Chicago Bulls 2021/2022

Tous les topics d'équipes de la conférence EST.

Retourner vers « Eastern Conference »

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 24 septembre 2021, 20:55

Je pense que dans le profil, Derrick Jones Jr peut choper de bonnes minutes et combler un peu ce qui va manquer dans le 5. Même s'il est un peu frêle lui aussi.
Je suis un peu déçu qu'on puisse pas faire notre camp avec notre 5 titulaires. Forcément ça peut diminuer notre alchimie en début de saison et nous faire plus galérer.
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1300

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 24 septembre 2021, 23:18

Au final, notre FO change, notre roster se bonifie mais ya un truc qui change pas: on prend toujours la dose de blessures! :D

Rhea

All Star
Avatar du membre
Windy City
DTC
8997

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Rhea » 25 septembre 2021, 21:43

Si quelqu'un pouvait récupérer le cimetière indien sous le United Center, il est le bienvenu :D
Thats your opinion. But opinion is just a combination of Pi and Onion, and since no one likes maths and onions make you cry, your argument is invalid.

bintz

Rôle-Player
Avatar du membre
Windy City
1300

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par bintz » 27 septembre 2021, 11:56

Allez, J-8 pour la pre-season... la tension monte!

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 27 septembre 2021, 12:33

Pour vous faire patienter, le podcast bullsfr avec notamment Easy parmi les experts bulls.

Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2535

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 28 septembre 2021, 16:01

MEDIA DAY 2021 : ARTURAS KARNISOVAS ET BILLY DONOVAN
Image

Il manque la 1ère question dans la vidéo mais elle porte visiblement sur l’absence de Patrick Williams et le manque de taille du roster :

BD : « C’est juste dommage qu’il ne puisse pas être là pour le début du Training Camp mais on est optimiste concernant un retour rapide. On sera peut être en déficit de taille mais quand on regarde dans la ligue on trouve plein de joueurs versatiles à ce poste, on a la flexibilité dans notre roster pour bouger pas mal de monde à ce poste. L’an dernier on avait pas mal de grands gars et je pensais parfois qu’on devrait jouer plus petit. Concernant les rebonds ça devra être un effort collectif, on ne peut pas se reposer sur Vooch ou nos ailiers forts, on devra faire ça de manière collective. »

Arturas on a peu eu l’occasion de discuter depuis les mouvements faits cet été, Comment imaginiez vous avoir amélioré le roster et quel sera le plus gros impact des venues de DeRozan, Ball et Caruso ?

AK : « Je pense qu’on a beaucoup de talent dans ce vestiaire et aussi des gars de caractère. Il y a beaucoup d’excitations mais on comprend bien qu’on doit se mettre au boulot, on n’a pas encore vu ces gars s’entraîner ou jouer ensemble, ça va leur prendre un peu de temps pour apprendre à ce connaitre et créer cette alchimie collective, mais on est optimistes, on croit en ce groupe et en Billy, il y a beaucoup de positivité dans ce groupe. »

Billy, quelle sensation c’est d’avoir toutes ces pièces à assembler cette saison ?

BD : « Tout commence par AK, Marc et leur staff, qui ont été très occupés cet été avec la Draft pour la Free Agency, ils ont bossé très dur et j’ai apprécié faire parti de ce processus. Comme l’a dit Arturas nous somes excités mais le challenge est de voir à quel point on peut créer une alchimie collective pendant ce Training Camp. On comprend qu’on changeant autant de monde dans l’effectif il y aura des hauts et des bas, c’est à prévoir. J’ai pu passer du temps avec en aout et septembre avec nos nouveaux et ce snont des gars compétitifs, qui ont du caractère et de l’expérience. Ils comprennent que ce sera un challenge mais savent à quel point ce sera important qu’on soit sur la même longueur d’onde, que chacun soit capable de remplir son rôle et avoir une identité de jeu qui soit bénéfique à tout le monde. Ce boulot là commence ce mardi. Je suis excité de bosser avec ces gars et par l’opportunité qui est face à nous, mais je sais que, comme l’a dit Arturas, ils ne se sont pas entraîné et n’ont pas joué ensemble, c’est difficile de dire si ça se fera facilement ou non, je n’en sais rien, mais je suis confiant sur la qualité des gens qu’on a dans ce vestiaire. »

Arturas quel pourcentage de l’équipe et du staff est totalement vacciné ?

AK : « Je ne sais pas le pourcentage exact mais ce n’est pas 100%, mais on s’en rapproche. »

En tant que coach c’est votre job de maximiser l’effectif que vous donne les dirigeants, mais l’an dernier vous aviez un groupe très jeune auquel on a ajouté de l’expérience avec Vucevic en février puis DeRozan, comment ça change vos attentes les concernant ?

BD : « Le principal point positif de ces venues et les dirigeants ont mis l’accent dessus c’est le QI Basket. DeRozan a un énorme QI Basket, Lonzo Ball et Caruso aussi, j’ai eu la chance d’avoir Vucevic en fin de saison dernière et c’est la même chose pour lui. On a un groupe de gars qui sait comment jouer. L’an dernier c’était principalement Zach qui avait la responsabilité de créer l’attaque pour nous. Maintenant nous avons plusieurs manieurs de ballon et joueurs capable de mettre le jeu en place. Il y aura des sacrifices à faire, Zach était aussi efficace que n’importe qui dans la ligue l’an dernier, mais Vooch et DeMar peuvent scorer aussi donc il faut trouver comment fonctionner au mieux et ça passera peut être par des joueurs qui auront moins à scorer que par le passé et ça rendra l’équipe meilleure. Je suis confiant avec le QI Basket qu’on a qu’il est possible de jouer collectivement. Le tout est de voir à quelle vitesse ils vont y arriver. DeMar est habitué à jouer d’une certaine manière depuis des années, même chose pour Zach et Vucevic, mais leur capacité à jouer ensemble avec aussi Lonzo, Caruso et Williams sera importante. On sait qu’on a du boulot mais comme je l’ai déjà dit avec la qualité des joueurs qu’on a, ils vont bosser dur et continuer de progresser. »

Arturas, comment jugez vous la situation concernant Zach LaVine et son contrat ? Est ce que les mouvements de cet été sont faits pour le convaincre de rester ou alors c’est plutôt pour dire « on t’a amené tout ces joueurs, à toi de prouver que tu mérites qu’on investisse sur toi. »

AK : « On est investi en Zach, on croit en lui et on veut qu’il reste à Chicago pendant très longtemps. Je pense que nos mouvement cet été le prouve. Zach a une bonne relation avec Billy, avec moi aussi. On a hâte de voir comment les nouveaux venus vous parvenir à jouer ensemble, on est confiant concernant Zach et cette saison. »

Billy, c’est presque la 3ème version des Bulls depuis votre arrivée, avec un groupe jeune au début puis vous avez ralenti votre jeu avec l’arrivée de Vucevic alors qu’au début vous parliez de jouer vite. Comment vous imaginez l’équipe jouer avec l’arrivée de vétérans ?

BD : « C’est évidemment une donnée à laquelle j’ai beaucoup réfléchi. On a récupéré Theis en février et il a été très bon chez nous, mais entre lui Vucevic et aussi Markkanen on a ralenti. Je ne crois pas que ce soit une bonne chose pour ce groupe, on doit jouer plus vite. Zach et DeMar sont 2 excellents joueurs en transition donc on va devoir jouer vite. Coby jouait meneur l’an dernier, on a Caruso et Ball désormais et Lonzo est un aussi bon passeur que n’importe qui d’autre en transition. Pour profiter de sa qualité de passe on doit jouer vite, les 4 autres gars avec lui devront courir. On doit être meilleurs que l’an dernier car on effectivement changé de style avec les trades en février, mais on doit revenir à un jeu plus rapide. »

Est ce que vous serez assez bons aux rebonds pour ça ?

BD : « Ce sera un effort collectif, Ce qui est encourageant c’est que Lonzo est un bon rebondeur, il a une bonne taille, tout comme DeMar et Zach, Patrick Williams est quelqu’un qui va continuer à progresser et est déjà un très bon rebondeur aussi bien offensivement que défensivement. Mais je pense que ça devra être fait collectivement. Certains soirs ce sera un challenge de limiter les adversaires à 1 tir par possession, mais l’autre chose, c’est qu’avec le nombre de 3pts tentés qui a augmenté au fil des années, ce n’est plus tout à fait la même situation qu’avant ou il y avait des batailles physiques sous le cercle. La plupart des rebonds désormais sont des longs rebonds et nos arrières sont de bons rebondeurs donc on aura besoin d’eux pour ça. »

Quand vous regarder votre effectif comment vous voyez la défense et à quel point devrez vous être patients envers vos nouveaux joueurs pendant qu’ils développent une alchimie collective ?

BD : « C’est là qu’il faudra un investissement de tout le monde. Je ne vais pas vous dire que parce qu’on a Zach, DeMar et Vooch qui sont d’excellents scoreurs, on va scorer quoiqu’il arrive. Ce sera un long travail mais tout les jours on devra faire le boulot défensivement. Que ce soit pour les rebonds comme on le disait ou pour défendre au poste ou plus loin, nous devrons être capable de fournir un gros effort défensif. Tout commence par la défense sur le porteur de balle adverse et je pense que Lonzo et Zach ont tout ce qu’il faut pour être d’excellents défenseurs sur l’homme. Patrick Williams nous donne la possibilité de switcher un peu plus que par le passé. Notre capacité à revenir en contre attaque et défendre en un contre un sera cruciale. Offensivement cette équipe a un fort potentiel qui va se développer avec le temps, mais si tu regardes toutes les bonnes équipes, elles sont fortes des 2 côtés du parquet. On peut regarder notre équipe et dire qu’on a plein de scoreurs donc ce sera facile de scorer, mais je pense qu’on doit encore apprendre à jouer ensemble et surtout on doit impérativement s’investir en défense. »

Image

Les Bulls n’ont plus été en PO depuis plusieurs années, est ce que cette équipe est capable de faire mieux que simplement s’y qualifier et faire un run ?

BD : « C’est difficile pour nous de faire des projections et dire ce qui va et ne va pas arriver. Je sais juste qu’on a beaucoup de boulot devant nous. Pour moi, dire ce qu’on va être capable de faire dans les prochaines semaines et les prochains mois alors qu’on n’a pas encore eu d’entraînements ensemble, c’est difficile. Les attentes sont qu’on veut être une équipe qui joue au plus haut niveau et fait un bon parcours en PO. On continue de s’améliorer d’une année à l’autre. Je regardais ça il y a quelques semaines : Il n’y a que Patrick, Zach et Coby qui ont débuté et terminé la saison dernière avec nous. Donc je suis excité car il y a énormément de potentiel et d’optimisme autour de ce qu’on veut devenir, mais il y a beaucoup de travail pour devenir ce qu’on veut être. »

Arturas que pouvez vous dire de l’enquête de la NBA sur le tampering de Lonzo Ball et est ce que vous vous attendez à une réponse rapidement ?

AK : « Merci pour la question mais je ne suis pas autorisé à parler de ça. »

Vous étiez dans des rumeurs concernant Lonzo Ball dés février, puis c’était une cible principale cet été et vous l’avez eu. Qu’est ce qui vous a autant attiré chez lui et qu’il peut apporter à ce groupe ?

AK : « On aime le fait qu’il aime jouer vite, avancer la balle. Il peut être le porteur de balle ou jouer sans ballon. Il a amélioré son shot à 3pts, il a approché les 40% à 3pts avec 8 tentatives par match donc ce sont de très bons chiffres. Il est versatile, il prend des rebonds, on a plusieurs arrières qui sont de bons rebondeurs. Il y avait beaucoup de choses qui nous attiraient chez lui. On a désormais plusieurs joueurs capable de remonter la balle, plus on en aura, plus on rendra la vie difficile aux autres équipes défensivement, qui n’auront pas forcément une tactique visant à éteindre un seul joueur. La versatilité nous donne une chance chaque soir. »

Vous avez été très actifs cet été et c’est la première fois qu’on se voit pour en discuter, quel était le mode de pensé derrière ces signatures ?

AK : « L’idée était tout simplement d’ajoutez du talent à ce groupe. Le seul problème c’est qu’en changeant autant de monde on doit redéfinir l’alchimie de l’équipe et voir combien de temps ça va prendre. Mais comme Billy l’a dit le haut QI Basket de nos joueurs fait qu’on espère que ça se fera vite. On a ajouté du QI Basket mais aussi de l’envergure et de la versatilité. On est excité mais encore une fois on doit se mettre au travail, prouver tout les jours et mériter notre respect. »

Quelles étaient vos attentes concernant le développement de Patrick Williams avant sa blessure et comment vous voyez sa progression à un nouveau poste même s’il a un peu jouer 4 l’an dernier mais il devra le faire toute l’année cette fois ci ?

BD : « Le principal aspect sur lequel Patrick devait progresser cet été était sa condition physique. La saison dernière était un challenge pour lui, de part son age, le nombre de possessions à jouer chaque soir, les gars sur qui il a du défendre, c’était impressionnant. De plus, à part un souci à une hanche il a disputé 71 matchs et il a énormément appris mais on voyait qu’il n’arrivait pas à maintenir son niveau athlétique. Il a eu un super été pour améliorer ça, devenir plus rapide et jouer de son physique alors qu’il était inconstant sur ça dans son année rookie. Avec cette blessure à la cheville il est capable de faire un peu de cardio mais c’est très différent d’être sur le parquet avec les autres. Il a bossé très dur et c’était vraiment important pour être capable de davantage profiter de son corps, sa taille, sa puissance, son envergure. Le seul moyen de voir ça plus souvent est d’être en excellente forme et il s’est beaucoup investi la dedans. Pour un joueur qui a disputé toute son année rookie à l’age de 19 ans, il y avait beaucoup de variables telles que la fatigue, le manque de condition physique ou autres, l’important était vraiment d’être en super forme. Car on va lui demander plus de choses cette année, en étant 4 il peut se retrouver dans des situations ou il switche défensivement et défend sur un meneur, il peut défendre au poste, passer sous les screens etc et c’est dur de faire tout ça sans avoir une excellente condition physique. Il a vraiment bossé dur et j’étais encourager par ses progrès donc cette blessure est vraiment dommage car il a bossé dur pour ça. »

Quel était votre discours aux Free Agents cet été et est ce que ça impliquait la montée en puissance de Zach LaVine dans le paysage NBA ?

AK : « Je pense que les mouvements de février ont montré qu’on avait envie de gagner. Notre discours était qu’on est en train de construire quelque chose, on veut gagner et je pense que ça a aidé, tout comme le fait d’avoir déjà 2 All Stars dans le groupe avec LaVine et Vucevic. On a été positivement surpris de voir combien de joueurs avaient envie de venir jouer à Chicago. Ça en dit long sur Billy, son staff et nos joueurs de voir d’autres joueurs vouloir venir jouer avec eux. »

C’était parfois difficile à voir via Zoom quand on se parlait après les matchs l’an dernier mais souvent vous disiez que l’équipe était moins combative que son adversaire. Pensez vous que cette équipe est plus « dure » et est ce que voir Miami devenir plus combatif ou NY rester solide vous préoccupe ou bien vous pensez que les recrues vous rendent plus combatifs ?

BD : « Quand on a démarré la saison dernière on était probablement un peu jeune et pas totalement développé physiquement. DeMar est quelqu’un qui joue dur et je dis ça car il provoque énormément de fautes et il faut être dur pour créer autant de contact et obtenir des fautes. Lonzo a une grosse présence physique. Je ne pense pas nécessairement que nos gars l’an dernier n’étaient pas durs, mais il y avait des erreurs de jeunesse. Comme je le disais Patrick Williams était à court de condition physique et n’arrivait à pas à enchaîner mais je ne le qualifierais pas de joueur soft, mais en étant aussi jeune tu dois être dans une condition physique parfaite car le jeu est tellement physique. Mais j’espère qu’on sera une équipe plus combative aussi de part notre expérience. »

Vous n’avez pas encore nommé un 5 de départ, mais avec la blessure de Patrick Williams qui pensez vous aligner en 4, sachant que DeRozan a joué ce poste à San Antonio ?

BD : « Le principal est de voir les gars aux entraînements et voir ce que peut faire Patrick et je pense que ce sera une bonne semaine pour lui car il a recommencé à courir donc on va surveiller ça. On va devoir être un peu créatif et changer les joueurs de place, on parlait de Patrick Williams en 4, on peut mettre Caruso dans le 5 de départ etc … On va profiter de ce Training Camp pour voir aussi ce qu’un gars comme Stanley Johnson peut faire. Il est en NBA depuis un moment, a été un haut pick de draft donc si Patrick ne peut pas jouer les matchs de pré-saisons peut être qu’on regardera ce que Stanley peut faire. Derrick Jones est une autre option. Donc on a une versatilité certaine, on peut jouer avec 4 arrières, ou 3 arrières et un ailier. L’important est de voir à quoi l’équipe ressemble au début du Training Camp et comment les faire évoluer ensemble. »
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2535

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 28 septembre 2021, 17:02

MEDIA DAY 2021 : ZACH LAVINE
Image

Est ce que vous pensez que votre prochain contrat sera déterminé par le nombre de victoires que vous aurez cette saison, si vous faites les Play-Offs ou ce genre de choses ?

ZL : « Je ne suis pas préoccupé par mon contrat, on aura le temps pour ça plus tard. Je suis focalisé sur ce Training Camp, bosser dur et être impliqué avec l’équipe. »

Comment penses tu que les venues de DeMar, Lonzo et Caruso changent la manière de jouer de l’équipe ?

ZL : « On a beaucoup de nouveaux gars, des joueurs talentueux, on doit apprendre à se connaitre pour commencer, ensuite c’est à Billy et son staff de décider comment on va jouer. Mais ça doit commencer par un investissement au quotidien pour venir bosser dur et être une équipe combative. Bien sur on va être une équipe excitante, avec de grosses qualités athlétiques, mais on doit d’abord voir ça avant de se projeter. On doit juste se pointer prêts à bosser dur dés le début. »

Vous, DeRozan et Vucevic tourniez tous à plus de 20 PPG l’an dernier, DeMar a dit que ce ne serait pas compliqué de faire en sorte que ce trio fonctionne, comment vous voyez cette situation et comment pouvez vous changer votre jeu pour aider les 2 autres ?

ZL : « Si on se pointe tout avec l’état d’esprit de tout faire pour gagner, tout ça n’aura pas d’importance. Les chiffres ne signifient pas grand chose au final, si on gagne tout le monde en bénéficie. Je ne vais pas parler de chiffres, on doit apprendre à jouer ensemble. On est tous des joueurs à fort QI Basket, on doit trouver comment ne pas se marcher sur les pieds et jouer notre jeu. Si on ne joue pas notre jeu on n’est pas nous même et ils nous ont fait venir ici pour être nous mêmes. On va y aller avec cet état d’esprit mais entre grands joueurs on trouve toujours une solution. »

Votre carrière a été marqué par beaucoup d’instabilité autour de vous, différents coachs, trades etc … Qu’est ce que ça fait d’être ici aujourd’hui, avec le même coach pour la 2ème année consécutive et comment vous comparer ça aux saisons précédentes ?

ZL : « Je me sens bien. Chaque année que tu passes dans la ligue est une victoire en soit. Avec le talent qu’on a dans l’effectif cette année et le soutien que tout le monde m’apporte, je suis très content de ça. J’ai hâte de m’y mettre et foncer car il y a une grande excitation autour de cette équipe dans la ville mais aussi au delà car on sait qu’on peut faire de grandes choses. »

Quels contacts avez vous eu avec les joueurs qui ont signé ici cet été ?

ZL : « Ce qui est cool c’est qu’on est tous venu un peu plus tôt. Tout le monde était déjà là une semaine en avance pour bosser ensemble, prendre des shots, parler de l’attaque, de la défense. Tout le monde est investi la dedans, ça en dit long sur leur état d’esprit d’avoir tout ces gars 1 ou 2 semaines avant le début du Training Camp. «

Quand vous avez été testé positif au COVID ou en étiez vous de vos vaccins et qu’avez vous dit aux joueurs de l’équipe qui n’étaient pas vaccinés ?

ZL : « Les questions concernant le COVID, je vais garder ça pour moi et je ense que le reste de l’équipe fera pareil. »

A quel point gagner la médaille d’Or au JO augmente votre envie d’aller en PO cette année ?

ZL : « Mon envie d’aller en PO a toujours été grande, j’ai envie d’y aller et gagner chaque match. Mais cette expérience m’a appris beaucoup de choses sur ce qu’il faut faire pour gagner, faire parti d’une équipe qui gagne à un très haut niveau, c’est une expérience que je peux ramener ici et utiliser pour être un meilleur leader et pousser les autres à devenir une équipe de PO. »
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4357

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Alexis » 28 septembre 2021, 17:23

Merci chi6 pour les trad, c'est passionnant et excitant ! Dans les bureaux et le terrain ils ont l'air d'une conscients des lacunes et questionnements qu'on a en tant que supp, des forces aussi, et surtout il transparaît une sorte de dalle... miam !

UJ3212

All Star
Avatar du membre
Jazz
5192

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par UJ3212 » 28 septembre 2021, 17:32

Comme tous les media days des 30 équipes en fait ;)
"Jordan Clarkson must have the most fun job in the NBA. Come off the bench and just shoot"

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2535

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 28 septembre 2021, 17:32

MEDIA DAY : DEMAR DEROZAN
Image

Depuis qu’on a discuté avec vous à l’annonce de votre arrivée vous avez pu passer un peu de temps à Chicago et avec Billy Donovan et d’autres joueurs, quels sont vos premières impressions sur votre nouvelle équipe ?

DD : « Un bon groupe de gars, de bons êtres humains, il y a une énergie positive dans la ville autour de cette équipe et en plus la météo est très bien jusqu’ici (sourire) »

Qu’avez vous découvert que ne saviez pas encore à propos de Chicago et des Bulls ?

DD : « A quel point le climat peut être sympa avant qu’il ne fasse trop froid (sourire). En étant ici on découvre la ville différemment, avant je venais jouer ici et on restait un jour ou 2, mais on se rend compte à quel compte cette ville est passionnée de ses sports, pas juste le Basket, mais ausis le Baseball, le Foot US … Une fois sur place ça donne une autre vision de la ville. Leur passion pour les sports de leur ville est à un niveau supérieur par rapport à ce que j’imaginais. »

Zach a dit que vous étiez encore dans votre prime, vous avez connu différentes phases dans votre carrière entre Toronto, San Antonio, Team USA, comment vous jugeriez votre niveau de motivation à ce moment de votre carrière ?

DD : « Je crois que la meilleure chose de ma carrière ce sont les connaissances que j’ai acquises au fur et à mesure, mon approche du jeu, ma préparation. Ça m’a pris 13 ans pour en être ou je suis mentalement, physiquement, émotionnellement. A San Antonio j’ai appris beaucoup de choses sur moi même en tant que joueur, sur ce que j’étais capable de faire, ça m’a fait grandir en tant que leader. Toutes ces expérience cumulées m’ont permis d’être à un autre niveau physiquement et mentalement. »

Quels sont vos impressions sur ce roster et ce qu’il peut accomplir ? Et est ce que Taj Gibson que vous connaissez bien vous a parlé de Chicago et la perspective de jouer ici ?

DD : « Bien sur. Et au delà de Taj je suis bon pote avec Jimmy Butler, on a eu de bonnes confrontations ici. En parlant avec ces gars de la perspective de jouer ici et beaucoup d’anciens joueurs des Bulls m’ont également donné leur point de vue quand j’ai signé ici. Ce n’était que des choses positives. Pour ce qui est du groupe actuel, c’était une décision excitante de venir ici et me joindre à eux. »

Comment vous imaginez votre association avec Zach et comment en tirer le meilleur ?

DD : « Ce n’est pas compliqué. Il a la passion de ce jeu, il veut gagner et j’ai suffisamment d’expérience pour avoir jouer avec toutes sortes de joueurs au fil des années. On doit juste bosser dur et se comprendre mais ce n’est pas juste lui et moi, c’est au groupe dans l’ensemble de se comprendre et trouver la meilleure manière de jouer ensemble. Une fois qu’on aura assimilé ça et qu’on bossera dur de manière constance, on ira loin. »

Vous avez plus de 10 ans d’expérience NBA et connu différentes situations, est ce que ça vous rend plus patient en abordant ce Training Camp sachant que ça va prendre du temps de développer des automatismes, ou ce sera au contraire plus difficile ?

DD : « Je prône la patience, la maturité. Je comprends quels sont les forces de ces gars, je sais ce qu’il faut fiare pour avoir du succès sur le parquet et faire en sorte que l’équipe fonctionne. On a une opportunité de faire ça à partir d’aujourd’hui et tant qu’on y mettra le travail nécessaire et qu’on sera constant dans l’effort, c’est tout ce qui compte. Il y aura des hauts et des bas, des obstacles sur la route mais c’est la beauté de la vie, c’est comment tu réagis à ça et repart de l’avant. C’est un nouveau challenge et j’ai hâte de m’y mettre. »

L’an dernier à San Antonio Coach Popo vous demandait de jouer un rôle différent vous facilitiez l’attaque depuis le poste 4 et vous avez réalisé votre record en carrière à la moyenne de passes décisives. Avec la blessure malheureuse de Patrick Williams est ce que vous imaginez occupé ce rôle de nouveau, et même quand Williams sera revenu ?

DD : « C’est juste du Basket au final. Une fois sur le parquet je ferais ce que j’ai à faire, peu importe ma position. Je n’y réfléchis pas trop, parce que souvent c’est comme ça qu’on s’embrouille. C’est un jeu simple. TU comprends ce qu’il faut faire pour gagner et tu vas sur le parquet pour le faire du mieux que tu peux. Ce qu’il faut faire pour gagner, c’est tout ce qui m’intéresse. »

Tout à l’heure vous parliez de votre association avec Zach et si j’ajoutes Vucevic, vous 3 êtes des joueurs à 20, 25 PPG en moyenne, qu’est ce que vous voyez dans leur caractère qui vous fait dire que ça focntionnera en tre vous, que les sacrifices que chacun devra faire seront fait ?

DD : « C’est à l’ensemble de l’équipe de trouver la réponse. Il ne faut pas oublier Lonzo, qui va nous rendre la vie bien plus facile. Ce n’est pas juste nous 3, on a un meneur à fort QI Basket qui va nous faciliter la vie. Tout commence aujourd’hui, on doit poser les fondations de comment on veut faire fonctionner cet ensemble. On a des joueurs de caractère, qui jouent collectif et quand tu as ça le reste devient plus simple. Chaque soir ça peut être un joueur différent qui prend les choses en main. On doit comprendre ça et ne pas penser à sa tronche, car on a besoin de ça. Ce n’est pas une question de moi qui doit prendre 25 shots, aucun de nous ne pense de cette manière. On fera ce qu’on a ç faire pour être une équipe qui gagne. »

A quel moment êtes vous arrivé à Chicago et avez vous appris à connaitre Zach depuis ce temps ?

DD : « C’est la beauté des choses qui restent privés, je connais Zach et j’étais avec lui bien avant que j’arrive à Chicago. On a bossé ensemble et je suis arrivé à Chicago il y a environ 2 semaines, parfois avec Zach on voyageait à LA pour s’entraîner, on revenait ici etc … on a passé beaucoup de temps ensemble dernièrement et on a pas mal voyager. »

Vous avez joué avec de grandes équipes dans votre carrière, est ce que vous pensez que l’effectif actuel peut être compétitif ?

DD : « J’ai hâte de débuter le Training Camp et voir ça. Le talent est là. Je ne pense pas avoir joué avec un effectif aussi talentueux avant. Maintenant il faut juste faire en sorte que ça fonctionne. Je dois jouer mon rôle de vétéran, aider à faire en sorte que tout se passe bien et vite. C’est une opportunité excitante. »
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2535

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 28 septembre 2021, 18:03

MEDIA DAY : LONZO BALL
Image

Quels sont vos impressions de Arturas Karnisovas, Marc Eversley et BIlly Donovan jusqu’ici ?

LB : « Ils sont la raison de ma venue, en plus d’autres gars comme Zach. Mais ces 3 là font un super taf et sont sur la même longueur d’onde et il y a beaucoup de choses qu’ils veulent accomplir cette année. Rien à redire. »

C’était une décision facile de venir ici ?

LB : « Oui c’était assez facile. Coup de chapeau à Rich Paul et Klutch Sport qui me représente aussi, mais je pense que les Bulls ont toujours été l’équipe la plus intéressée par mes services. Au final c’est un bon deal. »

Tu rentres dans ta 5ème saison, Billy Donovan a parlé de sacrifices mais comment on fait ça tout en essayant d’avoir une super saison pour se révéler ?

LB : « Juste faire ce qu’il faut pour gagner. Les sacrifices sont fait pour gagner. On a pas mal de joueurs avec des profils différents et chaque soir sera différent. Il faut juste rester focaliser sur ce qu’on a à faire, que ce soit shooter ou non, jouer dur chaque soir, prendre la mission défensive, peu importe, je ferais le sacrifice. »

Quel est le plus gros challenge pour faire en sorte que ce nouveau groupe arrive à jouer ensemble ?

LB : « Je pense que c’est ça le plus gros challenge, s’habituer les uns aux autres, c’est une nouvelle situation pour quasiment tout le monde dans cet effectif. Juste enchaîner les entraînements, s’habituer les uns aux autres et avancer. »

L’an dernier à NOLA il semble qu’on vous demandait de jouer loin du ballon, à attendre dans un corner et être un shooteur à 3pts alors que toute votre carrière vous avez mener le jeu et faciliter l’attaque. Qu’est ce que Billy Donovan vous a dit sur votre utilisation et si vous êtes à l’aise pour reprendre votre poste d’origine ?

LB : « Oui on a clairement parlé avec Billy sur le fait de redevenir un meneur de jeu traditionnel, là ou je suis confortable. L’an dernier était différent pour moi mais peu importe ce que le coach me demande j’essaie de le faire de mon mieux et cette année il semblerait que je joue beaucoup meneur donc c’est ce que je vais essayer de faire. »

Pendant de nombreuses années les joueurs libres ne signaient pas aux Bulls. Qu’est ce que vous et les autres recrues ont vues qui fait que c’est différent maintenant ?

LB : « Me concernant c’est le fait qu’ils voulaient me faire venir pour moi. Ils ne m’ont pas demandé de changer mon jeu et m’ont dit de faire ce pour quoi je suis bon et ou je suis à l’aise. Donc c’était une décision facile pour moi et je pense que Zach a joué un grand rôle la dedans aussi. »

Comment vous pourriez décrire votre carrière jusqu’ici avec UCLA, Magic Johnson qui dit que vous serez la face des Lakers pendant longtemps puis vous êtes tradé à NOLA, Zion arrive et votre rôle change puis maintenant à Chicago ?

LB : « C’est juste une partie de ma vie. Tout le monde à une trajectoire différente, pour moi il y a eu des hauts et des bas ces dernières années, mais je suis béni, tout arrive pour une raison et je suis heureux de la vie que j’ai actuellement. »

Zach a dit que plusieurs joueurs sont venus au centre d’entraînement des Bulls plus tôt pour s’entraîner ensemble et apprendre à se connaitre. Pensez vous que ça a été bénéfique et vous permettra d’être prêt pour le début de la saison régulière ?

LB : « On essaie de créer une alchimie collective rapidement. Ce n’est pas une question de tactique mais plutôt d’apprendre à ce connaitre et comprendre les personnalités de toute le monde, c’est le plus important. Venir plus tôt a été un bon moyen de démarrer ça. »

Il y a eu des rumeurs disant que vous seriez tradé aux Bulls en février avant de finalement signer ici en août. Est ce que ces rumeurs à l’époque ont influencé votre choix par la suite ?

LB : « Il y a toujours eu des rumeurs me concernant ces 4 dernières années, c’est toujours pareil. Comme je l’ai dit je suis heureux d’être ici. »

On avait parlé avec DeRozan de votre entente sur le terrain et il avait simplement dit qu’en tant que joueurs de Basket, il fallait se pointer sur le parquet et ça allait se mettre en place. Des doutes subsistes sur votre capacité à jouer ensemble mais vous, DeMar, Zach et Vooch n’êtes pas des joueurs personnels.

LB : « Je ne vois pas ça comme un problème surtout dans la NBA actuelle. Certains disent que Zach et DeMar ne peuvent pas jouer ensemble mais je n’y crois pas. On a une équipe avec de forts caractères et comme tu l’as dis des joueurs collectifs et ce genre de chose permet d’avoir une bonne équipe. »

Vous êtes représentés par Rich Paul et Klutch Sport, Zach vient de rejoindre Rich Paul également, donnez nous un aperçu de comment ça se passe, les joueurs et se réunissent et tentent d’aligner la meilleure équipe possible dans la ville ou ils sont, qu’est ce que ça fait d’être représenté par Rich Paul ?

LB : « Pour moi c’était génial, Rich Paul m’a beaucoup aidé dés notre premier entretien et depuis on a de bons liens. Zach m’a demandé des renseignements et je lui ai dit que Paul a été très bien avec moi et maintenant Zach est avec Klutch Sport aussi. Les gens créent des relations avec le temps, on se fait des amis dans cette ligue et on discute ensemble. »
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2535

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 28 septembre 2021, 18:05

Il reste encore Vucevic et Williams, mais comme dirait l'autre c'est fastidieux et je vais manquer de temps jusqu'à jeudi. Stay tuned !
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4357

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Alexis » 28 septembre 2021, 22:02

Merci beaucoup Chi, j'aime beaucoup les interviews du staff et de Demar.

Parfait pour s'autofaire monter la hype tout ça !

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 28 septembre 2021, 23:10

Merci Chi6. Bordel l'interview de Billy Donovan est vraiment super parlant. Y a très peu de langues de bois sur ce qu'il espère de Pat Williams et de son équipe, on sent que c'est un formateur dans l'âme qui arrive facilement à repérer les failles de ces joueurs et à cibler le développement et les sacrifices qu'ils doivent effectuer pour progresser.
Un top coach !
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2535

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 29 septembre 2021, 07:56

Ben putain, MERCI ! Parfois j'ai l'impression de devoir le défendre tout seul notre coach, content de voir que je suis pas si seul lol.
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 29 septembre 2021, 09:44

Chicago_6 a écrit :
29 septembre 2021, 07:56
Ben putain, MERCI ! Parfois j'ai l'impression de devoir le défendre tout seul notre coach, content de voir que je suis pas si seul lol.
Ah bah rassure toi moi j'ai parfaitement confiance en Donovan :mrgreen: Rien que sur le plan du développement des joueurs, c'est un peu tôt mais le travail du staff et du FO avait l'air niquel sur Pat Williams. Ensuite rien que défensivement, c'est un bon coach et pour faire juguler plusieurs talents ensemble, il est idéal à mon avis, énormément dans la communication, sur le rôle que chacun doit avoir et très protecteur et à l'écoute de ses joueurs.
Bref j'espère que cette saison il va enfin avoir le temps de travailler comme il l'entend !
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4357

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Alexis » 29 septembre 2021, 10:20

Je suis plus circonspect sur ce point perso, dans les paroles je le trouve effectivement excellent, dans les faits j'attends de voir, l'an passé j'ai été tout sauf bluffé !

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 29 septembre 2021, 10:38

Moi la première partie de saison il m'a plutot bluffé, il a voulé joué rapide comme il le dit et on a finit 12è meilleur défense NBA avec des peintres.
A la trade deadline, c'est trop dur de le juger parce que trop de changement avec l'arrivée de Vooch et Theis et surtout il a complètement du prendre un virage à 180°, probablement refaire son playbook etc...
La on va de nouveau jouer rapide, il va remettre en place une base solide défensivement sauf que cette fois on sera pas dans les méandres offensivements !

Moi j'ai toujours dit que c'était un top coach mais très clairement, il lui faut du temps pour s'installer et mettre en place sa philosophie de jeu. C'est pas le même effet que Thibodeau qui met tout le monde au garde à vous dès son arrivée, c'est plus insidieux, un travail de longue haleine, bref un coach qui a besoin de travailler mais qui le fait bien.
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4357

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Alexis » 29 septembre 2021, 10:41

Si c'est le cas j'applaudirai^^ De toute façon il sera dur à juger sur notre ranking défensif s'il se plante, tant le matos qu'il a dans les mains est faiblard, donc si on est ne serait-ce qu'average, ce sera déjà à mettre à son crédit. Offensivement par contre ça doit dépoter. Je reste basique car je maîtrise moins que vous, pour l'instant je reste sur ma faim en me gardant bien de tout jugement positif comme négatif, on verra sur cet AN 2 :love:

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4357

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Alexis » 29 septembre 2021, 10:44

Pooh One a écrit :
29 septembre 2021, 10:38


Moi j'ai toujours dit que c'était un top coach mais très clairement, il lui faut du temps pour s'installer et mettre en place sa philosophie de jeu. C'est pas le même effet que Thibodeau qui met tout le monde au garde à vous dès son arrivée, c'est plus insidieux, un travail de longue haleine, bref un coach qui a besoin de travailler mais qui le fait bien.
Je suis arrivé dans le basket et aux Bulls avec cette team, donc oui clairement c'est ma référence :mrgreen: Voir des guerriers sur le terrain et sur le bord du terrain c'est totalement ma came, maintenant notre team et notre staff ne ressemblent en rien à cela et ce n'est pas du tout grave. Mais du coup, j'attends d'autres choses, notamment de me régaler offensivement avec énormement de mouvements, d'intelligence de passe et de lecture de jeu, et d'être capable de faire malgré tout des efforts en défense. Caruso je sens que je vais adorer par exemple :))) Billy tu sens que c'est un formateur oui, et nos stars n'ont pas le profil peut être chiant à gérer pour lui d'égos démesurés, donc il a un effectif avec lequel il peut s'amuser. We'll see !

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 29 septembre 2021, 10:53

Je suis plutot dans le même mood que toi ! Fan des Bulls depuis la draft de Noah en 2007 et l'équipe qui finit aux portes des POs en 2008 mais qui chope le 1er TDD... et puis les ThiboBulls en apogée forcéement.
Pareil j'aime vraiment les équipes dur au mal qui donne tout et forcément Thibodeau est aussi une de mes références, mais je trouve sympa de connaitre autre chose aujourd'hui, parce qu'encore une fois Donovan est vraiment pas mauvais en défense et ce qu'on voyait en première partie de saison montrait qu'il avait impliqué ses joueurs défensivement !
Il a quand même fini chaque saison dans le top 15 des défenses NBA (12è l'an passé) et pourtant l'an dernier, on avait pas beaucoup mieux que ce qu'on a aujourd'hui sur le plan défensif !
Et comme toi Caruso, c'est déjà mon chouchou, c'était déjà le seul Lakers que j'appréciais lol !
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 29 septembre 2021, 22:02



Je m'y attendais pas à celle là :lol:

EDIT : ERRATUM de Daniel Greenberg à l'instant, il n'a pas demandé un trade pour chicago mais qund il était à Chicago pendant les workout, ça m'étonnait aussi.



Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4357

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Alexis » 29 septembre 2021, 22:28

Ah oui aha, j'y ai cru 10.secondes.dommage :mrgreen:

Pooh One

MVP
Avatar du membre
Windy City
10583

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Pooh One » 29 septembre 2021, 23:29

Yess !

Par contre, Terry Stott à l'entrainement des Bulls aujourd'hui d'après KC Johnson :) Ce serait pourquoi pas un bon recrutement en tant qu'assistant coach.
Fan Club d'Arthur Karnisovas et Marc Eversley
En route vers la septième !

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
2535

Re: Chicago Bulls 2021/2022

Message par Chicago_6 » 30 septembre 2021, 15:32

MEDIA DAY 2021 : NIKOLA VUCEVIC
Image

Il y a un vrai buzz et une vraie excitation autour de l’équipe avec les signatures de cet été, quels sont vos sentiments sur ces nouveaux venus ?

NV : « Clairement très excité par les signatures qu’on a réalisé cet été. Le staff a fait un super boulot pour faire venir des joueurs comme Demar, Lonzo ou Caruso. Surtout DeMar qui est un joueur d’expérience, qui a joué de nombreux gros matchs de Play-Offs et sait ce qu’il faut faire pour pouvoir jouer ces matchs la. Alex Caruso a remporté un titre aux Lakers aux côté du meilleur joueur de notre génération. Lonzo est un joueur versatile qui correspond à ce dont on avait besoin. Ça nous donne clairement une base différente de ce qu’on avait l’an dernier, mais c’est très excitant et on est motivé pour faire en sorte que ça fonctionne et ce sera fun d’être autour de ces gars la. »

On a beaucoup parlé du fait que vous étiez à l’Université avec DeRozan, quelle était votre entente à l’époque et comment ça à évolué au cours de vos carrières respectives et comment ça va vous aider pour cette saison ?

NV : « Oui DeMar et moi étions dans les mêmes cours à USC, sauf qu’il était déjà connu en arrivant et moi je n’étais personne. C’est assez spécial pour nous d’avoir été la bas ensemble, même s’il n »est resté qu’un an et moi 3, puis de rejouer ensemble toutes ces années après. Il avait mentionné dans une de ses interview la possibilité qu’on rejoue ensemble un jour et plusieurs fois on a pensé que ça n’arriverait pas, mais finalement l’opportunité s’est créée. On était plutôt proche à l’époque et ça a continué par la suite, à chaque fois qu’on s’affrontait on prenait le temps de discuter. C’est génial de voir ce qu’on a pu accomplir et avoir la chance de rejouer ensemble. J’ai beaucoup de respect pour lui, c’est un super joueur qui va beaucoup nous aider donc je suis excité d’être à nouveau dans la même équipe que lui. »

Avez vous joué un rôle dans sa venue, vous lui avez parlé pour le convaincre ?

NV : « Oui on en a un peu parlé. Il savait ce que je pensais de lui et que j’adorerais qu’il nous rejoigne. Il m’a surtout demandé mon avis sur l’équipe qu’on avait ici, ce qu’on était capable d’accomplir, ce genre de choses. Je pense qu’il aime la situation dans laquelle on est actuellement et c’est une situation qui lui convient, ou il peut venir nous aider. Je ne pense pas que j’ai eu à faire grand chose pour le convaincre, il était déjà motivé pour venir. »

Après votre arrivée ici en février je crois qu’il n’y a eu qu’un seul entraînement collectif sur le reste de la saison. Maintenant le Training Camp commence et c’est enfin l’opportunité de faire de vrais entraînements collectifs, à quel point c’est important d’avoir ces entraînements pour rapidement développer une entente avec les autres ?

NV : « C’est très important. Pour nous c’est spécial car on a une équipe renouvelée, beaucoup de nouveaux joueurs, je suis déjà un des plus anciens au club (rires). C’est ce qui va déterminer à quel point on peut être bon. On doit juste bosser chaque jour à fond. Tout au long du mois de septembre on a eu des gars ici qui venaient bosser, jouer des un contre un, travailler de manière individuelle, soulever des poids ou courir sur des tapis. C’est quelque chose qui nous rapproche, on découvre les autres, on voit comment ils bossent etc … A mon arrivée ce n’était pas simple, j’ai joué mon 1er match sans le moindre entraînement avant, et même après je crois qu’en effet on a eu un seul entraînement collectif. C’est difficile de jouer comme ça. Cette fois on a une vrai pré-saison, une saison régulière normale et l’opportunité de travailler sur plusieurs choses, ça va beaucoup nous aider. Je pense que les gars ont la bonne approche, sont motivés pour bosser et on est tous excités pour s’y mettre donc ça devrait être un bon Training Camp pour nous. »

Vous parliez de votre trade en février, quelles étaient les attentes à ce moment là comparé aux attentes actuelles autour de l’équipe ?

NV : « Nos attentes sont différentes et plus hautes que l’an dernier. Je ne vais pas donner un objectif qu’on se doit d’atteindre, mais on croit qu’on a du talent dans cette équipe et qu’on peut rivaliser avec les meilleures équipes de cette ligue. La seule manière d’y arriver est d’y consacrer le temps et le travail nécessaire. Mais avant ça cette équipe doit apprendre à jouer ensemble, connaitre les forces et faiblesses de chacun et faire fonctionner l’ensemble. C’est le but de ce Training Camp. C’est top tôt pour dire ce qu’on est capable de faire, mais je suis persuadé qu’on a beaucoup de joueurs talentueux, qui sont motivés. On doit juste prendre les choses au jour le jour, match après match et voir ou ça nous amène. »

Cette équipe manque un peu de taille, est ce que ça vous donne plus de responsabilités et comment allez vous gérer les rebonds défensifs, qui semblent être un problème de cette équipe ?

NV : « Si vous regarder ailleurs dans la ligue peu d’équipes jouent avec beaucoup de grands et je pense que c’est ce qu’on a cherché à faire aussi. Ce sera un effort collectif, ça ne peut pas être juste un gars. Les rebonds sont une partie importante de mon jeu et je m’assure de faire le taf nécessaire à ce niveau, mais ce sera un effort collectif, encore une fois. En tant que pivot j’aurais une grande responsabilité pour contrôler la peinture et faire tout ce que je peux des 2 côtés du parquet, mais je pense quand même qu’on a pas mal de taille, avec Patrick en 4 qui est grand et fort, on a de la taille en poste 3 aussi. On doit juste fonctionner ensemble mais je pense qu’on a ce qu’il faut pour être performants à ce niveau. »

Il y a beaucoup de débats sur la complémentarité des joueurs, notamment vous, Zach et DeMar car vous êtes tous de gros scoreurs. Maintenant que vous les connaissez un peu mieux, comment vous faites en sorte que chacun face les sacrifices nécessaires pour que l’équipe tourne bien cette saison ?

NK : « C’est ce qu’on va tenter de mettre en place ses prochaines semaines, c’est le but du Training Camp et des matchs de Pré-saison. Mon rôle n’est pas différent de ce que je faisais à Orlando, même chose pour Zach et DeMar. On voulait ce talent autour de nous car c’est ce qui aide à gagner. Dans plein d’équipes dans cette ligue il y a plusieurs joueurs qui doivent faire des sacrifices, changer leur jeu pour le bien de l’équipe et je pense que tout les 3 nous avons la volonté de faire ça. On veut gagner, avoir du succès en tant qu’équipe, donc je ne pense pas que ce sera un problème. Il s’agit juste de trouver comment faire fonctionner l’ensemble en utilisant nos qualités et que ça bénéficie à l’équipe. »

Les Bulls ont dépense la plupart de leur argent sur des arrières, comment vous voyez votre rôle évoluer, est ce que ce sera différent d’avant ou la même chose ?

NV : « C’est une aide d’avoir autant de bons arrière autour de moi, ça me permet d’utiliser toutes mes qualités. Si j’ai la balle tête de raquette, qu’on décide de construire de la ou partir sur autre chose, ça m’offre plusieurs options et je pense que ça correspond à mes qualités. Je pense être assez versatile. Je ne pense pas avoir été entouré d’autant de bons arrières avant donc c’est quelque chose de nouveau mais d’excitant et j’ai hâte de jouer avec Lonzo, j’ai déjà joué un peu avec Zach donc on a déjà un peu d’affinités, il y a aussi DeMar et les autres. Ils vont tous m’aider et me rendre la tâche plus simple. »

Personnellement, qu’est ce que vous pensez que Lonzo va apporter à cette équipe ?

NV : « Je pense que son playmaking va beaucoup nous aider, c’est un très bon passeur, qui aime impliquer tout le monde et je pense qu’on pourra tous en tirer profit. Il a amélioré son shot donc il va nous apporter du spacing. C’est un très bon défenseur en un contre un aussi. Ce sont des qualités dont on avait besoin donc je pense qu’il va vite s’adapter. Je suis fan de Lonzo depuis son arrivée en NBA, j’aime sa manière de jouer. J’ai hâte de jouer avec lui, de combiner sur des Pick’n’Rolls ou autre. Il va beaucoup nous apporter mais je pense que son playmaking va nous faire beaucoup de bien. »

Pour ce qui est d’être compétitif et viser haut, comment vous pourriez comparer cet effectif par rapport aux équipes ou vous avez joué dans le passé et qu’est ce vous pensé pouvoir accomplir ?

NV : « C’est difficile à dire maintenant on ne s’est pas encore entraîné ensemble donc je ne sais pas, mais je pense que c’est l’équipe la plus talentueuse dans laquelle je me suis retrouvé. On verra parce que la vérité du terrain est toujours un peu différente. Comme je l’ai dis on est motivés pour réussir ensemble et gagner. On va voir ou ça nous emmène, on sait qu’il y a de très bonnes équipes dans cette ligue notamment à l’Est cette saison. Mais si on y met le travail nécessaire tout les jours, on peut réussir de bonnes choses. Je n’aime pas nous fixer d’objectif, on doit juste y aller jour après jour et voir ce qui se passe. C’est dur à dire car encore une fois on n’est pas encore entraînés ensemble et ça peut prendre un certain temps avant qu’on développe une alchimie collective, mais je pense que ça finira par arriver car on a un groupe de gars qui va bien ensemble, de bons joueurs et on a la motivation pour réussir. »
Bulls historian (C'est Ray Clay qui le dit)
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Retourner vers « Eastern Conference »