[24" BASKET LEAGUE] Publications

Quelle date pour la draft ?

Vendredi 19 Mars à 21h
15
45%
Samedi 20 Mars à 21h
12
36%
Mardi 23 Mars à 21h
6
18%
 
Nombre total de votes : 33

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2639

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par kcnarf » 14 novembre 2020, 18:14

LA veut dégraisser
Image
Alors que les Lakers se dirigent lentement mais sûrement vers leur première saison avec un bilan négatif, conséquence logique de la vente de Vince Carter, les dirigeant.e.s de la franchise la plus titrée de l'histoire de la simu se disent prêt.e.s à envisager le départ de quelques joueurs.
Jeff Foster, rebondeur d'exception payé une misère pourrait ainsi faire ses valises prochainement.
DerMarr Johnson, joueur polyvalent lui aussi sous-payé, est également susceptible de quitter la Californie.
Raja Bell, lui, est loin d'être sous-payé (plus de 16 M$) mais a l'avantage d'être expirant, et comme les Lakers semblent prêt.e.s à délester c.eux.elles qui le souhaitent d'un salaire encombrant, moyennant un pick, il pourrait s'en aller aussi.
D'autres joueurs pourraient partir, sachant que seuls les picks et les jeunes semblent intéresser l'actuelle direction, qui se déclare très ouverte à toute discussion.

Image
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

marmite

Celtics
Avatar du membre
15920

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 16 novembre 2020, 18:47

L'actu du loup


Image

Vince Carter s'en va.

C'est un petit séisme qui agite ce soir Minneapolis. Quelques mois seulement après son arrivée, la franchise gérée par marmite a décidé de se séparer du double champion.

Carter part en compagnie de DJ Mbenga, Brandon Bass et Kenny Thomas chez les Pelicans, qui envoient en retour Carlos Boozer, leur tour de draft 2009 et Shane Battier.

Selon nos sources, ce n'est pas particulièrement la compatibilité avec Martin qui a motivé ce choix, ni même la supposée faiblesse des Wolves à l'intérieur, mais tout autant la perspective de voir toute tentative de recrutement être sérieusement compliquée par le hard cap.
Je sais que c'est un trade qui ne va pas plaire à beaucoup. Sportivement, c'est clair que Vince a fait son maximum et que sa perte sera difficile à remplacer. Je sais que c'est un gros pari qui risque aussi de signifier la fin de nos ambitions pour cette année. C'est à double tranchant, j'ai estimé qu'au vu de la saison et de l'âge de Vince, dont la cote est neutre si l'on en croit la plupart de mes confrères, cette proposition avait du sens.
En effet, le trade permet aux Timberwolves de rééquilibrer le roster, pas nécessairement cette saison mais à moyen terme avec en prime l'acquisition d'un tour de draft qui pourrait venir d'ici quelques semaines apporter un renfort similaire à celui de Courtney Lee l'an dernier.

Dans le reste du transfert, Shane Battier est cependant blessé et devrait revenir dans une quinzaine de jours, alors que les playoffs sont encore accessibles pour l'équipe du Minnesota.
La tâche s'annonce donc ardue et Kevin Martin sera plus que jamais attendu pour porter ses Wolves. À ses côtés, quelqu'un devra impérativement l'aider à combler le vide laissé par le départ de l'octuple All-Star, et faire taire les critiques.

Lumi

Rookie
Avatar du membre
Bleed Green
137

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Lumi » 17 novembre 2020, 21:48

AUTOPRONO - MARS
 
Image
https://sites.google.com/view/auto-prono-24-sec/accueil

Classement mois
3pts : UTA
1pt : CHA, DET, IND, NJN, DEN, GSW, MIN, POR

Classement général
6pts : UTA
5pts : NYK, GSW
4pts : MIA, HOU, MIN, SAS
3pts : MIL, NJN, DEN
2pts : CHA, TOR, DAL, LAL, OKC, POR, SAC
1pt : DET, IND, PHX

Lien direct pour le mois de mars ici

Deadline le vendredi 20 novembre, 18h ! Bonne chance ! 8-}
 
Règles
Rappel de la règle : parier sur le nombre de victoires de son équipe seulement sur le mois à venir : 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.
L'enjeu : Un boost de 60points à donner à votre second tour de l'année si vous finissez 1er. 45pts si vous finissez 2nd, 30pts si vous finissez 3e.

Pour départager les participants:
1 - plus grand nombre de points cumulés
2 - plus grand nombre de participation
3 - plus grand nombre de pronos "tout pile"
4 - tirage au sort

Comment pronostiquer : Il vous suffit de vous rendre sur le site, onglet "Votes", ou de cliquer sur le lien que je fournirai dans la publi mensuelle, de faire défiler et d'aller pronostiquer le nombre de victoires de VOTRE équipe pour le mois en question, puis de cliquer sur envoyer au bas du formulaire. Pas de panique si le formulaire disparaît lorsque vous cliquez sur envoyer. Il suffit de scroller en haut de la page pour voir que votre vote a bien été pris en compte.

Tout vote reçu après la deadline, même d'une minute, sera effacé et donc considéré comme nul.
NB : le re-vote est accepté tant que la deadline est respectée (je garderai le vote le plus récent). Si par erreur vous vous êtes trompé de franchise ou pour tout problème/suggestions en lien avec ce jeu, contactez moi par MP ici ou sur discord (j'y suis beaucoup plus réactif).

Daiv

All Star
Avatar du membre
Mickey rules
7156

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Daiv » 17 novembre 2020, 22:03

Lamar Odom, le chouchou de Mickey
Orlando Sentinel

Image

Les négociations ont un peu traîné entre le FO du Magic et le taulier de leur raquette Lamar Odom. Ce dernier n'en démordait pas, il était OK pour prolonger, mais il voulait le même deal que Deron Williams. Odom a fini par obtenir gain de cause, et portera donc la tenue du Magic 3 années supplémentaires.

Daiv était enthousiaste à la sortie de la salle de réunion et a d'emblée commencé à évoquer la possibilité de voir le n°7 de l'aillier fort finir accroché au plafond de l'Amway Center d'ici quelques années, aux côté du n°1 déjà mythique de Penny Hardaway.

A 29 ans, Odom réalise sa meilleure saison en carrière au scoring (15,4), aux rebonds (7.1) et aux assists (2.7) et il a surtout réalisé un bond énorme au niveau de l'efficacité, avec un TS% de 63% (sa meilleure marque était jusque là à 58) 55% aux tirs de champ dont un excellent 42.5% derrière l'arc.
FFL, forum francophone spécialisé dans les Fantasy Leagues (NBA, NFL, NHL,...)
24" Basket League : ORLANDO MAGIC, "what if" Penny Hardaway

KekeDeluxe

Blazers
Avatar du membre
Rip City
2511

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par KekeDeluxe » 20 novembre 2020, 16:16

Image

Roy Hibbert, la tuile
by Cyrus Lynette - The Sacramento Bee
Image
Le pivot rookie a déjà terminé sa saison...

Alors que les voyants étaient au vert côté Kings (un cinquième seed qui se consolide et des recrues qui confirment leur impact et leur pertinence de recrutement), c'est une bien dure nouvelle qui secoue Sacramento en cette fin de mois de février. En effet, lors d'un déplacement dans l'Ohio chez les Cavaliers, un choc rugueux avec Tyson Chandler a fait faire une très mauvaise chute à Roy Hibbert. Le verdict est sans appel : c'est la rupture du talon d'achille pour le rookie de Sacto. Si on était mauvaise langue, on dirait que le pivot de Cleveland a sans doute eu envie de faire profiter ses adversaires directs des joies de la rééducation qu'il connaît par cœur mais nous n'irons pas jusque là.

La nouvelle est d'abord terrible pour le joueur, qui devra en plein essor et développement, réussir à ne pas baisser de niveau physique et combler un retard technique qu'il risque d'accumuler pendant quelques mois sans ballons. On sait le joueur déterminé et sérieux, on sait aussi que récupérer une aisance de déplacement et d'explosivité quand on fait 2,18m, c'est compliqué.

Mario Kasun pour dépanner, quelle rotation pour la suite ?

Bien entendu, alors qu'ils sont plutôt bien embarqués pour les Play-Offs, les Kings se doivent de trouver un plan B pour leur raquette, et si possible, une solution qui maintienne leur niveau. Car, derrière, la meute d'équipes qui se tiennent en à peine 5 matchs est énorme. De son côté, des leaders comme LaMarcus Aldridge ou le futur agent libre Michael Redd risquent de ne pas se contenter d'un step back pour mieux préparer l'avenir.

Dans l'urgence, le front-office a décroché son téléphone pour faire venir le pivot croate Mario Kasun, ex-Pacer et Hornet évoluant depuis 2 ans au FC Barcelone. A la vue de l'historique NBA de l'européen, on est pas vraiment sur une solution miracle.

Image
A mi-chemin entre Mark Wahlberg période New Kidz on the Block et un barbouze de la guerre de Bosnie, mesdames, messieurs, Mario Kasun

Mais alors quelle rotation à l'intérieure pour Sacramento ? Deux options pourraient être testées.
- La première, conservatrice, consiste à remplacer Hibbert par le fidèle Primoz Brezec qui a donné satisfaction depuis 3 ans dans son association avec LMA. Earl Barron et Mario Kasun se bataillant pour prendre des minutes derrière le slovène. Le plan de jeu s'en trouverait peu chamboulé mais l'impact offensif de Brezec depuis le banc ne serait pas vraiment comblé par les pivots remplaçants disponibles.
- L'autre possibilité, plus osée, est de tenter de faire jouer LaMarcus Aldridge au poste 5 et de l'associer, soit avec le rebondeur Lou Amundson, soit avec le shooter Vladimir Radmanovic (lequel vient de signer une prolongation de 3 ans en Californie). Une option offensive mais moderne et qui permettrait de maintenir le haut niveau de jeu proposé par la rotation à 9 joueurs proposées à Sacramento depuis le trade avec Toronto.

Mais, avec un mois et demi de compétition avant la fin de la saison régulière, les Kings n'ont pas vraiment le temps de tâtonner et devront vite trouver la bonne formule !


Derniers moves des Sacramento Kings
Kings resignent Vladimir Radmanovic pour 19,5 M$ sur 3 ans
Kings signent Mario Kasun au salaire minimum (1 an)

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
16471

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 21 novembre 2020, 18:06

Image

Chamboulements, All-Star Game, blessures, et ajustements !


Comme si le simple fait de réinventer son effectif en plein de cœur de la saison n'avait pas suffi à Milwaukee pour mettre sa cohésion à mal et ses ambitions de Playoffs avec, il aura fallu que les blessures s'en mêlent, forçant, sans qu'on ne sache encore si c'est pour un bien ou pour un mal, le coach de l'équipe à revoir ses schémas tactiques.
Au final, alors qu'il reste encore pas moins de 18 matchs à jouer à la franchise du Wisconsin, soit un peu plus d'un mois de saison régulière, on sait d'ors et déjà que jamais le cinq majeur des Bucks n'aura pu évoluer ensemble cette saison. Dramatique.



D'abord, le chamboulement...

Image


Si l'arrivée de LeBron James au 15/12 marquait un changement abrupt dans les prétentions du club de Milwaukee et qu'il restait encore 60 matchs à la franchise pour se qualifier en Playoffs, celle-ci ne finalisait pour autant pas l'effectif. Dans la foulée, c'était Dalembert qui débarquait pour accompagner LeBron, Murphy, et MWP.
Déjà 22 matchs sans LeBron James et Samuel Dalembert.

Manquait donc un PG de qualité pour terminer la construction du cinq majeur et SylvesterTemple, le GM des Bucks, jetait son dévolu sur l'espagnol Jose Calderon. Son arrivée aura pris le temps suite à une mésentente sur les dates de transfert avec le GM du Jazz, mais, finalement, le meneur débarquait à Milwaukee le 01/02.
Calderon aura donc manqué les 45 premiers matchs de sa nouvelle formation.


Ensuite, le All-Star Game...

Image


Un All-Star Game sans LeBron James, ce n'est décemment pas envisageable. En effet, the Chosen One collectionne les étoiles depuis sa draft en 2003 et n'aura finalement manqué que l'édition 2004, son année sophomore, du fait de blessures (32 matchs manqués cette année-là). Avec plus de 25pts, 5rbds, 5asts, en 35min cette saison, le choix LeBron James était évidemment une évidence pour les fans comme pour les coachs.
Malheureusement, le week-end n'aura pas été si réjouissant que cela pour le Front Office de Milwaukee qui, déjà déçu de ne pas voir ni Troy Murphy ni Metta World Peace étoilé, aura en plus craint le pire avec la sortie sur blessure de la star après 5min de jeu... Touché à la cheville, le Franchise Player de Milwaukee n'aura plus posé le pied sur les parquets de la soirée mais, borné, il aura en revanche forcé pour tenir son rang sur les cinq matchs suivants, quitte à jouer diminué.
5 matchs en day-to-day pour LeBron James.


Enfin, les blessures et réajustements... !

Image

D'abord, il y a eu Troy Murphy, blessé deux semaines et qui aura donc loupé les réjouissances de Noel et de Nouvel an. En son absence, Ersan Ilyasova fut responsabilisé mais difficile évidemment de faire bonne figure tant l'écart de niveau entre le titulaire et son remplaçant est grand.
10 matchs manqués pour Troy Murphy.

Après, il y eut et il y a toujours Metta World Peace. En effet, l'extérieur star s'était cassé le bras le 23/01 mais n'a toujours pas fait son retour. Il a déjà manqué 34 rencontres mais devrait faire son retour sous peu. Très sûrement diminué pour les trois prochaines mais, du côté des Bucks, on n'a plus de temps à perdre tant les Playoffs sont encore loin d'être garantis (actuellement 8ème à l'Est avec un seul match d'avance sur leurs poursuivants, les Nets). S'il avait évolué comme SF sur ses 19 premiers (et seuls) matchs aux côtés de LeBron James, celui-ci devait initialement être positionné comme SG pour la suite, la présence de LeBron James à ce poste plutôt qu'en SF ou PF n'ayant pas été suffisamment satisfaisante pour le coaching staff. Seulement, il n'aura pas fallu attendre longtemps pour voir ces plans remis en cause par une nouvelle blessure.
34 matchs manqués pour Metta World Peace.

Enfin, du moins pour le moment et en espérant que les Dieux du basket entendent les prières de SylvesterTemple et de tout le Front Office des Bucks, il y eut, et il y aura encore jusque fin de saison, la blessure de Samuel Dalembert. Comme pour son coéquipier cité ci-dessus, le diagnostic fut des plus rapides pour le staff médical de la franchise : bras cassé. Chez SylvesterTemple, on se demande qui sera le premier GM adverse à oser parler d'équipe de bras cassés... Blessé le 15/03 face aux Warriors, le pivot titulaire de Milwaukee devrait lui aussi devoir compter sur deux mois de rééducation. Fin de saison donc, et aucun espoir de Playoffs pour lui.
Comment le remplacer ? Par le duo Ostertag/Esteban ou en décalant Murphy au poste de pivot ? Réfractaire depuis le début à faire de l'ailier fort un pivot, SylvesterTemple aurait pourtant d'ors et déjà demandé au coaching staff d'établir ses plans en fonction, et le joueur lui-même se sentirait près à relever le défi. Ce mouvement en appelant d'autres, LeBron James retrouvera également son poste d'ailier-fort expérimenté dernièrement à Seattle, Metta World Peace son poste d'ailier malgré son repositionnement envisagé comme arrière, et Reddick resterait donc dans le cinq de départ.
19 matchs manqués pour Samuel Dalembert.

Quant à la mène, qui a posé problème régulièrement avec les absences de Calderon en début sa saison, puis Jack et Navarro sur blessures ensuite, ce ne serait presque qu'un moindre mal comparé au reste, nous ne prendrons pas plus de temps ici pour développer.






Image
Le nouveau cinq majeur de Milwaukee (jerseys non-contractuels)


Image
Le nouveau cinq remplaçant de Milwaukee (jerseys non-contractuels)



Actuellement huitièmes à l'Est et avec moins de vingt matchs restant au calendrier, les Bucks n'ont plus le choix s'ils veulent parvenir en Playoffs. Il faut gagner, absolument. Malheureusement, que l'équipe gagne ou perde, on ne pourra tirer aucune conclusion ce cette saison, ni des choix tactiques du staff ni des mouvements du GM, tant elle aura été marquée par l'absence de régularité, Milwaukee n'ayant a aucun moment pu aligner son cinq majeur. Pas une seule fois.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Lumi

Rookie
Avatar du membre
Bleed Green
137

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Lumi » 25 novembre 2020, 10:20

AUTOPRONO - AVRIL
 
Image
https://sites.google.com/view/auto-prono-24-sec/accueil

Classement mois
3pts : CHA, MIN, OKC
1pt : MIL, NJN, SAS, UTA

Classement général
7pts : MIN, UTA
5pts : CHA, NYK, GSW, OKC, SAS
4pts : MIL, MIA, NJN, HOU
3pts : DEN
2pts : TOR, DAL, LAL, POR, SAC
1pt : DET, IND, PHX

Lien direct pour le mois d'avril ici

Deadline le vendredi 27 novembre, 18h ! Bonne chance ! 8-}
 
Règles
Rappel de la règle : parier sur le nombre de victoires de son équipe seulement sur le mois à venir : 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.
L'enjeu : Un boost de 60points à donner à votre second tour de l'année si vous finissez 1er. 45pts si vous finissez 2nd, 30pts si vous finissez 3e.

Pour départager les participants:
1 - plus grand nombre de points cumulés
2 - plus grand nombre de participation
3 - plus grand nombre de pronos "tout pile"
4 - tirage au sort

Comment pronostiquer : Il vous suffit de vous rendre sur le site, onglet "Votes", ou de cliquer sur le lien que je fournirai dans la publi mensuelle, de faire défiler et d'aller pronostiquer le nombre de victoires de VOTRE équipe pour le mois en question, puis de cliquer sur envoyer au bas du formulaire. Pas de panique si le formulaire disparaît lorsque vous cliquez sur envoyer. Il suffit de scroller en haut de la page pour voir que votre vote a bien été pris en compte.

Tout vote reçu après la deadline, même d'une minute, sera effacé et donc considéré comme nul.
NB : le re-vote est accepté tant que la deadline est respectée (je garderai le vote le plus récent). Si par erreur vous vous êtes trompé de franchise ou pour tout problème/suggestions en lien avec ce jeu, contactez moi par MP ici ou sur discord (j'y suis beaucoup plus réactif).

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
16471

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 26 novembre 2020, 13:40

Image

Murphy pivot, un fiasco ?


On ne le répètera jamais assez, préserver son corps c'est bien, mais prier les dieux du basket plus encore. A Milwaukee, cette saison, on ne connait que trop bien ce refrain. Forcés de revoir leur plan chaque mois de compétition, les Bucks s'en étaient cette fois remis au plan de secours de leur plan de secours, positionner Troy Murphy comme pivot et réinstaller LeBron James comme PF. Objectif ? Palier aux blessures certes, mais, surtout, gagner en misant tout sur l'attaque rapide. Bilan après 15 jours.



MWP de retour à 100% ou presque !

Image


Vu la situation de l'équipe, le coach des Bucks n'avait d'autre choix que de relancer MWP dans le grand bain dès que possible. S'il aura manqué le premier match face aux Warriors, l'ailier aura par contre tenu sa place face aux Cavaliers et aux Knicks, bien que pas à 100%. Tout juste remis de sa blessure au bras (bras cassé), MWP aura tout de même pointé à 15pts, 6rbds, 4asts, dans la défaite à Cleveland (-14). Profitant de l'incroyable performance de LeBron James au Madison Square Garden, Metta World Peace aura pu être reposé face aux Knicks avec seulement 22min de temps de jeu et une victoire de 21pts. Complètement remis face aux Pacers, il n'aura pas pu empêché la défaite des siens (-23) mais aura tout de même marqué la rencontre de son empreinte en terminant meilleur marqueur (21pts) malgré un temps de jeu moindre (22min), notamment comparé à la star de l'équipe, LeBron James (17pts en 32min). La suite, face aux Warriors (-24), pourtant menés de 14pts à l'issue du premier quart-temps, et aux Tiiberwolves (-51) aura été bien moins glorieuse, la faute entre autre à un temps de jeu limité (24min), ceci afin de le préserver d'une éventuelle rechute.

Désormais en pleine possession de ses moyens, et alors que l'équipe cravache encore pour les Playoffs en figurant actuellement en neuvième position à l'Est (30-39), à égalité avec le Heat, huitième, MWP sait qu'il ne pourra plus être économisé sur le mois à venir. Au contraire. Ses 17.1pts, 4.6rbds, 3.3asts, en 31.4min sont essentiels à cette équipe et on peut logiquement s'attendre à voir ses chiffres grimper avec une hausse de temps de jeu considérable pour le dernier mois de compétition, soit pas moins de 13 matchs encore.


LeBron dans son jardin à New-York !

Image


50pts à 21/31 aux tirs, assortis de 8rbds, 6asts, 1stl, et 3blks, en à peine 37min de jeu ! Telle était la ligne de statistiques de LeBron James après la rencontre des Bucks face aux Knicks au Madison Square Garden ce 22 Mars 2009. Une performance incroyable, digne des plus grands, dans l'une des plus grandes salles que ce sport n'ait jamais connu la Mecque du basket.
Face à des Knicks en pleine opération tanking et avec un adversaire inconnu, ou presque, des radars NBA, Kosta Koufos, tout juste drafté au second tour de la dernière draft et qui fêtait là l'une de ses premières titularisations en carrière du fait de l'absence sur blessure de Carl Landry, cette victoire n'eut aucune saveur mais la performance extraordinaire de LeBron James eut au moins le mérite de contenter les quelques 10 000 fans qui avaient fait le déplacement.
Depuis son arrivée à Milwaukee, c'était là la première fois que l'ailier dépassait la barre des 40pts, la manière est belle !

Ne reste plus à la superstar qu'à réussir à amener son équipe vers les Playoffs. Une fois ce but atteint, et même si Samuel Dalembert, le pivot titulaire de l'équipe de Milwaukee, manquera à l'appel, toutes les cartes seront redistribuées et l'on pourra oublier cette saison compliquée pour se consacrer sur le but ultime : vaincre 16 fois en Playoffs pour toucher le Graal. Cependant, chaque chose en son temps. En l'état, la qualification en post-season tient encore de l'optimisme.


Murphy mal à l'aise comme pivot ?

Image

On s'y attendait clairement, repositionner Troy Murphy au poste de pivot n'aura pas été l'idée du siècle. Certes, du fait de l'absence prolongée de Dalembert (deux mois - bras cassé), c'était la première fois que l'équipe tentait cette configuration. Certes MWP aura joué trois rencontres en day-to-day avant de revenir à 100%. Certes tomber face aux Pacers, Warriors, ou Wolves, n'est pas si honteux. Cependant, il faut aussi se dire que les Bucks n'avaient rien à envier aux Pacers et Wolves, prenant pourtant une déculottée à chaque fois (-23 et -51), et qu'ils menaient même face aux Warriors avant de s'effondrer (débuter par +14 pour finir à -25).Bilan de la quinzaine, 1 victoires pour 4 défaites.
MWP à sa place comme ailier, LeBron James toujours fringant (28pts en 33min sur la période) même en PF, les regards se sont logiquement tournés vers Murphy.
Habitué à de hauts standards, avec notamment 19.73pts et 9.51rbds en 32min cette saison en tant que PF, Murphy aura été nettement moins productif comme pivot avec un temps de réduit extrêmement réduit du fait de problèmes de fautes (3.6 en moyenne, dont trois matchs à 4 fautes ou plus, contre 2.5 habituellement) et des statistiques en berne : 14.8pts et 7.8rbds.

Alors qu'il reste encore 13 matchs à jouer, que la participation de Milwaukee en Playoffs n'est absolument pas garantie, et sachant que Dalembert, le pivot titulaire de l'équipe, manquera toute la fin de saison, le coaching staff de Milwaukee persistera-t-il avec cette lineup repositionnant Murphy comme pivot et LeBron comme PF ? Aucune certitude. Rien n'est encore acté.

Trois options s'ouvrent au coach des Bucks :
- maintenir les rotations actuelles avec un cinq composé de Murphy-LeBron-MWP-Redick-Calderon
- maintenir la colonne vertébrale de la rotation actuelle en remplaçant Redick par Green pour composer un cinq Murphy-LeBron-MWP-Green-Calderon
- replacer Murphy PF, LeBron SF, et faire rentrer le pivot remplaçant Esteban Batista dans un cinq qui serait composé de Batista-Murphy-LeBron-MWP-Calderon

Réponse dans quelques jours.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

marmite

Celtics
Avatar du membre
15920

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 26 novembre 2020, 19:23

AWARDS DE SAISON 2008-09

Une fois de plus, vous êtes cordialement invités à voter pour décerner des awards de fin de saison régulière.

Je rappelle aux mégalomanes (il y en a peut-être un voire deux :sifflote: ) qu'il est interdit de voter pour soi aux trophées de GMOY et COY.

La deadline est fixée à mardi 01/12, 19h.

Je compte sur vous, ce serait vraiment chouette qu'il y ait au moins 20 votes. Je n'aurai pas le temps de relancer les GMs cette année.

VOTEZ

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
226

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 28 novembre 2020, 10:36

Image
Les Bucks ont étudié des propositions au sujet de Metta World Peace et de Troy Murphy. Selon une source, il semblerait que les deux soient accessibles dans les négociations cet été.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

RowLegion

Franchise Player
Avatar du membre
Pacers
4326

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par RowLegion » 28 novembre 2020, 14:20

Image Les Pacers franchissent le Rubicon ! Image

Image

C'est avec un parcours laborieux, des saisons de disette sans voir le bout, des trades et des mouvements douteux et de vives réprobations de la part des autres GMs, que les Pacers franchissent enfin le cap des Playoffs.
C'est la lumière au bout du tunnel pour le GM, après une saison 2007-2008 qui aurait pu finir en rebuild totale, il y eu un sursaut d’orgueil dans tout l'Indiana pour éviter à l'équipe de connaitre les bas fonds de la ligue.
Fort heureusement, l'équipe peut compter sur ses cadres :

Image | Image | Image


- Mo Williams, tout d'abord, qui réalise sa meilleur saison en carrière. All Star, Vainqueur du concours à 3 points, une fois Player of the Week, dans la 3ème All-NBA Team. A 27 ans, le meneur fait le bonheur de son GM avec encore une marge de progression que lui seul peut désormais franchir.
[18.4 pts / 4.2 rebs / 8.4 passes / 1.4 interceptions]

- Andres Nocioni, l'argentin, bientôt trentenaire et Most Improved Player la saison dernière, à vu ses statistiques baissées suite aux arrivées d'autres stars dans l'effectif. Mais l'ailier à su se fondre dans le collectif pour toujours être performant quand l'équipe avait besoins de lui. Il va enfin découvrir une campagne de playoffs depuis sa draft en 2004.
[13.7 pts / 5.5 rebs / 2.0 passes]

- Raef Lafrentz, l'ailier fort de 32 ans, champion NBA avec les Sonics en 2006, commence a sentir le poids des années. C'est pourquoi au fil de la saison il a été décalé au poste de pivot. Il semblerait que son nouveau positionnement dans la raquette ne l'a pas gêné plus que ça. Le pivot continue de faire ses stats en toute tranquillité tout en amenant son expérience qui sera précieuse en playoffs.
[11,9 pts / 5.5 rebs / 1.7 passes / 2.1 contres]

Image | Image

- Jermaine O'Neal, arrivé en début de saison, suite au transfert du chouchou du GM (dont on reparlera dans quelques lignes) et en bazardant le 1st pick des Pacers 2011, le GM des Pacers fut de nouveau ruée par les critiques. En effet le pivot en provenance de New York commence lui aussi a sentir le poids des années et sans doute le pick des Pacers ne méritait pas d'être laché contre un trentenaire sur le déclin. Pourtant le coach et le GM des Hoosiers le remette dans le bain et le repositionne à son poste naturel, le poste d'ailier fort. Choix payant semble t'il puisque tout comme son nouvel homologue dans la raquette, ses stats ne baisses pas.
[14.5 pts / 7.6 rebs / 2.0 passes / 1.4 contres]

- Dernier cadre du cinq majeur, Richard "Rip" Hamilton, dont les débuts avec les Pacers fit également grand bruit dans la ligue. En effet l'arrière de 31 ans, qui était alors aux Nets, était dans les rumeurs de trade alors que le monde du basket était figé sur les lèvres de LeBron James. Quel rapport me dirait vous ? Et bien les Pacers possédaient le pick des Sonics 2009, nul doute que si le Roi quittait la ville de Seattle, la plupart des pseudos analystes ne voyaient qu'un no man land comme offrande, suite au départ du Choosen One.
Dans l'hésitation et désireux d'améliorer son effectif, le GM, las des critiques, continua sur sa lancée et récupéra l'arrière, après des heures de négociation, dans un trade à 3 entre Oklahoma City et Brooklyn en lâchant le pick des Sonics sans savoir si celui-ci deviendra un top pick.
Quelques mois plus tard, le trade ne fut pas si mauvais, les Sonics finissaient en POs et les Pacers également, avec un Hamilton plutot bien intégrer dans l'organisation.
[15.4 pts / 3.3 rebs / 3.2 passes]

Le banc quand à lui ne démérite pas. L'expérimenté Anthony Parker, récupéré contre un twix, une statut bubble head de Brian Scalabrine et une photo d'Audrey Fleurot en cours de saison auprès du Jazz n'a plus ses jambes d’antan mais se rend disponible pour toutes les taches sur le terrain. [12.2 pts / 3.8 rebs / 2.3 passes / 1.1 interceptions]. Le pivot back up, Jason Collins amène toute sa rudesse à son poste et sa joie de vivre... même si on se demande si il n'est pas un peu trop gai... [5.2 pts / 4.6 rebs / 0.9 contres]. Le numéro 8 de la draft 2002, Drew Gooden, grappillent quelques minutes en back up d'Oneal. [5.4 pts / 3.4 rebs / 0.3 contres]. L’arrière bondissant Desmond Mason délaissé par les franchises continue son petit parcours dans la grande ligue, avec quelques dunks spectaculaires. [8.6 pts / 3.1 rebs / 1.9 passes / 0.5 interceptions], les meneurs Anthony Johnson et Travis Diener ne rechignent pas avec le peu de temps de jeu a leur consacrer.
Ainsi que des passages de Matt Bonner, Jarvis Hayes et Kelenna Azubuike.

~~~~~~~~~

C'est avec cet effectif que les hommes d'Indianapolis finissent à la 6ème place de la Conférence Est.
Prochaine montagne à gravir, ou plutôt, le donjon a assiégé, la résidence de Mickey, LE MAGIC D'ORLANDO et de son GM expert et chevronné Daiv.
Dont son effectif est composé avec une vieille connaissance...Kevin Garnett.
Les retrouvailles entre le GM d'Indiana et de son ex chouchou risque d’être tendu, car le GM des Hoosiers, bien qu'il idolâtre ce joueur, ne peut s’empêcher d’être perplexe sur les capacités de Garnett à n'avoir jamais élever son niveau dans l'Indiana, ce qui lui donne un gout amer.

En abordant cette série, les Pacers ne se retrouve pas dans la meilleur des positions, en effet ceux-ci vont affronter une équipe qui les a poussé dans leur derniers retranchements, pour leur infliger un 4-0 en saison régulière.
Des adversaires certes pas glamours, sans stars système, hormis le vétuste Paul Pierce, mais très efficaces et disciplinés. Tel que Lamar Odom, Deron Williams et Larry Hughes.

Image

C'est ainsi que le GM des raceways a déclaré :
Orlando est une super équipe, avec un GM/Coach dés plus expérimenté, même parfois vicieux. Je ne sais pas ce que la série va donner, j’espère juste que depuis le temps qu'on voulait retrouver les playoffs, les joueurs donneront tout pour honorer l'Etat d'Indiana et les fans. Nul doute que cette équipe va nous donner du fils à retordre. J’espère voir une belle série !
Certains fanatiques, commence déjà à chauffer, pour donner du piquant à cette série :



En ayant franchit désormais le Rubicon, la franchise est prête à tout endurer, Alea Jecta Est !
Jeux 24" : Confrontations fantaisistes : www.basketusa.com/forum/viewtopic.php?f=37&t=2685

Lumi

Rookie
Avatar du membre
Bleed Green
137

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Lumi » 28 novembre 2020, 18:31

AUTOPRONO - RESULTATS
 
Image
https://sites.google.com/view/auto-prono-24-sec/accueil

Classement mois
3pts : NJN, DEN
1pt : MIL, CHA, DET, HOU, OKC, UTA

Classement final
1er : Utah (8pts)
2e : New Jersey (7pts)
3e : Minnesota (7pts)

 
Charlotte, Denver (6pts)
Milwaukee, New York, Golden State, Houston, San Antonio (5pts)
Miami (4pts)
Detroit, Toronto, Dallas, Los Angeles, Portland, Sacramento (2pts)
Indiana, Phoenix (1pt)


New Jersey et Minnesota ont donc fini à égalité. Juicy ayant participé tout les mois à l'inverse de marmite (4/6), c'est donc New Jersey qui remporte la seconde place !

Félicitations à Rhea, Juicy, et marmite, qui reçoivent respectivement un boost de 60pts, 45pts, et 30pts, pour leur second tour ! @-)

Cette saison, vous avez été 21 (+2) à participé au moins une fois, et 8 (+2) à avoir participé tout les mois ! Merci à tous et à la saison prochaine ! 8-}
 
Règles
Rappel de la règle : parier sur le nombre de victoires de son équipe seulement sur le mois à venir : 3points si vous tombez juste, 1point si vous êtes à 1win près, 0 si vous êtes plus loin.
L'enjeu : Un boost de 60points à donner à votre second tour de l'année si vous finissez 1er. 45pts si vous finissez 2nd, 30pts si vous finissez 3e.

Pour départager les participants:
1 - plus grand nombre de points cumulés
2 - plus grand nombre de participation
3 - plus grand nombre de pronos "tout pile"
4 - tirage au sort

Comment pronostiquer : Il vous suffit de vous rendre sur le site, onglet "Votes", ou de cliquer sur le lien que je fournirai dans la publi mensuelle, de faire défiler et d'aller pronostiquer le nombre de victoires de VOTRE équipe pour le mois en question, puis de cliquer sur envoyer au bas du formulaire. Pas de panique si le formulaire disparaît lorsque vous cliquez sur envoyer. Il suffit de scroller en haut de la page pour voir que votre vote a bien été pris en compte.

Tout vote reçu après la deadline, même d'une minute, sera effacé et donc considéré comme nul.
NB : le re-vote est accepté tant que la deadline est respectée (je garderai le vote le plus récent). Si par erreur vous vous êtes trompé de franchise ou pour tout problème/suggestions en lien avec ce jeu, contactez moi par MP ici ou sur discord (j'y suis beaucoup plus réactif).

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
16471

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 29 novembre 2020, 18:30

Image

Fin de saison, direction les Playoffs !


8-3, c'est le bilan de l'équipe avant qu'elle ne perde un nouveau titulaire sur blessure : Esteban Batista (doigt cassé), remplaçant de Samuel Dalembert, out pour deux mois (bras cassé). Heureusement, et même si cette absence aura coûté deux défaites, face aux Bulls (-3) et aux Suns (-11), ce ne fut pas trop préjudiciable à l'équipe qui parvient tout de même à accrocher les Playoffs. Mais que ce fut juste ! 38-44 au niveau du bilan, le même que le Heat Nets et les Nets, mais Milwaukee leur grille la politesse au tie-breaker alors que les Nets finissent neuvièmes, hors Playoffs donc, malheureusement pour eux.
Avec deux victoires de plus, les Bucks auront pu atteindre la sixième place des Pacers et rencontrer le Magic en Playoffs mais, soyons francs, finir septième avec ce bilan est presque une bénédiction pour les Bucks tant la saison aura été compliquée.



Encore un blessé, mais léger cette fois !

Image


Sorti sur blessure après 8min jouées face aux Bulls lors de l'avant-dernière rencontre de la saison, Esteban Batista, doublure officielle de Samuel Dalembert, qui s'est cassé le bras il y a un mois et à qui l'on a d'ors et déjà annoncé la fin de saison, aura eu le don de donner des sueurs froides à son Front Office. Non seulement parce que sa blessure aurait pu être plus grave, rendant la nouvelle de ce doigt cassé et cette dizaine de jours d'absence presque agréables pour tout l'état du Wisconsin, mais également parce que la franchise aurait pu raté les Playoffs. Fort heureusement, la blessure est légère, même si handicapante malgré tout en vue des Playoffs, et Milwaukee réussit à se qualifier, d'une justesse incroyable, en post-season.

A l'heure d'affronter les Celtics pour ce premier tour de Playoffs, Batista, actuellement en day-to-day et estimé à 80% de ses moyens la veille de la rencontre, tiendra-t-il sa place ? Rien n'est moins sûr tant le coaching staff des Bucks aura navigué à vue en cette saison pourrie par les pépins physiques.



Des hauts, des bas, mais l'honneur est sauf !

Image


Malgré des circonstances difficiles et une pression phénoménale, LeBron James et cie nous auront gratifier de quelques fait notables. Retour sur ces quelques performances de ce dernier mois de compétition.

D'abord, un overtime de folie joué contre les Cavaliers, conclu sur un score de.. 3 à 1. Plus gros temps de jeu de la rencontre ? LeBron James évidemment, avec 50min sur 53 possibles. Quelques jours plus tard, record en carrière aux rebonds pour Metta World Peace, décalé comme SG depuis quelques temps, avec 15 prises pour accompagner ses 21pts face aux Pacers. Une semaine après, ce fut au tour de LeBron de faire lever les foules, au Bradley Center cette fois, avec 39pts à 14/18 aux tirs, 10rbds, et 6asts, face aux Mavericks. Pour clôturer le tout, une performance peu appréciée cette fois puisque les Bucks chutèrent de 11pts face aux Suns après avoir mené 24 à 11 dans le premier quart, la faute notamment à un clutch time très mal négocié (-8).

Ne boudons pas notre plaisir, malgré une saison ô combien compliquée et pénible, voir nos Bucks en Playoffs est une excellente nouvelle. Rien n'est acquis, Milwaukee n'est absolument pas favorite pour ce premier tour face aux Celtics, mais, là où toutes les cartes sont redistribuées, l'espoir est permis.


LeBron James All-League et All-Defense 1st Team !

Image


27.4pts, 7.2rbds, 5.6asts, 2.0stls, 0.7blk, telle fut la ligne de statistiques de LeBron James en cette saison 2008/2009. Parvenant de justesse à qualifier son équipe régulièrement amputée d'éléments de son cinq majeur, celui que l'on appelle The Chosen One aura bien mérité ses récompenses.

A 24 ans et malgré un palmarès déjà bien rempli (champion et 5 fois All-Star notamment), LeBron James aura donc attendu d'être à Milwaukee pour glaner sa toute première sélection en All-League 1st Team après deux sélections All-League 2nd Team en 2005 et 2007. En compagnie du quintuple MVP en titre (4ème fois d'affilée) Elton Brand, du Nugget Chris Bosh, de l'ancien MVP (2001) Kobe Bryant, et du surprenant Kevin Martin, LeBron James intègre donc officiellement l'élite cette saison.

Comme si cela n'était pas suffisant, voilà que LeBron James réaliste un doublé impressionnant en décrochant une sélection en All-Defense 1st Team, sa seconde après celle de l'an passé, et, encore une fois, le casting qui l'accompagne est cinq étoiles : Elton Brand de nouveau (3ème sélection, Andrei Kirilenko (quadruple DPOY en titre), Allen Iverson (10ème sélection), et Rajon Rondo (première sélection pour le troisième année).

LeBron, Milwaukee t'appartient !


Celtics en vue, tirons à vue !

Image

Une défaite de 3pts alors que LeBron n'était pas encore là et que MWP claquait 45pts, une seconde par ce même infime écart alors que MWP était en civil sur le banc, suivies d'une victoire de 24pts avec toujours MWP à l'infirmerie. Voici le bilan des trois rencontres qui ont opposé Bucks et Celtics cette saison. Pas très rassurant pour les Celtes dites-donc ! On ne voudrait pas être dans les bureaux de Boston en ce moment : ce très peu subtil mélange de sueur froide et de défection fraîche est peut-être habituel pour les slips et narines locales, mais ce n'en est pas moins nauséabond et repoussant pour le reste du monde !

D'un point de vue sportif, on notera la désertion des raquettes. Dalembert (bras cassé) pour la totalité des Playoffs, et Batista (doigt cassé) pour une semaine, d'un côté ; et, de l'autre côté, Hunter (pied cassé) et McClintock (épaule disloquée), tous deux pour la totalité des Playoffs.
Quatre blessés, quatre pivots. Dans une NBA toujours plus résolument tournée vers le jeu rapide, quitte à positionner un ailier au poste 4, ce ne sont certainement pas ces blessures qui viendront bouleverser les tendances. Pour preuve, Carmelo Anthony, star et co-FP des Celtics, n'avait encore jamais été essayé à l'exercice avant d'être installé définitivement comme PF à Boston. Du côté des Bucks, c'est LeBron James qui pourrait l'imiter sur ces Playoffs, lui qui l'a déjà fait avec succès à Seattle par le passé, entre autres l'année-même où il a terminé champion et Playoffs MVP.

LA_Bonne, tout juste élu GMOY pour avoir notamment signé son ailier titulaire cet été et s'être construit un banc, prouvera-t-il au travers de ces Playoffs que ses ajustements porteront leurs fruits en Playoffs comme ils l'ont fait en Saison Régulière (62-20) ? Rien n'est moins sûr, les Playoffs rabattant toutes les cartes et raréfiant les présences des joueurs de banc sur le parquet... Harris, l'éternel joueur à potentiels dont on ne voit toujours pas le jour donnera-t-il la leçon à l'espagnol Calderon ? Crawford, celui que l'on veut échanger tous les ans, et Vujacic, le vilain petit canard NBA enfin responsabilisé, seront-ils capables de transpercer la muraille Metta World Peace ? Carmelo Anthony et ses quelques kilos en trop arriveront-t-ils à suivre l'ovni LeBron James ? Comment Jerome James fera-t-il pour défendre Troy 'Treys' Murphy ? Beaucoup de questions qui donneront bientôt leur lot de réponses, mais probablement une belle déception à l'arrivée pour le Front Office du Massachussets, probablement très habile avec leurs calculatrices (plutôt qu'avec Excel sources said !) mais bien moins dans leur management.

En exclusivité, le discours de LeBron James ce matin dans le vestiaire, suivi de quelques images sur vidéoprojecteur terminant avec un arrêt sur image de ce qui symbolisera la série : un LeBron impérial et un Melo médusé.
LeBron James a écrit :Dans 3 semaines, je moissonnerai mes terres [à Boston]. Imaginez où vous voudriez être. Et vous y serez. Tenez la ligne, restez avec moi ! Si vous vous retrouvez tout seul, chevauchant dans de verts pâturages avec le soleil sur le visage, n'en soyez pas troublé [ce ne sont que les boucles d'oreilles de Lala]. Car vous êtes aux Champs-Élysées [du Hall Of Fame], et vous êtes déjà mort. Mais, ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité.

Image

Image
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

fredonaldo

Animation
Avatar du membre
6891

[24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par fredonaldo » 01 décembre 2020, 18:48


Infos spéciales autour de vos Hornets...

Bonjour à tous !
Nous avons croisé Amare à la sortie de la salle de muscu et tenté de lui arracher un petit mot sur son prochain adversaire :
" Le Heat au 1er tour ça vous évoque quoi Amare ? ".
Réponse courte : " Juste l état physique que j espère atteindre à la fin de la série... ".
Bon Bein rdv ce soir alors .
Stay Tuned Folks !
Kobe there's no I in team, and Kobe said "I know, but here's an M and an E in that motherf*cker".

marmite

Celtics
Avatar du membre
15920

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par marmite » 01 décembre 2020, 20:16

24" Basket League Awards - Saison 2008/09

Comme chaque saison depuis maintenant quelques années, vous êtes conviés à voter pour décerner des awards.

Vous êtes cette année 21 à avoir voté et je vous remercie de ce taux de participation !

Voici sans plus attendre les résultats :

GMOY :
1 : LA_Bonne (20 points)
2 : SylvesterTemple (12)
3 : KekeDeluxe (11)
Détail des votes :
Shoot-on-you (10), Lumi/dumarsetçarepart (9), Daiv/Fredonaldo (8), Sativa (7), Doctor_Answer (6), jujug/Alexis (5), RowLegion/v@l (4), Juicy/Un détroit soleil (2), MikeCorleone/galdosh (1)
COY :
1 : fredonaldo (28 points)
2 : jujug (25)
3 : Lumi (18)
Détail des votes :
Daiv (14), Shoot-on-you/v@l (9), RowLegion (4), KekeDeluxe/Doctor_Answer/Juicy/LA_Bonne (3), Sativa/MikeCorleone/Alexis (2), hgiv13 (1)
---

MVP : Elton Brand (12 votes)
Détail des votes :
Carmelo Anthony (4), Amare Stoudemire/Chris Bosh (2), Dirk Nowitzki (1)
ROY : Kevin Love (21 votes)

DPOY : Andreï Kirilenko (17 votes)
Détail des votes :
Elton Brand (3), Amare Stoudemire (1)
6MOY : Craig Smith (10 votes)
Détail des votes :
Ben Gordon (2), Ronald Murray/Anthony Parker/Ray Allen/Dahntay Jones/Joe Johnson/Mike Dunleavy (1)
---

All-League 1st Team : Jamal Crawford (12) - Kobe Bryant (10) - Carmelo Anthony (20) - Chris Bosh (19) - Brand (34)
All-League 2nd Team : Andre Iguodala/Kyle Lowry (6) - Kevin Martin (8) - Amare Stoudemire (6) - Dirk Nowitzki (3) - Al Jefferson (4)
Détail des votes :
Rajon Rondo (5), Chris Paul (2), LeBron James (1), Gilbert Arenas (1)
LaMarcus Aldridge (2), Andrei Kirilenko (1)
Amare Stoudemire (5), Dwight Howard/Al Horford/Tyson Chandler (2), Dirk Nowitzki (1), LaMarcus Aldridge (1)



En attendant l'année prochaine et la suppression du vote pour le 6MOY, cliquez ici pour retrouver l'historique des awards décernés.

Alexis

Franchise Player
Avatar du membre
Windy City
3687

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Alexis » 04 décembre 2020, 20:35














Par manque de temps pour les publis, je m'essaye au format tweet :)))

Sativa

MVP
Avatar du membre
Cavaliers Fear The Sword
17358

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Sativa » 05 décembre 2020, 17:55

Vente générale



Tout le monde est à vendre aux Cavs. Ceux qui sont intéressés envoyez moi vos MPs. Absolument tout le monde peut partir.


SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
16471

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 10 décembre 2020, 11:52

Image

Playoffs : intenses mais précoces !


Pour leur retour en Playoffs après quatre années de disette, les Bucks retrouvaient les Celtics pour un premier tour particulièrement excitant entre deux équipes de grand talent. Boston, deuxième meilleur bilan à l'Est (derrière les Hornets, champions en titre) et quatrième au général, ne se faisait clairement pas une joie de jouer Milwaukee, septième meilleur bilan à l'Est à égalité avec les huitième et neuvième de sa Conférence, la faute notamment à une infirmerie régulièrement pleine dans le Wisconsin. Pourtant, au final, même si le GM du Massachussets avoue volontiers avoir eu des sueurs froides, ce sont bien ses hommes qui l'emportent en six matchs. 4-2 pour les Celtics et une vraie déception pour Milwaukee qui n'aura jamais pu être au complet une seule fois cette saison. Retour sur ces six matchs qui ont rendu fous fans et coaching staffs.



Game 1 : Milwaukee reprend l'avantage du terrain !

Image


Injuries update : Dalembert (Bucks - out), Batista (Bucks - D2D 80%), Hunter (Celtics - out), et McClintock (Celtics - out)

Petit exploit des Bucks que de reprendre l'avantage du terrain à Boston dès la première rencontre ! Désireux de préserver ses forces, le coach de Boston avait choisi de ne pas trop insister sur les minutes de ses titulaires avec aucun d'entre eux à plus de 38min de jeu, pas même Melo ni Jamal. Malheureusement pour lui, Milwaukee profitait justement des ultimes minutes de la rencontre pour faire le trou en remportant le dernier quart par 7pts, ces sept même points que l'on retrouve au tableau de score final, remportant ainsi un succès important, synonyme par ailleurs d'avantage du terrain. Logiquement nommé homme du match avec ses 37pts, 10asts, 8rbds, 3stls, et 1blk en 43min, LeBron James aura pu compté sur le soutien indéfectible de Troy Murphy (25pts et 16rbds), ainsi que sur la très bonne défense de MWP à l'arrière, coupable d'avoir limiter la superstar Jamal Crawford à seulement 13 tirs et 18points. Du côté des Celtes, seul Carmelo Anthony (29pts et 8rbds) aura véritablement été à la hauteur de l'enjeu. De quoi faire trembler Boston pour la suite ? Très probablement.

Résultat : victoire de Milwaukee par 109 à 102.



Game 2 : Melo se rebiffe !

Image


Injuries update : Batista (Bucks - D2D 83%), et Greg Ostertag (Bucks - out)

Malgré un avantage du terrain repris dès le début de la série, les Bucks n'étaient pas sereins à l'entame de la rencontre. Et pour cause, déjà privés de leur intérieur titulaire et avec leur intérieur back-up en day-to-day, les Bucks déploraient une nouvelle blessure dans la raquette : celle de leur troisième pivot, Greg Ostertag, out pour la rencontre. Troy Murphy obligé de jouer pivot un certain nombre de minutes (19), Melo ne se fit absolument pas prié pour marquer la rencontre de son sceau en se jouant de Mike Sweetney dont le nombre de matchs joués cette saison (21) et la précédente (22) reflète parfaitement bien le niveau. Résultat : 40pts dont 18 lancers francs, 12/17 aux tirs, pour la star locale et une victoire ô combien importante pour égaliser dans la série et ne pas se retrouver dos au mur. Bien aidé par les 28pts d'un Crawford pourtant bien pris par World Peace (4tos et 1/7 à 3pts pour le Celtic) et la défense du rookie Mbah A Moute, sélectionné par les Bucks lors de la dernière draft et échangé à Boston à l'hiver, capable de limiter la supertar LeBron James à 8/20 aux tirs pour "seulement" 30pts. Cette fois, c'esst logiquement Carmelo Anthony qui remporte le trophée fictif d'homme du match. On s'en doutait déjà mais cette rencontre ne fit que confirmer les soupçons de a planète basket : cette série serait celle du duel LeBron James vs Carmelo Anthony, grosses performances à suivre ? *Tout le monde l'espérait !

Résultat : victoire de Boston par 117 à 102.


Game 3 : Crawford sort de sa boîte !

Image


Injuries update : Batista (Bucks - D2D 86%), et Greg Ostertag (Bucks - 78%)

Plutôt transparent jusque-là, Jamal Crawford avait décidé d'être celui qui reprendrait l'avantage du terrain ce soir-là : 33pts, 4/10 à 3pts, 10 lancers provoqués, 8 passes décisives. Il était partout ! Et il fallait bien ça parce qu'Ostertag de retour pour Milwaukee, même très diminué, ce n'était plus le même café pour Carmelo Anthony inside (4/14 aux tirs). Collectivement, avec seulement 12tos et 10stls en parallèle, les Celtics étaient au point et ce fut particulièrement évident dans le dernier quart-temps, alors que les Bucks fatiguaient, où les Celtics profitèrent de la moindre erreur pour sanctionner, s'adjugeant ainsi le dernier quart par 10pts et remportant la rencontre. Beaucoup de regrets du côté des Bucks qui, outre leurs problèmes de blessures et un Ostertag qui aurait dû être remplacé par Batista dans le cinq majeur, ne trouvèrent pas le moyen d'aller glâner des lancers francs. Cinq tentatives seulement pour un LeBron James d'habitude très agressif notamment. Ni ses 27pts, 7rbds, 2asts, 3stls, 2blks, ni le gros double-double de Murphy (29pts et 14rbds) ne purent empêcher la défaite et voilà désormais que Milwaukee se retrouvait menée 2 à 1.

Résultat : victoire de Boston par 107 à 99.


Game 4 : Melo extraordinaire mais trop court !

Image


Injuries update : Batista (Bucks - D2D 89%), et Greg Ostertag (Bucks - 81%)

Quelle incroyable performance mais quel cruel final. Au sortir d'une rencontre en demi-teinte, Carmelo Anthony, motivé comme jamais, plantait pas moins de 54pts (carreer high : 58pts) avec une réussite affolante (22/28 aux tirs soit 78.5%), marquant entre autres le retour des siens dans les toutes dernières minutes et un quart-temps remporté de 6pts par son équipe, mais un shoot raté au buzzer ! Le shoot parti, tout le Wisconsin retenait son souffler et tout le Bradley Center avait les yeux rivés sur le ballon pour ce qui aura semblé être une éternité. Heureusement pour Milwaukee, et malheureusement pour Boston, le shoot heurta le chrono, ne touchant ainsi même pas le cercle, et le buzzer retentit pour signaler la victoire des Bucks. Fort logiquement, une fois encore, élu meilleur joueur de la rencontre malgré le triple-double de LeBron James (31pts, 10rbds, 12asts) et la défaite des siens, Melo l'avait en travers de la gorge lors de la conférence de presse qui suivit. Série à égalité, 2-2.

Résultat : victoire de Milwaukee par 116 à 115.


Game 5 : un LeBron XXL malchanceux !

Image


Injuries update : Batista (Bucks - D2D 92% puis out), et Greg Ostertag (Bucks - 84%)

Tout le monde le sait, LeBron James est un homme de défi. Il ne vit que pour gagner et écrire la grande Histoire du basketball et de la NBA. Pouvait-il vraiment en être autrement après la performance XXL de Carmelo Anthony l'avant-veille ? Certainement pas, mais le résultat final fut aussi cruel que celui subit par la star de Boston justement. Une performance qui entrera dans la légende (51pts, 8rbds, 13asts, 3blks, et 1stl) mais une défaite d'une courte tête. Là encore, l'ironie du sort aura voulu que LeBron disposa de la balle de match avec un shoot à 3pts au buzzer dans le corner qui, bien que lui toucha l'arceau et y rebondit même plusieurs fois, finit malheureusement en dehors des filets. Encore une fois très bon, Murphy et ses 34pts (ont 4/5 à 3pts et 12rbds ne purent rien y faire. Le run des Bucks en dernier quart fut un poil trop court et il ne manquait plus qu'une victoire à Boston pour passer à l'étape suivante. Blessé au cours de la rencontre, Batista rejoignit l'infirmerie et ne revint pas, sonnant une nouvelle fois le glas dans les bureaux de Milwaukee.

Résultat : victoire de Boston par 133 à 131.


Game 6 : Melo fait mumuse et offre la série à Boston !

Image


Injuries update : Batista (Bucks - out), et Greg Ostertag (Bucks - 87%)

Forcé de tenter un coup de poker dans cette rencontre "win or go home", le coaching staff des Bucks tenta, sans conviction aucune, une association inédite : Murphy en C, LeBron en PF, et Green en SF. Echec, tout simplement. Melo profita du manque d'aise de Murphy dans la raquette pour aller glaner lancers sur lancers et terminer la rencontre à 44pts (dont 17/18 aux lancers francs), 13rbds, et 6asts, offrant la victoire aux siens dans un match somme toute équilibré dans tous les autres secteurs. LeBron tenta bien de répondre avec 33pts, 9rbds, et 6asts, et le supporting cast des Bucks aura fait le job, mais ce fut simplement trop juste alors que Melo dominait tout son monde à l'intérieur. Victoire finale pour Boston qui accède ainsi au second tour avec de bonnes chances de jouer ensuite les Hornets, champions en titre, en Finales de Conférence et, pourquoi pas, d'accèder aux NBA Finals et au titre.

Résultat : victoire de Boston par 121 à 106.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

SylvesterTemple

Modérateur
Avatar du membre
Deer District
16471

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par SylvesterTemple » 10 décembre 2020, 13:37

Image

Troy Murphy ou Metta World Peace sur le départ ?


Si les deux sont d'excellents joueurs et que SylvesterTemple avait payé le prix cher pour les faire revenir via trades à l'intersaison dernière, il faut bien avouer que l'arrivée de LeBron James à la mi-Décembre a rabattu les cartes dans la franchise. Replacé SG, Metta World Peace a assuré comme à son habitude mais on sent bien que l'essentiel de son talent serait mieux mis à profit au poste de SF. Quant à Murphy, lui aussi élite à son poste, un échange pourrait également résoudre les soucis de gestion de minutes en repositionnant MWP à l'aile et en replaçant LeBron James à l'intérieur.
L'un comme l'autre sont d'excellents joueurs, mais Milwaukee semble avoir plus besoin d'un pivot ou d'un arrière que de l'un de ces deux-là.

Sur le papier, Murphy semble possiblement plus partant que World Peace. Les statistiques de l'intérieur pourraient en effet trouver preneur plus facilement d'une part et, d'autre part, on sait l'attachement du Wisconsin à son ailier. Cela dit, rien ne semble encore gravé dans le marbre. Business is business comme on dit. Par ailleurs, si jamais SylvesterTemple ne trouvait pas chaussure à son pied, il se dit clairement prêt à continuer avec ce groupe qui, il n'en démord pas, aurait pu (et pourra) viser bien plus haut si les blessures les laissent tranquilles.




Troy Murphy ?
(19.7pts, 9.5rbds, 2.5asts, et 47.4% à 3pts)

Image


De retour à Milwaukee cette saison, sept ans après avoir été drafté par la franchise dans laquelle il n'aura joué que son année rookie avant d'être envoyé à Toronto en échange du multiple DPOY Marcus Camby, Troy Murphy serait-il déjà sur le point de plier bagages ? D'après nos sources, c'est une possibilité étudiée actuellement par SylvesterTemple, le GM des Bucks.

Excellent cette saison, avec des career high aux points (19.7pts) et à 3pts (47.4% sur 4.4 tentatives, career high là aussi), le tout en n'ayant joué que 32.9min par rencontre, soit seulement la quatrième plus grosse moyenne de sa carrière, Murphy ne devrait pas manquer de prétendants. Pour bien faire, l'ailier fort cumule également 9.5rbds / match cette saison, 2.5asts / match (career high également,), et 0.8blks / match (carreer high encore).

Mieux encore, en six matchs de Playoffs contre Boston cette saison, ses moyennes ont encore explosé : 26.2pts, 12.1rbds, 3.2asts, et 1.2blk. Le tout avec des pourcentages ahurissants qui l'incluraient au club des 90-50-40en saison régulière : 94.7% aux lancers francs , 50.0% aux tirs en 20 tentatives par match, 47.5% à 3pts en 6.7 tentatives par match.





Ou Metta World Peace ?
(17.1pts, 5.0rbds, 3.4asts, et 1.5stls)

Image


Triple All-Star et triple All-Defensive Teams, Metta World Peace dispose, on l'a dit, des faveurs du public. Seulement, en l'état actuel, l'ailier ne semble pas des plus à l'aise depuis qu'il a été repositionné comme arrière.

Depuis deux ans au-delà des 40% à 3pts, World Peace est descendu à 37% cette saison. En plus, il perd plus de ballons qu'auparavant (2.6tos contre 2.2tos en carrière) et prend moins de rebonds (5.0rbds contre 6.3rbds l'an passé). Suffisant pour le coaching staff de Milwaukee pour demander à leur GM de faire bouger un pion et permettre au joueur de retrouver sa place comme SF.

A 29 ans, MWP est un excellent défenseur et lieutenant plus que capable au scoring comme l'ont démontré ses années au relais de Ray Allen (et de LeBron cette saison), ainsi qu'à New Jersey où il était l'option numéro 1 pendant trois ans.
Le public ne souhaite pas s'en séparer, tellement heureux du retour de l'enfant du pays qui aura passé ses six premières années dans le Wisconsin et revenu l'an passé sous une ovation après trois belles années passées à New Jersey. Sera-ce suffisant pour SylvesterTemple, le GM de la franchise, pour résister aux appels du pied de ses compères GMs ? Rien n'est moins sûr mais les choses sont dites.
Giannis Antetokounmpo : "My goal is to win in Milwaukee, bring a Championship to the city... I would never leave for LA." (02/07/2018)

Crockets

Mouche-à-merde
Avatar du membre
Fear the Dream
14513

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Crockets » 11 décembre 2020, 18:51

Pensez à vos Team Option si vous voulez les décliner !!!

Noiretblanc

Franchise Player
Avatar du membre
Popovich's Army
2416

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Noiretblanc » 12 décembre 2020, 14:40

Philadelphie, la fin d'une ère ? Kobe BRYANT et Richard JEFFERSON sur le départ ?

Kobe BRYANT sort pourtant d'une très grosse saison :
- ALL NBA 1st TEAM (ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2006) et meilleur SG de la League cette saison
- 25,1 pts de moyenne (sa + grosse moyenne depuis 4 ans), 5,6 rebonds et 4,7 assists (du jms vu depuis 2001), 38,2% à trois pts (sa meilleure adresse depuis 10 ans)
- des carreer high sur 1 match atteints cette saison (17 rebonds, 8 steals, 6 three pts made) ou approchés (49 pts)
- 23,7 pts de moyenne en Play Offs (son total le + haut depuis 2004)

Quant à Richard JEFFERSON, - 17,2 pts de moyenne et 5,9 rebonds (ses + haut totaux depuis 2004)

Affaire à suivre!
ImageImage
Kevin Durant 2010: "Now everybody wanna play for the heat and the Lakers? Let's go back to being competitive and going at these peoples!"
Kawhi Leonard 2018 asked if he plans on finishing his career as a Spur: “Yeah. For sure.”

V@l

All Star
Liberty Ballers
7491

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par V@l » 14 décembre 2020, 10:06

LA DERNIERE MARCHE...


Image

Une éternité ? pas loin, mais les Warriors sont en finale NBA, champion de la conférence Ouest après avoir été finaliste de conférence l'an passé, les Warriors sont encore montés d'un cran, et tel un rouleau compresseur, ont écrasé l'Ouest, alors que certains observateurs les voyaient se faire battre par les jeunes Nuggets de Chris Bosh ou les expérimentés San Antonio Spurs.

4-1. C'est le score qui restera en mémoire. Tant les Sonics et les Suns (malgré la blessure de Mike Conley), puis les surprenants Pels, aucune équipe n'a pu freiner la bande à Kiri.

Un Elton Brand toujours plus MVP que jamais, 36.5 pts (61%), 10 rbds, 3.5 asts, 1 stl, 3.5 blks, aura été magnifique, bien aidé par Andrei Kirilenko toujours incroyable défensivement au poste 4, 24.2 pts (64%), 9 rbds, 4.7 asts, 2.1 stls, 2.7 blks, le duo intérieur a su élever son niveau de jeu en PO.


On notera une série folle depuis le retour de blessure le 3 février de Sefolosha, les Warriors sont sur un 48-5 retentissant. Le suisse facteur X ? En tout cas le coach l'a encore affirmé après la victoire face aux Pels, sauf blessure, le 5 majeur ne changera pas, qu'importe l'adversaire en finale.


Reste à connaitre le nom de l'adversaire de l'Est en finale (Boston menant 3-2 face au champion en titre et favori à sa propre succession, Charlotte), mais quoi qu'il en soit, la saison restera une des plus belles de la franchise, faisant le bonheur de son GM.

Woj_24

Rookie
Avatar du membre
226

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par Woj_24 » 16 décembre 2020, 19:18

Image
Alors que les Finales battent leur plein, avec l'avantage qui va pour le moment aux Warriors, voici un petit tour d'horizon des dernières discussions au sein de la ligue :

Les Bucks ont tenté pas mal d'approches pour se délester des contrats de Metta World Peace et de Troy Murphy. On sait par exemple que les Pistons ont été contactés, avec Tony Allen ciblé.

Les Pelicans et les Spurs ont un accord de principe pour envoyer Tyrus Thomas dans le Texas. Thomas et Ben Gordon seraient sur la liste des transférables.

Les Nets ont eu des contacts au sujet d'Al Jefferson.

Aux Wizards, Serge Ibaka semble intouchable.

San Antonio aurait acquis les droits sur Andres Nocioni mais n'aurait pas l'intention de le conserver.
Insider de la 24SecondsBasketLeague, je rapporte vos indiscrétions pour servir vos intérêts dans l'anonymat le plus total. Contact en MP.

V@l

All Star
Liberty Ballers
7491

Re: [24" BASKET LEAGUE] Publications

Message par V@l » 16 décembre 2020, 22:22

CHAMPIONS !!!


Image

Image


Ils l'ont fait !!! Champion NBA !!! Les Golden State Warriors sont champion NBA après une lutte acharnée face à des redoutables Celtics emmené par un incroyable Carmelo Anthony, et un duel épique avec Andrei Kirilenko, chaque franchise restant invincible sur son parquet !


Les Warriors débutaient impeccablement la série 2-0, mais les Celtics revenaient et menaient 3-2 après les 3 matches à Boston ! La bande à Brand égalisait dans un Game 6 irrespirable, avant le récital d'un game 7 qui restera inoubliable pour la ville, la franchise, et les fans de Golden State.


Elton Brand était élu MVP des Finals, avec une ligne statistique folle de 36.5 pts, 10.5 rbds, 3.5 ats, 1.3 stls, 3.6 blks.