[24" BASKET LEAGUE] Publications

Retourner vers « 24" BASKET LEAGUE »

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4521

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 08 mai 2021, 23:20

Fin de SR : bilan côté texan

Nous reprenons en trame de fond la pièce journalistique confectionnée par nos soins, à l'aune de la saison régulière qui vient de s'achever hier soir d'une victoire étriquée 94-92 sur de valheureux et surprenants Pelicans.

Au revoir :
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58


Anderson Varejao
Image
(...)
A bientôt 28ans et avec le sérieux qui est le sien il est amené à assumer encore davantage de responsabilités à OKC, à côté du prodige Westbrook. Les Spurs tiennent à le remercier pour son dévouement et son talent et auront été ravis de pouvoir compter sur lui aux côtés de Dirk Nowitzki ces 3 dernières saisons : à bientôt au all star game !
Statistique intéressante, seulement 3 matchs manqués pour ses 6 premières années en NBA.

Dorell Wright
Image
(...)
Véritable couteau suisse apprécié du vestiaire, il nourrissait également des espoirs futurs plus élevés en raison d'une hygiène de vie impeccable. C'est donc à Oklahoma, sa 8ème franchise NBA en 6 saisons (!!), avec Westbrook et Varejao, que sa carrière va se poursuivre et on l'espère se stabiliser, jusqu'à se faire un nom que tous les GMs connaîtront !
A tous seigneurs, tout honneurs. Les 2 joueurs d'OKC étaient ceux dont le Board des Spurs étaient le plus accrochés.
Anderson Varejao a connu une nouvelle saison de grande tenue. Dans un roster certes moins fourni, il a eu davantage d'espace pour s'exprimer : meilleurs totaux en minutes (33), points (15), steals (1.4) avec toujours son activité habituelle aux rebonds (10) et aux blocks (1.4). En revanche, l'iron man (3 matchs manqués sur les 492 possibles) s'est cassé la hanche, le contraignant à manquer 14 matchs cette saison. Egalement, Varejao avait disputé les 5 dernières campagnes de Playoffs (2 à Charlotte, 3 à San Antonio) et cela fera trop court pour cette saison.

Le travailleur Dorell Wright, lui, a vécu une campagne plutôt décevante. Dans un roster plus ouvert, il n'a pas saisi l'opportunité d'emmagasiner de l'expérience et de prendre plus de volume, malgré un temps de jeu augmenté et des espaces. Lui aussi a manqué plus de matchs NBA cette saison (23) que durant ses 6 premières saisons (6).
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

Spencer Hawes
Image
(...)
Arrivant dans sa dernière année, le constat est là : c'est un échec. Spencer Hawes n'est pas amené à tenir un grand rôle dans la franchise, et peine à amener des minutes de qualité. Il est même dépassé dans la rotation par Brandan Wright, drafté plus loin lors de cette même draft et à qui ont été et sont promis toutes les minutes de remplaçant pour la fin de saison précédente, et la suivante.
C'est ainsi du côté de Cleveland que l'espoir texan Hawes continuera sa route : pour, enfin, la saison de l'éclosion ?
La descente aux enfers a continué pour Spencer. Tout d'abord un statut de backup, encore, à Cleveland, qui a pourtant vécu une année plus que compliquée. Il est ensuite retradé à San Antonio en tant que simple filler dans le trade de Derrick Rose. Il est coupé un mois plus tard afin de libérer l'espace pour signer l'ancien pivot coqueluche de la franchise Jélani McCoy, et enfin... il finira la saison dans le pool des Free Agents, sans que le téléphone ne sonne une fois. Pourtant doté d'un profil intéressant (grand, costaud, rapide, shooteur), pourra-t-il rebondir la saison prochaine ?
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

Johnny Flynn & Eric Maynor
Image
Image
(...)
Un an + tard, Johnny a confirmé le choix du FO de lui faire confiance. Mais lorsque la possibilité de faire venir Taj Gibson aux Spurs s'est présentée, utiliser ces deux jeunes guards en tant que fillers s'est imposé d'elle-même, en l'absence d'autres possibilités.
Johnny Flynn deviendra-t-il une rotation future NBA ? Début de réponse à Seattle dès la prochaine saison.
Là encore, et cela était attendu, saison compliquée pour les 2 jeunes guards. Pourtant débarqués à Seattle, franchise qui joue ouvertement le fond de classement, Maynor et Flynn y sont coupés sans ménagement, et sans avoir pu voir la couleur du parquet. Il faut dire qu'ils n'ont pas connu une intersaison réjouissante, pris dans leur transfert et la pandémie H1N1. Un motif d'espoir pour Flynn cependant, signé par le très jeune Magic pour finir la saison régulière et grapiller 12 minutes de temps de jeu moyen : le 10day contract débouchera-t-il sur un contrat plein la saison prochaine ?
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

1st Picks
Image
- 1st Spurs 2013 : échangé pour faire venir Aaron Brooks & le 1st Hornets de la jolie draft 2011. Attention au retour de baton !
- 1st Hornets 2011 : aussitôt acquis, aussitôt retradé. Dans un premier temps utilisé pour monter un deal auprès de la franchise des Hornets, le premier tour de draft est utilisé avec Varejao & Wright pour ramener JR Smith à San Antonio. Un pick 20/28, ou mieux ?
- 1st Spurs 2012 : échangé dans la quête d'un pivot. Taj Gibson & le 1st Celtics 2011 arrivent en retour. Avec plusieurs joueurs majeurs en fin de contrat (ainsi que pour certains, de peak), le risque est là pour la franchise, qui a cependant pu en négocier un joli renfort ; le risque est ainsi accepté sur le papier.

Avec Aaron Brooks, bosseur, qui a prolongé dans la franchis et le pick 15 de la draft 2011, le board ne regrette pas son move avec Cleveland : dieu seul connaît la position du Spurs 2013, mais entre un faible niveau de draft, des objectifs de playoff toujours présents et 2 assets de qualité récupérés, il n'y a pas de place aux regrets.

Pas de regret non plus concernant le 1st Spurs 2012 échangé, tant Taj Gibson est un solide joueur de rotation qui a conquis tout son monde pour sa première saison à SA.

En revanche, si le 1st pick Hornets était une condition non négociable pour l'arrivée de JR Smith dans la franchise, celui-ci finit bien mieux qu'escompté (14e place) et avec les resignatures de Varejao surtout (et de Wright accessoirement), le prix payé au Thunder était lourd.


Bienvenue à :

Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

J.R Smith
Image
(...)
Depuis c'est l'explosion : 16points en 2008-09 puis 21.5 la saison suivante, récompensée de sa première étoile all star.
Grand, excellent shooteur, bon défenseur, JR veut dominer partout et fait le max pour y arriver. Arriver dans la franchise de San Antonio avec beaucoup d'espoirs sur les épaules est un tournant pour sa carrière, ainsi que pour la franchise : est-il capable de + ?
Tournant bien négocié ! Comme à son habitude depuis son arrivée dans la ligue, Earl ne déçoit pas, et aucun costume n'est trop grand pour lui, ni effrayant : FP d'une franchise habituée à gagner ? NO PROBLEMO ! 21pts en 30,8 petites minutes (50/73/42), 4.4 rebonds, 3.4 assists, 1.9 steals, il était le meilleur joueur d'une franchise qui a remporté, de manière surprenante même pour le FO, avec moins d'embuches qu'escompté le titre de division. Son faible nombre de minutes comparé à la concurrence le prive cette saison de récompenses individuelles : pas de ASG (Gilbert Arenas et Jamal Crawford lui ayant été préféré), pas de All Team (James Harden & Kobe Bryant ? Really ??) ni même de all defensive team (Tony Allen 1st def Team malgré une défense collective au chou ??). Rendez-vous est déjà pris pour la saison prochaine !
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

Taj Gibson
Image
(...)
Comme Rose il devrait démarrer titulaire dès son arrivée dans la franchise pour former la raquette principale avec Dirk Nowitzki. Confiance, responsabilités, cela va de pair avec l'abnégation, charge à Taj de montrer qu'il n'en manque pas !
Et Taj a montré sa vaillance pour sa première saison sous le maillot à l'éperon. Une blessure est venue lui priver 10 matchs dès le début de la saison, et on pouvait ainsi craindre une année compliquée, mais il n'en fut rien : d'abord pivot, il a rapidement été décalé à son poste naturel (PF) et a tourné en 8,5pts / 7,3 rebonds / 1,4blk en 28minutes de moyenne. Des stats pas ronflantes, mais dans le collectif texan, il lui était demandé d'être besogneux et à son affaire soir après soir, d'aider le trio Pietrus / JR / Chalmers à défendre dur et prendre des rebonds pour soulager Dirk Nowitzki, repositionné pivot. Sur le plan collectif, +21 wins par rapport à sa saison rookie. S'il tient ce rythme, sa franchise connaîtra une saison prochaine pas dégueu en 79W - 3L ! :mrgreen:
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

Aaron Brooks
Image
Recruté pour pallier aux bobos récurrents du meneur backup Derrick Rose, une place plus importante pourrait lui être offerte selon la concurrence dans la hiérarchie, avec quelques minutes à grapiller.
Il a démarré 3e meneur dans la hiérarchie. Il a dégagé son concurrent devant lui, et s'est imposé en tant que solide backup, avec 6,7pts - 2,4passes en 17 petites minutes. Des pointes durant la saison à 20 pts, 7 passes, 3 steals ou 2 blocks sont autant de promesses pour un Aaron qui dès son arrivée dans la franchise, se sera senti chez lui et aura voulu prolonger. Ils veulent win, je veux win, whatelse ? Aaron s'apprête à débuter sa 2e campagne de playoffs en 4 saisons, lui qui avait atteint le stade des Finals (rien que ça !) sur sa seule participation en tant que PG Backup chez les Celtics.
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

Sean May
Image
Très (limite effrayant) lourd mais rapide, il est capable d'attraper de bons rebonds et de se créer un joli shoot, de rentrer ses lancers francs. A 26 ans, avant peut-être une prolongation méritée en cours de saison, Sean foulera a minima le parquet les soirs de raclée et devra se tenir prêt au moindre bobo : on compte sur lui !
Tout comme Brooks, c'est un bosseur. Tout comme Brooks, il a souhaité prolonger son contrat jusqu'en 2014. Et tout comme Brooks, il a craqué la rotation devant lui ! Promis à 2 ou 3 minutes par match, 4e dans la rotation des intérieurs derrière Nowitzki, Gibson & Brandan Wright voire Gallinari, Sean May s'est très vite imposé en tant que 3e larron et meilleur intérieur du banc, jusqu'à démarrer titulaire 1 game pour la première fois de sa carrière ! Avec 20minutes de temps de jeu (!), Sean explose ses records aux points (7.2pts en 54/73), rebonds (5.1), passe steal et block. Tout comme Aaron Brooks, son avenir dans la franchise n'est pas encore connu, malgré une éthique de travail très appréciée dans le board, celui-ci ayant plusieurs pistes ouvertes. Mais nul doute que si Sean comme Aaron restent, cela sera très apprécié dans la fanbase comme parmi tout l'organigramme des Spurs.
Enfin, et encore une fois tout comme son chétif comparse meneur, Sean va également connaître sa seconde campagne de playoffs : il s'était lui arrêté en demifinales de conférence Est avec les Sixers en 2007-08.
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

1st Pick
Image
- 1st Celtics 2011 : armé d'un quatuor extrêmement solide, Harris Vujacic Anthony Chandler, et d'un jeune role player défensif intéressant Luc Moumoute, le pick est attendu dans le range 20-25 en raison de la division la + faible du plateau et d'une profondeur de banc inexistante en l'état actuel.
La place est connue, et elle suck ! Qui va bien pouvoir drafter le board en 25e position de la profonde draft 2011 ? Les noms plaisent, d'après les rumeurs (Bertans, Shumpert, Motiejunas, Moore, Cory Joseph, Norris Cole...), davantage que les joueurs.

L'autre 1st pick est également connu : les Sacramento Kings arrachent le 8e spot qualificatif de la West Conference après avoir fait la course en tête tout du long, avec la menace Blazers se rapprochant week after week mais qui finiront trop court. C'est ainsi le pick 15 de la draft qui tombe dans l'escarcelle texane, qui a déjà scouté plusieurs joueurs sur ce range... à moins que le first rounder ne finisse échangé ?


Saison 2010-11 :
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58

Titulaires :
Chalmers - Smith - Pietrus - Nowitzki - Gibson

Bench mob :
(Brooks) Rose - Ginobili - Gallinari - Wright (May)

Certains doutes persistent néanmoins :
- Gallinari va-t-il continuer son aventure chez les Spurs ? Deux trades sont en pourparlers, pour un SF/PF ou un PF, afin de réharmoniser les forces vives du groupe. Réponse sous 48h.
- Brooks et May peuvent-ils craquer la rotation et obtenir de vraies minutes en share time avec le backup de leur poste ? Réponse aux TC et après.
- Quel va être le sérieux de Gibson & Brandan Wright lors de cette intersaison ? Les 2 intérieurs sont clairement en concurrence pour le poste de starter, avantage donné à Gibson pour l'instant.
Quelques petites modifications du coaching staff durant la saison, avec un repositionnement intéressant sur le terrain pour les intérieurs titulaires (Gibson PF, Dirk pivot), et Brooks comme May qui ont craqué la rotation au point de doubler (et d'éjecter pour Rose) le joueur devant eux.

Brandan Wright, un temps pressenti pour démarrer titulaire, a connu une année sans. Entre l'émergence de May à ses côtés, le sérieux de Gibson et ses problèmes physiques (41 matchs manqués, soit la moitié de la saison !), Brandan a vu son temps de jeu descendre à peine au-delà de son temps rookie (11min par game) pour 4 points, 3 rebonds & 0,6 blocks. Une année difficile donc, charge à lui de bosser et au staff de lui faire comprendre qu'il compte toujours sur lui pour l'avenir.

Objectifs :
Alexis a écrit :
26 mars 2021, 00:58
Encore et toujours les mêmes. Un coup d'oeil sur les streaks / bilans, avant le début de la nouvelle campagne.

- Campagnes consécutives de playoffs : 12 (série en cours). Marque objectif (irl) : 22.
- SR à 50W+ : 10 (série en cours). Marque objectif (irl) : 20.
- Titres de division (98-10) : 4. Marque objectif (irl, 98-19) : 13
- Titres NBA : 1. Marque objectif (irl, 98-19) : 5
archive
- 1er round de PO victorieux : 9 d'affilée. Marque objectif (irl) : 8
- Dernier carré atteint en PO : 4 années consécutives. Marque objectif (irl) : 3
L'objectif prioritaire de la franchise sera, pour la Saison Régulière, de continuer les séries en cours => Donc Playoffs + 50W+.

Un sous-objectif sera d'aller chercher le titre de division, mais la bataille sera, comme c'est le cas chaque année, rude. Rockets & Nuggets semblent être les principaux épouvantails, mais gare aux Timberwolves ou à la surprise Nola.
De manière plus accessoire, un top 10 offensive et defensive est attendu !
Une saison régulière plus que pleine, avec la 13e campagne consécutive de Playoffs pour la franchise ! Petit coup d'oeil sur le classement All-Time de la ligue :
Streaks All-Time des qualifications en PO a écrit : 22, dont 2 titres NBA : Syracuse Nationals puis Philadelphia Sixers (1950-71)
19, dont 11 titres NBA : Boston Celtics (1951-69)
17, dont 5 titres NBA : LA Lakers (1977-93)
16, dont 1 titre NBA : Lakers de Minneapolis puis de LA (1959-74)
14, dont 6 titres NBA : Chicago Bulls (1985-98)
14, dont 3 titres NBA : Boston Celtics (1980-93)
14 : Portland Traiblazers (1983-97), Utah Jazz (1984-98) & Pistons de Fort Wayne puis de Detroit (1950-63)
13, dont 1 titre NBA : San Antonio Spurs (1998 - série en cours)
13 : Phoenix Suns (1989-01)
Avec cette 13e qualification, les Spurs atteignent tout juste le top 10 All-Time. Il va y avoir fort à faire pour grimper davantage : une 14e qualification les ferait grimper 7e, puis une 15e ferait monter la franchise à la 5e place, et une 16e à la 4e place exaequo avec les Lakers. Dans une dimension parallèle, cette même franchise texane est allée égaler le légendaire record des Syracuse / Sixers, ce qui amènerait à la saison 2018-19 pour les Spurs, cela est utopique à ce stade. Figurer dans ce top 10 est déjà une sacrée fierté, et craquer le top 5 est un objectif qui intéresse fortement le board !

11ème saison d'affilée à 50 Wins et +, et ici, c'est carrément une 2ème place NBA All-Time ! La franchise des Spurs est sur la seconde marche des streaks à 50W et + au cours d'une Saison Régulière, et doit encore aligner 2 saisons à ce niveau pour atteindre la plus haute marche All Time.
Streaks All-Time SR 50W+ a écrit : 12, dont 5 titres NBA : LA Lakers (1980-91)
11, dont 1 titre NBA : San Antonio Spurs (2000 - série en cours)
10, dont 8 titres NBA : Boston Celtics (1959-68)
La franchise confirme sa forme et son bilan excellent dans la longévité au haut niveau avec ce classement : les Spurs auront passé toute la décennie 2000 au-dessus des 50 Wins : 55, 52, 63, 53, 66, 69 (année du titre), 59, 55, 58, 54 et donc 58 wins cette dernière saison. Un bon niveau, un très bon niveau même, et une barre des 70 Wins qui n'aura pas cédé sur cette streak, contrairement aux 2 superteams des Lakers et des Warriors, ainsi que de manière plus étonnante, par les Mavericks avant le changement de FO.

Ce magnifique classement ne permet malgré tout pas au Board de dominer au nombre de Wins amassées depuis 1996 : avec une saison et demi en moins d'activité, le retard accumulé sur les Los Angeles Lakers de Kcnarf/Pamela Rose/Kcnarf Jr/Brice de Nice s'explique également par une compétitivé angelina sans faille, avec une superteam fabuleuse sur la période 1996-2000), une longue période de reconstruction à haut niveau avec certes la draft de Yao Ming mais un Vince Carter qui aura permis à la franchise de tourner autour des 50 wins (2002-07), et enfin une seule campagne en négatif qui aura déjà ramené Blake Griffin pour incarner la relève à LA. Avec 80 Wins de retard sur les 825W du board des Lakers, passer la barre des 1000 en tête sera probablement mission impossible. Y passer avec le meilleur % de victoires sera un maigre lot de consolation, si tant est que cela soit le cas, car rien n'est moins sûr !

Enfin, et en attendant un 2nd titre NBA promis par Alexis à l'Owner lors de sa prolongation de 10 ans l'été dernier, c'est le 5e titre de division de la franchise qui est ramenée à San Antonio. Loin, très loin de tout record NBA, cela rajoute une bannière au plafond et cela ravit tout le monde dans la franchise. Cela vient récompenser également le travail de fond des joueurs, qui auront réalisé une saison de très haut niveau.

Le dernier objectif secondaire a également été coché : top 10 Off et Def.

Récompenses et bilan de fin de SR :

Du côté individuel, Dirk Nowitzki récolte pas moins que sa 8ème All-Team (la dernière ?), avec donc sa 2nde All-Team 2nd, avec également 3 1st & 3rd Team.
Dirk récolte également sa 10e étoile All Star cette saison.

Ce sont pour l'instant les seules récompenses individuelles décernées en attendant la cérémonie des Awards demain soir. Cela fait maigre pour le 3e meilleur bilan de la Ligue (certains supporters des Spurs revendiquent le statut de 2e meilleure équipe de la Ligue au vu du faible écart avec des joueurs cornus, cela se règlera peut être en Finals ?) et surtout pour son meilleur joueur JR Smith, meilleur scoreur, intercepteur et tout simplement joueur de son équipe.

Du côté collectif, la franchise termine la saison avec les 4ème meilleure attaque et défense du pays, ce qui est une énorme fierté pour tout le groupe, des joueurs au coaching staff en passant par les grattepapiers dans les bureaux et les supporters dans la salle.

La saison a été au-delà des espoirs attendus, cela est évident. Maintenant, la Post Season s'ouvre, avec un calendrier et programme démentiel : pour aller au bout, la franchise devra éliminer les Nuggets de Denver, qui ont reculé au classement lors du sprint final à cause de la blessure de leur meneur Rondo (qui revient pour le 1st round, bien sûr). Puis possiblement les Rockets de Kevin Durant, MVP pour beaucoup de suiveurs dans la ligue. Et l'ogre Golden State si les probabilités sont respectées. Nous nous arrêtons avant d'évoquer la rencontre face au finaliste de l'Est tant le parcours est relevé dès le G1 des PO.

Bons playoffs à toutes les équipes !

Alexis, pour le Spurs Sentinel

marmite

Celtics
Avatar du membre
16249

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 09 mai 2021, 09:13

L'actu du loup


Image

Ben Gordon, testé en cette fin de saison comme backup puis titulaire à l'arrière, n'aura sans grande surprise pas convaincu le front office des Wolves d'exercer l'option de contrat à 19M pour l'année prochaine.
Ben n'a pas démérité, mais nous pensons pouvoir nous entendre avec lui sur un montant plus réaliste.
Sa présence aura également permis à l'équipe de confirmer que Courtney Lee est plus à l'aise comme titulaire.

Egalement free agents en cette fin de saison du côté du Minnesota : Emeka Okafor, dont la team option a été déclinée en début de SR mais que la franchise espère voir revenir, et Eddie House qui a toujours des cannes mais devrait rejoindre une autre équipe cet été.

Avec sept joueurs sous contrat et les 2M prévus pour le futur pick 10 de la draft, les Wolves aborderont l'été avec un peu moins de 10M de cap space.

PopJH13

Franchise Player
Fear the Dream
4427

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par PopJH13 » 09 mai 2021, 21:58

24" Basket League Awards - Saison 2010-11 :
Merci aux 21 GMs qui ont votés ! Les résultats ci-dessous :
GMOY :
1 : Sylvester Temple (38 points)
2 : KJ7 (26 points)
3 : Alexis (23 points)
Détails des votes :
Lary (6), Maloj (6), Row (6), Val (5), DA (4), Jujug (3), Juicy (3), Kcnarf (2), Marmite (2), JoeD (1), N&B (1)

COY :
1 : Larygolade (32 points)
2 : JoeD (30 points)
3 : Alexis (23 points)
Détails des votes :
Val (12), Sylvester Temple (7), LA_Bonne (7), Kcnarf (5), Lumi (4), Jujug (3), KJ7 (2), Shoot (1)

MVP : LeBron James (16 points)
Détails des votes :
Kevin Durant (5)
ROY : John Wall (14 points)
Détails des votes :
Gordon Hayward (5), Demarcus Cousins (2)

DPOY : Andrei Kirilenko (19 points)
Détails des votes :
Mike Conley (1), Tyson Chandler (1)

6thMOY : Craig Smith (15 points)
Détails des votes :
Lou Williams (2), Ray Allen (1), Josh Smith (1), Nicolas Batum (1)
All-NBA First Team : Mo Williams (10) – Jamal Crawford (10) – LeBron James (17) – Kevin Durant (15) – Elton Brand (8)
All-NBA Second Team : Devin Harris (6) – JR Smith (5) – Rudy Gay (3) – Andrei Kirilenko (5) – Al Jefferson (6)

Détails des votes :
PG : Tony Parker (4)
SG : Kobe Bryant (2), Gilbert Arenas (1), James Harden (1)
SF : Josh Howard (1)
PF : /
C : Al Horford (5), Tyson Chandler (1)

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17352

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 10 mai 2021, 11:39

Image

Pas de bol, les Bulls ont les boules, mais ne vendons pas la peau du 2words avant de l'avoir sweepé !

Image

Pour leur tout premier affrontement en Playoffs (Milwaukee ayant été "délocalisée" à l'Ouest entre 1997 et 2003), il ne devrait pas vraiment y avoir match entre 2words, le GM des Bulls, et SylvesterTemple, le GM des Bucks.
Non seulement Milwaukee dispose cette saison d'un bilan largement supérieur (60-22, second meilleur bilan NBA) à celui de Chicago (39-43, huitième à l'Est), mais, en plus, les chicagoans évolueront sans leur meilleur joueur, Dwight Howard, qui souffre d'une Hernie et out pour la fin de saison. C'est peu dire que ses 20pts et 11rbds par match manqueront à Chicago.

Face au double-MVP en titre, LeBron James (34pts, 6.5rbds, 5.5asts), les Bulls devront compter sur leur collectif pour espérer dans cette série. Avec pas moins de dix joueurs à plus de 10pts par match, notamment Luol Deng (14pts, 5.5rbds, 2asts), par ailleurs adversaire direct de LeBron au poste de PF, les Bulls devront se relayer et montrer une énergie de tous les instants. Pas d'autre choix.
Collectivement, les Bulls 2010/2011 n'ont pas réussi à se trouver une identité de jeu. Moyens partout, ni bons ni mauvais nulle part.
Individuellement, avec le meilleur joueur de l'équipe et accessoirement meilleur rebondeur de la ligue sur le flanc, il n'y a que les snipers James Jones (45.8% à 3pts en 2.4 tentatives par match) et Carlos Delfino (42% en 3 tentatives par match) de présents dans les rankings individuels et qui seront en tenue pour affronter Milwaukee.

De leur côté, et même si SylvesterTemple sait mieux que personne que l'on n'est jamais à l'abri d'une (mauvaise) surprise, les Bucks aborderont ce premier tour de Playoffs avec sérénité. Conscients de leur niveau mais aussi, et surtout, de ce que représente l'absence de Dwight Howard dans le camp adverse, les joueurs de Milwaukee devront être sérieux malgré tout car sous-estimer son adversaire n'apporte jamais rien de bon.

Saison Régulière 2009/2010 : Bucks 5 -Bulls 0




Image

Illustration des LeBron Rules mises en place par Chicago pour contrer le GOAT.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Lumi

Rookie
Avatar du membre
Bleed Green
163

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Lumi » 10 mai 2021, 13:25

AUTOPRONO - RESULTATS
 
Image
https://sites.google.com/view/auto-prono-24-sec/accueil

Classement mois
1pt : Detroit, Houston, Oklahoma City, Portland
 
Classement final
1er : Oklahoma City (9pts)
2eme : Houston (8pts)
3eme : Miami (7pts)


Philadelphia (7pts)
Indiana, Toronto, Dallas, Utah (5pts)
Detroit, Portland, San Antonio (4pts)
Milwaukee, New Jersey, Denver, Golden State, Los Angeles, New Orleans (3pts)
Phoenix, Sacramento (1pt)


Miami et Philadelphia ont terminé à égalité. Shoot-on-you ayant participé tout les mois à l'inverse de Noir&Blanc (5/6), c'est donc Miami qui remporte la 3eme place.

Félicitations à Maloj, Galdosh et Shoot-on-you, qui reçoivent respectivement un boost de 60pts, 45pts, et 30pts, pour leur second tour ! @-)
 
Cette saison, vous avez été 20 (+1) à participé au moins une fois, et 8 (+2) à avoir participé tout les mois ! Merci à tous et à la saison prochaine ! 8-}
 
Règles
Rappel de la règle : parier sur le nombre de victoires de son équipe seulement sur le mois à venir : 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.
L'enjeu : Un boost de 60points à donner à votre second tour de l'année si vous finissez 1er. 45pts si vous finissez 2nd, 30pts si vous finissez 3e.

Pour départager les participants:
1 - plus grand nombre de points cumulés
2 - plus grand nombre de participation
3 - plus grand nombre de pronos "tout pile"
4 - tirage au sort

Comment pronostiquer : Il vous suffit de vous rendre sur le site, onglet "Votes", ou de cliquer sur le lien que je fournirai dans la publi mensuelle, de faire défiler et d'aller pronostiquer le nombre de victoires de VOTRE équipe pour le mois en question, puis de cliquer sur envoyer au bas du formulaire. Pas de panique si le formulaire disparaît lorsque vous cliquez sur envoyer. Il suffit de scroller en haut de la page pour voir que votre vote a bien été pris en compte.

Tout vote reçu après la deadline, même d'une minute, sera effacé et donc considéré comme nul.
NB : le re-vote est accepté tant que la deadline est respectée (je garderai le vote le plus récent). Si par erreur vous vous êtes trompé de franchise ou pour tout problème/suggestions en lien avec ce jeu, contactez moi par MP ici ou sur discord (j'y suis beaucoup plus réactif).

KekeDeluxe

Blazers
Avatar du membre
Rip City
2599

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par KekeDeluxe » 10 mai 2021, 15:55

Les pronos des PO
avec notre partenaire Astrocenter TV
Image

Cette année, on a demandé aux meilleurs voyants des chaînes câblées de nous donner leur prédiction pour les Play-Offs. Bon, ils n'y connaissent rien au basket alors on a traduit leurs histoires de Saturne rencontre Uranus en quart de lune en langage NBA.

#1 Warriors 4
#8 Kings 0

suivi d'une tentative de suicide de LaMarcus et d'une goutte de sueur de Kirilenko

#4 Suns 4
#5 Pelicans 3

Iggy et Arenas se mettent sur la tronche au 4QT du G6 et se ligaturent les tendons réciproques à coup de petites cuillers.

#3 Rockets 4
#6 Lakers 2

KD franchit la barre symbolique d'une série en 40/90/50. (40ppg, 90 rebonds, 50 assists)

#2 Spurs 2
#7 Nuggets 4

JR inaugure son statut de franchise player par une visite des productions fleuries du Colorado qui le laisseront dans le caniveau au G4.

#3 Knicks 4
#6 Pacers 1

Brook Lopez cherche encore le profil du joueur sensé le marquer.

#2 Celtics 4
#7 Hornets 2

G6 remporté sur un game winner de Dajuan Summers

#4 Nets 4
#5 Raptors 3

Rudy Gay se réveille la nuit et sent encore la souffle de Tayshaun Prince dans sa nuque. Faut dire que ses bras prennent de la place dans un 160.

#1 Bucks 3
#8 Bulls 4

Suite à la blessure surprise de Calderon, Sylvie panique, met Lebron en PG, titularise Ronald Murray et Sam Dalembert et passe en Half-trap/Help low pace. En 3points 10/motion0, 2words l'emporte grâce à une réussite de 78% à 3 pts avec Charlie Villanueva pivot.

Juicy

Brooklyn Nets
Avatar du membre
Nets
1359

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Juicy » 16 mai 2021, 11:53

L’élimination des Nets, un vrai coup de froid sur le New Jersey ?

Image

Les quelques signes positifs qu’on a pu voir chez les Nets en fin de saison de saison, qui ont permis d'accrocher l'avantage du terrain lors des playoffs, semblent aujourd’hui bien loin. Quatre défaites face aux Raptors, un dernier match qui s'approche de la branlée (95-110), un triste bilan global de deux victoires pour quatre défaites alors que Toronto était privé de son meilleur élément, clairement les Nets ont un problème et ne comptez pas sur Al Jefferson pour remonter le moral de ses troupes. Au contraire, Big Al est plus que jamais défaitiste, lui qui ne pense plus qu’à une seule chose aujourd’hui, faire ses valises pour quitter le New Jersey le plus vite possible. Bagarre avec son GM en cours de saison, deuxième élimination de suite au premier tour des PO et certains font état de scission avec son lieutenant Monta Ellis. Le visage désabusé de Jefferson en conférence de presse à la suite de son élimination en dit long sur ses envies d'ailleurs. Véritable enfant de la franchise, drafté en cinquième choix de la draft 2004, celui-ci aura bluffé tout son monde du fait de son impressionnante ascension devenant l’un des meilleurs pivots de la Ligue, ponctuant sa dernière campagne de playoffs en 27 points et 11 rebonds de moyenne. Il aura été le seul à surnager dans cet affrontement, accentuant encore plus son spleen.

La pression est désormais du côté du New Jersey qui aura une intersaison chargée pour tenter de repartir de l’avant. Big Al a confirmé sa volonté de quitter les Nets mais le GM va-t-il entendre les suppliques de sa star. Va-t-il sacrifier sa star pour mieux repartir ou décidera-t-il de faire le nécessaire pour mieux l'entourer après l'échec de cette saison. Après cette nouvelle, le New Jersey devient l'un des endroits les plus chauds des Etats-Unis.

RowLegion

Franchise Player
Avatar du membre
Pacers
4601

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par RowLegion » 16 mai 2021, 20:32

Image Une saison en dents de scie Image


Image

Ce qui est amené à monter redescend toujours ?
C'est la maxime de cette saison pour les Pacers.

Après une saison incroyable l'année dernière, voilà que les Pacers rechute au 1er tour des Playoffs face aux meilleurs ennemis Knicks sur un 4-1 qui laisse des aigreurs et des regrets. Mais le plus grave c'est que cela entraîne de l'incertitude désormais.

Alors que l'arrivé de Josh Howard, pour remplacer Kobe Bryant, pouvait prétendre à une ambition dans la continuité des résultats de l'équipe. Voilà que celle ci s'est effondré au fur et à mesure de la saison, prétendant un temps à la 2ème place de la centrale division, très proche des Bucks, avant que les blessures s'emmêlent et fasse perdre du terrain aux Hoosiers pour ce retrouver 6ème de la conférence Est.

Quelques satisfactions toute fois :
Indiana qui est toute fois retourner en playoffs, avec un bilan positif de 47-35.
Mo Williams qui continue de progresser : 3ème participation au All Star Game ; vainqueur pour la 2ème fois du concours à 3pts ; All-League 1st Team.

Image

Andres Nocioni et Josh Howard qui ont fait une saison plus que correct.

Mais voilà, beaucoup de questions se posent pour l'avenir.
Mo Williams est il un réel franchise player ? Est ce la fin d'un mini cycle ? La franchise est elle prête pour une reconstruction totale ? Surtout que les Pacers pourraient franchir le pas, car ils possèdent le pick 2012 pour la saison à venir...
Jeux 24" : Confrontations fantaisistes : www.basketusa.com/forum/viewtopic.php?f=37&t=2685

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
232

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 17 mai 2021, 12:57

Image
Selon nos informations, un accord a été trouvé : Kevin Martin devrait quitter les Timberwolves.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17352

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 18 mai 2021, 16:55

Image

Le taureau terrassé, on grimpe dans la chaîne alimentaire : la chasse aux dinos est ouverte !

Image

Les Bulls défaits, il est de rigueur d'adresser ses meilleurs vœux à ses adversaires déchus. Félicitons donc la franchise de Chicago, et particulièrement leur GM, 2words, ainsi que leur coaching staff, pour leur abnégation dans cette série donnée perdue d'avance mais qui aura tout de même donner quelques sueurs du côté du Wisconsin.
Menés 2-0, les Bulls, privés de leur Franchise Player, Dwight Howard (devons-nous le rappeler ?), avaient surpris tout leur monde en revenant à égalité dans la série avec deux victoires à domicile. Tombés par -11 et -7 au United Center, les Bucks l'avaient pourtant remporté par +18 et +27 sur les deux matchs précédents. Forcés de se reprendre rapidement en main, les hommes du Wisconsin reprenaient l'avantage par un timide +8 à domicile avant que le coach ne se décide enfin à revoir son gameplan pour le Game 6. Stratégie payante avec une solide victoire par +25 pour conclure la série à Chicago.
4-2 pour Milwaukee qui passe au tour suivant où l'adversité sera toute autre.

Tout juste élu MVP pour la deuxième fois de suite, LeBron n'aura pas failli sur ce premier tour mais l'on en n'attendait pas moins. Meilleur scoreur des Playoffs à l'heure de ses ligne avec 36pts de moyenne en 36.3min, LeBron James ne figure pour autant même pas dans le top 15 des temps de jeu, c'est dire la marge dont il dispose encore. Egalement présent dans le top 15 des meilleurs rebondeurs (8.2rbds) et intercepteurs (1.8stls), LeBron porte véritablement son équipe. Mode Playoffs activé.

Pour ce second tour, synonyme de demi-finales de Conférence, il faudra désormais passer la seconde. C'est évident.
Tombeurs des Nets par 4 à 2 malgré la perte de leur meilleur joueur, Rudy Gay, les Raptors ont faim. Cinquième meilleur bilan de l'Est (48 victoires pour 34 défaites), la franchise canadienne a véritablement passé un cap cette saison avec l'arrivée du phénomène Rudy Gay (23.6pts, 6.2rbds, et 3.3asts) cet été. Renforcés par les venues conjointes de Raymond Felton (top 12 asts et stls cette saison) et Troy Murphy (top 5 rbds et top 15 3pts%), les Raptors débarquaient en Playoffs pour la première fois depuis 3 ans, avec la vive intention de batailler dans les hautes sphères.

Malheureusement, c'est privée de Gay, son Franchise Player (là encore, cf. absence de Howard aux Bulls sur le premier tour) et onzième meilleur marqueur NBA, que la franchise devra se battre pour la fin des Playoffs. Touché aux ligaments lors du Game 2 face aux Nets, Gay ne reviendra pas cette saison puisque sa convalescence est estimée à un mois / un mois et demi.
Equipe résolument défensive (6ème Defensive Efficiency), Toronto aime jouer vite (8ème PACE de la ligue) et ses joueurs ne rechignent pas aux basses besognes (5ème ORB% et 3ème STL%). 2ème meilleure équipe de la ligue en ce qui concerne les pertes de balle provoquées (en cumulé), Toronto aura fort à faire face aux Bucks qui présent, eux, la meilleure attaque de la ligue.
Lors de leurs affrontements cette saison, on sentait le niveau de jeu des équipes relativement proche. Si Milwaukee a gagné quatre de leurs cinq confrontations, ce ne fut pas toujours sans peine et l'on retiendra surtout ce cinquième match, une défaite très malaisante pour les Bucks (-33 à Toronto).

Début des hostilités ce soir. Du côté de la fanbase, on ne manque pas de culot puisque l'on aperçoit déjà ci et là des pancartes "LeBronto", "Who's next ?", "Retourne dans ta grotte parasite de Parasaurolophus", "LeBron le météore", "Milwaukee c'est l'ère glacière", ou encore "KJ7 le Raptus, grande gueule, petites pates, mais gros anus" !

Saison Régulière 2010/2011 : Bucks 4 - Raptors 1




Image

LeBron, préparant son coaching staff au trashtalking du supporter n°1 de Toronto, le rappeur Drake.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4521

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 20 mai 2021, 13:38

Trading block Spurs

Chalmers et Pietrus (s&t), excellents shooteurs et défenseurs notamment (mais pas que) , peuvent partir cet été.

Également : picks 15, 25, spurs 2014, warriors 2012, ainsi que Gallinari, May et Brooks.

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17352

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 22 mai 2021, 15:26

Image

Chicago annexée, Toronto LeBrontosée, place aux tant attendus Celtics pour l'épisode III !

Image

Enfin ! Douze ans, il aura fallu attendre 12 ans pour revoir Milwaukee en Finales de Conférence. La dernière fois, c'était en 98-99 et à l'Ouest. Cela semble remonter à une éternité. Les Bucks de Ray Allen et Sam Cassell avaient tenu tête aux Lakers de la très grande époque, menant la série 3 à 2 avant de s'effondrer les deux matchs suivants la blessure de leur sixième homme de luxe, Tom Guggliotta.

Après un premier tour plus disputé que prévu face aux Bulls, les Bucks se seront défaits des Raptors de manière satisfaisante mais pas spécialement convaincante. Le score final de la série, remportée 4 à 1, ne rendant en effet pas justice aux besogneux Raptors qui se seront très bien battus malgré l'absence de leur Franchise Player, Rudy Gay, touché aux ligaments au tour précédant.
Il aura notamment fallu un grand LeBron James pour reprendre l'avantage du terrain perdu lors du Game 2. LeBron qui ramena la victoire à l'extérieur lors du Game 3 avec 48pts à son actif (à 19/23 aux tirs !). Menés 2 à 1, les Raptors n'auront pas rendu les armes si facilement, donnant du fil à retordre aux Bucks lors des deux rencontres suivantes. Perdues certes, mais de très peu avec seulement 6pts de débours au tableau d'affichage final du Game 4 et un seul tout petit point d'écart sur celui du Game 5.
Si la joie des Bucks se faisait logiquement sentir sur les parquets du Bradley Center, aucun des joueurs de Milwaukee n'osa pour autant trop en faire. L'adversaire était redoutable en plus d'être amoindri, le respect mutuel était de rigueur.

Les Bulls et les Raptors dans le rétroviseur, c'est maintenant un adversaire d'une autre tout envergure qui se présente face à Milwaukee. Des Celtics en pleine forme physique, comprendre sans aucun bobo à déplorer pour l'entame de la série, et surs de leurs forces.

Premiers de leur division pour la quatrième année de suite, les Celtics de Carmelo Anthony, absent des All-NBA Teams malgré un statut de meilleur scoreur de son équipe (25.3pts en 30.4min - top 10 NBA), Devin Harris, All-NBA et All-Defense 1st Teams (21.5pts - top 20 NBA, 7.5asts - top 5 NBA, et 2.5stls - Leader NBA), et Tyson Chandler, All-Defense 2nd Team (9.5rbds - top 10 NBA, et 2.3blks - top 5 NBA), n'arriveront certainement pas la tête baissée dans cette série. Surtout sachant qu'ils avaient déjà su prendre le dessus sur Milwaukee lors des deux campagnes de Playoffs précédentes, mettant ainsi un terme très prématuré aux ambitions de King James et cie.

Collectivement, outre cette nouvelle bannière de champion de division (54 victoires pour 28 défaites), Boston présente un profil différent de celui de Milwaukee. La marque de fabrique de Boston ? La défense. En chiffres, cela donne : 2ème Defensive Efficiency, deux joueurs en All-Defense Teams, 2ème aux contres (7.7 BLK%), et 5ème aux interceptions (9.2 STL%).
De l'autre côté du terrain, c'est simple, ça joue l'iso - beaucoup de lancers francs (27.4 tentatives par match, troisième plus gros total NBA) avec un duo Anthony (7.84 / match) - Harris (6.51 / match) très doué pour provoquer les fautes de leurs adversaires et se mettre le corps arbitral dans la poche - et ça suit son rebond pour aller marquer sur seconde chance - 3ème meilleure équipe de la ligue en ORB% avec 28.9%. Sur le papier, c'est une évidence et cela pourrait paraître facile à contrer. Dans les faits, c'est tout autre puisque l'attaque des Celtics repose sur deux joueurs extrêmement doués et à qui il ne faut jamais laisser d'espace, faute de quoi ils sanctionneront ou fileront la gonfle au coéquipier ouvert qui le fera à leur place.

A la tête de la formation du Massachussets ? Rien de moins que le tout juste élu GMOY, pour la troisième fois en moins de quinze ans de carrière, LA_Bonne. Double finalistes NBA en titre, les Celtics entendent bien faire perpétuer leur série et, plus encore, aller toucher le Graâl en remportant leurs premières NBA Finals de l'ère LA_Bonne. Du côté du Wisconsin aussi on rêve de NBA Finals, mais cela ne pourra arriver qu'en passant sur le corps de ces Celtics, les mêmes à qui ils doivent leurs deux dernières éliminations en Playoffs. Autant dire que, du côté de Milwaukee, règne une envie de revanche plus que prononcée et, connaissant le penchant de son public pour le trashtalking, on s'attend déjà aux pancartes type "Massachusuck LeBron's d*ck", "C'est balo Carmelo", "Du pain de mie, un melon, et des crêpes, on se régale à Waukee", "LA_Bonne LALA ?", ou encore "Ca sent la flippe au Fleet Center !"

Saison Régulière 2010/2011 : Bucks 2 - Celtics 1




Image

Images en caméra cachées de LaLa Anthony, femme de Carmelo Anthony, en pleine manœuvre d'intimidation d'un membre du coaching staff des Bucks.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2703

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 22 mai 2021, 17:53

voiLA
Image

9 ans. Cela fait déjà 9 ans que les Lakers n'avaient pas atteint la finale de la conférence Ouest. Battus alors par les Nuggets de Xarphios, Donyell Marshall et d'un certain Paul Pierce, ils ont depuis systématiquement échoué précocément, malgré Vince Carter, malgré McGrady, malgré Yao Ming ...
C'est face à ces mêmes Nuggets, emmenés par le redoutable Jamal Crawford, tombeurs des Spurs au 1er tour, qu'ils viennent de frapper un grand coup. Un grand coup de balai même, avec un 4-0 digne des plus belles heures de la légendaire bande du Shaq. Avec Blake Griffin, ils tiennent enfin le digne successeur du monstre physique qui leur a offert 3 bagues, avant d'être lui-même offert à New York.
Pourtant, peu d'observateurs les voyaient franchir le premier tour, face au redoutable Kevin Durant. Si ce dernier a su scorer (34 pts à des pourcentages vertigineux), il n'a en revanche pas eu les épaules pour emmener avec lui son équipe, contrairement à un Blake Griffin épatant. De la même manière, Jamal Crawford a scoré dans le vide, 33 ppg pour 4 défaites, même si Chris Bosh a tenté en vain de lui venir en aide pendant qu'Iverson, après un 1er match assez sobre, a arrosé joyeusement.
Blake, lui, peut compter sur toute une équipe compétitive. Son compère de la raquette, Andray Blatche, dont certains moquaient le contrat obtenu il y a 2 ans, dans un style moins physique, est précieux. Pau Gasol, en sortie de banc, semble revivre après avoir connu les galères de Detroit et Seattle. Pat Beverley, dont la draft avait été éclipsée par celle de Griffin, défend le fer. Danny Granger reste excellent et régulier lorsqu'il n'est pas blessé.
Et que dire d'Eddie Jones, 69 ans, à qui il suffit d'une petite minute sur le parquet pour remettre l'équipe à l'endroit.
Désormais, tous les espoirs sont permis pour Blake&co. En effet, ce ne seront pas les terribles Warriors de Kirilenko, Brand et Conley qui se dresseront sur leur route mais les bien plus abordables Suns de jujug, tombeurs surprise des doubles champions au tour précédent. Ces mêmes Suns qui n'ont atteint les finale de conference qu'une seule fois, il y a déjà 11 ans, et qui y ont été sèchement battus 4-1 par ... les Lakers en pleine reconquista.
Si Lowry, Arenas et Millsap sont de bons joueurs, ils ne sont pas connus pour être particulièrement tranchants en PO. Et tactiquement, on sait depuis longtemps que les équipes de jujug ont du mal à s'adapter lorsqu'elles sont mises en difficultés. Même sans le HCA, ce sont bien les Lakers qui font figure de favori. Ils pourraient si la logique est respectée affronter les Bucks en finale, de bonne augure.
De là à affirmer que le titre est quasiment dans la poche, il y a un pas que le vieux Kcnarf Sr franchit allègrement : "Je sens que cette année, c'est la bonne, on va gagner, j'en suis certain. Rien ne peut me faire plus plaisir de ne plus être le dernier GM des Lakers à ramener le titre"
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
232

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 25 mai 2021, 15:06

Image
On murmure que Jamal Crawford serait disponible.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

Juicy

Brooklyn Nets
Avatar du membre
Nets
1359

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Juicy » 25 mai 2021, 16:25

Les valises sont faites, le billet d’avion réservé, mais quelle sera la prochaine franchise de Big Al ?

Image

Difficile à dire quand est-ce que le transfert d'Al Jefferson tombera, mais c’est probablement pour bientôt. Les New Jersey Nets ont abandonné l’idée de le conserver, et plusieurs franchises font tout pour s’arracher ses services. Alors que les Finals de Conférence vont bientôt débuter ça s'agite en coulisse. D'après les rumeurs de certains insiders l'affaire devrait se boucler juste avant la prochaine loterie.

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2703

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 27 mai 2021, 19:25

Image
10 ans que Los Angeles en rêvait, sans trop y croire. 10 ans que de déroutes en déconvenues, les Lakers n'étaient plus que l'ombre de la grande équipe du tournant du millénaire. 10 ans, c'est l'âge qu'avait Blake Griffin lorsque le Heat anéantissait les espoirs de doublé du quatuor Shaq/Kobe/Jones/Marshall qui avait roulé sur la saison régulière.
Les voilà de retour en finales !
Après Kevin Durant écoeuré, Chris Bosh dégoûté, c'est au tour de Paul Millsap d'avoir les yeux humides. Tous ont subi la loi de Griffin "tout corps vivant à proximité de Blake risque de se faire dunker sauvagement dessus".
L'an passé, à la même époque, le géant roux ruminait la leçon de Russe qu'il venait de recevoir de la part d'un énorme Kirilenko. Il s'était promis de ne plus jamais courber l'échine. Pari tenu, pour l'instant.
Pendant qu'Eddie Jones, Paul Pierce et Pau Gasol sautillent sur le banc pour soigner leurs rhumatismes en plus de célébrer les victoires, Griffin et Granger enchaînent les paniers. On a même vu Dahntay Jones se prendre pour Michael Jordan lors du game 4, alors qu'Andray Blatche multiplie les blocks en mode "not in my house".
Image
Image

En attendant de connaître leur adversaire, les nouveaux rois de l'Ouest ont reçu la visite de Shaq, qui avait pris part à la présaison avec eux, et de Kcnarf Sr, extrêmement élogieux à l'égard de la nouvelle GM. "Jessica a fait un travail extraordinaire, je ne sais toujours pas comment elle a obtenu ce pick 3 puis convaincu uds de choisir le fils de Dell."
Nous lui avons demandé s'il préférait affronter les redoutables Bucks de LeBron ou les Celtics de Melo.
"Entre une équipe qui a l'habitude de perdre en finale et une qui n'a pas l'habitude d'y aller, je serai serein dans les 2 cas, vous me connaissez. Mais pour l'histoire, j'aimerais bien les Bucks, dont le GM n'a toujours pas digéré l'élimination de 1999."
Image
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone


Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4521

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 29 mai 2021, 10:42

LE ROI DES CACAHUETES

RESULTS

Et donc, le roi des pronos, l'oracle NBA, le GM qui aura allié le mieux courage, prudence et connaissance de sa propre team est celui des...

DALLAS MAVERICKS !

Image

- Dallas : Hayward 20+ points 20,6 points en 34,5 minutes !

Et voilà ce qu'en disait UDS, l'expert de notre rédaction :
UDS a écrit :A vrai dire j'y crois pas du tout. L'équipe est pourrav certes, mais le inside de Hayward est loin d'être très haut et des rookies à 20 points et plus, c'est bien rare. Ca atteindra les 20 points à terme, mais en année rookie, il s'emballe un peu non ? Je vois plutôt 15 ou 16 points. A titre de comparaison, Harden les gratte de très près à Wash la saison dernière. Hayward, Harden ... Harden, Hayward ... besoin d'un dessin ?
Bravo donc à POP, qui aura réussi à rafler la mise depuis la très difficile catégorie de "Ceux qui ont envie de se crasher".

Récap, dans l'ordre :

Les Malades dans leur tête 0/2
- Boston : Devin Harris MVP 0/1. 21 - 7.5 et 2.5 steal... Belle saison, c'est raté de peu, Durant ne marque que 15.5 points de plus !
- Denver : Jamal Crawford top 3 scoring + titre de division + série gagnée vs Spurs en SR 1/3. Avec 22.4, Jamal est à 7.6 points de son compère Bosh, 3e meilleur scoreur de la ligue. Un gouffre donc. Avec 47 Wins, les Nuggets finissent à 11W de la tête de conférence, détenue par les Spurs. Un autre gouffre ! En revanche, la série de SR face aux Spurs est bien gagnée 3 à 2, et plus gratifiant encore, la série de PO également.

Chez "Les Malades dans leur tête", on est donc logiquement très, très loin du compte. 0 prono juste sur 2, ce n'est pas ici qu'il faudra chercher le vainqueur !

Ceux qui ont envie de se crasher 1/5
- Sacramento : LMA All NBA FIRST Team 0/1. Avec 28.9 pts et 9 rebonds, Lamarcus est excellent, monstrueux même. Mais la 1st team, c'est Lebron et KD. La 2nd team, c'est Kirilenko et Stoudemire. Et la 3rd Team... Chris Bosh et, plus étonnant au vu du bilan, Kevin Love. Not 1, not 2...
- New Orleans : Champions dans la division 0/1. Lors du pointage à 2 mois de la fin, les Pels étaient dans la course avec 1 petit match de retard. Malheureusement, cela finira à 51 Wins pour une magnifique saison, mais à 7W de la tête de division... et le HCA perdu à la faveur des rencontres directes contre les Suns et les Rockets.
- Milwaukee : 3 Defensive Team (Horford, MWP, Lebron) + Meilleur bilan de la SR 0/4. Pour les Defensive team, il n'y a donc pas 3 Bucks non. Pas 2 non plus. Et même pas 1 seul ! Avec 1.7 blocks, ou 1.4 steal, Horford et Lebron étaient loin du compte. Pour MWP en revanche, il était à la lutte derrière Kirilenko, Millsap et Sefolosha, indélogeables, avec Ronnie Brewer. Et c'est le Piston, pourtant crédité d'1.7 steal dans la 10e pire défense du pays, qui hérite de la Def 2nde Team. Ah, les mystères des votants parfois... Bien sur, pas de meilleur bilan de la SR non plus, 2e à 6 W des Warriors.
- San Antonio : Champions dans la division + Smith All Nba Team + Top 7 Offense & Defense 3/4. Champions dans la division avec 7W d'avance sur Pelicans & Rockets, c'est coché ! 4e meilleures attaques et défenses, les top 7 sont cochés ! Ca se joue donc à un JR Smith près, qui en 21-5-3 et 1.9 steal a réalisé une belle saison mais pas suffisant pour les votants. C'est d'ailleurs un scandale qui a fait les gros titres dans le texas, de voir Harden et Kobe Bryant retenus avec des bilans co aussi mauvais, pendant que les Spurs caracolaient en haut. Le coach des Spurs a également pris une petite soufflante du Président pour avoir été trop précautionneux avec le temps de Smith.
- Dallas : Hayward 20+ points 1/1. 20,6 points en 34,5 minutes ! Qui l'eut crû ?

C'est chez "Ceux qui ont envie de se crasher" que l'on retrouve donc le vainqueur ! Effectivement, beaucoup de risques pris avec 4 pronos mauvais sur 5, mais 2 qui ne sont pas passés si loin (Spurs et les Pelicans sur une majorité de la saison).

Le réalisme ne tue pas 0/8
- New Jersey : HCA, Top 2 de Division + Monta Ellis titulaire ASG 1/3 Le HCA, c'est coché en 4e position avec 49W. En revanche, les Knicks & les Celtics ont raflé les 2 premiers spots de la division devant les Nets, et Monta Ellis... n'était même pas AS. Harden & DWade lui ont été préféré.
- Detroit : Curry 20+ points et T.Allen All Star 0/2 A Detroit, on aime y croire. En même temps, a-t-on le choix ? "Celui choisi avant Blake" a tourné cette saison en 18 points pour 32 minutes, et Tony Allen a réalisé une très jolie saison avec 17 points et 2.3 steals, mais pas de ASG, Harden & Dwade (ainsi que Monta Ellis probablement) ont fini devant.
- Portland : 50 Wins 0/1 Malgré la blessure de Kevin Love en début de saison et un départ cataclysmique sur cette période (2-13), les Blazers ont confirmé être capables d'atteindre les 50W. Mais être capable n'est pas synonyme d'accomplissement, et c'est donc 45 victoires pour la franchise, le plus haut total depuis... 1999-00 !
- Miami : McGee 2.5blk/g et Roy shoote à 35%+ à 3pt 1/2 2.5blk/game, atteint ! Pile poil. Javale monte en pression ! En revanche, pour Brandon cela a été plus compliqué derrière la ligne extérieure, avec un petit 29%.
- Philadelphie : Paul George ROY 0/1 Catastrophique. 13 points en 37 minutes dans un roster vide, pire bilan NBA avec 15 petites victoires, George accroche la 1st rookie team mais était très loin du ROY. Ses statistiques sont semblables à celles de Jordan Crawford, rookie du Jazz drafté en 18e position. Sauf que lui n'a mis que 32 minutes pour les faire.
- Houston : Top 2 de Conférence 0/1 Avec 51 Victoires, les Rockets ne finissent qu'à 7 wins du spot 2, mais exaequo avec le 5e de conférence au tie breaker, et n'a jamais semblé en situation de se frotter pour cedit spot 2. 36.6points en 35 minutes pour la superstar des Rockets Kevin Durant en 82matchs cette saison.
- Minnesota : HCA 0/1 Pick 10 de la draft.
- OKC : Varejao AS, Westbrook AS et All nba team 0/3. Westbrook rate cette saison le ASG au profit de Mike Conley et Tony Parker, fort justement, malgré une belle saison individuelle. Varejao aurait peut être pu prétendre à une sélection cette saison encore, mais une blessure est venue stopper sa candidature. Avec Dirk et Cousins sélectionnés, pas sûr qu'un spot lui aurait été offert cependant.

Très décevants résultats pour cette catégorie des "Le réalisme ne tue pas". Les pronostics n'étaient pas évidents, mais dans leurs cordes, et cela a fini souvent très loin du compte. Mention spéciale aux Blazers qui s'ils n'ont jamais semblé pouvoir accrocher les 50W suite à un départ cataclysmique, en finissent vraiment proches.

Les rebelles endimanchés 4/5
- Indiana : 2 All-Stars 2/2 Bingo ! Remplaçants du ASG, Mo Williams et Josh Howard ont tenu leur rang.
- Utah : derniers de la ligue 0/1 Caramba, raté ! Avec 24 wins, les terribles jazzmen ont distancé 3 équipes : 9W d'avance sur les Sixers et 4 sur Dallas et Cleveland. Ils ont même été rejoint par les Sonics en fin de saison... Bravo à Cousins et le Jazz d'avoir déjoué les pronostics qui les envoyaient dans les bas fonds.
- Toronto : Gay titulaire du ASG 1/1 C'était money in the bank et ça s'est confirmé. Pas de bobo, et il a logiquement pris l'ascendant sur Josh Howard pour le spot de titulaire.
- Orlando : Wall ROY 1/1 Avec 15 points et 9.5 passes, John n'est pas le meilleur scoreur de sa promo, certes, mais carrément le meilleur passeur de la ligue ! ROY haut la main !
- Charlotte : Récompenses individuelles 1/1 Avec une all 2nde NBA team et un ASG, Amare Stoudemire a bien sûr raflé des récompenses. Easy bucket validé !

Ici, c'était la catégorie Money in the bank, et ça s'est confirmé, avec un taux de réussite de 80 % ! Et la victoire a failli être attribuée ici. Si Gordon Hayward n'avait pas surperformé en comparaison des attentes des observateurs de la ligue, c'est bien le GM des Pacers qui aurait raflé la mise après avoir pronostiqué que Mo et Josh seraient All Stars à l'Est. La prudence aurait donc pu payer, mais cela ne sera pas le cas : le risque l'emporte !


Catégorie Bonus : les Généreux
RHEA, from UTAH JAZZ, is the WINNER !


- La_Bonne : LeBron ACL + Milwaukee max 40W + Sylvie WCY + Horford 1.05a/to + Calderon max 32% 3pt + DRose Orange/jaune. 0/1million 82 matchs pour le cyborg LBJ; 60w pour les Bucks, soit 20W de + ; Sylvester nominé GMOY ; 2.03 a/to, soit quasiment le double ; 38% pour Calderon depuis la ligne exter' vs 32 pronostiqué ; pas d'orange chez derrick. Le grand chelem, bravo bobonne ! Au moins, tu auras trusté le haut des prédictions par la difficulté imposée.
- RowLegion : Houston hors PO + Phoenix > GSW + Cleveland pas 1st pick + Wall ROY + Bucks #1 Eastern 3/5 51w et le seed 3 pour les Rockets ; 15W de retard pour les Suns face aux Warriors : ça pour le côté face. Pour le côté pile, on a effectivement Cleveland 2e à 20w à 5W des Rockets, Wall unanimement reconnu comme le ROY, et les Bucks ont largement dominé leur conférence Est de bout en bout, avec 6W d'avance au final sur les Celtics. En SR en tout cas...
- UDS : OKC en PO + HCA pour NJ 1/2 13Wins de retard sur les playoffs, c'est beaucoup ou pas ? Ici nous aurions tendance à dire que oui... Pour les Nets, le HCA est attrapé avec 49w, mais ça c'était la partie safe du pari.
- Sylvestre : Washington HCA + Stephenson < 10min 0/2 Washington en Playoffs c'est déjà 15 wins de retard, mais sur le HCA, c'est 21... une paille ! Pour Stephenson, son début de carrière à LA était effectivement très compliqué mais il a récolté suffisamment de temps de jeu à OKC pour atteindre la barre symbolique des 10 minutes de moyenne pour sa saison rookie (dont une pointe à 40 minutes face à Boston).
- Alexis : HCA pour Portland et pas pour Houston 0/2 Houston a attrapé le HCA grâce au tie breaker sur les Pelicans et les Suns. Et portland termine à 6 Wins du HCA, et à 1 des PO. Serré !
- Rhéa : GSW se fait sortir en PO 1/1 Un petit tour passé, et puis s'en va pour le double champion en titre (encore pour quelques minutes) ! Bien vu Rhéa, pas de 3-peat pour les Warriors qui après s'être sortis difficilement du piège tendu par la bande à LMA, en 6 games, n'aura pu enchaîner derrière face au trio Lowry - Arenas - Millsap : perdre 2-4 face à jujug, difficile de faire plus clair comme message.


Merci à tous pour votre participation, et rendez-vous la saison prochaine... peut-être !

marmite

Celtics
Avatar du membre
16249

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 29 mai 2021, 21:13

L'actu du loup


Image

Kevin Martin transféré !

C'est un jour que peu de gens auraient imaginé voir arriver tant on connaît l'attachement du GM des Wolves à ce joueur. Et pourtant, c'est maintenant acté.

Martin s'en va chez un autre GM également grand admirateur du joueur, puisqu'il rejoint les Wizards.

En retour, ces derniers envoient dans le Minnesota Jason Thompson, Hassan Whiteside et le pick 2011 des Wizards.
Clairement, je m'attends à des réactions mitigées. Moi-même je le suis, d'autant que j'ai toujours cru que Kevin finirait sa carrière ici. Et je sais que ce que nous recevons en retour ne fera pas que des heureux. Mais les contraintes financières et une concurrence toujours plus rude à l'Ouest m'ont fait réfléchir ces dernières semaines, et j'ai décidé de rééquilibrer le roster.
J'ai conscience que je viens de transférer un scoreur d'une efficacité telle qu'on n'en verra peut-être plus avant dix, quinze ans dans le Minnesota. Mais le pire pour moi reste de stagner, et le core que K-Mart formait avec Nelson et Lee vieillit. C'est un sacrifice qui, je pense, nous sera bénéfique à terme.
Contacté par nos soins, Martin a tenu à dire ceci :
Je n'ai que du respect et de l'affection pour les Wolves et le front office. Cela va faire bizarre de retourner à l'Est. C'est dans le Minnesota que j'ai pris mon envol et que je suis devenu si fort. Washington peut se réjouir, nous allons faire de grandes choses ensemble.
Marmite a fini son point presse ainsi :
Que mes homologues comprennent bien cependant que ce trade n'annonce aucunement les départs de Lee ou de Nelson. Nous comptons incorporer de nouveaux talents dès la draft, et avec les deux lottery picks dont nous disposons désormais, nous pensons qu'il y a un cinq cohérent à monter.

Juicy

Brooklyn Nets
Avatar du membre
Nets
1359

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Juicy » 29 mai 2021, 21:34

Avec son transfert chez le Magic, Al Jefferson a eu ce qu’il voulait : maintenant il va falloir assumer
Image

EN-FIN !! Après des semaines et des semaines de spéculation, Al Jefferson vient d’obtenir ce qu’il voulait, à savoir un transfert afin de quitter le New Jersey. Big Al rejoint le Magic du tout jeune John Wall, désormais il va falloir faire oublier les derniers mois difficiles chez les Nets et faire parler les chiffres.

L’histoire d’amour entre Al Jefferson et la franchise du Heat devenue les Nets par la suite, démarrée en 2004, tournait de plus en plus au vinaigre ces derniers mois. La situation avait atteint un point de non-retour mi-décembre à la suite d'un match perdu face à Cleveland, dispute en claquettes chaussettes avec son GM dans les vestiaires et enchaînait avec une élimination honteuse face aux Raptors lors du premier tour des playoffs. L’affaire est désormais réglée. Les deux franchises se sont finalement entendues pour un trade incluant Derrick Favors (énormément scouté par le GM lors de son année universitaire), Delonte West (qui retrouve la franchise l'ayant drafté à l'époque Miami), le premier tour du Magic de la draft 2011 (annoncé sixième pour l'instant) et le premier tour du Magic pour la draft 2012. Dans l'autre sens, Steve Novak accompagnera Al Jefferson en Floride. Avec ce trade, les Nets se débarrassent de celui qui devenait un poids dans tous les sens du terme et récupère du pick pour se reconstruire ainsi qu'un jeune prospect que le GM désirait à la draft précédente.

Al Jefferson aura été au cœur d'une bataille finale à trois franchises. Les Nets avaient des exigences bien précises et ne semblaient pas prêt à se débarrasser de leur star à n'importe quel prix. Si c'est finalement le Magic qui rafle la mise, on peut imaginer que l’avenir de Jefferson aurait pu suivre bien d’autres routes. D'autant que d'après nos sources c'était une autre franchise qui avait les rênes pendant un long moment, avant que le Magic ne rentre dans la danse.

568 matchs de saison régulière, 22 en playoffs, de nombreuses distinctions individuelles, mais pas de titre et une histoire qui finit en eau de boudin… Est-ce là tout ce qu’on retiendra de la carrière d’Al Jefferson chez les Nets ? Oh que non ! ce sont les mots exacts du GM de la franchise. Le joueur quitte la franchise mais son passage restera inoubliable. Drafté en cinquième position de la draft 2004, on lui fait très rapidement confiance et l’intérieur le rend très bien, affichant d’énormes progrès chaque saison. Lors du déménagement de la franchise dans le New-Jersey, le nouveau GM qui cherchait sa star n’hésite pas une seconde à lui donner les clefs du camion et le contrat qui va avec, 92 millions de dollars sur cinq ans. Très vite il va lui donner raison en sortant des performances de franchise player et en s’installant comme un de tous meilleurs pivots de la NBA. Terminant sa dernière saison en 21.3 points et 10.2 rebonds de moyenne et surtout 27 points et 11 rebonds en playoffs.

Al Jefferson et les New-Jersey Nets, c’est désormais de l’histoire ancienne. Le départ du pivot envoi la franchise à l’étape de la reconstruction, cette dernière étant accélérée par les contreparties récupérées dans le deal de leur ancienne vedette. Avec ce trade les jours de Monta Ellis dans le New Jersey pourraient également être comptés. La franchise des Nets étant visiblement prête à passer à autre chose.

Image

Daiv

All Star
Avatar du membre
Mickey rules
7532

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Daiv » 29 mai 2021, 22:25

Un renfort de poids à Orlando !
Orlando Sentinel

Image

Depuis le faux bond d'Amare Stoudemire il y a 5 ans, le secteur intérieur du Magic a été un éternel chantier. Compliqué pour une franchise qui a toujours existé via des pivots dominants. C'est donc par la voie du trade que Daiv a souhaité régler ce problème récurrent en mettant la main sur l'un des tous meilleurs pivots de la ligue en la personne d'Al Jefferson.

Elu dans la all-NBA 1st team l'an dernier, il arrive pour se régaler des caviars de John Wall et faire passer un cap à cette équipe qui trust les dernières places de la ligue depuis deux ans.

Avec lui, Orlando récupère un des meilleurs snipers de la ligue en la personne de Steve Novak, qui devrait être aligné aillier fort titulaire afin d'assurer un maximum de spacing pour le duo Wall-Big Al.

En échange, le Magic a lâché de l'asset : ses deux picks de cette année (prise de risque sur le 1st qui était non protégé, mais qui finit au rang 7, le 2nd tour pick 34 est aussi intéressant), et le 1st pick de l'an prochain. Derrick favors fait lui aussi le chemin inverse, ainsi que Delonte West et Juan Carlos Navarro, 2 recrues de l'été dernier qui ont particulièrement déçu cette année.

On a attend désormais Daiv à la free agency, car si il y a un matériel intéressant au niveau du frontcourt (Big Al, Novak, Budinger, Aminu, Frye et Evans), le backcourt est lui assez désert derrière John Wall, il n'y a pour l'instant que Rodrigue Beaubois sous contrat. Et si le français a été l'une des belles surprises de la dernière saison, il a clairement montré ses limites quand le coach l'a intronisé dans le 5 en fin de saison. Nul doute qu'il serait mieux dans un rôle de 6e homme.
FFL, forum francophone spécialisé dans les Fantasy Leagues (NBA, NFL, NHL,...)
24" Basket League : ORLANDO MAGIC, "what if" Penny Hardaway

Maloj

Franchise Player
Avatar du membre
Raptors Nation
2976

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Maloj » 30 mai 2021, 12:25

OKC News

Greivis Vasquez, le pick 40 et le 2nd tour de draft 2012 du Thunder viennent d'être échangés contre le pick 29 détenus actuellement par les Mavericks.
NEW : Le CONCOURS PRONOS NBA 19-20 ... https://www.basketusa.com/forum/viewtop ... =33&t=2811

V@l

All Star
Liberty Ballers
7867

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par V@l » 30 mai 2021, 13:33

Golden state : qui sur le départ ?


Image



La franchise se retrouve face a un choix difficile, en effet il ne fait plus aucun doute qu'Elton Brand se verra offrir un contrat supermax des le day 1 de la Free Agency, ce qui laisserait donc juste un petit million de dollars de cap et huit joueurs sous contrat...

Le calcul est simple, un joueur du 5 majeur va devoir quitter les Warriors, si Brand ou Kirilenko sont intouchables, les Conley, Johnson et Sefolosha semblent donc sur le marché, la franchise ne pouvant commencer la prochaine saison avec huit ou neuf joueurs seulement.

Lequel partira ? Ou lesquels partiront...

Crockets

Mouche-à-merde
Avatar du membre
Fear the Dream
14643

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Crockets » 30 mai 2021, 16:42

Gestion des Hornets

Voici le programme tant qu'on aura trouvé personne pour reprendre les Hornets :

Cet été :

- Pas de pick de draft (ils en ont aucun ça tombe bien).
- Aucune offre sur des FA autres que ceux qui étaient déjà présent l'an dernier. Fredo sera libre de faire les offres qu'il veut pour ces joueurs.
- Aucun trade.
- Remplissage d'effectif avec des randoms après la FA.

Durant la prochaine saison :

- Fredo s'occupera s'il veut des rotations.
- Aucune prolongation.
- Opt out de toute les Team Option.


Été suivant :
- Pas de pick de draft.
- Aucune offre sur des FA.
- Donc si personne a repris : Chris Paul, Kirk Hinrich et Tyreke Evans seront des FA libres de signer au plus offrant.
- Aucun trade.
- Remplissage d'effectif avec des randoms après la FA.



Et ainsi de suite jusqu'à avoir une roster à chier pour complètement dissoudre l'équipe. (Dommage Stoud y est encore pour 4 ans.)

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
232

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 30 mai 2021, 16:51

Image
Les Wolves sont en attente active d'appels pour trade up avec plusieurs éléments potentiellement disponibles : les picks 8 et 11 ainsi qu'un pick futur. Selon nos sources, le GM regarderait son téléphone très fréquemment.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

Retourner vers « 24" BASKET LEAGUE »