Chicago Bulls 2021/2022

Tous les topics d'équipes de la conférence EST.

Retourner vers « Eastern Conference »

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 21 octobre 2021, 20:45

A noter que Troy Brown était listé "probable" avant le match car un peu malade (non COVID) donc ça a peut être influencé sa (non) performance ...
Un détroit soleil a écrit :
21 octobre 2021, 18:32
Coté Bulls (parce que bon on est quand même sur votre topic), le retour de White est prévu pour quand ?.
On parle de mi novembre pour un retour aux entraînements avec contacts, donc le temps de retrouver le rythme etc y'en a encore pour un petit moment ...
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10814

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 21 octobre 2021, 21:18

@Chi6 : ah d'accord, d'où son faible temps de jeu !
T'as aimé la rotation toi sinon ? Beaucoup de Caruso, ça on s'y attendait, et ensuite reste de la rotation, Johnson, Dosunmu et Green, et un peu de Brown. Ça parait cohérent par rappotr à ce qu'on a vu en présaison.

Je pense qu'il ne faut pas hésiter à utiliser Bradley aussi pour mettre un peu de densité parfois dans le secteur intérieur (contre les Pistons par ex)
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 21 octobre 2021, 21:31

Et DJJ aussi. Il n'avait pas joué le dernier match de pré-saison donc je me doutais qu'il serait pas / peu utilisé, mais je pense qu'il pourrait quand même avoir quelques minutes, mais bon Donovan aime garder ses rotations à 10/11 max, surpris/content de voir Ayo, mais pour le reste ça me semble assez logique, surtout Caruso qui DOIT jouer les fins de matchs pour sa défense et ça a porté ses fruits hier.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10814

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 21 octobre 2021, 21:44

Oui DJJ aussi. Après oui, tous les coachs restreignent leur rotation à ce nombre.

Et du coup, si je me souviens bien, c'est Pat Williams qui a été benché je crois pour le money time au profit de Caruso.
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 21 octobre 2021, 21:53

C'est ça. Entre le fait qu'il est derrière les autres en terme de condition physique, peut être aussi le coup qu'il a pris à l'épaule (Donovan disait aujourd'hui qu'il peut shooter mais est "questionable" pour demain), mais je pense aussi, le fait qu'il ne viendra pas gueuler s'il ne joue pas la fin (moins que d'autres en tout cas), ce choix fait du sens pour Donovan pour le moment lol.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1369

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 22 octobre 2021, 08:41

Début poussif comme on pouvait s'y attendre. On s'est bien fait bouger dans la raquette, je me doutais que Vucevic allait en chier en défense mais il s'est littéralement fait marcher dessus... ça présage quelques matchs très compliqués vs certaines équipes encore plus physiques que les Pistons.

Je m'attendais à voir un peu plus de Green qui était assez effacé, tout le monde avait l'air assez emprunté mais comme le disait Un détroit soleil, la triple menace Zach/Vooch/DMDR est super intéressante.

Mais bon, on va pas bouder notre plaisir de commencer sur une win hein!!!

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 23 octobre 2021, 07:36

HOME OPENER : CHICAGO BULLS VS NEW ORLEANS PELICANS
Image

Starting 5 : Lonzo Ball – Zach LaVine – DeMar DeRozan – Patrick Williams – Nikola Vucevic

Absent(s) : Coby White

Recap : Victorieux à Detroit mercredi, les Bulls avaient à coeur d’enchaîner pour leur Home Opener face à des Pelicans privés de Zion Williamson et Josh Hart. C’est chose faite avec une prestation de grande qualité, à l’image du match de pré-saison qui avait opposé les 2 équipes sur ce même parquet il y a 2 semaines. Les premières minutes sont marquées par une panne d’adresse des 2 côtés malgré pas mal de rythme et de shots ouverts. La défense des Bulls est déjà bien présente pour bloquer les drives adverses et provoquer des pertes de balle, tandis que DeRozan commence à chauffer avec plusieurs jumpers dont un TurnAround Fadeaway puis un dunk superbement servi par Ball en transition ! Derrière c’est Javonte Green qui fait le show, avec un panier de près, une interception puis un énorme Dunk lui aussi en transition, tout ça sur les 3 premières possessions après son entrée ! Les Pelicans multiplient les pertes de balle devant l’intensité défensive de Green, Brown et Caruso, seul un corner THREE de l’ex Bull Garrett Temple alimente leur compteur mais Vucevic lui répond dans la foulée puis Green enchaîne à nouveau un contre sur l’autre ex Bull Satoransky puis un Dunk de barbare sur la contre attaque ! Chicago déroule un Basket spectaculaire et efficace, qui va trop vite pour NOLA déjà mené 28-17 après 12 mins !

Chicago continue de lutter sur chaque rebond, à l’image d’une prise offensive d’Alize Johnson face à 2 Pels qui offre un THREE à Lonzo Ball, puis une autre ou il inscrit un lay-up ! Auteur de 0 pt jusqu’ici, Brandon Ingram commence à multiplier les drives ou il score au cercle ou sert son intérieur s’il est bloqué. NOLA se montre un peu plus actif en défense avec de bonnes aides quand la balle arrive inside, mais Zach LaVine décide de contrer ça en claquant 10pts de suite, dont 2 THREES et un superbe reverse, qui met les siens à +17 (51-34) ! Le United Center est en feu et profite du show, donne de la voix et chante même « MVP » quand Caruso va aux lancers … Les dernières minutes sont presque un duel Graham – LaVine avec 2 THREES de l’ex Hornet tandis que Zach lui répond d’un THREE, un Finger Roll puis 2 lancers qui lui donnent 20pts … sur les 6 dernières minutes ! Chicago domine aisément à la pause : 65-47 !

Image

A la reprise Chicago continue de développer un jeu ultra flashy et énergique, avec un Zach LaVine absolument CHAUD BOUILLANT avec 2 LOOOOOONGS THREES de suite ! Graham, Ingram et Alexander-Walker sont les seuls capable d’apporter une quelconque réplique côté Pelicans et même s’ils reviennent de -20 à -10, en face ça va beaucoup trop vite, ça joue en pleine confiance et le banc est ultra productif : Javonte Green monte à une hauteur hallucinante pour une claquette dunk surpuissante, enchaîné par un corner THREE de Troy Brown en transition ! A part un dunk puissant de leur rookie Trey Purphy, les Pelicans passent les dernières minutes sans inspiration ni bons tirs à se mettre sous la dent. Chicago continue d’être largement au dessus et mène 92-75 après 3 périodes !

Lonzo Ball fait le spectacle avec un THREE, un énorme contre sur un 3pts de Temple puis un midrange en 30 secondes, avant un And One tout en maîtrise ! Les recrues assurent et continuent de dérouler, à l’image d’Alize Johnson qui signe lui aussi un And One en force qui fait hurler le UC, conquis par la qualité du Basket qu’on lui propose. Chicgao prend 30pts d’avance (107-77) et (se) fait plaisir. Zach LaVine réussi un superbe Reverse puis entend lui aussi des chants « MVP » sur des lancers francs quelques minutes plus tard. NOLA rentre quelques THREES (ils finiront à 15/29 derrière l’arc sur ce match) mais les Bulls sont juste trop forts continuent de jouer à fond. Lonzo Ball conclu sa soirée en allant chercher son 1er Triple Double sous le maillot des Bulls en envoyant Caruso au Alley-Oop, puis le bout du banc avec Ayo Dosunmu, Derrick Jones Jr, Tony Bradley et Matt Thomas, vient se dégourdir les jambes dans une rencontre pliée depuis belle lurette ! Superbe succès de Chicago, 128-112 !

Score par quart-temps :

— NOP-CHI

Q1- 17-28

Q2- 30-37

Q3- 28-27

Q4- 38-37

FT-112-128

BoxScore : https://www.nba.com/game/nop-vs-chi-002 ... #box-score

Bilan : ARE. YOU. NOT. ENTERTAINED ? Les fans n’avaient pas pu se rendre en masse au United Center depuis longtemps, mais ça valait le coup d’attendre ! Les Bulls leur ont offert un spectacle de haute facture, avec un attaque fluide et rapide, avec un DeRozan de feu (26pts à 9/20), un LaVine toujours aussi efficace (32pts à 11/19 !), un très haut tempo, une défense casse couille à souhait (moins sur la fin mais quand tu mènes de 30 pts …), une intensité jamais égalé par des Pelicans qui n’ont jamais mené au score ni été en mesure de revenir … bref une véritable démonstration ! C’est ce qu’on avait vu en pré-saison, une équipe qui a déjà des automatismes défensifs, qui gêne bien les P’n’R adverses en passant sous les screens, qui lutte aux rebonds (46 prises dont 11 offensives par 8 joueurs différents), un banc beaucoup plus productif qu’à Detroit mercredi (35pts et des highlights monstrueux de Javonte Green, Alize Johnson et Caruso notamment) … Franchement c’était régalade au United Center, belle victoire tout en assurant le spectacle des 2 côtés du parquet, c’était de toute beauté et on en redemande déjà. Vivement la suite, avec dés ce soir la réception des Pistons !

Image

Bulls player of the game : Lonzo Ball (35mins, 17pts à 6/11 aux tirs dont 3/8 à 3pts, 10rbs dont 2 offensifs, 10asts, 3stls, 0TO) Lonzo a mis un point d’honneur à rappeler à ses anciens employeur qu’il est un meneur de jeu et pas un poste 3 qui attend dans le corner ! Une prestation sans déchet (aucune balle perdue), un triple double efficace et sans forcer, une adresse soyeuse, un QI fou pour faire les bonnes passes au bon moment … Un pur régal !

Next game : Samedi 23 octobre vs Detroit Pistons
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Garcy22

MVP
Avatar du membre
College Basketball
10436

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Garcy22 » 23 octobre 2021, 07:51

Lonzo avait clairement un message a faire passer hier soir. Superbe match de sa part
"Play hard; play smart; play together" - Dean Smith

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1369

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 23 octobre 2021, 15:33

0 TO avec la ligne de stat qu'il sort, c'est quand même exceptionnel!

Très content d'avoir vu Green en mode warrior comme en pre-season, ça m'avait un peu inquiété de peu le voir contre Detroit. Mais putain quelle régalade ce match! Important de prendre ces wins en début de saison en tout cas, ça va faire du bien à la confiance, roder les automatismes. Le seul en dessous c'est PAW pour l'instant.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 23 octobre 2021, 17:54

Quelques "nuggets" sympa :

- Lonzo Ball a réalisé le 97ème Triple Double de l'histoire de la franchise

- DeMar DeRozan a dépassé 2 joueurs dont Lenny Wilkens hier et pointe désormais à la 80ème place All Time au scoring en NBA avec 17794 (prochaine cible : le Dream Teamer Chris Mullin 17911)

- Les joueuses du Chicago Sky étaient en loge hier pour assister au match et ont reçu une Standing Ovation de la part du UC

- Zach LaVine peut dépasser Michael Jordan ce soir en terme de 3pts inscrits chez les Bulls. MJ est 4ème All Time avec 555, Zach en compte actuellement 553.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

ReDS

MVP
Avatar du membre
10315

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par ReDS » 23 octobre 2021, 19:40

Quel plaisir de revoir les Bulls dans cette forme et avec de l'ambition !

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1369

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 23 octobre 2021, 19:51

ReDS a écrit :
23 octobre 2021, 19:40
Quel plaisir de revoir les Bulls dans cette forme et avec de l'ambition !
Tu m'étonnes! Après avoir bouffé de la merde pendant des années, ça fait plaisir de voir un joli match, pourvu qu'ça dure!

Après comme je disais il y a quelques posts, on verra réellement ce que l'équipe a dans les tripes quand on perdra.

Garcy22

MVP
Avatar du membre
College Basketball
10436

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Garcy22 » 23 octobre 2021, 21:02

Depuis que Caruso est aux Bulls, ils sont a 6W-0L, alors que dans le meme temps, les Lakers sont a 0W-8L.

Vous avez dit Game Changer? :D
"Play hard; play smart; play together" - Dean Smith

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 24 octobre 2021, 07:37

CHICAGO BULLS - DETROIT PISTONS (23/10/21)
Image

Starting 5 : Lonzo Ball – Zach LaVine – DeMar DeRozan – Patrick Williams – Nikola Vucevic

Absent(s) : Coby White

Recap : A peine 24h après avoir fait le show face aux Pelicans, les Bulls étaient de retour au UC pour poursuivre leur début de saison parfait, face à une équipe qu’ils ont déjà battu mercredi. C’est chose faite, avec une nouvelle fois de nombreuses actions spectaculaires, notamment en défense même si les Pistons se sont montrés accrocheurs jusqu’au bout.

C’est pourtant Detroit qui débute le mieux, en ciblant Vucevic en défense et en allant inscrire des points près du cercle, pour un 9-0 en à peine 2 minutes ! Trop statiques jusqu’ici, les Bulls répliquent avec un DeRozan omniprésent pour donner 2 caviars à Vucevic et Ball à 3pts, scorer lui même en transition ou couper les lignes de passes de l’autre côté et même provoquer une faute offensive ! Detroit continue d’expliter leur avantage de taille et de puissance, avec Olynyk et Bey notamment,pour inscrire 20 de leurs 23 premiers points dans la raquette. Chicago accentue ses effort défensifs avec les entrées de Caruso et Johnson tandis que DeRozan continue son show avec des lancers, un lay-up et un TurnAround Fadeway ligne de fond, en plus de Javonte Green qui claque 2 THREES dans le corner ! De quoi finir le quart en tête (31-28) malgré un Olynyk très remuant.

Billy Donovan tente un 5 modèle réduit avec Patrick Williams en 5, DeRozan en 4 puis Brown, Caruso et Ball, mais ça ne règle pas les problèmes défensifs avec toujours ce manque de taille exploité par les Pistons. Au retour de Vucevic Chicago est plus actif aux rebonds mais l’attaque peine encore à véritablement trouver son rythme. On assiste trop souvent à des actions individuelles et sans grande réussite, mais tout va se mettre en place avec le trio Ball, Caruso et Dosunmu, dont l’immense apport défensif (contre monstrueux de Dosunmu sur Joseph puis Ball sur Stewart à 2 secondes d’intervalles) engendre des contre attaques ou la balle circule et les Bulls prennent une avance qui aurait pu être plus large sans plusieurs loupés de Vucevic et LaVine notamment. C’est malgré tout suffisant pour mener 54-43 à la pause, avec les Pistons qui n’ont inscrit que 2 pts sur les 5 dernières minutes !

Image

2 THREES de Ball et LaVine permettent aux Bulls d’accentuer leur avance malgré un peu de déchet dans certaines passes, mais c’est surtout la défense qui continue d’être plaisante, avec des contests, des mains actives pour couper les lignes de passes, des aides sur les pénétrations et des rebonds. Detroit est en manque total d’inspiration et ne trouve aucun bons tirs près du cercle car ils n’y accèdent plus. Ils cumulent plus de 12 loupés de suite et laissent Chicago prendre jusqu’à 24pts d’avance (71-47). 2 lancers constituent les seuls points de Detroit en plus de 7 minutes tant les Bulls dominent les débats et poussent les Pistons à l’erreur. DeRozan claque un énorme Dunk avec la faute puis Patrick Williams conclu ce quart à sens unique d’un THREE tête de raquette au buzzer ! 79-54 Bulls et 25-11 sur la période !

Avec de nouveau un 5 de petite taille avec PAW en pivot et Green en 4, Chicago continue de se faire plaisir et augmente son avance avec des hustles plays et des tirs ouverts, à l’image de DeRozan qui arrache un rebond off et trouve Ball pour un THREE totalement ouvert ! La défense continue d’être formidable d’énergie pour dévier les ballons et gêner tout les tirs, avec un Caruso absolument partout ! Chicago prend 31pts d’avance (89-58) avant que Trey Lyles ne commence à claquer quelques 3pts pour lancer un … 17-0 run avec aussi des lancers de Garza et plus d’énergie que les Bulls qui devaient penser l’affaire pliée alors qu’il reste encore plus de 4mins quand Detroit revient à 91-78 ! Mais avec un peu plus de sérieux Chicago fini par s’imposer assez confortablement (97-82) pour poursuivre son début de saison parfait !

Score par Quart-temps :

—DET-CHI

Q1- 28-31

Q2- 15-23

Q3- 11-25

Q4- 28-18

FT- 82-97

BoxScore : https://www.nba.com/game/det-vs-chi-002 ... #box-score

Bilan : Chicago est donc toujours invaincu et le doit principalement à la qualité de sa défense, capable de court-circuiter n’importe quelle attaque avec son placement, ses déplacement, les mains actives, les hustle plays et des contest permanents. Encore 13 interceptions (5 de Caruso), 11 contres (4 de Ball) et 20 pertes de balle provoqués chez l’adversaire ! De quoi compenser le manque de rebonds, bataille qu’on perd pour la première fois de la saison (53-42) malgré les 19 prises de Vucevic. Cette défense oppressante a surtout été mise en évidence dans les quart-temps 2 et 3, ou les Pistons ont inscrit 26 en 24 mins. Avant ça les hommes de Dwane Casey étaient efficaces près du cercle, avant d’être particulièrement inspirées à 3pts dans la dernière période. Le back-to-back, un peu de relâchement à +31 … au final peu importe, Chicago a montré que malgré un soir off de LaVine (14pts à 6/18), il y avait les armes à côté pour compenser. DeRozan a fait un festival, on a eu un banc productif comme la veille (25pts à 7/13 dont 12 de Caruso et 10 de Green, chacun avec 2/2 à 3pts), et l’ensemble a affiché une combativité plaisante. Les premiers gros tests arrivent bientôt mais ce début de saison est une vraie réussite qui ne peut que donner un gros capital confiance pour la suite !

Image

Bulls player of the game : DeMar DeRozan (34mins, 21pts à 7/18 aux tirs, 6rbs, 6asts, 2blks) Vucevic et LaVine dans un soir sans niveau adresse (12/34 cumulé), DeRozan a pris les commandes du scoring, que ce soit pour lancer la soirée avec plusieurs bonnes passes décisives, ou pour scorer lui même avec toute une panoplie de spin moves, feintes et drives qu’il maîtrise sur le bout des doigts. On l’a également vu actif en défense avec de bonnes aides et anticipations en plus de communiquer avec les jeunes pour les conseiller. En patron !

Next game : Lundi 25 octobre @ Toronto Raptors
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17307

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par SylvesterTemple » 24 octobre 2021, 08:30

5blks pour Ball?! Vache! Il a d'excellents instincts en plus d'être grand et athlétique mais quand même.. Impressionnant !
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1369

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 24 octobre 2021, 13:58

Que du plaisir!

Ball régale, on a assez d'options offensives pour survivre à un match sans de 2 joueurs, la défense est énorme, Caruso et Green dynamitent tout depuis le banc... que demander de plus si ce n'est que ça dure?

Petrovic

Rôle-Player
Avatar du membre
Dub Nation
1811

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Petrovic » 24 octobre 2021, 19:35

bintz a écrit :
24 octobre 2021, 13:58
Que du plaisir!

Ball régale, on a assez d'options offensives pour survivre à un match sans de 2 joueurs, la défense est énorme, Caruso et Green dynamitent tout depuis le banc... que demander de plus si ce n'est que ça dure?
En plus, elle est sympas à voir jouer cette équipe. Lavine et DeRozan ont la classe je trouve. Et puis, Alize Johnson finalement va peut être trouver de la stabilité, je capte toujours pas pourquoi les Nets se sont séparés d'un mec qui prend autant de rebonds.

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1369

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 24 octobre 2021, 19:59

Ouais, Johnson et le reste du banc sont bien séduisant je trouve, dans des styles très différents: Green, Caruso, Johnson, Brown et même le rookie Dosunmu! D'ailleurs il surprend personne le rookie? Franchement quelqu'un attendait un mec de fin de 1st round avec autant de hargne?

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
15842

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par PistolPete44 » 24 octobre 2021, 20:42

Votre Vuch' n'y a pas été mollo sur my guy Luka, heureusement que c'est un gaillard en bon col bleu qu'il est :D

My hair is different than a lot of people's. I like my hair. I'm cool with it.
Trae Young

jean michel sossouze

Sophomore
Avatar du membre
Windy City
276

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par jean michel sossouze » 25 octobre 2021, 17:24

Que du kif ce début de saison !
Attention ça va déjà être + costaud à Toronto, puis on enchaine Knicks, Utah, Boston, Sixers x2, Nets, Mavs, Warriors, Clippers, Lakers, Blazers, Nuggets et re-Knicks, trop hâte de mater tout ça ! 8-}

Rhea

All Star
Avatar du membre
Windy City
DTC
9232

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Rhea » 25 octobre 2021, 17:38

PistolPete44 a écrit :
24 octobre 2021, 20:42
Votre Vuch' n'y a pas été mollo sur my guy Luka, heureusement que c'est un gaillard en bon col bleu qu'il est :D
J'vois pas de faute moi :D

Plus sérieusement, il y a été fort ouais
Thats your opinion. But opinion is just a combination of Pi and Onion, and since no one likes maths and onions make you cry, your argument is invalid.

toniooooo

All Star
7347

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par toniooooo » 25 octobre 2021, 17:39

faute et faute :) voilà l 'état d'esprit des vachettes :) mdr
Si Kita vend le FC Nantes a un repreneur fiable, je m'épile les dessous de bras et le torse.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 25 octobre 2021, 17:57

LE BAROMÈTRE DES BULLS (S8, Ep1)
Image

Rendez vous compte : 3-0 pour débuter la saison ! La dernière fois c’est arrivé, c’était en 2016, ça commençait à dater … 3 victoires acquises avec une constante extrêmement plaisante : la défense est dingue ! L’an dernier on n’avait de cesse de répéter que nos arrières ne bloquaient jamais les drives adverses et laissaient les gars aller au cercle, mais ça c’était avant ! Avec des joueurs comme Ball, Caruso et même Dosunmu, chaque drive est contesté, chaque pick’n’roll est durement défendu et passant sous les screens au lieu de le contourner, et quand la balle arrive dans la raquette, les aides et rotations sont immédiates pour couper tout espace et solution de passe au porteur du ballon, qui est poussé à l’erreur : Chicago est déjà dans le top 3 des équipes qui provoquent le plus de balles perdues adverses (3ème, 19 par match) en plus d’être 6ème aux interceptions (10 par match) et 3ème aux contres (7.7) ! C’est ainsi que débute l’attaque : une fois la balle prise des mains adverse les transitions sont lancées à 100 à l’heure, avec Ball à la baguette et des finisseurs aussi efficace que spectaculaires comme LaVine, DeRozan, Green ou Caruso ! On a déjà assisté à de nombreux Dunks et autres highlights bien furieux de la part de ce quatuor et ce n’est que 3 matchs …

Forcément, jouer à un tel rythme engendre parfois un peu de déchet, mais avec une telle activité défensive pour récupérer des possessions supplémentaires, c’est moins embêtant. L’attaque sur jeun placé reste en travaux et l’alchimie entre les principaux scoreurs reste à peaufiner, même si LaVine n’a aucun problème à laisser les autres prendre les choses en main. Vucevic est celui qui a le plus de mal pour l’instant, mais c’est plus un problème de réussite que véritablement des soucis à trouver de bons tirs, ça viendra ! Autre changement important : tout le monde fait les efforts avec le sourire, s’enflamme quand un autre réalise un highlight, ça se tape dans les mains, ça s’encourage, on sent une vraie bonne vibe dans ce groupe, ce qui n’était pas forcément toujours le cas avant. Résultat ? Meilleur bilan (3-0) à égalité avec les Hornets et les Warriors, ça vous classe un début de saison même si (et encore heureux), il y a beaucoup de choses encore perfectibles. Les premiers vrais tests, contre des équipes de plus haut standing et au complet, seront bientôt là. En attendant on peaufine les automatismes et on prend confiance en se régalant du Basket séduisant que propose cette équipe !

Résultats / stats de la semaine :

W @ Detroit 88-94

W vs New Orleans 128-112

W vs Detroit 97-82

Attaque : 106.2PPG (20è) Off Rating : 105.4 (19è)

Défense : 94.0PPG (2è) Def Rating : 93.2 (3è)

Pace : 100.9 (12è)

Tempête, orage, brouillard … :



Pluie :

Matt Thomas / Tony Bradley / Derrick Jones Jr / Marko Simonovic : 2 petites minutes de garbage time contre les Pelicans pour les 3 premiers, trop peu pour observer et se faire une idée. Simonovic n’a même pas eu cette opportunité et vient d’ailleurs d’être envoyé aux Windy City Bulls ou il retrouvera Devon Dotson et Tyler Cook pour le Training Camp de la GLeague.

Nuageux :

Troy Brown Jr : – 10.3mins, 2.3pts à 2/7 aux tirs dont 2/3 à 3pts, 0.7rb – Annoncé malade pour l’Opener à Detroit, il a peu joué (4 mins), mais même ensuite ses apparitions n’ont pas eu le même impact que celles de ses partenaires, même s’il a fait un taf défensif correct avec de l’activité pour couper les lignes de passes. Il a rentré ses THREES dans le corner mais a souvent pêché à la finition en s’aventurant au cercle.

Alize Johnson : – 10.6mins, 2.7pts à 3/5 aux tirs, 2/3 aux lancers, 4.0rbs, 0.7ast – Peut être gêné par la grande différence de taille avec les intérieurs des Pistons, il est un peu passé au travers sur ces 2 matchs. C’était bien mieux contre les Pelicans, ou il a batailler dur pour obtenir des secondes chances, scorer près du cercle et faire le sale boulot en défense avec des box outs solides et de très bons screens tête de raquette.

Image

Patrick Williams : –27.3mins, 7.7pts à 9/15 aux tirs dont 3/5 à 3pts, 2/2 aux lancers, 3.0rbs – On sait qu’il revient d’une longue blessure et chercher encore son rythme, on sait qu’il n’est pas le titulaire dont on attend le plus offensivement vu ceux qui l’entoure, mais malgré sa production est trop aléatoire et sa défense n’a pas eu un grand impact jusqu’ici. Parfois utilisé en 5 mais l’expérience n’est pas franchement un succès.

Nikola Vucevic : – 33.3mins, 11.7pts à 17/48 aux tirs dont 3/12 à 3pts, 3/4 aux lancers, 12.7rbs, 4.0asts, 2.0stls, 1.7blk – On l’a senti nerveux dés l’Opener à Detroit ou il a pris une technique après quelques minutes. Beaucoup de maladresse sur des tirs qu’il rentre habituellement, de près comme de loin, exploité en défense par les Pistons qui l’ont bousculé, il n’a pas livré un début de saison fabuleux. Sa présence aux rebonds permet quand même de sauver un peu la face, tout comme de superbes passes, mais dans l’ensemble on en attend plus de sa part, lui qui a fêté ses 31 ans ce dimanche.

Beau :

Ayo Dosunmu : – 8.0mins, 3.0pts à 4/12 aux tirs dont 1/3 à 3pts, 1.3rb, 1.3ast, 0.7blk – Au contraire d’Alize Johnson, c’est contre Detroit qu’on l’a le plus vu. Bon faut dire qu’il n’a eu que 2 mins de Garbage Time contre NOLA ! Mais chaque entrée d’Ayo est suivi d’un impact défensif intéressant, avec ses long bras, ses déviations et une bonne dose d’énergie. S’il score c’est bonus, avec une bonne finition au cercle, moins dés qu’il s’éloigne.

Javonte Green : – 16.7mins, 6.7pts à 7/10 aux tirs dont 2/4 à 3pts, 4/4 aux lancers, 2.7rbs, 1.0ast, 0.7blk – Un premier match discret à Detroit, mais alors ensuite … Dés son entrée contre les Pelicans il a remis les pendules à l’heure en multipliant les hustles plays d’un côté et les dunks bien violent de l’autre ! Une défense pot de colle sur des gars bien plus grand que lui, des rebonds autoritaires, une hauteur folle quand il décolle, il a fait le show sur ce back-to-back !

Image

Grand soleil :

DeMar DeRozan : – 34.3mins, 21.3pts à 24/55 aux tirs dont 1/4 à 3pts, 15/20 aux lancers, 6.3rbs, 4.0asts, 1.0stl, 0.7blk – Début de match poussif à Detroit avec un peu de maladresse mais il n’a cessé de monter en puissance par la suite ! Précieux par sa capacité à provoquer des lancers, ce qui nous manquait l’and ernier, il peut prendre l’attaque à son compte autant avec les starters qu’avec la 2nd Unit, tout en étant actif aux rebonds et avec une défense plus que correcte sur les aides. Tout en maîtrise !

Zach LaVine : – 33.3mins, 26.7pts à 28/54 aux tirs dont 9/20 à 3pts, 15/16 au lancers, 5.7rbs, 4.7asts, 0.7blk – 2 sorties à plus de 30pts avec une efficacité folle pour démarrer, une soirée plus pénible en back-to-back (16pts à 6/18), Zach a débuté sa saison sur les chapeaux de roues, démontrant toute son intelligence de jeu pour choisir quand scorer (20pts en 6mins au 2ème quart contre NOLA), ou quand servir les autres. Plutôt actif en défense aussi ou il a couper des lignes de passes et bloquer son vis à vis à plusieurs reprises. Il se fait plaisir et ça se voit ! A égalé Michael Jordan au nombre de 3pts inscrits chez les Bulls avec 555.

Alex Caruso : – 27.3mins, 8.0pts à 8/16 aux tirs dont 3/5 à 3pts, 5/6 aux lancers, 2.0rbs, 3.3asts, 3.0stls, 1.0blk – Déjà un patron en défense par l’exemple qu’il donne en terme de placement, de déplacement, de concentration et d’intensité, mais aussi par sa communication constante et des mains toujours actives pour couper les lignes de passes, dévier des ballons et gêner les drives en passant sous les screens. Offensivement il sanctionne si on le laisse libre ou s’il a de l’espace devant lui, avec quelques dunk s bien violents. Tout simplement fabuleux !

Image

Le meilleur :

Lonzo Ball : – 35.3mins, 14.0pts à 16/35 aux tirs dont 8/21 à 3pts, 6.7rbs, 5.0asts, 2.0stls, 2.0blks – De retour à ce poste d emeneur qu’il affectionne tant, Lonzo est apparu comme un poisson dans l’eau et a tenu à le faire savoir à son ancienne équipe des Pelicans, signant le 1er Triple Double d’un Bull sans perte de balle depuis Scottie Pippen en 1995 (17pts, 10rbs, 10asts, 3stls) ! D’un impact énorme en défense avec sa capacité à tout (bien) faire, que ce soit pour défendre des gars plus grand et costaud ou bloquer les drives adverses par ses longs bras et son sens de l’anticipation, il a déjà démontré toute son efficacité et son importance dans les schémas des Bulls. Pas anodin qu’il soit celui qui a le plus joué jusqu’ici …

Infirmerie :

Coby White en a encore pour minimum 2 bonnes semaines avant de reprendre les entraînements collectifs avec contact. Il faudra être patient et ne rien précipiter avec lui. A part ça, quelques bobos mineurs, comme l’épaule de Patrick Williams après le 1er match à Detroit, mais il a pu s’entraîner et jouer sans soucis derrière. Pourvu que l’infirmerie reste (quasi) vide le plus longtemps possible !

La semaine à venir :

25/10 @ Toronto

28/10 vs New York

30/10 vs Utah

La déclaration de la semaine : « L’attaque est toujours plus difficile à mettre en place. Les gens pensent que tu balances de bons scoreurs et ça se fait tout seul, mais ça ne marche jamais comme ça. Quand tu as des joueurs du calibres de DeRozan, LaVine ou Vucevic, qui ont joué d’une certaine manière la majorité de leur carrière, puis que tu les mets ensemble ou ils doivent se compéter les uns les autres, c’est forcément ce qui prend le plus de temps. Si ce groupe est investi en défense, suit les écrans, fait les rotations, fait les aides, se bat sur chaque ballon, ça devient tout de suite plus facile. Nous ne pouvez pas vous considérer une bonne équipe sans défendre. Si vous regarder les stats des équipes qui passent au 2ème tour, puis en finale de conférence etc, ce sont les meilleures équipes défensives. C’est un fait. On doit être efficaces des 2 côtés du parquet. Combien de points on a inscrit ce soir ? On a donc 2 matchs sur 3 sous les 100pts inscrits. Je m’y attendais, mais ce n’était peut être pas le cas de tout le monde. » Billy Donovan après la victoire à domicile contre Detroit

La perf’ de la semaine :

Bien décidé à rappeler aux Pelicans qu’il n’est pas un gars qu’on fout dans le corner à attendre pour dégainer, Lonzo Ball a sorti la panoplie face à son ancienne équipe : des passes lumineuses sur jeu placé comme sur transition, des points en pénétration comme de loin, une activité incessante, une défense hyperactive pour un Triple Double sans déchet et en prenant un plaisir fou !

https://www.youtube.com/watch?v=GpDmjzB ... hannel=NBA
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Sentenza

All Star
Avatar du membre
7103

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Sentenza » 25 octobre 2021, 18:05

:mrgreen:

NBA : Hornets & Warriors
College : Purdue & Michigan

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2636

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 26 octobre 2021, 06:48

TORONTO RAPTORS - CHICAGO BULLS (25/10/21)
Image

Starting 5 : Lonzo Ball – Zach LaVine – DeMar DeRozan – Patrick Williams – Nikola Vucevic

Absent(s) : Coby White

Recap : On s’attendait à un test plus solide que sur les premiers matchs, on n’a pas été déçus ! Leaders de la ligue aux rebonds offensifs, les Raptors retrouvaient leur salle après 18 mois d’exil et avaient à coeur de bousculer Chicago, ce qu’ils auront fait jusqu’au bout du bout du temps réglementaire, mais les Bulls conservent d’extrême justesse leur invincibilité ! On assiste à beaucoup de shots lointains des 2 côtés car à chaque fois qu’une équipe tente d’aller au cercle, l’autre parvient à bloquer ce drive avec des mains actives en défense côté Bulls et des rotations rapides chez les Raptors ! Gary Trent Jr score 7pts rapides tandis que DeRozan lui répond avec un And One bien provoqué. Peu de monde parvient à apporter un écho offensif côté Bulls, lakgré une volonté évidente de s’approcher du cercle. Les shots de Vucevic sont trop courts, PAW et LaVine touchent peu de ballons et le banc est peu impliqué de ce côté ci du parquet. Et si de l’autre côté du parquet on assiste à des rotations et des close outs rapides, au fil des minutes Toronto parvient à trouver des paniers insides avec une bonne circulation de balle et une exécution offensive fluide. Un THREE de DeRozan, déjà auteur de 11pts, permet aux siens d’égaliser 24-24 après 12 mins accrochées.

Les 2 équipes échangent des 3pts pour débuter le 2ème quart avant que des espaces ne commencent à se libérer d’un côté et de l’autre, avec Patrick Williams qui inscrit 2 paniers en plus de servir Troy Brown pour un lay-up. Les 2 équipes tentent de jouer vite et augmenter le tempo mais se heurtent à la bonne défense adverse, bien en place et agressive. Quelques balles perdues par Toronto offrent l’opportunité aux Bulls de prendre 9pts d’avance avec des transitions et des rebonds offensifs (49-40), mais la réaction ne tarde pas avec plusieurs THREES laissés ouverts dont profitent Van Vleet et Trent Jr notamment ! Les close outs des Bulls ne sont plus assez rapides et les shooteurs ont plus de temps pour s’ajuster, en face Ball claque déjà son … 4ème THREE de la soirée tandis que LaVine passe tout proche de péter un poster monumentale sur Boucher qui fait faute au dernier moment ! Il se contentera de 2 lancers mais aussi d’un Step Back jumper dans les derniers moments pour donner 10pts d’avance aux Bulls à la pause, 61-51.

Image

Un superbe drive’n’kick de Patrick Williams offre à Lonzo Ball son 5ème THREE du soir, totalement démarqué une fois de plus ! Toronto a de plus en plus de mal à suivre l’activité et les déplacements des Bulls, laissant des espaces dont profitent LaVine et DeRozan pour mettre leur formation à +20 (73-53) ! Un 7-0 run rapide de Toronto n’inquiète pas Chicago, qui continue de dérouler un basket offensif propre et fluide. LaVine enchaîne un splendide step back en midrange par son 556ème THREE sous le maillot des Bulls, ce qui lui permet de dépasser Michael Jordan dans ce classement, Troy Brown en claque un aussi dans le corner et l’avance reste confortable (83-66). Au mieux les locaux reviendront à -11 avec des lancers bien provoqués et des pick’n’rolls rapides, mais Chicago a toujours une réponse, avec de bons drives de Troy Brown et plusieurs balles volées pour couper les intrusions adverses. 92-80 Chitown après 36 minutes !

Scottie Barnes réveille la foule sur un splendide spin move et Dunk face à PAW, puis Dragic remet Toronto sous les 10pts (95-86) avec 2 lancers bien provoqués. Leur défense s’intensifie également, Chicago a moins d’espace à exploiter et commet plusieurs pertes de balles alors qu’ils n’en avaient que 5 jusqu’ici. Malgré quelques bonnes possessions défensives avec notamment Ball excellent pour contester tout ce qui passe, les Bulls ont du mal à maintenir leur avance. Ils sont bousculer aux rebonds, laissent des 3pts ouverts et concèdent des transitions qui aident les Raptors à revenir à 97-95 à 4:45 du terme ! L’ambiance monte d’un cran, mais DeRozan ne l’entend pas de cette oreille et enchaîne 2 turnaround jumpers ligne de fond avant un long THREE de LaVine ! VanVleet envoie Achiuwa au Alley-Oop puis rentre 2 lancers avant d’abuser de Vucevic en un contre un pour un nouveau panier … Ce même Vucevic qui va perdre une balle cruciale sur la possession suivante ! On est alors dans la dernière minute, Chicago mène 108-104 puis Caruso réalise une intervention défensive cruciale pour voler la balle et ensuite DeRozan va transformer 2 lancers précieux … Mais les Raptors ne lâchent pas ! Lay-up de VanVleet, remise en jeu de Lonzo Ball directement sur Scottie Barnes qui va au dunk et énorme retour défensif de Dragic sur Vucevic en 10 secondes ! Le Monténégrin est ensuite envoyé aux lancersavec 9.7 secondes et 110-108. Il loupe le 1er, met le second, puis conteste le 3pts au buzzer de VanVleet qui rebondit contre le cercle ! BULLS WIN dans la douleur, 111-108.

Score par quart-temps :

— CHI-TOR

Q1- 24-24

Q2- 37-27

Q3- 31-29

Q4- 19-28

FT-111-108

BoxScore : https://www.nba.com/game/chi-vs-tor-002 ... #box-score

Bilan : On peut souffler fort ! Ce fût long, difficile, laborieux même sur la fin mais Chicago réalise son premier départ à 4-0 dans une saison régulière depuis … 96/97 (12-0 pour commencer) ! Sur les quarts 2 et 3 on a vu une équipe une nouvelle fois brillante, spectaculaire et au jeu propre, sans grand déchet même si l’adresse n’était pas toujours là, mais toujours avec une défense de qualité. Le 4ème quart a été bien plus compliqué, avec des pertes de balle à répétition (7 dans ce quart, 5 sur le reste du match), certaines carrément flippante dans les ultimes possessions, mais aussi une sélection de tir moins claire et, disons le, un peu de panique à bord ! On savait que les Raptors dominaient la ligue aux rebonds offensifs et que ce serait un gros test vu notre faiblesse dans ce secteur et on a morflé sévère : 48-28 Toronto, 14 prises offensives à 8 joueurs contre 5 côté Bulls dont 1 seul par un titulaire ! DeRozan a sorti plusieurs moves clutchs au contraire de Vucevic et même Ball qui auraient pu nous coûter cher, mais au final on s’en sort un peu par miracle alors qu’on avait pris jusqu’à 20pts d’avance et qu’on déroulait sans trop de difficultés. Ce n’est pas faute de le dire régulièrement, 20pts d’avance en NBA c’est de l’eau, on en a encore eu la preuve ce soir. La qualité de la défense des Raptors nous a grandement fait déjouer et poussé à la faute, un peu comme on le fait nous aussi depuis le début de saison. La victoire valide le fait qu’on a passé le test, mais dans les faits c’est pas si évident que ça, d’ailleurs LaVine l’a dit tout de suite après le match, une victoire est une victoire donc on prend mais on ne doit jamais terminer le match de cette manière ! C’est le genre de match par lesquels il faut passer pour grandir, une leçon à retenir dans cette jeune saison !

Image

Bulls player of the game : DeMarDeRozan (36mins, 26pts à 7/19 aux tirs dont 2/4 à 3pts, 10/10 aux lancers, 4rbs, 6asts) Il avait à coeur de marquer les esprits pour son retour à Toronto et il l’a fait avec brio ! Très bons et actif d’entrée en étant un des seuls à scorer efficacement au 1er quart, il a aussi été ultra clutch dans les 5 dernières minutes, avec des moves de grande classe, des turnaround jumpers, des lancers bien provoqué (un parfait 10/10) et même de la présence en défense. Très très propre !

Next game : Jeudi 28 octobre vs New York Knicks
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Retourner vers « Eastern Conference »