WNBA

WNBA, WNCAA, Equipe de France...
Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 15 août 2020, 12:23

CONNECTICUT SUN @ CHICAGO SKY
Image

Frustration quand tu nous tiens … 2 jours après la superbe réaction face à Phoenix, ou le Sky avait été si forte dans l’énergie, l’intensité et l’exécution offensive, cette rencontre face à Connecticut constitue un gros pas en arrière …

Si les premières minutes, menées sur un bon rythme et avec une alternance intéressante entre shots lointains (2 THREES de VanderQuigs) et paniers inside, laissent à penser que le Sky maîtrise son sujet et va passer une soirée plutôt relax, la réalité n’a pas tardé à les rattraper … 16-8 en peu de temps et ensuite plus rien ! Déjà avant la sortie de Vandersloot le Sun réagissait avec de bons rebonds, notamment offensifs, mais quand la générale est allée sur le banc, Connecticut a déroulé !

Alyssa et Jasmine Thomas enchaînent les paniers et mettent un gros rythme en attaque, tandis que Chicago peine à mettre la sienne en place, beaucoup d’hésitation, peu de mouvement et un pressing adverse qui isole la porteuse de balle des autres. On a déjà vu ça mis en place face au Sky, avec de bons résultats pour l’adversaire, Connecticut le fait donc aussi et signe un gros run pour mener à la fin du 1er quart (19-18). Et le 2ème quart sera pire …

Image

… Car à part 2 lay-ups au début avec Dolson énergique, le reste semble bloqué, incapable de créer quoique ce soit et défendre son cercle. Les efforts vu face à Phoenix ne sont pas là ce soir et Connecticut, sans jouer de manière formidable non plus, prend assez aisément les devants avec plus d’agressivité, d’énergie aux rebonds (20-11 à la pause dont … 7-1 aux prises offensives) et une défense solide qui provoquer de nombreuses pertes de balle (7 déjà). C’est même un petit miracle de voir Chicago seulement 9pts derrière à la pause (37-28).

Signe du manque d’agressivité, Coach Wade met Hebard dans le 5 à la reprise au lieu de Parker, qui avait pris une technique au 2ème quart. Mais pendant de nombreuses minutes, les 2 équipes s’échangent des lay-ups sans contestation, l’écart ne bougeant pas vraiment dans cette période ou la défense est clairement en option … Connecticut va finir par prendre 16pts d’avance (54-38) avec quelques stops défensifs pour provoquer des turnovers et aller claquer des And Ones de l’autre côté face à des replis trop lents … Un THREE de Vandersloot et 2 stops défensifs permettent de revenir à -10 à la fin du quart (55-45) mais ça reste très laborieux.

Limitée à seulement 3pts jusqu’ici, Kahleah Copper est plus agressive et enchaîne quelques paniers et lancers pour tenter de relancer les siennes mais Chicago est tellement à la rue sur les pick’n’rolls adverses et battues sur chaque screen que ça devient difficile d’imaginer un happy ending. Quand Dolson loupe 2 lancers, que Copper manque un 3pts sur le rebond offensif et que de l’autre côté on prend un And One, l’espoir semble s’être définitivement envolé …

Image

Pourtant Chicago réagit (enfin), avec 2 bons stops défensifs et Queen Allie qui enchaîne un THREE et un Catch’n’Shoot lointain ou elle avait malheureusement le pied sur la ligne et donc seulement 2pts. Mais malgré tout elle ramène le Sky à 72-70 et la fin de match s’annonce, une nouvelle fois, tendue. Alyssa Thomas loupe un lancer, Cheyenne Parker met les siens puis dans la dernière minute, Vandersloot va se faire subtiliser la balle par derrière par Bonner, avec aucune partenaire pour la prévenir …

Derrière ça Connecticut va marquer un lay-up tranquille pour prendre 3pts d’avance à 29 secondes du terme. Vandersloot trouve Parker inside pour un lay-up puis Alyssa Thomas va aux lancers … Ou elle loupe ses 2 tentatives ! Chicago a une balle de match avec 14 secondes, mais Vandersloot subit une prise à 2 qui lui fait perdre la balle (sa 3ème dans ce quart) et le Sun ira conclure l’affaire aux lancers, avec une autre perte de balle du Sky dans l’ultime possession …

Trop court trop tard ! Le Sky est bien revenu sur la fin mais après 35 minutes passées à se faire dominer dans tout les compartiments importants du jeu, difficile de dire que la victoire aurait été méritée pour les filles de Coach Wade. Une défaite bien frustrante dans la manière car elle ne permet pas de bonifier les bons efforts vu contre Phoenix mercredi soir … Le manque de régularité est un vrai problème, même s’il est toujours compliqué d’en avoir en jouant tout les 2 soirs. Néanmoins l’apport du banc a été très pauvre (un shot chacune pour DeShields et Williams, et en plus elles les ont loupé), Azura Stevens n’y arrive plus offensivement (2pts à 1/8), le jeu pratiqué est trop brouillon et l’énergie insuffisante pour espérer grand chose …

Dans n’importe quelle saison mais encore plus dans les conditions particulières de cette année, faire autant preuve d’inconstance d’un match sur l’autre est très dangereux. On arrive quasiment à la moitié de cette saison régulière raccourcie et on constate chaque soir des problèmes similaires quand l’équipe adverse nous presse. On ne répond plus. Et comme on dépend de notre adresse plus que de notre défense (doux euphémisme), on peut s’attendre à d’autres soirées difficiles si on ne parvient pas à au moins afficher une dose de combativité suffisante chaque soir.

Le faux pas dimanche soir contre Atlanta est interdit !

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200814/CONCHI/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 17 août 2020, 18:12

CHICAGO SKY @ ATLANTA DREAM
Image

Après plusieurs matchs ou le Sky a étalé toute son inconstance une réaction d’orgueil était attendue face à une équipe du Dream collée dans les bas fonds du classement et qui devra se passer de son excellente Rookie Chennedy Carter pour encore quelque temps. Histoire de secouer un peu les choses, Coach Wade décide de modifier son 5 de départ en remplaçant Cheyenne Parker par la Rookie Ruthy Hebard, qui montait en puissance sur les derniers matchs.

Pourtant l’entame de la rencontre est peu convaincante, avec des pertes de balles plus invraisemblables les uns que les autres, des paniers concédés près du cercle de l’autre côté et peu d’adresse sur les rares tirs qu’on trouve. Atlanta en profite pour mener 10-2 après 4 mins et il faut attendre les premiers changements pour voir du mieux, avec notamment Dolson qui rentre un hook mi distance puis sert bien Parker sous le cercle.

La défense augmente en intensité également avec un bon pressing et des mains actives pour dévier les ballons et couper les lignes de passes, Vandersloot notamment étant bien active, mais DeShields et Williams signent aussi une bonne entrée en jeu. Si bien que malgré encore quelques ballons perdus, Chicago trouve quelques bonnes positions sous le cercle avec Parker très sollicité et adroite. Queen Allie claque un THREE 2 mètres derrière la ligne pour conclure le quart et donner une avance de 7pts aux siennes : 21-14.

Image

Chicago poursuit son attaque du cercle au 2ème quart en y inscrivant de nombreux points par des cuts, des drives ou des post-ups bien emmenés. Atlanta tente de s’aligner sur le rythme offensif du Sky mais connait moins de réussite, malgré un 3pts de Strickland. Mais les filles de Coach Wade sont désormais bien en rythme et enchaînent, avec du mouvement qui rend la circulation de balle plus fluide même quand Vandersloot est sur le banc, un problème assez mis en avant dernièrement.

A son retour sur le parquet ça continue de dérouler avec de bonnes passes pour des cuts, mais Atlanta réagit avec de bons And Ones à l’énergie et enquille quelques lancers pour réduire quelque peu l’écart avant une pause qui va faire du bien au Sky, parfois perdu sur les dernières possessions, mais quand même devant après 20 minutes : 46-37.

A la reprise Parker a repris sa place dans le 5 au lieu d’Hebard et malgré quelques ballons perdues qui offrent encore trop de transitions au Dream, Chicago maintient son avance avec quelques lancers et de bonnes pénétrations pour aller chercher les points inside, à part sur un 3pts dans le corner d’Allie Quigley. L’avance monte jusqu’à 14pts (59-45) mais Atlanta continue de profiter des erreurs adverses pour rester au contact et placer de petits runs.

Mais dés que le Sky se focalise sur son jeu inside, tout va beaucoup mieux avec Stevens qui joue bien les post-ups, Vandersloot qui prend un rebond offensif et cut aisément au cercle, tandis qu’Atlanta a parfois du mal à suivre les déplacements incessants adverses. Au final c’est avec 16pts d’avance que Chicago termine le 3ème quart (69-53), malgré des actions parfois superbes parfois très brouillonnes.

Image

Atlanta tente bien de revenir un peu avec quelques lancers mais Chicago réplique toujours, avec Dolson qui claque un bon THREE puis DeShields qui met quelques paniers toujours bons pour la confiance. L’écart dépasse les 20 pts et le banc du Sky déroule, avec une production record puisque leurs 43pts à 5 joueuses (dont 17 de Parker à 7/13) sont un Season High bienvenu ! Au final Chicago s’impose 92-67 et empoche sa plus large victoire de la saison, pendant qu’Atlanta enchaîne sa 8ème défaite de rang …

Les stats offensives sont toutes au vert pour le Sky, avec 57.8% aux tirs (Une seule joueuse sous les 50% : Gabby Williams qui a fait 4/9), 50% à 3pts (Copper 3/3), 25 asts sur 37 paniers inscrits (6 asts de Colson) et les 10 joueuses qui ont toutes inscrits au moins 4pts. On peut parier sur le fait que Coach Wade va pester sur les 17 pertes de balle qui ont offert plus de 25pts au Dream, mais avec un bilan de 7-4 à mi saison (déjà) et une progression au niveau de l’apport de chacune, même si ça reste à confirmer contre meilleure opposition qu’Atlanta, il y a de quoi être optimistes pour aborder la 2ème moitié de saison qui débute dés mardi soir … face aux Aces ! Il faudra être prêtes !

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200816/CHIATL/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 19 août 2020, 15:53

LAS VEGAS ACES @ CHICAGO SKY
Image

Décidément, il semble écrit que Chicago et Las Vegas sont voués à se livrer des batailles toujours plus âpres, toujours plus intenses, toujours plus indécises ! Ce « match retour » n’a pas fait exception, avec un finish une nouvelle fois des plus dingue entre ces 2 équipes qui adorent se détester et un duel qui aurait encore livrer toutes ses promesses.

Pourtant ça ne démarre pas fort pour Chicago, qui doit faire avec l’absence de Cheyenne Parker touchée à la cheville droite et qui encaisse de nombreux points près du cercle sur des drives incisifs et incessants de McCoughtry, toujours en grande forme face au Sky ! En face c’est Azura Stevens qui régale entre jumpers depuis l’elbow, lay-up après rebond offensif et défense déjà active sur Wilson pour l’isoler des autres. On y reviendra …

Malgré tout, ce sont les Aces qui prennent les devants, profitant des déjà nombreuses pertes de balle adverses pour filer en transition mettre des lay-ups. De quoi mener 25-15 après 1 quart et le début du second sera assez similaire, Chicago se heurtant à un mur dressé par Vegas pour empêcher toute pénétration, avec un avantage de taille certain. Dolson étire les défenses avec un THREE puis Vandersloot joue les chefs d’orchestre pour initier un come back et distribuant les caviars pour Quigley ou Copper : déjà 10 à la pause pour elle et même si Vegas mène encore 46-39 à la mi-temps, on sent que le Sky peut faire un coup.

Et elles l’ont probablement deviné aussi, revenants des vestiaires avec un surplus d’énergie ultra plaisant pour faire déjouer les Aces : grosse défense pour couper Wilson des autres avec Stevens qui l’empêche de se retourner puis reçoit du soutien avec des aides systématiques dés que Wilson touche la balle près du cercle, et de l’autre côté attaque rythmée et fluide ou le danger arrive de tout les côtés : THREE de Vandersloot, reverse de Copper puis Diamond DeShields qui claque un 6-0 toute seule avec les premiers lancers du Sky dans cette rencontre …

Image

La défense sur ce quart (mais déjà dans le 2ème quart) est probablement la meilleure mise en place cette saison par Chicago. Prises à 2 rapides, close outs, anticipation et énergie au top, Las Vegas a bien du mal à réagir et sent le vent tourner, avec peu de bons shots et d’espace à exploiter, à l’image de McCoughtry qui n’obtient plus rien alors qu’elle enchaînait les trips jusqu’au cercle en 1ère mi-temps ! 64-58 Chicago après 3 quart et 25-12 dans cette période !

Courtney Vandersloot ? Tout va bien pour elle, enchaînant 2 THREES puis un énorme retour défensif pour enlever la balle des mains de McCoughtry qui partait au lay-up en transition ! L’énergie est clairement du côté de Chicago, avec une grosse présence aux rebonds et des paniers en transitions ou Copper continue à faire mal en pénétration avec des paniers en total déséquilibre.

Chicago mène 82-71 à 2:26 de la fin et semble se diriger vers un succès aisé … mais ça ne marche pas comme ça face à Vegas : 4 lancers consécutifs puis une défense des Aces qui grimpe en intensité avec 2 gros contres sur Quigley et Vandersloot sur des fins de possessions ! McBride bonifie ces stops défensifs en ramenant les siennes à -2 à 17.7 secs de la fin (82-80).

Et ce n’est pas fini ! Copper voit sa remise en jeu interceptée par le gros pressing adverse et McBride obtient l’égalisation avec 2 lancers francs et 13.6secs restantes … 11-0 run des Aces, perte de balle sur la remise en jeu … on a déjà vu ça quelque part, mais Coach Wade sort un splendide système ou Vandersloot part sur le côté pendant qu’Azura Stevens profite de screens pour se retrouver seule sous le cercle ou elle rentre un lay-up précieux à 2.9 secs du terme ! Derrière Vegas ne trouve rien de mieux qu’un 3pts de Robinson 1 mètre derrière la ligne, ça ne rentre pas. Chicago s’impose 84-82 sur le fil, 2ème victoire en 2 matchs face aux Aces, ce qui nous offre un tie-breaker qui pourrait toujours être utile plus tard !

Le Sky c’est fait peur, a du sortir un play inventé la veille par Coach Wade pour briser un 11-0 run mais l’essentiel est assuré avec cette bonne victoire qui confirme une chose : Cette équipe est capable de s’adapter défensivement ! limiter Aj’a Wilson à 11pts à 3/12 en la contrant 3 fois ? Pas son genre de ligne de stat ! Côté Sky, le secteur intérieur a été fabuleux pour combler l’absence de Parker, avec Stevens non seulement splendide en défense (record perso égalé de 5 contres) mais aussi très active en attaque (14pts à 7/14, 7rbs), pendant que Dolson claque 3 THREES pour étirer les défenses et créer des brèches.

Image

Le nouveau bon match de Diamond DeShields (12pts à 5/9) montre qu’elle est sur la bonne voie, les bons passages d’Hebard (5pts, 6rbs) sont toujours plaisant mais que dire de Courtney Vandersloot ? 15pts à 6/9, 3/4 à 3pts, 6rbs, 15asts, seule joueuse de l’histoire de la ligue à réaliser un 15+pts, 15+asts, 5+rbs, 3ème match en carrière à 15 asts (le record WNBA est de 16), mais surtout un etat d’esprit et un leadership incomparable. Si elle n’entre pas dans vos conversations pour le MVP, arrêtez tout !

8-4 désormais, tie breaker sur les Aces, une impression de monter en puissance avec NY (2 fois) et Indiana (2 fois) au programme des 4 prochains matchs, on est sur une belle spirale positive, mais il ne faut pas se relâcher !

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200818/LVACHI/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 21 août 2020, 16:07

NEW YORK LIBERTY @ CHICAGO SKY
Image

Affiche attendue en début de saison, la 1ère confrontation entre Chicago et NY a perdu en saveur avec la blessure de Sabrina Ionescu fin juillet, tandis que son équipe s’est mise à accumuler les défaites et s’engluer dans les bas fonds du classement. L’opposition semblait donc déséquilibrée hier soir, même en l’absence de Cheyenne Parker côté Sky.

Peut être pas totalement à fond d’entrée de jeu vu l’écart qu’il semble y avoir entre les 2 équipes, le Sky débute avec peu d’adresse et de rythme, semblant peu inspiré tandis que NY se montre plus solide aux rebonds et obtient des secondes chances. Chicago tente de répliquer en augmentant le tempo mais manque encore d’adresse avant qu’enfin un THREE de Stevens ne lance un peu la machine. Mais le Liberty arrive à réduire ce tempo en obtenant pas mal de lancers francs avec des pénétrations incessantes.

Grosse frayeur quand Diamond DeShields se réceptionne mal en retombant et souffre de la cuisse droite à environ 3 mins de la fin du quart, pourtant c’est après ça que Chicago trouve ses marques en provoquant des pertes de balle et en claquant des THREES par Quigley et Colson, de quoi passer devant et finir le quart en trombe, 23-21 Chicago.

Image

Chicago continue sur sa lancée et plante encore de bons THREES bien emmenés par la belle circulation de balle, avec Dolson, Copper et Stevens qui plantent de loin et NY, qui restait à l’affût jusqu’ici en profitant de quelques turnovers adverses, commence à prendre l’eau de toutes parts tant le danger vient de partout côté Sky. Difficile de réagir pour le Liberty, qui voit ses shots contestés et n’arrive plus à attaquer le cercle régulièrement comme au début.

L’adaptation défensive du Sky est une clé importantes mais avec une telle déferlante offensive, ou Stevens se régale inside avec des post-ups tout en puissance, ou Quigley obtient tout l’espace possible pour armer 2 nouveaux THREES et ou tout semble sourire à Chicago, ça commencer à mal tourner pour NY : 57-44 à la pause et déjà 8 asts de plus pour Vandersloot !

On ne peut pas reprocher aux joueuses du Liberty de ne pas lutter, elles tentent tant bien que mal de se relancer avec quelques bonnes séquences offensives, mais Chicago ne leur laisse pas l’opportunité de se rapprocher, avec la générale Vandersloot qui prend le contrôle des opérations en distribuant les caviars ou scorant s’il le faut, avec notamment un long THREE. Le banc est également actif, avec Hebard combative comme à son habitude et un bon passage de Colson pour faire souffler Vandersloot. Après 3 quart Chicago déroule 81-67.

Le banc du Sky reste énergique et fait grimper l’avance à +20 (87-67) et c’est justement l’énergie qui semble désormais faire défaut côté NY, avec des efforts moins prononcés vu que le match semble plié. Ce n’est pas le cas pour Jasmine Jones, qui continue d’attaquer le cercle et faire ce qu’elle peut même si elle est un peu la seule dans ce cas. Au mieux NY reviendra à -13 (89-76) mais ça suffit à Coach Wade pour remettre Vandersloot sur le parquet quelques minutes, le temps d’assurer une avance suffisante et repartir souffler pendant que ses partenaires dépassent les 100 pts et obtiennent une bonne victoire, la 3ème de suite, 101-85.

Image

Au final la soirée aura été intéressante pour le Sky sur plusieurs points, tout d’abord car le banc continue d’être performant avec notamment Ruthy Hebard qui (se) fait plaisir (11pts à 5/7), tandis qu’à l’opposé, Gabby Williams est dans le dur (1/6, 3pts). Satisfaction également de revoir Azura Stevens en pleine forme. Après quelques matchs plutôt discrets elle s’était réveillée contre Las Vegas et enchaîne : Season High de 25pts à 10/18, 7rbs et 3asts ! Les VanderQuigs claquent 19pts chacune, cumulant 16/28 aux tirs, 4/9 à 3pts, 8rbs et 15asts (10 pour Slooty) et tout ça en ayant la possibilité de souffler car elles ont joué moins de 29 mins chacune.

Le seul bémol de cette belle soirée reste la blessure de Diamond DeShields, qui est resté au sol plusieurs minutes et se plaignant de la cuisse droite avec une mauvaise réception. Pas de nouvelles au moment de poster cet article, si ce n’est que le quadriceps semble touché, espérons que tout va bien car Chicago rejoue dés samedi face à Indiana, auteur de la surprise de la nuit en battant Seattle ! On est prévenues …

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200820/CHINYL/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 24 août 2020, 13:35

INDIANA FEVER @ CHICAGO SKY


Image

Sur une série positive après le large succès contre NY, Chicago voulait terminer en beauté sa période de 10 matchs en 19 jours et c’est chose faite malgré les absences de DeShields et Stevens pour ménager des douleurs insistantes mais avec le retour de Parker qui a dignement fêté son anniversaire !

C’est Gabby Williams qui intègre le 5 de départ et c’est peu dire que son impact a été phénoménal ! Défense appliquée sur n’importe quel joueuse adverse, mains actives pour couper les lignes de passes, provoquer des transitions et Chicago en profite pour rapidement imposer son rythme avec des cuts et des drives de Quigley, Copper et une Vandersloot pas en reste qui continue de faire compagne pour le MVP. Le Fever est étouffé par l’intensité mise en place par le Sky, ce qui est plutôt rare vu les récentes entames de matchs des filles de Coach Wade, au point d’être déjà loin après seulement 10 mins : 27-12 !

Et à part un 7-0 run du Fever pour débuter le 2ème quart, jamais Indiana n’aura l’occasion de réellement revenir et faire trembler Chicago ! Après ça Cheyenne Parker signe un And One en force, Vandersloot claque 2 THREES en peu de temps et la défense redevient très solide avec de bons close outs, des switchs efficaces et de bonnes anticipations. Le danger vient de partout côté Sky, avec une exécution parfaite des pick’n’rolls ou Copper et Hebard obtiennent de bonnes positions près du cercle. De quoi conserver une avance de 9pts à la pause : 43-34.

Image

Les premières minutes après la reprise sont assez laborieuse, avec peu de rythme et de bons shots mais Indiana n’en profite pas pour revenir car la défense de Chicago reste extrêmement active. Candace Dupree tente bien de réveiller les siennes avec quelques midranges mais elle est seule et surtout Indiana peine à développer un collectif bien au point et s’en remet trop souvent à ses individualités.

Chicago continue de dérouler assez aisément avec désormais plus de rythme, de bons passages de Parker qui porte le banc, Colson qui s’intègre de plus en plus et Copper qui conclue encore le quart avec un bon THREE : 67-55 à 10 minutes de la fin d’un match à sens unique jusqu’ici.

Queen Allie claque un bon THREE dés la reprise puis c’est Copper qui s’occupe de démoraliser le Fever en poursuivant son festival entre THREES et lay-ups car son jeu sans ballon est au top. Julie Allemand va bien rentrer quelques paniers mais là encore on voit plutôt des actions individuelles côté Indiana et peu de collectif. Malgré l’avance dans les dernières minutes le Sky ne lâche rien et surtout pas Copper, qui part claquer un Career High de 26pts (10/19 aux tirs, 2/4 à 3pts, 7rbs, 2stls) et scelle le sort de cette rencontre : 87-76 !

Image

Et Copper n’est pas la seule à s’être fait plaisir dans ce match bien maîtrisé : Cheyenne Parker s’offre 8pts et 8rbs en sortie de banc pour son retour et son anniversaire, Allie Quigley claque 15pts sans effort tandis que Courtney Vandersloot attire de nouveaux votes pour le MVP avec 23pts à 8/14 et 9asts. Et que dire de Gabby Williams ? Les chiffres ne sont pas fous (4pts, 6rbs, 3asts, 4stls), mais l’impact est réel et après plusieurs matchs difficile de sa part, celui ci est extrêmement plaisant.

4ème victoire consécutive, meilleure série de la saison et meilleure série depuis l’arrivée de Coach Wade égalé. Malgré les absences, Chicago termine sa longue période de match tout les 2 jours en beauté et peu s’offrir un repos bien mérité avant de rejouer New York mardi puis Indiana jeudi. De quoi poursuivre la belle série.

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200822/INDCHI/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 26 août 2020, 18:05

NEW YORK LIBERTY @ CHICAGO SKY


Image

Chicago (10-4) vs New York (1-12), la meilleure adresse de la ligue contre la plus mauvaise, ça ne devait pas faire un plis n’est ce pas, encore moins après l’écart de 16pts en faveur du Sky lors de leur dernière confrontation 5 jours plus tôt ? Et bien non, le Basket te rappelles toujours que si tu ne fais pas ce qu’il faut, si tu n’es pas appliqué et que les efforts ne sont pas là, n’importe qui peut te battre. La victoire d’Indiana face à Seattle il y a quelque jours aurait pu et du mettre la puce à l’oreille des joueuses, message pas reçu visiblement …

Pourtant le début de match est à l’avantage du Sky, qui multiplie les rebonds offensifs et des secondes chances par Gabby Williams ou Cheyenne Parker qui font du bien près du cercle tandis que NY, qui est l’équipe qui tente le plus de 3pts mais aussi celle avec le moins bon pourcentage sur ces shots, prend encore plus de 3pts mais avec une certaine réussite malgré des actions parfois précipitées.

La réponse du Sky se fait par un jeu ordonné, précis et avec une alternance de tirs près du cercle ou de shots lointains en fonction des mismatchs, avec souvent Kahleah Copper impliqué pour alimenter le scoring (9pts déjà). Si bien que même quand Shook inscrit un jumper au buzzer du quart, Chicago reste assez aisément en tête 29-22.

Image

Chicago fait mieux que se maintenir en tête avec un banc actif à l’image d’un THREE de Colson et une Ruthy efficace près du cercle et qui continue de prendre de bons rebonds. L’avance du Sky monte à +15 (45-30) après un nouveau rebond offensif et un THREE de Stefanie Dolson, mais derrière ça, tout va se dérégler !

L’intensité défensive du Liberty monte d’un coup sans crier gare et Chicago est battu dans l’énergie et semble dépassé par les événements. En un rien de temps, Clarendon, Zahui B et Jasmine Jones enchaîne les bons plays des 2 côtés du parquet et l’avance du Sky fond comme neige au soleil : un 16-4 violent qui ramène NY à -3 à la pause et leur donne une confiance en conséquence ! 49-46 …

Bien décidé à conserver ce momentum, NY reprend avec la même agressivité, perturbe le jeu de passe du Sky, est plus énergique aux rebonds et surtout on ne défend absolument rien. Gabby claque 2 THREES en peu de temps mais de l’autre côté NY se régale de lay-ups bien trop faciles et libres et poursuit son ascension jusqu’à passé devant, inévitablement, avec Stokes active et Willoughby qui continuent de planter des 3pts (elle terminera à 5/5 aux tirs, 3/3 à 3pts alors que son dernier THREE inscrit remontait au 21 juillet) !

Zahui B claque 2 THREES consécutifs en sortant de temps-mort de Chicago et le match bascule psychologiquement. Les filles de Coach Wade n’arrive à rien défensivement, semblent abattues et pas prêtes à en découdre pour en revenir. Avec 32pts inscrit au 3ème quart, dont un nouveau buzzer beater de Shook, NY s’envole (79-76) et ne lâchera plus rien.

Chicago est méconnaissable, ne provoque plus de lancers alors qu’elles défilait sur la ligne en 1ère mi-temps, ne prend plus un rebond (10 seulement sur toute la 2ème période) et Kahleah Copper reste au sol en se tenant la cheville droite ! Le scénario cauchemar prend clairement forme même si en l’absence de Copper qui se fait soigner, Allie Quigley prend les choses en main et bombarde 1 puis 2 puis 3 THREES qui ramènent Chicago dans le match, malgré une exécution offensive peu inspirée et qui tient surtout par les exploit de son arrière.

Image

Copper revient finalement mais si Chicago arrive à mettre des points, de l’autre côté c’est mission impossible pour ne pas en prendre. Zahui B est au dessus de toute le monde niveau énergie et quand on s’y met à 2, elle trouve une passe géniale pour le cut de Stokes ABSOLUMENT SEULE SOUS LE CERCLE ! NY mène de 3pts à 31 secondes du terme, Chicago parvient malgré tout à trouver un shot ouvert chanceux et Stef Dolson égalise à 99-99 ! Mais derrière cette même Dolson va commettre une faute sur le drive de Clarendon et l’envoyer aux lancers … à 0.3 sec de la fin !

Clarendon rentre les 2, Chicago ne fait rien de son ultime possession et peut se mordre les doigts d’une telle défaite, car encaissé 101pts par New York et sa flopée de rookie, pour une équipe aussi expérimentée et prévenue que le Sky sur le fait que n’importe qui peut battre n’importe qui, ça fait extrêmement tâche … On pensait les filles à l’abri de ce genre de chute mentale, on s’aperçoit que le message n’est toujours pas compris et qu’elles ne peuvent pas baisser leur garde ne serait ce qu’un moment sinon la sentence est immédiate. Gérer une avance semble un problème que les absences de Stevens et DeShields ne suffisent pas à expliquer même si leur défense aurait fait du bien.

Au final c’est une défaite amère par son scénario dont il faudra vite se relever. On doit répondre contre Indiana jeudi sachant que derrière c’est Seattle samedi et un calendrier plus compliqué qui arrive. C’est le moment de faire un gros run pour finir le plus haut possible au classement.

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200825/NYLCHI/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

AsapEagle

MVP
Avatar du membre
19542

Re: WNBA

Message par AsapEagle » 26 août 2020, 21:40

Bon du coup c'est qui les futures prospects ? histoire de pouvoir l'associer à Ionescu :D
D'ailleurs quand elle reviendra prévenez moi (forfait pour la bulle je crois)

nunu

MVP
Avatar du membre
14755

Re: WNBA

Message par nunu » 30 août 2020, 06:31

L'excellent site Swish Swish a interviewé Bria Hartley

https://www.swish-swish.net/interview/b ... enix-2020/

D'ailleurs on attend des nouvelles de Bria qui s'est blessée au dernier match de PHX. Le Genou a tourné et j'espere vraiment que c'est pas les croisé, pour elle deja et aussi pour les Bleues.
Washington Mystics-BLMA

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 30 août 2020, 13:23

SEATTLE STORM @ CHICAGO SKY
Image

Puisqu’il fallait reprendre et terminer la saison en cours, les filles ont tenté d’oublier un temps les événements bouleversants de ces derniers jours pour se concentrer sur le Basket.

Pas simple tant la charge émotionnelle est présente et la fatigue ne va pas en s’arrangeant, d’autant qu’avec l’annonce des départs de la bulle d’Azura Stevens dont la saison est terminée avec une blessure au genou, et de Diamond DeShields pour des raisons personnelles, les possibilités de souffler s’amenuisent de jour en jour et affronter Seattle, la meilleure équipe de la ligue, tombe au pire des moments !

Seattle débute par 2 lay-ups aisées avant que la défense du Sky ne se resserre et coupe les lignes de passes pour provoquer des pertes de balle. Problème, Chicago aussi connait des loupés en attaques, trop de passes précipités et même des tirs ouverts loupés, même si quelques lay-ups permettent de rester au contact. Pas pour longtemps hélas car le Storm signe un 10-0 rapide avec des accélérations et des shots rapides, notamment par Howard et Stewart, face auxquelles Chicago répond avec plus de vitesse également, notamment Copper et une bonne entrée de Colson qui ramène Chitown à -4 (20-16) après 10 minutes.

Ize Magbegor inscrit 7 pts consécutifs dont un And One en force et Chicago montre déjà les limites de sa rotation à 8 joueuses face au Storm plus complet et qui n’hésite pas à accélérer le tempo. Le Sky montre une belle débauche d’énergie pour tenter de contrer l’élan adverse, mais malgré quelques stops d’un côté et quelques THREES de l’autre, il y a encore trop de fautes et d’erreurs qui envoient le Storm aux lancers pour se maintenir en tête. La frustration grandie côté Chicago et le bon passage de Stewart n’arrange rien, elle qui conclue la mi-temps d’un shot compliqué dans les ultimes secondes. 49-34 à la pause.

Image

Seattle ne met pas longtemps à dépasser la barre des 20pts d’avance en continuant d’appuyer là ou ça fait mal avec du rythme et de l’intensité en plus d’une belle exécution offensive ou le mouvement est permanent. Chicago tente de répliquer avec Copper dans tout les bons coups et quelques transitions mais c’est bien trop peu face à une telle machine et une Stewart omniprésente pour provoquer les fautes et scorer d’un côté puis faire le taf défensivement de l’autre avec un bon contre sur Colson. Kahleah Copper continue d’attaquer le cercle sans relâche (19pts à 8/15 sur le match) mais elle ne peut rien faire tout seule, tant le reste n’a aucune adresse et semble trop fatigué pour régler la mire. 75-55 après 3 quarts …

Le dernier quart ne changera rien au scénario de ce match scellé d’avance. Au mieux Chicago sera revenu à -14 à un moment puis à la toute fin dans le Garbage Time mais rien de plus. Il n’est pas pas facile de battre Seattle dans des conditions normales, mais avec un groupe réduit à 8 joueuses face à une armada plus fournie qui peut se reposer, la mission devient impossible ! Le score final de 88-74, comme le reste de ce match, ne permet pas de mesurer réellement l’écart entre ces 2 équipes, tant ce match s’est disputé dans des circonstances exceptionnelles.

Pour Chicago, la saison s’assombrie de plus en plus, si l’arrivée de Stephanie Mavunga en provenance d’Indiana est une belle opportunité, il faudra composer sans Azura Stevens cette saison et sans Diamond DeShields pour un certain temps aussi, elle qui n’aura jamais été capable de trouver un semblant de rythme et de continuité cette saison.

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200829/SEACHI/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

nunu

MVP
Avatar du membre
14755

Re: WNBA

Message par nunu » 31 août 2020, 16:44

On s'en doutait mais la saison de Bria Hartley est belle et bien terminée, PHX n'a pas précisé la durée de son absence. Sa blessure au genou est sérieuse. On n'en sait pas plus. :?

https://www.basketeurope.com/livenews-f ... la-saison/


Avant le match entre Phoenix et le Minnesota Lynx de ce dimanche, la coach du Mercury Sandy Brondello a annoncé que sa meneuse de jeu ne rejouerait pas de la saison en raison d’une blessure au genou droit. Sans connaitre la nature précise de cette blessure, l’entraineuse australienne a précisé qu’elle n’était “pas bonne”.
Washington Mystics-BLMA

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 01 septembre 2020, 02:18

RECORD WNBA !!

Courtney Vandersloot a établi un nouveau record en réalisant 18 passes décisives lors de la victoire du Sky face au Fever ! L'ancien record était de 16 par Ticha Penicheiro.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Garcy22

All Star
Avatar du membre
College Basketball
7884

Re: WNBA

Message par Garcy22 » 01 septembre 2020, 07:23

18 passes sur un match de 40min, c'est un sacré chiffre!
"Play hard; play smart; play together" - Dean Smith

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 01 septembre 2020, 15:21

CHICAGO SKY @ INDIANA FEVER
Image

C’est une soirée tout simplement historique à laquelle on a assisté cette nuit ! Une soirée au cours de laquelle le Chicago Sky a renoué avec la victoire mais surtout une soirée ou l’histoire a été écrite sous nos yeux, avec un énorme record qui est tombé !

Initialement prévu jeudi dernier mais reporté après le mouvement social qui a eu lieu en NBA, WNBA mais aussi dans d’autres ligues, cette rencontre face au Fever devait être l’occasion de mettre fin à une série de 2 défaites et Chicago ne tarde pas à afficher ses ambitions avec un jeu rapide, de l’adresse et une bonne agressivité défensive pour provoquer des pertes de balles et attaquer le cercle de l’autre côté.

Natalie Achonwa rentre plusieurs paniers près du cercle sans être trop gêné par la défense adverse, mais le Sky répond avec beaucoup de mouvement, des cuts, des pick’n’rolls rapidement exécutés et des paniers faciles, avec Kahleah Copper dans tout les bons coups mais aussi Ruthy Hebard, titulaire ce soir et qui va y aller de son double double (12pts, 11rbs).

Image

Chicago mène 21-18 après un quart puis débute le Gabby Williams show, avec un splendide And One en force et un THREE. Elle et Copper donnent le tournis au Fever qui ne sait comment les stopper. Le danger est permanent et vient de partout avec encore Gabby pour un And One et une activité de tout les instants. Indiana n’arrive pas à grand chose offensivement si ce n’est obtenir quelques lancers qui brisent un peu le rythme du Sky. Malgré c’est bien Chicago qui mène à la pause, 50-37.

En 2ème mi-temps, Vandersloot, qui avait déjà la mainmise sur ce match, prend encore plus le contrôle. Une passe décisive, sa 10ème, pour Hebard sous le cercle avec un And One en force et un lay-up sur 2 cuts merveilleusement exécutés. L’avance s’accentue d’autant qu’il n’y a pas grand monde côté Fever pour relancer la machine : Achonwa n’est plus aussi efficace qu’en début de match, Allemand loupe même des tirs ouverts et Kelsey Mitchell, 4ème de la ligue au scoring reste bloquée à 0pt …

… Et pourtant il suffit de quelques minutes de relâchement du Sky pour qu’Indiana ne se relance, avec des secondes chances et quelques 3pts pour revenir jusqu’à -6 (64-58) avant un 7-0 de Chicago dans l’ultime minute du quart pour s’assurer une avance plus confortable : 71-60 après 3 périodes.

Gabby Williams poursuit sa belle soirée avec un And One puis un Fade Away ligne de fond, de quoi signer un Season High de 21pts à 8/12. Mais l’essentiel est ailleurs, avec Vandersloot qui compte désormais 15 passes décisives, à une unité d’égalé le record de WNBA de Ticha Penicheiro. Et cette 16ème assist arrive après un dribble dans le dos et un caviar pour Hebard seule sous le cercle ! Avec une vingtaine de pts d’avance et moins de 2 minutes au chrono, on pense que Vandersloot va aller se reposer, mais elle reste finalement sur le parquet pour aller chercher le record …

… Et quel plus beau symbole que d’établir le record avec un 17ème passe décisive pour sa femme Allie Quigley qui claque un THREE dans le corner ? Mieux encore, le duo répète exactement la même action pour atteindre 18 passes décisives, nouveau record de la ligue ! Pour l’anecdote, le score final est de 100-77 Chicago.

Image

Le Sky aura largement profité des faiblesses défensives en exploitant les nombreux espaces dans la raquette et le peu de vitesse latérale du Fever pour placer des pick’n’rolls en pagaille. Pas étonnant dés lors que Vandersloot, qui avait déjà signée un match à 15 asts cette saison, n’établisse un tel record. Le Fever n’a jamais su arrêter le Sky quand ces dernières attaquaient le cercle, ce qui nous donne un 3ème match cette saison ou on atteint les 100pts, le tout sans Diamond DeShields, Azura Stevens et Stephanie Mavunga, qui devrait faire ses débuts avec Chicago mercredi.

Espérons le en tout cas car si la victoire est belle ce soir, difficile d’afficher une grosse ambition avec 9 joueuses dispos. L’arrivée d’Alisia Jenkins va faire du bien, Mavunga pourrait jouer mercredi dans un match crucial pour la 4ème plca puisqu’on affronte Minnesota, qui possède actuellement ce spot si précieux. La marge d’erreur est fine.

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200831/CHIIND/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

nunu

MVP
Avatar du membre
14755

Re: WNBA

Message par nunu » 01 septembre 2020, 15:32

Vandersloot ca faisait longtemps qu'elle tournait autour du record de Penicheiro
Washington Mystics-BLMA

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 01 septembre 2020, 15:39

3 matchs à 15 asts en carrière dont 1 il y a 2 semaines. D'ailleurs elle est la seule joueuse dans l'histoire de la ligue avec un 13+ pts et 15+ asts ... elle l'a fait 4 fois !

Pour être encore plus complet, elle est aussi leader all time au nombre de double double pts/asts avec 34.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 01 septembre 2020, 16:22

Les 18 assists de Vandersloot : https://www.youtube.com/watch?v=V-17DQoNFwI
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 02 septembre 2020, 17:41

SLOOTY FOR MVP ?


Image

A quelque heures d’affronter Minnesota dans une rencontre cruciale pour cette 4ème place tellement précieuse et seulement une poignée de matchs encore pour faire la différence, Courtney Vandersloot est en campagne !

Dans ce qui est sa 10ème saison au Sky, sa franchise de toujours, « Slooty », qui est bien partie pour établir POUR LA 4EME ANNÉE CONSÉCUTIVE, le record d’assists par match sur une saison (elle affiche 9.3 actuellement, après avoir placé le record à 9.1 en 2019), enchaîne les performances de choix pour s’attirer les derniers votes dans la course au titre de MVP de la ligue !

Et comment ne pas considérer plus que sérieusement son dossier ? La reine des assists continue de mener d’une main de maître la meilleure attaque (87.8 PPG), la meilleure adresse (49.4%) et l’équipe qui enregistre le plus de passes décisives (21.7) de la WNBA, le tout pour un bilan de 11-6 soit 64.7% de victoire, soit le 2ème meilleur pourcentage de victoire sur une saison de l’histoire de la Franchise, derrière les 70.6% (24-10) de 2013.

Et si les stats collectives ne suffisent pas, elle y ajoute des performances individuelles qui ouvrent les yeux : 15pts à 6/9, 15asts, 6rbs et des paniers clutchs en pagaille face à Las Vegas le 18 août, 19pts à 9/14, 10asts, 4stls contre le liberty 2 jours plus tard avant de se découvrir une passion pour fracasser Indiana, avec son Season High 23pts à 8/14 et 9asts lors de la première confrontation, puis ce match déjà légendaire lundi soir ou elle a établie le record absolu de la WNBA : 18 assists (plus 13pts à 4/8) pour battre le précédent record de Ticha Penicheiro qui était de 16.

De quoi conclure le mois d’août en beauté puisque ses 133 assists sur la période sont également un record du plus grand nombre de passes décisives sur un mois, battant le record de … Ticha Penicheiro (130 en juillet 1998). Ce dernier double double points / assists porte même son total à 5 sur ce mois et 34 en carrière … vous l’aurez deviné, la aussi un record WNBA … et elle a manqué 3 autres double doubles cette saison pour seulement une passe ou un point !

Logiquement, après avoir été élue joueuse de la semaine à 3 reprises pendant la période, elle a aussi été désignée joueuse du mois, avec des stats stratosphériques (13.6pts, 9.asts, 1.3stl) !

Image

A 31 ans, Vandersloot est au sommet de son art. Sa vision et sa gestion du jeu sont inégalable, sa maîtrise du Pick’n’Roll et sa capacité à prendre des décisions rapides pour prendre l’adversaire à défaut font presque toujours mouche. Ses paniers clutchs en font une menace constante (surtout en shootant à 47.7% et 37.3% à 3pts) et son influence sur le reste de l’équipe est considérable. Elle court, tout le monde court ! Son leadership est essentiel à la bonne marche de l’équipe, qui semble bien moins inspirée à chaque seconde ou elle part souffler sur le banc.

Elle sera la 1ère à dire qu’un trophée de MVP n’est pas aussi important que de gagner un titre, l’objectif suprême de ce groupe, elle avait d’ailleurs déclaré lundi soir que la victoire était plus importante pour elle que le record d’assists en lui même, mais il est malgré tout difficile voir impossible de ne pas sérieusement évoquer son nom au moment de décerner cette récompense.
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 03 septembre 2020, 17:20

MINNESOTA LYNX @ CHICAGO SKY
Image

Dans une rencontre annoncée cruciale pour le classement en fin de saison, le Sky n’a jamais su apporter l’énergie nécessaire pour se montrer à la hauteur de l’événement et s’éloigne dangereusement du Top 4 en laissant Minnesota s’y installer confortablement …

Dés l’entame de match, les nombreuses balles perdues de manière stupides, avec des passes précipitées qui finissent en touche ou parfois pire directement dans les mains adverses, Chicago se tire rapidement une balle dans le pied, avec Dangerfield qui fonce en transition et Dantas laissée seule qui punie à 3pts avec 2 bombes consécutives !

Image

Cheyenne Parker remplace rapidement un Dolson prise de vitesse (elle ne jouera que 10 mins dans la soirée tant elle était à la ramasse), et apporte de bons points mais à chaque fois Minnesota réplique en profitant de bien trop de liberté et avec un tempo rapide que même Chicago n’arrive pas à suivre. Mavunga fera des débuts éclairs et si Minnesota ne mène que de 4pts (28-24) après 10 mins jouée à une vitesse folle, c’est que leur défense souffre de l’absence de Fowles, blessée.

Mais dés le 2ème quart les ajustements sont fait et la défense se resserre. Le Lynx coupe les lignes de passes, provoque les erreurs adverses et les exploite en contre attaque. Quelques paniers en pénétration de Copper et des rebonds offensifs de Parker (5 rebonds offensifs sur le match, 15 prises en tout), alimentent le scoring mais à chaque fois Minnesota réplique dans la foulée et maintient son avance : 50-40 à la pause.

La reprise sera du même tonneau : un 9-2 ultra rapide qui tue dans l’oeuf toute idée de comeback de Chicago et semble plongé ce match dans un blowout presque inévitable tant le Lynx semble au dessus dans tout les compartiments du jeu. C’est pourtant le moment choisi, avec 17pts de retard, par le Sky pour se rebeller, avec quelques bons stops défensifs et une Vandersloot qui claque 3 THREES ouverts en quelques minutes !

Chicago passe de -17 à -2 avant de subir 2 THREES consécutifs totalement ouverts qui redonnent 8 longueurs d’avance à Miny après 3 quarts (72-64). Et alors que Dantas continue son festival (28pts à 10/13 et … 5/5 à 3pts), Chicago continue de pousser et va même prendre l’avantage pour la 1ère fois de match sur un panier de Quigley, qui a dépassé Sylvia Fowles pour devenir #1 All Time du Sky au scoring.

Image

La fin de match en devient extrêmement serrée, on a l’habitude avec le Sky, qui va provoquer un énorme stop défensif avec un passage en force de Collier qui offre à Chicago une opportunité en or : 85-83 Lynx avec 17.6 secs ! Mais Vandersloot va perdre la balle lors de son drive au cercle, offrir des lancers à Sims qui va faire 1/2 puis tenter une prière au buzzer qui ne sera pas entendue. Minnesota s’impose de justesse alors qu’elles étaient largement supérieures.

Le fait de réduire le retard et transformé ce match de blowout en rencontre à suspense est appréciable, belle débauche d’énergie, mais on continue de ne pas apprendre de nos erreurs avec beaucoup de balles perdues (23 dont 8 de Vandersloot) tout au long de la partie et une réaction trop tardive contre une équipe à qui il ne faut pas laisser ce genre de chance, surtout dans un match aussi important pour le classement final.

Parlant de chances, celles de nous voir finir dans le Top 4 sont fortement réduites désormais. On laisse Minnesota prendre 1.5 W d’avance sur nous, on doit désormais jouer Los Angeles, Washington, Atlanta et Dallas. Il faudrait un sans faute et Minnesota qui déraille, ce qui semble assez improbable, mais sait on jamais, peut être que pour le classement aussi ça va se jouer sur la toute fin …

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200902/MINCHI/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 05 septembre 2020, 14:20

CHICAGO SKY @ WASHINGTON MYSTICS
Image

Rien ne va plus côté Sky, qui subit sa 4ème défaite sur les 5 derniers matchs et voit non seulement le Top 4 devenir impossible à atteindre mais même la 5ème place est désormais en très grand danger tant Phoenix est, au contraire, sur une dynamique ultra positive en l’absence de Griner !

Face à Washington, les filles de Coach Wade devaient se reprendre de la courte défaite face à Minnesota mais le début de rencontre est une nouvelle fois laborieux, avec une absence totale de défense, même si pour le coup c’est le cas des 2 côté. On s’échange des 3pts (Mitchell et Meesseman d’un côté, Williams et Parker de l’autre), tandis que les drives ne sont jamais contestés. Hines-Allen est intenable et enchaîne sans opposition : 4/4 d’entrée, puis quand Wash défend, ça donne un contre de Meesseman et des transitions bien gérées par Mitchell and Coe pour des lay-ups faciles qui offrent déjà une belle avance 28-16. Chicago n’affiche aucune énergie, les efforts sont faibles et le body language est inquiétant : 32-21 après un quart.

Le duo Vandersloot / Parker relance le Sky avec de superbe passes de la meneuse pour son intérieure qui fait le ménage inside. Le pressing défensif est plus prononcé et intense, ce qui donne quelques transitions pendant que Washington galère à scorer : 2pts en 6 mins et beaucoup de un contre un plutôt que des actions construites. Et quand elles alignent enfin quelques passes, les shots sont précipités. Chicago se rapproche mais les Mystics finissent mieux le quart avec plusieurs plays bien exécutés, une Mitchell dans tout les bons coups (elle terminera avec un Season High de 20pts et un Career High de 12asts) et des screens qui libèrent aisément les shooteuses. 45-40 Washington à la pause.

Image

Malgré quelques loupés et pas mal d’approximation qui engendrent des pertes de balles évitables, Chicago signe de bons replis défensifs qui empêchent Washington de reprendre une avance trop conséquente. 5 pts rapides d’Allie et des lancers aident même le Sky à revenir dans la rencontre, avec aussi de bons post ups de Parker et Dolson ou des drives de Copper et Williams pour chercher des points près du cercle et revenir à -2 (56-54, à une minute de la fin du quart). mais encore une fois c’est Washington qui fini mieux le quart, avec encore Mitchell à la distribution, et mène encore 61-54.

C’est encore Mitchell qui redonne 11 longueurs d’avance aux siennes sur un nouveau 3pts pendant que le Sky précipite ses actions, se heurte à la bonne défense des Mystics et se fait totalement dominer aux rebonds, aucune prise offensive sauf une de Parker qui sert Vandersloot à 3pts pour revenir à -6 (67-61). Mais Mitchell continue son festival, rentre des tirs ouverts et Washington défend tout simplement mieux pour reprendre encore une fois supérieure à 10pts tandis que Chicago semble en panne d’inspiration, précipite des shots sans réussite et laisse des joueuses totalement seules de l’autre côté qui claquent des 3pts dans les corners pour sceller le sort d’une rencontre qui n’aura jamais penché du bon côté. Défaite plus que logique, 79-69.

Chicago n’aura jamais mené la moindre seconde dans ce match et a encore une fois passé sa soirée à courir après le score après une entame de match totalement foiré ou l’intensité n’existe pas et la défense est un concept. Ce n’est pas faute d’être prévenue, c’est un scénario qu’on a bien trop vécu cette saison … Ajoutez à ça une maladresse inhabituelle (7/26 à 3pts dont 2/10 pour Quigley et 1/6 pour Williams), 69 petits points, seulement 18 asts et 7 pauvres lancers francs, on est loin d’avoir jouer sur nos standards …

Image

Du changement est clairement à envisager car en jouant de la sorte, la saison ne va plus durée très longtemps, on continue de commettre des erreurs trop grossières en défense, on perd trop de ballons et à part Cheyenne Parker encore une fois fabuleuse (17pts à 8/9, 5rbs), et un peu Ruthy Hebard (4pts, 3rbs et une bonne défense), notre banc ne produit pas grand chose. A ce rythme là, la chute au classement risque d’avoir des conséquences dramatiques par la suite … Il faut vite relever le tir. Problème, le prochain c’est LA et ce sera tout sauf simple !

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200904/CHIWAS/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 07 septembre 2020, 16:04

CHICAGO SKY @ LOS ANGELES SPARKS
Image

Malgré un match probablement plus combatif, serré et indécis qu’on pouvait l’imaginer au départ, Chicago n’a pas su stopper sa spirale négative et continue de chuter dangereusement alors qu’on est désormais dans la dernière semaine de la saison régulière et que beaucoup de choses se jouent !

Dans le but d’enfin assister à des débuts de matchs énergiques de la part de ses joueuses, Coach Wade modifie son 5 et sort Dolson pour y mettre Cheyenne Parker. Un choix payant tant CP32 déborde toujours d’énergie et ne met pas longtemps à briller : batailles engagées sous les 2 cercles, rebonds offensifs, 2 THREES, une passe pour Hebard et la voilà impliquée sur les 10 premiers pts des siens (8pts, 1ast) !

De quoi mettre Chicago sur de bons rails et les autres suivent la tendance, notamment Allie Quigley qui claque 1, puis 2, puis 3 THREES consécutifs avant un And One sur un splendide fade away ligne de fond ! Chicago met un rythme et une intensité qui font forcément plaisir et Los Angeles n’a que peu d’opportunité de matcher ce tempo, d’autant qu’elles ont rapidement perdue Sydney Wiese, qui s’est salement tordue la cheville dans les premières minutes ! L’entrée de Riquna Williams apporte un peu d’énergie mais les Sparks restent menées de 8pts après 10 minutes intense : 30-22 Chicago !

Image

Le Sky accentue son avance tout d’abord par une défense active sur les switchs et pour contester les tirs adverses, puis par une Cheyenne Parker qui continue son festival avec 3 nouveaux paniers près du cercle dont 1 après rebond offensif. Elle est d’ailleurs déjà proche d’un double double (14pts/8rbs) pendant que Chicago prend 13pts d’avance (39-26) et continue de jouer à fond avec Vandersloot qui distribue les caviars (9 à la pause).

Cependant LA ne met pas bien longtemps à revenir, avec une Candce Parker elle aussi très combative, mais aussi plus de mouvement en attaque et des un contre un gagnants. On assiste à un vrai duel des Parkers et Cheyenne fait mieux que se défendre, avec encore une flopée de lay-ups et And One en force et même si LA passe devant l’espace de quelques secondes, Chicago atteint la pause d’une courte tête après s’être bien fait peur : 48-47.

Chicago reprend avec encore beaucoup d’énergie et c’est cette fois Kahleah Copper qui enchaîne 2 jumpers et un lay-up pour maintenir les siennes devant … Pas bien longtemps car Candace Parker se joue de la pauvre Ruthy Hebard qui prend une leçon en un contre un contre la légende des Sparks ! Un 3+1 de Quigley ne suffit pas à changer le momentum : LA prend confiance et enchaîne, avec le scoring de Parker et Gray puis une défense agressive qui ne concède rien, à l’image d’un gros contact entre Sykes et Copper. Et malgré un nouveau THREE de Quigley, LA reste légèrement en tête après 3 quarts : 71-70.

Image

Le dernier quart débute avec beaucoup de maladresse des 2 côtés, que ce soit au tir avec des lay-ups qui roulent autour du cercle et ressortent ou des passes mal ajustées et des pertes de balle. Du coup le score reste serré jusqu’à ce qu’un THREE de Gray et un And One de Cooper ne donnent de l’avance aux Sparks 81-74 à 4:33 du terme ! Chicago tente de réagir rapidement mais LA tient à l’expérience et avec une Parker qui maîtrise son sujet pendant que le Sky, malgré une multitude d’opportunités, de rebonds offensifs et de chances de revenir, ne rentre absolument rien et s’incline logiquement 86-80 pour une 5ème défaite en 6 matchs !

Même en cas de victoire, le Top 4 aurait été quasiment impossible à atteindre, cette fois il n’y a plus de doute : c’est mort ! Avec un bilan de 11-9 et une spirale négative qui semble ne plus finir, Chicago est clairement dans le dur en ce moment et peine à relever la tête ! Pourtant l’entame de match était enfin à la hauteur des espérances, avec une énorme énergie, du rythme et de l’adresse, mais le contraste avec le reste du match n’en est que plus violent : Chicago a inscrit 30pts dans les 10 premières minutes … puis 50 dans les 30 suivantes dont seulement 10 petits points dans le dernier acte !

Au final les satisfactions sont individuelles : Cheyenne Parker a signé un Career High de 24pts (à 10/17), Courtney Vandersloot signe un nouveau match à 15 asts et Allie Quigley, malgré pas mal de loupés sur la fin, à cartonner (22pts à 8/22 dont 5/13 derrière l’arc). Mais un constat reste le même : le banc, sans Parker, n’est rien : 9pts de Gabby Williams et c’est tout. Derrière ça Dolson a jouée 11 mins, Mavunga 5 et Colson 2 ! Pas étonnant que les 6 ou 7 principales joueuses soient totalement cramées et que malgré leurs gros efforts l’ensemble ait manqué de souffle à la fin ! Les 2 jours de repos avant de jouer Atlanta vont faire du bien, le renfort d’Alexis Prince aussi.

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200906/CHILAS/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 09 septembre 2020, 04:05

On connait les dates pour les PO, avec la saison régulière qui prendra fin ce dimanche !

1er tour (éliminations directes) : 5 vs 8 et 6 vs 7 mardi prochain
2ème tour (éliminations directes, avec entrée en lice des équipes 3 et 4) : le jeudi
1/2 finales (entrée en lice des équipes 1 et 2) : à partir du 20 septembre
WNBA Finals : début le 2 octobre
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 10 septembre 2020, 16:32

ATLANTA DREAM @ CHICAGO SKY
Image

Les matchs se suivent et se ressemblent beaucoup trop pour une équipe du Sky totalement à la dérive et qui n’arrive plus à remporter le moindre match, avec toujours des absences flagrantes en défense et dans l’intensité et un gestion calamiteuse de son avance !

L’entame de match est très équilibrée avec déjà pas mal de tirs ouverts des 2 côtés car le rythme élevé évite le repli adverse. Courtney Williams enquille déjà les jumpers et Chennedy Carter n’est jamais loin non plus tandis qu’en face Parker prend 2 fautes rapides et l’entrée de Dolson permet de solidifier quelque peu notre défense sur jeu placé.

Ainsi, Chicago autorise moins de shots ouverts, anticipe et switch bien pendant que de l’autre côté Allie Quigley enchaîne les points et s’approche des 3000 sous le maillot du Sky. De quoi prendre une petite avance mais comme c’est trop souvent le cas cette saison, c’est l’autre équipe qui termine mieux le quart avec une Betnijah Laney étincelante et qui claque un THREE au buzzer pour ramener les siennes à -1 (21-20).

Les quelques minutes passées ensemble par Hebard et Mavunga sont intrigantes et intéressantes avec notamment une belle activité de Ruthy, puis les leaders prennent le relais avec Kahleah Copper tout d’abord, souvent en pénétration avec sa finisse, puis Vandersloot claque un THREE et un And One en force qui lui offre la 2ème place au scoring dans l’histoire du Sky. Elle dépasse Fowles et n’a que sa femme devant elle, pendant que le Sky semble déroulé et offre un Basket plaisant, collectif et bien huilé, avec en prime un 3pts au buzzer d’Alexis Prince, signée pour la fin de saison dernièrement. A la pause Chicago mène 55-45.

Et on semble parti sur les mêmes bases au début du 3ème quart, avec 2 THREES signés Queen Allie et Vandersloot, plus une superbe défense de Copper ! De quoi signer un 10-2 rapide et mener de 18pts 65-47 … mais à partir de là, tout va se dérégler ! Atlanta signe un 8-0 rapide avec des paniers près du cercle, profitant de manque de puissance inside du Sky en l’absence de Stevens et avec Parker en problème de faute. Vandersloot a beau claqué un nouveau THREE, en face Laney détruit tout sur son passage (24pts, 10rbs au final) et alors que Chennedy Carter ne rejouera pas du match après s’être tordue la cheville, le Dream va obtenir un soutien de taille :

Image

La remplaçante Blake Dietrick se met à aligner les paniers avec une facilité et surtout une absence de défense déconcertante ! Elle va claquer ni plus ni moins que 15pts à 100% (4/4 dont 3/3 à 3pts) sur la fin de ce quart-temps, pour faire totalement disparaître l’avance du Sky et détruire leur semblant de momentum et de confiance. Impuissantes, les filles de Coach Wade assistent à la scène sans réaction : 73-73 après 3 quart !

Fatigue (physique et mentale) ? Toujours est il que le Sky n’exécute plus rien de bon offensivement et ne défend rien, toujours battu dans l’intensité, les rebonds, l’énergie et Atlanta le voit bien et exploite ces faiblesses sans retenues. Un THREE de Gabby Williams va pourtant mettre Chicago devant à 5:11 de la fin, 86-83. Mais derrière …

… Derrière plus rien, le néant absolu. Atlanta multiplie les paniers beaucoup trop faciles pendant que Chicago précipite des tirs difficiles, ne faut plus tourner le ballon et balance des prières. Le Dream place un 12-0 fatal et attrape ce match qu’on leur a offert. sUR LES 5 dernières minutes du match, seul un 3pts de Gabby Williams a alimenté notre marque pour un 14-3 de très mauvais gout et une nouvelle défaite, la 4ème consécutive, 97-83.

4 défaites de rang, 6 en 7 matchs, on n’arrête plus le Sky dans son invraisemblable chute et une fin de saison de plus en plus grotesque. On va ENCORE pointer du doigts les absences de Stevens et DeShields, essayer de trouver des excuses etc, mais la franchement c’est affligeant de voir, au bout de 21 matchs, les mêmes erreurs se répéter encore et encore. On est dans l’incapacité totale de gérer une quelconque avance et on l’a prouvé à de nombreuses reprises, quand on se retrouve mené on oublie tout nos principes collectifs et on force à tout va, le tout avec une défense aux abonnés absents de manière constante …

Chicago se traîne dans cette fin de saison et n’affiche rien qui semble en mesure de relancer la machine. Il reste un match de saison régulière (vendredi contre Dallas) et vu notre manière d’évoluer dernièrement, notre parcours en PO ne durera pas plus d’un match non plus … Il serait grand temps de réagir et trouver une branche sur laquelle s’accrocher pour ralentir cette chute incontrôlable.

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200909/ATLCHI/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 12 septembre 2020, 16:37

CHICAGO SKY @ DALLAS WINGS
Image

Affiche importante de ces derniers jours de saison régulière pour le classement définitif et les palces en PO, par pour le Sky, assuré de finir 6ème et jouer Connecticut mardi quoiqu’il arrive, mais pour Dallas et ses concurrents. Les Wings, privés notamment de Satou Sabally et d’Allisha Gray, doivent impérativement s’imposer pour garder un espoir, Chicago doit retrouver de la confiance et construire un minimum de momentum avant le début des PO.

Dallas est agressif à l’attaque du cercle avec de nombreux drives et de l’adresse tandis que Chicago loupe quelques shots près du cercle et malgré un rythme rapide mis en place, ne parvient pas encore à régler la mire. Malgré tout l’avantage au score s’échange à de nombreuses reprises avec le Sky qui obtient pas mal de lancers francs et Dallas qui y met plus d’énergie, avec des secondes chances et quelques THREES sur de bonnes passes de Mabrey, dans tout les bons coups. Au final ça donne un 1er quart équilibré : 24-24.

Dallas démarre mieux avec encore pas mal de rythme et d’énergie, en plus de tirs ouverts et de transitions faciles tant le repli du Sky est toujours aussi pauvre. Il faut attendre 2 THREES exactement du même endroit de Cheyenne Parker pour voir Chicago repasser devant (36-35) et avec ça l’ensemble devient d’un coup plus solide, percute et provoque plus près du cercle à l’image de Copper. De quoi se maintenir devant et atteindre la pause en tête (50-44) avec notamment un bon THREE de Gabby Williams dans la dernière minute.

L’exécution offensive du Sky est bien meilleure dés les premières possessions à la reprise, avec des paniers faciles près du cercle qui s’enchaînent sur des cuts et des Pick’n’Rolls bien exécutés. Ruthy Hebard en profite pour multiplier les paniers avec aussi de bons post ups et une belle débauche d’énergie pendant que Dallas s’en remet à Ogunbowale qui claque 5 pts de suite, compte déjà plus de 20pts et maintient les siennes dans la partie. Si bien que les Wings s’arrachent sur chaque bataille aux rebonds et continue d’attaquer le cercle avec Ogunbowale qui en est à 29pts et Dallas qui n’est qu’à une longueur de Chicago (75-74).

Image

Bonne entrée d’Alexis Prince qui claque un bon THREE et Chicago augmente son avance avec de bons rebonds de Dolson et Williams qui mène bien le jeu. Encore une fois Dallas s’en remet à Ogunbowale qui provoque bien … et remet les siennes devant sur une transition ou Vandersloot s’était dribblée sur le pied (84-82 à 4 mins du terme).

On a l’impression de revivre un nouveau scénario catastrophe ou on balance notre avance alors Cheyenne Parker décide de prendre les choses en main avec un And One, un énorme rebond offensif qui engendre un lay-up de Vandersloot pour égaliser à 88-88. De plus l’ensemble a haussé le ton en défense pour obtenir quelques stops précieux sur jeu placé qui offrent la victoire finale au Sky, 95-88 !

Une victoire, avec de superbes prestations du secteur intérieur et une excellente fin de match sur le plan défensif pour obtenir des stops précieux ? On n’avait plus l’habitude ! Le duo Parker (23pts à 8/12, 3/3 à 3pts, 7rbs) et Hebard (Career High de 22pts à 9/12, 8rbs, 2blks) a fait le show et lever en parti les doutes sur la solidité du secteur intérieur en l’absence de Stevens. On peut aussi ajouter les bons passage de Mavunga, très active.

Image

Courtney Vandersloot avait besoin de 13 asts pour terminer à pile 10 par match en moyenne sur la saison, elle s’arrêtera à … 12, dont 8 dans le seul 3ème quart ! Mais l’essentiel est ailleurs : désormais tout le focus doit et va se porter sur ce match à élimination contre Connecticut mardi soir. La saison va se jouer sur ce match unique, il faudra être prêt et on a vu ce soir quelques signes encourageants, mais il faudra tout donner et confirmer mardi !

BoxScore : https://www.wnba.com/game/20200911/CHIDAL/
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Chicago_6

Bulls
Avatar du membre
Windy City
1841

Re: WNBA

Message par Chicago_6 » 15 septembre 2020, 16:46

PO PREVIEW : CHICAGO SKY VS CONNECTICUT SUN
Image

Après une saison régulière compliqué ou le Sky aura du composer avec de nombreuses difficultés et s’adapter à pas mal d’absences, comme toutes les autres équipes, toute l’attention est désormais fixée sur la rencontre cruciale de ce mardi soir, match à élimination directe face aux finalistes de l’an dernier, le Connecticut Sun !

La dynamique actuelle du Sky, qui a perdu 6 de ses 8 derniers matchs et est passé de la lutte à la 4ème place au 6ème spot depuis l’annonce des absences jusqu’à l’an prochain de Diamond DeShields et Azura Stevens, n’est pas des plus rassurante. D’autant que c’est un peu l’inverse côté Sun, avec l’intégration de Bonner au collectif qui a pris un peu de temps avant de se traduire en résultats (0-5 puis 1-6 pour démarrer) mais avec une montée en puissance qui s’est traduit par cette 7ème place au globale, mais la 2ème de l’Est derrière Chicago, signe de la faiblesse de cette conférence (les 5 premiers du classement sont à l’Ouest) !

Niveau momentum, l’avantage est donc plutôt côté Connecticut, qui présente également un style de jeu et des profils de joueuses qui sont pile ce que Chicago n’aime pas. Une vraie opposition de style entre le rythme rapide et l’attaque à outrance du Sky face à un groupe qui possède une base défensive solide et qui puni ensuite en attaque.

Image
Des match-ups à bien négocier
Néanmoins le Sun a parfois tendance à privilégier les un contre un sur jeu placé et laisser DeWanna Bonner, numéro 3 au scoring dans la ligue avec 19.7PPG, prendre souvent une belle part des munitions offensives des siennes. Lors des 2 confrontations en saison régulière, le Sky a su se servir de ça et le tourner en sa faveur, avec des prises à 2 quasi systématiques sur Bonner et peu de possibilités de ressortir la balle. Au final l’ex joueuse de Phoenix a connue 2 soirées difficiles (6/17 et 6/15 aux tirs) sur le plan individuel. Problème : Azura Stevens était un élément majeur de cet ajustement défensif et elle va malheureusement briller par son absence tout au long du parcours du Sky en PO, tout comme DeShields qui était, rappelons le, l’option principale au scoring lors des PO de l’an dernier.

De nouveaux ajustements sont donc nécessaires et dans ce sens là, la fin de saison de Ruthy Hebard peut laisser optimiste. La Rookie est véritablement montée en puissance au fil de la saison, gagnant des minutes par sa défense tout d’abord puis un poste de starter par les absences mais aussi la fluidité de son jeu offensif près du cercle. Le duo Parker/Hebard devrait (ou plutôt, DOIT) démarrer la rencontre et apporter son énergie habituelle, aidé par l’activité incessante de Copper qui peut toujours venir donner un coup de main. Si le Sky arrive une nouvelle fois à isoler Bonner, il y a une chance de passer. Dans le cas contraire, ça va être extrêmement compliqué.

Reste à trouver des solutions face aux autres match-ups importants : les duos dans le backcourt et la encore avec des profils opposés entre les spécialistes défensives que sont January et Jasmine Thomas, puis les VanderQuigs, composé de la meilleure passeuse de la ligue (Courtney Vandersloot qui comme chaque année explose son record de l’année précédente, 10.0APG cette fois ci) et l’une des (la ?) meilleure shooteuse de l’histoire (Allie Quigley, Queen Allie pour les intimes) ! Mais Chicago sait déjà quoi faire : courir, courir et courir ! Le jeu sans ballon de Quigley (mais aussi avec pour s’ouvrir les angles de shots) reste un modèle du genre, tout comme sa rapidité à dégainer de n’importe quel coin du parquet. Après tout, sur les 2 confrontations en saison régulière, elle a affiché 19.0pts à 14/24 aux tirs (à nuancer malgré tout car January n’a pas joué le 1er match et n’était pas titulaire au second).

Image

Au final le match-up qui reste probablement le plus exploitable pour Chicago est celui qui implique Kahleah Copper. Celle qu’on surnomme désormais KFC a été magistrale tout au long de la saison régulière, avec une énergie, un jeu sans ballon et des drives qu’on ne voit pas chez tout le monde ! Elle pourrait bien être le facteur X du Sky sur cette opposition et plus loin en PO si Chicago passe ce tour, d’autant qu’elle ne se repose pas en défense et provoque de nombreuses fautes, toujours intéressant dans une équipe du Sky qui va peu sur la ligne (14.9 lancers tentés par match).
Quid du banc ?
On l’a dit, le Sky a composé avec énormément d’absences, de blessures et autres, ce qui a entraîné des changements de 5 de départ et donc de dynamique du banc. Cheyenne Parker a souvent été l’energizer qui secouait tout le monde dés son entrée en jeu, mais elle est désormais titulaire et peu probable que Coach Wade la fasse débuter sur le banc ce soir. Derrière ? Stephanie Mavunga s’adapte petit à petit, Colson ne joue plus, Dolson très peu car souvent en problème de fautes, Hebard est passée dans le 5 … Reste Gabby Williams, qui aura donc un rôle clé à jouer dans cette rencontre en étant celle qui permettra aux starters de se reposer pendant qu’elle prendra les choses en main. C’est probablement un peu court mais il n’y a pas vraiment d’autres options. En face Bria Holmes notamment est toujours capable de faire du bruit.
Duel équilibré … suspense garanti ?
Au final on devrait assister à une rencontre plutôt équilibré malgré l’opposition de style. Chicago a l’habitude de démarrer timidement ses matchs et courir après le score, mais a aussi démontré tout sa créativité lors de ses nombreuses fins de rencontres serrés tellement redoutées par les cardiaques. Coach James a mis en place différents systèmes de toute beauté lors de Money Times décisif contre Las Vegas lors de l’ouverture de la saison par exemple mais à bien d’autres reprises également. Tout ça pour dire que tout est largement ouvert pour cette opposition. Connecticut a le momentum de sa fin de saison (2 défaites pour conclure quand même) et les armes pour faire chuter le Sky, mais Chicago a également des atouts importants à faire valoir et vu leurs absences, c’est probablement mieux que tout se joue sur un match que sur une série. Verdict cette nuit, le vainqueur affronter les Los Angeles Sparks jeudi pour un autre match à élimination !
Twitters : @FrenchBullsFan @ChicagoSkyFR
Tout sur les Bulls (actu, histoire, stats et beaucoup plus) : https://chicagobulls6fr.wordpress.com/

Garcy22

All Star
Avatar du membre
College Basketball
7884

Re: WNBA

Message par Garcy22 » 07 octobre 2020, 10:51

Garcy22 a écrit :
29 juillet 2020, 13:34
Le Seattle Storm, emmené par le duo Bird-Stewart fait un joli debut de saison et se positionne comme une des grosses equipes de la saison!
Comme j'aime bien avoir raison, je me permet de quoter mon poste datant du tout début de saison :sifflote:
"Play hard; play smart; play together" - Dean Smith