[24" BASKET LEAGUE] Publications

Forum des Fantasy Leagues NBA (Yahoo!, ESPN, BasketUSA)

Quelle place à la draft pour les Expansions Teams ?

Hors Top 3 mais on laisse faire la lottery.
6
19%
Place fixe 6 et 7
13
42%
Place fixe 10 et 11
8
26%
Place fixe 15 et 16
0
Aucun vote
A la fin du premier tour
4
13%
 
Nombre total de votes : 31

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2943

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 12 novembre 2019, 21:50

Autoprono - THE RESULTS !

La course au Billy Thomas cheaté !

Image

Classement Journée :
@-) 3pts : Détroit, Charlotte, Denver
8-} 1pt : Nets, Pacers, Bucks, Suns, Kings

Top 10 Général :
12pts : Denver
11pts : Détroit
9pts: Charlotte, San Antonio
6pts : Indiana, Milwaukee, Sacramento (champion de division), Cleveland
5pts : Nets (champion de division), New Orleans

Rappel des règles pour le départage final:
1 - plus grand nombre de points cumulés (rappel, pour chaque prono c'est 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.)
2 - plus grand nombre de participation
3 - plus grand nombre de pronos "tout pile"
4 - tirage au sort


FELICITATIONS au nouveau roi de l'autoprono, LUMI ! 12pts, parcours sans faute (3*3, 3*1), GG ! A toi le 2nd tour boosté (60 (?? je trouve rien en topic informations :P ) points à répartir sur les qualités techniques uniquement, 15 max par attribut).

FELICITATIONS au dauphin de Détroit, Undétroitsoleil, qui n'aura pas tremblé au moment de conclure ! 3pts, et la 2ème place. 45pts à répartir sur le second tour de ton choix.

Et enfin, 3e ex aequo Fredonaldo & Alexis. Ex aequo au nombre de points, même nombre de participations... Et c'est donc le frelon qui gagne la 3ème place, avec 3 pronos "tout pile" contre 2 seulement pour le GM des Spurs. Bravo Fredo, 30pts (? à vérifier) à répartir sur le TDD2 de ton choix !

Un mot pour moi-même, à la place du con, après avoir fait le concours en tête de la 1ère à la... 5ème journée. :-w

J'en profite pour annoncer que c'est le tout nouveau champion, Lumi, qui va se charger de l'organisation de l'autoprono dès la saison prochaine. Merci à lui !

Image
Pour les nouveaux, pour un rappel ou pour pronostiquer jusqu'à la fin de l'année dès maintenant, vous trouverez toutes les informations plus bas dans ce post.

Rules
Rappel de la règle : parier sur le nombre de victoires de son équipe seulement sur le mois à venir : 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.
L'enjeu : officieusement, le titre de roi de l'autoprono et le trophée de MVP que l'excel vous remettra en chair et en cellules (pas de divulgachures, vous comprendrez dans un mois). Mais ça, celui qui n'a plus son coeur d'enfant s'en branle, alors, officiellement... 60points à donner à votre second tour de l'année si vous finissez 1er. 45pts si vous finissez 2nd, 30pts si vous finissez 3e.

Pour départager les participants:
1 - plus grand nombre de points cumulés (rappel, pour chaque prono c'est 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.)
2 - plus grand nombre de participation
3 - plus grand nombre de pronos "tout pile"
4 - tirage au sort

Comment pronostiquer : Tout est dorénavant en grande partie automatisé. Il vous suffit de cliquer sur le lien que je fournirai dans la publi mensuelle, de faire défiler et d'aller pronostiquer le nombre de victoires de VOTRE équipe pour le mois en question, puis de cliquer sur envoyer au bas du formulaire.

tout vote reçu après la deadline, même d'une minute, sera effacé et donc considéré comme nul. Pas de sentiment, c'est pire que pour les élections ce concours.

Vous pourrez suivre le classement sur ce lien : https://docs.google.com/spreadsheets/d/ ... sp=sharing

NB : le re-vote est accepté tant que la deadline est respectée (je garderai le vote le plus récent). Si par erreur vous vous êtes trompé de franchise ou pour toute sollicitation en lien avec ce jeu, vous pouvez me joindre au 06741... par MP sur le forum pardon.

Link octobre/novembre : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... sp=sf_link
Link décembre : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... w/viewform
Link janvier : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... g/viewform
Link février : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... g/viewform
Link mars : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... g/viewform
Link avril : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... g/viewform

Lumi

Rookie
Avatar du membre
Bleed Green
101

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Lumi » 12 novembre 2019, 21:55


Les Nuggets finissent la saison régulière à la 5ème place, avec un bilan de 51-31.

Ils affronteront les Warriors pour le 1er tour des playoffs. Si on se refère aux affrontements en saison régulière entre les deux équipes, Denver semble être le grand favori pour accéder au demi-finales de conférence. En effet, 4 confrontations, 3 victoires pour les Nuggets. Attention toutefois à l'excès de confiance, Golden State étant une équipe bien dirigée, en atteste leurs récents titres de COY et GMOY.

Chris Webber a été nommé dans la All-League 2nd team.


A quelques jours du début des playoffs, Tyronne Lue a décidé de prolonger aux Nuggets pour 11 812 500 $ sur 3 ans. Il était arrivé depuis Houston en échange de Mike Miller. Suite à cette signature, Lumi a déclaré :
Nous sommes très heureux que Ty' est accepté de rester avec nous après seulement quelques mois au sein de notre organisation. Il sera un élément essentiel de l'avenir de cette équipe, et marchera sur la concurrence !

RowLegion

Franchise Player
Avatar du membre
Pacers
4117

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par RowLegion » 12 novembre 2019, 22:21

Indiana en Playoffs !!

3 saisons... 3 saisons que l'équipe d'Indiana espérée enfin une place en PO, depuis la mise en place du GM.
C'est désormais chose faite !
Dans la ville c'est l'euphorie :

Image

Pas beaucoup de réactions de joie du coté du coach Carter et des joueurs, rien n'est fait et les entraînements continuent.
Persévérance, abnégation et discipline sont au programme afin d'entamer ce 1er tour des PO's.

Jeux 24" : Confrontations fantaisistes : www.basketusa.com/forum/viewtopic.php?f=37&t=2685

V@l

All Star
76ers Liberty Baller
6419

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par V@l » 12 novembre 2019, 23:17

[center]Les trophées de la Saison Réguliere pleuvent sur Golden State, veritable revelation de la nba ![/center]


Image

Image


Quelle saison ! En plus d'un record de franchise et meilleure place (4e) d'une saison reguliere, pour une saison remplie d'essais, les titres de Coach of the Year mais aussi General manager of the Year revenait à la franchise de Golden State !

Les Warriors finissent la saison régulière à la 4ème place, avec un bilan de 53-29, nouveau record de franchise.

Ils affronteront les Nuggets, double champion en titre, pour le 1er tour des playoffs. Denver partira largement favori contre les jeunes Warriors, surtout qu'en SR cela n'a pas été une partie de plaisir de les jouer (1-3). Mais l'essentiel est ailleurs, le projet est posé et l'avenir semble radieux à Oakland vu la jeunesse de l'effectif, sans oublier 2 top picks a venir lors de la prochaine draft (picks 3 et 5 avant loterie).

Coté recompenses, en plus du titre de COY et GMOY, Mike Bibby a été nommé dans la All-League 1st team, et All Defense 2nd team.
, Andrei Kirilenko était nommé dans la All Defense 1st team et Kirk Hinrich etait lui nommé dans la All-Rookie 1st Team
.

Daiv

All Star
Avatar du membre
Magic
6940

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Daiv » 13 novembre 2019, 00:35

Bilan en demi-teinte pour Orlando
Orlando Sentinel

Image

Saison compliquée pour Orlando qui finit avec un bilan de 30 victoires pour 52 défaites, et qui n'aura finalement jamais cru aux playoffs cette saison. Les adeptes du verre à moitié plein souligneront que ça fait 17 victoires de plus que la -calamiteuse- saison précédente. Mais clairement, les objectifs étaient plus élevés que ça. Nous les premiers nous attendions à mieux.

La faillite a été criante au niveau du backcourt. Dès le début de saison, la blessure de Penny a obligé le coach à titulariser le protégé de Daiv, Jay Williams, et le moins qu'on puisse dire c'est que le jeune Dukie n'a absolument pas répondu présent. Lui qui avait montré de bonnes choses la saison précédente s'est montré à des années lumières du niveau qu'on attend d'un meneur titulaire en NBA. De plus, la greffe Dwayne Wade n'a jamais vraiment pris, la faute sans doute à un manque de shooters dans l'effectif, on a vu par la suite que dans une équipe du Heat avec beaucoup plus d'espaces, l'ancien de Marquette s'est montré sur un meilleur jour.

Le traditionnel chamboulement de Noël

Comme d'habitude, quand ça va mal, Daiv passe en mode trader fou. Avec cette fois ci une volonté de construire sur le long terme. Exit Ilgauskas et son gros contrat, symbole de la volonté de win-now de l'été dernier, il ne cadrait pas avec une équipe qui apprenait malgré elle les vertus de la patience. Exit aussi Wade, qui ne laissera ni ne gardera pas des souvenirs impérissables d'Orlando. Daiv a par contre mis la main sur ce qui ressemble fort à la raquette du futur avec le duo Stoudemire-Odom, jeunes, athlétiques, polyvalents.

Il a aussi pu récupérer un vrai meneur en la personne d'Earl Watson en provenance des Mavs. Ce n'est pas flamboyant, mais Watson est un meneur sérieux, qui défend dur, rentre ses tirs extérieurs et organise le jeu. Le genre de joueur capable de s'inscrire sur le long terme dans les plans de l'équipe.

Toutefois, il a eu beau harceler tous les GMs de la ligue, il n'a pas réussi à faire venir LE shooter qu'il manquait à cet effectif. L'objectif était d'installer Penny dans un rôle de 6e homme dès cette année, plus sur le poste 3 que sur le poste 2. Toutefois, l'absence de renfort sur ce poste a forcé le coach à continuer d'aligner Hardaway titulaire au poste 2, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a souvent paru dépassé par la vitesse des extérieurs adverses. La blessure de début de saison a laissé des traces et Penny a sorti de loin la plus mauvaise saison de sa carrière. Et l'absence de shooters fiables n'a clairement pas aidé le frontcourt à s'exprimer au mieux.

Au milieu de tout ça, restent les 2 déçus des awards de fin de saison. Al Harrington déjà, qui avec de meilleurs stats que Jamison paye le mauvais bilan de l'équipe dans la course au titre de meilleur 6e homme. 2e meilleur scorer de l'équipe en sortant du banc, il fait partie clairement des satisfactions de la saison, et des certitudes sur lesquelles le coach pourra bâtir son groupe l'an prochain. Le 2e c'est le rookie Josh Howard qui a manqué de régularité pour faire sa place dans la all-rookie 2nd team mais qui a fait malgré tout une saison rookie correcte comme titulaire indiscutable à l'aile. Un gros travail l'attend cette été, le coach attend de lui qu'il devienne une menace plus sérieuse au shoot extérieur, ça fait partie des clés pour la progression de l'équipe.

Quelle équipe pour l'an prochain?

D'une saison cahotique, l'équipe a quand même des certitudes. Le frontcourt pour l'an prochain semble déjà défini :

C : Stoudemire-Cato
PF : Odom - Harrington
SF : Howard-Penny

Reste le chantier du backcourt. Watson a montré qu'il pouvait avoir l'étoffe d'un meneur titulaire, mais il ne sera jamais un gros scorer d'où la nécessité de lui adjoindre un shooting guard capable de scorer et notamment d'être le sniper qui a tant fait défaut cette année. Et Watson ne jouera pas 40 minutes par match, il faut trouver mieux que Vaughn et Jay Williams pour le relayer, et là encore, il faut un joueur qui puisse être une vraie menace extérieure.

Les scouts du club travaillent d'arrache pied, et ils ont d'ores et déjà ciblé plusieurs prospects pouvant combler l'un ou l'autre de ces 2 manques à la prochaine draft. Ensuite, il restera la MLE pour dégotter le 2e. Hormis ça, une fois n'est pas coutume, on peut s'attendre à une intersaison assez calme du côté de chez Mickey.

Clap de fin pour The Dream

Image

A 41 ans, la présence d'Hakeem Olajuwon dans le roster du Magic cette saison a été anecdotique : 5 matchs joués, 3pts et 1 rbd de moyenne. Mais l'histoire est belle, un retour au club après que Daiv lui ait permis de devenir l'athlète africain le mieux payé de l'histoire du sport professionnel (en lui proposant un contrat max de 6 ans absolument déraisonnable à l'été 97 alors qu'il avait déjà 34 ans, contrat qu'Orlando n'a supporté que pendant 2 mois). Toutefois, il y avait de l'émotion lors de la réception des Spurs pour le dernier match de la saison hier soir, le public lui réservant une longue standing ovation après son discours de la mi-temps. Pour l'anecdote, Coach Brown lui a même proposé de fouler le parquet une minute ou deux, mais son lumbago lui faisait vraiment trop mal. S'il n'a pas clairement annoncé sa retraite, il serait vraiment surprenant de le voir de nouveau dans un roster à la reprise.
FFL, forum francophone spécialisé dans les Fantasy Leagues (NBA, NFL, NHL,...)
24" Basket League : ORLANDO MAGIC, "what if" Penny Hardaway

sebduth

Franchise Player
Avatar du membre
SuperSonics
2403

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par sebduth » 13 novembre 2019, 10:19

Image


Fin de saison régulière : les Supersonics au rendez-vous

Image

Avec un effectif déjà étoffé, et la draft de LeBron James, les Seattle Supersonics étaient attendus très haut dans la Conférence Ouest et ils n'ont pas déçus : ils remportent le titre de conférence, avec 4 victoires d'avance sur les Bucks, qui ont laché le dernier mois.

Titre de conférence accompagné logiquement du titre de Rookie of the Year pour LeBron James, tandis que le reste de l'équipe est complètement oublié, comme d'habitude, par les votants au All-NBA et All-Defensive teams (malgrè notamment la 3ème efficacité défensive collective de la Ligue).

Plus moyen de se cacher, les Supersonics visent le titre. Mais pas de fanfaronnade pour autant, la concurrence est forte, très forte, et le GM voit un peu le mal partout :
Déjà nous sommes conscients que les Bucks, s'ils n'avaient pas abandonné cette fin de saison, nous auraient probablement devancés.
Ensuite les Nuggets sont les double champions en titre, on ne se fait pas d'illusion, leur saison régulière est trompeuse et ils seront redoutables.
Puis les Spurs, dont nous n'oublions pas, au delà de leur effectif de qualité, qu'ils ont bénéficié d'un appui arbitral scandaleux la saison dernière.
Et enfin les Warriors, dont on se demande sérieusement, entre les cadeaux de picks des Sixers, la free agency fort généreuse, et les trophées de fin de saison là encore fort généreux, si la Ligue n'essaie pas de produire son nouveau chouchou marketing, puisque leurs chouchous des Spurs peinent à valider les cadeaux des instances. Si l'arbitrage s'en mêlent face aux Nuggets ou à nous au second tour, les doutes ne seront plus permis.

Bref, passer cette conférence Ouest semée d'embûches me paraît compliqué. Et si on arrive aux Finals... bah les Knicks et Bulls auront l'avantage du terrain, donc bon...

Parano le GM ? Non jamais.

marmite

Celtics
14624

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 13 novembre 2019, 12:34

Sauce Dallas News
Image
La nouvelle est tombée hier soir : grâce à une très belle fin de saison, Dallas a décroché sa deuxième qualification consécutive en playoffs.

Tout n'a pourtant pas été de tout repos cette saison : en dépit d'une signature (Bruce Bowen) jugée très bonne l'été dernier, la mayonnaise n'a pas pris à Dallas puisque Bowen ne s'est jamais réellement habitué à sa nouvelle équipe et qu'il a été transféré au bout d'une demi-saison.
"Je n'ai jamais digéré l'attitude de Bruce. On l'a traité aux petits oignons", proteste marmite tout en rappelant que Bowen était "comme un fils" pour lui.
Pire encore, Pau Gasol puis Anthony Parker - justement arrivé contre Bowen et Greg Buckner - se sont tous les deux blessés, le premier au début de la saison et le second en toute fin. Tout cela n'a bien entendu pas contribué à porter la franchise la plus populaire du Texas là où on l'attendait l'été dernier.

Dallas se retrouve donc néanmoins en playoffs, ayant su résister aux coups de boutoir des Lakers et des Rockets tout en profitant de la chute des Kings, et sera donc opposé aux Bucks en vertu du septième seed décroché.

Les observateurs n'ont eu que très peu d'occasions de voir le cinq Gasol - Marion - Prince - Parker - Ridnour au complet, mais du côté de la franchise, certains ne cachent pas qu'ils croient à l'upset :
"Je pense que nous avons tout pour mettre les Bucks dans la sauce, avance ainsi marmite. De là à dire que nous allons les hacher menu, il y a un pas que je ne franchirai pas, mais j'ai entièrement confiance en notre coaching staff pour mijoter quelque chose. Les ingrédients sont là. Et puis, pour rester dans le champ lexical de la bouffe, on sait tous que le GM des Bucks a l'habitude du choke."
Alors, ces playoffs 2003-04 seront-ils un In'n'Out pour les Mavericks ? En tout cas, avec de telles paroles, il faudra désormais assumer ou la confrontation pourrait tourner en eau de boudin, et la note n'en serait alors que plus salée.

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2943

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 14 novembre 2019, 00:20

Image

Image

Réalisé à partir de vos votes.

Résultat brut :
1. New York (=) : 129pts
--
--
2. Milwaukee (+3) : 114pts
--
--
--
3. Chicago (+3) : 98pts
--
4. Seattle (=) : 91pts
5. San Antonio (-2): 90pts
--
--
--
--
--
--
--
--
6. Denver (-4) : 46pts
--
7. Cleveland (=) : 38pts
--
--
--
8. Toronto (+4) : 22pts
--
9. Phoenix (+5): 14pts
10. Golden State (+3): 13pts
11. Détroit (NEW): 11pts
12. Dallas (-4) : 7pts
13. New Jersey (-4) : 6pts
13. Atlanta (NEW) : 6pts
15. Sacramento (-5) : 3pts

Sortie du ranking : Los Angeles (11e), Philadelphie (15e), New Orleans (16e), Houston (17e)

SylvesterTemple

Bucks
Avatar du membre
Deer District
15516

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 15 novembre 2019, 10:28

Nouvelles éditions du Sylvie BucksTime !

Image

Image
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

SylvesterTemple

Bucks
Avatar du membre
Deer District
15516

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 15 novembre 2019, 10:46

Image


WojVester TemplESBN, per sources.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

marmite

Celtics
14624

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 15 novembre 2019, 12:19

Louis Vuitton 24" Basket League Awards 2003-04
Image

Pour cette nouvelle édition des 24" Basket League Awards, 18 GM ont voté.

Voici tout de suite les résultats :


GM Of The Year :
Pour ce premier trophée, on a une égalité parfaite entre six GM ! 2words, Alexis, hgiv13, Maloj, SylvesterTemple et V@l ont été récompensés par leurs pairs, récoltant 3 premières places chacun. Derrière, c'est sebduth qui récolte trois secondes places. On a à nouveau une égalité pour la troisième place avec DaV'z, Galdosh, jujug, Lumi et un détroit soleil qui récoltent chacun une voix pour la troisième place.

Le classement complet :

1es places :
2words, Alexis, hgiv13, Maloj, SylvesterTemple et V@l - 3
2es places :
V@l - 4
sebduth, hgiv13, Alexis - 3
2words, SylvesterTemple - 2
un détroit soleil - 1
3es places :
SylvesterTemple - 4
sebduth, V@l - 2
un détroit soleil, Maloj, Lumi, jujug, hgiv13, galdosh, DaV'z, Alexis - 1
Coach Of The Year :
Pour ce deuxième trophée, c'est un détroit soleil qui a été récompensé par ses pairs, récoltant 4 premières places. Il est suivi de2words qui récolte 6 secondes places, et de v@l, galdosh et hgiv13 qui récoltent 3 troisièmes places.

Le classement complet :

1es places :
Un détroit soleil - 4
Sebduth - 3
Shoot-on-you, v@l, 2words - 2
Maloj, KekeDeluxe, jujug, galdosh, daV'z - 1
2es places :
2words - 6
Alexis, DaV'z, Kekedeluxe, Maloj, sebduth, Shoot-on-you, SylvesterTemple, Tikette, un détroit soleil, V@l - 1
3es places :
v@l, galdosh, hgiv13 - 3
un détroit soleil - 2
SylvesterTemple, Shoot-on-you, Sativa, Rhea, Maloj - 1
MVP :
Pour ce premier trophée individuel, la palme revient à Elton Brand, qui a reçu 7 votes. Il est suivi par Dirk Nowitzki, récompensé de 5 votes, puis par Mike Bibby et Ray Allen qui en ont reçu 2. Tim Duncan et Vince Carter reçoivent une voix.
ROY :
Pour ce deuxième trophée individuel, la palme revient à LeBron James, qui a reçu 16 votes. Il est suivi de Dwyane Wade qui en a reçu 2.
MIP :
Pour ce troisième trophée individuel, la palme revient à Dirk Nowitzki, qui a reçu 3 votes. Il est suivi de Joe Johnson, Antawn Jamison et Elton Brand, cités 2 fois. Brian Grant, Carlos Arroyo, Frd Hoiberg, Matt Harpring, Baron Davis et Jamal Crawfordsont tous cités une fois.
DPOY :
Pour ce quatrième trophée individuel, la palme revient à Marcus Camby, qui a reçu 12 votes. Il est suivi par Tim Duncan et Elton Brand, cités 2 fois, puis par Kerry Kittles et Jerome James qui reçoivent une voix.
6MOY :
Pour ce cinquième et dernier trophée individuel, la palme revient à Peja Stojakovic, qui a reçu quatre votes. Il est suivi de Steve Francis, cité 3 fois, puis de Jamal Crawford, Zydrunas Ilgauskas et Antawn Jamison, cités 3 fois. Rasual Butler, Jason Richardson, Al Harrington et Stephen Jackson récoltent tous une voix.

Le résumé des trophées :
GMOY : 2words, Alexis, hgiv13, Maloj, SylvesterTemple et V@l sont co-gagnants
COY : un détroit soleil
MVP : Elton Brand
ROY : LeBron James
MIP : Dirk Nowitzki
DPOY : Marcus Camby
6MOY : Peja Stojakovic
Communiqué officiel de l'organisation de ces trophées :
Au vu de l'échec embarrassant (six co-gagnants du trophée le plus prestigieux), notre sponsor Louis Vuitton a décidé de ne pas renouveler le partenariat et de se désengager.

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2943

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 15 novembre 2019, 21:46

San Antonio sous le choc

Sous le choc de l'équipe des Suns, plus précisément. Alors que l'optimisme était présent partout au sein de la franchise, le début de ces playoffs se sera révélé très douloureux pour la franchise texane. En deux matchs, tous les espoirs de titre qui s'envolent.

Cela a débuté lors du premier match des playoffs. Après 36 minutes de jeu et un score de 97-59 pour San Antonio, Stephen Jackson reçut une charge dans le dos d'une extrême violence de la part d'Isiah Rider (2/14 ce soir-là). Le match finira en roue libre, et l'arrière-ailier de talent aura peut-être conclu son aventure texane par une sortie à 7pts-2rbds-2ass-1st à 67% en 18minutes pour une victoire en playoffs. Stephen Jackson sera en effet free agent cet été, et en plus de soigner son disque (un peu moins de 2 mois) il sera courtisé par diverses franchises dont SA. Une rumeur de S&T circulait depuis quelques jours.

Après cette première victoire sans bavure face aux quinquagénaires de l'Arizona mais entachés de cette vilaine faute d'Isiah Rider, les joueurs de San Antonio avaient à coeur d'enfoncer Phoenix et d'y mettre la manière. 23e minute, 67-40, le match livré par les Spurs d'un Dirk Nowitzki de gala est à la hauteur des espérances pour une foule exaltée. C'est ce moment-là que choisit Antoine Walker, son vis-à-vis à 3/10 au shoot à cet instant précis, pour écraser littéralement la jambe de l'allemand sur un contact loin du ballon et des yeux des arbitres. Fracture nette et echauffourée immédiate, Tim Thomas envoie une grosse patate dans l'oeil droit d'Antoine qui finira la soirée à 5/19 au shoot. Les arbitres laisseront couler, dépassés par les évènements.

C'est ainsi qu'après deux victoires sans discussions, portés par un Ginobili à 30pts 8rbds 5ass 2stl à >70% de TS et un Tim Thomas à 28pts 8rbds à 57% à 3pts, la franchise texane a déjà perdu tout espoir de titre, sauf hécatombe sur les autres favoris. Il ne reste qu'une chose à faire, finir le travail commencé par Dirk et Stephen et leur rendre hommage en battant les Suns de Phoenix. Un groupe est né ce soir !
(tout le monde peut être tradé, rajoutera le GM)

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Lakers
2545

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 16 novembre 2019, 19:55

Les Lakers vont rebondir
Image

Alors que le 1er tour des Playoffs se déroulent dans une relative indifférence médiatique, peut-être liée aux absences de franchises historiques comme les Celtics, les Sixers, Magic, Heat, Rockets et bien sûr surtout les Lakers, ces derniers profitent de leurs vacances anticipées.

Comment une équipe qui dispose du meilleur joueur du monde (Vince Carter), d'un jeune pivot extra-ordinaire (Yao Ming), et de nombreux bons joueurs (Van Horn, Brad Miller, Arroyo ...) a-t-elle pu se retrouver dans cette situation ?

Le début de saison a vu une avalanche de blessures (Yao, Miller puis Arroyo) contrarier les ambitions du jeune GM. La suite, dans une conférence Ouest tellement supérieure à l'Est, s'est mieux déroulée, les Lakers terminant même avec un bilan équilibré (41-41) que peu osaient évoquer.

Vince Carter, si le bilan collectif avait été meilleur, aurait fait un très bon MVP. Il se consolera avec le titre de meilleur scoreur (29,7ppg).

Yao Ming a eu du mal à revenir de sa vilaine blessure, mais a bien terminé la saison.

Carlos Arroyo, quasi-rookie après 2 saisons presque blanches à Las Vegas, a montré de belles qualités qu'il devra confirmer l'an prochain.

Keith Van Horn, maladroit en début de saison comme souvent, a bien redressé la barre.

Turkoglu et Peterson, en fin de contrat, ont été relativement adroits à 3 points, on n'en attendait pas plus de leur part.

Brad Miller, de son côté, n'a jamais réussi à trouver comment faire bénéficier son équipe de son talent indéniable.

Jason Collins, surtout sollicité en début de saison lorsque les Lakers voyaient leurs intérieurs tomber un à un, a répondu présent, notamment en défense.

On peut aussi noter que les Lakers ont su poser de nombreux problèmes à de grosses équipes lorsqu'ils étaient au complet (Bucks, Bulls, Sonics, Hawks, Nuggets ...)

4ème attaque, mais 20ème défense, les axes d'amélioration pour les Angelinos ne sont guère mystérieux.
Cet été, on devrait voir Turkoglu, Peterosn et DerMarr Johnson rempiler. Sans leurs picks, les Lakers devront chercher à la FA le défenseur qui leur fait défaut.

Le déclin possible des Kings, des Nuggets ou encore des Suns pourrait nous permettre de revoir très bientôt les Lakers en PO, tant l'axe Carter/Yao semble promettre des lendemains qui chantent.

Pendant ce temps, on voit les favoris souffrir lors de ce premier tour de Playoffs qui s'annoncent très indécis. Webber blessé, effectif vieillissant, les Nuggets vont avoir bien du mal à réaliser le threepeat, Les Knicks, où tout repose sur la paire Duncan/Shaq, souffrent face aux très modestes Pacers (qui seraient en vacances depuis longtemps s'ils n'évoluaient pas dans une conférence en bois). Les Bulls, comme à leur habitude, n'arrivent pas à reproduire en PO ce qu'ils peuvent faire en SR lorsque les défenses sont mois resserrées. Les Bucks, toujours très Ray-dépendants, ont commencé à choke dès le premier match à domicile. Sans Nowitzki, les Spurs n'ont plus guère d'espoir. On se dit même que si les Lakers n'avaient pas connu ce trou d'air en Janvier/Février, ils auraient eu un coup à jouer pour le titre ...
DLGM 6 : James Harden - Marcus Smart - Otto Porter Jr - John Collins - Steven Adams + Kurucs, Morant, Baynes, MPJ, Matthews

Maloj

Franchise Player
Avatar du membre
Raptors Nation
2788

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Maloj » 17 novembre 2019, 10:51

Rapts / Cavs

Cleveland touché...

Toronto, 3em de conférence, attaque donc pour la première fois depuis 3 ans une série de PO à domicile et accueillent les Cavs, 6em.
Orphelins de James Posey depuis presque 3 mois, les Raptors affrontent un Cleveland avec un Eddie Jones diminué.

1ere grosse surprise dans le Starting 5 des visiteurs avec Eric Piatkowski titulaire à l'aile et Eddie Jones repoussé poste 2.
Les Raptors quand à eux réitèrent leurs confiance en l’inépuisable Bob Sura au poste 3, avec Bryon Russel en backup principal.

Malheureusement pour eux, la stratégie des Cavs fut un échec et les hommes de l'Ohio ont prit l'eau de toutes parts durant 96 minutes.
2 Games, 2 Victoires Toronto et aucuns QT remportés par Cleveland. Direction l'Ohio pour le G3 et G4

mais Cleveland pas coulé...

Propos rapportés de Maloj, GM de Toronto après le G2.

"Les gars ont fait le job à la maison, c'est l'essentiel. Déjà qualifiés ? Non, vraiment non, je pense que sur ces 2 Games, Cleveland a sous estimé notre capacité à compenser la perte de James Posey tout en étant compétitif, et du reste tout a très bien fonctionné pour nous. Bob a montré qu'il était ce joueur toujours fiable en PO, et Bryon reste très solide à son poste malgré son age.
Mais la série n'est pas finie, Cleveland a des joueurs de grands talents, il faut gagner encore un match, et rien ne sera facile la bas. Vous savez, le plus dur pour Toronto n'a jamais été de prendre la téte dans une série, mais de la conclure."
NEW : Le CONCOURS PRONOS NBA 19-20 ... https://www.basketusa.com/forum/viewtop ... =33&t=2811

marmite

Celtics
14624

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 20 novembre 2019, 00:01

Les Mavericks (7) décapitent les Bucks (2) - Quelques images des festivités à Dallas

Quel upset ! Les Mavericks se sont débarrassés des Bucks en quatre matchs et affronteront le vainqueur de la série Spurs-Suns. Après les deux premiers matchs à Milwaukee, les deux équipes étaient retournées se préparer dos à dos pour les deux confrontations à venir.

Contre toute attente, Dallas a réussi l'exploit en battant la tête de série numéro 2 de l'Ouest. Le GM des Mavs, marmite, a réagi :

"C'est une vraie surprise, pour tout vous dire je l'ai appris quelques heures après car j'étais en train de manger une raclette. Mon homologue SylvesterTemple m'avait assuré qu'il voyait des faiblesses dans son effectif, mais j'ai supposé qu'il voulait ôter un peu de pression des épaules de son équipe déjà fragilisée par pas mal d'échecs. Mais oui, pour être franc, je croyais en nos chances mais je pense que le résultat final est sévère pour les Bucks."

Il faudra désormais se préparer à affronter San Antonio ou Phoenix, qui disputeront le match couperet jeudi soir. L'occasion de se reposer ?

"Le repos ? On est dans un jeu, tout ça c'est virtuel, le repos des joueurs ça n'a aucun impact, c'est complètement con comme question."

Quoi qu'il en soit, après une saison régulière décevante et tronquée par les blessures, on peut déjà affirmer que ces playoffs sont réussis :

"Clairement, c'est une réussite. Je pense que l'arrivée d'Anthony Parker a eu un gros, gros effet sur le roster. Quand je pense que c'est la blessure de Pau dès le début de la saison qui nous a donné envie d'aller chercher un upgrade sur le backcourt... Sans ça, Anthony ne serait peut-être pas arrivé. Et dans le même temps, je suis ravi de voir que Bruce Bowen et Greg Buckner se sont bien intégrés à Denver."

sebduth

Franchise Player
Avatar du membre
SuperSonics
2403

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par sebduth » 20 novembre 2019, 17:09

Image


Les Supersonics (s')inquiètent

Image

Les playoffs battent leur plein et les favoris inquiètent. Seules 2 franchises ont passé le 1er tour en 4 matchs, 2 franchises qui n'avaient pas l'avantage du terrain. Les Bucks, grandissimes favoris des bookmakers à l'Ouest pour une place aux Finals, se sont même faits sortir sèchement par les Mavs.

A Seattle le titre de champion de conférence est déjà oublié tant ce 1er tour face aux Kings ressemble à un chemin de croix.
Sans la blessure de Stoudamire on serait déjà dehors
Notre raquette ne domine plus personne, Dampier et LaFrentz ne sont pas complètement revenus de l'infirmerie
LeBron est encore trop tendre pour mener cette équipe
Tels sont les propos recueillis de ci de là dans les rues de Seattle auprès des supporters, pleins d'espoir mais également lucides.


Du côté des dirigeants, le silence est assourdissant, la pression est maximale. Mais les insiders sont formels : les Supersonics vont mettre le paquet, personne ne sera économisé, toutes les forces seront jetées dans la bataille.

Image

A l'occasion de ce match 5, chaque spectateur de la Key Arena se verra offrir un cierge

Shoot-on-you

Franchise Player
Avatar du membre
Lakers
2094

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Shoot-on-you » 22 novembre 2019, 13:04

Lamond Murray 1er sur le départ



Lamond Murray sur le marché en échange :

- un pick top 7 2004
- un package pick top 8-15 2004 + un autre jeune/ pick intéréssant
- jeune(s) à potentiel et/ou pick a fort potentiel

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
184

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 22 novembre 2019, 14:20

Image
Chez les Spurs, Stephen Jackson pourrait être disponible en sign & trade. Toute contrepartie sera étudiée. Jackson est un ancien #2 de sa draft, prometteur tant par les stats que le potentiel avant d'arriver à San Antonio où il a dû composer avec un gros partage des responsabilités.
Quelques informations du côté de Portland :
- le FO garde un œil sur la cuvée 2004 même si il n'ont pas de pick.
- Radmanovic, Barnes et Diaw sont considérés intouchables, tandis que Hunter et Blake sont précieux pour le staff.
- après une saison pleine de Grant Hill, le staff se félicite de son travail et le FO serait à la recherche d'un retour sur investissement concernant le joueur.
- des vétérans comme Anstey, Szczerbiak ou Hoiberg ne seront pas retenus en cas d'offre satisfaisante.
- le FO se questionne sur les options de Danilovic, Blaylock et Abdul-Rauf. Le total représente un peu plus de $20M, et sauf si une équipe souhaite alléger ses finances sur le long terme, les joueurs rejoindront le pool des FA.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
184

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 23 novembre 2019, 15:30

Image
Le Magic est très satisfait de son frontcourt qu'il juge "prêt à démarrer la saison", et recherche au moins 2 renforts extérieurs capables d'apporter des garanties solides à 3P : un pur SG capable de jouer titulaire, et un sixième homme au profil de combo guard. Orlando compte recruter ces deux profils via la draft et sur le marché avec la MLE, mais reste à l'écoute de toute proposition. Cependant, Watson, Howard, Odom, Stoudemire, Hardaway et Harrington sont considérés comme des cadres par le FO et ne sont donc pas disponibles sur le marché.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

Lumi

Rookie
Avatar du membre
Bleed Green
101

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Lumi » 26 novembre 2019, 12:11

Fin de la dynasty Nuggets
Les Denver Nuggets se sont fait éliminer en demi-finales de conférence par les Supersonics, 4-1. Seattle était clairement la meilleur équipe, le coaching staff n'ayant pas trouver la solution pour imposer son jeu à l'adversaire. A cela s'ajoute la blessure de Chris Webber, qui l'a limité sur les premiers matchs de la série. Malgré tout, les Nuggets on su sauver l'honneur en s'imposant dans le match 4, avant que le jeune LeBron James marque 40 points dans le match 5 pour clore la série.

Les Nuggets, double champion en titre, étaient sur la fin d'un cycle, et d'après nos insiders, le front office avait deja commencé a préparer "l'après" depuis plusieurs mois, en atteste le transfert d'Anthony Parker en milieu de saison, premier mouvement d'un "soft rebuild" voulu par Lumi.

sebduth

Franchise Player
Avatar du membre
SuperSonics
2403

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par sebduth » 26 novembre 2019, 17:52

Image


les Supersonics éteignent la Lumi-ère

Image

Après s'être fait diablement peur au 1er tour face aux Kings, les Supersonics n'ont pas fait de détail au 2ème tour face aux Nuggets, doubles champions en titre. Victoire nette 4-1 et première qualification pour les finales de conférence depuis que le gm sebduth est en poste.

Une victoire nette que l'on doit en partie à un Chris Webber diminué en face, mais surtout à une équipe qui monte collectivement en puissance, notamment derrière des joueurs retrouvés, le 1er d'entre eux étant Raef LaFrentz.

Après un 1er tour poussif, en retour de blessure, à 17 points et 7 rebonds, LaFrentz a considérablement haussé le curseur : 24 points et 9 rebonds face aux Nuggets, tout en maintenant ses 3 contres de moyenne.

A côté de lui, Raja Bell a largement profité du matchup pour tourner à 20 pts, 4 rbds, 5 passes sur la série. Stats atténuée par un dernier match où Paul Pierce a été repositionné sur lui.
Enfin LeBron James, assez discret en début de série au service de LaFrentz et Bell, a réalisé le carton de la série avec 40 pts, 9 rbds et 5 passes pour le dernier match.

Des ajustements auront sans doute encore lieu pour la suite, mais la franchise est en ordre de marche pour aller le plus loin possible.

Image

Ca, c'était avant.

marmite

Celtics
14624

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 29 novembre 2019, 09:26

Nuit d'émeutes à Dallas
Image

Partout dans la ville hier soir ont eu lieu des émeutes après l'élimination en playoffs des Mavericks au profit des rivaux texans de San Antonio.

Des groupes de gens s'en sont même pris à quelques statues en l'honneur de marmite, alors même que ces statues avaient été érigées il y a une quinzaine de jours en remplacement de toutes celles qui étaient apparues dans la ville il y a quelques années pour nunu, l'ancien GM.

C'est une élimination incompréhensible qui a déclenché cela. Dallas s'est en effet inclinée 3-4 alors qu'ils avaient plutôt les faveurs des bookmakers après la blessure de Dirk Nowitzki.

Selon nos sources, ni marmite ni son rival Alexis n'ont réussi à tirer de quelconques enseignements de cette série, mais l'un poursuivra son parcours là où il était attendu tandis que l'autre pourra se féliciter d'être passé si près des Finales de Conférence si tôt dans son projet.

La police a fait ce qu'elle pouvait pour contenir les mouvements de protestation, et un homme nommé Sentenza a été arrêté. Ce dernier courait nu avec plusieurs cocktails Molotov dans les mains.

"Dans les deux cas j'aurais fini par faire ça."

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
2943

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 30 novembre 2019, 22:32

Clap de fin à SA


L'épopée des Spurs, sans leur leader allemand Dirk Nowitzki et un de ses lieutenants Stephen Jackson, blessés lors des deux premiers matchs contre Phoenix, s'est finalement achevée en finale de conférence. Un bilan plus qu'honorable que nous pouvons découper ainsi, depuis les blessures :
1W 2L face à Phoenix (loses serrées à l'extérieur)
4W 3L face aux Mavericks (avantage terrain conservé tout du long de chaque côté) avec de très belles wins et une défaite très violente (-40)
4L face aux Sonics

Passer l'obstacle Phoenix en se basant essentiellement sur Tinsley à la mène, Ginobili à l'arrière, Tim Thomas à l'aile et Jelani McCoy dans la raquette, est un joli accomplissement, comme celui d'éliminer les Mavericks de Gasol, Marion qui a vécu une année difficile, Anthony Parker et Luke Ridnour le rookie au terme d'une série très disputée. Sans constituer des exploits pour autant, car le niveau de l'équipe restait élevé si les joueurs en place dans le roster évoluaient au très bon niveau qui est le leur, parfois masqué par la présence de la star allemande à leurs côtés. Faute d'une rotation suffisante (8 joueurs alignés seulement pour 7 avec du temps de jeu prévu) les organismes ont fatigué, et cela a fini par craquer face à l'équipe complète de Seattle. -10 sur tous les derniers 1/4 temps de la série, avec les deux derniers matchs qui ont basculé du mauvais côté sur ces 12 minutes fatales.

Moochie Norris et Othella Harrington 7e & 8e hommes en playoffs et un temps de jeu trop inéquitablement réparti ont fini par être fatals/fataux. Un roster trop court, dû notamment à deux blessures, cela sera la lacune à combler cet été. Trois rookies sont ainsi notamment attendus dans le roster (13e, 22e, 35e).

Côté joueurs sur ces PO (mes joueurs d'intérêt):
- Tinsley : 11,5pts, 8,5passes pour un a/to de 4, et 1.5stl en 35mins pour un faible TS% de 45.5. Playoffs décevants pour Jamaal, que l'on attendait à un niveau supérieur en l'absence du patron. Une défense plus incisive, une efficacité un chouilla meilleure en maintenant ta gestion de la balle et ta vision des petits espaces.

- Raul Lopez: 6pts 3passes pour un a/to de 2,6 et 0.7stl en 20mins, un TS% correct à 50. Playoffs satisfaisants pour le rookie backup. Maintenir ce niveau sera déjà très bien !

- Ginobili : 25 -7- 6 avec a/to à 1.8, 2stl en 41min avec TS% à 59%. Il a su élever son niveau de jeu depuis la blessure de Dirk avec un beau volume, une belle efficacité et son côté all-around habituel, grosse défense. Le costume de FP est un poil trop grand pour lui bien évidemment, mais c'est un lieutenant en or massif.

- Tim Thomas: 27 -8.5 -1stl en 39mins, 61% de TS%. Exactement le même constat que pour Ginobili, il a assuré du tonnerre en l'absence de Dirk, et ces deux lieutenants ont su maintenir l'équipe à un super niveau pour passer avec brio les obstacles croisés sur la route.

- McCoy: 11 -9.5- 2blk-0.6 stl en 33mins à TS% correct 50% et 15.4 de RR. Le niveau affiché par Jelani était celui attendu et espéré, une belle présence inside défensivement, idéale à côté de Dirk. Malheureusement sans son compère talentueux, la raquette a drastiquement chuté en niveau avec l'insertion d'Othella à la place d'ailier fort, mais Jélani est resté fidèle au poste et au niveau attendu.

- Ilgauskas: 16 - 7 - 2blk 0.6stl en 33mins, avec excellent TS à 58% et RR à 11. Même topo, niveau attendu, du gros scoring from bench à belle efficacité, belle présence défensivement mais légère faiblesse au rebond. Qu'il garde sa forme sur les deux ans qui viennent !

Enfin un petit mot sur Dirk, 2 matchs seulement, 20pts en 23mins à 67% de TS, 14 de RR, un +- de 53 qui ne veut rien dire de par le faible échantillon, sinon que sa présence a manqué aux Spurs face aux Sonics notamment. Qu'il soigne sa blessure et revienne non pas plus fort, mais déjà aussi fort !

Petit tour des +- sur ces PO pour les joueurs dans la rotation sauf les blessés :
titulaires: +6 tinsley, +6 gino, +5 tim, +3 Mccoy, +2 othella
banquette: -8 Raul, +2 ilgauskas, -6 moochie, -13 harris


Stephen Jackson sur le départ ? Idem pour Ilgauskas ?

Alors que l'arrière-ailier de 26ans, ancien numéro 2 de draft, sera Free Agent Restricted cet été, il se murmure que la franchise de San Antonio souhaite négocier un sign&trade avec une franchise intéressée. Un upgrade à la mène couplé à Jamaal Tinsley semble peu probable, les pistes menant à Mike Bibby & Jason Terry ayant fait chou blanc et celle menant à Luke Ridnour semblant vaine, et c'est autour de futurs choix de drafts que le joueur devrait partir évoluer sous de nouvelles couleurs cet été.

Concernant Zydrunas, l'avenir est moins tranché. L'imposant intérieur de 29a a encore 2 ans de contrat garantis, et un départ n'est simplement pas écarté. Si la franchise est contactée pour s'attacher ses services en échange d'un first pick présent ou futur, ou d'un joueur (jeune ou moins jeune), elle ne sera pas fermée à l'idée mais cela n'est pas une priorité pour le club. Le lituanien apporte notamment du scoring efficace en sortie de banc et peut rester dans ce rôle de 6th man jusqu'à la fin de son deal.

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
184

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 04 décembre 2019, 14:02

Image
Selon certaines sources, les Nuggets seraient prêts à écouter les propositions pour un sign & trade de Chris Webber.
Les Warriors seraient disposés à négocier un deal pour un très bon pivot en échange de Shane Battier et des picks 5 et 7.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

Un détroit soleil

Pistons
Bad Boys Pistons
1586

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Un détroit soleil » 04 décembre 2019, 19:57

MOCK DRAFT 2004



A peine le titre des Knicks acté après de superbes finales contre les Supersonics que le prochain grand événement NBA toque à la porte. Lebron "the chosen one" James a grandement influé sur la très belle aventure de la franchise de Seattle. Quel joueur de la prochaine draft va pouvoir lui emboiter le pas et pousser directement un contender au statut de favori ? Lequel va stater dans une équipe des bas fonds ? Lequel ne va pas répondre aux attentes au cours de sa première année ?
Les GM sont au téléphone, contactent les scouts, les fans sont en ébullition et la draft 2004 s'apprête à être très profonde malgré quelques doutes sur l'opportunité d'y trouver un véritable franchise player à l'heure actuelle.
Pour ce petit jeu, le GM des Pistons s'est à nouveau livré au jeu des pronostics et de la mock Draft, afin de présenter les profils et corrélations avec les attentes de franchises.

1. CHARLOTTE HORNETS : Kevin Martin (Western Carolina)

Image

Les Charlotte Hornets ont tout à refaire, tout à reconstruire. Le seul joueur valable ? Dahntay Jones. Les autres sont soit bien trop jeunes ou bien trop vieux. Un bilan conclu sur un 11-71 horrible pour tous les fans de frelons qui étaient plus proches des mouches cette année. Manque de pot pour Jones, le plus gros talent offensif de cette draft joue à son poste et ce n'est pas lui faire injure que de penser qu'il risque de souffrir de la comparaison. Tout le monde sait que les Hornets visent un certain point guard sur la prochaine draft, l'idée de récupérer un gros talent offensif, capable de se poser en leader au scoring d'une équipe à la peine cette saison serait une véritable bouffée d'air frais. L'histoire serait d'autant plus belle que Martin resterait donc dans son état de Caroline. En attendant d'être servi par un certain Chris ? Le rendez vous semble déjà pris.

Alternative : Andre Iguodala
Le GM peut également partir sur un joueur all around Si il n'a pas le pedigree ou les atouts d'un James, il en demeure pas moins qu'il est le joueur le plus proche au niveau profil du "Chosen One". Le first pick devrait se jouer entre lui et Kevin Martin.

2. NEW ORLEANS PELICANS : Andre Iguodala (University of Arizona)

Image

Les Pelicans jouissent d'une certaine bénédiction au jeu de la draft et son GM devrait fortement vérifier le téléphone de sa femme. Néanmoins on peut se douter qu'il troquerait encore aisément madame contre quelques autre picks de haut de classement et une priorité grillée à tour de bras depuis 2 ans. Après Melo en 3e position les voici donc positionné en 2nde place et c'est relativement mérité. Les Pels ont toujours tout donné sur le parquet, loin d'être une équipe réputée pour tanker et les voici récompensés de bien belle manière. Anthony et Boozer semblent constituer de véritables locks, Parker pose question et des vétérans occupent les deux autres postes. Dans une question d'équilibre on verrait bien les dirigeants de Louisiane choisir Andre "Iggy" Iguodala. Un corps déjà fait pour la NBA, une polyvalence rare qui n'est pas sans rappeler un certain first pick de la saison dernière (et ROY en titre accessoirement) et un potentiel défensif assez terrifiant. Quoi de mieux pour s'installer au poste 2 (en lieu de place du vieux Stackhouse) entre deux éléments offensifs que sont Boozer et Anthony.

Alternative : Dwight Howard/Devin Harris/Trade down
Dwight Howard bien entendu si celui ci n'est pas pris en first pick, sera obligatoirement dans la discussion. On parlait de défense et celui ci en est le meilleur représentant sur cette draft. On peut également envisager la sélection d'un Devin Harris au poste de meneur afin d'entériner le projet Parker qui semble vraiment avoir du mal à passer un step si les Pelicans décident de ne pas lui laisser de nouvelles chances. Enfin entre la draft profonde et un potentiel franchise player (Anthony) dans ses rangs pourrait pousser New Orleans a trade down pour plus de matière. Boston et Golden State se poseraient dès lors en candidats éventuels.

3. MIAMI HEAT : Devin Harris (University of Wisconsin)

Image

Si le trade de Kittles du coté des Knicks semblent avoir sourit à chacune des parties il y a quelques jours avec ce titre, c'est maintenant au tour du Heat et de son GM d'avoir la banane. Autre franchise, autre montée dans la draft à la barbe d'autres GM. Le Heat a longtemps été à la lutte pour les PO cette année et il est très difficile d'évaluer la direction de son GM. Wade a été récupéré et joue au poste de PG (ce qui à mon sens est loin d'être une véritable bonne idée). Est ce que cela va continuer l'année prochaine? Autour, Ford, Dunleavy, West et Kaman forment la jeune garde de cette équipe. Un starter bien juvénile auquel va de nouveau s'ajouter un rookie. Nous faisons le pari d'une sélection de Harris en 3e position. Si celle ci peut parait quelque peu inattendue, il serait mieux pour le Heat d'assurer la mène au cas ou le projet avec Wade ne fonctionnerait pas. L'un et l'autre pouvant jouer au poste 1 et 2 (pas forcément de façon très concluante selon moi), Harris garantie au Heat un excellent upgrade à la mène et à la distribution.

Alternative : Dwight Howard/Josh Smith
Deux joueurs terriblement excitants mais également terriblement jeunes et encore à polir ce qui pourrait leur couter la priorité au sein d'une équipe du Heat qui semble devoir step up dès la saison prochaine dorénavant. Cependant Chris Kaman et David West sont loin d'être intouchables et le GM pourrait se laisser tenter par le coté brut des deux intérieurs.

4. BOSTON CELTICS : Dwight Howard (Southwest Atlanta Christian Academy)

Image

Première surprise et non des moindre, la descente de Dwight Howard, encore actuellement annoncé top 1 de la draft jusque dans les mains des Celtics. Une maigre consolation pour nos amis farfadets. A Boston, on ne compte plus que deux joueurs, et c'est tragique en l'état. De quoi cependant être assuré de ne pas effectuer un mauvais choix tant qu'on apporte pas de concurrence au meilleur joueur du club (sauf trade?). La mène et l'intérieur semblent des urgences extrêmes et Boston a encore le temps pour reconstruire efficacement. Certes les premières bases sont posées mais il va s'agir maintenant de faire les choses intelligemment. Deux shooteurs en place, Dwight Howard pour récupérer les rebonds et upgrade en défense. Le choix semble être un no brain à ce stade.

Alternative : Devin Harris/Trade Down
Il l'a été dit plus haut, la mène est également un point d'amélioration critique chez les Celtics. Devin Harris se pose comme le meilleur meneur de cette draft et aurait de quoi offrir quelques caviars à ses camarades à l'aile. Boston peut également trade down afin de multiplier les choix, même en combinant cette draft à celle de l'année prochaine. Les warriors ou le Magic pourraient être de véritables partenaires d'échange.

5. GOLDEN STATE WARRIORS : Luol Deng (Duke University)

Image

Golden State continue de se gaver depuis le transfert de Kobe Bryant aux Sixers. Deux choix de draft très bien placés, deux choix qui ne sont pas les leurs de base, à l'instar des Celtics. En faisant le tour de l'effectif on constate que deux joueurs semblent complètement indélogeables: Mike Bibby et AK47. A leurs cotés, une armada de joueurs jeunes qui attendent le déclic pour exploser. Tous sont très appréciés de leur GM, de Hinrich à Wallace en passant par Barbosa ou Okur. Cependant si un poste demeure plein de questions, c'est bien le poste de SF/PF. Dans une draft pauvre en ailier fort, si ce n'est le très très jeune Josh Smith, le choix logique irait donc sur Luol Deng, ailier à tout faire avec d'excellents fondamentaux. Cependant avec la concurrence de Kirilenko (qui préfère jouer à l'aile comme nombreux le savent), l'ailier soudanais d'origine pourrait alors se retrouver aussi vite arrivé aussi vite reparti dans ce contexte. Et on se demande encore quoi faire de Gerald Wallace dans ce cas de figure..

Alternative : Trade contre un vétéran
Golden State a recruté et drafté de nombreux jeunes au cours des dernières années. Elle semble également avoir trouvé son leader en la personne de Mike Bibby. Les postes sont relativement costauds et doublés. De fait, et les rumeurs le confirment, le GM serait prêt à échanger ses tours contre un joueur à même de pouvoir assister efficacement Bibby. Abondance de biens ne nuit pas ?? Pas si évident finalement.

6. BOSTON CELTICS : Josh Smith (Oak Hill Academy)

Image

Les grands copains Dwight et Josh réunis à Boston dès leur première année NBA ? Oui c'est possible. De quoi former à Boston une raquette brute, mais terriblement intéressante, notamment d'un point de vue défensif. Si ca risque d'envoyer de la briquasse, ca pourrait également évoluer au même rythme pour former le duo d'intérieurs du futur. Smith est un joueur polyvalent, physiquement formé pour la NBA et disposant d'une liberté de mouvements rares à son poste. Pouvant jouer SF comme PF il apporterait de la variété au jeu des Celtics. Si cela risque de faire court pour les PO de l'année prochaine (en l'état) ce pourrait être l'auspice de quelque chose d'assez énorme pour les prochaines années.

Alternative : Jameer Nelson
Au delà de nous répéter vis à vis du pick précédent des Celtics et quant à la faisabilité d'un échange picks contre vétéran, le no man's land que représente Boston offre toutes sortes de possibilités et d'upgrade. Si Devin Harris ne devrait plus être disponible à ce niveau, Jameer Nelson s'impose comme l'autre très bon meneur de cette draft. Si ses prédispositions physiques sont moindres que son compatriote, il dispose également d'excellents fondamentaux à la mène et d'un profil de meneur gestionnaire qui conviendrait parfaitement à l'équipe de l'état du Maine. Nelson et Howard avec Johnson sur l'aile. De quoi faire une très belle base pour le futur avec des profils qui se complètent idéalement.

7. GOLDEN STATE WARRIORS : Al Jefferson (Prentiss High School)

Image

A ce niveau là, Golden State n'a plus qu'à prendre le BPA tant l'équipe semble pleine à craquer. Autant de joueurs à développer pour si peu de places donne un effet d'étouffement que le GM devra donc gérer au mieux. Arrivé en 7e position, le meilleur joueur disponible semble être clairement Al Jefferson, d'autant plus que le titulaire à son poste, Okur, n'a rien d'un All Star et pourrait tout a fait sortir du banc (ou inversement). Al Jefferson part de bien bas mais demeure le deuxième plus gros prospect au poste de pivot avec quelques mooves offensifs des plus soyeux et une bonne assise défensive. Un Pivot qui a les pieds ancrés dans le béton, mais qui pourrait être un joueur majeur à son poste dans les prochaines années

Alternative : Trade contre un vétéran/Emeka Okafor
Voir au dessus pour la première partie
En ce qui concerne Emeka Okafor, il s'agit juste de savoir si le GM serait intéressé par le profil exclusivement défensif de ce dernier.

8. ORLANDO MAGIC : J.R Smith (Saint Benedict's Prep School)

Image

Du coté d'Orlando, Daiv aura bien tenté d'accrocher les Play offs cette saison, en vain. Pourtant certaines bases sont bel et bien là, mais l'équipe semble scindée en deux, avec un front court établi et très intéressant (Howard-Odom/Harrington-Stoudemire) mais un back court à la peine ou seul le vieillissant Penny Hardaway semble faire office de garantie sérieuse. JR Smith est définitivement l'arrière le plus intéressant à ce niveau de draft. Redoutable offensivement, il dispose d'une panoplie offensive variée, d'autant plus impressionnant à son âge. Daiv serait probablement ravi de l'accueillir chez lui afin de continuer sa montée en puissance.

Alternative : Jameer Nelson/Trade contre un arrière ou meneur
Il semble clair que le front court est la dernière des préoccupations de Daiv, là où son back court semble être la cause de tous ses maux. Si JR Smith déjà parti ailleurs, le GM du Magic pourrait se rabattre sur le très bon Jameer Nelson, excellent meneur gestionnaire qui serait à même se servir ailier et intérieurs à foison en plus d'ajouter un peu de shoot à une équipe qui en manque particulièrement.
Reste sinon la possibilité de trouver un trade auprès des autres franchises, mais ca nous parait être de prime abord assez risqué au vu de la valeur de ce pick et du retour que pourrait obtenir Daiv en échange.

9. CHARLOTTE HORNETS : Emeka Okafor (University of Connecticut)

Image

Razzia sur le top 10 de la draft, puisque 3 équipes disposent de 2 choix chacune. Après le first pick, voilà les frelons de nouveau sur le board avec ce 9e choix. Evidemment, il dépendra beaucoup du premier choix acquis ainsi que des picks choisis par leurs confrères mais les Hornets devraient notamment se pencher sur un intérieur logiquement. En effet, en fonctionnant par élimination, le poste de meneur semble promis à la prochaine draft, les ailes seraient déjà prises entre Jones et le first pick. Reste donc la raquette. Ainsi, les Hornets pourraient choisir Emeka Okafor en tant qu'intérieur restant. Rien de bien extraordinaire offensivement mais des acquis défensifs certains et un beau potentiel devraient suffire à convaincre la franchise de Charlotte.

Alternative : Anderson Varejao/Jameer Nelson
Autre intérieur capable de rafler ce 9e spot, Anderson Varejao. Si il est encore très brut (voir faible) au niveau offensif, l'intérieur brésilien dispose de capacités physiques assez enormes à son poste ainsi que de fortes dispositions au rebond et en défense.
Jameer Nelson continue de faire office de potentiel pick en tant que meneur, bien que ce poste soit promis ailleurs, il serait peut être avisé pour la franchise de Caroline du Nord d'assurer le rôle, quitte à trader le joueur dans un ou deux ans si la bonne étoile les récompense.

10. CLEVELAND CAVALIERS : Ben Gordon (University of Connecticut)

Image

Extrêmement difficile de lire les mouvements du GM de Cleveland, lui qui peut partir sur une sélection aussi bien farfelue que bienvenue, ou bien tout casser en tradant joueurs et/ou picks. Deux choses sont sures: Il ne restera pas inactif et semble aussi bien décider à se séparer de Redd que de conserver l'excellent vétéran Eddie Jones. En partant de ce constat, les possibilités demeurent nombreuses pour Sativa. Autant trancher dans le vif, avec le départ éventuel de Redd, la propension de cette équipe à jouer sur le 3 points et la polyvalence des joueurs, nous voyons bien Cleveland sélectionner l'anglais Ben Gordon. Un excellent apport offensif qui garantira la suite au poste d'arrière tout en pérennisant la culture tactique de la franchise qui semble vouloir miser pleinement sur ses deux vétérans que sont Jones et Rose.

Alternative : Jameer Nelson
Une fois n'est pas coutume, le voici à nouveau dans la discussion d'une alternative possible à une sélection. Si Rose a pleinement satisfait au poste de meneur, il n'en demeure pas moins ailier de formation et voir une ligne Nelson-Jones-Rose avec Chandler dans la peinture reste des plus séduisants.

11. DALLAS MAVERICKS : Delonte West (Saint Joseph School)

Image

Le 5 majeur semble établi du coté de Dallas: Ridnour-Parker-Prince-Marion-Gasol. Et si ce starting five est définitivement redoutable et plein de promesses, il n'en demeure pas moins que Dallas manque de profondeur de banc, et cela s'est vu face à une équipe des Spurs plus expérimentée et à la rotation plus étoffée. Delonte West pourrait vite épouser le projet Mavs en alternant les postes 1 et 2 en relais des titulaires. Joueur polyvalent, capable de prendre le scoring, de tenir le ballon ou de défendre efficacement,

Alternative : Anderson Varejao
Le brésilien est le pendant de West au poste intérieur. Un joueur capable d'assurer deux postes, avec de très bon fondamentaux défensifs et un physique intéressant. En relais de Marion et Gasol dans la raquette il offrirait un profil défensif des plus intéressants à la rotation de la franchise des Mavericks.

12. HOUSTON ROCKETS : Jameer Nelson (Saint Joseph School)

Image

On reste dans le Texas avec la franchise des Rockets qui aura déjoué les pronostics, eux qu'on annonçait dans les profondeur de la ligue en début de saison. Pourtant l'équipe est actuellement un véritable point d'interrogation. Des joueurs sans réel plafond, et pourtant qui semblent déjà à leur Peak. Hormis le poste de pivot, tous les postes sont éventuellement soumis à un possible upgrade. Jameer Nelson, enfin lui, ne devrait pas passer ce tour. Meneur de bon niveau avec un shoot fiable, il pourrait aisément assurer la suite à la mène, notamment en cas de départ d'Anthony Johnson. Coéquipier de Delonte West à Saint Joseph, la doublette se verrait donc être appelée par le commissioner l'un après l'autre, après la doublette précédente du connecticut (Okafor &Gordon).

Alternative : Trevor Ariza
A ce niveau, on part sur le meilleur joueur disponible. Ariza au poste 3 trouverait toute la place nécessaire pour performer dans cette équipe de Houston. Reste que cette équipe semble souffrir de tellement de manques qu'il est très difficile de visionner le prochain choix des Rockets à ce stade de la draft.

13. SAN ANTONIO SPURS : Trevor Ariza (UCLA)

Image

Les Spurs, récents finalistes de conférence pour la seconde année consécutive, continuent leur avancée année après année. Au programme une FA des plus chargée avec deux agents majeurs. Si l'un est un no brain évident qui devrait toucher le maximum (Dirk), l'autre serait sujet à plus d'interrogation vu son apport et ses envies de lead. De fait, un Trevor Ariza au choix des Spurs serait idéal et constituerait un fit parfait entre un joueur aux fondamentaux certains et une franchise solide. Un véritable 3&D pour accompagner Ginobili et Dirk Nowizki, a un poste qui ne sourit pas trop à la franchise depuis plusieurs années. Et si cette sélection était la bonne ?

Alternative : Carlos Delfino
Autre joueur doté de fondamentaux soiides, l'argentin est un redoutable shooteur à distance, avec une bonne lecture de jeu. Capable d'évoluer aux postes 2 et 3, il offrirait une option intéressante à la rotation des Spurs, d'autant plus dans une équipe complète où le danger peut venir de partout.

14. MIAMI HEAT : Anderson Varejao (Barcelona)

Image

Derrière la raquette West-Kaman, Anderson Varejao offrirait un véritable point de rotation aux deux postes. Capable de prendre du rebond et de défendre durement, il serait le pendant idéal de ces deux joueurs au profil plutôt offensif. Afin de renforcer une raquette assez pauvre en nombre, le brésilien serait un ajout complémentaire à l'équipe de Floride.

Alternative : Trade up/Carlos Delfino
Le GM a dors et déjà annoncé la disponibilité de son pick en échange d'une montée vers le Top 10. Sinon, Carlos Delfino disposant d'un très beau potentiel et d'un shoot à distance déjà au point pourrait également être choisi par la franchise de Miami.


Les autres joueurs, éventuellement sélectionnables en Green Room
Carlos Delfino, Andres Nocioni, Tony Allen, Shaun Livingston, Kris Humphries, Sasha Vujacic, Sebastian Telfair, Andris Biedrins,