer.
    Pourquoi est-il autant contesté alors ? Il y a certains aspects de son jeu qui ne concordent pas avec la manière de jouer d’aujourd’hui. C’est un joueur qui génère beaucoup de turnovers, il prend souvent de mauvais shoots et on ne peut pas dire que ce soit un excellent shooteur. Sa communication est également pointée du doigt. Il parle souvent du besoin d’une troisième star, d’un pivot athlétique et d’ajout pour améliorer l’effectif.

    Après Wall a encore des axes qui pourraient lui permettre de franchir un cap. Il devrait continuer à jouer agressif, mais aussi affiner sa sélection de tirs. Il a également joué trop lentement par moments cette année. Quand il marche avec la balle ou reste immobile sans ballon, les Wizards deviennent beaucoup plus faciles à défendre.

    C'est là que l’on doit se tourner vers Scott Brooks. Wall est invité à faire quelque chose à partir de zéro système. On lui demande de faire la décision seule et bien qu'il y ait des moments où ça marchera spectaculairement bien, il y aura d'autres moments où cela mènera à des erreurs. Il incombe à l'entraîneur d'incorporer les bons éléments avec les capacités uniques de Wall.

    Enfin en ce qui concerne le supermax. Dans une équipe où 45 millions de dollars sont alloués à Markieff Morris , Marcin Gortat , Ian Mahinmi et Jason Smith, sa prolongation n'est vraiment pas le plus gros problème de l'équipe.

    John Wall a ses défauts certes, mais ni lui ni son contrat ne devraient être au centre de ce qui ne va pas chez les Wizards. L'équipe l'a placé dans une position où il doit initier l'attaque, initier la défense, être un chef d'équipe, et le porte-parole de l'équipe vu que le front office se cache dans l'ombre. Ce n'est pas très différent de ce que LeBron James est invité à faire pour les Cavs.

    L'organisation doit faire un meilleur travail pour le mettre dans une position où il peut réussir à revenir au niveau de jeu qu'il avait dans sa saison All-NBA et améliorer idéalement ses faiblesses. Les Wizards ont besoin de John Wall s'ils ont des aspirations dans la Conférence Est.
  • Bradley Beal
    82 matchs – 22,6 points – 4,4 rebonds – 4,5 passes – 46% au shoot – 37,5% à 3 points – 18,4 de PER
    Bradley Beal a sans aucun doute gagné sa place chez les All-Stars cette saison. Suite à la blessure de John Wall, il est devenu le fer de lance de l’attaque des Wizards. Prenant au passage la place de backup meneur de jeu derrière Tomas Satoransky, montrant au passage le travail effectué sur la diversification de son jeu (avec une pointe à 6,7 passes sur le mois de février).
    Beal a énormément progressé sur son drive ainsi que sur les finitions contestées près du cercle, forçant les équipes adverses à envoyer une aide et offrant un panier facile à ses coéquipiers.
    Image

    Ses passes n’ont pas été le seul compartiment où Bradley Beal à step-up, son habilité à créer son shoot également. 52% de ses paniers ne venaient pas d’une passe décisive, contre 40% l’année d’avant. Devenant beaucoup plus à l’aise avec son drive et les finitions dans le trafic.

    Les immenses efforts déployés pour maintenir les Wizards dans la course, lui ont sans doutes étaient préjudiciable dans la deuxième partie de saison (après le All-Stars Weekend). Ses stats ont diminués entraînant la chute de l’équipe.
    Mais il a su se ressaissir à la suite des deux premiers matchs de PO, au cours des quatre derniers matchs, ses stats moyennes étaient de 27,8 points à 47,8% au shoot.

    Le potentiel est toujours présent pour Beal qui aura seulement 25 ans cet été. Et malgré toutes les rumeurs entourant les Wizards, il est vraiment difficile d'imaginer un scénario dans lequel Beal n'est pas à Washington la saison prochaine.
  • Otto Porter Jr.
    77 matchs – 14,7 points – 6,4 rebonds – 2,0 passes – 50,3% au shoot – 44,1% à 3 points – 18,3 de PER
    Si vous faîtes partis de ceux qui pensent qu’Otto Porter n’est rien de plus qu’un role player surpayé, vous allez être surpris d’apprendre que son développement au cours de cette saison pourrait être qualifié de très encourageant.
    En termes simples, Porter excelle dans les choses qui font gagner des matchs. Il met des tirs, est un bon rebondeur, ainsi qu’un bon défenseur, et il obtient des turnovers et des fautes.
    Pour 100 possessions d'équipe, Porter cette saison en moyenne c’est 23,2 points, 10 rebonds, 3,2 passes et 2,4 interceptions (seulement Davis, Drummond, Cousins, Westbrook et Simmons ont ce type de stats). La critique qui consiste à dire qu’il est efficace seulement parce qu’il avait un faible taux d'usage et qu’il joue avec Wall est complètement fausse.
    A la manière d’un Bradley Beal il a connu une perte de vitesse, mais cela peut en partie s’expliquer par une blessure à la hanche contractée contre les Pelicans.

    Néanmoins, la production de Porter - à seulement 24 ans - est remarquable. Sa hanche pourrait être un sujet de préoccupation ; il a déjà eu des problèmes avec par le passé. Mais sinon, c’est un joueur sur lequel les Wizards peuvent construire, et quelqu'un dont le jeu devrait lui permettre de devenir la troisième star de l’équipe.

    Avec une flexibilité limitée sur le plan financier, qui pourrait empêcher les Wizards de modifier leur effectif, ils pourraient consacrer plus de temps à trouver des moyens de magnifier Otto. Il est déjà l'un des meilleurs tireurs de la NBA et il a encore de la marge pour s'améliorer et grandir.
  • Markieff Morris
    73 matchs – 11,5 points – 5,6 rebonds – 1,9 passes – 48% au shoot – 36,7% à 3 points – 13,2 de PER
    Sa saison inégale a créé plus de questions que des réponses pour les Wizards. Lorsque les Wizards ont acquis Markieff Morris à la trade deadline de 2015, ils cherchaient un intérieur athlétique et capable de stretch pour laisser de l'espace à John Wall. Markieff a fait toutes ces choses par à-coups, mais il y a eu trop de fois où il n'a pas fait assez.

    Même à son meilleur niveau, Morris peut être désinvolte quand il s'agit de défense et de rebond, et ses frustrations peuvent handicaper l'équipe. Morris a terminé la saison avec 13 fautes techniques.

    Maintenant, alors qu'il entre dans sa dernière année de contrat, les Wizards doivent se poser les bonnes questions. Aussi frustrant qu'il ait été parfois, il sera difficile de trouver quelqu'un qui puisse fournir une valeur égale ou supérieure avec le peu d'argent disponible. Seul le temps dira quelle décision ils prennent, mais cette saison ne va pas faciliter la décision des Wizards.
  • Marcin Gortat
    82 matchs – 8,4 points – 7,6 rebonds – 1,8 passes – 51,8% au shoot – 14,7 de PER
    Marcin Gortat est sûrement au crépuscule de sa carrière. Mais il est toujours très efficace à sa manière. C’est notamment le maître lorsqu’il s’agit de faire des écrans pour libérer le porteur de balles. Donc il est encore loin du point où il devient inefficace. Mais je reviendrais sur la situation des pivots un peu plus loin.
  • Kelly Oubre Jr.
    81 matchs – 11,8 points – 4,5 rebonds – 1,2 passes – 40,3% au shoot – 34,1% à 3 points – 11,9 de PER
    La troisième année de Kelly Oubre dans la NBA était vraiment remplie de hauts et de bas. Il a connu une très bonne première partie de saison, avant de retomber dans ses travers (son % au tir diminuait alors que son utilisation augmentait).
    Pourtant, même durant cette crise, Oubre avait des moments qui illustraient son potentiel. Dans les deux victoires en PO, il a limité les Raptors à un 4/19 au shoot sur des possessions où il était le défenseur principal. L’apport de Kelly Oubre a complétement fait basculer ces deux matchs.

    Maintenant il entre dans la dernière année de son contrat rookie. En surface, Oubre a beaucoup à offrir. Il est jeune, talentueux, athlétique et joue comme un mort de faim. Il s’est amélioré chaque année depuis son arrivée en NBA, et on peut espérer que cela continue dans ce sens.
    Honnêtement, les Wizards ont besoin d’un joueur avec ses capacités perturbatrices qui peut faire basculer un match. Malheureusement, cette saison n’a pas permis de savoir si Oubre pouvait devenir un joueur régulier. C’est pourquoi les Wizards n’auront pas d’autre choix que de patienter et de voir la saison suivante avant de prendre une décision importante.
  • Mike Scott
    76 matchs – 8,8 points – 3,3 rebonds – 1,1 passes – 52,7% au shoot – 40,5% à 3 points – 13,7 de PER
    Mike Scott a dépassé toutes les attentes placées en lui quand les Wizards l’ont signé au minimum l’été dernier. Et il a sans doute connu la meilleure saison de sa carrière tout en étant le joueur le plus régulier du banc chez les Wizards en dépassant tous ses records en carrière sur les % aux shoots.
    Scott a parié sur lui-même et maintenant il va encaisser. L'année dernière, Patrick Patterson et Ersan Ilyasova ont récolté plus de 5 millions de dollars par année à un âge similaire, alors Scott devrait obtenir une belle augmentation cet été. Une mauvaise nouvelle pour les Wizards. Même si Scott obtient un peu moins que cela dans le marché fermé de cette année, les Wizards devraient utiliser une grande partie de l'exception pour le garder, ce qui les limiterait à offrir des contrats minimum à tout le monde pour remplir leur effectif.
    S'ils le paient en raison d'une année folle, ils feront la même erreur qu'ils ont faite avec Martell Webster. Mais s'ils le laissent partir, ils seront dans la même position que la saison dernière, en pariant sur leur capacité à trouver un joueur productif en recherche de seconde chance.
  • Tomas Satoransky
    73 matchs – 7,2 points – 3,2 rebonds – 3,9 passes – 52,3% au shoot – 46,5% à 3 points – 15,4 de PER
    Tomas Satoransky a connu une très bonne saison régulière 2017-18. Il a récolté en moyenne 7,2 points et 3,9 passes par match tout en tirant 52,3% et 46,5% à trois points. Satoransky a débuté 30 matchs à la place de John Wall cette saison et a joué admirablement bien, gardant Washington dans les équipes playoffables jusqu’à la fin de la saison.

    Etonnamment son temps de jeu a fortement diminué en playoff avec la signature de Ty Lawson et l’augmentation du temps de jeu pour Wall.
    Si les Wizards - principalement Brooks - ne peuvent pas voir le talent et la polyvalence qu'il possède, une autre équipe le fera.
Détruire pour reconstruire ?

Les Washington Wizards sont confrontés à une question difficile alors qu'ils entrent dans un été important: ce noyau de joueur est-il assez bon pour dominer la conférence Est ? Ou doivent-ils détruire ce noyau ?
En surface, la question semble un peu stupide. Washington vient juste de perdre face aux Toronto Raptors, une équipe qui s'est recréée autour de leur propre noyau. Pourquoi Washington ne peut-il pas faire de même ?

John Wall, Bradley Beal et Otto Porter, car ce sont d’eux que l’on parle, ont été extrêmement productif ensemble. Leurs compétences se complètent bien. Wall est difficile à arrêter avec la balle en transition et il est soutenu par un Beal qui peut tirer et gérer le ballon, et l'un des meilleurs tireurs de la ligue en la personne de Porter.
Pour comprendre le potentiel de ce noyau, ne cherchez pas plus loin que la saison dernière. Quand tout le monde était en bonne santé, l'équipe a connu une séquence de 41 parties avec un résultat de 29-12, ce qui équivaudrait à un gain de 58 victoires sur une saison complète.

Ces joueurs ne sont pas le problème. Les problèmes sont le cap space gaspillé dans la construction de l'équipe autour d'eux. Si Washington avait dépensé plus judicieusement, ils seraient dans une bien meilleure position qu'actuellement. Leur incapacité à obtenir de l'aide cet été malgré la distribution de plus de 100 millions de dollars en contrats garantis (avec options de joueurs) a coûté à la flexibilité financière nécessaire pour bien se construire.

Heureusement, Marcin Gortat , Markieff Morris , Jason Smith et Jodie Meeks entament leurs dernières années contractuelles, de sorte que les Wizards peuvent enfin avoir l'opportunité de trader certains de ces contrats. Les équipes qui cherchent à se positionner pour faire une course à la classe agent libre 2019 chargé trouveront de la valeur dans les affaires expirantes de Washington .
Avec quelques ajustements dans le roster qui pourraient venir de la draft, de trades ou en utilisant la stretch provision pour obtenir du cap, les Wizards pourraient construire un effectif leurs permettant de faire meilleur figure une fois les playoffs venus.

Et même si les Wizards veulent casser ce noyau, ils ne devraient pas chercher à échanger John Wall. Il est le seul joueur de l’équipe qui a toujours montré le talent d’un All-NBA.
Cela laisse Bradley Beal et Otto Porter. Les deux joueurs ont excellé à certains moments et même s’ils sont sur des offres max, les deux pourraient être échangés. Beal sort de sa première apparition All-Star et l'efficacité et la polyvalence de Porter font de lui un produit unique et précieux.

Les Wizards peuvent envisager de mettre à disposition un ou les deux joueurs, surtout si les Spurs veulent échanger Kawhi Leonard ou si des signes encourageants permettent de penser que DeMarcus Cousins va se remettre complètement de sa blessure.

John Wall, Bradley Beal et Otto Porter ne sont pas le problème avec les Wizards, mais ils pourraient aussi ne pas être suffisants pour surmonter les lacunes qui sont déjà en place. Si leur conservation n'implique pas une voie claire pour avancer à un niveau supérieur, vous devez vous demander à quoi bon payer plus pour les mêmes résultats ?

Recherche pivot. Urgence !

“Horford had been incredibly intrigued with Wizards and there was a time that he preferred Washington’s talent over Boston’s. Wild finish.” - Adrian Wojnarowski.

Quelques heures plus tard, les Wizards signaient Ian Mahinmi pour un montant de 64 millions de dollars sur quatre ans et ajoutaient deux backups avec Jason Smith et Andrew Nicholson. Au total, l'équipe s'est engagée à verser 106 millions de dollars au trio, soit seulement 7 millions de dollars de moins que ce que les Celtics ont versé à Horford au maximum.

Deux ans plus tard, Nicholson a dû être emballé avec un choix de draft du premier tour pour devenir légèrement attrayant pour les Brooklyn Nets (pick qui deviendra Jarrett Allen – coucou le pivot…). Mahinmi ne possède pas les compétences pour réussir dans la NBA moderne et commet plus de fautes (7,2 pour 36 minutes) que n'importe quel autre joueur dans une rotation NBA. Smith a été relégué à cirer le banc cette saison, ne jouant que 33 matchs et ayant joué 285 minutes cette saison.

D’un autre côté Marcin Gortat a été le pivot titulaire des Wizards pour chacune des cinq dernières saisons. Il est resté constant, à la fois en termes de production et de durabilité. Mais The Polish Hammer devrait être échangé cet été. Il y a plusieurs raisons à ce trade : Gortat arrive dans la dernière année de son contrat mais également les embrouilles avec John Wall (notamment un tweet lors de la blessure du meneur). Wall étant le visage de la franchise, ce n’est pas lui qui va devoir plier bagages. Il faut donc un nouveau pivot, et Wall en a fait la demande à ses dirigeants.

Une des pistes évoquées mène directement à DeMarcus Cousins. Les bruits de couloirs semblent indiquer que le pivot ne va pas retourner chez les Pelicans. Et Washington n’est souvent pas loin lorsqu’on parle de Cousins (même à l'époque des Kings), ce dernier pourrait rejoindre son pote Wall à Washington. Mais ce mouvement passera seulement par un sign-and-trade, qui verrait soit Beal ou Porter partir en Nouvelles Orléans. Un mouvement a étudié tant l’arrivée de Cousins apporterait de l’alternance dans le jeu des Wizards.
L’arrivée du pivot est une priorité et cette quête pourrait les amener vers Whiteside. Où ils pourraient dealer leurs contrats expirants (Gortat, Smith, Morris) pour récupérer le pivot.
Washington pourrait même tenter le pari à moindre coût : Dwight Howard. Mais ajouter une tête de c*n à une équipe qui en possède déjà beaucoup trop, est-ce une bonne idée ?

Autres solutions à étudier : Jonas Valanciunas, DeAndre Jordan, Mason Plumlee, Nikola Vucevic…

Draft 2018 :

Image
  • Pick 15 -> Les Washington Wizards ont sélectionné Troy Brown Jr. de l’université d’Oregon. Lors de sa saison freshman, il tournait à 11,3 points, 6,2 rebonds et 3,2 passes par match. Grosse surprise ce choix et il ne semble pas vraiment faire l’unanimité du côté des américains. Dans tous les cas, Troy Brown est un arrière/allier avec les caractéristiques d’un meneur (il a beaucoup jouait en tant que meneur dans sa jeunesse avant d’être décalé en arrivant à Oregon) et un bon défenseur polyvalent. C’est un des plus jeunes joueurs de cette cuvée (il n’a pas encore 19 ans) donc on peut penser qu’il possède un upside intéressant.
    Ce choix n’est pas une hérésie, ni géniale. Dans tous les cas il aura sa chance en début de saison vu que Jordie Meeks est suspendu 18 matchs. Les autres options intéressantes semblaient être, pour moi, Lonnie Walker (même si Brown aurait plus impressionné lors des workouts) ou Robert Williams.
  • Pick 44 -> Les Wizards ont sélectionné le meneur de jeu ukrénien Issuf Sanon. On ne va pas se mentir, je n’ai jamais entendu parler de ce joueur. C’est un meneur de jeu défensif, bon en transition et en drive. Ernie Grunfeld a indiqué qu’il sera stash en Europe la saison prochaine.
    Là les Wizards fans peuvent avoir des regrets vu que Keita Bates-Diop était toujours disponible ainsi qu’Hamidou Diallo. Personnellement j’aurais plutôt opté pour Chimezie Metu. Ou Trevon Duval, mais ça c’est plus pour mon kiff perso ^^


En conclusion on ne peut pas mettre les Wizards dans les gagnantes de cette draft. Mais on peut juste attendre de voir ce que va donner Troy Brown en NBA.
Modifié en dernier par Fraîchepine le 25 juin 2018, 15:24, modifié 1 fois.

marmite

Celtics
Avatar du membre
10280

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par marmite » 19 juin 2018, 08:14

https://thesportscapitol.com/2018/06/18 ... racts/amp/
The Wizards are open to trading down from the 15th overall pick in Thursday’s draft if another team takes on one of Washington’s expiring contracts.

That’s the message relayed from the Wizards to other NBA teams, a league source tells The Sports Capitol.

The Wizards have five players with expiring contracts, including starters Marcin Gortat and Markieff Morris. Gortat’s $13.56 million salary for the 2018-19 season dwarfs the other expiring deals. The hefty figure counts among the reasons why the 34-year-old center is considered a likely trade piece.

The Wizards, who also own the 44th pick, are poised to make their first draft selection in either round since 2015. The first-round selection likely offers the best opportunity for immediate help considering the team currently lacks salary cap space in next month’s free agency.

The asset also provides the Wizards a chance to shed salary and perhaps move below the luxury tax after exceeding that threshold in 2017-18. According to ESPN, Washington enters free agency with $127 million in guaranteed salary — approximately $4 million above the $123 tax line.

Morris ($8.6), Jason Smith ($5.45), Jodie Meeks ($3.454) and Tomas Satoransky ($3.129) are the other expiring contracts.

The 2018 draft class is considered a deep group with talent into the second round. According to league sources, Washington likely cannot drop below the 18-20 range to remain on the same talent level its current selection offers. Previous discussions indicated the Wizards would prefer remaining at 15.

Gortat started all 82 regular-season games for a second consecutive season. The durable big man averaged 8.4 points, 7.6 rebounds and 25 minutes per contest. The minutes were his fewest since arriving in Washington ahead of the 2014-15 season.

One of the NBA’s leaders in screen assists, Gortat remains a helpful player, though his interior style trends away from the modern small-ball era.

Issues between Gortat and Wall bubbled up during the season and following the first-round playoff loss to Toronto when the point guard addressed various roster concerns. “I think it’s just figuring out what pieces can add to our team and what guys can stay and what guys can go that make us – that really want to be here, that really want to win and really want to take that next step,” Wall said.

Many believe Gortat was the subject of this and other critiques, which has turned an icy relationship frigid.

Morris, Washington’s starting power forward, averaged 11.5 points and 5.6 rebounds in 73 games following offseason abdominal surgery.

Smith went from a key frontcourt reserve with a perimeter-shooting punch during the 2016-17 season to a misfiring 2017-18 campaign. The 7-footer fell out of the rotation last season — and opted into his player option during the offseason.

Meeks reportedly opted into his player option earlier this month. The shooting guard has 19 games remaining on his original 25-game suspension for violation of the NBA’s drug policy.

Satoransky’s salary and skill set makes him the most attractive of the potential trade pieces for other teams, though trading him would be less about the salary cap and more about asset gathering. The versatile 26-year-old solidified the backup point guard role behind Wall, though coach Scott Brooks often preferred using the 6-foot-7 Satoransky throughout the lineup.

What Washington can take back in salary depends on the total money involved. Using Gortat’s salary as an example, if a trade moves Washington under the luxury tax, it can take back his salary plus $5 million. If over, the Wizards can take back 125% of his salary plus 100,000.

Center Ian Mahinmi’s remaining contract — two-years, $32 million — remains the most onerous on the roster and likely unmovable without significant asset burden.

Washington signed Mahinmi in 2016 during the same offseason it inked Andrew Nicholson to a four-year, $26 million. Nicholson fell out of favor almost immediately and was dealt to the Brooklyn Nets at the February trading deadline along with a 2017 first-round pick for Bojan Bogdanovic.

Though Bogdanovic supplied the Wizards with needed production in the postseason, he left in free agency following the season. Washington certainly could seek players who are not on expiring contracts this time.

NBAers

MVP
Avatar du membre
12735

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par NBAers » 21 juin 2018, 18:31

Cela devrait ravir les fans. :)
Image

( oui ça manque de commentaires dans le coin =p~ )
#Ensemble
Cacao<<<<<Chocolat ::d

Cracker

All Star
Avatar du membre
Beantown Supacrew
5985

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Cracker » 22 juin 2018, 15:05

Vous penses que la fan base des Wizards est forte en Europe ? J'ai bien peur, de voir l'O2 Arena complètement orange.
Peace and Basket - Goal life : Game seven.
Général : 8ème de la SFL Coupe du Monde 2018.

Fraîchepine

Sophomore
Avatar du membre
539

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Fraîchepine » 25 juin 2018, 15:25

Message de présentation terminée. On va tenter de relancer ce topic ;)

marmite

Celtics
Avatar du membre
10280

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par marmite » 25 juin 2018, 15:31

Nice, je vais lire ça, merci d'avance !

Fraîchepine

Sophomore
Avatar du membre
539

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Fraîchepine » 25 juin 2018, 16:45

Merci, hâte d'avoir ton retour. :D

Sinon Sydney Lowe a accepté un accord pour devenir l'assistant principal de Dwane Casey à Detroit. Scott Brooks devra donc trouver une solution à ce poste vacant, une première depuis son arrivée chez les Wizards en 2016.
Chez les Wizards, Sydney Lowe travaillait principalement avec les guards de l'équipe. Bien qu'il soit difficile de déterminer exactement le crédit qu'il mérite pour le développement de John Wall et Bradley Beal, il n'y a pas de doutes qu'ils ont connu leurs meilleures saisons sous sa tutelle.
Modifié en dernier par Fraîchepine le 25 juin 2018, 22:21, modifié 1 fois.

SylvesterTemple

Bucks
Avatar du membre
Bucks Forest County
10303

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par SylvesterTemple » 25 juin 2018, 17:41

Outch, je m'incline Fraichepine ! (de rien pour la rime...)
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

RowLegion

Sophomore
Avatar du membre
Lakers
855

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par RowLegion » 25 juin 2018, 20:16

Le topic de présentation est ouf, pas l'équipe en revanche ! :taistoi: :)))

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6741

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par LucAl » 26 juin 2018, 08:35

Super message pour une équipe en grande difficulté.

Wall ne peut pas être transféré avant le 27 juillet si jamais. Les Spurs pourraient s’intéresser à lui éventuellement, si les Wizards veulent vraiment s’en débarrasser. Après, c’est un risque énorme, un contrat qui a de bonnes chances d’être un des pires de la ligue.

opigucci

Rookie
148

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par opigucci » 26 juin 2018, 08:48

Deal Cousins-porter jr ça arrange les 2 équipes je trouve. A Washington Cousins retrouve son pote Wall et Oubre jr remplace Porter jr dans le 5. Quant à la nouvelle Orléans, Porter jr comble l'un des manques criant de leur équipe depuis quelques années, le poste 3.

ClassHicks

Pacers
Avatar du membre
Pacers
2573

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par ClassHicks » 26 juin 2018, 09:29

opigucci a écrit :
26 juin 2018, 08:48
Deal Cousins-porter jr ça arrange les 2 équipes je trouve. A Washington Cousins retrouve son pote Wall et Oubre jr remplace Porter jr dans le 5. Quant à la nouvelle Orléans, Porter jr comble l'un des manques criant de leur équipe depuis quelques années, le poste 3.
C'est le meilleur deal et le plus cohérent pour deux équipes impliquées que j'ai vu jusqu'ici. Je ne suis pas sur qu'il y ai quelque chose à rajouter derrière pour équilibrer.
"My job is to play basketball, not make excuses," Larry B.

Fraîchepine

Sophomore
Avatar du membre
539

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Fraîchepine » 26 juin 2018, 15:48

Merci à vous, ça fait toujours plaisir d'avoir des retours, même si les Wizards ne sont pas énormément appréciés sur ce forum :mrgreen:

Concernant John Wall je pense clairement que les Wizards n'ont aucune intention de le trader, c'est le visage et le leader de la franchise. Sauf si Washington veut complètement faire exploser son noyau en tradant les trois "stars" (Wall, Beal, Porter), pour moi il sera toujours présent au début de la saison régulière.
Pour son méga contrat, comme je l'ai expliqué, je pense que c'est plus le reste de l'équipe qui est mal construite. Wall c'est un joueur drafté par les Wizards, il est devenu All-Star, All-NBA et All-NBA défensive team, donc il devient éligible à ce genre de contrat, c'est normal de lui donner. Imaginons, aujourd'hui contre quel meneur tu le remplaces en sachant que le nouveau meneur devra avoir le même contrat ? (c'est complètement un cas irréel, on est d'accord. Mais j'aime bien ce genre de situation pour les comparaisons). Je vois que Curry et après je ne l'échange contre aucun autres meneurs de la ligue.

Pour DeMarcus Cousins c'est sûr que ça va être une des priorités de l'intersaison. Sacrifier Otto Porter Jr. pour avoir Cousins faut pas hésiter une seconde, tant l'équipe va être beaucoup plus équilibrée et aura bien plus d'alternance dans son jeu offensif (après faut envoyer un des contrats expirants dans le package, vu que Porter va toucher 26 millions et Cousins devrait signer pour plus). J'ai même vu sur des sites sur les Pelicans, des trades où les Wizards réussissaient à garder Wall, Beal et Porter tout en ajoutant DeMarcus avec un transfert ressemblant à Oubre/Satoransky/Gorgut + des contrats expirants. Ça peut aussi se faire quand on voit contre quoi est parti Chris Paul dans le même style de situation. Moi je trouve que c'est mieux le trade avec Otto Porter au moins tu ne détruis pas ton banc.

UJ3212

Rôle-Player
Avatar du membre
Jazz
1197

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par UJ3212 » 26 juin 2018, 15:58

Mais DMC n'est plus sous contrat non? Il est libre de signer où il veut? Pourquoi irait-il s'enterrer chez les Wizards?

Fraîchepine

Sophomore
Avatar du membre
539

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Fraîchepine » 26 juin 2018, 18:21

Si DeMarcus s’enterre en allant à Washington, dans la plupart des équipes de la ligue il va s'enterrer alors ;) Bien évidemment son arrivée passera automatique par un sign-and-trade, Cousins et Wall n'ont jamais caché leur amitié depuis l'époque Kentucky. Une équipe avec une base Wall-Beal-Cousins, ça peut être très compétitif dans la conférence Est (bien plus que dans toutes les autres franchises où on l'annonce).

UJ3212

Rôle-Player
Avatar du membre
Jazz
1197

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par UJ3212 » 26 juin 2018, 18:23

:) :) :)

J'attendais que soit prononcé le mot "sign & trade". Il faut arrêter les gars. C'est comme la comète de Halley, ça arrive une fois tous les 50 ans.

Fraîchepine

Sophomore
Avatar du membre
539

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Fraîchepine » 26 juin 2018, 18:46

Peut-être. C'est fort possible qu'au début de la saison régulière Cousins ne soit pas du côté de Washington. Je dis juste que cet été, il y aura des discussions avec le pivot et que ça me semble une solution intéressante pour les trois parties.
Les Pélicans récupèrent du shoot et du talent sur un poste 3 décimé avec l'arrivée de Porter Jr. Ou même ils peuvent seulement récupérer du talent, s'ils ne veulent pas du contrat d'Otto, avec Oubre et Sato. Washington, où il manque un pivot, met la main sur un top 3 intérieur de la ligue. Et DeMarcus, comme je l'ai dit dans mon message précèdent, rejoint son pote Wall et signe dans la franchise qui lui offre le plus de garanties d'aller loin en playoff (dans celles qui sont citées comme possible destination).

Chonchito

All Star
Avatar du membre
Dub Nation
5124

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Chonchito » 26 juin 2018, 19:35

Washington est tellement dans la merde financièrement ça va être intéressant à suivre. Leur 6 principaux joueurs (les titulaires + Mahinmi) prennent ~108M. Et l'an prochain une fois que Gortat et Morris arriveront en fin de contrat et que leurs 20M seront libérés, ces 20M iront chez John Wall qui va doubler son salaire. On aura donc un quatuor Wall-Beal-Porter-Mahinmi qui touchera 108M avec un Oubre RFA qui sera obligé de partir.

Il va falloir être créatif pour réduire les dépenses, et je pense que Cousins est la dernière des préoccupations pour eux cet été. :)

Sativa

All Star
Avatar du membre
Cavaliers Fear The Sword
9236

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Sativa » 27 juin 2018, 01:39

Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi Washington a pris Austin Rivers en échange de Marcin Gortat ?

Chonchito

All Star
Avatar du membre
Dub Nation
5124

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Chonchito » 27 juin 2018, 01:58

Je t'explique à condition que tu m'expliques pourquoi les Clippers ont échangé Rivers pour Gortat!

Rivers est quand même un meilleur joueur que Gortat, il est beaucoup plus jeune, et ils ont quasiment le même contrat, Rivers est même un peu moins cher. Quand j'ai vu ça, je pensais qu'il y aurait un 2nd tour qui allait venir s'ajouter pour accompagner Gortat, mais a priori non...
Je comprends l'idée de prendre un pivot pour anticiper le départ de Jordan mais je pense que pour les Clippers, il y avait moyen de faire beaucoup mieux que Gortat pour RIvers.

Sativa

All Star
Avatar du membre
Cavaliers Fear The Sword
9236

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Sativa » 27 juin 2018, 02:23

Du côté des Clippers le seul intérêt que je vois comme tu le dis c'est d'anticiper le départ de DeAndre Jordan, je vois pas autre chose.

Pour Washington, certes Rivers est un bien meilleur joueur, plus jeune et avec un contrat similaire mais Washington perd son pivot titulaire dans l'histoire pour un 6ème homme qui va jouer derrière Wall et Beal. Je sais pas ce que les Wizards mijotent encore mais pour l'instant leur seul pivot c'est Ian Mahinmi, ils vont quand même pas démarrer la saison avec Mahinmi titulaire !

Pour une équipe que je voyais tenter l'année prochaine de jouer les places en Finals, ce trade m'a presque l'air d'être une régression

Chonchito

All Star
Avatar du membre
Dub Nation
5124

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par Chonchito » 27 juin 2018, 03:24

Déjà vu les salaires de Washington, économiser 1M (+taxe) en lâchant seulement un vieux pivot surpayé c'est pas si négligeable surtout cette année où tout le monde veut économiser. Je pense que si Rivers gagnait 2M de plus, le trade ne se faisait pas.

Ensuite, ça rajoute de la profondeur pour jouer un peu plus souvent small ball avec Rivers (ou Oubre comme l'an passé) à la place de Gortat en décalant Markieff en 5.

Mais pour le pivot je pense que Mahinmi va démarrer, sinon il y a Dwight sans doute au minimum et on va évidemment reparler de la piste Cousins mais Washington voudra absolument faire ça seulement s'ils économisent de l'argent donc il faudra inclure Porter (ou éventuellement Beal) et NOLA n'est pas une poubelle donc ça va être compliqué, Porter seul ne suffira pas.
Un truc genre Cousins + asset négative (Hill ou Ajinca) contre Porter + asset positive (Oubre ou pick), ça ressemble déjà un peu plus à une offre si Cousins signe pour bien moins cher que Porter (27M) ce qui semble quand même probable. :)

marmite

Celtics
Avatar du membre
10280

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par marmite » 27 juin 2018, 04:40

Je me souviens aussi de commentaires assez énervés de la part de Gortat, il était temps qu'il change d'air.

V@l

Franchise Player
76ers Liberty Baller
2648

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par V@l » 27 juin 2018, 07:14

Ils peuvent tenter Dwight qui sera buy out par les Nets. Et donc touchera deja gros. Ils peuvent le signer pour pas grand chose sur 1 an du coup.

sebduth

Rôle-Player
Avatar du membre
SuperSonics
1629

Re: Washington Wizards 2018/2019

Message par sebduth » 27 juin 2018, 07:46

Trade bizarre effectivement, que je n'explique que par le rééquilibrage de chaque roster.