Equipes nationales (hors France et USA)

Dude

Columnist
Avatar du membre
22838

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Dude » 01 septembre 2016, 16:47

Merci de ce récap !

ça nous rappelle que des grandes nations du basket doivent réussir, en cette période, à sélectionner assez de joueurs pour être performants et jouer contre des nations "moins bonnes" pour jouer le prochain euro de basket.
Advance Australia FAIR

Dude

Columnist
Avatar du membre
22838

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Dude » 02 septembre 2016, 11:47

Suite de la discussion EuroBasket 2017 ici :
http://basketusa.com/forum/viewtopic.ph ... 03#p563603
Advance Australia FAIR

spicygsw

All Star
Avatar du membre
Dub Nation
7050

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par spicygsw » 09 juillet 2017, 17:33

Pour mon blog j'ai écrit un article sur la montée en puissance du basket canadien face à Team USA, je le copie ici :)

https://tothehoop.wordpress.com/2017/07 ... -team-usa/

___
Le Canada peut-il devenir une réelle opposition à Team USA ?
Opposés en demi-finale du mondial u19 au Caire ce samedi, Team USA et le Canada se retrouvaient pour ce qui ressemblait déjà à une finale avant l’heure. Menés par le coach de Kentucky, John Calipari, les jeunes américains se sont finalement inclinés 99 à 87 face à une enthousiasmante équipe canadienne menée par sa jeune star RJ Barrett. Mais s’agit-il d’une réelle alerte ou d’un simple accident pour le tout puissant basket américain ?

Team USA réellement balloté chez les jeunes

Cette défaite au niveau u19 est forcément notable, et il s’agit d’un petit évènement dans la mesure où il s’agissait du premier revers toute classe d’âge confondue, hommes ou femmes, d’une équipe américaine depuis ces mêmes u19 en 2011 lors du mondial en Lettonie, défaits alors par la Russie, un 8 juillet là aussi, dès les quarts de finale, après avoir déjà perdu face à la Croatie quelques jours avant dans la deuxième phase de poule de la compétition. Cette équipe était menée par Jeremy Lamb, Tim Hardaway Jr. ou bien Doug McDermott.

Team USA s’est parfois reposé sur ses lauriers, n’envoyant pas forcément ses meilleurs joueurs lors des compétitions internationales, chez les grands comme chez les jeunes. Et il est vrai que cette année n’a pas dérogé à la règle pour les u19, puisque des joueurs comme Markelle Fultz, Michael Porter Jr. ou Jarrett Allen, très importants lors de la victoire face à ces mêmes canadiens l’an dernier au championnat des Amériques, n’étaient cette fois-ci pas présents, laissant les Hamidou Diallo, PJ Washington (Kentucky) et autres Kevin Huerter (Maryland) reprendre le groupe mené l’an dernier par le coach de Texas, Shaka Smart, et le guider vers une nouvelle victoire.

Et malgré tout, cette défaite de 2017 ne fut pas l’énorme surprise que l’on aurait pu attendre dans la mesure ou l’écart a semblé se resserrer entre canadiens et américains, à l’image de la finale du Championnat des Amériques u18 2016 l’été dernier au Chili, plus serrée que le score de 99-84 ne pourrait le laisser croire, avec des canadiens qui avaient parfois semblé pousser Team USA dans ses derniers retranchements et obligeant notamment Markelle Fultz, MVP du tournoi (ce qui commença d’ailleurs à faire monter sa côte en vue de la Draft 2017) et Michael Porter Jr. à sortir le grand jeu, alors que l’écart n’avait été que de deux ou trois possessions pendant l’essentiel de la rencontre, et même jusqu’au début du money time.

Si John Calipari déclarait à la fin du match que le principal responsable de cette défaite était l’incroyable RJ Barrett, auteur de 38 points, 13 rebonds et 5 passes pour une évaluation de +40, cela n’en reste pas moins contestable, et c’est avant tout la faiblesse collective de cette équipe américaine qui a choqué, contrastant fortement avec la cohésion des canadiens. Malgré une domination physique très importante, comme c’est généralement le cas, en témoigne la stat du rebond offensif, 32 à 17 en faveur de Team USA, les coéquipiers de Hamidou Diallo n’ont jamais su poser leur jeu et attaquer de manière cohérente, se contentant d’essayer d’exploiter leur avantage physique et athlétique par du jeu rapide et des secondes voire troisième chance avec le rebond offensif. Pas assez pour contrarier cette belle équipe du Canada, qui a su faire déjouer la troupe de Calipari grâce à son prodige de 17 ans mais aussi par sa force collective.

[youtube]nDWobLS87Tk[/youtube]

Cette défaite devrait servir de leçon pour la fédération américaine, au niveau des catégories de jeune principalement, mais aussi pour les seniors, qui ont été mis en difficulté par deux fois lors des matches de poule des derniers Jeux de Rio, face à la Serbie puis face à la France (alors privée de Tony Parker), s’imposant à chaque fois de très peu. Si l’équipe menée une dernière fois par Coach K a finalement tranquillement disposé de ses autres adversaires jusqu’à l’or, à commencer par la Serbie en finale, qui avait pourtant eu une balle de match face à Team USA en poule, elle a néanmoins déçu par sa faiblesse collective, s’imposant principalement grâce au gouffre physique et technique qui séparait ses joueurs de leurs adversaires, alors même que des superstars comme Russell Westbrook, LeBron James ou encore Stephen Curry avaient fait l’impasse sur ce tournoi. En somme, même si le basket canadien ne cesse de monter, Team USA semble malgré tout toujours posséder les clés de son propre succès, avec son vivier de talent qui parait illimité.

Les Etats-Unis, épicentre du basket mondial, y compris pour les canadiens

Alors que le basket américain importe de plus en plus, le premier contingent d’étrangers en NBA est le Canada, juste devant la France, avec 12 représentants la saison dernière, et deux nouveaux, Dillon Brooks et Chris Boucher, deux anciens d’Oregon, fac américaine qui exploite bien la filière canadienne puisque les Ducks comptaient aussi parmi leurs rangs Dylan Ennis, frère de Tyler, ancien joueur de Syracuse qu’on a récemment aperçu aux Los Angeles Lakers, après des passages peu concluants aux Houston Rockets, aux Milwaukee Bucks, et chez les Phoenix Suns, la franchise qui l’a drafté en 2014.

Les jeunes canadiens se forment donc bien aux Etats-Unis, et souvent dès le lycée, comme ce fut le cas d’Andrew Wiggins, premier choix de la Draft 2014, un an après Anthony Bennett, lui aussi canadien, et lui aussi premier choix en 2013, malgré le bide monumental que représente pour le moment sa carrière professionnelle.

Présenté comme le nouveau LeBron James depuis son adolescence, Wiggins, originaire de Toronto, a quitté sa famille de sportifs très jeune pour rejoindre la Virginie-Occidentale et la prestigieuse Huttington Prep, une école qui forme des jeunes basketteurs de talent, comme Guorgui Dieng, le sénégalais passé par Louisville qui est maintenant coéquipier de Wiggins à Minnesota, mais aussi des noms comme Thomas Bryant (LA Lakers) ou Xavier Rathan-Mayes (ex-Florida State), son père, Mitchell Wiggins est un ancien joueur professionnel américain, passé par Florida State lui aussi, puis par la NBA, mais qui a fait l’essentiel de sa carrière en Europe, passant notamment en France, au CSP Limoges, et emmenant son jeune fils Andrew avec lui. Sa mère, Marita Payne, est une ex-sprinteuse canadienne, double médaille olympique. Le gène athlétique a donc été transmit à Andrew, qui très jeune a quitté son Ontario natal, où il était déjà beaucoup trop fort pour la concurrence, pour rejoindre les Etats-Unis et une famille d’accueil. Dominant là aussi ses adversaires, la hype ne tarde pas à naitre autour du jeune canadien, qui est donc rapidement présenté comme le nouvel « élu », le successeur de « King James ». S’il n’a pas confirmé toutes les attentes depuis, Wiggins s’est affirmé comme un très solide joueur NBA, à l’instar de certains de ses compatriotes comme Tristan Thompson (Cleveland Cavaliers), Kelly Olynyk (Miami Heat) ou Cory Joseph (Toronto Raptors), en attendant les Dillon Brooks, Trey Lyles, et autres Jamal Murray, tous passés par la formation universitaire américaine.

Image
Andrew Wiggins sous le maillot des Kansas Jayhawks, lors de son passage d’un an à l’université

RJ Barrett, ou plutôt Rowan Barrett Jr, fils de Rowan Barrett, encore un ex-joueur professionnel, passé par la France lui aussi (ASVEL, Chalon) est donc le dernier prodige de cette nouvelle lignée de basketteurs canadiens. Le jeune né en 2000 est dores et déjà le joueur le mieux classé dans la « Class of 2019 » des lycées américains, c’est à dire qu’il rentrera à l’université pour la saison 2018-19, avant d’éventuellement se présenter à la Draft NBA 2019, s’il devient comme beaucoup un « one&done », et si d’ici là les règles d’inscription à la Draft ne changent pas (certains militent pour une entrée en NBA quelque soit l’âge, d’autres préfèreraient un modèle calqué sur celui du Foot US, 3 ans d’université ou rien). En attendant, il fréquente la très réputée Montverde Academy en Floride, encore une école très prestigieuse qui forme des lycéens prodiges, comme l’australien Ben Simmons, premier choix de la Draft en 2016, ou bien D’Angelo Russell, le nouveau membre des Brooklyn Nets, drafté second en 2015.

Invité cette année pour le Nike Hoop Summit, ce match événementiel ayant lieu tous les ans dans le Moda Center de Portland, et qui oppose les meilleurs lycéens américains aux meilleurs jeunes étrangers de leur classe d’âge, RJ Barrett a défendu avec quatre de ses compatriotes les couleurs de la Team World, qui s’est inclinée cette année 98 à 87 (mais qui reste sur un bilan positif de trois victoires pour deux défaites sur les 5 dernières éditions). Lindell Wigginton, futur meneur d’Iowa State, Shai Gilgeous-Alexander, qui va rejoindre Kentucky, Nickeil Alexander-Walker, nouveau joueur de Virginia Tech et Luguentz Dort, recrue 5 étoiles dans la « Class of 2018 » qui n’a pas encore donné sa décision concernant sa future fac étaient les camarades de Barrett, tous passés par des prestigieux lycées américains.

Le Canada est donc en train de voir grandir un vivier de talents très intéressants, qualitativement et quantitativement, qui pourrait lui permettre à l’avenir de devenir clairement la deuxième puissance du basket mondial, même si ses meilleurs joueurs se forment surtout aux Etats-Unis. Ou peut être plutôt parce que ses meilleurs joueurs se forment surtout aux Etats-Unis.

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 09 juillet 2017, 20:50

Merci pour cet article.

Le Canada fait peur à voir. Avant lui, il y a Joseph, Wiggins entre autres. Les États Unis ne vont plus être seuls en Amérique du Nord.

Fenomeno

Sophomore
Avatar du membre
Beantown Supacrew
714

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Fenomeno » 10 juillet 2017, 12:59

Pas de Koufos avec la Grèce, c'est dommage. Le roster reste quand même sympa avec du Mantzaris, Calathes, Sloukas, Antetokounmpo Papanikolaou, Auguste, Printezis, Bourousis...

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 10 juillet 2017, 15:00

Oui, j'ai vu ça. La Grèce a beaucoup déçu récemment mais je pense qu'ils peuvent tout renverser rapidement avec Antetokounmpo et quelques autres. D'ailleurs, je le verrais bien en pivot par séquence.

ThePenDontLie

Rôle-Player
Avatar du membre
1312

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par ThePenDontLie » 10 juillet 2017, 19:16

Cette équipe de Grèce faudra se la taper, c'est lourd, c'est futé et y'a le freak.
A éviter.
Fais comme l'oiseau -> @ThePenDontLie
Podcast: @InsideThe_Hoop

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 10 juillet 2017, 21:14

En plus, Antetokounmpo va nous paraître impossible à arrêter au vu de nos joueurs 2017. Donc oui, à éviter à tout prix. Avec Batum, ça aurait été plus jouable.

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
Dans la Pampa, enfin presque
11716

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par PistolPete44 » 11 juillet 2017, 15:59

Et donc la bande à R.J Barrett remporte les mondiaux U19 en battant en finale l'Italie sans difficulté, mais la vraie finale avait eu lieu en 1/2 face à Team USA comme évoqué plus haut.
Bientôt dans la Pampa ou presque, enfin pas si loin.

Cracker

All Star
Avatar du membre
First Team All Defense
8177

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Cracker » 08 juin 2018, 10:21

Le jeune talent (17 ans) Niccolo Mannion est convoqué avec la sélection a de l'Italie pour les matchs de qualifications contre la Croatie et les Pays-Bas.

phpBB [video]
Peace and Basket - 5 All time Blazers : Lillard - Roy - Kersey - Wallace - Sabonis
First team All Defense. Anfernee Simons sera un grand dans quelques saisons. UCLA Bruins

Petrovic

Rôle-Player
Avatar du membre
Dub Nation
1331

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Petrovic » 28 juin 2018, 23:58

Box score des matches de ce soir :
Suede vs lettonie 72/82: carton de Bertans (celui des Spurs) et de Strelnieks (tin Janis Blums joue toujours en sélection...)
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Israel vs Grece 78/96 : 12 pts pour le fils de David Blatt / 28 d'éval pour Mitoglu (aillier du Pana, 22 ans, 2m10)
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Turquie vs Ukraine 80/66 : Osman et Korkmaz ont fait mal (Gladyr à 17 pts coté Ukraine)
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Pologne vs Lituanie : 61/79 : Ponitka surange coté polonais, Sabonis et Valenciunas meilleure éval coté lituanien
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Slovénie vs Espagne : 72/83 : Blazic et Cancar un peu seul coté slovéne, prepelic a 1/11, marque bien répartie pour les espagnols
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Hollande vs Roumanie 77/52 la j'avoue, je ne connais que Shane Hammink, le fils de l'ancien NBAers Geert, coté roumain, le Bogde Popa à 2m13 serait le fils de Constantin Popa que je ne serai pas surpris
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Kosovo vs Hongrie : 65/81 : la, je connais personne ^^
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Italie vs Croatie 72/78 : 15 pts pour Aradori, 19 d'éval pour Burns (pas Montgomery hein !! un us naturalisé), coté croate 26 pts pour Bojan Bogdanovic, 18 d'éval pour Zubac et un joli 2/15 pour Saric (son modèle c'est Paul Georges ? mouhahahah
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Monténegro vs biélorussie 80/69 : 18 pts pour Milko Bjelica
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Doctor_answer

All Star
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
Reims-Rouen-Lyon-Luxembourg
5282

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Doctor_answer » 29 juin 2018, 01:50

C'est fréquent avec saric ça, typiquement le genre de joueur qui sort des boxscore degueu mais qui fait gagner l'équipe.
LHOOQ a écrit :
06 février 2019, 10:08
Fevrier, c'est le moment de l'annonce ! Si on va en finals, je me re-épile le fion.

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 29 juin 2018, 08:57

Merci pour cette pelletée de boxscores Petro ! Si tu pouvais refaire pareil lors des prochains, jours, ce serait parfait !

L’Espagne a battu une Slovénie diminuée avec une marque très bien répartie. Bon travail en l’absence des frères Gasol.

Si la Croatie bat la Roumanie lors du prochain match, elle sauve sa tête et aura même ses chances d’aller au Mondial. Le nouveau système de qualification n’aura pas créé de surprise si c’est le cas. Tant mieux au final pour l’intérêt du Mondial.

Petrovic

Rôle-Player
Avatar du membre
Dub Nation
1331

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Petrovic » 29 juin 2018, 21:31

1ers résultats de la soirée

Bulgarie vs Islande 88/86 : 19 pts pour le barcelonais Aleksandar Vezenkov / 14pts pour les 2 "français" Martin Hermannsson et Haukur Palsson
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Georgie vs Serbie 50/87 atomisation de la Georgie : 13 pts pour Shengelia, tout petit match de Tsintsadze et de Shermadini, pas de zaza/ coté serbe 24 pts et 32 d'éval pour Todorovic, 13 pts et 6 rbs pour le golgoth Marjanovic
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Rep Tchéque vs Finlande 77/73 : carton de Hruban avec 30 pts, 8pts pour Blake Schilb / 13 pts et 7 rbs pour Markkanen, 24pts pour Nuutinen l'ex de Roanne, Salin se troue à 3pts 1/7 et Jamar Wilson moyen
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Allemagne vs Autriche 85/63 : 25 pts pour schroeder, 12 pour Benzing, max Kleber discret / 11 pts en face pour Poetl
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Mi-temps sur les 3 autres matchs, je complète plus tard
Modifié en dernier par Petrovic le 29 juin 2018, 22:36, modifié 1 fois.

Petrovic

Rôle-Player
Avatar du membre
Dub Nation
1331

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Petrovic » 29 juin 2018, 22:33

Angleterre vs Estonie 74/65 : 20 pts et 7 rbs pour Dan Clark / 24 pts pour l'ancien du Zalgiris Siim-Sander Vene
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore

Belgique vs Russie 66/84 : 15 pts pour Van Rossom / 5 joueurs à plus de 10 pts coté russe dont Mozgov (14pts 6 rbs) ou Karassev (10 pts)
http://www.fiba.basketball/fr/basketbal ... b=boxscore


Ailleurs :
23 pts pour Budy Hield dans la défaite des Bahamas contre les iles vierges (a 9/24 aux shoots)
20 pts pour Patricio Garino / 14 pour Scola dans la victoire de l'Argentine contre le Panama
15 pts Jose Juan Barea victoire de Porto Rico contre Cuba.
Défaite de team USA contre le Mexique avec 8 pts et 9 rbs de Ayon et 2 joueurs à plus de 20 pts : http://www.fiba.basketball/basketballwo ... b=boxscore
13 pts, 12 rbs et 5 passes d'Andray Blatche avec les Philippines contre taipei

24 pts et 7 pour Rui Hachimura et 25 pts et 12 rbs pour NickFazekas (qui est à peu près autant Japonais que moi...) avec le Japon dans une victoire contre l'Australie de Ton Maker 13pts et 12 rbs et Delladedova à 2/11
Modifié en dernier par Petrovic le 29 juin 2018, 22:37, modifié 1 fois.

FeLeR

Sophomore
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
801

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par FeLeR » 29 juin 2018, 22:34

Je pouvais pas regarder le Georgie Vs Serbie, mais Boban aurait mis un 3 Pts à la fin du match :)

J'espère aussi que la Croatie va s'en sortir, désolé mais ce système de qualification ... je comprends l'idée de base qui est de populariser le basket dans des pays moins "basket" en multipliant et en permettant à ces pays d'en rencontrer d'autres. Cependant si c'est pour se passer des équipes comme eux parce que leurs meilleurs joueurs sont pas dispo ( contrairement à d'autres aucun NBAer ou d'Euroleague) X( voilà quoi
(a) Je te suivrais jusqu'en CBA ... pardon ehh à Hollyw.. . Encore raté je voulais dire vers Philly ... ehh à Dallas TON UNIVERS IMPITOYABLE AAAAAAAHHHHH AH

Petrovic

Rôle-Player
Avatar du membre
Dub Nation
1331

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Petrovic » 30 juin 2018, 03:36

Le Canada cartonne le Venezuela avec 14 pts et 9 rbs pour Kelly Olynyk, 11 pts pour Cory Joseph et Dwight Powell, 14 pts pour Dillon Brooks et RJ Barrett, Anthony Bennett n'a pas joué.
Franchement, tu ajoutes Wiggins, Staukas, Jamal Murray, Tristan Thompson voire Trey Lyles et tu as moyen de faire un truc pas dégeu du tout.

Murray/Joseph
Barrett/Brooks/Staukas
Wiggins/Lyles
Powell/Birch/Andrew Nicholson
Olynik/TT

A part les US, qui a de la marge la dessus ?

hgiv13

Sophomore
Avatar du membre
Bucks Forest County
638

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par hgiv13 » 30 juin 2018, 10:47

Petrovic a écrit :
30 juin 2018, 03:36
Le Canada cartonne le Venezuela avec 14 pts et 9 rbs pour Kelly Olynyk, 11 pts pour Cory Joseph et Dwight Powell, 14 pts pour Dillon Brooks et RJ Barrett, Anthony Bennett n'a pas joué.
Franchement, tu ajoutes Wiggins, Staukas, Jamal Murray, Tristan Thompson voire Trey Lyles et tu as moyen de faire un truc pas dégeu du tout.

Murray/Joseph
Barrett/Brooks/Staukas
Wiggins/Lyles
Powell/Birch/Andrew Nicholson
Olynik/TT

A part les US, qui a de la marge la dessus ?
Au complet je pense que nous en avons. Il manque un stoppeur extérieur (Ntioikina ?) mais on a les armes pour défendre ça et les emmerder de l'autre côté. On n'a pas une énorme marge mais on devrait les battre.

Au complet je pense que l'Espagne est aussi meilleure

Sativa

MVP
Avatar du membre
Cavaliers Fear The Sword
14041

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Sativa » 30 juin 2018, 10:55

La Canada est fort mais reste encore bien jeune globalement, quand on prend leur meilleurs joueurs, ils sont pas bien vieux

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 30 juin 2018, 11:10

Le Canada est mal structuré au niveau de la fédération. Ça les freine depuis longtemps.

Sinon, l’Espagne risque d’en prendre un coup l’orque les Gasol partiront. Et ce jour se rapproche...

FeLeR

Sophomore
Avatar du membre
76ers Liberty Baller
801

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par FeLeR » 30 juin 2018, 14:45

Je pense quand même que l'Espagne reste quand même un cran en dessus , même quand les Gasol partiront, la formation et la fédé semblent être de bonnes factures

Sans oubliez la Lituanie et autres pays de l'europe de l'est

Ils manquent surtout de l'expérience les canadiens, quand ils en auront ca pourra faire très mal !
(a) Je te suivrais jusqu'en CBA ... pardon ehh à Hollyw.. . Encore raté je voulais dire vers Philly ... ehh à Dallas TON UNIVERS IMPITOYABLE AAAAAAAHHHHH AH

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 30 juin 2018, 15:58

C’est la Serbie qui est énorme et possède un réservoir exceptionnel. La Lettonie a de grosses armes. L’Espagne est moins bien actuellement. La Lituanie ne décolle plus trop depuis un moment.

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 30 juin 2018, 16:15

https://www.eurohoops.net/en/trademarks ... asketball/

La France a quand même de la chance avec ses gars.

Petrovic

Rôle-Player
Avatar du membre
Dub Nation
1331

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par Petrovic » 30 juin 2018, 16:25

N'oubliez pas l'australie :
Ben Simmons, Patty Mills, Delladedova, Exum, Ingles, Maker, Baynes et pas mal de petits jeunes qui arrive.

Un peu en dessous mais c'est solide et chiant a jouer.

Si je devais faire un classement, derrière les usa je dirais :

Un groupe de 3 avec Serbie, Espagne et France
Un ton en dessous : Slovénie, Croatie, Lituanie, Canada, Grèce
Un 3ème niveau avec : Australie, Allemagne, Brésil, Argentine, Russie; Italie, Turquie,

Toutes es équipes ont un bloc solide, depuis un long moment même si la Russie ou l'argentine sont en fin de génération par exemple.

En dessous, tu peux avoir des équipes chiantes en fonction des générations, genre Porto-Rico (qui avait botté le cul de team usa avec iverson, duncan, marbury, wade, LBJ, Melo, Marion avec des joueurs de ouf Carlos Arryo, Ayuso, Cassiano, Santiago, Ortiz etc...) ou la Finlande (celle de Mottola ou de Markkanen, c'est pas cadeau) ou encore la Lettonie (Porzingis ou avant Bagatskis, Stelmahers etc...).

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6796

Re: Equipes nationales (hors France et USA)

Message par LucAl » 30 juin 2018, 22:01

Je ne suis pas tout à fait d’accord sur ton classement.

Qui va vraiment permettre à l’Espagne d’être ultra régulier sans les Gasol ?

La France, c’est sympa mais ça reste irrégulier. J’aimerais qu’ils soient dans ce tiers et je pense que c’est possible mais c’est précoce de les mettre là maintenant.

L’Australie, c’est vrai qu’ils risquent d’être forts avec leurs extérieurs et Baynes. Mieux que ce troisième tiers. Pas loin du premier au complet.

La Slovénie, sans Dragic, c’est pas loin d’être un grand show Doncic. Ça peut aller loin mais c’est chaud de les voir réguliers.

La Lettonie, c’est du lourd avec les Bertans, Porzingis voire Timma. Ils seront bien mieux que l’Allemagne.

La Lituanie, je n’y crois plus dans l’immédiat. Pas de génération actuelle ni jeune visiblement.

À voir donc.