Chicago Bulls 2020/2021

Tous les topics d'équipes de la conférence EST.
butlerlesfesses

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2078

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par butlerlesfesses » 13 janvier 2021, 08:25

Et quand tu mesure 2m, 13h de route dans une Clío ça doit être sympa 😆
JORDAN , PIPPEN , RODMAN , BUTLER , ROSE
BULLS BULLS BULLS

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1155

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 13 janvier 2021, 11:01

T'es sûr que c'était pas une 4L ou une 2CV? :p

butlerlesfesses

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2078

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par butlerlesfesses » 13 janvier 2021, 20:09

😂 j’espère pas pour eux

Ooohh je viens de penser à un trade.
Les raptors font pas un beau début de saison...
Lowry contre Lauri + otto
JORDAN , PIPPEN , RODMAN , BUTLER , ROSE
BULLS BULLS BULLS

jujug

Greatest
Avatar du membre
18794

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par jujug » 13 janvier 2021, 20:16

butlerlesfesses a écrit :
13 janvier 2021, 20:09
😂 j’espère pas pour eux

Ooohh je viens de penser à un trade.
Les raptors font pas un beau début de saison...
Lowry contre Lauri + otto
Il a 34 ans Lowry quand même. :)
"Some people did not like this ceremonial style. But after all when you have to kill a man it costs nothing to be polite." (W. Churchill, déclaration de guerre au Japon, 8 décembre 1941).

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1155

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 13 janvier 2021, 20:19

Ouais, c'est pas trop le trade du futur... pourtant j'aime beaucoup Lowry.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 14 janvier 2021, 00:09

Etant donné notre marge financière à venir, j préférerais qu'on récupère un meneur créateur d'expérience via la FA plutôt qu'en lâchant un asset important comme Markkanen, même si ça évite le casse tête de combien lui donner pour son nouveau contrat cet été.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 14 janvier 2021, 18:03

PATRICK WILLIAMS, RETENEZ CE NOM !
Image

Il ne cachait pas un énorme sourire et une certaine satisfaction après avoir affronté et défendu sur Kawhi Leonard, un joueur dont Patrick Williams continue de s’inspirer régulièrement, lui qui possède un corps et une morphologie qui ne sont pas sans rappeler The Klaw à ses débuts aux Spurs ! Pour son 11ème match NBA, titulaire comme lors des 10 précédents, Pat a eu la consigne de la part de son coach de défendre sur son idole. Une confiance déjà bien établie entre Billy Donovan et son staff d’un côté, et le rookie de 19 ans de l’autre, qui a déjà eu l’occasion de se coltiner Giannis Antetokounmpo et LeBron James avant Kawhi, le tout en l’espace de 10 jours.

De quoi effrayer Pat ? Certainement pas. Mieux il en redemande : « J’ai la poitrine en feu tellement il m’a bousculé à grands coups d’épaules, mais j’espère avoir l’occasion de défendre sur lui à nouveau lors de notre prochain match contre eux. » disait il après la rencontre à Milwaukee ou Giannis ne l’a pas ménagé. Après avoir défendu sur LeBron James ? « Défendre sur lui pour un 10ème match en carrière, je ne peux rien demander de mieux. C’est LeBron James, bien sur qu’il va trouver ses positions préférentielles et scorer, il faut juste le faire bosser un maximum sur ces shots là mais il les a rentré quand même. Je peux toujours faire mieux. Il y a eu quelques possessions au début ou j’aurais du être plus agressif pour l’empêcher de prendre ses spots favoris, parce qu’après il était trop confortable. » Des analyses qui mélangent excitation et sérénité, une rareté.

Image

Bien entendu Giannis, LeBron et Kawhi ont malgré tout réalisé de solides rencontres ces soirs là, mais le Rookie les a harcelé, il les a joué physiquement et n’a pas reculé, toujours bien sur ses appuies en post up pour ne pas décoller à chaque poussée, et les a forcé à bosser sur chaque tir. Et si Kawhi a trouvé la solution en profitant d’excellents screens que Williams contournait pour s’offrir un peu d’espace et claquer des 3pts en pagaille au 3ème quart-temps dimanche, le fait est que Williams a énormément appris lors de ces matchs là et s’impose déjà comme l’un des meilleurs défenseurs de l’équipe, s’il n’est pas déjà le plus complet et le plus intelligent dans ce secteur malgré son jeune age, entre son placement, ses appuies et sa puissance en un contre un, ses aides, ses couvertures, son timing et ses longs bras.

Et tout ça en étant productif de l’autre côté également ! Après un Career High de 17pts sur le parquet des Clippers pour conclure de belle manière le Road Trip, Williams affiche sur ce début de saison une moyenne de 10.3pts en étant le 2ème Rookie a avoir disputé le plus de minutes au total (291 soit 26.5/match), mais surtout avec des pourcentages aux tirs très intéressants : 47.2% aux tirs dont un splendide 45.8% à 3pts (11/24 avec une affection particulière pour les corners) et 85.7% aux lancers, signes d’une bonne sélection de tir et d’un jeu à la fois fluide et patient, ou il ne précipite rien mais sait saisir les opportunités qui s’offrent à lui, avec la encore un shot qui n’est pas sans rappeler Kawhi avec un « high release » qui le rend quasiment impossible à contrer !

Pas mal du tout pour un joueur dont la sélection en 4ème choix à la Draft avait fait parler, entre une saison universitaire passée en tant que remplaçant et son jeune age (un des plus jeune à se présenter à cette Draft, il a eu 19 ans le 26 août). Pourtant, Arturas Karnisovas n’a pas hésité une seconde pour prendre ce profil qu’il affectionne tant et qui correspond parfaitement à sa vision du Basket NBA moderne : un joueur capable de jouer et défendre plusieurs postes avec ses longs bras et sa vivacité, mais aussi et presque surtout une attitude et une éthique de travail au dessus du lot ! Courtisé par de nombreuses Université à sa sortie de High School, telles que Louisville, Arizona, North Carolina State, Ohio State ou encore Wake Forest, Patrick Williams a choisi Florida State pour pouvoir être coaché par Leonard Hamilton, réputé pour ne pas faire de cadeaux. Williams recherchait ce genre d’environnement car pour lui c’était la meilleure manière de progresser. Remplaçant toute l’année, il a été élu 6th man of the year de la conférence ACC !

Travailler et progresser, des mots qui reviennent sans cesse dans sa bouche depuis le soir de sa draft. Même quand ses nouveaux coéquipiers lui adressaient des tweets de félicitations ce soir là, lui répondait simplement « Merci, allons bosser ». Et c’est peu dire que dés son arrivée à Chitown 2 jours plus tard, tout le monde est rapidement tombé sous le charme : « il est fantastique en défense et c’est quelque chose que j’adore chez chaque joueur » (Wendell Carter Jr), « A 19 ans il a les plus grandes mains que j’ai jamais vu. il va être très bon dans cette ligue, il est grand, très athlétique, il peut shooter Mid Range, il peut shooter à 3pts, il a beaucoup d’armes dans son arsenal, je pense clairement qu’il va être dans cette ligue pour un long moment. » (Thaddeus Young), « il représente ce que la NBA est aujourd’hui. On a besoin de joueurs capables de jouer à plusieurs positions et il sait faire ça. C’est un excellent athlète et il a montré ça en Université. Il était tellement jeune à Florida State mais il devenait de plus en plus fort au fil de la saison. On a regardé des interviews de cette époque et d’avant son année Universitaire et plus on en apprenait sur lui, plus on savait qu’il était notre choix. » (Arturas Karnisovas).

Image

Et même ses adversaires commencent à retenir son nom ! Interrogé après leur confrontation, LeBron James a été clair : « Je pense qu’il va être un talent exceptionnel. De longs bras, des mains à la Kawhi qui vont beaucoup l’aider tout au long de sa carrière. Il est focalisé sur sa progression et pour suivre les consignes défensives mais il a la capacité de s’adapter si ça change. Chicago possède un vrai bon gars avec lui. » Même chose concernant Nicolas Batum dans First Team : « Il fait clairement penser à un jeune rookie Kawhi, quand il était à San Antonio son année Rookie au tout début, c’est le même style de mec. C’est pas Kawhi maintenant attention, mais tu regardes la 1ère année de Kawhi, ben Patrick Williams c’est ce style la. Donc il part sur des bases à la Kawhi si tout va bien. Il a le corps, il a le jeu et il a le même style. » Des propos forts pour, c’est toujours bon de le rappeler, un des plus jeune joueur de la ligue dans une cuvée Rookie dont beaucoup n’attendaient pas grand chose vu le manque de Summer League, de Pré-saison et de temps d’adaptation entre les 5 semaines qui ont séparé la draft du début de la saison régulière !

Une adaptation éclaire donc, facilitée par sa longue amitié avec Coby White, qui n’a pas hésité à accueillir Pat chez lui plutôt que le laisser vivre à l’hôtel à son arrivée : « Je l’ai rencontré quand j’étais au Lycée et il était déjà très bon. C’était déjà quelqu’un de très grand pour son age. Le Basket est très important et populaire dans notre communauté donc on se voyait à plein de tournois d’étés ou d’événements, on est tout les 2 de Caroline de Nord donc on a toujours cette connexion. Il m’a posé plein de questions sur la ligue, voulait des conseils et quand il a été drafté ici c’était ironique car c’est un ami proche et quelqu’un qui a presque le même age que moi, avec qui je m’entend super bien donc c’est vraiment fun qu’il soit là. »

Haut choix de draft, débarque dans une équipe qui se veut ambitieuse ou il connait déjà quelqu’un et propulsé titulaire d’entrée pour continuer d’apprendre soir après soir ? On appelle ça un contexte extrêmement favorable et Williams ne demande pas autre chose que de continuer dans cette voie : « Juste apprendre. Chaque jour j’apprend de nouvelles choses et c’est parfait pour moi. C’est un rêve qui devient réalité, j’ai toujours aimé m’améliorer et apprendre de nouvelles choses donc être ici et apprendre des meilleurs est un rêve. J’apprend de gars comme Otto, Zach, Coby, Daniel, tout le monde en fait. Quand je suis arrivé dans le vestiaire la première fois Thad disait qu’il se souvenait de son année Rookie et que le temps passe vite, il me parlait de ses progrès année après année et je veux faire la même chose et un jour pouvoir accueillir un Rookie et lui passer mes connaissances pour l’aider dans sa carrière comme Thad le fait avec moi. Devenir meilleur chaque jour, grandir et voir les progrès que je peux faire.«

Image

Talent et attitude, le gamin fait déjà sensation avec ce mix qui risque d’illuminer les soirées des fans des Bulls pendant, espérons le, de longues années !
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Rhea

All Star
Avatar du membre
Windy City
DTC
8089

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Rhea » 14 janvier 2021, 20:25

8-}
Thats your opinion. But opinion is just a combination of Pi and Onion, and since no one likes maths and onions make you cry, your argument is invalid.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 14 janvier 2021, 22:02

Billy Donovan s'est dit optimiste concernant la participation d'Otto Porter au match de demain soir à OKC. Markkanen et Arcidiacono sont également du trip. Hutchison a passé suffisamment de tests négatifs et a pu retrouver l'entraînement aujourd'hui, Sato doit encore faire des tests négatifs, ces 2 là restent à Chicago le temps du road trip (OKC vendredi soir, Dallas dimanche 21h), on retrouve (ENFIN) le UC kundi soir contre Houston.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
3537

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Alexis » 14 janvier 2021, 22:05

Markka et arci vont faire tellement de bien ! Espérons que le retour en sr de Donovan se passe aussi bien qu'en psr. Win cochée de mon côté ^^

Top sur PatWill, plaisant à lire comme rappels. Faudrait que je checke sa shot chart par curiosité, il se crée pas mal de long 2 je trouve après un petit drive

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 14 janvier 2021, 23:33

Justement j'ai vu, pas longtemps après avoir publié l'article, que les Bulls prenaient beaucoup de midranges et Pat Williams était parmi ceux qui étaient encouragés à en prendre plus !
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

butlerlesfesses

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2078

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par butlerlesfesses » 15 janvier 2021, 14:18

Game contre okc ce soir ! On peut et on doit gagner celui-ci, en ce jour d’anniversaire de ce jeu qui est le basket-ball. Impossible de perdre :D

Sinon pour Lowry c’est typiquement le meneur vet qu’il nous faut et je me suis dit contre otto ( joueur intéressant mais on peut difficilement compter sur lui car blessé la moitié du temps depuis qu’il est arrivé au Bulls) et Lauri ( jeune a trop potentiel mais j’ai repensé à ce débat qu’il y avait eu à l’intersaison, est-ce que une raquette Lauri- Wendell fonctionne et est voué à fonctionner. Sans parler de sa prolongation....)
JORDAN , PIPPEN , RODMAN , BUTLER , ROSE
BULLS BULLS BULLS

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 15 janvier 2021, 20:48

Alexis a écrit :
14 janvier 2021, 22:05
Top sur PatWill, plaisant à lire comme rappels. Faudrait que je checke sa shot chart par curiosité, il se crée pas mal de long 2 je trouve après un petit drive
KC Johnson doit lire ce topic (coucou KC ^^) et a twitté ça :

Restricted area: 12-19 (63.2%)
Paint, non restricted area: 7-20 (35%)
Midrange 12-26 (46.2%)
Corner 3s 7-12 (58.3%)
Above break 3s 4-12 (33.3%)

Pour le reste, il semblerait que Luke Kornet et Devon Dotson n'aient pas fait le déplacement, possible cas contacts en plus ? De son côté Garrett Temple a lui même dit qu'il n'était pas sur de jouer ce soir, il a un souci à la cheville droite.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 16 janvier 2021, 06:19

OKLAHOMA CITY THUNDER VS CHICAGO BULLS (15/01/21)
Image

Le starting 5 :

Image

Recap : Tout avait pourtant tellement bien débuté ! Face à une équipe d’OKC privé d’Al Horford et avec les retours de Porter et Markkanen de notre côté, Chicago a signé une première mi-temps de très grande qualité avant de retomber dans ses travers et totalement s’effondrer pour une défaite humiliante au final ! Tout avait bien démarré avec une solide défense pour couper l’accès au cercle et quelques bons shots de loin de l’autre côté en plus d’une bonne activité aux rebonds, entre Patrick Williams et Wendell Carter. Oklahoma revient un peu mais comme c’est souvent le cas l’entrée des vétérans fait du bien avec d’excellentes défenses de Young et Temple (notamment Young qui sort plus loin que Wendell sur les Pick’n’Rolls adverses) puis Coby White rentre 3 midranges de suite pour permettre aux siens de finir le quart sur un 11-3 run et mener 30-22.

La supériorité des Bulls est encore plus évidente dans ce quart? OKC joue beaucoup de Small Ball en l’absence d’Horford et Chicago en profite près du cercle, avec Markkanen tout d’abord qui signe de nouvelles bonnes minutes en poste 5, puis avec Wendell qui le remplace et rentre un gros And One. White signe quelques belles passes sur des pick’n’rolls bien exécutés avant de claquer un THREE qui met Chitown à +19 (60-41) avant que le Thundern sans solution ni inspiration jusque là, ne signe un 9-0 rapide pour, déjà, offrir un avertissement sans frais : si vous vous endormez, on va en profiter. Mais les Bulls répliquent avec 2 bons THREES de Zach LaVine puis une claquette Dunk de Patrick Williams pour retrouver 18 longueurs d’avance à la pause (68-50). Agressivité, énergie, lutte aux rebonds, défense, bonne protection du ballon (7 TO’s seulement), jusqu’ici tout va bien …

Image

… Mais ensuite … A part 2 nouveaux THREES de Zach LaVine qui sauvent un peu les apparences, Chicago commence doucement à s’endormir, peut être en se disant que l’avance est confortable et s’endort un peu … la suite est édifiante. Sans qu’OKC ne déclenche le moindre pressing pour gêner la remontée de balle, Chicago va enchaîner les turnovers à une vitesse folle et se faire ouvrir en transition ! En à peine 6 mins dans le quart, Chicago a presque perdu autant de ballons qu’en 1ère mi-temps et Oklahoma n’en demandait pour tant pour se relancer avec ou Lugentz Dort en feu complet, totalement intenable et en plein confiance désormais ! Les Bulls, qui ont mené de 22pts (78-56), n’ont mis que 6 minutes à perdre la quasi totalité de cette avance (83-81), le tout en laissant des lancers francs en chemin et avec une défense ou plus personne ne fait les efforts pour venir aider et chacun se retrouve à jouer du un contre un désavantageux. Le pire quart-temps des Bulls depuis le match contre Indiana en début de saison. Le Corner THREE de Temple ne fait (déjà) plus que repousser l’échéance même si Chicago mène 95-87 après 3 quarts.

Chicago semble se reprendre quelque peu, avec notamment une belle agressivité sur les rebonds comme une action ou 2 rebonds offensifs arrachés permettent à Markkanen de rentrer un 3pts dans le corner … mais à côté de ça les prises de décisions offensives sont catastrophiques, avec un Denzel Valentine qui loupe tout ce qu’il entreprend et une défense qui n’a plus rien d’active ou de collective. Même quand les Bulls reprennent de l’air, ça ne tient pas longtemps : +16 à 4:30 du terme (115-99) après un nouveau THREE de LaVine, mais ce dernier enchaîne les mauvais choix et OKC revient encore avec cette fois des pressing full court pour nous faire déjouer (et ça marche trop facilement), ainsi que des drives au cercle qu’on ne conteste pas. 118-115 Bulls avec la balle quand Markkanen se voir siffler une faute offensive sur un screen trop appuyé ! Forcément, Shai Gilgeous Alexander ne se fait pas prier et égalise d’un And One en force. Il reste 16.4 secs, White temporise et sert LaVine qui tente une prière face à la bonne défense du Thunder. Échec, un de plus, on va en prolongation !

1ère OT de l’année pour les Bulls et quand Muscala plante 2 THREES, on sent qu’elle va être courte et unique … Chicago n’arrive plus à rien offensivement, ne met plus rien de collectif en place, Zach prend le ballon et force, force, force, met un 3pts dans le corner pour revenir à -1 (126-125) avant d’envoyer George Hill aux lancers, ce dernier fait 1/2, Zach remonte la balle, se heurte à … DENZEL VALENTINE, puis tente un shot improbable à 3pts au buzzer … nope, défaite 127-125 …

Score par quart-temps :

—- CHI-OKC

Q1- 30-22
Q2- 38-28
Q3- 27-37
Q4- 23-31
OT- 07-09
FT-125-127

BoxScore : https://www.nba.com/game/chi-vs-okc-002 ... #box-score

Bilan : Invraisemblable faillite collective des Bulls qui avaient le match en main et ont décidé de le balancer de la plus incroyable et immonde des manières ! Après une 1ère mi-temps de rêve, ou plutôt 20 minutes car déjà vers la fin du 2ème quart il y a eu des vagues à repousser, la 2ème période a été absolument catastrophique ! On a vu du jeu fluide au début, une bonne exécution offensive, de bonnes rotations, une défense solide, du mouvement (17asts sur 25 paniers) qui engendrait une bonne adresse (10/18 à 3pts notamment) … On n’a plus rien vu de tout ça après la pause ! On avait déjà perdu plus de ballon en 6 minutes au 3ème quart que sur l’ensemble des 24 premières minutes, on n’affichait plus la moindre énergie défensive, on a même loupé des lancers francs alors qu’on est dans le top 5 de la ligue sur la ligne (18/25 ce soir, 72%) … Mentalement l’équipe a totalement chuté et n’a jamais vraiment su relever la tête. Encore l’inexpérience ? Une perte totale de confiance engendré par un manque de résistance face à l’adversité ? Dés que quelque chose va mal, on oublie totalement nos bons principes offensifs, la balle ne tourne plus et on devient une équipe de un contre un sans saveur ni intérêt. On peut aisément blâmer LaVine sur ses choix catastrophiques de fin de match et d’OT, ou encore Denzel Valentine qui n’a rien à faire sur un parquet ni au 4ème quart ni en OT, mais ce serait omettre que la faillite est collective, personne n’a su arrêter la chute qui semblait inévitable au fil des minutes même quand on se maintenait en tête tant bien que mal … Mais le pire c’est que la plupart de nos nombreux turnovers en 2ème mi-temps (17 sur les 24 en tout) ne viennent même pas d’un quelconque pressing agressif d’OKC, on les a perdu nous même ces ballons, en jouant sans la moindre conviction, en se disant qu’on avait 20pts d’avance et que c’était facile. Ce soir c’est clairement la frustration qui l’emporte. Perdre contre les Lakers et les Clippers en leur offrant une super résistance ? On peut vivre avec. Perdre en se battant littéralement tout seuls ? C’est une autre histoire. Billy Donovan l’a parfaitement résumé après le match : « Ce groupe veut gagner, mais ils ne savent pas comment faire. »

Image

Bulls player of the game : Lauri Markkanen (35mins, 16pts à 5/14 aux tirs dont 3/9 à 3pts, 6rbs, 2blks) Retour plutôt réussi pour le Finlandais après 7 matchs d’absence. On l’a vu pénétrer pour provoquer des lancers, rentrer quelques bons THREES et même signer de bons passages en protection du cercle quand il jouait en 5, même s’il comptait parfois un peu trop sur ses longs bras pour contrer l’adversaire que vraiment lui opposer une défense rugueuse. Malgré tout dans l’ensemble il a signé un retour très positif et même 35 minutes pour un premier match après un arrêt de la sorte c’est encourageant.

Next game : Dimanche 17 janvier @ Dallas Mavericks
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

butlerlesfesses

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2078

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par butlerlesfesses » 16 janvier 2021, 10:51

Comment on peut passer à « on tient tête aux Lakers et clippers jusqu’à la dernière possession » à choke intersidéral contre okc...
JORDAN , PIPPEN , RODMAN , BUTLER , ROSE
BULLS BULLS BULLS

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1155

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 16 janvier 2021, 15:52

Quel dégoût ce match... autant les dernières défaites contre les grosses équipes étaient encourageantes, autant là on perd contre une équipe inférieure à qui on a filé le match. Le 3ème QT est absolument honteux, avec sa multitude de TO où on fait simplement la passe à l'adversaire. On arrive quand même à relancer la machine tant bien que mal, on est à +16 à 4 mins de la fin, en regardant le match je suis pas serein en me disant que normalement c'est bon mais que 16pts en 4 mins ça se remonte, surtout vu notre 2ème mi temps de chiotte. J'avais raison d'avoir peur. Quelle putain de frustration...

jujug

Greatest
Avatar du membre
18794

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par jujug » 16 janvier 2021, 16:53

La gueule de bois avant l'anniversaire, d'habitude c'est l'inverse. :)
"Some people did not like this ceremonial style. But after all when you have to kill a man it costs nothing to be polite." (W. Churchill, déclaration de guerre au Japon, 8 décembre 1941).

wade3heat

Sophomore
Vice City
874

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par wade3heat » 16 janvier 2021, 17:45

J'ai regardé la fin de match parce que j'avais Lavine ttfl .
Bah c'est chaud de jouer sans meneur en 2021

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
3537

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Alexis » 16 janvier 2021, 23:22

Là clairement, un mec qui tient mieux la balle c'était vital. J'espère que Sato saura apporter ça parce que cette seconde mi-temps c'était un condensé de tout ce qu'on faisait mal : isos, passes easy, pas d'attaque de balle, une résistance à une presse absolument nulle, quelques shoots pris n'imp comment sur l'horloge,wendell qui décroche de 20metres sur les p&r. De gue lasse.

Ceci étant dit, on est capables de bien bien mieux, on le montre souvent. Tenir un lead j'attendais clairement de voir si on savait faire et je me doutais qu'il y aurait apprentissage. Quand on est à +20 on devait continuer de jouer strictement pareil, le blowout tendait les bras si on restait sérieux. On sait rester focus quand on est décroches au score mais l'inverse n'est pas encore vrai, on est totalement sortis du game.

Apprentissage ! Hate d'être à demain soir, le bilan commence à être moins sexy mais l'important n'est pas la. Je doute pas que les têtes ont fumé suite à cette lose.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 16 janvier 2021, 23:29

Déjà je veux plus voir Denzel sur un parquet après le 3ème quart ! Encore une fois (et c'est pas le seul hein, Zach & Coby ont été vilains en fin de match aussi), il a prouvé qu'on lui prête un QI Basket bien au dessus de ce qu'il est réellement, des passes immondes, un shot réussi il prend 3 heat checks derrière, une défense dégueulasse et il bump LaVine sur le dernier shot ... Sérieusement, et j'aime pas isoler un joueur, mais si certains aiment crépir White ou LaVine régulièrement, je peux me permettre de crépir Valentine qui pour moi est une BUSE !
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
3537

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Alexis » 16 janvier 2021, 23:46





Et il a bien raison. C'est même toute la mi-temps qui peut y passer aha

Pat will commence à me faire sacrément saliver par contre. On est au début de son développement mais damn...

Ps: Lavine sa cheville, on a des news ?

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 17 janvier 2021, 00:12

Les reporters lui ont demandé en ITW après le match et il a répondu "I'm fine"
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
3537

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Alexis » 17 janvier 2021, 00:34

Merci ! Si he's fine alors, que demande le peuple !

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1155

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 17 janvier 2021, 00:34

Faut pas oublier un truc quand même, on était à +22, Okc nous descend à +2 (de mémoire) mais malgré un niveau de jeu dégueulasse et un collectif inexistant, on arrive quand même à repasser à +16 à 4 mins de la fin. C'est là qu'on prend l'eau une 2ème fois et qu'on passe en panic mode. On peut du coup quand même garder en positif le fait que l'équipe ait réussi à se remobiliser brièvement en début/milieu du QT4. (je sais, je sais... mais bon, on cherche le positif où on peut)

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2115

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 17 janvier 2021, 01:17

Ah non mais t'as totalement raison de relever les trucs positifs ^^

C'est sur qu'il y a eu des passages intéressants même dans le Q4, avec des rebonds offensifs et des 3pts dans les corners démarqués notamment, mais ça ne fait que renforcer la colère d'avoir perdu parce qu'on s'est vraiment infligé ça soit même, OKC n'est pas meilleur que nous, n'a pas mieux joué hier, mais nous on a décidé de s'auto détruire ... Allez, on tape les Texans ce dimanche (sur beIN) et lundi puis on en parle plus.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/