[24" BASKET LEAGUE] Publications

Retourner vers « 24" BASKET LEAGUE »

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2703

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 03 mai 2019, 01:06

Les Lakers accueillent un dreamteamer

Image

On pensait la FA des Lakers terminée, il n'en est rien puisque Christian Laettner débarque chez les Lakers pour une MLE. Champion avec Miami lors de la débâcle de 99, l'ancienne star de Duke débarque dans un secteur intérieur déjà passablement surchargé. La question cruciale est de savoir s'il est encore capable d'évoluer en 4, ou si les Lakers vont démarrer la saison avec 5 pivots.

Par ailleurs, avec 16 joueurs sous contrat, les Lakers devront dégraisser avant le début de la saison régulière. S'il est probable que Felipe Lopez ne passe pas le cut, il est également possible qu'un nouveau trade intervienne. Outre Lopez, Morris Peterson, Vlade Divac, Marcus Fizer semblent être les plus susceptibles de faire leurs valises. LA pourrait chercher à récupérer des picks, ou au contraire en dépenser dans un package pour un joueur plus intéressant.

Quoiqu'il en soit, si le 5 majeur est incontestablement affaibli par le départ de Donyell Marshall, le banc des Lakers reste toujours extrêmement complet et talentueux. On attend avec impatience les TC,
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

galdosh

All Star
Avatar du membre
6748

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par galdosh » 03 mai 2019, 11:04

Alston à Houston


Trade d'ajustement pour les Bucks et les Rockets, futurs adversaires pour la lutte au PO : Alston arrive à Houston contre le first pick 02 d'Houston.

Ainsi Houston possède un 5 complètement doublé :
Francis - Alston
Delk - Mason
Posey - Radmanovic
SAR - Martin
Baker - Andersen

Moyenne d'âge du banc : 23 ans ! Que des jeunes en devenir qui vont apporter leur fougue tout au long de la SR. Le 5 n'est pas non plus très vieux : 25 ans de moyenne avec Baker qui culmine à 29 ans comme le papy de la bande.

jujug

Greatest
Avatar du membre
19086

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par jujug » 03 mai 2019, 11:18

L'évangile selon St Mark


Image

Dans son évangile, Saint marc raconte la résurrection de Jésus à Pâques (vers avril donc), souhaitons que le retour de Mark aux Suns pour une nouvelle année fasse le même effet aux Phoenix Suns qui ont plutôt tendance à s'éteindre habituellement à cette période de la saison.

Mark Jackson signe pour 2 millions. De sources sûres, d'autres franchises s'intéressaient à lui mais il a préféré revenir à Phoenix pour un poste de remplaçant officiel de Steve Nash et de mentor de Charlie Bell (et il y a du travail, un pasteur ne serait pas de trop pour le conduire vers la lumière ou lui sonner les cloches).

A noter par contre le départ de Georghe Muresan vers Saint Antoine, saint patron des objets perdus. A chacun d'interpréter ce choix comme il le souhaite mais nous lui souhaitons bon voyage, la présence moyenne dans ce roster étant de sept semaines environ.
"Some people did not like this ceremonial style. But after all when you have to kill a man it costs nothing to be polite." (W. Churchill, déclaration de guerre au Japon, 8 décembre 1941).

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17352

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 03 mai 2019, 11:47

Nouvelle édition du Sylvie BucksTime !

Image

Pour plus de clareté :
Milwaukee envoie Rafer Alston à Houston
Houston envoie son 1er TDD02 à Milwaukee
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

LA_Bonne

Lakers
Avatar du membre
Purple and Gold
4674

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par LA_Bonne » 03 mai 2019, 16:46

La dépression chez les Celtes


Image


Voilà il est tant de tirer un trait sur ce bel épisode de 3 ans ou les celtics nous auront offerts de belles performances tant dans la grandeur que dans la médiocrité.
En effet, en 98 Bonnasse arrive à la tête de cette fameuse franchise historique avec de sérieux objectifs.
Tout débute avec Peja Stojakovic et Cuttino Mobley. Le premier, chouchou du Gm, a su proposer de belles choses avec notamment une saison rookie à 17 points de moyennes et une belle progression l'année suivante. Mobley quand à lui a su tenir son rôle malgré des critiques assez récurrentes sur son irrégularités dans les performances.
Suivi l'arrivée de RiP en 99 plus l'arrivée d'Ostertag par un trade et les chevaux étaient lancé.

Et là Bim le début de la fin arrive. Le trade de RiP pour cassel en milieu de saison 99-2000 va absolument tout chambouler.
La franchise des celtics en tête de sa conférence avant ce trade a voulu accélerer les choses en ramenant un all star indiscutable à la mène ce qui faisait défaut avant.
Et que dire....
Image

Les celtics finiront premier mais se feront sortir au premier tour par une équipe de Detroit très combattante. Même si le classement de l'est n'a pas du tout refléter les play offs qui ont suivis, Bonasse s'attendait à mieux et des mesures ont été prises. Ces mesures vont alors amener les celtics vers le chaos le plus total.

Bonasse va décider d'envoyer la plus part de ses picks à son acolyte des Spurs.Image
( Ce petit regard profond que vous pouvez apercevoir sur la personne de droite est celui d'Alexis qui malgré ses avertissements n'a pu convaincre bonnasse de ne pas faire cette erreur et a surement du se fouetter plusieurs fois pour avoir accepter la mise à mort de bonasse et de son équipe )

Avec l'arrivée de Glen Robinson et le trade d'ostertag contre Zydrunas Ilgauskas les celtics n'atteindront pas les play offs. Malgré la superbe saison de Glen et un Cassell qui a toujours ses jambes de 20 ans les celtics finiront à la neuvième place avec très peu de marge pour se renforcer.
Ils auront tenter de faire revenir Ostertag pour créer de la densité sur le poste de pivot mais il reste trop peu de matchs pour revenir sur le huitième.


Maintenant un grand combat attends notre cher Bonasse. Pouvoir se relever de ses choix douteux qui auront mis la franchise à mal.

Bonnasse n'a pas voulu en dire plus. Il nous a simplement envoyé ce petit Gif signe de sa motivation légendaire. Image

Toutes l'équipe est disponible. Cassell est toujours dans la force de l'âge, Pryzbilla jeune en contrat rookie à développer.

Glen est déjà sur le départ. ;)
'' I didn't appreciate Shaq until I played with Dwight "- Kobe Bryant :amen2:

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Vice City
24275

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par DaV'z » 03 mai 2019, 22:30

FREE AGENCY DAY 3

07/27/01 Pelicans Sign PF Kebu Stewart for $573 750 over one year.
07/27/01 Spurs Sign PG Alvin Williams for $599 250 over one year.
07/27/01 Cavaliers Sign PG Rod Strickland for $6 000 000 over 2 years.
07/27/01 Cavaliers Sign PG Tyus Edney for $9 000 000 over 3 years.
07/26/01 Rockets Sign C Harlan King for $323 000 over one year.
07/26/01 Heat Sign SG Joe Forte for $323 000 over one year.
07/26/01 Heat Sign SF Terence Morris for $323 000 over one year.
07/26/01 Supersonics Sign SF Charles Jones for $548 250 over one year.
07/26/01 Pelicans Sign SF Larry Johnson for $1 011 500 over one year.
07/26/01 Supersonics Sign C Michael Stewart for $599 250 over one year.
07/26/01 Suns Re-sign SG Chris Mills for $1 500 000 over one year.
07/26/01 Pacers Sign C Lorenzen Wright for $658 750 over one year.
07/26/01 Suns Sign C Dino Radja for $850 000 over one year.
07/26/01 Spurs Sign SG Charles Smith for $573 750 over one year.
07/26/01 Bucks Sign PG Moochie Norris for $658 750 over one year.
07/25/01 Jazz Sign SF Ray Owes for $2 000 000 over 2 years.
07/25/01 Nets Sign C Jason Lawson for $599 250 over one year.
07/25/01 Hornets Re-sign PF Oliver Miller for $977 500 over one year.
07/25/01 Hawks Sign SF Rick Fox for $11 890 000 over 2 years.
07/25/01 Magic Sign PG Cory Alexander for $6 600 000 over 3 years.
07/25/01 Cavaliers Sign SG Jeff Hornacek for $1 011 500 over one year.
07/25/01 Nuggets Sign PG Tyronn Lue for $8 910 000 over 3 years.
07/25/01 Supersonics Sign PG Elliot Perry for $977 500 over one year.
07/25/01 Pistons Sign PF Jason Caffey for $8 302 170 over 3 years.
07/25/01 Rockets Sign SF Austin Croshere for $13 167 000 over 2 years.
07/25/01 Magic Sign C Arvydas Sabonis for $15 180 000 over 3 years.
07/25/01 Hawks Sign SF Mitch Richmond for $11 890 000 over 2 years.

Daiv

All Star
Avatar du membre
Mickey rules
7532

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Daiv » 03 mai 2019, 23:58

Chams Charognard : Non mais c't'équipe de trolls!

Image

Sérieux, c'est énorme ce que fait Orlando, non mais c't'équipe de trolls qu'ils ont monté!

Ils ont bazardé tous les mecs à peu près capable de jouer au basket, pour récupérer derrière... que des défenseurs!

Checkez ça : en pivot, la grande carcasse de 2m20 de Sabonis, à ses côtés, le duo Bo Outlaw - Robert Horry, et derrière le duo Penny Hardaway Lucious Harris. Objectif : pourrir le jeu, jouer à 2 à l'heure et défendre comme des chiens. Même sur le banc, Greg Buckner et Cory Alexander ça chippe du ballon à la pelle, Keon Clark a montré qu'il était un bon rim protector en sortie de banc, et dans ce contexte Jumaine Jones pourrait réellement progresser dans ce domaine. En gros y a que Joe Smith sur le banc qui aura un profil un peu offensif, il devrait retrouver son rôle de 6e homme de l'an dernier.

Bref, niveau offensif, cette équipe est moins excitante que le string de ta grand mère, mais au moins l'objectif est clair : faire chier le monde!
FFL, forum francophone spécialisé dans les Fantasy Leagues (NBA, NFL, NHL,...)
24" Basket League : ORLANDO MAGIC, "what if" Penny Hardaway

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Vice City
24275

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par DaV'z » 05 mai 2019, 21:26

FREE AGENCY DAY 4

07/30/01 Nets Sign PG Lee Mayberry for $850 000 over one year.
07/30/01 Spurs Sign SG Dion Glover for $548 250 over one year.
07/30/01 Hornets Sign SF Calbert Cheaney for $850 000 over one year.
07/29/01 Celtics Sign SF Tang Hamilton for $323 000 over one year.
07/29/01 Nets Sign SG Chris Robinson for $573 750 over one year.
07/29/01 Rockets Re-sign PG Mahmoud Abdul-Rauf for $12 000 000 over one year.
07/29/01 Pistons Sign SF Eddie Robinson for $548 250 over one year.
07/29/01 Raptors Sign PF George Lynch for $4 830 000 over 2 years.
07/29/01 Bulls Sign PF Sam Mack for $786 250 over one year.
07/29/01 Pistons Sign SG Kevin Ollie for $599 250 over one year.
07/29/01 Nuggets Sign C Derrick Coleman for $4 200 000 over 2 years.
07/28/01 Celtics Sign C Ratko Varda for $323 000 over one year.
07/28/01 Heat Sign PF Mirsad Turkcan for $323 000 over one year.
07/28/01 Celtics Sign PF Antonio Harvey for $726 750 over one year.
07/28/01 Hornets Sign PG Bobby Hurley for $786 250 over one year.
07/28/01 Hornets Sign PG Kevin Johnson for $1 011 500 over one year.
07/28/01 Rockets Sign C Isaac Austin for $850 000 over one year.
07/28/01 Bucks Sign C Ivano Newbill for $573 750 over one year.
07/28/01 Nuggets Re-sign SF Terry Dehere for $2 100 000 over 2 years.
07/28/01 Knicks Sign PG Terry Porter for $1 011 500 over one year.
07/28/01 Jazz Sign PG John Crotty for $2 000 000 over 2 years.
07/28/01 Rockets Sign PG Dee Brown for $1 011 500 over one year.
07/28/01 Jazz Sign SG Dell Curry for $1 011 500 over one year.
07/28/01 Hawks Sign PF P.J. Brown for $4 000 000 over 2 years.
07/28/01 Heat Sign PF Jonathan Bender for $4 500 000 over 3 years.
07/28/01 Magic Sign C Elden Campbell for $1 011 500 over one year.
07/28/01 Knicks Re-sign PG Robert Pack for $6 000 000 over 2 years.
07/28/01 Raptors Sign SF Cedric Ceballos for $4 830 000 over 2 years.
07/28/01 Hawks Sign PF Scott Padgett for $6 300 000 over 3 years.

Doctor_answer

Sixers
Avatar du membre
Liberty Ballers
Reims-Rouen-Lyon-Luxembourg
6809

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Doctor_answer » 06 mai 2019, 06:01

Free agency



Drôle d'été du coté de Portland, alors que les franchises dépensent sans compter et surtout sans ce soucier de la baisse probable du cap, les signatures se font attendre dans l'Oregon. Cependant il faut relativiser car la franchise n'a jamais vraiment attiré les free agent avec comme principale signature ces dernières années Charlie Ward. Les autre signatures ont souvent été des vétérans souvent au minimum et éventuellement le retour d'anciens tels que Cliff ou Clyde.

Image

Revenons sur la timeline des Blazers qui commence le 15 mai 2001 après un sweep face aux Lakers, le GM un peu désabusé à ouvert la porte à une reconstruction totale.
Pour la première fois depuis son arrivé un joueur comme Jermaine O'neal était donc sur le marché, les offres sont vite parvenu à ce sujet, en revanche aucune offre pour un joueur comme Brent Barry apparemment. Le GM était donc en train de comparer les offres et voir ce qu'il pouvait envisager, mais coup de théâtre dans l'Indianna avec le GM qui claque la porte peu de temps après celui des Raptors.
Dans le cas présent ce changement a suscité un certain intérêt du coté de Portland car ils détiennent le pick des Pacers de la prochaine draft, l'envie de changement à donc laissé place à une phase d'observation du coté de l'Indianna. Il se dit que le nouveau FO à pris contact pour savoir ce qu'il faudrait mettre dans la balance pour faire revenir le pick chez lui, mais face à la réponse il n'auraient pas donné suite et gardé le joueur en question qui sera sans doute mis sur le marché qu'à partir de la saison prochaine. Chou blanc donc pour les Blazers, même si ils ont toujours le pick en question l'avenir nous dira donc ce que cet asset va donner.
Fort de son core sous contrat pour encore un moment le FO des Blazers pouvait donc se permettre de laisser passer la saison en guettant les opportunités.
La première opportunité était pour le moins inattendu, en effet soucieux de la baisse du salary cap et par extension du hard cap le FO des Lakers s'est donc mis en quête d'un dégraissage de sa masse salariale avec le départ d'un de ses joueurs majeurs. On dit que le joueur ne question allait atterrir dans l'Oregon sans un revirement de dernière minute de la part du FO des Lakers. Ce que l'histoire ne dit pas c'est si les Lakers ont pris peur de renforcer la franchise dont ils aiment réduire à néant les espoirs chaque années ou dès le début ils avaient en tête d'utiliser ces négociations pour faire monter les enchères.
Qu'à cela ne tienne, l'essentiel était ailleurs pour Portland ! Plutôt que de cogiter à se demander s'ils n'étaient pas le dindon de la farce, le FO a arrêter de guetter les opportunités et s'est mis à les chercher. Le choix était peut-être financier pour Los Angeles, il n'en demeure pas moins un signal fort pour le reste de la ligue : les Lakers sont plus faibles.
Et ça tout l'ouest l'a compris, ce qui explique sans doute cette folie dans les contrats proposé, au fond chaque GM semble caresser l'ambition de construire l'équipe qui aura raison de ce colosse qui laisse apparaitre des pieds d'argile.

Image

L'opportunité pour Portland elle s'est présenté presque logiquement du coté de Boston, le rival historique des Lakers. Après une erreur d’aiguillage des fax qui est arrivé au mauvais agent, la franchise s'est retrouvé à signer un joueur qu'elle désirait certes mais pas à ce tarif, avec pour conséquence directe de réduire la marge de manœuvre et par la même occasion les ambitions à court termes de la franchise.
C'est à ce moment que Portland est rentré en scène en proposant une solution pour permettre aux Celtics de décaler leur fenêtre tout en se plaçant un peut plus comme un des favoris pour faire tomber les Lakers.
le trade en question
Portland reçoit : Glenn Robinson
Celtics recoit : Larry Hughes/Aaron McKie et first 02/04 des Blazers
Et maintenant que vont il faire ?
Avec ce move Portland se dote d'un troisième all star qui arrive avec pour mission de faire tomber les Lakers, offensivement ça va être intéressant à observer Brent qui a vu Jermaine prendre encore plus d'importance offensivement l'an dernier a su en profiter pour améliorer son efficacité (PER>20 et PPS>1.3 pour les deux en SR). Si Glenn rentre bien dans le moule son nombre de tir devrait chuter mais en contrepartie il devrait profiter de la circulation de balle des Blazers pour voir son efficacité augmenter, voire même exploser...
Sera t'il avec quelques années de retard le candidat MVP qu'un certain GM voyait en lui ?
LHOOQ a écrit :
06 février 2019, 10:08
Fevrier, c'est le moment de l'annonce ! Si on va en finals, je me re-épile le fion.

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Vice City
24275

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par DaV'z » 06 mai 2019, 21:05

FREE AGENCY DAY 5



08/02/01 Celtics Sign PF Scott Williams for $1 011 500 over one year.
08/02/01 Pistons Sign C Bryant Reeves for $658 750 over one year.
08/01/01 Celtics Sign PF Pete Chilcutt for $786 250 over one year.
08/01/01 Bucks Re-sign SG Kenny Smith for $1 011 500 over one year.
08/01/01 Magic Sign SF Mark Davis for $548 250 over one year.
08/01/01 Heat Sign SF Antonis Fotsis for $323 000 over one year.
08/01/01 Aces Sign SG Brooks Thompson for $786 250 over one year.
08/01/01 Spurs Sign SG Matt Maloney for $658 750 over one year.
08/01/01 Spurs Sign SF James Collins for $599 250 over one year.
08/01/01 Knicks Sign C Cal Bowdler for $548 250 over one year.
07/31/01 Hawks Sign PG Eric Murdock for $977 500 over one year.
07/31/01 Nuggets Sign SF Mark Hendrickson for $2 572 500 over 2 years.
07/31/01 Raptors Sign PG Dana Barros for $5 412 000 over 3 years.
07/31/01 Raptors Sign C Robert Traylor for $2 310 000 over 2 years.
07/31/01 Aces Sign PF Carlos Rogers for $2 400 000 over 2 years.
07/31/01 Bucks Re-sign SG Darrin Hancock for $786 250 over one year.

Maloj

Franchise Player
Avatar du membre
Raptors Nation
2976

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Maloj » 07 mai 2019, 21:27

Toronto, du changement dans la continuité

Image

Le nouveau GM des Raptors a bien voulu nous accorder une rapide interwiew.

Q : Maloj, quel premier bilan tirez vous après votre première intersaison aux manettes ?
R : Il faut tout d' abord garder en tête que ReDS mon prédécesseur a laisser cette franchise dans un très bel état financier et sportif. Le 1er objectif était donc de ne pas casser cette dynamique. C' est chose faite. Nos finances à court et moyens termes sont ecxellentes, le staff est de qualité, nos joueurs majeurs sont conservés et les recrues sont bien là.

Q : Les nouveaux arrivants semblent tout de meme un peu jeunes ou vieillissants...
R : La qualité se trouve dans la diversité de ce roster. Le coach voulait tripler chaque postes et c' est fait. L' age ce n' est pas qu'un handicap c' est de l' experience, les Miller et autres Barros et Ceballos auront un rôle primordial dans l' encadrement de nos jeunes et, leurs apports sportifs en sortie de banc ne sont pas négligeables non plus.

Q : Le sportif parlons en , quels sont vos objectifs cette saison ?
R : Sur cette question le coach et moi même restons ambitieux et réalistes. Toronto trust les premiers rôles de sa conférence depuis 3 ans et il doit en être encore ainsi cette année. Les demies de conférences seront notre but à atteindre, le reste sera du bonus.

Q : Pas de titre cette année donc ?
R : Comme je l' ai dit, il faut voir les choses telles qu' elles sont. A l'heure actuelle très peu de franchises peuvent pretendre avoir une petite chance de battre les Lakers sur une serie de PO. Certains ont fait le choix de s' endeter dangereusement ou de mettre en desequilibre leurs rosters afin d'y arriver, ce n' est pas notre nature. Nous nous battrons avec beaucoup de belles franchises pour le lead à l' est, mais le titre sera très difficile cette année...

Q : Et dans un futur proche ?
R : Nous verrons. Nous possédons de très bon joueurs cadres et cette saison sera deja importante pour les conserver dans de bonnes dispotions avec des objectifs et un rosters taillés pour eux pour les prochaines saisons. La fenêtre pour gagner un titre dans les prochaines années est très étroite, mais qui sait...

Q : Toronto s' appuiera toujours autant sur sa defense ?
R : C ' est l' essence actuelle de la franchise et nous possédons certainement l' un des meilleurs défenseurs de la ligue avec Camby. Cela dit, Dick a pour ambitions de développer une attaque à la hauteur de cette defense. Stoud sera donc d' avantage entouré cette année et Bob a montré de belles choses, la marge de progression est importante.

Q : Le training camp arrive bientôt, quel est le programme ?
R : La saison est longue, il faut apprendre à vivre et à jouer ensemble. Nos premiers vrais essais tactiques et physiques auront lieux là bas. Le staff a déjà préparé un solide programme pour nos gars ne vous en faites pas. Je crois en ce groupe et les dinos vendront encore chère leurs peaux cette année !

Propos recueillis par Lamy René pour les Breves de Toronto
NEW : Le CONCOURS PRONOS NBA 19-20 ... https://www.basketusa.com/forum/viewtop ... =33&t=2811

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Vice City
24275

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par DaV'z » 08 mai 2019, 14:22

FREE AGENCY DAY 6

08/05/01 Bucks Sign PG Shammond Williams for $548 250 over one year.
08/05/01 Knicks Sign SF Tyrone Nesby for $573 750 over one year.
08/04/01 Bulls Sign PF Danny Ferry for $1 011 500 over one year.
08/04/01 Pistons Sign PF John Wallace for $658 750 over one year.
08/04/01 Pistons Sign SG Milt Palacio for $548 250 over one year.
08/04/01 Magic Sign PG DeJuan Wheat for $573 750 over one year.
08/04/01 Magic Sign SG John Starks for $1 011 500 over one year.
08/04/01 Pistons Sign PG Brent Price for $850 000 over one year.
08/03/01 Celtics Sign SF Vinny Del Negro for $1 011 500 over one year.
08/03/01 Nuggets Sign C Luc Longley for $1 011 500 over one year.
08/03/01 Bucks Sign PG Jacque Vaughn for $599 250 over one year.
08/03/01 Bulls Sign SG Jaren Jackson for $1 011 500 over one year.
08/03/01 Knicks Sign PF Popeye Jones for $850 000 over one year.

Daiv

All Star
Avatar du membre
Mickey rules
7532

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Daiv » 08 mai 2019, 14:49

Chams Charognard : the last of the Starks

Image

"The last of the Starks" haha, il tue mon jeu de mot non?

Le mec avait déjà fait les démarches pour sa carte vermeille, mais non Daiv a eu pitié et lui a filé un contrat d'un an. Bon, je vous rassure, il va pas jouer des masses. Retraite pour l'an prochain du coup papy!
FFL, forum francophone spécialisé dans les Fantasy Leagues (NBA, NFL, NHL,...)
24" Basket League : ORLANDO MAGIC, "what if" Penny Hardaway

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2703

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 08 mai 2019, 15:09

NOSTRADAMUS REVIENT !

Image

A l'aube de la nouvelle saison, vous allez pouvoir tester vos qualités de prédictions. Pour cela, il vous suffit de compléter le formulaire suivant et de le renvoyer en MP à kcnarf avant le premier match de la saison régulière pour gagner plein de Baskcoins afin de connaître le desired du Shaq (maaaax).

Qui sera élu MVP ? (3 pts)
MVP :
Qui sera élu Rookie of the year ? (2 points)
ROY :
Qui sera le défenseur de l'année ? (2 points)
DPOY :
Qui sera le 6th man of the year ? (2 pts)
SMOY :
Qui sera le most improved player ? (2 points)
MIP :

Quelles seront, dans l'ordre, les 8 meilleures équipes de la conférence Est ?
(2 pts/équipe si vous l'avez classée correctement, 1 point seulement si elle est bien dans le top8 mais que vous l'avez mal classée, bonus +1 pt si 8/8, +'3 pts pour le tiercé dans l'ordre, + 4 pts pour le quarté dans l'ordre ... jusqu'à +8 pour le classement exact)
TOP 8 East :
1 -
2 -
3 -
4 -
5 -
6 -
7 -
8 -

Quelles seront, dans l'ordre, les 8 meilleures équipes de la conférence Ouest ? (la règle est la même)
TOP 8 West :
1 -
2 -
3 -
4 -
5 -
6 -
7 -
8 -

Quelle sera l'équipe avec le pire bilan de la saison ? (2 pts)
Top Tank :
Qui sera le meilleur scoreur de la saison (on prendra en compte le classement de l'index) ? (3 pts)
Top scoreur :
Qui sera le meilleur rebondeur de la saison (3 pts)
Top rebondeur :
Qui sera le meilleur passeur de la saison (3 pts)
Top passeur :
Qui seront les membres de la All NBA 1st Team (2 point par joueur, 1 point seulement s'il est allNBA mais pas 1st team)
C :
F :
F :
G :
G :
Qui seront les membres de la All NBA 2nd Team (2 point par joueur, 1 point seulement s'il est allNBA mais pas 2nd team)
C :
F :
F :
G :
G :
Qui seront les membres de la All Defensive 1st Team (2 point par joueur, 1 point seulement s'il est allDefensive mais pas 1st team)
C :
F :
F :
G :
G :
100 pts maximum possibles, si vous êtes très forts !

Question subsidiaire pour départager les meilleurs en cas d'égalité : Combien de victoires en SR remporteront les Hawks ? (donner un nombre entre 0 et 82)
Wins :
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

KekeDeluxe

Blazers
Avatar du membre
Rip City
2599

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par KekeDeluxe » 08 mai 2019, 17:49

Sacramento 2002, road to the Playoffs ?

by Cyrus Lynette – The Sacramento Bee


Image
L'arrivée en image du GM des Kings

Décidemment, Lil'Keke ne fait pas les choses comme les autres. La conférence de presse de présaison, est, après sa piscine perso l'année dernière, donnée... dans un parking désaffecté de North Sacto. Quelques canapés de récup', un food-truck à hot-dog et un sound sytem assourdissant accueille les journalistes venus de toute l'Amérique.

Puis ce petit kéké de GM arrive dans une cadillac rouge pétante montée sur verins hydrauliques et empoigne le micro. Yo motherfuckaz, faites du bruit pour nos nouveaux Kings !

Image
Le nouveau duo star promet du jump

La première voiture transporte donc deux ex-stars du Miami Heat. Alors que tout semblait diriger les Kings vers une construction basée sur la jeunesse, le boss de Sacramento a choisi un défi de plus court terme et a échangé son pick 5 contre Antawn Jamison, poste 4 scoreur rebondeur très mobile et Michael Finley, playmaker polyvalent. C'est quoi le plan ? Ce pick ne nous aurait pas donné mieux qu'un Finley à développer, là on me le donne fini et avec un Jamison de 24 ans en bonus. Quand le commish m'a envoyé cette offre, j'ai foncé. Et ça a bouleversé l'été.

Image
Le nouveau meneur semble avoir un bon drive

La second voiture amène le rookie Jamaal Tinsley. Ce choix a aussi surpris alors que des potentiels plus élevés comme Tyson Chandler et Jason Richardson étaient encore disponibles. Ouais mais, il fallait pick en cohérence avec l'échange précédent, Jamaal est NBA ready, et il fallait une alternative à cette b*** de Stephon qui fume bedo sur bedo depuis qu'il a signé son contrat.

Image
Foster, le nouveau redneck de Californie Nord

Arrive ensuite Jeff Foster, le nouveau pivot en provenance des Bulls. Il manquait un pivot titulaire, no disrespect envers Amal McCaskill. J'aurais préféré plus aguerri mais c'était pas facile à trouver. On a payé cher ? Ouais mais 2words négocie comme un vendeur de jantes alu. Les Kings auront en effet lâché le pick 2003, le TDD2 de Cleveland, Darrick Martin et le récemment sélectionné Brendon Haywood.

Image
C'est vieux mais c'est beau

Enfin, le dernier carrosse roule plus prudemment. C'est la voiture de Jon Barry et Scottie Pippen, les deux recrues de la Free Agency. On a complété notre roster avec deux wings qui défendent à s'arracher un rein. Enfin, ça c'est s'ils ont pris leur pillules et qu'ils survivent au camp d'entraînement... A noter quand même que le 3&D Jon Barry touchera la modique somme de 8,5M$ par an pendant au moins 2 ans...

Au final, un roster tout juste suffisant pour survivre dans la course à l'armement qui s'est monté cet été à l'Ouest et 3 picks de perdus. Est-ce un bon choix ? On verra, mais il reste le Magic 2002, le Spurs 2003, des jeunes pas très chers, du cap en 2003, bref, on s'en sortira si ça clenche pas. Mais en tout cas, on a un beau 5 et une des meilleurs second unit de la league alors on va s'éclater.

Le staff ? J'ai laissé le vieux Jerry (West) repasser les maillots à la maison, c'est pas de son âge ces petites sauteries. Par contre, vous pouvez aller rencontrer son assistant extérieurs Brian Winters, c'est lui qui fait les hot-dogs. Regarder la gueule du mec quand il était sur un parquet, c'est pour ça que je l'ai pris.

Image

Le roster :
PG : Jamaal Tinsley / Stephon Marbury
SG : Voshon Lenard / Jon Barry / Trenton Hassel / Jeff Trepagnier
SF : Michael Finley / Scottie Pippen / Kedrick Brown
PF : Antawn Jamison / Alan Henderson / Brian Skinner
C : Jeff Foster / Amal McCaskill / Zeljko Rebraca

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Vice City
24275

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par DaV'z » 08 mai 2019, 21:06

FREE AGENCY DAY 7


08/08/01 Pacers Sign SG Laron Profit for $471 750 over one year.
08/07/01 Magic Sign PF Corie Blount for $850 000 over one year.
08/07/01 Magic Sign C Samaki Walker for $658 750 over one year.
08/07/01 Nuggets Sign PG Rick Brunson for $548 250 over one year.
08/06/01 Magic Sign PF Chris Gatling for $1 011 500 over one year.
08/06/01 Pacers Sign SF Scott Burrell for $850 000 over one year.
08/06/01 Pistons Sign C Matt Geiger for $977 500 over one year.

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4520

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 08 mai 2019, 22:53

Image


AUTOPRONO MENSUEL

©Jujug

Le jeu de pronostics concernant sa propre équipe est de retour, en faisant peau neuve pour cette nouvelle saison.

Rappel de la règle : parier sur le nombre de victoires de sa propre équipe sur le mois à venir : 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.
L'enjeu : officieusement, le titre de roi de l'autoprono et le trophée de MVP que l'excel vous remettra en chair et en cellules (pas de divulgachures, vous comprendrez dans un mois). Mais ça, celui qui n'a plus son coeur d'enfant s'en branle, alors, officiellement... 200BasketCoins pour le meilleur à la fin de la saison, 100BC pour le second, 50BC pour le troisième, 25BC pour tous les autres participants. En cas d'égalité, un départage est fait en faveur de celui qui a participé avec plus d'assiduité. En sus, 25BC récompensent chaque mois le meilleur prono, et pour chaque participation mensuelle 5BC vous sont offerts. Au total, 380BC à ceux qui mettent tout dedans et 55BC pour celui qui met tout à côté (désolé pour l'image et le pseudo qui surgit dans votre esprit !).

Tout est dorénavant en grande partie automatisé, il vous suffit de faire défiler et d'aller pronostiquer le nombre de victoires de VOTRE équipe sur les mois d'octobre et novembre mélangés (la présaison ne compte pas ! Uniquement la SR), puis de cliquer sur envoyer au bas du formulaire :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... w/viewform

DEADLINE : Lundi 13 mai à 21h pétantes, tout vote arrivé après sera supprimé pour des raisons logistiques, aller vérifier l'heure de la release de dav'z a la mano va vite me gonfler chaque mois^

Vous pourrez suivre le classement (notamment vos BC glanés à la sueur de vos méninges) sur ce lien : https://docs.google.com/spreadsheets/d/ ... sp=sharing

NB : le re-vote est accepté tant que la deadline est respectée (je garderai le vote le plus récent). Si par erreur vous vous êtes trompé de franchise ou pour toute sollicitation en lien avec ce jeu, vous pouvez me joindre au 06741... par MP sur le forum pardon. Et accessoirement, désolé pour le design, c'est pas mon fort !

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2703

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 09 mai 2019, 21:14

ImageImage
3 bagues, 3x MVP des finals, Shaq a encore faim. A Los Angeles, personne ne cache que l'objectif est simple et unique : le titre pour une troisième saison consécutive.
Kcnarf nous a accordé quelques minutes de son temps précieux alors que la presaison va bientôt commencer.

Kcnarf, pour la première fois depuis votre arrivée, l'effectif semble moins fort que l'année précédente. Est-ce le début du déclin ?

Toi, tu n'as pas du regarder les derniers Playoffs. Eddie Jones et Shaq sont plus forts que jamais. Vince Carter progresse à vue d'oeil, Ce sera la saison de la maturité plutôt !

Vous avez tout de même perdu Donyell Marshall.

Brian Grant et Turkoglu sont bien assez forts pour le remplacer, vu le peu de travail qu'il y a à faire lorsque tu partages la raquette avec Shaq...

En face, la concurrence s'est renforcée, à l'image de Denver et Portland.

Outre le fait que ces équipes n'ont pas de banc, que les Blazers ont peur rien qu'à l'évocation du prénom Shaquille, nous avons également un grand changement cette saison : on a un coach ! Phil Jackson, ça vous dit quelque chose ? Cela dit, si cela peut rendre les Playoffs moins ennuyeux que cette année, c'est une bonne chose. Je me faisais tellement ch... en juin que j'ai dû aller passer quelques jours à Cancun pour m'amuser.

A l'Est, il y a toujours Charlotte.

En même temps, Charlotte ... J'étais tellement content de tomber sur eux que j'ai terminé la bouteille de Tequila que je venais d'ouvrir quand je les ai vus sortir les Wizards. Washington était vraiment la seule équipe qui m'inquiétait un peu. Mais vu comment ils ont bien géré leur Free Agency, je suis tranqiulle de ce côté-là ...

Revenons sur le trade de Marshall, comment cela s'est-il passé ?

Bah, c'est simple, il était trop cher, à cause du Hard cap et des resignatures à venir de Shaq et Carter. J'ai eu quelques propositions honnêtes du côté d'Orlando et Utah, pour faire revenir Joe Smith ou récupérer le fantôme de Garnett. Et puis, Xarphios m'a passé un coup de fil "ça te dit 3 bons jeunes, dont 2 top 10 de draft, qui ont faim de victoires, contre ton PF bientôt trentenaire qui refuse les tirs à 3 ouverts alors qu'il en rentre 50% et qui passe son temps à regarder taffer ton Shaq ?". J'ai répondu "attends, je réfléchis." Et après 3 minutes d"hésitation, j'ai dit oui.

Il paraît que vous n'avez pas fait la fête après votre titre. C'est étonnant vous connaissant ...

Bah, je commence à me faire vieux ... Maintenant, je suis marié, j'ai des gosses ... il faut savoir lever un le pied, pas toujours le coude ou la ... Mais si, on a quand même fait un peu la fête 2-3 jours, et il y avait pas que des vieilles et de la limonade ...
Et puis, pour être honnête, quand j'ai accepté de laisser filer Marshall chez mon principal concurrent, j'étais pas très frais, il devait être 8H du mat et comme je commençais à avoir un peu sommeil, j'ai pas fait beaucoup durer les négociations.

Les TC ont-ils été satisfaisants ?

Nos 3 stars progressent encore ! C'est intéressant aussi du côté des rookies et de Magloire. Par contre, Divac, Sprewell, Brandon, Grant et Turkoglu ne sont pas encore très affûtés.
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4520

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 09 mai 2019, 21:38

Alexis a écrit :
23 février 2019, 00:14
Un été dans le Texas - Spurs Alamo


Image
Texas, camp d'été

L'été, douce période de trêve où GMs, coaches, joueurs et les employés tout autour de la grande ligue NBA vivent au ralenti entre deux courses effrénées que sont les saisons régulières. Ils sirotent une boisson, s'amusent, se retrouvent pour papoter et déconnecter. Les potins circulent, certains préfèrent couper complètement avec un jeu qui est devenu un travail, qu'ils aiment et détestent à la fois. D'autres en profitent pour peaufiner leur jeu, concentrés et ingurgitant des tonnes de vidéos d'eux et d'autres. Pour s'inspirer, se dépasser, bouffer basket jusqu'à en vomir, ne plus en dormir.
Une fois cet agréable moment, où chacun dispose de son plein temps, terminé, le travail nous rappelle. Si on veut toucher beaucoup de dollars, coachs, joueurs et toutes les petites et grandes fourmis de ce microcosme se retrouvent pour préparer la course suivante. Comment tu vas Mike, joli été ? Et toi Jason, t'as bandé en juillet ?
Le bleu de chauffe est de sortie. ô, certains l'auront usé et usé durant l'été pour arriver dans une forme physique olympique, un jeu peaufiné. D'autres s'appellent Zydrunas Ilgauskas. Evolution des Spurs depuis un an et les derniers TCs (pour les joueurs secondaires, prise en compte uniquement de l'été post-signature).

Image
Zydrunas: "C'est par où le camp ?"

Core de futures stars à choyer

Ricky Davis : Silence, lieutenant en formation. +35 (saisons précédentes: +36, +37, moyenne: +36)
A tout juste 20ans, le jeune guard aura connu une saison éprouvante (-18, que sur le physique), un été studieux (+14, récupération physique) et aura été une éponge durant les trainings camps (+39, dont +26 sur les qualités techniques et +13 renforcement physique).
Le guard de 21ans de 6′ 5″ au physique solide sait mieux shooter que jamais (75JPS, 74 3pt) et va défendre le fer (64 PRD, 77STL). Correct ballon en main (38 handle et assists) et pour marquer inside ou sur free throws (58) avec une marge de progression, il ne fait aucun doute qu'il continuera de progresser. Eddie Jones est le nom régulièrement rappelé par le staff pour stimuler Ricky, un jeune guard qui se développe dans l'ombre pour devenir un parfait lieutenant.

Lamar Odom : On a sauvé Lamar ! +25 (saison précédente: +52, moyenne: +38.5)
L'orque Odom était en danger durant la saison, mais le staff s'est retroussé les manches pour trouver le rôle adapté au jeune intérieur de 20ans. Ainsi, il aura fini la saison correctement (-1, dont -6 sur les qualités tech), passé un été à profiter de vacances bien méritées (-18, tout sur le physique) avant d'enfiler le bleu de chauffe, et comment: +44, en grande partie sur son jeu. Progression générale à la clé, il devra être plus sérieux l'été prochain pour garder cette progression.
21ans, physique solide, jeu défensif plus présent (57 en DReb / PSD / Blk) et un scoring étoffé (54 inside/FTs/3pts) avec beaucoup de marge de progression dans tous ces domaines. Sa qualité de passe n'est pas en reste (37, pot C), jumpshot et steals à 35 pots C. Contrairement à Ricky Davis il n'est pas encore prêt à assumer un rôle plus large, mais il pourra dès à présent fortement contribuer en tant que rotation avec un profil all around qui fait tout bien. Les Spurs ont trouvé leur KG-like, complément intérieur multiformes.

Corey Maggette : Rattraper le temps perdu. +12 (saison précédente: 29, moy: +20.5)
Le jeune ailier de 20ans pour cette nouvelle saison, benjamin de l'effectif, aura mis du coeur à l'ouvrage à rattraper 7 mois de basket dans une franchise moribonde (-15, tout sur le physique), la longueur de la saison et le rythme effrené étant en fait plus probablement à incriminer. Après un été studieux eau-citron-layups (+6, dont +4 inside), il s'est montré studieux durant le camp d'été (+21, all qualités tech). Le basket est affûté, le physique est en revanche en retard sur l'année précédente. Un temps parcimonieux lui sera octroyé durant la saison avec renforcement physique programmé (STA 67).
Filou du parquet (jump 96), son principal atout actuel réside dans sa capacité à convertir les multiples FTs provoqués (83). Déjà adroit de loin (60), sa finition au cercle est perfectible (44, B). Il ne laissera pas sa part aux chiens aux rebonds (42) mais ses passages sur le parquet laisseront des trous béants en défense (26 PSD/PRD, pot C/D) avec une marge de progression réduite. Il se développe correctement et un rôle de puncheur offensif lui sera attribué cette saison depuis le banc (60% TS% l'an passé !!), en mettant l'accent sur les fondamentaux patiemment. Notre attaquant fou furieux nous plaît déjà dans le Texas, va pas falloir l'emmerder.
Image
Corey toujours poli, qui travaille ses gammes en couple

Andre Miller : Tourmenté par son last shit shot * (cf ci-dessous). +4 (saison précédente: +50, moy: +27)
Le jeune meneur de 23ans alors, aura connu une campagne rookie réussie mais éprouvante (-6, dont perte de physique à -9). Il aura passé l'été à prendre soin de son corps mais lui, l'été, le ballon c'est pas pour le basket (-17, dont -22 sur les qualités techs). Tiraillé par le passé,, il aura heureusement réussi à mettre les bouchées doubles durant le training camp (+27, dont +25 qualités basket) pour finalement se retrouver au même niveau que l'année précédente. Cette saison sophomore est attendue comme celle de l'envol.
A 24ans, les clés de la mène sont largement confiées (80, 72handle) au meneur supersonique (99qkn) qui parvient à se frayer un chemin vers le cercle adverse avec facilité (85jump). Sa capacité à scorer est correcte (55 INS/JPS) mais sans upside, sa principale force dans son scoring est et restera la facilité à convertir des fts acquis au vice (74, pot A). La défense en progression (62 PRD/STL), c'est bien un meneur complet avec de vrais points forts (percussion, passe) qui sera à la barre du bâteau Spurs.
* : Suns, western semi-conf finals 99, game 7. 3pts de retard, 2 secondes à jouer, 1 shoot à prendre. Andre le rentre, mais c'est à 2 point, fin du game. Joie.

Dirk Nowitzki : Un allemand apeuré. +3 (saisons précédentes: +56, +34, moyenne: +31)
La superstar Dirk Nowitzki, n'ayons pas peur des mots, a vraisemblablement subi des mauvais traitements dans son ancienne franchise honnie. Après une saison régulière stressante (-9, mix), Dirk a appris son transfert rapidement mais la peur d'arriver dans un nouveau cadre de travail violent lui a fait perdre le gout pour le jeu (-6 dont -10 sur les qualités techs). Pratiquant l'ascétisme naturellement, il est néanmoins arrivé en bonne forme physique (+4) après son second jeûne full pastèques, au training camps. Fatigué (-3), il en ressort avec un amour du jeu retrouvé auprès d'une franchise aimante (+21 qualités techs), prêt à abîmer des fesses de toutes les formes.
22ans, physique très solide (endurance à surveiller 83), Dirk est déjà un attaquant hors pair: culmine à 7'0'', jump à 81, FT à 89, il artille de loin (69) et s'il demande encore à polir son jeu inside (53, B), son TS% de 65% parle pour lui, ce sera l'arme une voire seule privilégiée des San Antonio Spurs. N'est-ce pas trop tôt pour le teuton ? La question se pose néanmoins et sera à surveiller. A côté de son jeu offensif, la défense est correcte (56 dreb/psd/blk) mais peu de progrès sont attendus dans ces secteurs (pot C). Sa capacité à neutraliser 2 défenseurs lorsqu'il aura la balle en main et son efficacité dans ces situations sont attendus au niveau élite. S'il y parvient, le futur de la franchise se dessinera plus nettement avec des lieutenants en tous genres à ses côtés.


Zydrunas Ilgauskas : Tuile lituanienne. -37 (saisons précédentes: +50, +37, +27, moyenne: +19
Nulle possibilité de se cacher derrière un autre staff ici: le roc lituanien s'est fissuré à San Antonio. Auteur d'une solide saison (-2, all physique), il aura vécu un été de relâchement total (-20, mix) aggravé par une non compréhension de cette attitude estivale par le staff, qui a décidé durant les TCs de lui filer des tuyaux pour devenir moins bon (-15 dont -17 qualités techs), avec brio.
Qualités basket en berne, notre futur peut-être free agent de 25ans reste le gardien du temple intimidant (71 PSD/BLK) de 7'3'', véritable colosse qui peine malgré tout à assurer le rebond défensif (52). Offensivement, sa grande force réside à générer et convertir un bon nombre de FTs balle en main (82 jump/FT/OReB), assorti à une finition au cercle correcte (60) mais sans upside fou (C).

Et les moniteurs de colo, ils en sont où?
Image
Darrell Armstrong: "Bouge ton corps comme ça Andre pour obtenir des lancers"

Tony Delk: +20 (été)
Dont un +16 sur les qualités techniques.
SG sous-dimensionné de 6'2'', la recrue phare de 26ans de la FA des Spurs compense ce déficit par sa vitesse (91) et sa défense agressive (70 PRD/STL). Offensivement, son premier pas rapide et sa qualité de catch&shoot sont ses armes de prédilection (75jumpshot/3pts). Il parvient également à générer et convertir un bon nombre de FTs ainsi qu'à conclure à l'arceau très régulièrement malgré des attributs pas évidents, pour un TS% de 52%. Ce n'est évidemment pas une première menace offensive, mais son agressivité des 2 côtés du terrain en font un joueur utile. Prévu au relai de Ricky Davis (non tranché dans le coaching staff) et pour apporter une menace constante, dans le 5 majeur ou mineur.

Robert Horry: -7 (depuis derniers TCs, +1 précédemment)
Bebert aura connu une saison solide et un training camp appliqué, mais son transfert surprise de la belle franchise des Bucks pour la mythique franchise texane l'aura affecté émotionnellement. Chips, bières et veggiefatburgers auront été ses meilleurs alliés pour franchir cette épreuve (-12 sur le physique, notamment force/jump).
Robert reste à 30ans un ailier défensif hypersolide. Lent (42) mais long (6'10'') et agressif sur l'homme (72STL/BLK), il sera un poison pour les ailiers plus athlétiques (61PSD) que vifs et adeptes du drive (47PRD). Volontaire mais limité aux rebonds défensifs (46), il est très capable offensivement d'apporter son écot modeste (45 à la passe, 68 à 3pts, 71fts) en rentrant de loin notamment. 3&D complètement adapté à son époque, il risque dans un avenir proche de toucher ses limites sur les ailiers rapides avec une vitesse de pointe trop limitée. Prévu starter content aux côtés de Dirk.

Predrag Danilovic: -8 (été)
Depuis sa signature pour un an (+ option), le serbe de 30ans aura laissé quelques points d'attributs techniques sur les serviettes de plage (-14) entre deux séances de footing (+6).
Poste 2/3 (6'6'', 69QKN), il sera défensivement en difficulté sur les ailiers physiques (45strength, 24PSD) et légèrement plus à l'aise face aux speedy gonzalez de l'aile (52PRD). Sa qualité ne résidera évidemment pas dans sa capacité à éteindre son vis-à-vis mais à très bien shooter, de près mais surtout de loin (TS 50%). Il pourra être utilisé par séquence en 2 ou 3 selon le matchup, mais il est le perdant de la rotation aux dépens du sophomore à développer Corey Maggette et du complet Tony Delk. Prévu pour être remplaçant de luxe sur blessure des postes 1 à 3 voire 4 (décalages d'Horry PF ou Delk PG) avec tout de même quelques minutes grapillées par match, il permet une grande profondeur au roster pour s'adapter à diverses situations. Cependant, il n'est pas dit qu'il ne finisse pas la saison dans une autre franchise en échange d'un pick ou plus probablement, d'un pivot bien besogneux.

Darrell Armstrong: -23 (été)
A 32ans, le désormais vétéran double champion avec les Lakers a subi une première régression essentiellement physique (-14).
Un peu lent (79) et court sur pattes (6'1'') avec des rhumatismes naissants, le meneur compensera avec son expérience, son agressivité défensive de chaque instant (77 PRD/STL), et offensivement il restera capable probablement moins efficacement de convertir un grand nombre de LFs et d'artiller depuis toutes les positions (TS 53,5%), de près comme de loin, tout en organisant le jeu avec maîtrise (62 passes, 84handle). Le remplaçant parfait pour le sophomore André Miller. L'anecdote raconte que le premier échange initié par Darrell auprès du jeune meneur s'est passé sur le tableau du vestiaire texan : le vétéran aurait noté au marqueur noir " 3 - 2 < 0 ? Answer me Andre ". Après quelques difficultés rencontrées, le meneur a consenti à glisser un bout de papier dans son short, contenant quelques formules mathématiques d'une complexité égale, "pense-bête pour les matchs" lui aurait dit Darrell. Un apport inestimable que seule une longue expérience NBA (ou des cours d'école primaire) peut apporter.


Et le bout du banc...

Un poste de pivot éboueur est à pourvoir pour 10minutes par match. Le sophomore McCullough (+9 sur l'été) trop limité, son option ne sera pas levée. Une compétition saine va avoir lieu entre Samaki Walker (24a, +7 sur l'été) et Shawnelle Scott (28a, -19 sur l'été) à ce sujet durant la présaison.
Le jeune ailier de 24ans Tyrone Nesby, +20 sur l'été, va avoir des difficultés à trouver du temps de jeu, tout comme Shawn Respert (-1 sur l'été, 28ans) et Shammond Williams (25a, -8 sur l'été) qui vont se battre pour le dernier spot restant dans l'effectif très probablement.

OBJECTIF TITRE A SAN ANTONIO
Image
L'été dernier. Bon mes Spurs n'ont pas eu le titre, autosabordage en cours de route, et les jeunes stars à choyer ont fait leur valise pour la moitié d'entre eux, mais passons sur les éléments qui fâchent. Point rapide sur cet été (en fait, comparatif vs ya un an) :

Core des Spurs

Ricky Davis : 863, +2 (saisons précédentes: +36, +37, +35, moyenne: +27,5)
Année 3, après trois gros étés, une saison correcte puis un été pourri font que le jeune homme a stagné dans les attributs. Dans le jeu, bon apport l'an dernier donc ça ne devrait pas aller en s'empirant, mais petite déception tout de même.

Lamar Odom : 857, +46 (saison précédente: +52, +25 moyenne: +41)
Le garçon est mon assurance tous risques, comme l'était Ricky jusqu'à ya un jour. Chaque année, gros step up dans le jeu ET dans les attributs, +23 durant la saison, +23 cet été, grosse saison à venir encore.

Dirk Nowitzki : 890, +33 (saisons précédentes: +56, +34, +3, moyenne: +31,5)
L'an dernier je titrais "Un allemand apeuré", l'animal a été dompté. Grosse saison individuelle dans le jeu, +38 durant la saison, -5 sur l'été. L'allemand restera chaud comme la braise.

Allen Iverson : 959, +27 (saisons précédentes: stagnation depuis 5 ans)
Le combo-guard de taille microscopique a l'air vénère, c'est très bien comme ça.

Malik Rose: 908, +48 (saisons précédentes: +30 chaque année à la louche)
Il a pris de partout, va amener son énorme défense. Reste lent pour le poste de small forward, mais la machine de guerre est bien affutée. Heureusement, quand on voit la gueule de l'été de son jeune coéquipier à former sur ce poste.

Muresan : 714, -24 (saisons précédentes: baisse depuis 3 ans)
-2 sur l'été, le pivot n'a pas bougé overrall depuis sa signature et a pris au block, tout ce qui lui est demandé pour les deux saisons à venir. Par contre, il est passé de 22 en quickness à... 13 !!!! A 30 ans ! C'est plus une charrette là, ça va être chaud...

Darrell Armstrong: 836, -3 (été)
Le vieux meneur ne va pas en s'arrangeant, mais il limite la casse.

Et les deux gamins :
Wallace : 709, -11 (saisons précédentes: néant, moyenne: -11)
Gros départ pour Gérald, et c'est là où on voit le pari couillu (pour rester dans une dynamique positive) du GM des Spurs, échanger Dede Miller qui semble-t-il a également connu un été compliqué, mais qui est un vrai bon joueur, contre un rookie au devenir incertain. Ca démarre mal, Gégé a été désiré ardemment avec envies lubriques par le Manager pour ses qualités défensives et au rebond déf d'élites sur le papier. Il a perdu déjà beaucoup de ses potentiels. Ses deux premières saisons nous donneront d'avantage de signaux, en espérants qu'ils aient une gueule plus avenante.

Dalembert: 595, +12 (saisons précédentes: néant, moyenne: +12)
Mes rookies m'avaient habitué à démarrer par des +45 pour leur premier été, Dalembert au profil bucheronesque exclusivement ne pouvait pas espérant tel montant. Eté sérieux mais pas folichon, perte dans les potentiels mais gain global, il est dans sa dynamique.


Bout du banc
+24 pour Dion Glover, +15 environ pour Knight (bon pivot barré par Muresan malheureusement) et Maloney, neutre pour les autres sauf -9 pour Alvin Williams, hyper heureux de retrouver la franchise qui l'a tué ya trois ans.

Overall
J'espérais un gros été pour être un outsider hyper solide. Toute la league semble avoir douillé sur cet été donc cela nivelle par le bas, sauf Shaq/Carter qui restent bouillants à LA. Grosse déception pour Gerald Wallace, au final tous les autres depuis un an continuent une jolie dynamique, seul Ricky Davis a marqué le pas, Muresan/Armstrong n'ont pas connu de variation depuis leur signature. Bilan correct mais pas dingue à Fort Alamo.

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17352

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 10 mai 2019, 14:39

Bilan de l'inter-saison chez les Bucks

Image


Les fortes progressions :

Tim Thomas (+45)
A 24 ans et avec un nouveau (gros) contrat en poche, Tim Thomas fait forte impression sous ses nouvelles couleurs, prouvant ainsi au GM des Bucks qu'il a eu raison de lui faire confiance. On parle de progrès dans tous les secteurs : physique (+7 STR, +5 QKN, et +4 STA), défensif (+8 PSD, +5 DRB, +3 PRD, et +3 BLK), et offensif (+7 INS et +4 3PT). Mis à part aux lancers où il relâche la bride (-4 FTS) et au niveau de sa verticalité (-2 JMP), c'est un été studieux qu'a eu le néo-Buck et tout le monde en est ravit.

Metta World Peace (+42)
Meilleure progression l'été dernier, il continue son excellente progression après une année où il fut responsabilisé au point de devenir le titulaire indiscutable que recherchait l'équipe lors de sa venue (71 matchs sur 71 possibles dans le 5, 35min de temps de jeu moyen). Le jeune homme au potentiel défensif inégalé prouve toutes les bonnes choses que l'on pensait de lui avec un travail acharné en défense (+14 STL, +7 PRD, et +4 PSD) sans pour autant oublier qu'il doit rester une menace permanente en offense (+9 INS et +6 3PT). Le tout agrémenté d'une jolie progression physique (+5 JMP) font de lui le deuxième meilleur joueur du Wisconsin.

Jason Williams (+36)
Débarqué cet été à Milwaukee après un début de carrière mouvementé (4 franchises en 4 ans), le jeune homme de 25 ans a la confiance de sa nouvelle franchise, qui compte bien lui donner le contrat qu'il mérite afin qu'il devienne un pilier de l'équipe à la mène. Et c'est peu dire que le joueur le leur rend bien (+9 PAS, +9 INS, +9 3PT, +6 FTS, +6 STR, et +5 STL). Merveilleux.

Moochie Norris (+35)
Signé pour le minimum chez les Bucks, Norris n'a encore que 28 ans et dispose ici d'une chance de se montrer comme back-up PG et, ainsi, de trouver un emploi plus table pour l'avenir. Cette chance, il en est conscient, comme le prouvent ses progrès estivaux à la passe (+7 PAS mais -6 HND), en attaque (+9 FTS, +7 JPS, et +6 3PT) et en défense (+5 STL). A lui de concrétiser ses bonnes intentions cette saison.

Jason Hart (+33)
Malgré un temps de jeu famélique la saison dernière (11min mais 82 matchs joués), Hart semble plus motivé que jamais à faire son trou dans l'équipe. Alors qu'il avait décidé l'an dernier de travailler son maniement du ballon, il a cette année continuer sa progression dans l'organisation du jeu (+7 HND et +3 PAS), mais aussi en attaque (+8 JPS et +4INS) et, surtout, en défense (+7 STL et +3 PRD). Le sophomore aura cette année aussi sa carte à jouer, toujours comme back-up SG, charge à lui de maintenir sa courbe de progression telle qu'elle.

Troy Murphy (+28)
Drafté par Milwaukee en 8ème position de la dernière draft, le rookie n'aura donc pas tardé à enfiler son bleu de chauffe. Considéré comme le plus NBA ready dans sa classe, il le confirme d'ors et déjà avec des progrès aux rebonds (+13 DRB et +11 PSD) et en attaque (+5 3PT et +3JPS). Fort logiquement, il lui faudra du temps pour prendre le rythme de la grande ligue (-5 QKN et -3 JMP) mais c'est un jeune homme intelligent et il fait bien de mettre l'accent sur ses points forts plutôt que d'essayer de devenir plus complet dans d'autres secteurs plus dispensables (-4 HND et -2 PAS).

Mark Blount (+28)
En net progrès malgré une saison passée sur le banc (12min/match sur 19 matchs joués), Blount reste donc motivé et éspérons que cela continue ainsi, malgré un rôle qui ne sera pas bien différent cette année puisqu'il sera troisième pivot. En attendant, il travail sa science du rebond (+4 ORB et +3 DRB), sa défense (+5 PSD), son attaque (+3 JPS et +3 FTS), et son physique (+3 STR et +3 STA).



Les faibles progressions :

Shammond Williams (+9)
A 26 ans, le meneur a décidé de mettre l'accent sur l'attaque (+3 INS, +3 FTS, et +3 JPS) mais au détriment de la défense (-3 PSD et -2 PRD). Heureusement qu'il n'oublie pas son maniement de balle (+8 HND) et que son physique est stable.

Darrin Hancock (+4)
Grosse progression au jump shot pour la troisième rotation SF de l'équipe signée au minimum (+10 JPS) mais attention au déclin physique (-6 STA) du néo-trentenaire.

Ray Allen (+1)
Après une saison particulièrement éreintante où il aura dû porter l'équipe sur ses épaules, Ray Allen a décidé de s'octroyer des vacances bien méritées cet été. Il délaisse un peu les terrains (-4 DRB et -3 3PT) mais n'oublie certainement pas les gymnases (+6 STR, +2 JMP, et +1 QKN) et en profite également pour enchaîner les séances vidéo (+5 PAS).



Les stagnations :

Keith Closs (0)
Son expérience à Salt Lake City n'aura pas été des plus intéressantes pour l'intérieur, qui n'aura pas trouvé mieux pendant cette période de disette que de travailler son physique (+6 JMP et +4 STA), lui permettant de progresser en attaque (+3 JPS et +2 FTS), aux contres (+9 BLK) mais délaissant les bases du travail d'intérieur, le rebond entre autres (-10 ORB et -4 DRB).



Les faibles baisses :

Jacque Vaughn (-8)
Le jeune PG s'entraîne seul dans son coin depuis l'an passé, remisé sur le banc à Denver, et cela se ressent (+10 HND, +6 JPS, et +3 FTS mais -7 STL, -7 PRD, -5 PAS, et -5 3PT). Qui de lui ou de Shammond Williams sera cut avant le début de saison, nul ne sait encore.



Les fortes baisses :

Kenny Smith (-20)
A 36 ans, il est logique de voir Smith perdre en capacités années après années (-7 HND, -6 3PT, et -5 JPS), mais il tient bon, et son expérience sera toujours appréciée sur le banc.

Clarence Weatherspoon (-32)
Titulaire l'an passé à Milwaukee, il a néanmoins perdu ce statut cette année avec les arrivées conjointes de Murphy et Thomas comme PF. 3ème rotation aux postes de SF et PF, Weatherspoon accuse le coup physiquement (-12 JMP et -4 STR), diminuant ainsi son impact offensif (-5 INS) et défensif (-6 DRB et -6 PSD) mais progresse comme ailier (+4 STL et +1 PRD).

Anthony Peeler (-33)
Signé pour sa capacité à scorer en sortie de banc, Peeler voit néanmoins son physique décliner (-9 JMP et -3 QKN) et ses performances offensives devraient suivre (-9 3PT, -8 JPS, -4 INS), de même que ses instincts défensifs (-5 STL et -4 PRD).
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

sebduth

Franchise Player
Avatar du membre
SuperSonics
2593

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par sebduth » 10 mai 2019, 16:44

Image


Intersaison : entre reconstruction et ambition

Cette intersaison des Supersonics marque un tournant avec le départ de Payton. La question de reconstruire complètement s'est posée, mais pas très longtemps, le tanking n'étant pas la philosophie du GM.

Evènements de l'intersaison :
- Gary Payton au Jazz vs Steve Smith et Todd Day aux Supersonics
- Tom Gugliotta, Eric Piatkowski, pick #10 aux Warriors vs Raja Bell, pick #13 aux Supersonics
- Jason Richardson sélectionné avec le pick #13
- Steven Hunter sélectionné avec le pick #43


Les In & Out des Sonics, poste par poste, c'est parti !

Intérieurs

L'arrivée de Tom Gugliotta en cours de saison dernière (en échange de Joe Smith) avait sérieusement fait progresser le secteur intérieur en attaque. Son départ, s'il s'explique sur le plan financier et à moyen terme, devait être compensé sportivement.

A cet effet, le budget de la free agency a été investi sur Tony Battie. Moins expérimenté, moins talentueux, mais plus fort sur les fondamentaux intérieurs. Il ne remplacera pas poste pour poste Gugliotta, car plutôt poste 5, ce qui pourrait laisser penser que LaFrentz sera sollicité au poste 4.

Les progrès de Vladimir Stepania seront aussi regardé de près. Il se présente comme un titulaire sérieux au poste 5, dans un profil solide défensif.

Avec Stepania / Battie au poste 5, la star de l'équipe Raef LaFrentz pourrait donc se retrouver décalé pour de bon en 4. Cette option, couverte de succès face aux Suns au 1er tour des playoffs, semble désormais privilégiée, permettant à LaFrentz de s'écarter plus facilement pour shooter extérieur, tout en offrant une paire intérieur très grande en défense.

Derrière LaFrentz, le sous-estimé Kenny Thomas apportera son énergie en défense et au rebond.

Le jeune Steven Hunter a également été drafté au 2nd tour. Les Supersonics ont trouvé là un jeune intérieur talentueux qui ressemble à une bonne affaire. Le but était de sécuriser le poste avec un jeune à développer si la free agency tournait mal, mais avec l'arrivée de Battie, ses opportunités de se développer semblent minces.
Enfin Michael Stewart, joueur solide sur les fondamentaux intérieurs, a été recruté en role player pour palier les éventuelles blessures.


Extérieurs
Jamal Mashburn est le seul rescapé de l'intersaison sur les ailes. Gary Payton et Eric Piatkowski, avec qui il partageait le temps de jeu aux postes 2 et 3, sont partis, remplacés par... 4 joueurs !

En premier lieu, la paire Raja Bell - Jason Richardson fait rêver autant qu'elle interroge. 2 très bons joueurs, plutôt étiquetés poste 2 : comment les faire jouer ensemble, comment les développer ensemble ? Qui titulaire aux côtés de Mashburn, qui en second unit ?

Steve Smith, arrivé dans l'échange pour Gary Payton, a le profil parfait du 6ème homme : de l'expérience, du scoring.

Enfin Todd Day pourrait payer la sur-abondance de biens aux postes, bien que ses qualités ne sont plus à démontrer.
Charles Jones a été également recruté en role player.


Meneurs de jeu
Rien de nouveau au poste. Howard Eisley aura pour objectif de faire briller autour de lui. Meneur sûr au contrat raisonnable, son expérience sera nécessaire pour mener une équipe rajeunie par ailleurs.

Derrière lui, les vétérans Mookie Blaylock et Elliot Perry apporteront leur métier et leur défense à la second unit.
Il se murmure également que Jason Richardson pourrait être essayé au poste, dans l'optique d'un duo détonnant avec Raja Bell. Bluff ou réelle option ?


Les doutes à lever
Le contrat de Battie, s'il peut paraître raisonnable, sera-t-il justifié ?
Le rajeunissement fort de l'effectif ne va-t-il pas se payer cash sur le terrain ?


La bonne surprise
On aurait pu encore parler du contrat de Payton parti à moindre frais, mais la sélection de Jason Richardson en #13 apparaît comme une véritable bénédiction. Les dernières mocks le positionnaient Top 3, et pourtant tout le monde a fait l'impasse. Assurément le steal de la draft.


Bilan
Les Supersonics ont réussi à trader le contrat gênant de Payton, assainir les finances, rajeunir et approfondir l'effectif, sans sacrifier de pick de draft.
Cette intersaison est réussie pour le moyen terme, les finances permettent de prolonger LaFrentz et Mashburn et les cadres sont désormais très jeunes.
En revanche le court terme est plus incertain, avec un effectif qui n'a pas progressé, qui a perdu en expérience, et en parallèle des adversaires à l'Ouest qui se sont renforcés. La course aux playoffs sera longue et périlleuse.

Un détroit soleil

Pistons
Bad Boys Pistons
2016

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Un détroit soleil » 12 mai 2019, 01:11

« Mon précieeeeeeeeeux, mais ça l’abiiime », quand la schizophrénie de l'intersaison s’empare de Détroit
Clairement, on ne sait plus sur quel pied danser du coté de Détroit. Depuis la dernière sortie du GM, les Pistons ont connu des (très) hauts et des (immenses) bas. Retour sur des Play Offs sacrément éprouvants et une intersaison des plus chaotiques

Image
Un Détroit Soleil, marqué par les récents évènements.

1) UN PREMIER TOUR DES PLAYOFFS VRAIMENT MAITRISE
A la sortie de la saison régulière, les Pistons, fort d’une 5e place de conférence obtenue contre toute attente, retrouvaient le Miami Heat, bourreau au stade des Demi finales de conférence lors des deux saisons précédentes. Un Miami que l’on n’attendait pas si haut pourtant, à l’image des Pistons. Leur GM ayant remué ciel et terre pour transférer ses pépites au cours de l’année, aucun collègue de profession ne lui a envoyé d’écho positif. Il a donc fait au mieux avec son groupe et arrivait face aux Pistons fort d’un bilan de 31 victoires pour 11 défaites sur la seconde partie de saison. On craignait pour les Pistons une nouvelle déconvenue mais ces derniers arrivaient avec leurs certitudes et un bilan de 25 victoires pour 7 défaites sur la même période. Résultat, série pliée en 4 manches 3-1 avec un Grant Hill au sommet de son art (28 points, 9 rebonds, 8 passes de moyenne par match). Une belle revanche sur une équipe qui les aura bloqué deux fois de suite au même stade de la compétition, et une promesse de progression actée en vue du second tour.

Image
La légende dit qu'il n'aurait même pas enlevé son costume (ok on exagère...)


2) UN CHOKE MONUMENTAL FACE AUX WIZARDS
La question restait de savoir si les Pistons avaient pour Kryptonite le Heat ou bien le seul joueur Shawn Kemps qui les a tant fait souffrir sous le maillot de South Beach et récent transfuge de l’été entre Miami et Charlotte. Mais pour cela il fallait d'abord passer l'obstacle Wizards, finalistes malheureux de la saison précédente et champion de conference en titre. Si la première question était définitivement entérinée, la seconde ne risque pas d'être résolue de si tôt. D’autant plus si on se penche de plus près sur le script de ce second tour, où les Pistons ont été jusqu’à mener 3-1 avant de perdre 3 matchs d’affilé (3-4) pour laisser passer des magiciens, qui nont jamais si bien portés leur nom, vers une finale de Conférence que tout Motown rêvait tant. Un effondrement historique et douloureux qui devait marquer alors une volonté de se renforcer considérablement à l’intersaison afin de permettre à ce groupe d’obtenir enfin le step up nécessaire pour atteindre de plus hauts objectifs.

Image
Besoin d'expliciter ?...


3) RICHARD HAMILTON A DETROIT POUR PASSER UN CAP
Le front court est acté et ne bougera pas, le GM n’a cessé de le dire a chaque interview sur le sujet. Grant Hill, Rasheed Wallace et Ben Wallace sont indéboulonnables et formeront le front court des Pistons pour les années à venir. Il fallait donc recruter à l’arrière en priorité. John Stockton ayant acté sa fin de carrière pour une retraite bien meritée, on aurait pensé que les Pistons débaucheraient un meneur de jeu pour lui succéder. Et pourtant, trade conclu rapidement avec le tout nouveau GM des Sixers, Richard « Rip » Hamilton est envoyé à Motown contre deux TDD (Aces 2002 et Pistons 2003) et le très encombrant contrat de Emanual Davis. Une aubaine pour une équipe en plein tanking comme Philadelphie et une affaire intéressante pour des Pistons en manque de support sur les lignes arrières. Rip était le leader offensif d’une équipe en perdition, en tant que sophomore tout juste. Il dispose également du 2e meilleur PER (21.3) de la cuvée de draft 1999 derrière le dominant Elton Brand. De loin le meilleur arrière de sa draft, il représente donc une véritable option offensive (1.31 de PPS) en supporting cast de Hill et du Sheed, au sein d’une équipe très tournée sur sa défense. Attendu au tournant, l’ancien colloc de Kobe Bryant devra enfiler son masque de superhéros à plusieurs reprises pour amener les Pistons au sommet. Ici on vise les PlayOffs et c’est l’occasion pour lui de confirmer ses très bons débuts au sein d’une franchise ambitieuse (sic…)

Image
Docteur Kemp j'arrive


4) UN ECHEC A LA FA, UN DE PLUS
Si le vœu peu dissimulé de UDS était d’obtenir la signature du Guard des Nets Chauncey Billups dont il est un immense fan, on ne peut pas dire que la réussite ait été au rendez vous. Pourtant, les manœuvres démarrent bien tôt. A la trade deadline, on envoie alors Damon Jones contre le contrat finissant de Ron Mercer. Un échange qui s’averera plus que payant puisque ce dernier prendra la place de titulaire à l’arrière, laissant Lindsey Hunter gérer la seconde unit et participera activement à la belle seconde partie de saison des Pistons. Ensuite, UDS fera le pari d’échanger son tour de draft 2001 (une draft qu’il affectionne particulièrement il ne cessera pas de le rappeler) contre le futur first round du Jazz 2002. Les Pistons auront donc tout fait pour libérer suffisamment de masse salariale afin d’être en mesure de proposer un contrat maximum à la tête pensante des Nets.
Avec une position de demi finaliste de conférence, un groupe en constant progrès, le MVP en titre dans l’équipe et une place de titulaire à prendre à la mène, les Pistons pouvaient donc être confiant quant à leurs chances de signer Billups au dépends d'une franchise de New Jersey qui s'est complètement effondré en fin de saison, manquant de peu les PlayOffs.
Cependant, « Mister Big Shot » choisira le projet des Nets, avec à la clé un contrat maximum sous BR. Un terrible échec qui fera écho aux autres refus des principaux FA de cet été qui se sont vu également proposer un contrat (Duncan et Van Horn notamment).

Image
Bien essayé mais non !


5) « NE JAMAIS REVENIR VERS UNE EX », DISAIT IL
La FA est terrible et tout le monde n’en sort pas indemne, le GM de Détroit peut en attester, demandez lui donc à propos de sa première FA. En toute connaissance de cause, il a de nouveau choisit de miser gros sur le marché des agents libres et grand mal lui en a fait.
Pour autant, le manque à la mène demeurait le même. Hill était alors pressentit pour reprendre le poste. On parlait aussi d’un retour de Hunter à ce poste.
Après avoir pris la température du marché restant, deux noms sont sortis comme prioritaires pour le board de Détroit : Bobby Jackson, meneur des Pacers et … Brevin Knight, meneur des Pelicans et ancien Pistons, transféré il y a deux ans.
Si la concurrence fut rude, UDS a su convaincre Knight de revenir à Motown dans la peau d’un titulaire définitivement installé, chargé de faire tourner la boutique et d’apporter un renfort défensif de poids aux coté d’un Hamilton encore friable dans le secteur. Après deux années aux Pelicans, Knight a pu prendre de l’expérience, jouer régulièrement une Conférence Ouest toujours plus forte et rentre aujourd’hui au sein de sa première franchise, celle qui l’a drafté pour tenter de marquer son empreinte après l’avoir quitté de façon quelque peu quelconque suite à son trade. Une envie de revanche pour le joueur comme pour la franchise, des caractéristiques parfaites pour combler des manques au sein du roster, on dit qu’il faut éviter de retourner vers ses ex … mais parfois, après un peu de temps de séparation, les retrouvailles peuvent être sacrément torrides.

Image
COUCOU ME REVOILA !!


6) IMAGINEZ LE PIRE SCENARIO ….
Chaleur sur le Michigan, on est remonté comme une pendule. La Free Agency est bien mieux gérée avec des renforts intéressants aux postes de SF pour faire souffler le MVP en titre, et dans la raquette. Le Training Camp est passé, les joueurs semblent prêt et un certain Eddie Robinson semble être déterminé à montrer de quoi il est fait selon ses entraineurs. Un groupe donc plus étoffé, entre star MVP, lieutenants et jeunes aux dents longues.
Mais au 2e match de présaison, c’est la catastrophe. Grant Hill se rompt le tendon d’Achille. Opération immédiate et fin de saison tout aussi rapide pour le MVP, c’est la crise à Motown. Dans le stade, les joueurs sont livides, et que dire de Hill qui grimace de douleur, larmes aux yeux. Sa saison est bel et bien terminée.
Ironie du sort, cette blessure aura eu lieu face aux … Hornets. Sacre Kemp, (oui nous faisons des raccourcis tres douteux et assumés) qui ne porte définitivement pas chance à des Pistons bien peu vernis.
La suite de la présaison ne sera qu’un long chemin douloureux et pénible avec des corrections reçues à tour de bras et une équipe complètement KO debout suite à la perte de son phare, de son guide, de son maitre à jouer.
Pourtant, UDS l’a annoncé très rapidement par la suite, il compte sur son groupe pour bien figurer dans une conférence Est où les chances sont encore bien présentes. Il compte sur Rip Hamilton pour montrer qu’il a eu raison d’investir sur lui, il compte sur le Sheed pour continuer sur sa lancée de la saison dernière, il compte sur le retour de Knight pour définitivement montrer au monde NBA qu’il a la carrure d’un titulaire, il compte sur Big Ben pour sécuriser raquette et rebond et reprendre un titre de DPOY qu’il a laissé la saison précédente. Bref Hill en moins est une équation des plus difficiles à résoudre mais qui donne aussi plus de place aux autres membres de l’équipe, aux autres « inconnues » de la formule. Quel destin veulent ils donner à la franchise ? Pour une fois que cette question ne repose pas exclusivement sur les épaules de Grant Hill…

Image
UDS, à la blessure de Hill ...

Maloj

Franchise Player
Avatar du membre
Raptors Nation
2976

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Maloj » 12 mai 2019, 10:20

Les Raptors dévorent la preseason mais perdent Trent


6-0, 6 victoires en autant de match de PS. La franchise canadienne démarre donc parfaitement son année. Malheureusement la blessure de Garry Trent rend cette série unique dans la league très amer.

"La blessure de Garry semble sérieuse et on devra attendre une bonne 50aines de jours avant de le revoir sur le parquet" communiqua rapidement le staff des Raptors.

Touché stupidement dés la deuxième seconde de jeu en retombant sur la pantoufle de Joel Przybilla dés l'entre-deux du match contre Boston, Coach Dick va devoir propulser un de ses trentenaire dans son starting five et assurer une nouvelle rotation efficace. Malgré cette première péripétie, il reste confiant :

"Meme si on peut déplorer cette blessure, il faut faire confiance au reste du roster pour faire le job. Si nous avons choisis de tripler chaque poste, c'est pour palier à ce genre de situation.", a t'il assuré hier à l'issue de l'entrainement.
"Nos 2 derniers games, on a pu les remporter sans Garry Trent, l’équipe doit avancer et meme si la qualité du 5 majeur a diminué, l'envie de gagner reste intacte. " avant d' ajouter "La PS est réussie, mais ca reste une phase de test que chaque franchise joue à sa manière. C'est bon pour la confiance, mais méfions nous des trompes l’œil , les choses sérieuses commencent Lundi."

Lamy René pour les Bréves de Toronto
NEW : Le CONCOURS PRONOS NBA 19-20 ... https://www.basketusa.com/forum/viewtop ... =33&t=2811

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17352

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 12 mai 2019, 11:42

Nouvelle édition du Sylvie BucksTime !

Image

Pour plus de clareté :
23/07/2001 Bucks Sign SG Anthony Peeler for $6 356 795 over 2 years.
26/07/2001 Bucks Sign PG Moochie Norris for $658 750 over one year.
28/07/2001 Bucks Sign C Ivano Newbill for $573 750 over one year.
31/07/2001 Bucks Re-sign SG Darrin Hancock for $786 250 over one year.
01/08/2001 Bucks Re-sign SG Kenny Smith for $1 011 500 over one year.
03/08/2001 Bucks Sign PG Jacque Vaughn for $599 250 over one year.
05/08/2001 Bucks Sign PG Shammond Williams for $548 250 over one year.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2703

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 12 mai 2019, 18:50

Qui va finir sur le trône ?

Image


Lakers : Le roi de la nuit de LA est à la tête d'une franchise que certains présentent comme une véritable machine de guerre, avec un banc très fourni, si l'un chute, la relève peut être facilement assurée. Avec Shaq, le géant, ils n'ont peur de rien et il faudra être astucieux pour en venir à bout.

Nuggets : Les Nuggets vont jouer petit avec Webber en pivot. Ils ont les armes pour lutter, et on se souvient qu'il y a quelques saisons, Xarphios avait montré de l'astuce pour pousser les Lakers dans leurs derniers retranchements.

Raptors : Avec Camby, ils disposent d'une puissance en haute altitude qui pourrait faire la différence. Les dinosaures se sentent pousser des ailes ... Ils se condidèrent comme les héritiers légitimes, présentant depuis plusieurs saisons un bilan flatteur à l'Est.

Hornets : Ils n'ont pas regardé à la dépense pour offrir une compagnie dorée à Kemp. Eux qui ont parfois été moqués, humiliés par le passé, sont désormais à la tête d'une véritable armada et font peur à toute la NBA, avec une belle défense sol-air grâce à Shawn Bradley.

Blazers : Sans jamais déroger à leurs principes, les Blazers veulent venir enfin à bout des Lakers, contre lesquels ils n'ont cessé de lutter ces dernières années. Et si la gloire d'en venir à bout revenait finalement à quelqu'un d'autre, ils pourraient encore avoir les ressources pour s'imposer au final.

Reste la possibilité d'un vainqueur surprise, on pense entre autres aux Rockets, aux Warriors, Spurs, Knicks, Bulls, Pacers. Moins au Jazz, disparus de la circulation il y a plusieurs années alors qu'ils avaient été les héros de la saison 1.
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

Retourner vers « 24" BASKET LEAGUE »