Ecologie

Ziug

Administrateur
Avatar du membre
Popovich's Army
19781

Re: Ecologie

Message par Ziug » 21 octobre 2013, 14:29

Sam D. a écrit :Enfin l'Homme, l'industrie quoi, dès que ça touche à l'argent, au profit. Pour le reste, animaux de compagnie&relation à la nature, heureusement les choses n'ont rien à voir et changent.
Plutôt en Europe non ? :o
Suivez moi sur Twitter : @blassfem23

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 21 octobre 2013, 14:36

Ben c'est compliqué de résumer en une phrase, mais disons que dans beaucoup de pays pauvres déjà, la relation à la nature n'est pas la même...car c'est un peu tout ce qu'ils ont ! Quand ils tuent un animal, c'est pour le manger, par pour s'en faire un sac à main. Après il y a tout un tas de comportements catastrophiques dans les pays pauvres aussi, je dis pas le contraire, mais là aussi c'est compliqué vu qu'il y a aussi une part d'ignorance. Difficile de reprocher à un paysan du fin fond de l'Indonésie qu'il pollue en utilisant tel ou tel produit ou en jetant telle ou telle chose dans la forêt, vu qu'il n'y a pas si longtemps c'est l'Occident qui était au niveau zéro en matière d'écologie...
Quant aux animaux de compagnie, je suis pas sûr par exemple qu'un gros chien soit moins malheureux dans un 35m² à Paris qu'en pleine cambrousse dans un pays pauvre, même s'il n'a pas de la pâtée tous les soirs.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 21 octobre 2013, 15:04

J'oubliais aussi toutes les expériences monstrueuses que les scientifiques font sur les animaux...je vais pas mettre des photos mais bon...suffit 2s de s'imaginer ce que subissent des animaux en cage, obligés de subir des injections qui les font mourir à petit feu, ou pire, encore, la vivisection sans anesthésie... -pan- -pan- -pan-
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 21 octobre 2013, 17:19

Tiens, quand on parle du loup.

Quand la France et l'Espagne luttent pour maintenir cette pêche aussi destructrice qu'honteuse, la Nouvelle-Zélande cherche des solutions, et semble avoir développé un filet permettant aux poissons de nager avec le filet (et donc de ne pas être à moitié mort une fois sur le bateau, pour être rejetés ensuite), et même aux petits de s'échapper.

http://www.advancedaquarist.com/blog/th ... al-fishing
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 22 octobre 2013, 14:51

Sacré brouillard en Chine ! :o)


Ah non pardon, c'est juste la pollution :)

Image
Image
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Baz

Art Director
Avatar du membre
Beantown Supacrew
Paris
24562

Re: Ecologie

Message par Baz » 22 octobre 2013, 16:38

Oui, j'ai vu les vidéos hier, c'était assez... consternant.

Spartacus

All Star
Avatar du membre
Raptors Nation
5421

Re: Ecologie

Message par Spartacus » 22 octobre 2013, 17:03

Sam D. a écrit :Ouais, alors 1/ ne JAMAIS croire ce que disent les profs dès qu'ils sortent de l'enseignement de leur cours :) 2/ dans l'article c'est clair, la pollution vient du mode de production et non de la production en elle-même !!!

Ca t'étonne vraiment que la Chine ou l'Inde polluent ? :roll:
Juste un exemple que je connais bien : pour pêcher les poissons ornementaux, les asiatiques n'utilisent pas des filets, mais de la dynamite ou du cyanure (heureusement la pratique se raréfie au fil des années). Par pauvreté et par fainéantise, ils préfèrent détruire des récifs et ainsi détruire leur gagne-pain à long terme et celui de leurs descendants plutôt que de pratiquer une pêche "durable".

Il faut faire la part des choses entre ce qui est produit dans les pays pauvres ou émergents et ce qui est produit dans les pays riches. Tout n'est pas parfait chez nous mais les normes sont tout de même incomparables avec celles de ces pays. De manière un peu similaire, hier dans Envoyé Spécial ils montraient que si les rejets des usines de textiles au Bangladesh étaient bien conformes aux règles, les règles étaient bidons. Le taux admis en métaux lourds étaient 50 000 fois (!) supérieur à celui en France je crois. Et la fille qui s'occupait de contrôler avouait carrément qu'elle n'avait même pas la technologie pour contrôler tous les paramètres !

Après pour le recyclage, j'ai lu que 85% était recyclable... C'est peut-être dur à recycler, mais uniquement parce que le photovoltaïque est "jeune", et qu'il faut des années de recherche avant de maitriser des méthodes complexes.

Enfin, l'exploitation est 100% propre, et c'est déjà un avantage par rapport aux autres énergies.

Il n'y a aucune énergie complètement verte. Le nucléaire produit des déchets hautement polluants, l'hydraulique implique la formation de barrages qui transforment complètement la nature, l'éolien perturbe et est responsable de la mort de quantités d'oiseaux...

Après, faut juste choisir le moins pire. Et le photovoltaïque parait quand même une bonne opportunité, surtout que tout part d'une énergie qui ne sera jamais épuisée.

Modes de production Emission de CO2 en gramme
1 kWh Hydraulique 4
1 kWh Nucléaire 6
1 kWh Eolien 3 à 22
1 kWh Photo-voltaïque 60 à 150
1 kWh Cycle combiné 427
1 kWh Gaz naturel (TAC pointe) 883
1 kWh Fuel 891
1 kWh Charbon 978
Le photovoltaique, c'est pas une solution à échelle globale. Ca reste une source d'énergie ponctuelle à petite échelle. Si on veut exploiter l'énergie solaire de manière efficace écologiquement parlant, il faut développer les centrales solaires à concentration, je m'explique en 2 mots.

Le photovoltaique, c'est une celulle qui va transformer les rayons du soleil directement en énergie électrique.
Le solaire à concentration, c'est un système de mirroirs qui va concentrer les rayons lumineux sur une conduite où on fait passer un fluide caloporteur (de l'eau dans un premier temps, peut être autre chose dans le futur pour que ce soit plus efficace), on peut atteindre des températures très élevés dans ce système de centrale, suffit d'y rajouter un pressuriseur pour garder l'eau sous forme liquide et on peut faire tourner les turbines pour avoir de l'électricité comme dans les centrales à énergies fossiles.

Dans ce cas, les productions d'électricité sont beaucoup plus importantes que dans le photovoltaique.

C'est comme l'énergie éolienne, faire de l'éolien onshore en mettant des tours dans les champs, ca sert à rien hormis avoir des subventions. A long terme et à grande échelle, c'est absolument pas viable, les éoliennes onshore ne produisent quasiment rien (2MW) pendant 15 à 20% de la journée.
Au contraire, les éoliennes offshore qui sont développés en ce moment par les grands groupes énergétiques mondiaux tournent 33% du temps de la journée et produisent 4 fois plus d'électricité que les éoliennes onshore. Inutile de rappeler que notre bonne vieille Terre est recouverte à 75% de sa surface par de l'eau, le potentiel parait sans limites.
Pour le moment les éoliennes offshore sont "ancrées" dans le fond marin donc elles sont nécessairement proches du rivage, mais les premières éoliennes dites flottantes devraient arriver plus vite que prévu.

Sans la citer, l'entreprise dans laquelle je travaille va installer deux parcs éoliens offshore en mer du nord (en plus de celui qui existe déjà sous le nom d'alpha Ventus), la puissance électrique installée de ces 2 parcs aura la même production qu'un réacteur nucléaire à eau préssurisé de 2e génération.

En France, un peu comme dans tous les autres pays, on s'est lancé dans le développement du photovoltaique et l'éolien onshore tête baissée parce que c'était à la mode avec des subventions derrière.
Toronto Raptors, win or lose, here we stand.
We the Champs

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 22 octobre 2013, 17:08

Merci pour les précisions ;)

Spartacus a écrit :En France, un peu comme dans tous les autres pays, on s'est lancé dans le développement du photovoltaique et l'éolien onshore tête baissée parce que c'était à la mode avec des subventions derrière.
Rien de bien surprenant, ce n'est ni la première ni la dernière fois que l'Homme démontre que malgré "sa grande intelligence qui le différencie des animaux", il agit d'abord, réfléchit ensuite, et à la fin, quand c'est trop tard, essaye de réparer les dégâts. Et encore.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Spartacus

All Star
Avatar du membre
Raptors Nation
5421

Re: Ecologie

Message par Spartacus » 22 octobre 2013, 18:42

En même temps c'est aussi en partie à cause des protocoles écologiques et des grenelles fait à la va vite que ce genre de décisions est prise dans la précipitation.

Les mecs se réveillent un jour en disant, bon bah le réchauffement climatique ca commence à puer du cul, les réserves fossiles s'épuisent, faut faire du renouvelables, le pays qui veut pas se soumettre à ca, on lui met des pénalités dans la gueule.

C'est une des raisons qui fait qu'en France on a vu pousser des éoliennes un peu partout et n'importe comment tout comme le photovoltaique. Pour pousser au développement, EDF a promis à l'époque de racheter l'électricité produite par du photovoltaique chez les particuliers plus cher que le prix de vente de l'électricité et les communes qui acceptaient d'installer des éoliennes ont eu des gros chèques pour ne pas se prendre des pénalités justement.

Mais d'un point de vue purement scientifique et technique, c'était nul à chier sur toute la ligne, c'est pour ca qu'aujourd'hui le photovoltaique, c'est mort parce que ca coute les yeux de la tête et avoir une éolienne pour alimenter trois foyers pendant une année, c'est pas viable.
Toronto Raptors, win or lose, here we stand.
We the Champs

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Nature

Message par Sam D. » 28 octobre 2013, 15:40

Une autre raison (s'il en fallait) de l'importance des écosystèmes récifaux : des chercheurs ont découvert que les coraux produisait du DMSP (Diméthylsulfoniopropionate), responsable de "l'odeur" de l'océan, et surtout en partie responsable de la formation de nuages.
Autrement dit, moins de coraux = moins de DMSP = réchauffement climatique encore accéléré...



http://www.advancedaquarist.com/blog/co ... te-weather
http://www.futura-sciences.com/magazine ... mat-49828/

Image
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 04 novembre 2013, 14:11

:nono:



Chine: 1.000 chats relâchés en pleine forêt par les autorités



Plus de mille chats, sauvés de la casserole par des militants chinois de la cause animale, ont finalement été relâchés en pleine forêt par des autorités locales, au grand dam de leurs défenseurs, a rapporté un témoin à l'AFP.
Les amis des bêtes et la police avaient intercepté mardi un camion «rempli de chats» âgés de 4 à 6 mois, a raconté un volontaire de l'Association de protection des petits animaux de Wuxi, dans la province du Jiangsu (est).

Mais les matous confisqués ont finalement été livrés à eux-même dans les forêts des montagnes environnante par le comité agricole du gouvernement local, a déclaré ce militant, nommé Ni.

«Ces chats que nous avons sauvés étaient destiné à finir dans l'estomac de gens de Canton (sud). Nous ne voulions évidemment pas qu'ils soient relâchés ainsi dans la nature, nos volontaires avaient des foyers pour les placer», s'est-il indigné.

Les défenseurs des animaux ont donc mis sur pied des battues à travers les collines boisées, qu'ils ratissent armés de cages, avec l'espoir de pouvoir faire adopter les félins qu'ils réussiront à retrouver.

«Chaque soir, nous avons des volontaires qui partent à leur recherche», a expliqué Ni. Seule une cinquantaine ont été récupérés lundi.

«Certains chats meurent de faim, d'autres se sont fait écraser par des automobiles», a poursuivi Ni.

La cargaison de félins avait été saisie car le chauffeur du camion n'était pas en possession des certificats adéquats. Mais, faute de fonds suffisants pour en prendre soin, les autorités avaient dû les relâcher dans la nature.

Les Chinois sont de plus en plus nombreux à militer pour la défense des animaux et à mettre sur pied des opérations pour les sauver des casseroles. Près de 600 chats avaient ainsi été sauvés en janvier après un accident de camion. Et un convoi transportant plus de 500 chiens vendus pour leur viande avait été stoppé sur une voie rapide de Pékin en 2011.


Le chat n'a pas sa place dans les assiettes dans la plupart des régions chinoises, mais il figure au menu de certains restaurants dans le sud du pays.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 05 novembre 2013, 13:59

En Chine, à 8ans, une petite fille a été déclarée...atteinte d'un cancer du poumon, à cause de toutes les particules polluantes respirées.

Ca laisse sans voix...
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 15 novembre 2013, 14:08

On connait depuis maintenant bien longtemps l'importance monumentale de la forêt amazonienne pour le monde entier, mais le profit est toujours plus fort... :nono:


Brésil: la déforestation amazonienne en hausse de 28% sur un an



«Nous confirmons une hausse du taux de déforestation de 28%, avec 5.843 km2» déboisés sur un an, a déclaré la ministre, Izabella Teixeira, lors d'une conférence de presse. Ce résultat encore provisoire couvre la période allant d'août 2012 à juillet 2013.
Les Etats du Para (nord) et du Mato Grosso (centre-ouest), terres de grands producteurs de soja et grands éleveurs de bovins, sont les plus déboisés, avec des taux en hausse de 37% et 52% respectivement, a précisé la ministre.

Mme Teixeira a fixé une réunion d'urgence avec les secrétaires à l'Environnement des Etats amazoniens pour leur demander des explications et la prise de mesures pour améliorer la situation. La réunion a été fixée au vendredi de la semaine prochaine, à son retour du sommet de l'ONU sur le changement climatique à Varsovie. Mme Teixeira a vivement critiqué les contrôles effectués par certains Etats dans ce domaine.

«Le gouvernement brésilien ne tolère et n'accepte aucune hausse de la déforestation illégale», a assuré la ministre, rappelant que le pays s'est engagé à réduire drastiquement le déboisement.
«Le gouvernement avait montré une réduction très positive de la déforestation de l'Amazonie - de près de 80% en dix ans», a déclaré à l'AFP le spécialiste de l'institut Amazon, Adalberto Verissimo.

«Mais il y a eu l'approbation du code forestier au Parlement, la construction de centrales hydroélectriques et une moindre création de zones protégées: cela a augmenté la spéculation sur les terres (...) et le gouvernement a donné des signes d'une moindre sévérité dans son combat», a estimé l'expert.

Malgré cette hausse, il s'agit du deuxième taux le plus faible de déforestation au Brésil après les 4.571 km2 enregistrés en 2012 (contre 6.418 km2 en 2011).

En 2004, année record, 27.000 km2 de forêts avaient été dévastés.

Puissance agricole et d'élevage, le Brésil est tiraillé entre écologistes et grands agriculteurs. Le Parlement a fini par voter fin 2012 un nouveau code forestier qui fixe le pourcentage de forêt que le producteur doit protéger et qui atteint 80% en Amazonie. Mais le Parlement comprend un nombre important de parlementaires qui soutiennent l'agrobusiness au détriment de l'agriculture familiale et des écologistes.

Les Indiens du Brésil sont également sur le pied de guerre face à des projets en analyse au Parlement, comme la possibilité de créer des concessions d'exploitation minière sur leurs terres ou la possibilité qu'il revienne désormais au Parlement - et non plus au ministère de la Justice - de délimiter leurs territoires. Ils redoutent dans ce cas le puissant groupe parlementaire favorable aux grands exploitants agricoles.

Au Brésil vivent près de 900.000 Indiens de 305 ethnies sur 12% du territoire, la plupart en Amazonie, soit moins de 0,5% des quelque 200 millions de Brésiliens.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 19 novembre 2013, 13:57

2 points très intéressants soulevés dans cette news :
- le retour de bâton pour l'Homme suite au changement climatique et l'augmentation des phénomènes extrêmes
- la demande légitime des pays pauvres, souvent les plus touchés, d'une aide financière de la part des pays riches, principaux responsables du changement climatique



Les pertes dues aux catastrophes naturelles quadruplées en 30 ans




Ces trente dernières années, quelque 2.5 millions de personnes ont été tuées dans des catastrophes naturelles, dont les trois-quart liées à des évènements météorologiques extrêmes, avec des dommages s'élevant à 4.000 milliards de dollars, précise ce rapport publié à Varsovie en marge de la conférence climat de l'ONU.

«Le typhon Haiyan, le plus puissant à avoir jamais touché les Philippines, donne à voir combien le changement climatique intensifie la sévérité des évènements météorologiques extrêmes», a déclaré le président de la BM, Jim Yong Kim, dans un communiqué.
De «tels évènements tragiques montrent au monde qu'il ne peut plus s'offrir de remettre à plus tard une baisse des émissions de gaz à effet de serre, et qu'il faut aider les pays à se préparer à vivre dans un monde où les risques seront plus grands», a-t-il ajouté.
«On ne peut pas connecter chaque évènement météorologique au changement climatique, mais les scientifiques ont averti que les évènements extrêmes vont augmenter en intensité avec le changement climatique», a précisé Rachel Kyte, vice-présidente de la Banque Mondiale (BM) pour le développement durable.


Le rapport de la BM rappelle que les pays les plus touchés sont aussi les plus pauvres. Ainsi l'ouragan Thomas qui a dévasté Sainte Lucie en 2010 a provoqué des dégâts équivalent à 43% de son PIB.
A Varsovie, les pays en développement réclament une aide des pays riches au titre des «pertes et dommages» subis à cause du réchauffement climatique, et la mise en place d'un nouveau «mécanisme» qui traiterait de ces questions.


Il s'agit des dommages que ni des mesures de réduction de gaz à effet de serre, ni d'adaptation, comme la construction de digues, ne pourront éviter.
Ce point, l'un des plus disputés à Varsovie, est très sensible pour les pays du Nord, auxquels les pays du Sud rappellent régulièrement leur «responsabilité historique» dans le réchauffement.

Les pays industrialisés redoutent de devoir payer des «réparations» et craignent de possibles implications en justice.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 21 novembre 2013, 15:46

Je conseille à tous de lire (ou au moins de survoler, car c'est long, mais très intéressant et drôle) ce dessin : http://www.penelope-jolicoeur.com/2013/ ... pain-.html


Cela raconte le scandale du chalutage en eau profonde.
Pour ceux qui n'ont vraiment pas envie, en 3 mots, ça explique que le chalutage en eau profonde est non seulement un scandale écologique, puisque les écosystèmes profond sont très différents (beaucoup plus lents à se reproduire par exemple, ils sont pêchés/tués puis abandonnés car aucun intérêt de les pêcher), mais en plus un scandale économique, car les sociétés qui font ce genre de pêche, ne le font uniquement que pour avoir les subventions européennes (notre argent donc) qui vont avec, car la pêche en eau profonde est au final peu rentable. Ces enfoirés d'Intermarché -je les avais vus se faire épingler déjà dans un rapport très sérieux l'année dernière- sont les principaux responsables.

Pour arrêter ça, 2 choses :
- signer la pétition qui a déjà recueilli plus de 400 000 signatures --> http://petition.bloomassociation.org/
- ne pas (plus) faire ses courses à Intermarché


Que ce soit pour la justice, pour la planète, ou pour l'utilisation de notre argent, on a tous une bonne raison !
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 26 novembre 2013, 14:00

Pêche: quotas inchangés pour le thon rouge, le requin toujours menacé




«Le WWF est satisfait du maintien des quotas annuels de prise de thon rouge dans l'Est de l'océan Atlantique et en Méditerranée à 13.400 tonnes», a-t-il réagi dans un communiqué, corroboré par celui de l'association Oceana qui se félicite aussi du «statu quo» et du «leadership manifesté par l'Union Européenne --le principal titulaire des quotas-- sur le respect de l'approche de précaution».

Un comité scientifique avait recommandé le maintien des quotas, laissant toutefois une petite marge de négociation.

Plusieurs gouvernements avaient exercé de fortes pressions pour les augmenter de quelque 400 tonnes (environ 3%), notamment, selon le WWF, le Japon, qui absorbe 80% du thon pêché en Méditerranée pour alimenter les restaurants de sushis.

Espagne, Portugal, Italie, Grèce et Malte avaient souhaité rouvrir les discussions, mais l'idée n'était pas soutenue au niveau de l'UE.

Une nouvelle évaluation scientifique des stocks est attendue en février.

La Commission a aussi adopté une nouvelle procédure commune pour améliorer le contrôle des fermes thonières avec des caméras de surveillance, selon le WWF.

«Les fermes sont l'une des zones les moins contrôlées du business du thon rouge. (...) Cette année, dans une ferme thonière de Méditerranée où les autorités ont utilisé des images stéréoscopiques, pas moins de 550 tonnes de thon vivant non déclarées ont été retrouvées. Un chiffre supérieur au quota national autorisé de beaucoup de pays qui atteste d'une situation inquiétante», a souligné l'expert du WWF Sergi Tudela, cité dans le communiqué.

Le thon rouge demeure menacé par la surpêche en raison du dépassement des quotas de 57% entre 2008 et 2011, avait souligné avant la réunion la fondation américaine Pew.

Selon elle, la Commission a aussi imposé l'immatriculation des navires de pêche d'au moins 20 mètres en 2016 pour éviter la triche.

En revanche, pour la troisième fois, la mise en place d'un système obligatoire de traçabilité électronique des thons a été reportée, selon Pew.

La CICTA a aussi opté pour le statu quo sur les requins dont le stock est menacé selon les associations.

Selon le WWF, Japon, Chine et Corée du Sud se sont farouchement opposés à des mesures de gestion du stock, notamment à l'interdiction de la découpe des ailerons en mer.

Depuis juin, la découpe des ailerons de requins est totalement interdite dans les 28 pays européens. Ces ailerons sont dégustés en soupe par les amateurs, surtout en Asie.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 03 décembre 2013, 13:52

Bonne initiative de Casino 8-}




Casino bannira en 2014 les poissons issus de la pêche profonde, selon une ONG



L'association qui milite pour l'interdiction de techniques comme le chalutage profond indique avoir reçu par courrier «la confirmation de l'enseigne Casino qu’elle retirerait des ventes, à partir du 1er janvier 2014, les principales espèces profondes (sabre noir, grenadier et brosme) et qu'elle maintenait sa décision, datant déjà de 2007, de ne plus commercialiser la lingue bleue et l’empereur».

«Casino entend les Français», se réjouit l'ONG qui révèle par ailleurs les résultats d'un sondage BVA montrant que plus de 7 Français sur 10 (71%) «souhaitent» que le président François Hollande «soutienne la proposition européenne d'interdiction de la pêche prodonde au chalut» (enquête BVA en ligne auprès de 1.007 personnes du 15 au 18 novembre auprès d'un échantillon représentatif de la population française).

Le Parlement européen se prononcera le 10 décembre sur un nouveau règlement encadrant la pêche en eaux profondes, mais en commission Pêche, les parlementaires n'ont pas suivi la Commission qui souhaitait interdire la technique de chalutage profond. La France et l'Espagne s'opposaient à cette interdiction.

Bloom annonce aussi qu'elle va remettre ce lundi à M. Hollande «les 653.148 premières signatures que la pétition de l’association a recueillies et qui somment le chef de l’Etat à soutenir sans ambiguïté la proposition européenne d’interdiction du chalutage profond».

«Assiégé par près de 700.000 citoyens, doublé par les acteurs privés tels que Casino qui font preuve de courage et de vision, combien de temps François Hollande va­t-il faire la sourde oreille à cette question urgente ?», s'est interrogée la fondatrice de Bloom Claire Nouvian.


Les représentants de la pêche française ainsi que la Scapêche (enseigne Intermarché), le premier armateur de pêche fraîche en France, ont récemment dénoncé les «contre-vérités» sur le sujet, estimant que la pêche par grands fonds est «durable» et l'une des plus encadrées.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Garbs42

Franchise Player
Avatar du membre
Popovich's Army
Rue de Mencon 666 Mordor
2316

Re: Ecologie

Message par Garbs42 » 03 décembre 2013, 14:15

Y a t il vraiment un moyen de verifier que Casino tiens ses promesses ?
Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine.

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 03 décembre 2013, 14:21

Je pense qu'il y aura bien des gens/associations qui vont contrôler ça. Ils parlent de vente, donc ça se contrôle facilement.

Après faut savoir qu'à la base, Casino est quand même beaucoup mieux que la plupart des autres enseignes.
D'après cette excellente étude Bloom : http://www.bloomassociation.org/wp-cont ... rches1.pdf
Casino obtient le meilleur taux de satisfaction niveau pratiques de pêche, devant Carrefour, puis U, Auchan, Leclerc et en bon dernier bien sûr Intermarché.

Casino surfe peut-être sur cette bonne image, mais du moment que les bénéfices sont réciproques...
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Garbs42

Franchise Player
Avatar du membre
Popovich's Army
Rue de Mencon 666 Mordor
2316

Re: Ecologie

Message par Garbs42 » 03 décembre 2013, 14:52

Maintenant pour faire changer d'avis l'UE bon courage :)
Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine.

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 04 décembre 2013, 15:43

J'espère que ce dont cet article parle quand il évoque les "jeunes démunis", c'est bien l'impuissance du citoyen lambda, pris en otage par les dirigeants du monde. Sinon ils sont juste passés à côté de l'essentiel...
On est peut-être égaux devant la DDH, mais en pratique, ce n'est pas nous qui décidons de rester dans le modèle pétrolier, ce n'est pas nous qui décidons de privilégier telle ou telle énergie, tel ou tel mode de transport, etc etc.

Si les dirigeants du monde entier avaient écouté un peu plus la voie de la raison plutôt que la voie du porte-monnaie, l'Homme aurait développé les énergies vertes depuis plus longtemps, et aurait été plus raisonnable dans son expansion, et dans la manière de faire.

La pollution de la planète, c'est un effet de masse. C'est pas en disant aux gens de débrancher leur chargeur de portable que ça changera quelque chose, mais bien mettant en place des politiques nationales et internationales de "gestion" de la société humaine...

Mais bon, ça ça n'arrivera jamais. Suffit d'ouvrir les yeux. A peu près tout va dans le sens de l'Homme, ou du moins, pas assez vite dans le sens de la planète. La voiture polluante qui continue d'être privilégiée, les milliers d'espèces animales qui continuent d'être exterminées, les forêts si importantes qui continuent d'être surexploitées voire rasées pour laisser place à l'urbanisation, les océans qui continuent d'être pillés, le béton qui progresse inexorablement partout dans le monde, l'eau sur-utilisée pour arroser des pelouses en plein désert, les fleuves détournés qui créent des désastres écologiques, et bien sûr, sûrement le plus gros scandale -pour moi-, le commerce international, qui fait qu'un pays va exporter X millions de tonnes de patates tout en important le même volume, qui fait qu'on importe de l'autre bout du monde des objets ou des vêtements, juste pour les vendre et les acheter 10% de moins. Juste pour le commerce. Et toute la pollution qui va avec.

L'Homme détruit la planète, et ne pourra pas inverser la tendance, il va, comme d'habitude, essayer de limiter la casse, bien trop tard.




Pourquoi sommes-nous sourds aux alertes des climatologues ?



Une mécanique terrestre complexe, une crise économique chassant les considérations écologiques mais aussi des ressorts intimes favorisant parfois le déni : des experts réunis mardi à Paris par l'association «Météo et climat» ont dressé le portrait de citoyens tiraillés, souvent conscients de l'enjeu du réchauffement climatique mais impuissants.

Le réchauffement, «ce n'est pas le premier problème des gens», rappelle ainsi Daniel Boy, directeur de recherche au Centre de recherches politiques de Sciences-Po, qui réalise chaque année pour l'Ademe un baromètre sur les Français et l'effet de serre. L'enquête 2013 place plus que jamais l'emploi et le pouvoir d'achat loin devant les questions d'environnement, selon des résultats présentés mardi.

Parmi les sujets environnementaux, le changement climatique, qui était largement en tête entre 2007 et 2009, a brutalement «décroché» depuis 2010, situé désormais sur le même plan que les autres inquiétudes majeures sur la qualité de l'eau et de l'air. Une conséquence durable de l'échec du sommet de Copenhague fin 2009 et de la crise économique depuis 2008, analyse le spécialiste de l'opinion.

En 2010, les négociations internationales impliquant plus de 190 pays sous l'égide de l'ONU ont adopté l'objectif de contenir le réchauffement à 2°C, sachant que la planète s'est déjà réchauffée de 0,8°C environ depuis l'époque pré-industrielle. Mais les engagements concrets des pays placent notre planète sur une trajectoire plus proche de 4°C, selon des études récentes.

Le décalage entre les alertes toujours étayées des climatologues, réitérées fin septembre par les experts du Giec, et leur perception dans nos sociétés intéressent de plus en plus les experts du comportement, souligne Annamaria Lammel, maître de conférences en psychologie à l'Université Paris 8.

Des jeunes 'démunis'

La difficulté de modifier nos comportements s'expliquerait notamment par les distances spatiales mais aussi temporelles entre ceux qui subissent le plus le changement climatique et ceux qui en sont la cause, selon cette chercheuse. Les humains ne seraient pas «équipés» pour réagir au mieux à un phénomène aussi global et dont les conséquences se mesurent à une échelle allant au-delà d'une vie.

Surtout, selon les chercheurs, nous aurions tendance à minimiser une menace qui entre en contradiction avec d'autres intérêts comme notre mode de vie.

Sociologue ayant interrogé des collégiens du Nord et du Bas-Rhin, Sandrine Bernier a constaté que ces jeunes avaient des connaissances sur l'effet de serre et le réchauffement, mais aussi un «sentiment d'impuissance» sur l'attitude à adopter.

«Ils voient bien qu'on attend beaucoup d'eux, mais ils se sentent démunis», estime-t-elle.

«Quelque part, on leur demande de faire un effort, or ils ont parfaitement intégré le niveau de confort actuel de leurs parents, et n'ont pas envie de se priver. Certains disent : +oui, c'est important+. Mais en même temps, même quand ils sont urbains, ils estiment que rouler en voiture, c'est obligé...», ajoute-t-elle.

Chez les agriculteurs, un programme mené dans le Grand Ouest a montré que le changement climatique est «perçu» de façon plus concrète à travers des éléments comme des modifications dans les précipitations et des récoltes plus précoces, explique Philippe Merot, directeur de recherche Inra, à Rennes. Avec la mise en place de mesures «tactiques» pour y faire face à ces changements.

La climatologue Valérie Masson-Delmotte, rappelant la difficulté de rendre accessibles des informations souvent complexes sur le climat, voit dans ces travaux un encouragement à «réfléchir à la transmission des informations et aux attentes des différents acteurs».

Son collègue Jean Jouzel, membre du bureau du Giec, insiste sur la nécessité de «remettre le problème du changement climatique au coeur des préoccupations». «La France va accueillir la grande conférence sur le climat en 2015. Cela ne peut pas se faire dans un silence assourdissant.»
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Garbs42

Franchise Player
Avatar du membre
Popovich's Army
Rue de Mencon 666 Mordor
2316

Re: Ecologie

Message par Garbs42 » 04 décembre 2013, 15:49

Tout ce résume par cette simple phrase :

"essayer de limiter la casse, bien trop tard."

Faut déjà planifier une reunion pour planifier le sommet ensuite ils vont se regarder et dire "oh lalala c'est pas bien tout çà". Il faut se rendre à l'évidence, à part tenter de limiter la casse on est foutu enfin les generations futures.
Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine.

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 05 décembre 2013, 14:25

Comme le disait je ne sais plus qui, la voiture électrique, pas si bonne pour la planète que ça :(



La voiture électrique pas toujours meilleure pour le climat, selon une étude


En France, une voiture électrique présente un avantage indéniable contre le réchauffement climatique à partir de 50.000 kilomètres au compteur, selon cette étude pilotée par l'Ademe, la principale agence environnementale française. Si elle sort de l'usine en ayant émis plus de CO2 (du fait principalement de l'extraction des métaux qui composent la batterie), elle rattrape assez vite son retard grâce à une électricité nucléaire peu ou pas émettrice de gaz à effet de serre (mais qui génère des déchets radioactifs). Pour un cycle de vie moyen estimé à 150.000 kilomètres, aux performances techniques actuelles, une voiture électrique émettra au total environ 10 tonnes de CO2, contre 22 pour une voiture diesel et environ 27 pour une voiture à essence, selon le scénario de référence de l'étude.

Mais en Allemagne, où l'électricité vient actuellement à 44% du charbon très émetteur de CO2, les conclusions sont très différentes.

Rechargée outre-Rhin, les émissions de CO2 de la voiture électrique seront plus importantes qu'une voiture conventionnelle jusqu'à 100.000 km, équivalente au-delà du 100.000è km et légèrement inférieures (environ 21 tonnes) en fin de vie, à 150.000 kilomètres, selon les auteurs.

«Le bouquet électrique de la phase d'usage a un impact majeur sur le potentiel de changement climatique», observent-ils.

En revanche, la voiture électrique, sans émissions polluantes, «reste indéniablement une bonne arme pour limiter la pollution locale», des villes notamment, souligne Maxime Pasquier, un des responsables de l'étude à l'Ademe, ainsi que pour réduire le risque d'épuisement des ressources fossiles.

L'expert souligne aussi «l'importance de la phase de fabrication pour le véhicule électrique, qui est liée essentiellement à l'extraction de métaux de fabrication de la batterie». Certains types de batteries permettent de réduire cet impact «de 20 à 40%», souligne-t-il.

L'étude conclut que l'essor de la voiture électrique ne constitue pas une menace en 2020 pour les métaux et terres rares utilisés dans les batteries, avec des réserves néanmoins pour le cobalt. Reste un point noir dans cette phase: le risque d'acidification, qui peut contribuer aux pluies acides, lié à l'exploitation du nickel ou du cobalt entrant dans les batteries.
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
31457

Re: Ecologie

Message par Sam D. » 09 décembre 2013, 14:08

Un effort des chinois, assez rare pour être souligné !
Même si c'est en partie pour réduire les coûts.



La Chine bannit la soupe aux ailerons de requin des réceptions officielles



La Chine vient de bannir la soupe d'ailerons de requin ainsi que celle aux nids d'hirondelle des menus des réceptions officielles dans le cadre de sa lutte contre le corruption et le gaspillage. Les ailerons de requin ont en fait disparu des menus des réceptions officielles en 2012, lorsque Pékin a projeté d'interdire ce raffinement gastronomique, très prisé des Chinois malgré son coût exorbitant, dans le cadre d'une première campagne contre des pratiques jugées extravagantes.

La soupe d'ailerons de requin a été à une certaine époque un luxe que l'élite chinoise s'offrait relativement fréquemment. Mais les populations de requins à travers le globe ont été décimées au fur et à mesure de l'élévation du niveau de vie des 1,3 milliard de Chinois et de l'intégration de cette gourmandise aux repas festifs des classes montantes. La demande d'ailerons de requin a fléchi depuis que de nombreux hôtels et restaurants de luxe ont cessé de proposer ce plat ainsi que d'autres raffinements culinaires particulièrement prisés par les cadres du Parti communiste comme les ormeaux et la soupe aux nids d'hirondelle.


Pas d’alcool ni de cigarettes

Une circulaire du Comité central du Parti communiste et du Conseil d'État interdit dorénavant explicitement de «servir des plats contenant des ailerons de requin, des nids d'hirondelle et des produits provenant d'animaux sauvages dans les dîners et réceptions officiels», a indiqué l'agence Chine nouvelle. «Les organisateurs de visites officielles ou de visites d'affaires devront préparer leurs repas en tenant compte de normes de dépense pertinentes. Les hôtes locaux sont autorisés à organiser un seul dîner officiel si cela est nécessaire», ajoute la circulaire.

Le document interdit également d'offrir des alcools et des cigarettes coûteuses au cours des réceptions officielles. Les responsables qui se situent au dessous des fonctionnaires provinciaux n'ont d'autre part pas le droit de louer des suites dans les hôtels pendant leurs voyages d'affaires, tandis que leurs hôtes ne doivent pas leur offrir en cadeau de l'argent en liquide, des actions ou des souvenirs. Ces nouvelles règles visent, selon Chine nouvelle, à «promouvoir la frugalité, s'opposer aux extravagances et favoriser la lutte contre la corruption des cadres du parti et du gouvernement».
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

Garbs42

Franchise Player
Avatar du membre
Popovich's Army
Rue de Mencon 666 Mordor
2316

Re: Ecologie

Message par Garbs42 » 10 décembre 2013, 13:47

http://www.francetvinfo.fr/monde/enviro ... xtor=AL-54

et voilà l'Europe c'est chouette ...
Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine.