Chicago Bulls 2021/2022

Tous les topics d'équipes de la conférence EST.

Retourner vers « Eastern Conference »

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4460

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Alexis » 12 octobre 2021, 18:00

Ce sera pas une perte je pense, même s'il faut toujours rester prudent. Thomas (choix évident pour moi, à suivre) et alizé, top ! Merci

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 12 octobre 2021, 20:06

Ouais je suis pas plus convaincu que ça par Stanley non plus.

Concernant Alizé, OUIIII ON SAAAAIT c'est que de la pré-saison, mais quand même :

vs Cavs : 8pts à 3/4, 11rbs dont 4 offensifs en 16mins
vs NOLA : 4pts à 2/4, 9rbs dont 3 offensifs, 5asts en 13mins
@ Cavs : 14pts à 5/6, 11rbs dont 3 offensifs en 17mins

On est quand même sur du 10.3rbs dont 3.3offs en 15.3 mins ! Pour rappel ce mec a annoncé sa venue aux Bulls via un tweet ou il avait mis un GIF de Dennis Rodman !
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 13 octobre 2021, 17:43

CHICAGO BULLS SEASON PREVIEW
Image

Avec 9 nouveaux joueurs acquis via Sign & Trades, la Draft ou la Free Agency, les Bulls ont été des protagonistes majeurs de l’été 2021, dans le but de se donner les moyens de leurs ambitions, après avoir loupé le Play-In de peu la saison précédente. Un tel résultat dans 7 mois sera un véritable échec, tant les mouvements ont été nombreux et quelques sacrifices, néanmoins nécessaires, ont du être consentis pour donner à Billy Donovan un effectif capable de jouer la post-season 2022.

Ayo Dosunmu, Lonzo Ball, DeMar DeRozan, Alex Caruso, Tony Bradley, Marko Simonovic, Derrick Jones Jr, Stanley Johnson, Alize Johnson … La grande majorité des recrues présentent des qualités assez similaires et qui était recherchées par Arturas Karnisovas et ses associés : des profils défensifs ayant la capacité de switcher avec notamment de l’envergure à revendre (Tony Bradley 2m26, Derrick Jones Jr 2m13, Stanley Johnson 2m12, DeMar DeRozan 2m06, Ayo Dosunmu 2m05 notamment) ! Autant de caractéristiques qu’affectionne le FO des Bulls, même les arrivées de Javonte Green, Temple ou la Draft de Patrick Williams l’an dernier allaient dans ce sens.

Tout ces changements étaient prévisibles avec le besoin de la Franchise de tirer un trait sur leur projet précédent, la reconstruction par la draft orchestrée par GarPax étant un échec total. Avec Karnisovas et Eversley, place à l’ambition et la volonté d’aller de l’avant, pour ramener la franchise plus proche des sommets et lui redonner une respectabilité perdue depuis trop longtemps. Zach LaVine et Coby White sont les 2 seuls rescapés du grand ménage organisé par le nouveau FO depuis sa prise de fonction il y a 18 mois : nouveau coach, nouveau staff, nouveau GM, nouveaux joueurs, tout est mis en oeuvre pour redevenir compétitifs et attractifs rapidement. On voit d’ailleurs déjà des signes positifs de ces changements, puisque Lonzo Ball et DeMar DeRozan ont insisté sur leur désir de rejoindre Chitown, ce qui n’aurait jamais été possible sous l’ancien régime. Suffisant pour atteindre l’objectif PO ? Décryptage :

Image
Roster
Intérieurs : Nikola Vucevic, Tony Bradley, Marko Simonovic

Ailiers : DeMar DeRozan, Patrick Williams, Troy Brown Jr, Alize Johnson, Derrick Jones Jr, Stanley Johnson

Arrières : Zach LaVine, Lonzo Ball, Alex Caruso, Coby White, Javonte Green, Ayo Dosunmu

2 way : Devon Dotson, (Matt Thomas et Tyler Cook vont se disputer le dernier spot)
Une attaque plus variée
Commençons par l’attaque ! Si les Bulls ont bien souvent proposé un Basket de qualité en 2020/21 et affiché une nette amélioration collective (8èmes aux assists avec 26.8/matchs contre une 23ème place la saison précédente), Zach LaVine a malgré tout du assurer la création et le scoring tout seul à de nombreuses reprises, notamment en fin de match, et s’en est sorti avec brio (63.4% au True Shooting, 50.7% aux tirs, 41.9% à 3pts, 84.9% aux lancers en terme de pourcentages bruts). L’arrivée de Vucevic a été une première opportunité de libérer Zach de cette création quasi constante mais ils ont peu joué ensemble. Les venues de Ball et DeRozan s’inscrivent dans la même logique et offrent à Billy Donovan une multitude d’options offensives pour remonter la balle, mettre des systèmes en place et varié les options pour impliquer tout le monde. Ball va faire en sorte que l’équipe fonce et est un créateur de qualité, DeRozan a été précieux dans un rôle de facilitateur à San Antonio (6.9 assists per game en 2020/21, 11ème de la ligue, autant que Ben Simmons par exemple) alors que ça n’a pas toujours été sa qualité première, Vucevic a toujours été un fabuleux passeur au poste également, donc le Starting 5 possède déjà de nombreux options intéressantes au niveau de la création. Reste à développer une entente et des automatismes pour savoir qui fait quoi et à quel moment, entre les Pick’n’Roll ou Pick’n’Pop avec Vucevic, les Drive’n’Kicks de LaVine et autres … Probablement ce qui prendra le plus de temps, mais avec 4 joueurs qui sont de bons passeurs et qui ne jouent pas pour leur gueule, il y a de quoi être optimiste sur la possibilité de l’ensemble à trouver la bonne formule.

Le spacing sera probablement bien meilleur également, en tout cas au niveau des starters. Vucevic et LaVine sont capable de scorer de n’importe ou, Ball a affiché une progression constante à 3pts en carrière, Williams a montré en Summer League qu’il peut prendre des THREES ailleurs que dans les corners même s’il doit poursuivre sa progression … bref les armes sont là ! DeRozan n’a jamais été un bon shooteur de loin, moins de 30% derrière l’arc en carrière, mais en étant entouré de plusieurs menaces comme ce sera le cas, il n’est pas véritablement un frein au spacing de l’ensemble, d’autant qu’il est capable de compenser en étant un tueur en midrange et en pouvant provoquer de nombreux lancers, secteur ou les Bulls étaient tout simplement bons derniers de la NBA l’an passé avec 17.5 tentatives/match. Toujours bon de rappeler et préciser que le spacing ne signifie pas uniquement et simplement d’avoir 5 joueurs forts à 3pts, mais aussi de bénéficier de beaucoup de mouvement loin du ballon et d’options variées.

De plus on sait que Donovan n’est pas de ces coachs à la manière de jouer unique et dans l’incapacité de s’adapter. Au contraire il sait adapter ses schémas afin de mettre ses joueurs dans les meilleures dispositions suivant leurs qualités, au lieu de les forcer à faire des choses qu’ils ne savent pas faire juste parce que tout le monde joue de cette manière en NBA. Par exemple : DeRozan et LaVine sont parmi les meilleurs joueurs de la ligue en midrange, ils auront totale liberté d’en prendre même si pour une grande partie de la ligue, ce ne sont pas des bons shots ! Ou encore : A l’arrivée de Vucevic en février, les Bulls ont diminué leur Pace pour mieux inclure le Monténégrin dans les schémas offensifs. Une donnée qui va néanmoins changer de nouveau, car le meilleur moyen de profiter des fabuleuses qualités de passes de Lonzo Ball est encore de jouer à un très haut tempo !

Image

Concernant les benchers, s’ils devraient potentiellement avoir un impact défensif supérieur aux titulaires, ce sera probablement l’inverse sur le plan offensif. Absent du Training Camp et pas attendu avant novembre, Coby White reste le seul profil offensif parmi ceux qui viendront faire souffler les starters. Un été passé à revenir d’une opération à l’épaule gauche qui freine sa progression, tandis que ses nouveaux partenaires devront forcer un peu leur nature pour combler l’absence de scoring de la 2nd unit. Caruso peut mettre des points, Troy Brown ou Derrick Jones sont de bons finisseurs en transition, mais aucun ne présente véritablement toutes les garanties pour assurer un scoring régulier, ce qui n’est d’ailleurs pas la plus grande qualité de White non plus, capable d’alterner le très bon comme le très mauvais.

Comme vu en pré-saison, Donovan va certainement maintenir un ou plusieurs de ses titulaires avec les benchers, notamment pour avoir plus de garanties offensives. Toutes sortes de line-ups ont été testés lors de ces premiers matchs : DeRozan pour sa capacité à provoquer des lancers, Vucevic, LaVine et Lonzo Ball ont tous passé du temps avec la 2nd unit, on a vu des 5 Small Ball avec Alize Johnson en pivot entouré de Caruso, Brown, DeRozan en 4 et Ball par exemple, sans que le rythme offensif ou le scoring n’en souffre particulièrement. 19èmes à l’Offensive Rating et 21èmes au scoring l’an dernier, les Bulls ont les cartes en mains pour faire beaucoup mieux !
Une défense plus active
Mine de rien, si les plus grands noms qui sont arrivés cet été ont des profils plutôt offensifs (encore que), la défense est pourtant le thème principal de ce recrutement, notamment avec ceux qui formeront le banc : Alex Caruso, Tony Bradley, Marko Simonovic, Derrick Jones Jr, Ayo Dosunmu, Alize et Stanley Johnson auront des rôles limités pour certains (Stanley Johnson n’a pas un contrat garanti, Simonovic et Ayo devront se faire leur place …), mais leur mission sera la même : avoir un impact sur le plan défensif grâce à leur physique, leur envergure et avec une grosse dose d’énergie. Bradley est un rim protector de qualité, Alize Johnson est un très bon rebondeur autant dans le placement que dans l’envie d’aller au contact (10.3 prises par match en 15.3mins de jeu en pré-saison), Caruso est parmi les meilleurs arrières de la ligue pour défendre sur les pick’n’rolls, passer sous les screens et coller son vis à vis, Troy Brown a montré d’excellentes dispositions défensives avant sa blessure de part ses qualités athlétiques, même chose pour Javonte Green qui a marqué des points ces derniers jours …

Image

Peut être que ça manque de taille et de puissance (c’est relatif), mais les arguments sont nombreux et variés pour s’imaginer un Bench Mob capable de faire des différences dans ce secteur, avec l’envergure évoquée plus haut, les qualités athlétiques et la vitesse latérale pour tenter de combler ça. Alize Johnson par exemple semble bien coller au profil de joueur capable de compenser son manque de taille par son activité, son énergie et son placement, dans un registre assez similaire à Daniel Theis. On l’a vu poste 5 en pré-saison derrière Vucevic et en l’absence de Bradley, réalisant un très bon taf. On peut dire la même chose de Javonte Green, qui a joué et défendu sans grande difficulté sur des 4 malgré son mètre 93 ! Bien évidemment les rotations et rôles sont encore à définir et il faudra du temps pour développer des automatismes, mais les atouts sont nombreux.

Côté 5 de départ, si pas mal de doutes subsistent sur leur capacité à bloquer les équipes adverses, on a eu des éléments de réponses en pré-saison ! Certes, Vucevic n’est pas le plus rapide et manque de verticalité, certes, LaVine et DeRozan ont toujours été vu comme des joueurs à l’impact négatif de ce côté du parquet, mais on a assisté à de nombreuses bonnes choses : des aides quasi systématiques (sur les 2 premiers matchs, déjà beaucoup moins au 3ème) sur le joueur en post-up, un étau qui se resserre sur le joueur qui drive à chaque fois, pour non seulement le freiner mais aussi le priver de solutions de passes. On a aussi vu des close outs, des switchs, des contests et globalement une grosse énergie aux rebonds, un sujet qui semblait en faire douter plusieurs lors du Media Day …

5 de départ temporaire, faut il le préciser, car même si Javonte Green a été très bon, Patrick Williams reste le titulaire et sa vilaine blessure à la cheville gauche mi septembre est bien embêtante ! Un coup d’arrêt regrettable pour PAW, après un été ou il a énormément bossé physiquement, participé au Training Camp de Team USA avec la select Team, joué la Summer League et enchaîné les workouts (avec Young avant son trade, avec LaVine et plein d’autres) ! Il arrivait en pleine bourre, en étant bien plus affûté et manquer la préparation peut être un frein conséquent en terme d’alchimie avec le reste du 5. Son retour prochain, peut être dés vendredi pour le dernier match de pré-saison, avec une condition physique optimale contrairement à l’an dernier (voir les ITWs du Media Day) sera malgré tout extrêmement précieux.

Image

Comme évoqué dans la partie consacrée à l’attaque, Donovan est capable d’adapter sa défense en fonction du personnel qu’il a à disposition. En 6 saisons de NBA, 5 à OKC et 1 à Chicago, ses équipes ont toujours été dans le top 13 des Defensive Ratings de la ligue, malgré la perte répétées d’excellents joueurs. Rien que la saison dernière, les Bulls ont pratiqué plusieurs types de défense pendant la saison : Après un large abandon du Blitz prôné par Jim Boylen pour défendre les Pick’n’Rolls, Donovan avait privilégié le Drop, une tactique qui permettait de mieux utiliser Wendell Carter Jr en protection du cercle mais était plus permissive sur les tirs lointains, on a alors encaissé des THREES par brouettes en début de saison. Ensuite, en modifiant les systèmes pour offrir une meilleure couverture de ces shoots à 3pts, ça a crée plus d’espace près du cercle et on a assisté à un festival de joueurs venus faire leurs Career Highs dans notre peinture (dont … Nikola Vucevic avec Orlando, mais aussi Joel Embiid ou Moses Brown pour n’en citer qu’une petite partie). L’arrivée de Vucevic à la trade deadline a de nouveau impliqué un changement dans la manière de défendre et c’est surtout Daniel Theis qui masquait le manque d’automatisme comme il le pouvait.

Le chantier est immense et une grande partie des résultats des Bulls découleront de la capacité de Donovan et ses joueurs à être impactant défensivement non seulement dés le début des rencontres, pour ne pas passer du temps à courir après le score comme s’est arrivé trop souvent l’an dernier, mais aussi soir après soir, même s’il sera impossible de maintenir une intensité élevée sur l’ensemble de la saison. Mais comment ne pas au moins faire confiance à un coach qui a fait des Bulls la 11ème défense la saison dernière, sans un véritable Training Camp et avec Markkanen, Valentine, Satoransky ou White dans son effectif ? Avec de meilleurs profils dans ce domaine, des joueurs interchangeables, qui aiment cet aspect du jeu et une vraie préparation, l’ensemble ne peut qu’être amélioré. Un peu d’optimisme que diable !
Le joueur à suivre
:

Image

Rajon Rondo, Michael Carter Williams, Jerian Grant, Isaiah Canaan, Cameron Payne, Kris Dunn, Kay Felder, Ryan Arcidiacono, Shaquille Harrison, Tyler Ulis, Walter Lemon, Tomas Satoransky, Coby White, Devon Dotson … J’aurais pu évoquer DeRozan ou Patrick Williams en joueur à suivre, mais depuis le trade de Derrick Rose en 2016, la liste des joueurs qui se sont succédé à la mène chez les Bulls a de quoi faire sacrément flipper, l’arrivée de Lonzo Ball doit donc permettre de changer ça ! De par sa vision du jeu, la qualité de ses passes, sa capacité à imposer un rythme rapide avec assez peu de déchet, Ball va être un élément majeur du retour au jeu rapide que souhaite Donovan, d’autant que c’est là qu’il excelle le plus, en plus d’être un joueur impactant sur le plan défensif ! Son anticipation, sa lecture du jeu adverse, sa puissance du haut du corps pour contenir des joueurs plus grands que lui, ses longs bras et sa taille pour son poste (1m98) sont autant d’atouts qui en feront un joueur précieux de ce côté du parquet également.

Si Lonzo parvient à rester tout au long de la saison sur un bon état d’esprit, qu’il reste parfaitement conscient que même en ayant de nombreux ballons pour créer l’attaque, il y aura aussi des moments ou il sera utilisé comme à NOLA en étant loin du ballon, il aura une part prépondérante dans la réussite des Bulls !
Quelle saison ?
Hors du Play-In l’an dernier (11èmes de l’Est), Chicago a souffert de la longue absence pour COVID de LaVine et un Vucevic pas totalement adapté (11-21 après la Trade Deadline, pour passer de 18-20 à 31-41 au final). S’il subsiste quelques doutes sur l’équilibre défensif des starters, l’apport offensif du banc ou autre, les Bulls sont malgré tout mieux armés cette saison pour viser plus haut. Tout dépendra de la santé de l’ensemble, du temps que ça prendra pour développer une alchimie collective et des automatismes (une vraie pré-saison contrairement à l’an dernier va aider à cela), mais quand on passe de Satoransky à Ball, de Young à DeRozan, de Carter Jr à Vucevic, d’Hutchison à Brown, que les Valentine et autres Felicio ne sont plus là, il y a des motifs d’optimisme. Le personnel à disposition de Donovan est bien meilleur, à lui et son staff de faire le nécessaire.

L’aspect mental sera également très important. Tout commencera par l’entente entre les joueurs, si chacun est content de son rôle et ne pose pas de problème quand ce n’est pas le cas. Karnisovas et Donovan ont insisté sur le caractère des nouvelles recrues, il sera crucial que l’équilibre mis en place dés le début ne soit pas remis en question en cas de série négative (gros programme en novembre d’ailleurs). Cette saison Chicago joue avec un objectif en tête, ce qui n’était pas le cas des saisons précédentes, la pression du résultat sera une donnée nouvelle pour pas mal de joueurs. Il faudra savoir gérer ça, notamment au quotidien et dans la manière d’aborder chaque match. Trop de rencontres à priori faciles ont été perdues l’an dernier (en OT à OKC, en OT à Minnesota malgré de grosses avances les 2 fois, défaites contre les Cavs et les Spurs notamment), donc maintenir un niveau d’exigence élevé soir après soir sera déterminant, comme l’a rapidement annoncé DeMar DeRozan.

Image

Si des équipes comme Milwaukee et Brooklyn semblent au dessus à l’Est et que Miami reste une place forte, Philadelphie doit encore gérer le cas Simmons, NY et Atlanta doivent confirmer leur belle saison de l’an dernier, tandis que Toronto et Indiana ont des revanches à prendre après un exercice 2020/21 en trompe l’œil notamment à cause de nombreuses blessures. Chicago n’apparaît pas particulièrement moins fort que les Pacers, Raptors voir Celtics ou Hornets et semble être en mesure de lutter pour les places au dessus du Play-In. Mais peu importe qu’il arrive via Play-In ou par un top 6, un retour en post-season sera nécessaire pour confirmer la montée en puissance de la franchise, attirer d’autres joueurs pour faire avancer le projet et convaincre Zach LaVine de prolonger l’aventure.

Hautes ambitions, mouvements réalisés en fonction, idées claires et projet moyen/long terme … C’est sur que ça nous change du « plus jeune et plus athlétique » ou on signait Wade et Rondo ! Cette époque est révolue, les Bulls sont désormais sérieux et auront à coeur de le prouver tout au long d’une saison qui s’annonce extrêmement passionnante et fun à suivre ! GO BULLS !

Calendrier 2021/22 : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/calendrier/
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 16 octobre 2021, 21:52

Stanley Johnson a finalement été coupé, Matt Thomas prend le 15ème spot, le 2ème 2 way va à Tyler Cook tandis qu'on a signé Troy Baxter, qui a fait la Summer League avec nous, pour ensuite le couper mais il va signer avec les Windy City Bulls en G League.

Le roster complet :

Nikola Vucevic
Patrick Williams
DeMar DeRozan
Zach LaVine
Lonzo Ball
----------------
Alex Caruso, Alize Johnson, Derrick Jones Jr, Troy Brown Jr, Coby White, Javonte Green, Tony Bradley, Ayo Dosunmu, Marko Simonovic et Matt Thomas

2 ways : Devon Dotson et Tyler Cook
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10808

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 16 octobre 2021, 23:37

Bon ce n'est que la présaison donc à prendre des pincettes mais :

mais bulls pendant la présaison
1er rating défensif
3è rating offensif

Pour le moment ça défend en tout cas, je m'attends pas à ce que ça continue aussi fort, mais si on est top 10 défense ce serait génial
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1363

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 17 octobre 2021, 00:26

En tout cas il y a l'envie de se donner, on a eu droit à de beaux hustle plays encore hier soir.

Pour moi le contrat est rempli pour une pre season, rdv mercredi soir (ou plutôt jeudi) pour le vrai démarrage! :)

butlerlesfesses

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2107

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par butlerlesfesses » 18 octobre 2021, 08:13

Salut les bulls fan ! Ça fait ( trop ) longtemps qu’on n’a pas commencé une SR avec autant d’excitation! Et la pré saison ne fait qu’augmenter ça !

Les Chicago Sky champion wnba est ce un bon présage ahah
Bravo à elles et Go Bulls !!!!
JORDAN , PIPPEN , RODMAN , BUTLER , ROSE
BULLS BULLS BULLS

Garcy22

MVP
Avatar du membre
College Basketball
10430

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Garcy22 » 18 octobre 2021, 09:32

Sauf erreur de ma part, aucun des joueurs des Bulls n'a assisté aux 2 derniers matchs des WNBA Finals alors que de l'autre coté Paul, Booker, Crowder & Co étaient en court side pour encourager leurs homologues.

Dommage de ne pas avoir fait preuve d'un peu plus de solidarité du coté de la Windy City
"Play hard; play smart; play together" - Dean Smith

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17306

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par SylvesterTemple » 18 octobre 2021, 09:42

+1 (s'il n'y avait vraiment personne)
Il y avait peut-être des facteurs les en empêchant pour certains, surtout avec le début de saison à venir, mais c'est quand même bien dommage pour un évènement aussi historique.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 18 octobre 2021, 09:47

Heu ... Au Game 3 les Bulls jouaient contre les Grizz en pré-saison au même horaire.

Hier y'avait plusieurs Bulls au match (j'ai vu DeRozan, Williams et Green en photo, y'en avait peu être d'autres)
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Garcy22

MVP
Avatar du membre
College Basketball
10430

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Garcy22 » 18 octobre 2021, 13:45

S'ils y étaient, tant mieux et mea culpa mais je n'ai pas du les reconnaitre :)))

Pour ce qui est du match de pré-saison au même horaire, c'est une mauvaise excuse. Les Suns par exemple ont changé l'horaire de leur match pour ne pas être en concurrence.

Je sais que la WNBA n'a pas la cote mais entre les WNBA Finals et un match de pré-saison NBA, il y a quand même un ordre logique des choses
"Play hard; play smart; play together" - Dean Smith

nunu

MVP
Avatar du membre
16305

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par nunu » 18 octobre 2021, 17:21

Bravo au Sky vous le méritez apres desannées de montée en puissance. Finalement on a gagné le trade d'EDD tous les deux. On a juste pris le titre deux ans avant vous
Washington Mystics-BLMA

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 18 octobre 2021, 17:42

Garcy22 a écrit :
18 octobre 2021, 13:45

Pour ce qui est du match de pré-saison au même horaire, c'est une mauvaise excuse. Les Suns par exemple ont changé l'horaire de leur match pour ne pas être en concurrence.

Je sais que la WNBA n'a pas la cote mais entre les WNBA Finals et un match de pré-saison NBA, il y a quand même un ordre logique des choses
Je ne sais pas si les Bulls ont demandé ou non de changer leur horaire mais dans tout les cas c'est pas eux qui ont le dernier mot non plus, on ne sait pas si Memphis a refusé ou la ligue a refusé ou autre donc on va calmer les accusations. De plus, Suns et Mercury sont liés (même groupe propriétaire), pas les Bulls et Sky.

DeRozan est régulièrement à leurs matchs depuis qu'il est là, Coby et PAW sont des réguliers aussi, on a vu Green, Simonovic, Caruso ... Le soutien est là n'essayons pas de dire autre chose.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 20 octobre 2021, 21:13

Environ 4 heures avant notre 1er match. Seul Coby White est absent chez nous, les Pistons sont sans Cade Cunningham.

Historiquement les Bulls ont un bilan de 29-26 en Season Opener, mais 11-15 à l'extérieur.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Rhea

All Star
Avatar du membre
Windy City
DTC
9223

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Rhea » 20 octobre 2021, 21:33

Ouais bah, quitte à passer pour un sale con qui s'enflamme, si on veut être à la hauteur de nos ambitions, on doit les plier
Thats your opinion. But opinion is just a combination of Pi and Onion, and since no one likes maths and onions make you cry, your argument is invalid.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 20 octobre 2021, 21:42

Comme dit dans la preview, on doit être capable de battre ces équipes inférieures mais ne pas croire que ce sera facile pour autant. Trop de défaites frustrantes l'an dernier comme ça, contre les Cavs, OKC, Minnesota ... J'espère qu'on a retenu la leçon. On a moyen de commencer la saison par 4-0, à condition de faire le taf correctement et avec sérieux. A nous de montrer qu'on a ce qu'il faut, plus sur le plan mental que sur le plan du jeu.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Rhea

All Star
Avatar du membre
Windy City
DTC
9223

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Rhea » 20 octobre 2021, 22:35

Ah bah je dis pas que ca sera facile. Mais on doit pas en avoir peur et en faire une formalité dans le sens "Ne pas avoir d'inquiétudes pendant le match"
Thats your opinion. But opinion is just a combination of Pi and Onion, and since no one likes maths and onions make you cry, your argument is invalid.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 20 octobre 2021, 23:05

Je ne pense pas que ce soit une question de peur ou d’inquiétude. Je pense surtout que c'est une question de ne pas aborder ce match en dilettante, en se disant "oh c'est que les Pistons, y'a pas Cade, facile". Ce sera facile que si on aborde la rencontre avec sérieux. Sinon on n'est jamais à l'abri de ce faire taper. J'espère qu'on a retenu les erreurs du passé, on a un groupe plus expérimenté donc je pense que ça va aller.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 21 octobre 2021, 05:07

SEASON OPENER : CHICAGO BULLS AT DETROIT PISTONS
Image

Starting 5 : Lonzo Ball – Zach LaVine – DeMar DeRozan – Patrick Williams – Nikola Vucevic

Absent(s) : Coby White (épaule gauche)

Recap : Rentrée des classes fastidieuses pour des Bulls qui sont allé chercher une victoire très compliqué chez les Pistons pour démarrer la saison de manière positive ! L’entame de match est assez violente des 2 côtés avec une adresse catastrophique, des shots qui ressortent de toutes les distances et beaucoup trop d’actions individuelles ou la balle circule trop peu. Défensivement, on observe quand même de bonnes choses, notamment une volonté de passer sous les screens au lieu de les contourner, même si ce n’est pas toujours réussi. Detroit ne score que sur des secondes chances au début, mais va trouver son rythme de croisière en attaquant Vucevic inside, qui prend des paniers sur la tronche, loupe ses tirs et prend une technique après avoir réclamé une faute qu’on ne lui a pas donné ! L’intérieur des Bulls est clairement frustré et Alize Johnson le remplace, mais comme Green ou Brown, son entrée n’a pas vraiment d’impact, au contraire de Caruso qui se jette sur tout les ballons, parle constamment et gêne bien la relation extérieure/intérieure des Pistons. Malgré tout, ce sont les locaux qui mènent après 12 mins : 20 à 16 avec des Bulls à 28% aux tirs …

Image

Mais le 2ème quart débute avec des bases similaires. Ball perd un ballon tout seul, DeRozan réalise déjà son 3ème combo Spin Move / Lay-up main gauche loupé et à part un THREE de Caruso, l’attaque reste stérile. Heureusement le taf est fait en défense, Caruso en fin de file pour placer tout le monde, on provoque des stop, on conteste, puis Zach LaVine prend l’attaque en main. A son retour sur le parquet, le All Star enchaîne 6pts, 2 passes décisives à Vucevic sur des screens and rolls, 1 contre et un bon rebond. Presque à lui seul LaVine signe un 10-2 run qui remet les siens dans la course. Il va même donner l’avantage à Chicago pour quelques courtes secondes avant que les Pistons ne finissent mieux la période pour mener 44-40 à la pause. A signaler le bon passage de Dosunmu en défense.

A la reprise c’est toujours aussi compliqué de mettre en place une attaque fluide ou la balle circule, et quand c’est le cas l’adresse ne vient pas récompenser les efforts, avec encore des lay-ups qui ressortent, sauf pour LaVine, qui maintient les Bulls en vie par plusieurs paniers près du cercle et des lancers. Detroit se met à lui coller des prises à 2 hautes et finalement ça se met à bouger autour de lui autrement que pour lui faire des screens. Vucevic met Chitown en tête sur un THREE, Ball en rentre un aussi dans le corner et Ayo Dusunmu profite de 2 interceptions de suite pour filer inscrire 2 lay-ups … Chicago est sur la pente ascendante offensivement tout en continuant d’être actif de l’autre côté, ou on remarque forcément l’activité incessante de Caruso pour anticiper le jeu adverse. De quoi offrir l’avance aux Bulls après 3 périodes : 71-69.

Image

Detroit se relance avec du jeu intérieur ou ils trouvent de bonnes positions, que ce soit Grant en post-up ou Diallo en drive. Ayo Dosunmu continue de justifier sa présence sur le parquet avec un corner THREE et une grosse activité défensive, en étant bien placé et en jouant physique. Malgré tout les Pistons exécutent plusieurs bons Pick’n’Rolls pour profiter de la lenteur de Vucevic et un placement approximatif de Williams pour revenir. 2 THREES de DeRozan et Ball, entrecoupés d’une belle anticipation défensive de l’ex Spur, relancent la machine. Dononvan insiste avec un line-up à 3 arrières ce qui semble marcher tant lBall et Caruso ont un impact défensif de qualité. Chicago a plusieurs opportunités de planter un dagger mais le midrange de DeRozan fait in and out puis son drive est sifflé comme une faute offensive. 88-86 Bulls dans la dernière minute, LaVine obtient et rentre 2 lancers avant de prendre un gros rebond sur ne possession bien défendue et rentrer 2 nouveaux lancers. Même séquence quelques secondes plus tard, stop défensif obtenu par Chicago et Zach va conclure la soirée aux lancers, assurant une victoire acquise dans la douleur (94-90), mais ou l’équipe a su produire les stops défensifs qu’il fallait à la toute fin ! Pour un Opener, on s’en contentera !

Score par quart-temps :

— CHI-DET

Q1- 14-20
Q2- 26-24
Q3- 31-25
Q4- 23-19
FT : 94-90

BoxScore : https://www.nba.com/game/chi-vs-det-002 ... /box-score

Bilan : 2 mars 2017 ! C’est la dernière fois qu’on a affiché un bilan positif ! Donc même si ce soir c’était plus que laborieux et parfois pas facile à regarder, on prend ! On se doutait que tout ne pouvait pas être en place pour un 1er match de saison régulière, même si tout n’est pas à jeter non plus, notamment défensivement. On a vu quelques oublis ça et là, des paniers inside concédés trop facilement (coucou Vooch), des 3pts laissés parfois grands ouverts (contre d’autres teams ça va nous tuer), mais dans le même temps on a vu pas mal d’énergie aux rebonds (qu’on gagne 56-52), des mains actives pour couper les lignes de passes, des déviations, de l’anticipation sur jeu placé … Encore une fois ça a manqué de coordination par moment, mais ça se travaille et on a déjà vu des passages réussis, en grande partie aussi grâce à Caruso.

Offensivement on a loupé un nombre incroyable de lay-ups et paniers tout cuits à 2 ou 3 mètres, DeRozan et Vucevic notamment ont bien arrosé (15/38 en cumulé grâce à DeRozan qui fini bien), on a été trop statiques en 1ère mi-temps, c’était mieux sans être génial ensuite mais en progrès malgré des pertes de balle évitables. On l’avait évoqué dans la preview, mais l’apport du banc à ce niveau à été extrêmement pauvre, Brown, Green et Johnson cumulent 0pt à 0/3, Dosunmu a inscrit 7 des 10pts du banc et est le seul avec un +/- positif ! Même principe qu’en pré-saison, pas de jugements hâtifs après un 1er match, on sait qu’il y a des choses à bosser, des automatismes à peaufiner, mais c’est tout le charme d’une longue saison, voir si on y arrive. Home Opener vendredi soir contre NOLA avant d’accueillir ces mêmes Pistons le lendemain.

Image

Bulls player of the game : Zach LaVine (34pts à 11/17 aux tirs, 11/11 aux lancers, 7rbs, 4asts, 1stl, 1blk) Dans le genre efficace, Zach se pose là ! Seulement 6 tirs loupés (4 à 3pts) pour un tel scoring, en prenant plusieurs shots compliqué quand personne ne bougeait autour de lui, c’est quand même sacrément costaud ! Quelques bons passages défensifs notamment vers la fin, de bons rebonds, il a scorer quand l’équipe en avait besoin, en patron.

Next game : Vendredi 22 octobre vs New Orleans Pelicans
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17306

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par SylvesterTemple » 21 octobre 2021, 10:44

Belle évolution n'empêche de LaVine. Quand on pende que quelques années en arrière Minny ne croyait pas de ouf en lui et que son contrat était décrié aux Bulls, on peut se dire qu'il en a fait du chemin.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 21 octobre 2021, 15:14

34pts en seulement 17 tirs c'est très très très propre (63% au True Shooting l'an dernier déjà), avec des fadeaways, des step backs, des shots parfois difficiles mais qu'il maîtrise, et puis il y a ce joli 11/11 aux lancers. L'an dernier il n'a atteint les 10 lancers tentés qu'à 5 reprises, enfin les calls de All Star qu'il mérite ?
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Un détroit soleil

Pistons
Bad Boys Pistons
2001

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Un détroit soleil » 21 octobre 2021, 16:25

Chicago_6 a écrit :
21 octobre 2021, 15:14
34pts en seulement 17 tirs c'est très très très propre (63% au True Shooting l'an dernier déjà), avec des fadeaways, des step backs, des shots parfois difficiles mais qu'il maîtrise, et puis il y a ce joli 11/11 aux lancers. L'an dernier il n'a atteint les 10 lancers tentés qu'à 5 reprises, enfin les calls de All Star qu'il mérite ?
A la lecture de ton résumé et en le mettant en corrélation avec le mien (moins élaboré) sur le topic des Pistons, je constate qu'on aura vu le même match et on constate les memes enseignements.

Coté Bulls, je trouve que la triple menace Lavine-DeRozan-Vucevic est vraiment intéressante avec NiKo qui fait un peu office de plaque tournante dans la raquette. Les apports défensifs de Lonzo et Williams complètent très bien. J'ai vraiment été impressionné par Ball, par sa justesse, son excellente défense en particulier dans le 4e QT. Et puis Lavine quel haut niveau, avec en plus un rôle de leader vocal et une défense des plus appliquées. Bref avec du rodage cette équipe pourrait véritablement faire office de poil à gratter bien sérieux dans la conférence Est (perso j'y crois en cette équipe, je les vois top 6 en fin de saison).

De notre coté, je pense que le front court est installé et à niveau. Le problème réside sur les lignes arrières, et il faudra toujours se montrer patient encore quelques temps.

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2628

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 21 octobre 2021, 16:42

Si toi et moi sommes d'accord ça me va ^^

Vucevic s'est pas mal fait bouger par Stewart, typiquement le style de joueur qu'il n'aime pas, ses faiblesses défensives ont été bien exploitées par les Pistons, autant sous le cercle par Stewart que de loin par Grant car Vooch ne monte pas couvrir aussi haut. En plus il était frustré par des non call, il a pris une technique et a loupé beaucoup de tirs qu'il rentre d'habitude, mais avait déjà un double double à la pause et c'était un peu mieux ensuite. DeRozan aussi a loupé pas mal de truc qu'il met habituellement, Ball est globalement monté en puissance offensivement mais en défense il a en effet été capable de faire des différences dés le début.

Notre problème c'est le banc. 10pts seulement dont 7 du Rookie Dosunmu, c'est très faible, mais on le savait, j'en parlais dans la preview, l'absence de White fait qu'on n'a aucun scoreur en 2nd unit, aussi pour ça qu'on a constamment un des 4 (Zach, Vooch, DeMar, Ball) sur le parquet.

Vous concernant, c'est vrai que si Grant, Stewart et Bey ont fait de bonnes choses, j'attendais plus de Hayes. A voir quand Cunningham pourra jouer (y'a une date estimée pour son retour ?), mais je ne m'attend pas à un match facile samedi contre vous, surtout qu'on sera en back-to-back.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Un détroit soleil

Pistons
Bad Boys Pistons
2001

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Un détroit soleil » 21 octobre 2021, 18:32

Je pense que ce sera de nouveau un match accroché samedi entre des Bulls à domicile mais en back to back et des Pistons revanchards qui voudront se racheter sur ce second match (d'autant plus qu'on a un calendrier des plus cotons pour ce début de saison).

Cade devrait normalement être de retour dans 4 matchs donc je m'attends à ce qu'il soit de nouveau absent lors de notre prochaine confrontation. On a forcément hâte mais rien ne sert de se presser, son temps arrivera.

Coté Bulls (parce que bon on est quand même sur votre topic), le retour de White est prévu pour quand ? Dosunmu a effectivement montré de bien belles choses, et j'ai trouvé l'intensité défensive de Caruso très précieuse surtout face à une seconde unit des Pistons dominatrice.

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10808

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 21 octobre 2021, 20:09

Bravo pour les femmes en WNBA, perso le sport féminin j'ai beaucoup de mal à trouver le même plaisir que les hommes mais très content pour eux . Par contre pas oublié que ce ne sont pas les mêmes franchises, et oui les joueurs mecs sont allés aux matchs des

Garcy22 a écrit :
18 octobre 2021, 13:45
Pour ce qui est du match de pré-saison au même horaire, c'est une mauvaise excuse. Les Suns par exemple ont changé l'horaire de leur match pour ne pas être en concurrence.
Juste, je me permets de répondre Garcy, je pense que tu n'as pas un détail par rapport aux Suns Phoenix et Mercury : leurs franchises sont liées donc la comparaison est mal choisie. Contrairement au Sky de Chicago qui ne sont pas du tout rattachés aux Bulls, d'ailleurs c'est la seule franchise WNBA dans ce cas je crois.. L'intérêt des Suns étaient donc surtout commerciale et non "solidaires", ou du moins, ils ont été solidaires envers eux-même, donc taper sur les Bulls en comparant leur comportement avec les filles aux autres franchises (qui elles sont liés à ces franchises WNBA) n'a pas de sens. Je me permets de remettre l'église au centre du village :mrgreen:
Ensuite les joueurs ont participé à beaucoup de match des filles justement. Ca a été régulièrement posté sur les réseaux sociaux et notamment les nouveaux qui venaient d'arriver à Chicago (DDR, Vucevic, Caruso).

Ensuite j'ai lu vos commentaires sur le match : déjà je dois dire être impressionné par la dimension physique des Pistons. Nous sommes pourtant une équipe plutôt athlétique aussi, et vous avez mis de l'engagement. Avec ce genre de comportement et ajoutant le talent de Cunnigham, vous allez forcément gagner quelques matchs cette saison.
Bref, équipe au dessus de mes espérances.

Pour les Bulls, c'est super ce genre de match, car je pensais justement que les équipes de l'Est seraient probablement des très bons tests pour les Bulls. Ça bucheronne, ça empêche les transitions, et ça rentre dedans. Les Bulls doivent maintenant apprendre à gagner bien avant sur ce genre de match. D'ailleurs on a vu que les Bulls ont haussé le niveau défensif sur les 5 dernières minutes et c'est ce qui nous a fait gagner mais les Pistons se sont battus aussi.

Bref, on les rejoue bientôt, ils auront encore plus faim, soit on a comprs la leçon et on leur rentre dedans aussi, soit on repose un peu sur notre talent comme on l'a fait aujourd'hui avec Lavine.
Très content de la rentrée de Dosunmu au passage, je pensais que Brown prendrait plus de place mais très satisfait de sa performance sur le plan défensif, malgré quelques erreurs et approximations évitables sur le plan offensif, ça fait plaisir pour un premier match.

Et sinon cette ambiance au stade, ça m'avait manqué !!
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Retourner vers « Eastern Conference »