[24" BASKET LEAGUE] Publications

Retourner vers « 24" BASKET LEAGUE »

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17340

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 22 février 2019, 13:23

Bilan de l'inter-saison chez les Bucks

Image


Les fortes progressions :

Metta World Peace (+36)
Après une première année plutôt timide dans la grande ligue, le jeune homme d'à peine 20 ans avait du travail pour cet été. Au programme, gros renforcement physique (+10 STA, +5 QKN, et +4 STR), attaque du cercle (+8 INS et +5 JPS), et, son coeur de métier, perfectionnement de la défense (+2 PRD et +2 STL). Les Bucks sont très satisfaits de ses progrès, lui qui suit parfaitement les plans de la franchise à son égard. Si bien que le poste de titulaire pour la saison à venir lui est garanti, avec un gros temps de jeu en prime.

Kebu Stewart (+34)
Après une belle première saison avec Golden State pour son arrivée en NBA, il s'était ensuite engagé avec le Magic où il avait quasiment disparu des radars. Signé au minimum pour un an par le GM de Milwaukee, Stewart ressort très motivé de son été avec de jolis progrès physiques (+11 STR), aux rebonds (+7 DRB) et en défense (+5 STL et +4 BLK). A lui de confirmer ses bonnes intentions puisqu'il devrait recevoir une petite quinzaine de minutes en sortie de banc chez les Bucks.

Ray Allen (+25)
Que la fanbase des Bucks se rassurent, Ray Allen continue son ascension vers les sommets avec un nouvel été très productif pour l'arrière superstar signé au maximum il y a quelques semaines. Gros bosseur, celui que l'on surnomme Jesus avait mis l'accent sur le physique lui aussi pendant ses (longues) vacances (+3 QKN et +3 JMP), mais également sur l'attaque (+5 3PT, +4 JPS, et + 2INS), et sans oublier la défense (+5 STL et +2 DRB). Tous les espoirs de la franchise sont placés en lui depuis sa draft, espérons qu'il continue de nous impressionner encore de nombreuses années !

Rafer Alston (+14)
Tout juste arrivé dans la franchise, celui qui avait été drafté en 10ème position il y a un an continue de montrer de beaux progrès. SylvesterTemple l'avait dans le radar depuis sa draft, et, après maintes discussions sans qu'un échange ne se finalise, avait réussi à l'extirper des mains du Jazz en l'échange de son premier tour de draft 2002 (parti ailleurs entre temps) et de Robert Horry, malheureusement forcé de faire ses valises pour se donner une chance de signer Marcux Camby ou Jermaine O'Neal. Bref, des progrès intéressants dans la gestion du ballon (+10 PAS et +5 HND), en attaque (+4 INS et +5 JPS) et en défense (+5 PRD). Un été parfois pour le néo-Buck de 24 ans.

Tyronn Lue (+9)
Complètement snobbé après une entame de carrière ratée (14min comme rookie puis mis au bout du banc à Detroit), Lue avait décidé de se relancer cette année dans un effectif prometteur, et le GM des Bucks lui avait donc donné sa chance. Un contrat au minimum, d'une seule année, pour aider l'équipe à aller en Playoffs et montrer sa valeur aux yeux de tous. Son été a ainsi été dans le même sens : des progrès à la mène (+5 HND, +3 3PT, et +2 PAS), en défense (+2 PRD), et il en a aussi profité pour prendre du coffre (+4 STA).


Les faibles progressions :

Brian Skinner (+1)
Des progrès physiques (+5 JMP, +4 STR, +2 QKN, et +2 STA) mais au détriment du jeu (-7 BLK, -5 PSD, et -4 FTS). Pas top pour le joueur de 24 ans qui a tout à prouver en ayant signé pour un an au salaire minimum.


Les faibles baisses :

Eric Montross (-1)
Une forte régression aux rebonds (-6 DRB) qui n'augure rien de bon, mais du temps passé en salle de musculation qui a ses avantages (+6 STR) mais aussi ses inconvénients (-3 QKN).

Jason Hart (-2)
Drafté pour ses aptitudes défensives comme SG, Hart en avait décidé autrement en misant sur son potentiel de PG. Résultats, une baisse de niveau en défense (-5 PRD malgré +6 STL), et en attaque (-8 FTS, 6 INS, et -3 3PT) mais des progrès à la mène (+5 HND, +3 PAS, +4 JMP, et +2 QKN). A Milwaukee, on aimerait malgré tout le voir revenir à ses standards rapidement.

Troy Hudson (-3)
Alors qu'il avait réussi à déloger Travis Best à la mène comme titulaire l'an passé, son été est décevant. Il a pris du coffre (+12 STA) et ajusté la mire aux lancers (+12 FTS), mais, à côté, c'est régression à tous les étages (-12 JPS, -9 HND, et -7 PRD).


Les fortes baisses :

Kenny Smith (-18)
Avec 35 printemps au compteur, on n'attendait pas tellement mieux de la part de Smith, signé cet été pour être la 3ème rotation au poste d'arrière. Régressions logiques donc, notamment sur ses aptitudes phares (-7 3PT et -5 PRD).

Scott Williams (-21)
Revenu à Milwaukee au minimum vétéran pour apporter son aide aux rebonds quand titulaires et remplaçants sont sur le banc, Scott accuse le coup après une nouvelle bougie sifflée cet été (-9 FTS, -7 ORB, et -3 STR) mais rien d'anormal.

Dikembe Mutombo (-26)
Son peak est désormais loin derrière lui, mais Mutombo continue de travailler sur ses forces pour ne pas se laisser dépasser par le poids des ans. Aucune régression notable à noter aux rebonds (-1 ORB et +1 DRB), toujours costaud en défense (-2 PSD), c'est surtout aux contres (-6 BLK), au shoot (-4 FTS et -3 JPS), et en énergie (-10 STA) qu'il baisse le pied. Malgré tout, aucune inquiétude, et, au contraire, Dikembe satisfait amplement les attentes de son coaching staff : il sera toujours le maître de la raquette et un pivot de grand talent la saison prochaine.

George McCloud (-29)
Comme Smith et Williams, McCloud a été signé au minimum vétéran afin d'amener de la profondeur au banc et de pouvoir pallier aux éventuelles embûches pendant la saison à venir. A 33 ans, le physique décline (-5 QKN et -5 QKN), l'attaque perd en efficacité (-8 FTS et -6 3PT), et ses anciennes bonnes dispositions aux interceptions s'amenuisent (-4 STL). Logique, et sans encombre vis à vis de son rôle pour la saison 2000/2001.

Mitch Richmond (-39)
Payé à prix d'or pour s'assurer un back-up correct à l'aile, Richmond et ses 35 ans ont fort logiquement vécu un été difficile. Physiquement d'abord (-4 JMP, -3 STR, et -2 STA), mais aussi dans tous les autres secteurs et notamment en attaque (-6 INS, -5 JPS, -5 3PT, et -5 HND). Malgré tout, ses qualités offensives restent estimées et il aura l'occasion de les mettre en oeuvre sur le terrain une petite dizaine de minutes en sortie de banc à Milwaukee.

Kevin Garnett (-52)
L'histoire se répète... Alors qu'il était débarqué en grandes pompes dans le Wisconsin il y a deux ans, il avait connu un été des plus décevants à peine une année plus tard (-80), et le voilà qui continue sa descente aux enfers (-52). Pour beaucoup, sa prise de poids (+20/25kgs depuis son arrivée dans la ligue) en est la raison, mais, pour Milwaukee et ses fans, ce n'est pas une excuse suffisante. Au GM et à son équipe de lui faire régler la mire. Cela dit, la saison dernière, Garnett n'avais pour autant pas baissé le pied sur les parquets (19pts, 8.5rbds, 2.9asts, 0.9stls, 1.1blks, le tout à 47.8% de réussite aux tirs dont 35.6% derrirèe l'arc). Nous ne ferons pas ici l'étalage des chiffres de cette régression (-4.5 en moyenne dans tous les secteurs hormi INS, HND, QKN, STA), SylvesterTemple risquerait de ne pas le supporter.
Modifié en dernier par SylvesterTemple le 01 avril 2019, 10:17, modifié 2 fois.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

KekeDeluxe

Blazers
Avatar du membre
Rip City
2599

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par KekeDeluxe » 22 février 2019, 13:59

Here comes the New Kings !
by Cyrus Lynette - The Sacramento Bee

Un été très chahuté à Sacramento a vu la quasi totalité de l'effectif renouvelé. L'occasion de faire une revue d'effectif avec votre GM préféré, ce MF de Keke.

Le staff : HC : Georges Karl assistés par Doug Moe, Walt Frazier et Georges Gervin
Image

Tu voies les deux papys là-bas ? C'est des dingues. Des mecs du Denver des 80's, leur truc c'est "on court, on défendra demain". Je leur ai dis, ok, chiche. Mais comme ils sont moches, je compense avec les vestes de pimp de Walt Frazier. Sinon, on a gardé Iceman évidemment.

La raquette : Amal McAskill, Don McLean, Alan Henderson, Bo Outlaw, Acie Earl, Anthony Mason
Image
On visait des mecs physiques, rapides, capable de défendre et de scorer. Avec Amal et Alan signés sur le long termes, on a deux role players vraiment costauds sur ces profils. Bo Outlaw leur filera deux-trois tuyaux, peut-être qu'on le gardera. j'aime bien son blaze de cow-boy. Sinon, on a pris un pote à mon dealer et on a resigné Acie Earl, parce qu'il me fait penser à Gerald dans Hey Arnold.

Les ailes : Wesley Person, Voshon Lenard, Stacey Augmon, Eddie Robinson, Randy Livingston
Image
Bon, via trade etc, on a récupéré pas mal de gars qui sont des scoreurs, ça défend queudal. Mais on aura du spectacles et un bon pick alors ça me suffit pour le moment. Person est un shooteur, Voshon un gars plus polyvalent. Stacey Augmon a un profil plus défensif et on surveille toujours l'évolution de Eddie Robinson, même s'il a intérêt à rester éloigner de ma femme cet e***. Randy Livingston, je ne suis même pas sûr qu'il soit vraiment joueur de basket. Il porte les ballons et la glacière.

le backcourt : Stephon Marbury, Vonteego Cummings, Darrick Martin, John Starks
Image
Marbury nous a fait une fleur en signant un contrat sympa l'hiver dernier donc on a resisté à toutes les propositions de transfert qu'on a eu. Du coup, il a bien glandé au training camp, le gars s'est cru un peu trop en année sabbatique on dirait... Sinon, j'aime le jeune Vonteego, il a du nasty. Darrick Martin est un nain qui remplacera Tyus Edney, avec un shoot à 3 pts en plus.

Le bout du banc : Don McLean, Acie Earl, Stacey Augmon, Eddie Robinson, Randy Livingston, John Starks
Image
T'as vu, on a Anthony Mason ET John Starks, les Knicks des années 90 mec. je me suis dit que ce serait cool de s'entraîner un an avec ces gars pour dresser un peu les lascars de cette équipe et faire des combats de pitt au bord de la piscine.

LA_Bonne

Lakers
Avatar du membre
Purple and Gold
4666

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par LA_Bonne » 22 février 2019, 14:07

Voici le lien pour télécharger le tableau de Galdosh sur les TC https://we.tl/t-OYfuGej5p5

Enjoy !
'' I didn't appreciate Shaq until I played with Dwight "- Kobe Bryant :amen2:

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17340

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 22 février 2019, 15:29

SylvesterTemple et les Bucks : le grand débat



Image


Chose promises, chose dûe. Lors du renouvellement de son contrat pour 4 années il y a quelques semaines, SylvesterTemple avait été prié d'organiser un grand débat avec des fans de la franchise. Il faut dire que quelques uns de ses choix avaient fait grincer des dents et que ses propriétaires avaient donc décidé, pour peu qu'il les convainque, ce qu'il semble avoir fait, de lui renouveler sa confiance si et uniquement si il s'engageait à avoir un dialogue franc, sincère, et naturel avec la fanbase de la franchise.

Nous sommes donc le 1er Septembre 2000, à Milwaukee.



Alain : "Sylvester, d'abord, pourquoi avoir transféré Vin Baker à peine un an après votre prise de fonction ? S'en sont suivis Robinson l'année suivante, puis Cassell cette année ? Vous foutez quoi ?"
Je comprends que vous vous posiez des questions et, croyez-moi, c'est normal ! C'est mon job de me poser des questions, chaque jour, chaque heure, chaque minute. Ca n'arrête pas. Je suis arrivé avec une base intéressante il est vrai, un one-two punch avec Glenn et Vin. Cela dit, n'oublions pas qu'ensuite : la draft d'Allen, c'est moi ; l'arrivée de Cassell, c'est moi ; et l'arrivée de Mutombo, c'est moi. Immédiatement après mon arrivée, je m'étais donc mis en position de jouer le titre.

Colette : "Et pourtant, toujours pas de bague..."
Il est vrai, mais ayez foi en moi tout comme les propriétaires de cette merveilleuse équipe ont foi en moi.
La première année a été une découverte pour moi en Playoffs, et je le dis sans détour. Cela dit, perdre face au tandem Mourning-Hardaway, futurs finalistes, ne me pose pas de problème. En tant que compétiteur, j'aurais évidemment voulu aller plus loin, mais ce n'était que partie remise pour moi. A l'issue de cette saison, je décide de me séparer de Vin, qui aura donné de belles années à Milwaukee mais qui était beaucoup trop inconstant. Par ailleurs, je voulais tester une formule en décalant Glenn en PF. Sur ce point, mea culpa, ce fut un échec et j'ai vite arrêté la mascarade. ce fut ma première erreur. Dans la foulée, je me suis rattrapé en faisant venir Karl Malone dans la raquette, pour former un duo d'étonnant avec Dikembe.
L'année suivante, c'est une autre histoire.. Le coach de l'équipe, Turman à l'époque, avait démissionné du jour au lendemain ! Emmenant tout son staff avec lui le salaud ! Pardonnez mon langage mais imaginez la situation dans laquelle il mettait l'équipe alors que j'étais en vacances avec ma femme ! Et, vous la connaissez maintenant, mais vous savez comme elle peut être sévère. En vacances, pas d'ordinateur, et pas de téléphone ! Aussi, quand je suis rentré, j'ai appris que nous avions été éliminés honteusement par le Jazz, Allen en civil sur le banc car blessé. Bref, le temps de trouver un nouveau coaching staff, j'ai pris sur moi pour jouer au coach. En analysant les boxscores, ça m'a frappé aux yeux : il me fallait agir pour laisser Ray exploser.

Pascal : "Là, en revanche, je suis d'accord avec vous !"
Merci. L'équation me paraissait simple à l'époque : deux énormes talents en SG et en SF, l'un de 22 ans sous contrat rookie, et lors de 24 ans signé au maximum. J'estimais qu'il nous fallait absolument un gros talent en PF, avec une capacité à influer sur tous les compartiments du jeu. Je peux l'avouer maintenant, j'ai pas mal tenté d'amadouer Hgiv13 pour lui soutirer Duncan, mais rien n'y faisait. En revanche, après des négociations presque interminables, j'avais réussi à mettre le grappin sur Kevin Garnett ! Malgré des étés décevants depuis, force est de constater que ses talents de couteau-suisse sont inestimables dans cette équipe. C'était donc très dur sur le plan émotionnel, mais je me devais, je vous devais, je devais à la franchise, de concrétiser cet échange.

Julia : "Et on a failli niquer les Lakers grâce à lui !"
Grâce à lui et à d'autres oui, mais, clairement, cette année-là a été un très bel accomplissement. Perdre en Finales de Conférence face aux ultra-favoris Lakers sur un match 7 à l'extérieur, c'était rude ! Plus gros what if de ma carrière : et si Gugliotta ne s'était pas blessé ? C'était l'arme parfaite anti-Lakers pour sa complémentarité avec KG et Dikembe. Malheureusement, le destin en avait décidé autrement.

Nicolas : "Ouais, bah c'est pas le destin qui vous a fait échangé Cassell, si ?"
En quelque sorte, si. Cela dit, ce n'est pas sans regrets, et, aujourd'hui encore, je me demande si cette décision était la bonne à prendre. KG avait eu un été difficile, Dikembe allait sur ses 34 ans, et Cassell n'allait pas en rajeunissant malgré une forme exceptionnelle. Voyant la domination des Lakers une nouvelle fois, et avec ces éléments bien en tête, j'ai décidé qu'il nous fallait décaler notre fenêtre de tir pour le titre. Ainsi, Cassell est parti et World Peace est arrivé. Etait-ce la bonne décision ? Honnêtement, je ne sais plus. J'imagine que nous aurons la réponse dans quelques années. Cela dit, c'est fait, je ne peux plus revenir en arrière.

Michel : "Et c'était quoi votre délire avec Jordan là ? Vous pensiez qu'il allait tout déchirer à 37 ans juste parce qu'il portait l'uniforme vert et violet sérieux ?"
Oui. Grosse erreur de ma part. Nous l'avons fait venir au prix d'un sacrifice financier très important sur le long terme, nous lui avons fait confiance quand il nous disait s'acclimater en saison régulière pour retrouver les cannes de ses jeunes années en Playoffs, mais nous nous sommes royalement trompés. Une fois la série contre les Spurs terminée, on s'est penchés sur les stats avancées et cela ne laissait place à aucune ambiguïté : il nous a niqué.

Jacky : "Ouais, merci qui ?"
Merci Jacky et Michel pour m'avoir mis face à mes responsabilités, et merci Michael pour m'avoir mis dans la merde ! Heureusement, nous avons réussi à trouver une échappatoire en le ré-échangeant à moindre coût.

Mauricette : "En attendant, on aimerait savoir comment, malgré ces choix contestables, vous avez pu être prolongé pour 4 ans si rapidement par les proprios ?"
J'ai été franc et honnête, comme je le suis avec vous aujourd'hui. Je leur ai exposé mon plan, qui a peut-être pris un petit coup dans la tronche avec l'été compliqué de KG, une nouvelle fois, mais bon, le voici. Je bâtis mon roster auteur de Ray, ça de soi. Les superstars de sa trempe sont rares et nous avons une chance inouïe de l'avoir sous nos couleurs pour encore 7 saisons au moins. A ses côté, KG, en qui je place toujours ma confiance tant son profil de couteau-suisse est inestimable. Voilà donc un duo de 25 et 24 ans. Autant vous dire qu'ils progressent encore et qu'ils ont l'avenir devant eux, et nous 5-6-7 voire 8 années pour profiter de leur prime logiquement ! Entre ces deux-là, j'ai misé beaucoup sur Metta qui dispose d'un potentiel défensif exceptionnel en plus d'être capable d'assurer le scoring derrière nos deux stars. Pour mener cette barque, j'ai aussi fait le pari de miser sur Rafer, que je suis depuis sa draft et qui a de très bonnes aptitudes comme gestionnaire de balle et défenseur sur l'homme. A 20 et 24 ans, ces deux-là ont également de très belles années devant eux et correspondent à la timeline du groupe. Enfin, pour compléter ce quatuor, nous avons toujours le géant camerounais Dikembe, pour qui, statistiquement, l'âge ne semble pas être un frein. Ce qui nous fait donc un très joli 5 majeur, tout en sachant que nous avons de bons espoirs de pouvoir signer un pivot de haut niveau relativement rapidement.

Marie : "Vous aviez dit ça cet été aussi. Résultat, Camby vous est passé sous le nez et O'Neal n'a pas daigné vous rencontrer.
C'est exact, et ce fut un coup dur, croyez-moi. Nous avions placé beaucoup d'espoirs dans ces deux-là, au point même de nous séparer de Big Shot Rob, joueur fantastique et contrat supra-intéressant. Malheureusement, on ne contrôle pas ces choses-là. Espérons que les Duncan, Ilgauskas, et autre Nowtizki soient plus enclins à rejoindre notre équipe l'an prochain. Nous disposons d'un vrai projet et d'une superstar d'envergure, cela devrait forcément attirer ces jeunes en quête de titre, et nous sommes prêts à y mettre le prix. Un contrat maximum sera sur la table.

Jonathan : "Ne craignez-vous pas une amende pour tampering en citant ces noms ?"
Ce n'est pas grave, je la payerai. Je préfère débourser quelques milliers de dollars et m'assurer que ces joueurs sachent dès à présent que nous les convoitons avec férocité, plutôt que de faire le petit joueur et de me retrouver le bec dans l'eau. Soyez surs que je ferai tout mon possible pour que ce plan se réalise !

Aurélie : "Genre vous n'allez pas faire d'autres échanges cette année ? Vous qui en avez fait à la pelle depuis votre arrivée !"
Croyez le ou non madame, mais je ne le souhaite pas. Je vais laisser ce groupe mûrir, et je ne bougerai que pour le banc éventuellement, ou si une grosse opportunité se présente.

Ralph : "En même temps, vous n'avez pas de choix de draft ces deux prochaines saisons donc bon..."
Cela ne m'a pas empêché de réaliser des échanges par le passé. Par ailleurs, je me permets tout de même de vous rappeler ce qu'auraient donné mes choix de draft si je les avais gardés : Kevin Ollie en 97, qui ne joue que les garbages times chez les tankeurs ; Ruben Patterson en 98, qui se morfond dans les bas-fonds de la ligue lui aussi, Jonathan Bender en 99, qui jouait à peine chez les Warriors de Kobe, et Eddie House, qui risque de ne pas voir la lumière chez les Bulls cette année. Autant dire que j'ai bien fait de m'en servir pour récupérer du talent jusqu'à présent.

Mario : "Jusqu'à présent oui ! Mais Fourbes va certainement nous mettre limite Playoffables cette année et ce sera surement aussi le cas la suivante !"
Je retiens de votre intervention que vous devriez faire beaucoup plus confiance à votre équipe, et notamment à Ray Allen. Il est capable du meilleur, et j'estime le roster que j'ai construit autour de lui très compétitif. Qu'ils nous mettent hors Playoffs ces journalistes à deux francs, cela m'est égal. Si, avec du recul, je peux éventuellement regretter d'avoir lâcher le pick 2001 de la franchise pour Divac qui a été nulissime une fois arrivé en Playoffs et qui a fait ses valises quelques mois plus tard dans un échange, je ne pense pas avoir quoique ce soit à regretter à avoir lâcher celui de 2002, quand bien même des jeunes de talent sont annoncés. Ce choix nous a permis de faire venir Rafer. Vous le savez, je crois beaucoup en lui, et vous devriez aussi car c'est l'avenir de la mène à Milwaukee et il nous le démontrera très bientôt. Je doute que j'aurais pu avoir un tel talent, drafté en 10ème position en 99 rappelons-le, avec mon futur choix de draft. En plus, vous l'aurez compris, je crois fortement en nos chances de signer un gros Free Agent la saison prochaine, ce qui nous propulserait encore plus bas dans la draft, et plus haut dans les classements !

Priyanka : "J'ai foi en vous moi en tout cas Sylvester, go Bucks go !"
Merci beaucoup mademoiselle, nous pourrons peut-être nous retrouver autour d'un diner ce soir ? Disons au KevBurger à 21h ? KG me dit que la cuisine y est merveilleuse ! Quoiqu'il en soit, merci à tous pour votre attention. Je comprends vos inquiétudes, croyez-moi, je les entends. Mais, ne vous inquiétez-pas, je suis au travail.



Image
Les deux préoccupations du moment de SylvesterTemple : son rencard, et le plat préféré de KG.
Modifié en dernier par SylvesterTemple le 22 février 2019, 17:00, modifié 5 fois.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2699

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 22 février 2019, 15:40

JO de Sydney : le bilan

Image
Il y a une semaine, s'achevait le tournoi olympique de basketball. Alors que certains craignaient une vague de défections, le plateau des derniers JO du millénaire était finalement très relevé. Si la magie de Barcelone n'opère plus de la même manière, le fait de voir des équipes jouer crânement leurs chances face aux invincibles américains a apporté une nouvelle dimension à ce tournoi olympique : le suspense.
Les USA présentaient une équipe jeune et talentueuse :
Gary Payton - Jason Kidd - Allen Iverson - Ray Allen - Kobe Bryant - Vince Carter - Grant Hill - Shareef Abdur Rahim - Kevin Garnett - Tim Duncan - Marcus Camby - Shaquille O'Neal
Face à eux, quelques solides équipes européennes :
La Yougoslavie de Divac, Stojakovic et Bodiroga
La Lituanie de Sabonis, Illgauskas et Jasikevicius
L'Italie de Fucka, Myers et Meneghin
La France de Rigaudeau, Bonato et Sciarra
La Russie de Morgounov, Pashutine et du jeune Kirilenko
L'Espagne d'Alberto Herreros, Alfonso Reyes et du géant Roberto Duenas

Mais aussi la Chine des géants Wang Zhizhi et Yao Ming, le Canada de Stave Nash et Todd McCullough, et l'Australie à domicile de Shane Heal et Andrew Gaze

Après un premier tour tranquille à défaut d'être impressionnant, les USA retrouvaient les voisins canadiens. Malgré le numero de Steve Nash (22 pts - 10 ast) l'écart final atteignait les 25 points (95-70)
Les demi finales opposaient d'une part les Français (vainqueurs des Australiens avec un excellent Laurent Sciarra) aux Yougoslaves, invaincus jusqu'ici, et d'autre part, les Américains aux Lituaniens.
A l'exploit des Français, toujours emmenés par un étonnant Sciarra, et avec un Rigaudeau très adroit, a failli en succéder un bien plus grand encore. Les Lituaniens, impressionnants, emmenés par le lutin Jasikevicius et portés par leurs géants Sabonis et Illgauskas, menaient encore à 5 minutes de la fin, et ont même eu une balle de match, Jasikevicius ratant de peu un panier qui aurait pu être historique.
La finale devait présenter moins de suspense, les USA ne faisant qu'une bouchée (95-75) d'une équipe de France déjà très heureuse d'avoir atteint la finale. Une victoire ponctuée par quelques gros dunks de Vince Carter.

Rendez-vous dans 4 ans ...
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

Rhea

All Star
Avatar du membre
Windy City
DTC
9370

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Rhea » 22 février 2019, 19:08

Contenu publi-rédactionnel en provenance des bureaux du Jazz

Bon, comme ces pisse-copies sont incapables de retranscrire une info correctement, autant le faire soi même.

Sont donc disponibles pour un trade chez le jazz :

Ervin Johnson, contre un pick 15-20 de cette année ou un pick plus lointain
Keon Clark, contre un seconde tour
Clarence Weatherspoon, contre un pick 15-20 de cette année ou un pick plus lointain
DerMarr Johnson, même chose
Dedric Willoughby, contre un pick 10-15 à la draft

Nous rappelons aussi que nous vous aiderons aimablement à faire le ménage dans vos masses salariales ou comme partenaire facilitant un trade, en échange de TDD du second tour (ou d'un jeune à développer façon Potapenko) si le coup de main est léger, du premier tour (Ou d'un jeune minimum vert) si le coup de main est gros.

Pas besoin d'appeler la rédaction pour plus de détails, appelez à mon bureau directement.
Thats your opinion. But opinion is just a combination of Pi and Onion, and since no one likes maths and onions make you cry, your argument is invalid.

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2699

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 22 février 2019, 19:10

Lakers : Ont-ils encore faim ?
Image

Après un été passé à fêter son second titre et à oublier toutes les bonnes résolutions prises il y a un an, Kcnarf est de retour, plus confiant que jamais.

Kcnarf, vous êtes satisfait de votre été ?

Ouais, ça a vraiment été super. Plage l'après -midi, fiesta la nuit et dodo jusqu'à 14H. Parfait.

Euh ... la question portait surtout sur l'aspect sportif.

Ah ok. Bah j'ai fait un beach volley avec des copines, mais mon tendon d'achille a sifflé alors j'avoue qu'après, j'ai pas trop forcé sur les sports autres que bière pong et sport en chambre.

Vous n'y êtes toujours pas. Je parlais des Lakers.

Ah. Vous pourriez être plus précis dans vos questions. On vous apprend pas ça à l'école de journalisme ? Ca s'est également très bien passé. Sabonis est parti (pas très vite, ni très loin, il avance plus le pauvre). Il aura été très utile dans la quête du titre face aux intérieurs de Washington. Divac le remplace. Il est un peu plus jeune, et il connaît la maison. On va pouvoir continuer à reposer Shaq en saison régulière pour qu'il écrase tout en Playoffs. Darrell Armstrong est aussi parti signer un gros contrat, lui qui était arrivé chez nous par accident lors du trade de Joe Smith, il a apporté beaucoup à notre banc. Rod Strickland arrive, il est très bon mais moins adroit de loin. On a aussi Elliott Perry qui débarque, c'est un bon défenseur. Et nos rookies Marcus Fizer et Morris Peterson ont l'air pas trop mauvais, même s'ils vont pas jouer beaucoup.

Le camp d'entraînement s'est bien passé ?

Ouais, je crois, j'ai pas trop suivi, j'étais encore à Ibiza. Eddie Jones et Donyell Marshall ont tout déchiré, comme chaque été. Shaq, Carter et Divac ont fait les JO, ils sont un peu fatigués. Olowokandi semble avoir bien progressé, dommage qu'on ait pas de temps de jeu à lui offrir.

Quelles sont vos ambitions pour cette saison ?

Continuer à gérer tranquillement la saison régulière, on ne va pas faire de course aux records même si on aurait peut-être les moyens d'aller chercher les 80W. Mais 70W, ce serait déjà très bien. Ensuite, le seul objectif est le titre, tout autre résultat serait un échec. McHale est prévenu.

Quels seront vos principaux adversaires ?

Comme d'habitude, nous-mêmes, et les blessures. A l'Ouest, il n'y a pas grand monde pour nous menacer. Peut-être un peu les Suns (s'ils sont remis du 4-1), Portland qui va bien finir par nous avoir un jour ou l'autre. Derrière, c'est pas vraiment effrayant ... A l'Est, il y a de bonnes équipes, qui vont s'entretuer pour nous envoyer un adversaire amoindri. Je mets une pièce sur Orlando, ils vont bien finir par arriver en Finals. Ca devrait bien se passer.
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4514

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 23 février 2019, 00:14

Un été dans le Texas - Spurs Alamo


Image
Texas, camp d'été

L'été, douce période de trêve où GMs, coaches, joueurs et les employés tout autour de la grande ligue NBA vivent au ralenti entre deux courses effrénées que sont les saisons régulières. Ils sirotent une boisson, s'amusent, se retrouvent pour papoter et déconnecter. Les potins circulent, certains préfèrent couper complètement avec un jeu qui est devenu un travail, qu'ils aiment et détestent à la fois. D'autres en profitent pour peaufiner leur jeu, concentrés et ingurgitant des tonnes de vidéos d'eux et d'autres. Pour s'inspirer, se dépasser, bouffer basket jusqu'à en vomir, ne plus en dormir.
Une fois cet agréable moment, où chacun dispose de son plein temps, terminé, le travail nous rappelle. Si on veut toucher beaucoup de dollars, coachs, joueurs et toutes les petites et grandes fourmis de ce microcosme se retrouvent pour préparer la course suivante. Comment tu vas Mike, joli été ? Et toi Jason, t'as bandé en juillet ?
Le bleu de chauffe est de sortie. ô, certains l'auront usé et usé durant l'été pour arriver dans une forme physique olympique, un jeu peaufiné. D'autres s'appellent Zydrunas Ilgauskas. Evolution des Spurs depuis un an et les derniers TCs (pour les joueurs secondaires, prise en compte uniquement de l'été post-signature).

Image
Zydrunas: "C'est par où le camp ?"

Core de futures stars à choyer

Ricky Davis : Silence, lieutenant en formation. +35 (saisons précédentes: +36, +37, moyenne: +36)
A tout juste 20ans, le jeune guard aura connu une saison éprouvante (-18, que sur le physique), un été studieux (+14, récupération physique) et aura été une éponge durant les trainings camps (+39, dont +26 sur les qualités techniques et +13 renforcement physique).
Le guard de 21ans de 6′ 5″ au physique solide sait mieux shooter que jamais (75JPS, 74 3pt) et va défendre le fer (64 PRD, 77STL). Correct ballon en main (38 handle et assists) et pour marquer inside ou sur free throws (58) avec une marge de progression, il ne fait aucun doute qu'il continuera de progresser. Eddie Jones est le nom régulièrement rappelé par le staff pour stimuler Ricky, un jeune guard qui se développe dans l'ombre pour devenir un parfait lieutenant.

Lamar Odom : On a sauvé Lamar ! +25 (saison précédente: +52, moyenne: +38.5)
L'orque Odom était en danger durant la saison, mais le staff s'est retroussé les manches pour trouver le rôle adapté au jeune intérieur de 20ans. Ainsi, il aura fini la saison correctement (-1, dont -6 sur les qualités tech), passé un été à profiter de vacances bien méritées (-18, tout sur le physique) avant d'enfiler le bleu de chauffe, et comment: +44, en grande partie sur son jeu. Progression générale à la clé, il devra être plus sérieux l'été prochain pour garder cette progression.
21ans, physique solide, jeu défensif plus présent (57 en DReb / PSD / Blk) et un scoring étoffé (54 inside/FTs/3pts) avec beaucoup de marge de progression dans tous ces domaines. Sa qualité de passe n'est pas en reste (37, pot C), jumpshot et steals à 35 pots C. Contrairement à Ricky Davis il n'est pas encore prêt à assumer un rôle plus large, mais il pourra dès à présent fortement contribuer en tant que rotation avec un profil all around qui fait tout bien. Les Spurs ont trouvé leur KG-like, complément intérieur multiformes.

Corey Maggette : Rattraper le temps perdu. +12 (saison précédente: 29, moy: +20.5)
Le jeune ailier de 20ans pour cette nouvelle saison, benjamin de l'effectif, aura mis du coeur à l'ouvrage à rattraper 7 mois de basket dans une franchise moribonde (-15, tout sur le physique), la longueur de la saison et le rythme effrené étant en fait plus probablement à incriminer. Après un été studieux eau-citron-layups (+6, dont +4 inside), il s'est montré studieux durant le camp d'été (+21, all qualités tech). Le basket est affûté, le physique est en revanche en retard sur l'année précédente. Un temps parcimonieux lui sera octroyé durant la saison avec renforcement physique programmé (STA 67).
Filou du parquet (jump 96), son principal atout actuel réside dans sa capacité à convertir les multiples FTs provoqués (83). Déjà adroit de loin (60), sa finition au cercle est perfectible (44, B). Il ne laissera pas sa part aux chiens aux rebonds (42) mais ses passages sur le parquet laisseront des trous béants en défense (26 PSD/PRD, pot C/D) avec une marge de progression réduite. Il se développe correctement et un rôle de puncheur offensif lui sera attribué cette saison depuis le banc (60% TS% l'an passé !!), en mettant l'accent sur les fondamentaux patiemment. Notre attaquant fou furieux nous plaît déjà dans le Texas, va pas falloir l'emmerder.
Image
Corey toujours poli, qui travaille ses gammes en couple

Andre Miller : Tourmenté par son last shit shot * (cf ci-dessous). +4 (saison précédente: +50, moy: +27)
Le jeune meneur de 23ans alors, aura connu une campagne rookie réussie mais éprouvante (-6, dont perte de physique à -9). Il aura passé l'été à prendre soin de son corps mais lui, l'été, le ballon c'est pas pour le basket (-17, dont -22 sur les qualités techs). Tiraillé par le passé,, il aura heureusement réussi à mettre les bouchées doubles durant le training camp (+27, dont +25 qualités basket) pour finalement se retrouver au même niveau que l'année précédente. Cette saison sophomore est attendue comme celle de l'envol.
A 24ans, les clés de la mène sont largement confiées (80, 72handle) au meneur supersonique (99qkn) qui parvient à se frayer un chemin vers le cercle adverse avec facilité (85jump). Sa capacité à scorer est correcte (55 INS/JPS) mais sans upside, sa principale force dans son scoring est et restera la facilité à convertir des fts acquis au vice (74, pot A). La défense en progression (62 PRD/STL), c'est bien un meneur complet avec de vrais points forts (percussion, passe) qui sera à la barre du bâteau Spurs.
* : Suns, western semi-conf finals 99, game 7. 3pts de retard, 2 secondes à jouer, 1 shoot à prendre. Andre le rentre, mais c'est à 2 point, fin du game. Joie.

Dirk Nowitzki : Un allemand apeuré. +3 (saisons précédentes: +56, +34, moyenne: +31)
La superstar Dirk Nowitzki, n'ayons pas peur des mots, a vraisemblablement subi des mauvais traitements dans son ancienne franchise honnie. Après une saison régulière stressante (-9, mix), Dirk a appris son transfert rapidement mais la peur d'arriver dans un nouveau cadre de travail violent lui a fait perdre le gout pour le jeu (-6 dont -10 sur les qualités techs). Pratiquant l'ascétisme naturellement, il est néanmoins arrivé en bonne forme physique (+4) après son second jeûne full pastèques, au training camps. Fatigué (-3), il en ressort avec un amour du jeu retrouvé auprès d'une franchise aimante (+21 qualités techs), prêt à abîmer des fesses de toutes les formes.
22ans, physique très solide (endurance à surveiller 83), Dirk est déjà un attaquant hors pair: culmine à 7'0'', jump à 81, FT à 89, il artille de loin (69) et s'il demande encore à polir son jeu inside (53, B), son TS% de 65% parle pour lui, ce sera l'arme une voire seule privilégiée des San Antonio Spurs. N'est-ce pas trop tôt pour le teuton ? La question se pose néanmoins et sera à surveiller. A côté de son jeu offensif, la défense est correcte (56 dreb/psd/blk) mais peu de progrès sont attendus dans ces secteurs (pot C). Sa capacité à neutraliser 2 défenseurs lorsqu'il aura la balle en main et son efficacité dans ces situations sont attendus au niveau élite. S'il y parvient, le futur de la franchise se dessinera plus nettement avec des lieutenants en tous genres à ses côtés.


Zydrunas Ilgauskas : Tuile lituanienne. -37 (saisons précédentes: +50, +37, +27, moyenne: +19
Nulle possibilité de se cacher derrière un autre staff ici: le roc lituanien s'est fissuré à San Antonio. Auteur d'une solide saison (-2, all physique), il aura vécu un été de relâchement total (-20, mix) aggravé par une non compréhension de cette attitude estivale par le staff, qui a décidé durant les TCs de lui filer des tuyaux pour devenir moins bon (-15 dont -17 qualités techs), avec brio.
Qualités basket en berne, notre futur peut-être free agent de 25ans reste le gardien du temple intimidant (71 PSD/BLK) de 7'3'', véritable colosse qui peine malgré tout à assurer le rebond défensif (52). Offensivement, sa grande force réside à générer et convertir un bon nombre de FTs balle en main (82 jump/FT/OReB), assorti à une finition au cercle correcte (60) mais sans upside fou (C).

Et les moniteurs de colo, ils en sont où?
Image
Darrell Armstrong: "Bouge ton corps comme ça Andre pour obtenir des lancers"

Tony Delk: +20 (été)
Dont un +16 sur les qualités techniques.
SG sous-dimensionné de 6'2'', la recrue phare de 26ans de la FA des Spurs compense ce déficit par sa vitesse (91) et sa défense agressive (70 PRD/STL). Offensivement, son premier pas rapide et sa qualité de catch&shoot sont ses armes de prédilection (75jumpshot/3pts). Il parvient également à générer et convertir un bon nombre de FTs ainsi qu'à conclure à l'arceau très régulièrement malgré des attributs pas évidents, pour un TS% de 52%. Ce n'est évidemment pas une première menace offensive, mais son agressivité des 2 côtés du terrain en font un joueur utile. Prévu au relai de Ricky Davis (non tranché dans le coaching staff) et pour apporter une menace constante, dans le 5 majeur ou mineur.

Robert Horry: -7 (depuis derniers TCs, +1 précédemment)
Bebert aura connu une saison solide et un training camp appliqué, mais son transfert surprise de la belle franchise des Bucks pour la mythique franchise texane l'aura affecté émotionnellement. Chips, bières et veggiefatburgers auront été ses meilleurs alliés pour franchir cette épreuve (-12 sur le physique, notamment force/jump).
Robert reste à 30ans un ailier défensif hypersolide. Lent (42) mais long (6'10'') et agressif sur l'homme (72STL/BLK), il sera un poison pour les ailiers plus athlétiques (61PSD) que vifs et adeptes du drive (47PRD). Volontaire mais limité aux rebonds défensifs (46), il est très capable offensivement d'apporter son écot modeste (45 à la passe, 68 à 3pts, 71fts) en rentrant de loin notamment. 3&D complètement adapté à son époque, il risque dans un avenir proche de toucher ses limites sur les ailiers rapides avec une vitesse de pointe trop limitée. Prévu starter content aux côtés de Dirk.

Predrag Danilovic: -8 (été)
Depuis sa signature pour un an (+ option), le serbe de 30ans aura laissé quelques points d'attributs techniques sur les serviettes de plage (-14) entre deux séances de footing (+6).
Poste 2/3 (6'6'', 69QKN), il sera défensivement en difficulté sur les ailiers physiques (45strength, 24PSD) et légèrement plus à l'aise face aux speedy gonzalez de l'aile (52PRD). Sa qualité ne résidera évidemment pas dans sa capacité à éteindre son vis-à-vis mais à très bien shooter, de près mais surtout de loin (TS 50%). Il pourra être utilisé par séquence en 2 ou 3 selon le matchup, mais il est le perdant de la rotation aux dépens du sophomore à développer Corey Maggette et du complet Tony Delk. Prévu pour être remplaçant de luxe sur blessure des postes 1 à 3 voire 4 (décalages d'Horry PF ou Delk PG) avec tout de même quelques minutes grapillées par match, il permet une grande profondeur au roster pour s'adapter à diverses situations. Cependant, il n'est pas dit qu'il ne finisse pas la saison dans une autre franchise en échange d'un pick ou plus probablement, d'un pivot bien besogneux.

Darrell Armstrong: -23 (été)
A 32ans, le désormais vétéran double champion avec les Lakers a subi une première régression essentiellement physique (-14).
Un peu lent (79) et court sur pattes (6'1'') avec des rhumatismes naissants, le meneur compensera avec son expérience, son agressivité défensive de chaque instant (77 PRD/STL), et offensivement il restera capable probablement moins efficacement de convertir un grand nombre de LFs et d'artiller depuis toutes les positions (TS 53,5%), de près comme de loin, tout en organisant le jeu avec maîtrise (62 passes, 84handle). Le remplaçant parfait pour le sophomore André Miller. L'anecdote raconte que le premier échange initié par Darrell auprès du jeune meneur s'est passé sur le tableau du vestiaire texan : le vétéran aurait noté au marqueur noir " 3 - 2 < 0 ? Answer me Andre ". Après quelques difficultés rencontrées, le meneur a consenti à glisser un bout de papier dans son short, contenant quelques formules mathématiques d'une complexité égale, "pense-bête pour les matchs" lui aurait dit Darrell. Un apport inestimable que seule une longue expérience NBA (ou des cours d'école primaire) peut apporter.


Et le bout du banc...

Un poste de pivot éboueur est à pourvoir pour 10minutes par match. Le sophomore McCullough (+9 sur l'été) trop limité, son option ne sera pas levée. Une compétition saine va avoir lieu entre Samaki Walker (24a, +7 sur l'été) et Shawnelle Scott (28a, -19 sur l'été) à ce sujet durant la présaison.
Le jeune ailier de 24ans Tyrone Nesby, +20 sur l'été, va avoir des difficultés à trouver du temps de jeu, tout comme Shawn Respert (-1 sur l'été, 28ans) et Shammond Williams (25a, -8 sur l'été) qui vont se battre pour le dernier spot restant dans l'effectif très probablement.

OBJECTIF TITRE A SAN ANTONIO
Image

V@l

All Star
Liberty Ballers
7851

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par V@l » 23 février 2019, 22:14

Golden State en pre saison

Image

Nous y voila, apres une FA bien menée, avec les signatures des veterans Pippen, Sabonis et Porter, la franchise avance sur cette saison ou tous les espoirs sont permis, mais le GM insiste aussi pour dire que les Warriors sont encore jeunes et en reconstruction. Dailleurs le marché des trades pourrait etre fort agiter, beaucoup de discussions ont lieu pour certains joueurs de l'effectif, dont les tout fraichement draftés Raja Bell et Mike Miller, mais aussi Baron Davis, le meilleur passeur ex aequo de la ligue la saison derniere.

Pour le moment beaucoup d'essais vont etre menés quand au 5 majeur, les rotations etc, le coach n'etant pas encore sur du 5 qui sera aligné en debut de saison reguliere. Tant le back court que le front court, rien n'est fixé. Ou faire jouer Raja Bell ? 2 ? 3 ? titulaire ou back up ? Idem pour Mike Miller, Pippen pourrrait etre preferé aux jeunes, voir meme monter au poste 4 un peu desert, ou on pourrait aussi y voir Tony Battie (en fin de contrat et deja tres courtisé) se decaler a ce poste 4.

Chose certaine, selon les resultats du debut de saison, soit les tests continueront d'etre menés sans se soucier du nombre de victoires, soit ce sera tout pour un meilleur classement possible. Il se murmure egalement que le GM se demenerait pour recruter un jeune joueur au poste de PF.

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2699

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 24 février 2019, 11:27

NOSTRADAMUS REVIENT !

Image

A l'aube de la nouvelle saison, vous allez pouvoir tester vos qualités de prédictions. Pour cela, il vous suffit de compléter le formulaire suivant et de le renvoyer en MP à kcnarf avant le premier match de la saison régulière (28 février 21H) pour gagner plein de Baskcoins. Petite nouveauté, vous aurez la possibilité de modifier 1 choix, 1 seul, entre le 28 février et le 7 mars 21H.

Qui sera élu MVP ? (3 pts)
MVP :
Qui sera élu Rookie of the year ? (2 points)
ROY :
Qui sera le défenseur de l'année ? (2 points)
DPOY :
Qui sera le 6th man of the year ? (2 pts)
SMOY :
Qui sera le most improved player ? (2 points)
MIP :

Quelles seront, dans l'ordre, les 8 meilleures équipes de la conférence Est ?
(2 pts/équipe si vous l'avez classée correctement, 1 point seulement si elle est bien dans le top8 mais que vous l'avez mal classée, bonus +1 pt si 8/8, +'3 pts pour le tiercé dans l'ordre, + 4 pts pour le quarté dans l'ordre ... jusqu'à +8 pour le classement exact)
TOP 8 East :
1 -
2 -
3 -
4 -
5 -
6 -
7 -
8 -

Quelles seront, dans l'ordre, les 8 meilleures équipes de la conférence Ouest ? (la règle est la même)
TOP 8 West :
1 -
2 -
3 -
4 -
5 -
6 -
7 -
8 -

Quelle sera l'équipe avec le pire bilan de la saison ? (2 pts)
Top Tank :
Qui sera le meilleur scoreur de la saison (on prendra en compte le classement de l'index) ? (3 pts)
Top scoreur :
Qui sera le meilleur rebondeur de la saison (3 pts)
Top rebondeur :
Qui sera le meilleur passeur de la saison (3 pts)
Top passeur :
Qui seront les membres de la All NBA 1st Team (2 point par joueur, 1 point seulement s'il est allNBA mais pas 1st team)
C :
F :
F :
G :
G :
Qui seront les membres de la All NBA 2nd Team (2 point par joueur, 1 point seulement s'il est allNBA mais pas 2nd team)
C :
F :
F :
G :
G :
Qui seront les membres de la All Defensive 1st Team (2 point par joueur, 1 point seulement s'il est allDefensive mais pas 1st team)
C :
F :
F :
G :
G :
100 pts maximum possibles, si vous êtes très forts !

Question subsidiaire pour départager les meilleurs en cas d'égalité : Combien de victoires en SR remporteront les Bucks ? (donner un nombre entre 0 et 82)
Wins :
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

Un détroit soleil

Pistons
Bad Boys Pistons
2016

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Un détroit soleil » 25 février 2019, 09:17

"La FA c'est pour les tarlouzes !!", Nouvelle interview pleine de bonne foi du GM des Pistons



Apres une seconde élimination de suite au stade des demi finales de conférence face au même adversaire, le Miami Heat, les Pistons ont vécu un été assez calme. Malgré la perte de plusieurs joueurs, le GM UdS a daigné offrir de gros contrats aux agents libres disponibles. Un choix curieux quand on pense à sa volonté de progression alors qu'il marque le pas au même stade depuis maintenant 2 ans. Rencontre rapide à la sortie de son bar favori, le "stuck and drunk".

Image
Traduction par l'image du nom du bar ... ou de la situation d'UDS, au choix.

Bonsoir UDS, comment allez vous ce soir ? Pas trop emmêché ?
C'est quoi ce mot ? Aimé chez qui ?

Pas trop bourré je veux dire ?
Aaaah, bah je sais pas, c'est mon état habituel quoi. Juste le temps d'une soirée, histoire de m'envoyer 3 bouteilles de Whisky avant d'aller me reposer. Faut dire j'ai besoin d'oublier un peu ces dernières semaines.

Parlons en justement. Votre roster a considérablement changé au cours de l'été. Cela va a contre sens de vos déclarations prônant la stabilité au sein d'un groupe.
Mais j'ai choisi la stabilité. 4 de mes joueurs sont partie intégrante du starting five depuis plusieurs mois. Mes poste 2, 3 et 5 n'ont pas changé depuis mon arrivée. Rasheed est l'ailier fort titulaire depuis son trade et je mise pleinement dessus. C'est pas trop mal quand même nan ?

Racontez nous votre FA ?
Ma FA ???.. Et bien écoute c'était tout un process hein !! Je prends mon cadi, pépouze et je pars au marché des joueurs. Là je vois du joli monde, ya Camby, O Neal, Allen, Williamson, Christie, Bryant, Malone (grosse date de péremption le Karlito quand même) et pleins d'autres.. La j'appelle, je propose, "coucou venez ici, demi finale de conference, superbe ville etc...", ouais j'ai menti que veux tu j'avais pas trop d'arguments voilà tout ! Bref, j'ai pris des annulaires dans tous les sens laisse tomber, mais tu vois tellement au milieu de la figure entre mes deux yeux que j'en louche encore putain..
Bon du coup apres la grosse teuf je suis parti aux poubelles avec Rhea, Xarphios et Bonasse notamment, la j'ai trouvé Abdallah.. Abdul oui. Je tente une approche "Salam Alikoum" et hop il etait niqué c'était bon. La galere quand même... le lendemain plus rien, courageux comme je suis, je pars a la décharge. Je te passe les détails t'as compris comment je suis futé pour recruter des daubes. Mais le mieux c'est le dernier jour de FA. Ah la j'ai fait un strike. Je suis parti au cimetière c'était vraiment le monde final tu vois, last chance. Tikette vit dans un carton la bas tu savais ? Bref, là je vois qui ? Steve Kerr en train de se recueillir sur ce qui reste de sa carriere. Je lui propose donc de rejoindre l'aventure, il me dit quoi ce batard ? "Okay pourquoi pas, j'ai rien d'autre a faire, et j'ai des chances d'avoir des minutes en plus"... Là j'ai pris une grande respiration parce que sinon je pense je lui faisais une joli pierre tombale en direct. Mais du coup je l'ai signé quand même ..

Image
Tikette, qui n'a pas voulu quitter sa maison malgré la réunion de GM de fin d'année. Du coup il a décidé de l'amener avec lui.

D'autant plus qu'à côté de cela, vous avez perdu votre meneur titulaire.
Rod a préféré partir faire les serviettes à Los Angeles en échange d'une bague. Arrivé à son âge je peux comprendre, même si ça me gêne la façon de faire. Le gars etait paumé dans le New Jersey et on est parti le chercher pour lui donner les clefs du cametar tout en lui offrant une exposition en PO. Ni une ni deux il se barre au minimum des la 2e journée de FA alors que je comptais lui faire une grosse offre pour encore au moins une saison. Tant pis il bouffera des pâtes à midi. Ah bon tu arrives à vivre avec moins d'un million de dollars l'année ?? Et ces histoires de famille à nourrir qu'ils me sortent tous, c'est quoi ??

En échange vous avez aussi recruter Stockton..
Ah oui Johnny !! J'ai recruté un vrai cerveau du basket c'est clair. Mais j'ai vraiment recruté que ça parce que son corps il est resté a Charlotte.. Premier entraînement, 2 tours de parquet a l'échauffement il me fait une crise d'asthme le bordel. Depuis je lui ai accroché une ventoline autour du cou quand il joue, et il a deux infirmières à domicile. Bah des fois ils jouent au scrabble ensemble c'est déjà ça !

Image
Ca travaille en présaison chez Johnny !!

Vous semblez vous plaindre de l'âge mais vous avez lâché un grand espoir en Maggette. C'est tres malvenu de raler sur l'effectif maintenant !
Mais à la base je n'ai rien demandé moi... mais l'offre etait trop belle. Les deux tours de draft j'étais pas tres chaud mais des que Alexis m'a dit que l'un était a Sylvie ... non pas ma chienne, elle aurait ete plus compétente comme GM ... j'ai pas pu résisté. T'as vu ce qu'il a foutu a la trade deadline. J'ai tourné de l'oeil direct ! Il se fait des petites réunions en gymnase avec ses fans pour tenter d'expliquer ses erreurs. Sinon on peut pas le rapatrier à l'Est histoire de rééquilibrer les conférences un peu ?
D'ailleurs, sache que je lui souhaite le meilleur à Corey, qu'il cartonne chez les pigeons de San Antonio. Des eperons ? Pour moi ce sont des pigeons. Leur GM aussi c'est un pigeon. Non, non, je l'aime bien. J'aime bien les pigeons tant que ça chie pas vers chez moi.

Toutes vos actions semblent tres bizarres pourtant. Votre effectif est affaibli mais vous gardez suffisamment de talent pour envisager encore les PO. Expliquez nous !
Autant etre franc avec tout le monde je suis tres partagé. La draft prochaine me parait de tres haute facture et apres une année où j'ai regardé la dernière a la télé, j'ai vraiment envie d'en être. Je te donnerais pas de noms mais il y a pleins de jeunes plus qu'interessant. Mais mon cote compétitif m'empêche de tout casser, les gars ont fait deux superbes années au dela des attentes entre une 2e place de conference et un upset face a Boston, ils ont la place pour continuer à faire rever les gens de Détroit. Je me laisse ces deux options entre PO et draft. Et meme si je me retrouve au milieu, je serais probablement satisfait vu la profondeur de la draft. Rien de bizarre, tout est calculé. Arrête de rigoler, c'est vrai. Non je me mens pas à moi même. Bien sur que si, je suis honnête. Mais puisque je te dis que ... bah nique ta race voilà !

Toujours aussi aimable, mais j'ai l'habitude, tout autant que vous à sortir des chèques pour vos sorties outrancières. Bref, avant de nous quitter, un petit pronostic sur la saison a venir ? Qui voyez vous champion ?
Je vois bien un tout nouveau champion. L'ouest a raqué 3 titres sur les 4 derniers malgré une moins grosse densité, il est temps de remettre l'église au centre du village.
Si on excepte mes capacités exceptionnelles a créer des surprises venues de nulle part, je verrais bien les Knicks l'emporter. Ca m'a l'air d'être sérieux la bas, Duncan est ultra dominant et ils se sont renforcé avec l'arrivée d'Allen Iverson. Correctement entouré, leur duo peut les emmener très loin je pense.
Cependant je ne connais absolument pas leur GM, le gars est très discret, tu l'as déjà rencontré toi ?

Image
L'animal fétiche d'Alexis ... Un exemple, un vrai !

dumarsetçarepart

Pistons
Avatar du membre
Bad Boys Pistons
1137

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par dumarsetçarepart » 25 février 2019, 20:37

NOLA : Un pélican au milieu des Crocos

La nouvelle franchise de Louisianne va faire ses grands débuts dans la Ligue...Exit les Clippers, mais pas forcément la loose...Celle-ci colle à la cheville et il faudra de bonnes bottes pour traverser le bayou sans se faire croquer les mollets et arriver en P.O. Autant dire que JOe Dumars, le régional de l'étape n'est pas très l'aise à l'idée de boire encore une fois le bouillon.
Le Bayou's paper, du journaliste Bambito Toujourla, cousin de Pablo Encorla (hasard ou coincidence ?) a rencontré le GM des Pelicans et fait le point sur cette intersaison qui se termine et qui s'est traduite par beaucoup de chamboulements dans l'effectif.

Bambito Toujourla : Hello JoeD, merci d'accepter notre interview, nous sommes très contents de vous recevoir dans notre belle Louisianne humide et moite comme la chatte d'une gonz....
JoeD :
Popopo, on a compris la métaphore...Je sens qu'on va bien s'entendre...mieux qu'avec l'autre fdp du Californian Baller...Putain elle est où ma fiche ? Ah merde, t'es son cousin
B.T : Bah t'inquiètes, on est plus à ça près!
JoeD :
OK cool...Bref, nous en étions à la chatte d'une gonz...
B.T : euh oui, mais non en fait. BRef, faisons partir cette interview sur de bons rails. QUelle note sur 20 pour cette F.A ?
JoeD :
Impossible à dire...Je peux simplement expliquer comment je l'ai menée. Le premier acte était de se garantir un filet de sécurité. La récupération de mon pick 2001 était l'acte premier de la constitution...euh de la stratégie. L'année dernière, j'ai payé trop cher l'absence de mon pick 00 malgré un bon début de saison. La fin de saison a été catastrophique et pour se prémunir des accidents il m'apparait indispensable d'avoir son pick...Sauf offre indécente incluant des prostituées dedans notamment...
B.T : ah je sens qu'on va bien s'entendre...on voit que t'es du coin mec! Et après que s'est il passé ? parce que ton pick tu le paies putain de cher mon pote!
JoeD :
Oui, on a du récupérer Hakeem the Dream à 12M la saison...
Bon le nouveau président était prêt à tout...D'ailleurs, petite parenthèse, on a même choppé Stanley "big Ass" Roberts qui sera la reine du bal lors du carnaval pour 5M/saison...
Image
Stanley ROberts : Quoi, c'est quoi cette histoire de Carnaval ?

Image
Stanley Roberts in Action

Donc autant dire que le mec il est prêt à n'imp'...Bref, Hakeem c'est différent. C'est du turn around jump shot à gogo



Pour le souvenir...

...Il est clair que la Géorgie ne lui plaisait pas et qu'il a du niquer toutes les infirmières de l'hopital d'Atlanta tellement il y a passé du temps...Enfin bref, c'est pas le sujet...ça m'a paru être un bon chapon pour mon BRadou Miller...Avec ça, on a une raquette qui peut, sans blessure, être capable de parler chinois.

B.T : Hmmm hmmm...Je vois (pas bien en fait). QUel rapport avec les chinois ?
JoeD:
Aucun...D'ailleurs, ce deal avec Atlanta a permis de s'alléger de quelques seconds couteaux et de Walt "wizard" Williams, l'homme aux grandes chaussettes ; joueur que j'ai bien apprécié même s'il n'apportait pas ce que je voulais...NOLA a récupéré quelques TDD dont un autre first 01 qui sera probablement éloigné au final...mais c'est déjà ça.
BRef, ce deal permet à Atlanta de tanker sérieusement et à nous d'avoir à nouveau notre destin entre nos mains, même si ça coute des ronds...le prix des conneries surement et de l'apprentissage.
B.T : Après, il y a eu la F.A, avec un fort vieillissement de la population qui aurait fait bander la moitié des ingénieurs de l'INSEE!
JoeD :
Et oui, mec, l'année dernière je pense avoir payé un manque d'expérience dans l'effectif alors là, j'ai pris le contre-pied...On a attaqué en proposant un contrat de 3 ans (dont T.0) à Karl Malone, 37 ans, et nous avons ajouté Kevin Johnson, Avery Johnson (coucou Denver), MArio Elie et Nate McMillan...Bref, NOLA est une belle destination pour les retraités américains...
B.T : Ah oui mec, tu me fais bander avec Karlito Malone ; dit le Mailman!
JoeD :
Oui, il m'a fait fermer ma bouche l'année dernière...et on s'est réconcilié quand il a vu qu'on déménageait à NOLA...Il va retrouver sa famille et ses copains de Louisiana Tech university de Ruston (à 1h00 de chez moi par l'interstate 20, mec), la fac' locale où Karl a fait sa fac ...On s'est attablé autour d'un bon barbecue de Caiman qu'il avait buter en allant acheter son pain dans le bayou, avant de s'apercevoir qu'on avait été pote quand nous étions jeunes et que nous avions niqué à l'époque les mêmes louisiannaises du nord ouest de l'Etat...Enfin, bref, ça créé des liens tu vois et ça fonde une vraie belle stratégie sportive cohérente...
B.T : Ah ouais mec, je vois bien...Gnark gnark gnark (avec une peu de bave aux lèvres). euh, bref et le reste...
JoeD :
bah le reste, c'est un mix de jeunes et de vieux. ON a du Daniels qui a bien progressé depuis le départ de Kittles, on a du Knight qui va pouvoir envoyer des lettres au mailman, on a du Szerbiack qui doit progresser tout comme Mc Carthy qui doit confirmer son efficacité au shoot...Tout ces jeunes vont avoir du vioc derrière pour leur botter leur cul de pucelles et ça va être une bonne marade cette année...Et si on se plante on a notre pick yalaaaaa! Bon on a aussi choppé Rick Adelman en coach alors, ça devrait être pas si mal même si on lui lâche une bonne ardoise à celui-là ; il a intérêt à faire son job!
B.T : un prono pour cette année ?
JoeD :
bah je nous pronostique entre 30 et 40 wins...Un peu short pour les P.O mais on s'en fout!
B.T : pas grave on sera en vacances plus tôt...C'est juste con qu'on ne peut pas déplacer le carnaval au mois d'Avril pour en profiter pleinement.
JoeD:
c'est ça!
B.T : Un mot sur Jason Kidd ?
JoeD:
Ah oui, on l'a raté de peu...Bon les discussions ont été ardues, nombreuses, étalées sur tout l'été et au final, le projet de Chicago avait plus de profondeur que le notre et il fera un malheur là-bas...Bon la seule satisfaction est qu'il ait changé de conférence!
B.T : OK mec, j'ai bien compris ta stratégie mec...fallait pas trop gagner non plus hein ?
JoeD :
c'est ça...Bon, j'ai un barbec' qui m'attend...Tu viens mon pote ? Merci pour l'interview...c'est quand même plus sympa ici!

Image
La saison des Pelicans s'annonce sous les meilleurs auspices

hgiv13

Sophomore
Avatar du membre
Deer District
676

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par hgiv13 » 25 février 2019, 22:12

La CliKnicks

Image
Effervescence à New York ! Après une Free Agency rondement menée, le GM Hgiv13 a réussi le plus gros coup de la Free Agency : Allen Iverson portera désormais les couleurs New Yorkaises ! En perte de vitesse à Philadelphie, le lutin de Georgetown aura pour mission de briller sur le terrain comme dans les boites de la grosse pomme (sic) pour ramener les Knicks à leur place, tout en haut de la NBA ! Alors que l'on s'inquiétait pour le poste de pivot et qu'intérieurement, le GM pestait contre la signature de Jermaine O'Neal "Pourquoi retourner à Portland alors que même Nike a ouvert des bureaux à Manhattan et qu'avec Tim Duncan et Allen Iverson, il avait de quoi faire un big three sur les 15 prochaines années sans pression".

Bref, pour renforcer le poste 5 qui devenait le talon d'Achille de l'équipe, l'organisation est allée chercher David Robinson, l'Amiral remplacera Vlade Divac parti aux Lakers. David Robinson et Tim Duncan, une association qui fait saliver : "j'ai fait un rêve, dans lequel David et Tim gagnaient un titre ensemble, sur le parquet du Madison Square Garden, c'était magique, peut-être même qu'ils en gagneront deux !" Une vision prémonitoire pour le GM ? Ancien de Marquette ce dernier n'a d'ailleurs pas pu s'empêcher de faire revenir l'un des meilleurs contreurs de la ligue, Jim McIlvaine, ancien Golden Eagle, pour seconder l'Amiral. Avec un si faible contrat sur 4 ans, l'opération semble savoureuse sur le papier, d'autant que le 3eme pivot sera le vétéran Rik Smits qui a rempilé pour un an !

Longtemps, l'équipe aura cherché à se renforcer sur les postes extérieurs. Après les différents échecs, la franchise s'est rabattue sur des hommes d'expérience, Horace Grant, Dell Curry, Mack, Newmann, mais aussi l'ancien 2nd tour James Collins !

Quand on lui demande ce qu'il compte faire cette saison, le GM s'est d'ailleurs félicités d'avoir de nombreux assets à échanger pour renforcer son banc et assurer sur le long-terme avec une déclaration qui devrait faire parler :

"On en parle le 15 décembre mais ici, on construit autour de Tim Duncan. Il est le seul intransférable"

Des mouvements à venir... ?

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Vice City
24275

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par DaV'z » 27 février 2019, 13:55

Et si Antawn Jamison partait ...?

Image

A Miami, on sait que l'équipe se prépare à un énorme changement. Du coup, il se pourrait qu'Antawn Jamison, arrivé cet été en Floride, quitte sa nouvelle franchise dès mi-décembre. Le Heat se montrera cela dit assez gourmand vu la pénurie de poste 4 dans la ligue ou il ne reste quasiment que des indébounolables dans leur franchise, comme Shawn Kemp, Chris Webber ou encore Shawn Marion.

Wallace

MVP
Avatar du membre
Bad Boys Pistons
10023

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Wallace » 27 février 2019, 22:51

Clap de fin pour Coleman à Vegas?


Image

Il faut admettre que ça ne bouge pas trop du côté des Aces.. Le contrat donné à Emmanual Davis a fait beaucoup de bruit et on peut pas dire que c'est dans un sens positif surtout quand on connaît le niveau du joueur mais surtout son âge. Le dernier bruit de couleur serait Derrick Coleman, l'intérieur de 33 ans, ses jours semblent plus comptés dans le Nevada et le GM des Aces serait éventuellement à la recherche d'un intérieur un peu plus jeune. On sait également qu'il y a une place à prendre au poste de meneur dans cette équipe pour alimenter Tracy McGrady mais aussi Kerry Kittles. Affaire à suivre ;)

Daiv

All Star
Avatar du membre
Mickey rules
7524

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Daiv » 28 février 2019, 11:18

Chams Charognard : m'ont même pas invité ces crevards

Non mais sérieux, Daiv et le GM du Heat sont allés bouffer dans le meilleur restau de Miami, et ils m'ont même pas invité ces crevards !

Tsss... Et l'autre impossible de l'avoir au téléphone depuis.

Le mec ayant réussi l'exploit de vendre sa mère à la sortie de la crèche quand il avait 2 ans, si j'étais joueur du Magic, je commencerais à checker les apparts avec vue sur la mer à South Beach...
FFL, forum francophone spécialisé dans les Fantasy Leagues (NBA, NFL, NHL,...)
24" Basket League : ORLANDO MAGIC, "what if" Penny Hardaway

Crockets

Mouche-à-merde
Avatar du membre
Fear the Dream
14643

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Crockets » 28 février 2019, 13:19

Les brèves de Discord :
Wallace, GM des Las Vegas Aces a écrit :Mon 1TDD avec Emmanual Davis peut partir contre un intérieur, poste 4 de préférence !

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17340

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 28 février 2019, 13:37

Image

Image


WojVester TemplESBN, per sources.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Daiv

All Star
Avatar du membre
Mickey rules
7524

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Daiv » 28 février 2019, 15:06

Chams Charognard : Warriors, leur bilan carbone est aussi copieux qu'un petit dej de Kevin Garnett !

T'es sérieux mec ? Ils vont rebouger c'te grande carcasse de Sabonis ?

Non mais leur bilan carbone est aussi copieux qu'un petit dej de Kevin Garnett. Un truc aussi gros fallait le laisser garé dans l'Oregon c'est n'importe quoi.

Et puis filer une Jeep Cherokee en pourboire c'est chelou, non ?

Hein, j'ai mal compris ?
FFL, forum francophone spécialisé dans les Fantasy Leagues (NBA, NFL, NHL,...)
24" Basket League : ORLANDO MAGIC, "what if" Penny Hardaway

fredonaldo

Animation
Avatar du membre
6905

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par fredonaldo » 28 février 2019, 17:15

Jay Lebourdon Episode 6
Le GM : "Mais t'es où ? Mais t'es pas là... et t'es où ? T'es pas la... "

Bonjour à tous !
Après avoir engagé 3 détectives privés, rincé 2 indics et rempli pas moins de 6 formulaires de demande d ' ITW j'ai enfin pu rencontrer le mystérieusement discret GM des Toronto Raptors que nous appellerons par le surnom (et par confidentialité signée en double exemplaire) : Monsieur Anatole !


Question perso :

On vous voit très peu sur les lieux de rassemblement des GM... officiels ou officieux, que ce soit en public ou devant la presse. Vous êtes même absents lors des soirées "privées" du GM de Vegas ou des W's. Vous semblez plus attaché au terroir de votre bonne vieille ville de Toronto qu'aux échanges professionnels.


Vous m'avez complètement cerné, j'essaie de me concentrer exclusivement sur le principal : le basket, et la victoire. Je n'ai pas de temps à perdre au PMU du coin, à picoler et brasser du vent comme certains autres GMs. Pour moi, pas besoin de parler beaucoup pour être efficace dans la gestion de mon équipe. Les autres GMs savent très bien que je suis disposé aux trades et qu'ils peuvent me contacter s'ils ont des offres à me proposer, mais delà à me lier d'amitié avec eux, il ne faut pas déconner quand même !

Question basket :

Chaque année on a du mal à jauger votre équipe, et chaque année vous vous qualifiez pour la post season où vous devenez l'épouvantail à éviter. Il y a t il un style Toronto ?


Ce qu'on veut créer à Toronto depuis quelques années, c'est une réelle identité de cohésion au sein de la franchise. Notre objectif est de fonder des bases solides, une équipe stable, autour de joueurs piliers, qui ne changent pas chaque année. Il y a une réelle relation de confiance avec les joueurs, car nous leur donnons les clés de l'équipe, et de la réussite. Sur le terrain, on veut que les joueurs se donnent au maximum, on veut voir des soldats qui se battent jusqu'à la dernière seconde. Notre empreinte, c'est une défense agressive et collective, avec des joueurs qui étouffent les attaquants. Sur les 3 dernières années, on a pu démontrer, malgré les doutes des journalistes parfois, que notre recette fonctionnait bien ainsi, en allant en finales de conférence, mais aussi en finales NBA. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à confirmer cela, et concrétiser notre travail avec le titre de champion NBA (pour le moment).

Question qui chambre :

On dit de vous que vous êtes un peu pequenaud ou cambroussard, d'ailleurs votre surnom en off est paraît-il " Le Manan" ceci certainement dû à vos origines franchouillardes d'une région sinistrée de l'hexagone. Que repondez-vous à tous ces préjugés ?


Grrrr. Ce que je répond ? C'est que j'en ai rien à carrer de ce que pensent les autres ! Qu'ils continuent à se fatiguer avec leur discours de princesse, moi je n'ai pas de temps à perdre avec ces conneries. Ici, c'est la NBA, on veut du basket, du vrai, pas de discours longs et ennuyeux !

Question de la ligue :

Vous affichez de jolis résultats dans cette ligue :
209 W pour 119 L , 4 campagnes de PO en 4 ans dont 1 finale NBA en 97 . Pensez-vous encore nous casser les .... faire encore bonne figure cette saison ?


Je suis ravi de faire partie des meilleurs bilans en 4 saisons, à travers d'autres GMs qui ont sincèrement mon respect. Comme chaque année, j'attends les cotes et les prévisions des journalistes, pour pouvoir prendre un malin plaisir à les contredire en fin de saison. Ce que je peux vous promettre, c'est que les joueurs ont pris une grande leçon en étant éliminer au premier tour des playoffs cette année, et qu'ils vont tout faire pour dégoter cette bague qu'ils attendent profondément.

Question GM :

Vous avez resigné votre très courtisé Marcus Camby et Rick.... Fox ....... et signé........... et signéééé...... euh donnez moi une minute s'il vous plaît ; euh Paulo ! T'es sûr de tes noms là ? Rick Fox....Tyron Hill et Doug Overton ???? Naaan tu te fous de moi là salopiot ? C'est un piège ? Nan ? Ah bon !
Donc je disais la resignature de Camby a dû être un soulagement pour vous non ?


L'objectif était affiché, c'était Marcus, on a fait ce qu'il fallait pour le re-signer, et ça a fonctionné. Donc pour nous, le reste n'était que détails. On a raté quelques cibles qui nous attiraient, dont Christie qu'on aurait voulu revoir sous nos couleurs afin qu'il puisse finir sa carrière avec nous, mais cela ne s'est finalement pas fait. On est très satisfait des gars qui sont arrivés. Rick a démontré qu'il était très utile en 6ème homme l'année dernière, on a voulu renouveler notre confiance. Les autres sont nouveaux, ils rentrent très bien dans l'effectif et auront également leur rôle à jouer.
Boh ! En fait il est sympa l'ermite non ? Après je comprend pourquoi il ne se montre pas plus que ça, il a un physique à écrire des bouquins d histoire sur les villes paumées du trou du cul du monde... Ça doit être sympa les repas avec lui :mrgreen:
Kobe there's no I in team, and Kobe said "I know, but here's an M and an E in that motherf*cker".

Sativa

MVP
Avatar du membre
Cavaliers Fear The Sword
18902

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Sativa » 28 février 2019, 17:42

Image

1/ Los Angeles Lakers (-)

Nouvelle année pour les Lakers après leur victoire l’an passé contre les Wizards. Après une tentative de repeat qui a échoué en 1998, LA veut mettre un point d’honneur à le réussir cette saison. Encore plus armé que jamais, les Lakers sont une nouvelle fois les grands favoris au titre.


2/ Washington Wizards (+4)

Une nouvelle fois on a placé les Wizards l’an passé comme potentielle grosse surprise et on a vu juste : Washington était en Finals l’an passé. Le roster a balayé d’un revers de main 3 des plus gros cylindrés de l’Est que sont le Magic, les Raptors et le Heat, tenant du titre à l’époque pour s’offrir ses premières finales. Après cette découverte, le groupe est plus que jamais déterminé à remporter la mise cette saison.


3/ New York Knicks (+4)

Les Knicks ont réalisés LE gros coup de l’intersaison : la signature d’Allen Iverson. Après une sortie désastreuse en playoffs l’an passé, New York doit se reprendre. Le 5 de départ est presque effrayant avec un backcourt composé d’Iverson et de Houston, Russell sur l’aile et Duncan-Robinson dans la raquette. Le banc sera très court cette année si des trades ne s’organisent pas mais il n’y a nul doute sur le fait que ce 5 de départ sera assez puissant pour propulser les Knicks sur le devant de l’Est.


4/ Orlando Magic (+1)

Orlando a subi les foudres des Wizards l’an passé et est bien décidé à remporter enfin l’Est cette saison. La franchise comme à son habitude n’est pas resté les bras croisés et a décidé de ramener entre autres Jason Williams de Houston pour prendre la mène et Latrell Sprewell sur les ailes. Avec un Mourning qui approche petit à petit du déclin, il est important pour le Magic de frapper vite et fort mais la tâche sera bien ardue au vu de la densité de la conférence.


5/ Toronto Raptors (+9)

Toronto a compris que pour gagner il fallait jeter Michael Jordan et c’est chose faite depuis le milieu de l’an passé. Toronto repart presque avec l’effectif qui avait emmené la franchise en Finals il y a 3 ans avec Stoudamire à la mène et une raquette Laettner-Camby. Le roster autour est très intéressant quoiqu’un poil léger sur le banc mais on fait confiance au 5 de départ pour faire le plein de wins pendant la saison.


6/ San Antonio Spurs (+2)

Les Spurs ont encore pas mal chamboulés leur effectif l’an passé mais également cet été et voici que SA affiche une raquette Dirk-Ilgauskas avec Odom en relai. Le roster est pas forcément incroyable sur le papier mais il y a une forte densité de talents à tous les postes qui permettront aux Texans de se hisser dans les premières places de la conférence Ouest. Pour autant, ça manque d’un gros leader pour jouer des coudes avec les Lakers.


7/ Miami Heat (-5)

Le Heat a décidé cet été de se séparer de beaucoup de ses joueurs cet été avec notamment Shawn Kemp et Bruce Bowen qui ont amenés en retour Antawn Jamison et Michael Finley. Le Heat reste un roster très complet avec les signatures de Dale Davis et Patrick Ewing en tant que pivots et une floppée de guards pour tourner sur les extérieurs. Comme toujours il faudra se méfier de Miami même si les rumeurs laissent à penser que le roster va encore bouger…


8/ Portland Trail Blazers (+7)

Portland repart avec le même core principal de joueurs et un Jermaine O’Neal qui va peut-être enfin s’imposer comme un des meilleurs pivots de la ligue. D’habitude Portland joue doucement mais dur en défense, le roster est très habilement construit en ce sens avec Brent Barry comme fer de lance des deux côtés du terrain mais la pré-saison semble donner lieu à une accélération dans le pace de l’équipe. A voir ce que ça peut donner.


9/ Charlotte Hornets (+9)

Charlotte fait figure d’outsider intéressant cette saison. L’équipe a décidé de passer la vitesse supérieure et trade son jeune FP Jamison au Heat pour Shawn Kemp. Dans le même temps, la franchise a signé Wesley et Christie à la Free Agency pour occuper les postes d’extérieurs. Si le roster est très complet sur les extérieurs, il est en revanche très faible à l’intérieur et la moindre blessure entre Kemp et Cato risque d’être fatale.


10/ Phoenix Suns (-7)

Phoenix est arrivé en Finale de conférence l’an passé, uniquement pour perdre contre les Lakers. Cet été la franchise a décidé de trader Michael Finley pour un profil plus défensif, Bruce Bowen en l’occurrence. Walker associé à Muresan dans la raquette ça peut faire des dégâts de ce côté aussi. Pour autant on n’arrive pas à voir ce roster aller loin cette saison, on a la sensation que ça va coincer.


11/ Indiana Pacers (+1)

Indiana repart avec son effectif de base tel qu’on a pu les connaître il y a quelques années. Karl Malone fut un échec complet mais le reste de l’effectif a pu grandir un peu pendant ce temps et prendre de la bouteille. Le problème enfait pour Indiana ici ça sera la concurrence très rude dans la conférence mais le roster a les qualités pour surprendre cette année.


12/ Seattle Supersonics (-1)

Seattle repart avec les mêmes sauf Dennis Rodman parti en retraite. On arrive vraiment sur les dernières grosses années de Gary Payton et Seattle fait tout pour l’entourer correctement avec notamment Eisley et Mashburn. LaFrentz s’impose comme un excellent pivot à l’intérieur et Seattle pourrait parfaitement surprendre cette saison dans une conférence Ouest très ouverte.


13/ Houston Rockets (+10)

Houston a monté une très grosse équipe en peu de temps et voici que cet été ils ont tradés le ROY Shawn Marion à Dallas en échange du jeune intérieur scoreur Shareef Abdur-Rahim. L’association avec Pryzbilla promet dans la raquette et l’addition de Lamond Murray sur l’aile apporte à Houston un des meilleurs 3&D de la ligue. Houston pourrait être une très grosse surprise cette année et atteindre les playoffs.


14/ Boston Celtics (+7)

Malgré son 1er seed l’an passé… on ne croit toujours pas en Boston ! Y’a un sacré trio Cassell-Robinson-Ostertag en place qui pourrait même de nouveau leur garantir 60 wins mais les départs de Mobley et Lennard pourraient grandement se faire sentir. Le roster est très peu fourni en dehors de ses 3 brutes, Peja faisait office de seul autre joueur capable de jouer au basket.


15/ Chicago Bulls (+5)

Chicago a aussi décidé de passer à la vitesse supérieur cet été en recrutant de Dallas le meneur star Jason Kidd pour poser des briques partout à ChiTown. Le roster est très jeune mais très complet sur tous les postes et la franchise joue un jeu débridé tourné vers l’attaque. Là aussi une surprise est tout à fait possible mais ça sera compliqué vu la conférence.


16/ Denver Nuggets (+11)

Denver s’est offert l’an passé Paul Pierce, Chris Webber et Shawn Bradley. Du lourd, du très lourd même. Le problème c’est qu’il n’y a que ça. Edney, Mercer et Anderson sont de très bons joueurs mais ils sont quand même assez limités et l’expérience de l’an passé a déjà montré que les résultats sont très limités.


17/ Golden State Warriors (+7)

Golden State a passé la vitesse supérieure l’an passé en tradant pour Kobe Bryant et malgré le départ de Karl Malone, le roster est particulièrement bon et complet sur les ailes. Il manque toutefois une forte présence intérieure pour poser la franchise comme sérieux contender mais à priori les playoffs devraient être plus qu’accessibles.


18/ Las Vegas Aces (-1)

Les Aces ont également pris le taureau par les cornes l’an passé avec la venue de Kerry Kittles pour aider T-Mac dans la quête des playoffs. Le roster en lui-même n’est pas foncièrement mauvais avec Boykins, Barry ou Coleman mais le problème se situe chez les leaders de l’équipe. T-Mac apparaît comme incapable de concrétiser son très gros potentiel et semble déjà plafonner. Las Vegas sera dans la lutte pour les playoffs cela dit.


19/ Milwaukee Bucks (-15)

Inutile de répéter ce que toute la ligue répète depuis l’an passé, Milwaukee a tout fait foiré avec son roster. Kevin Garnett apparaît encore plus fragile que la dernière fois et Mutombo a 34 ans désormais. Enfait ce qui sépare les Bucks d’une équipe qui tanke c’est Ray Allen. Il va mettre des sacrés cartons cette année en étant le seul gros joueur de l’équipe et ça pourrait même suffir pour accrocher un 8ème spot à l’Ouest, tout dépendra de Ray Allen. Jesus n’aura jamais aussi bien porté son nom.


20/ Detroit Pistons (-7)

Détroit n’était vraiment pas simple à caser, on sent que l’équipe n’est pas au niveau à certains postes mais en même temps le duo Grant Hill – Ben Wallace est très effrayant et l’an passé on a pu constater que Détroit en avait assez sous le pied pour battre le 1er seed Boston au premier tour.
Pour autant, le problème c’est que le reste de la conférence s’est grandement renforcé là où Détroit stagne et ça pourrait très clairement leur coûter leur spot en playoffs, la bataille sera rude.


21/ Dallas Mavericks (-12)

Dallas a pris une toute nouvelle direction pour sa franchise. Exit Kidd et SAR, bonjour Marion. La reconstruction est de mise ici pour Dallas qui a bien vu que son duo l’amenait droit au mur. Le roster reste intéressant quand même avec Closs et Pollard dans la raquette et Gill sur l’aile mais ça risque de stagner rapidement durant la saison voir de dégraisser encore.


22/ New Orleans Pelicans (-6)

Les Pelicans ont un peu le cul entre deux chaises eux aussi. Le roster est intéressant mais pas franchement très fort mais il paraît trop complet et fort pour tanker. Les venues d’Hakeem et de Malone comme vétérans posent également des questions quant à la stratégie à suivre pour les prochaines saisons. Quoi qu’il en soit, les Pelicans affichent une équipe intrigante.


23/ New Jersey Nets (-1)

Comme l’an dernier c’est un peu le flou autour de Nets quant à savoir ce qu’ils font de leur roster. L’équipe possède toujours Billups et Jackson sur l’arrière mais ne cherche pas visiblement à améliorer le reste. Du coup là aussi c’est un peu le cul entre deux chaises surtout que Billups va ramasser un contrat max cet été quoi qu’il arrive.


24/ Philadelphia 76ers (-14)

Virage à 360° pour les 76ers l’an passé avec Webber et Bradley tradé à Denver et la perte d’Iverson à la Free Agency. L’équipe est arrivée à la draft bourré d’assets et a pu entre autre prendre Stephen Jackson et Kenyon Martin. Le roster est très jeune et devra apprendre la vie en NBA avant de pouvoir espérer emmener les 76ers au sommet.


25/ Sacramento Kings (-6)

Les Kings ont totalement repris la direction tanking cette année avec les départs successifs de Billups puis de Dirk. Sprewell aura finalement emboîté le pas lui aussi et voilà que Sacramento reprend à 0. Starbury doit se sentir bien seul la bas.


26/ Utah Jazz (+2)

Utah continue son opération tanking mais a pu acquérir quelques joueurs de qualité via des trades depuis l’an dernier. Cuttino Mobley sera la figure de proue de la franchise et il est évident que Utah va tout miser sur lui dans le futur immédiat.


27/ Cleveland Cavaliers (-1)

Cleveland va devoir disputer cette saison 2001 sans son pick désormais à Atlanta. Malgré les tentatives de la franchise de composer un roster un minimum compétitif pour cette saison, il est évident que le secteur intérieur vide et l’aile limité ne suffiront pas à empêcher Atlanta de récupérer un top pick.


28/ Atlanta Hawks (-3)

Dernier du Power Ranking de cette année, voici Atlanta. Paul Pierce a quitté la franchise mais voilà que les Hawks possèdent désormais 2 futurs loterry picks : le leur et celui des Cavs. Tout est à reconstruire dans une franchise qui tentera simplement de battre son propre record de défaites en 1 saison.

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
17340

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 01 mars 2019, 13:23

Image


WojVester TemplESBN, per sources.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
4514

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 01 mars 2019, 15:05

Ilgauskas et Odom pas indéboulonnables

Brève trade: les Spurs peu coutumiers des trades, sont à l'écoute concernant leurs intérieurs qui ne s'appellent pas Dirk Nowitzki (à moins d'envoyer un SF de même calibre bien sur !). Le profil très particulier de leur jeune superstar oblige le Front Office à essayer d'avoir un gros rebondeur à ses côtés. Aussi, Zydrunas, jeune C très complet expirant (birds et supermax) ainsi que Lamar (jeune PF qui n'en finit plus de s'améliorer) ne sont pas intradables, toute offre étant évaluée. Picks, éboueur, jeunes sont privilégiés.

La possibilité d'un statut quo est très forte dans le texas mais cela devait être dit.

Spurs'ment vôtre
Le GM

mamath1234

Admin - mamath
Avatar du membre
Jazz
14267

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par mamath1234 » 01 mars 2019, 15:23

Bobby Jackson aux Pacers


Plombé par les blessures sur la ligne arrière, l'arrivée de bobby va vraiment faire du bien à la ligne arrière des pacers. Pour négocier son arrivée, les pacers ont du lacher Lynch ainsi qu'un tour de draft.


Pacers reçoit : Bobby Jackson et 2nd TD miami
Kings reçoit : George Lynch et 2nd TD pacers
Trailblazers reçoit : first pacers (2002)

V@l

All Star
Liberty Ballers
7851

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par V@l » 01 mars 2019, 15:51

Battie sur le marché, Pippen en negociation.

Image

Voila le resumé de la situation des resignatures chez les Warriors, et le GM Val serait tres mecontent du choix de Tony Battie, drafté par la franchise, couvé, jusqu'a l'emmener comme pivot titulaire depuis 3 ans, et etant desormais reconnu dans la ligue pour son travail defensif.

Coup dur pour la franchise qui comptait sur lui pour le futur, mais la franchise en draftant Chris Mihm semble avoir eviter le pire, a savoir etre demuni d'un jeune pivot prometteur.

Au point de vouloir s'en debarrasser au plus vite, Battie pouvant quitter Oakland immediatement, deux franchises se sont deja renseignées sur le cas du jeune pivot de 24 ans. Il se pourrait qu'il ne porte plus le maillot des Warriors. Ca s'active en coulisse...

Quand a Pippen, le GM etant deja tres content de son rendement, un contrat ets a l'etude, mais le vieux briscard veut cher apparemment, les deux parties ne sont toujours pas tombées daccord.

Retourner vers « 24" BASKET LEAGUE »