Chicago Bulls 2020/2021

Tous les topics d'équipes de la conférence EST.
Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 11 juin 2020, 16:56

Merci ^^ ça passe un peu le temps jusqu'à la reprise on va dire.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 11 juin 2020, 17:01

Bilan 2019/20 : Chandler Hutchison
Image

Sa saison : 28 matchs (10 titularisations), 18.8mins, 7.8pts (45.7% aux tirs, 31.6% à 3pts, 59.0% aux lancers), 3.9rbs, 0.9ast, 1.0stl, 0.3blk

Contrat 2020/2021 : $ 2.443.440 (Team Option)

Depuis le début de sa carrière NBA, Chandler Hutchison a enchaîné blessures, retours et rechutes. Cette saison, c’est son épaule qui lui a d’abord fait louper 17 matchs en novembre/décembre, avant un retour probablement trop rapide (merci le staff médical) et une rechute à cette même épaule qui lui a fait mettre un terme à sa saison au moment de la coupure All Star, avec opération à la clé ! Difficile donc de porter un véritable jugement sur l’ailier de Boise State, qui n’a été capable de disputer que 72 des 147 rencontres des Bulls depuis sa Draft, soit moins de la moitié.

Ses qualités physiques sont évidentes, il est un superbe athlète et l’un des meilleurs slasheurs de l’équipe, il attaque bien le cercle et provoque les lancers, mais son arsenal offensif n’est pas beaucoup plus développé que ça, avec un shot peu fiable, même avec ces lancers francs qu’il sait si bien obtenir (59.5% sur la ligne en carrière) ! Défensivement, il sait jouer de son physique et ses qualités athlétiques pour compenser un placement pas toujours juste et sait anticiper puis couper les lignes de passes, mais la encore, avec plus de temps à l’infirmerie que sur les parquets, l’échantillon est faible et à 24 ans, la marge de progression se réduit vite, surtout en loupant autant de matchs (Il n’a jamais pu enchaîner plus de 20 rencontres consécutives sans se blesser). La santé sera la priorité pour C-Hutch, plus que n’importe quel aspect de son jeu, même s’il va quand même falloir bûcher sur les lancers …
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2992

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Alexis » 11 juin 2020, 21:02

Bien résumé sur Hutch (comme les autres). J'ai toujours adoré son énergie, j'espère que les INJ vont (enfin) le laisser tranquille !

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 11 juin 2020, 22:08

Je l'aime bien aussi mais entre ses blessures et ses lancers, il va falloir step up à un moment donné s'il ne veut pas être plus qu'un 8ème gars de rotation.

Par ailleurs, j'ai aussi publié aujourd'hui une nouvelle vidéo qui retrace l'histoire des Bulls, de la création à nos jours, j'en suis à 19 vidéos et plus de 10 heures en cumulé ... et j'en suis qu'à 2004 =((
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 12 juin 2020, 17:00

Bilan 2019/20 : Denzel Valentine
Image

Sa saison : 36 matchs (5 titularisations), 13.6mins, 6.8pts (40.9% aux tirs, 33.6% à 3pts, 75.0% aux lancers), 2.1rbs, 1.2ast, 0.7stl, 0.2blk

Contrat 2020/2021 : $ 4.698.197 (Qualifying Offer)

Après une saison 2018/19 blanche pour se faire opérer à la cheville droite et récupérer, Valentine a eu bien du mal à s’installer régulièrement et avec force dans la rotation de Jim Boylen cette année. L’inconstance et l’incompréhensible système de rotation du coach y est pour beaucoup (parfois titulaire, parfois DNP, parfois 12mins selon l’humeur), mais Valentine n’a pas aidé non plus. Car lui aussi fait preuve d’une inconstance chronique, capable de réussir la passe la plus difficile et mener le jeu en imprimant le tempo rapide souhaité, comme de prendre le shot le plus improbable et même enchaîner ces shots qui font froid dans le dos si par (mal)chance il rentre le 1er, au détriment du reste …

Ajouter à ça une défense très suspecte pour ne pas dire autre chose, tant dans le placement que la concentration, et le tableau final est peu reluisant. Difficile d’imaginer Karnisovas et Eversley tout faire pour le retenir s’il obtient une offre supérieure à sa QO lors de la Free Agency, car il semble encore bénéficier d’une certaine côte. Mais pour combien de temps encore ?
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 13 juin 2020, 17:02

Bilan 2019/20 : Lauri Markkanen
Image

Sa saison : 50 matchs (50 titularisations), 29.8mins, 14.7pts (42.5% aux tirs, 34.4% à 3pts, 82.4% aux lancers), 6.3rbs, 1.5ast, 0.8stl, 0.5blk

Contrat 2020/21 : $ 6.731.508 (Team Option)

On est tous d’accord pour dire que la 3ème saison de Markkanen dans l’élite aura été la vraie déception de l’année côté Bulls, tous ses chiffres étant des Career Lows (points, rebonds, contres, adresse globale, à 3pts et même aux lancers) ! Pourtant tout avait parfaitement bien démarré, avec un match à 35pts (Career High égalé) à 13/25 et 17 rbs lors de la soirée d’ouverture à Charlotte … avant de progressivement sombrer au gré de matchs indignes de son statut de 2ème meilleur joueur du club. On a eu tout les débats possibles sur le pourquoi du comment : A t’il vraiment le niveau ? Ou le mental pour être ce joueur ? Attentes trop hautes ? La faute au coach et son staff ? etc … Et vu les récentes déclarations du Finlandais dans un Podcast au pays « Quand j’ai demandé à toucher plus souvent le ballon à Jim Boylen, il m’a répondu que je n’avais qu’à prendre les rebonds », Lauri a une explication toute trouvée.

Preuve à l’appui : son nombre de ballons touchés est passé de 66.2 par matchs en 2018/19 à … 45.3 cette saison. Un gouffre ! Néanmoins, si Boylen a clairement sa part de responsabilités la dedans, avec une absence quasi totale de système pour son ailier fort et une règle de distanciation sociale avec la règle d’au moins 7m23, à Markkanen aussi de faire preuve de caractère et réclamer plus fortement ce qui lui ait du, plutôt que d’observer Luke Kornet avoir plus de systèmes pour être démarqué à 3pts que lui !

Karnisovas et Eversley l’ont dit récemment : ils vont travailler pour comprendre ce qui ne va pas avec Markkanen et veulent voir la meilleur version possible de l’ailier de 23 ans pour le prochain exercice ! Un nouvel environnement en terme de Front Office et probablement de coach sera t’il suffisant pour relancer un joueur qui, rappelons le, a été sujet à diverses blessures une nouvelle fois (épaule, cheville foulée mais il a joué avec, fracture de fatigue au pelvis) ? A lui de répondre comme il sait le faire. car le talent est clairement là et ne pas parvenir à le maximiser serait un énorme gâchis.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 15 juin 2020, 17:00

Bilan 2019/20 : Cristiano Felicio
Image

Sa saison : 22 matchs, 17.5mins, 3.9pts (63.0% aux tirs, 78.3% aux lancers), 4.6rbs, 0.7ast, 0.5stl, 0.1blk

Contrat 2020/21 : $ 7.529.000 (dernière année)

Ce n’est qu’avec les blessures successives de Wendell Carter Jr puis de Daniel Gafford que le Brésilien a obtenu ses premières minutes de jeu de la saison … le 13 janvier ! 40 DNP’s consécutifs jusqu’à ce moment là et on s’est rapidement souvenu pourquoi : malgré quelques lay-ups et une bonne adresse aux lancers (et il faut le reconnaître, quelques screens efficaces), il est toujours aussi pataud, lent et mal placé de l’autre côté. L’homme qui valait 32 millions est le seul membre du roster principal à ne pas avoir été titulaire au moins une fois et au retour de Wendell Carter, ses minutes ont progressivement diminuée jusqu’à son retour dans la case DNP. Un match à 12pts et 9rbs (7 offensifs) contre Minnesota le 22 janvier et basta.

On va rentrer dans la dernière année du contrat fou de Felicio, un contrat qui a comme seul point positif d’être dégressif donc moins important que l’an dernier. Voyons s’il parvient à battre son record de DNP’s ou si on arrive à l’expédier quelque part avant.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1075

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 15 juin 2020, 17:54

Tu oublies de mentionner ses mains carrées enduites d'une épaisse couche de beurre... rarement un joueur m'a fait autant déplomber devant mon écran. Je comprends toujours pas comment on a pu lui proposer un contrat pareil.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 15 juin 2020, 23:01

Bah, ça tombait trop sous le sens, je pensais pas que c'était la peine, c'est un acquis ça :lol:

En vrai la seule bonne nouvelle avec la prochaine saison c'est que c'est sa dernière et je prend même les paris sans soucis : il ne rejouera pas en NBA ensuite.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 16 juin 2020, 17:00

Bilan 2019/20 : Daniel Gafford
Image

Sa saison : 43 matchs (7 titularisations), 14.2mins, 5.1pts (70.1% aux tirs, 53.3% aux lancers), 2.5rbs, 0.5ast, 0.3stl, 1.3blk

Contrat 2020/2021 : $ 1.517.981

Daniel Gafford n’a pas mis longtemps à se mettre en évidence quand on lui a laissé sa chance : après plusieurs DNP’s et des apparitions de 2 ou 3 minutes, il a explosé les compteurs : 21pts à 10/12 (face aux Bucks s’il vous plait), avec quelques dunks spectaculaires, une énergie débordante, une détente folle et une agressivité qui plaira toujours dans une ville col bleue telle que Chicago ! Il est ensuite resté dans la rotation (pas un mince exploit avec Boylen qui change de titulaires, de rotations et de minutes toutes les 2 secondes) et a même profité de la blessure de Wendell Carter pour débuter quelques matchs. Néanmoins il a bien plus d’impact dans un rôle bien précis d’energizer en sortie de banc qui réveille la foule et ses partenaires avec des actions spectaculaires sous les 2 cercles. Un phénomène athlétique qui n’est pas sans rappeler un jeune Tyson Chandler, avec la même panoplie offensive : Dunks, lay-ups et hooks à 2 mètres pas plus donc pas de spacing mais une bonne lecture du jeu en défense et les qualités athlétiques nécessaires pour partir couvrir un pick’n’roll et vite se replacer.

Avec Wendell et Daniel, les Bulls possèdent un duo d’intérieur très solide qui pourrait bien s’inscrire dans la durée. Gafford a montré de bonnes choses mais reste un joueur encore brut, à polir offensivement notamment mais le potentiel est clairement là. Pas mal pour un mec récupéré avec le pick 38.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1075

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 16 juin 2020, 18:28

Entièrement d'accord sur Gafford (sur les autres aussi mais bon :p). Je m'interroge quand même sur sa marge de progression. On a tous, je pense, apprécié le joueur surtout pour son potentiel de col bleu comme tu le dis, mais est-ce que justement c'est pas pour ça qu'on le voit plutôt bon? J'adorais Gibson, il le remplace dans un style différent mais avec un arsenal similaire.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 17 juin 2020, 00:11

Oh non, Gibson n'était pas aussi athlétique que DG puis avait développé au fil des années un jeu de feintes de corps pour scorer près du cercle que j'imagine mal Gafford avoir, sûrement moins mobile dans les déplacements latéraux, mais je ne demande qu'à être surpris ^^ On va dire qu'ils ont le même "range" même si là encore, Gibson a su améliorer son shot mi distance et s'éloigner un peu du cercle.

Pour le côté "col bleu qui fait qu'on le voit bon", c'est sur que cette belle combativité, toujours appréciable, masque un peu quelques lacunes qui ne sont cependant pas rédhibitoires et peuvent encore se corriger en défense, avec pas mal de fautes bêtes du parfois à un excès d'engagement (même chose pour Carter) et parfois pour rattraper les boulettes de ses arrières qui laissent passer tout le monde. Il est certain que ça marge de progression reste assez limité, mais dans un rôle de 2ème intérieur qui rentre pour faire le ménage sous les 2 cercles et claquer des dunks de barbare, ça suffit ^^

Par contre il faut que ses coéquipiers arrêtent de balancer la balle n'importe comment en l'air en se disant qu'il va la choper et la claquer dans le cercle à chaque fois. Il a réceptionné quelques passes abusées mais les types en abusent parfois quand même =((
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1075

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 17 juin 2020, 11:44

Les fautes des intérieurs, c'est vraiment un gros souci à mon sens. On a besoin qu'un des 2 arrières fasse le job pour éviter les gros boulevards comme c'est le cas à l'heure actuelle. Manque de bol, le seul ayant à peu près ce profil c'est Dunn...

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 17 juin 2020, 15:43

Oui d'ailleurs nos supers stats défensives en décembre c'est en partie parce que Dunn est dans le 5 à ce moment là. Quand lui (et avant lui Wendell) se sont blessés, après c'était une catastrophe, on a chuté en continue ...
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 17 juin 2020, 17:00

Bilan 2019/20 : Luke Kornet
Image

Sa saison : 36 matchs (14 titularisations), 15.5mins, 6.0pts (43.9% aux tirs, 28.7% à 3pts, 71.4% aux lancers), 2.3rbs, 0.9ast, 0.3stl, 0.7blk

Contrat 2020/2021 : $ 2.304.878 (dernière année)

Signé pour compléter le roster après avoir établi ses Career Highs face aux Bulls quelques semaines plus tôt (24pts à 8/11 et 5/7 à 3pts), Luke Kornet n’a que rarement eu la possibilité de se mettre en valeur. Rapidement opéré des sinus en novembre, il est devenu 3ème pivot de la rotation au profit de Gafford, avant d’avoir quelques flashs par ci par là, avec quelques 3pts bien pris pour étirer les défenses. Mais à part ces quelques coups de chaud (pour une adresse de 28.7% à 3pts sur l’ensemble de la saison, avec des tirs souvent précipités), Kornet ne s’est que trop rarement mis en évidence. Défensivement, ses 2m18 sont très mal utilisés avec cette obstination à faire des rotations sur les pick’n’rolls adverses alors qu’il serait bien plus à l’aise en restant près du cercle, car si Carter Jr ou Gafford arrivent à s’éloigner pour ensuite revenir couvrir au cercle, ce ne sont pas les qualités de Kornet, qui n’a pas les déplacement latéraux et la condition physique pour enchaîner les aller-retour mais est plus efficace en rim protector avec ses longs bras.

A quasiment 25 ans, une saison de qualité de sa part sera du bonus pour peut être lui permettre de trouver un nouveau contrat ailleurs, car avec Carter Jr et Gafford, difficile de voir mieux en lui qu’une 3ème option au poste 5.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

nunu

MVP
Avatar du membre
14767

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par nunu » 17 juin 2020, 17:27

Putain pour vous dire a quel point je suis encore la NBA j'ignorais qu'Otto Porter était chez vous
Washington Mystics-BLMA

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1075

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par bintz » 17 juin 2020, 17:33

Même en ayant regardé nos matchs, tu ne t'en serais pas non plus rendu compte je pense :D

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 17 juin 2020, 17:50

Correction il était à notre infirmerie ^^
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 18 juin 2020, 17:00

Bilan 2019/20 : Tomas Satoransky
Image

Sa saison : 65 matchs (64 titularisations), 28.9mins, 9.9pts (43.0% aux tirs, 32.2% à 3pts, 87.6% aux lancers), 3.9rbs, 5.4asts, 1.2stl, 0.1blk

Contrat 2020/21 : $ 10.000.000

Jugé comme une recrue d’envergure l’été dernier, avec son énorme expérience, sa vision du jeu et son intelligence tactique, le Tchèque aura été un flop cette saison ! Entendons nous bien, il a démontré comme lors des saisons précédentes à Washington cette rare capacité à voir et réaliser la passe qu’il faut dans le bon timing et imprimer un tempo rapide, mais on l’attendait sur d’autres aspects du jeu, comme être un scoreur régulier ou quelqu’un à l’adresse extérieure capable d’étirer les défenses, ce qui n’a pas été le cas, avec non seulement ses pires pourcentages aux tirs et à 3 pts depuis son année Rookie, mais avec des chutes significatives : -5.5% aux tirs par rapport à 2018/19 et même un hallucinant -7.3% à 3pts ! Sans parler d’une défense qu’on peut difficilement qualifier d’active.

La fatigue d’un long parcours en Championnat du monde en septembre dernier avec sa sélection (avec en plus un rôle de leader), l’acclimatation à une nouvelle équipe, de nouveaux systèmes et un coach contesté, tout ces éléments peuvent expliquer la saison très en dent de scie de Sato, mais son manque d’agressivité, une certaine nonchalance mais surtout une grosse irrégularité dans son apport au scoring et son énergie, génial un soir et invisible le suivant, sont des choses qui ne peuvent pas être mises aussi aisément sur le dos du coach. Un peu comme Markkanen, le talent est évident chez Sato, son QI Basket et ses qualités de passeur sont trop grandes pour ne pas être mieux mises en avant. Comme le Finlandais, il nous doit une revanche l’an prochain et il est probable qu’un nouvel environnement lui soit favorable. Mais il doit se faire violence pour afficher la même énergie soir après soir et pas seulement quand il joue son ancienne équipe (17.25PPG à 25/42 aux tirs, 6/14 à 3pts, 8.0asts sur les 4 matchs face aux Wizards) …
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 19 juin 2020, 17:00

Bilan 2019/20 : Ryan Arcidiacono


Image

Sa saison : 58 matchs (4 titularisations), 16.0mins, 4.5pts (40.9% aux tirs, 39.1 à 3pts, 71.1% aux lancers), 1.9rb, 1.7ast, 0.5stl, 0.1blk

Contrat 2020/21 : $ 3.000.000

Un peu comme Shaq Harrison, Arcidiacono fait parti de ses joueurs importants pour compléter un banc. Parfaitement conscient de ses propres limites, qui connait son rôle et le fait à merveille, capable de sortir de belles séquences défensives de par l’intelligence de son placement, son énergie de tout les instants pour provoquer les passages en force ou se jeter en tribune sauver une balle qui semblait perdue, ou même de sanctionner de loin avec régularité (un 39.1% derrière l’arc avec 2.4 tentatives par match qui n’est pas négligeable pour une équipe qui se classe 24ème à l’adresse de loin). Tout ça sans séjourner à l’infirmerie, ce qui là aussi est un bonus dans cette équipe (81 matchs disputés la saison dernière, 7 manqués cette année mais uniquement sur des DNP’s infligés par son coach, pas de blessures).

Arci ne sera jamais un joueur capable de se hisser au delà d’un 8 ou 9ème spot dans une rotation NBA, ce qui n’était déjà pas gagné cette saison avec une baisse de son temps de jeu de 8 minutes par rapport à l’an dernier, mais malgré quelques passages difficiles notamment en décembre et une adresse aux lancers en chute libre (de 87.7% la saison dernière à 71.1% cette année), il reste quelqu’un de précieux dans un groupe, qui a bataillé pour mériter sa place et un bon contrat dans cette ligue après plusieurs passages en G-League et sait faire les sacrifices qu’il faut. Un joueur de devoir appréciable et apprécié !
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 20 juin 2020, 17:02

Bilan 2019/20 : Thaddeus Young
Image

Sa saison : 64 match (16 titularisations), 24.9mins, 10.3pts (44.8% aux tirs, 35.6% à 3pts, 58.3% aux lancers), 4.9rbs, 1.8ast, 1.4stl, 0.4blk

Contrat 2020/21 : $ 13.545.000

Drôle de saison que celle vécue par Thaddeus Young, qui a rejoint les Bulls pour y apporter son expérience mais aussi ses capacités sur le parquet et s’est retrouvé à démarrer les matchs sur le banc pour la 1ère fois depuis la saison 2014/15 ! Pire encore, à la mi-décembre son temps de jeu était le plus faible de sa carrière depuis sa saison Rookie (21.2mins sur ses 24 premiers matchs) ! Les Bulls ne voulaient pas refaire une Jabari Parker en le décalant en 3 alors qu’il est un 4 pur, mais dans le même temps Markkanen était le titulaire de ce poste 4 et avait besoin de développement et donc de minutes. Ce n’est qu’à la blessure du Finlandais que Young a retrouvé un statut de titulaire et des minutes plus en accord avec ses standings, avec plus de shots, plus d’adresse près du cercle et un scoring plus régulier (16 matchs à au moins 10pts sur les 19 derniers de la saison, 15 d’entre eux dans le 5 de départ avec 30 minutes en moyenne), avec aussi une bien meilleure sélection de tirs, plus focalisée sur son jeu près du cercle en post up que sur les 3pts pas toujours pris à bon escient qu’on observait lors des premiers matchs …

En terme de qualités Basket pur, Young est un joueur solide, dangereux près du cercle avec un super touché et un arsenal plutôt complet, capable de s’écarter et dégainer de loin (35.6% derrière l’arc cette année après un début chaotique, 33.3% en carrière), tout en étant un superbe passeur et un défenseur solide dans le placement et pour contenir ses vis à vis physiquement. A 32 ans (il les aura ce dimanche), sa bonne fin de saison montre qu’il en a encore sous le capot et sait se montrer utile s’il est bien utilisé … Mais dans une équipe qui veut maximiser un Markkanen incapable de jouer 5 et une complémentarité peu évidente entre les 2, reste il vraiment un bon fit pour cette équipe ?
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 22 juin 2020, 17:01

Bilan 2019/20 : Adam Mokoka
Image

Sa saison (NBA) : 11 matchs, 0 titularisation, 10.2mins, 2.9pts (42.9% aux tirs, 40.0% à 3pts, 50.0% aux lancers), 0.9rb, 0.4ast, 0.4stl

Sa saison (G-League) : 31 matchs, 32.2mins, 10.9pts (37.2% aux tirs, 32.7% à 3pts, 69.2% à 3pts), 5.7rbs, 3.3asts, 1.3stl, 0.3blk

Contrat 2020/21 : Libre

Principalement concerné par la G-League ou il a connu des hauts et des bas, entre adresse peu probante et plusieurs sorties du 5 de départ, celui qui avait été élu meilleur jeune de Pro A en 2018 à Gravelines-Dunkerque a profité de quelques blessures (Dunn, LaVine) pour intégrer le roster principal en février et y démontrer tout son savoir faire défensif, son énergie et même une adresse qui a fait dire à Zach LaVine qu’il devrait shooter plus souvent tant il aime la courbe de son tir ! Adam a même écrit l’histoire avec ses 15pts à 100% et surtout en 3 mins dans un blowout face à NOLA début février.

De quoi convaincre les nouveaux dirigeants de le faire revenir ? Ses qualités athlétiques, son anticipation et son placement défensif sont des atouts intéressants, une sorte de Shaq Harrison en plus grand, mais avec des lignes arrières déjà très fournies, pas sur que ça suffise pour obtenir un contrat garanti et tenter de gratter quelques minutes. On se dirige soit vers un nouveau 2 way contract, soit un départ.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 23 juin 2020, 17:02

Bilan 2019/20 : Kris Dunn
Image

Sa saison : 51 matchs (32 titularisations), 7.3pts (44.4% aux tirs, 25.9% à 3pts, 74.1% aux lancers), 3.6rbs, 3.4asts, 2.0stls, 0.3blk

Contrat 2020/21 : $ 7.091.457 (Qualifying Offer)

Avec la Draft de Coby White, la venue de Satoransky et même le nouveau contrat d’Arcidiacono, Dunn était donné partant quasi certain l’été dernier, nommé dans toutes les rumeurs de transferts et annoncé avec très peu de minutes s’il restait. Au final KD a sorti la meilleure saison de sa jeune carrière ! Et il l’a fait en se focalisant sur ce qu’il sait faire de mieux : défendre comme un acharné. Déjà précieux en sortie de banc sur le début de saison, il a intégré le 5 de départ fin novembre, au poste 3 après les blessures successives d’Otto Porter et Chandler Hutchison … et les Bulls ont signé un bilan de 7-7 sur le mois de décembre, avec la 2ème meilleure défense de la ligue sur la période ! Sa hargne, son agressivité défensive même contre des joueurs plus grands et plus costauds que lui, son engagement de tout les instants, son pressing haut sur le porteur de balle, sa lecture du jeu adverse et son anticipation pour couper les lignes de passes (Il était 2ème de la NBA aux interceptions au moment de la coupure) ont largement contribué à la (relative) bonne période de l’équipe et ce n’est pas un hasard si cette solidité défensive s’est écroulée quand lui et Wendell se sont blessés en janvier.

Mais autant Dunn peut être un superbe atout défensif, autant son jeu offensif continue d’être problématique. Les autres équipes le laisse grand ouvert derrière la ligne à 3pts, à raison vu ses piètres qualités de shooteur, ce qui n’aide pas le spacing dans une équipe qui a déjà du mal à trouver de bons tirs la plupart du temps. A 26 ans il semble compliqué d’imaginer Dunn devenir un solide shooteur de loin, avec une progression extrêmement faible à ce niveau sur ses 4 premières années dans la ligue. Ajoutez à ça une capacité à mener le jeu tout juste moyenne, sans plus, puis une forte présence à l’infirmerie (son plus gros total de matchs joués sur une saison depuis qu’il est à Chicago est de … 52 la première année), et ça commence à faire beaucoup pour une équipe qui n’a pas la capacité de masquer les lacunes de Dunn et maximiser ses qualités. Avec l’incertitude sur le(s) prochain(s) Salary Cap(s), difficile d’imaginer Dunn sur du long terme dans ces conditions. Il faudrait presque espérer que sa très bonne saison ait convaincu une autre équipe …
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 24 juin 2020, 16:59

[center]Bilan 2019/20 : Coby White[/center][/b]

Image

Sa saison : 65 matchs (1 titularisation), 25.8mins, 13.2pts (39.4% aux tirs, 35.4% à 3pts, 79.1% aux lancers), 3.5rbs, 2.7asts, 0.8stl, 0.1blk

Contrat 2020/21 : $ 5.572.680

Wow, bro ! Le jeune Coby n’a pas tardé à prendre la ligue d’assaut, avec des premières sorties très convaincantes ou il a démontré de belles qualités de passes et un shot soyeux, même si parfois en série plutôt que vraiment dans la continuité : face aux Knicks le 12 novembre par exemple, son 7/11 à 3pts, tous inscrits dans le 4ème quart, faisant de lui le plus jeune joueur de l’histoire de la ligue à inscrire autant de THREES sur un match, était précédé d’un bien moins brillant 3/26 longue distance lors des 5 rencontres précédentes. Entre le fait d’être un shooteur de série, sa jeunesse et l’acclimatation au monde pro, le Rookie Wall l’a heurté de plein fouet en décembre et janvier avant une fin de saison totalement folle après la coupure All Star, preuve que souffler un peu lui a fait du bien : 24.7 PPG, 46.8% aux tirs, 40.6% à 3pts, 4.3asts sur les 10 matchs qui ont suivi la coupure, entre step backs dans tout les sens et une bien meilleure finition au cercle qu’en début de saison, ou rien ne voulait rentrer !

Au final, Coby White a signé une campagne Rookie qui laisse optimiste pour la suite : des erreurs et un decision making étrange qui sont on ne peut plus normales pour un gamin de 19 ans qui a autant le ballon en main, mais l’apprentissage se passe bien, il a clairement progressé au fil de la saison sur sa sélection de tir, savoir quand shooter et quand faire la passe, réussir cette passe, savoir quand dégainer de loin et quand aller au cercle provoquer le contact et conclure, mettre ses lancers … Tout est encore perfectible évidemment mais ça va dans le bon sens. Coby peut scorer sans problème, sa défense est très active à défaut d’être véritablement efficace, reste à savoir s’il peut organiser le jeu et sa fin de saison est plutôt intéressante dans ce sens même s’il reste un Combo Guard plus qu’un véritable meneur. A lui de confirmer sur la durée cette capacité à voir le jeu et faire les bons choix pour que son duo avec Zach LaVine soit plus complémentaire que juste 2 types qui dégainent dans tout les sens.

Il sera compliqué pour lui d’être mieux que le 2ème meilleur guard de North Carolina drafté par les Bulls, mais c’est déjà pas si mal !
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1844

Re: Chicago Bulls 2020/2021

Message par Chicago_6 » 25 juin 2020, 16:59

Bilan 2019/20 : Zach LaVine
Image

Sa saison : 60 matchs (60 titularisations), 34.8mins, 25.5pts (45.0% aux tirs, 38.0 à 3pts, 80.2% aux lancers), 4.8rbs, 4.2asts, 1.5stl, 0.5blk

Contrat 2020/21 : $ 19.500.000

Difficile d’en demander beaucoup plus à Zach LaVine au niveau de son apport offensif personnel. Le natif de Seattle a signé une saison de très haute volée, d’un niveau All Star qu’il n’a pas été uniquement car les résultats des Bulls étaient trop faibles. Après tout, ses 25.5 PPG (12ème scoreur de la ligue au moment de l’arrêt) sont la meilleure moyenne pour un Bull depuis un certain Jordan et Bob Love est le seul autre ex-Bull a avoir fait mieux (25.8 en 1971/72) ! Une moyenne qu’il a obtenu grâce à ses qualités athlétiques au dessus de la moyenne, un 1er pas dévastateur pour attaquer le cercle, provoquer et rentrer ses lancers, ainsi que cette faculté à se créer son propre tir quand tout est bouché autour de lui, ce qui a été très souvent le cas, on ne va pas se le cacher. Zach est le leader offensif, le joueur le plus talentueux du roster et agit en tant que tel, prenant un nombre important de shot aussi parce que certains de ses coéquipiers refusent cette responsabilité parfois.

Forcément, ça engendre du déchet, quelques défaites sur les dernières possessions de matchs qu’on peut lui mettre sur le dos par son individualisme forcené, mais vu le peu de collectif autour, difficile d’être trop sévère, d’autant qu’il en a aussi gagné d’autres presque à lui seul. Cette saison, il a réalisé plus de matchs à 30pts ou plus (19), que ses partenaires n’ont réalisé de matchs à 20pts ou plus ! C’est dire le sentiment de solitude qu’il doit éprouver parfois …

Sa défense restera toujours un problème et même s’il a affiché quelques progrès dans ce sens, il compte encore beaucoup trop sur ses qualités athlétiques pour rattraper son manque de placement et de concentration, ce qui lui fait rater des rotations et fait qu’il est souvent à la rue. Quand il n’est pas sur le parquet, les Bulls encaissent quasiment 10pts de moins par 100 possessions, ce qui fait assez tache pour un leader ! Entre ça et plusieurs frictions avec Jim Boylen, LaVine a un peu fait la pluie et le beau temps dans cette saison plutôt maussade des Bulls et son leadership reste encore assez peu évident.

Malgré toutes les qualités du monde offensivement, avec une palette de shots assez large, LaVine doit être un joueur avec plus d’impact sur les résultats de l’équipe pour ne plus passer, souvent à juste titre, pour un mec qui cartonne mais dans le vent. Pour ça, il faut impérativement que le reste de l’équipe parvienne à le « cacher » défensivement pour vivre avec ses erreurs, un peu comme Derrick Rose à l’époque, et lui donc encore améliorer son decision making et sa vision du jeu balle en main, car il est capable de trouver de bonnes passes et servir ses partenaires, mais c’est parfois un peu trop visible et facile à anticiper pour la défense adverse. LaVine reste un formidable joueur sur le plan individuel, mais tant qu’il ne parviendra pas à faire briller les autres, les Bulls ne décolleront pas beaucoup …
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/