Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Qui ira en finale ?

Le sondage s’est terminé le 15 mai 2018, 15:22

Rockets 4-0
1
2%
Rockets 4-1
0
Aucun vote
Rockets 4-2
2
4%
Rockets 4-3
10
18%
Warriors 4-0
3
5%
Warriors 4-1
9
16%
Warriors 4-2
27
49%
Warriors 4-3
3
5%
 
Nombre total de votes : 55

Easy

Hall of Famer
Avatar du membre
Windy City
29165

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par Easy » 29 mai 2018, 09:56

En fait ils font une série de playoffs : le meilleur aux 7 ans !
Y’a 2-1 Golden State
sûrement 3-1 d’ici 2 semaines !
BULLS FOR LIFE <3
@eazyland
« les 6èmes hommes » podcast NBA dispo sur twitter/ facebook/ Apple podcast

joe0182

Sophomore
Purple and Gold
505

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par joe0182 » 29 mai 2018, 09:59

Easy a écrit :
29 mai 2018, 09:56
En fait ils font une série de playoffs : le meilleur aux 7 ans !
Y’a 2-1 Golden State
sûrement 3-1 d’ici 2 semaines !
Ca s'arrête cette année, on le sait tous 8-}

L'année prochaine Bron-Bron est à Philly =p~

Damien18

Sophomore
Avatar du membre
658

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par Damien18 » 29 mai 2018, 11:20

Je partage ici mes délires sur le match, si jamais ça intéresse quelqu'un :
Lorsque la sirène annonçant la fin du match 7 entre les Houston Rockets et les Golden State Warriors a retenti, on a regardé vers le ciel encore assombri et tout s’est éclairé : Stephen Curry, Kevin Durant, Klay Thompson sont l’incarnation des Parques en NBA. Dans la mythologie romaine, elles symbolisent le destin inéluctable des hommes et des dieux, celui dont on ne peut réchapper, quand bien même on tente de le contourner. Dans le basket nord-américain, cette fatalité depuis que Steve Kerr est arrivé en 2014 sur le banc des Warriors est l’accession de ces derniers en finale.

A LIRE AUSSI
NBA : LeBron James, Cavalier seul

Le marathon lancé mi-octobre, les discussions non claniques se concluaient ensuite toujours par une même logique. Golden State réalise un sinistre dernier tiers de saison ? Seuls les play-offs comptent, et les champions en titre sauront défendre leur dû. Les Rockets terminent avec 7 victoires de plus que les Warriors grâce à des artilleurs pouvant regarder leurs homologues californiens dans les yeux ? Certes, mais les Texans ne pourront pas résister à ceci, confirmer cela. La NBA est l’une des ligues les plus à suspense du sport ? Pas depuis que Kevin Durant, l’un des deux plus grands joueurs au monde, a renforcé l’un des effectifs les plus puissants et organisés de ces vingt dernières années.

Dans cette série, on a tremblé dans nos prédictions. Les Houston Rockets terminant avec le meilleur bilan chiffré, ils avaient le sacro-saint avantage du terrain, perdu lors de la première escarmouche, récupéré dans la quatrième. Pour le dire autrement, l’instant décisif se réglerait sur leur parquet si la joute devait se jouer en 7 matchs. A la mi-temps de ce match 7 qui est finalement arrivé, les Texans menaient de 11 points, venaient de réaliser un basket précis porté par l’intensité nécessaire en finale de conférence. Les Warriors étaient dépassés, leurs regards inquiets.

Ruptures
Seulement, le destin s’écrit dans des moments précis. Il est des ruptures qui surprennent mais celles qui découlent du jeu des Warriors au retour des vestiaires sont, elles, appréciées avec tranquillité, sur son canapé avec une bière comme devant un match de Rafael Nadal à Roland-Garros dans les années 2000 : peu importe ce qu’on pensait de l’Espagnol, la question dans les finales du Grand Chelem n’était pas celle du qui, mais celle du comment. Les Californiens sont la meilleure équipe de NBA dans ce quart-temps, c’est là qu’ils font la différence. Lors de la rencontre précédente, ils avaient déjà infligé un 33-16 aux Texans et renversé une situation inconfortable. Cette nuit, Golden State a marqué autant de points, Houston en a inscrit un de moins. Et de 11 unités d’écart en faveur des Rockets, on est passé à 7 en faveur des Warriors.

Dans les travées, le meneur de jeu Chris Paul, grand absent des deux dernières rencontres, tentait de remotiver ses troupes par la parole et les gestes. Mike D’Antoni, coach des Rockets, persiflait contre les arbitres comme à son habitude – plus une manière de décompresser dans le match qu’une volonté de sacrer les coups de sifflet comme l’élément déterminant d’un match, encore moins d’une série. Les Rouge et Blanc étaient abasourdis.

Autel de leur destinée
Sur le terrain, les rebonds tombaient désormais dans l’escarcelle des Warriors, les tirs rentraient, comme ce panier à 3 points assassin de Stephen Curry marqué après une passe entre les jambes du rookie Jordan Bell. Le TGV californien était lancé pleine bourre à travers les plaines texanes. La machine est trop huilée pour dérailler. Une fois retrouvée la confiance des Warriors, une fois battu le record de tirs à 3 points d’affilée loupés (27) par les Rockets, une fois tombé le couperet du troisième quart-temps sur la barbe de James Harden, incapable de porter son équipe dans les moments difficiles lundi soir, la messe était dite. Soutenus par une impressionnante défense de Draymond Green, Stephen Curry (27 points, 9 rebonds et 10 passes), Kevin Durant (34, 5 et 5) et Klay Thompson (19 points et héros du match 6) ont sacrifié les Rockets sur l’autel de leur destinée.

L’inéluctable que représente ce nouveau triomphe des Warriors à l’Ouest en sous-tend un autre. Les Parques californiennes rencontreront en finale NBA LeBron James et ses disciples ohioans pour la quatrième fois de suite. En devenant les seules équipes de l’histoire avec les Lakers, les Celtics et le Heat à réaliser cette performance, elles instaurent une rivalité tout aussi fatale qu’unique : c’est la première fois qu’une telle répétition en finale se reproduit dans les sports majeurs américains (hockey-sur-glace, base-ball, basket et football américain). Les Warriors ont remporté deux duels sur trois, ils sont plus forts, plus complets, ont la chance d’avoir un coach de niveau NBA sur leur banc. Le destin de cette équipe est de devenir l’une des dynasties les plus puissantes et irrésistibles du sport mondial. Pour briser la prophétie, il ne reste plus que LeBron James, membre du Panthéon de la balle orange.balle orange.
http://www.liberation.fr/sports/2018/05 ... or_1654906
Modifié en dernier par Damien18 le 29 mai 2018, 11:43, modifié 1 fois.

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
Liberty Ballers
32020

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par Sam D. » 29 mai 2018, 11:33

Il faut mettre l'article entier en plus du lien, merci ;)
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
14254

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par PistolPete44 » 29 mai 2018, 11:36

Chonchito a écrit :
29 mai 2018, 05:53
Les Warriors ont les meilleurs individualités mais non seulement ils manquent de shooteurs et de profondeurs mais surtout le pragmatisme de la philosophie de jeu des Rockets a 10 ans d'avance sur le reste de la ligue (ptet moins vu que tout le monde va les copier rapidement). Les Warriors m'ont rendu fou avec tous leurs long-2 immondes tout au long de la série, ils se tirent vraiment une balle dans le pied en jouant comme ça. Je pense que tous les GM-coachs vont se rendre à l'évidence cet été, il faut jouer en full MoreyBall et ça devient de plus en plus évident même si c'est plus facile à dire qu'à faire.
Mais quelle horreur, peut être que ça arrivera, peut être pas, après tout il y a 10 ans qui aurait pu prévoir le positionless à outrance , les small lineups, le 3 utilisé à son paroxysme etc

Perso je prévois plus l'uniformisation des postes, du 1 au 5 les joueurs seront quasi interchangeables, ils pourront garder quasi tous les postes et pourront switcher de partout, on éradiquera peut être les tailles les plus basses et les plus hautes de façon à avoir des joueurs entre 1,95m et 2,06m max, pouvant passer, shooter, cavaler de partout, bref une horreur, comme toute tentative d'uniformisation.

Les joueurs vu l'évolution du tir à 3pts devront être capable, du moins pour les très bons spécialistes, de tirer entre 45% et 50% sur une saison, et bien sûr apparaitra fatalement ce serpent de mer de la ligne à 4pts, "vous enquillez trop facilement à 3pts, on vous crée une nouvelle ligne à 8 mètres". Ne riez pas, on va assez vite y arriver.

Faites-moi signe si ça arrive, j'aurais depuis longtemps zappé ce sport.

Houston a été une caricature cette nuit, pas de plan B, on continue de canarder de loin quitte à en louper 20 de suite et finir à 7 sur 44, un véritable suicide, le ballon qui ne circule pas. J'ai encore espoir qu'il y ait une alternative dans le jeu, avec des bigs qui redeviennent dominants et qui pourront faire payer dans la raquette adverse des small lineups où le plus grand joueur mesure 2,01m. Un Embiid à 100%, un KAT, un AD, un Ayton, peut être un Bagley etc...Pas un retour en arrière dans les années 80-90 où ça bastonnait dans les raquettes, mais au moins une alternance in&out plus prononcée.

Il y a plus de 1000 tirs à 3pts d'écart entre les Sixers (2445) et les Rockets (3470) sur la saison, pourtant avec un Embiid à 100% et un meneur de 2,08m comme Ben Simmons avec une année de plus d'expérience, je suis persuadé que les Sixers peuvent battre dans le futur les Rockets, justement avec ces deux joueurs atypiques, plus allez 250 treys de plus de pris (l'ajout d'un bon shooteur) ce qui serait encore très loin des standards hauts des Rockets, on resterait dans une alternance de jeu raisonnable qui ne reposerait pas sur le "vivre et mourir" à 3pts.

Je reste persuadé que ce sont les joueurs qui font aussi les tactiques, tout le monde ne peut copier les Warriors parce qu'ils possèdent les Splash Brothers et qu'il ne sortira sans doute pas tous les 10 ans une telle association. Tout comme on ne peut pas inventer un LBJ, un Ben Simmons, et d'autres profils atypiques. On va déjà voir comment va se comporter un DeAndre Ayton en NBA, voir un Luka Doncic qui n'est pas pour le moment un shooteur longue distance mais plus un créateur. J'ose espérer qu'on ne se dirige pas vers ces 2 bouillies de match 7 auxquelles on a pu assister avec ces concours à 3pts de la mort pour les 2 équipes perdantes, 14 sur 83 au total!

-pan-
Greta Thunberg. A puppet for the masses.

Sam D.

Administrateur
Avatar du membre
Liberty Ballers
32020

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par Sam D. » 29 mai 2018, 11:47

+1 avec PP44 :)
Joel Embiid : "The first time I watched basketball was in 2010."

seba06

Sophomore
Avatar du membre
Bleed Green
337

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par seba06 » 29 mai 2018, 11:49

@PP44 : amen !

De toute façon si des pivots/interieurs ultra dominants arrivent, il faudra bien trouver la parade en defense avec de la viande

Et au lieu d'une ligne à 4 pts, on pourrait mettre le shoot à 3 pts à 2.5 ::d

Sativa

MVP
Avatar du membre
Cavaliers Fear The Sword
17134

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par Sativa » 29 mai 2018, 11:56

joe0182 a écrit :
29 mai 2018, 06:18
Et surtout cette année, sans Irving, personne ne pourra profiter des largesses défensives de Curry.

Disons qu'a moins d'un TT a 15pts/15rbs de moyenne je vois pas comment cette série peut aller au dela de 5 matchs
Ben si, LeBron va en profiter :)

Je te trouve tres sur de toi à propos de ces Finals, cette année les Warriors ça m'impressionne vraiment pas du tout, j'ai bon espoir qu'on emmène ça en 6 matchs.

jujug

Greatest
Avatar du membre
18786

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par jujug » 29 mai 2018, 12:12

PistolPete44 a écrit :
29 mai 2018, 11:36
Il y a plus de 1000 tirs à 3pts d'écart entre les Sixers (2445) et les Rockets (3470) sur la saison, pourtant avec un Embiid à 100% et un meneur de 2,08m comme Ben Simmons avec une année de plus d'expérience, je suis persuadé que les Sixers peuvent battre dans le futur les Rockets, justement avec ces deux joueurs atypiques, plus allez 250 treys de plus de pris (l'ajout d'un bon shooteur) ce qui serait encore très loin des standards hauts des Rockets, on resterait dans une alternance de jeu raisonnable qui ne reposerait pas sur le "vivre et mourir" à 3pts.
D'un point de vue purement mathématique, sur des séries longues (donc pas sur un match), la seule manière d'être plus efficace qu'un tireur à 3 pts moyen c'est d'être excellent tout près du panier. Donc, oui, un joueur comme Embiid ou un autre intérieur dominant peut sans doute être une alternative viable mais ce sont des modèles rares et surtout des modèles que l'on a cherché à faire disparaître depuis des années en NBA.

Et c'est beaucoup plus tentant et facile d'accès de s'arrêter derrière la ligne pour tenter un tir en se disant qu'il y en a bien suffisamment qui vont rentrer pour que ce soit intéressant que de s'approcher du panier avec réussite de multiples fois en devant contourner une défense. Et c'est beaucoup plus facile d'apprendre à un joueur à tirer à 3pts qu'apprendre à une équipe complète à construire son attaque pour isoler son intérieur près du panier.
"Some people did not like this ceremonial style. But after all when you have to kill a man it costs nothing to be polite." (W. Churchill, déclaration de guerre au Japon, 8 décembre 1941).

DR50

Animation
Avatar du membre
Popovich's Army
8487

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par DR50 » 29 mai 2018, 12:31

J'ai aussi trouvé que les Rockets avaient complètement dominés les Warriors, ils ont obtenu de bien meilleurs shoots qu'eux sur toute la série au finale. La pièce est toujours tombée du mauvais côté, la faute à pas de chance.

Iggy absent 4 matchs mais M'Bah à Moute absent 6 matchs et CP3 absent 2 matchs.

Je tire vraiment mon chapeau aux Rockets qui auront été la meilleure équipe de l'année et qui vont rapidement occupé une belle place dans le classement "Meilleure Équipe NBA non-titrée". :)
Hinkie à jamais !

mamath1234

Admin - mamath
Avatar du membre
Jazz
13764

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par mamath1234 » 29 mai 2018, 12:43

jujug a écrit :
29 mai 2018, 12:12
D'un point de vue purement mathématique, sur des séries longues (donc pas sur un match), la seule manière d'être plus efficace qu'un tireur à 3 pts moyen c'est d'être excellent tout prêt du panier. Donc, oui, un joueur comme Embiid ou un autre intérieur dominant peut sans doute être une alternative viable mais ce sont des modèles rares et surtout des modèles que l'on a cherché à faire disparaître depuis des années en NBA.

Et c'est beaucoup plus tentant et facile d'accès de s'arrêter derrière la ligne pour tenter un tir en se disant qu'il y en a bien suffisamment qui vont rentrer pour que ce soit intéressant que de s'approcher du panier avec réussite de multiples fois en devant contourner une défense. Et c'est beaucoup plus facile d'apprendre à un joueur à tirer à 3pts qu'apprendre à une équipe complète à construire son attaque pour isoler son intérieur près du panier.
Oui et non,

une équipe comme les warriors est aussi et surtout une équipe de mouvement et de passe et c'est ça qui la rend si spéciale. Depuis plusieurs année la team truste les classements de passes dé, de ratio %AST, ...

Pendant la saison régulière il y a 16 équipes qui ont pris plus de tirs à trois points que les warriors, par contre il n'y a aucune équipe qui arrive autant à se créer de bons shoots.

nunu

MVP
Avatar du membre
15271

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par nunu » 29 mai 2018, 12:49

+1 aussi avec pp. Sauf que moi ça fait longtemps que j'ai zappé la nba
Washington Mystics-BLMA

DR50

Animation
Avatar du membre
Popovich's Army
8487

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par DR50 » 29 mai 2018, 12:52

Je trouve que les Rockets génèrent beaucoup plus de 3 points ouverts que les Warriors. Sur cette série, il n'y avait pas photo.

D'ailleurs, les deux 3 points de Curry et Durant ont vraiment du être demobilisateurs pour les Rockets qui ont enchaîné les 3 points ouverts qui font gamelle alors que les 2 extra-terrestres ont mis deux 3 points complètement improbable.

L'une des raisons de ce problème d'adresse peut aussi se trouver dans la fatigue. Les gars ont tourné à 6 et quand tu vois l'effort produit en première mi-temps par ces 6 gars, ça peut peut-être expliquer ce manque d'adresse complètement invraisemblable (sur 98 matchs joues par les Rockets cette saison, c'est leur 2ieme plus mauvais match !!).

La différence de shooting en fonction des jours de repos pour Harden a été criant durant tout ces play-offs. Ces G1 sont monstrueux et il a souvent eu du mal à tenir le rythme sur le reste de la série ensuite.
Hinkie à jamais !

jujug

Greatest
Avatar du membre
18786

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par jujug » 29 mai 2018, 12:52

mamath1234 a écrit :
29 mai 2018, 12:43
une équipe comme les warriors est aussi et surtout une équipe de mouvement et de passe et c'est ça qui la rend si spéciale. Depuis plusieurs année la team truste les classements de passes dé, de ratio %AST, ...

Pendant la saison régulière il y a 16 équipes qui ont pris plus de tirs à trois points que les warriors, par contre il n'y a aucune équipe qui arrive autant à se créer de bons shoots.
C'est pour cela qu'ils sont meilleurs que les autres, ils optimisent leurs tirs à trois points là où d'autres se contentent de tirer à 3 pts. Après, c'est une évidence mais que ce soit près ou loin du panier tout l'enjeu consiste justement à créer cette position optimale. Et à limiter les pertes de balles aussi. Et ils le font très bien. Mais Houston avec Paul le faisait pas mal aussi, je pense que c'est une donnée qu'on ne doit pas oublier. Il y avait des absents des deux côtés mais les absences ont plus pesé sur Houston que sur GSW.
"Some people did not like this ceremonial style. But after all when you have to kill a man it costs nothing to be polite." (W. Churchill, déclaration de guerre au Japon, 8 décembre 1941).

AiR1

Jedi
Avatar du membre
SuperSonics
Sydney
7954

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par AiR1 » 29 mai 2018, 13:04

Hormis les 3QT devastateurs j'ai quand meme du mal a reconnaitre les Warriors sur la plupart des matchs que j'ai vu durant ces playoffs.
Est ce de la suffisance ?

LA_Bonne

Lakers
Avatar du membre
Purple and Gold
4419

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par LA_Bonne » 29 mai 2018, 13:07

4 finales d'affilées. Je pense que c'est plus de la fatigue que de la suffisance. Même l'un n'empêche pas l'autre.
'' I didn't appreciate Shaq until I played with Dwight "- Kobe Bryant :amen2:

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
14254

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par PistolPete44 » 29 mai 2018, 13:09

DR50 a écrit :
29 mai 2018, 12:52
L'une des raisons de ce problème d'adresse peut aussi se trouver dans la fatigue. Les gars ont tourné à 6 et quand tu vois l'effort produit en première mi-temps par ces 6 gars, ça peut peut-être expliquer ce manque d'adresse complètement invraisemblable (sur 98 matchs joues par les Rockets cette saison, c'est leur 2ieme plus mauvais match !!).
C'est ce que vient à peu près de dire "coach Monclar" ( :mrgreen: ) sur NBA extra, la fatigue a fait péter le logiciel des Rockets, on pourrait aussi rajouter la tension d'un game 7, comme il l'a rajouté ce n'est pas du e-basket c'est de la réalité.
Greta Thunberg. A puppet for the masses.

joe0182

Sophomore
Purple and Gold
505

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par joe0182 » 29 mai 2018, 13:12

Sativa a écrit :
29 mai 2018, 11:56
Ben si, LeBron va en profiter :)

Je te trouve tres sur de toi à propos de ces Finals, cette année les Warriors ça m'impressionne vraiment pas du tout, j'ai bon espoir qu'on emmène ça en 6 matchs.
Les Warriors c'est juste une équipe de péteux arrogants et comme toute équipe de péteux arrogants parfois ça disjoncte :
2015 en finale NBA, ils font 3 premiers matchs de Finals horribles alors que Cleveland évolue sans Irving et Love et que logiquement ça doit être un sweep
2016, Face à OKC, en finale de conf ils sont mauvais pendant 4 matchs et demi. Klay les sauvent. Et en finale face à Cleveland, rebelote, ils font les kékés et perdent une finale qu'ils auraient du gagner 4-1
2017, avec l'arrivée de Durant ils sont intouchables mais ça ne les empêche pas de prendre un blow out sur du match 4 des Finals contre Cleveland
2018 : Cette année, forcément Durant a un peu moins le couteau entre les dents ( on rappellera le contexte de l'an dernier ), du coup ils recommenceront a faire les abrutis. Cette série face à Houston, elle doit finir à 4-1 ou 4-2. Golden State menait 2-1 et +10 à domicile a l'entame du dernier QT. Il suffit de voir la gueule de leur 1er QT à chaque match

On est un peu, il est vrai, dans le même contexte que 2016, les Warriors arrivent en finale après être passé très près de l'élimination. Sauf que, Golden State est beaucoup plus fort qu'en 2016 ( facteur Durant ) et Cleveland beaucoup moins fort qu'en 2016 ( départ de Irving et une équipe encore en rodage )

A partir du moment ou CP3 s'est blessé, on a vu que Golden State était très très largement au dessus de Houston. Sauf que voila, Houston même sans CP3 ça reste une meilleure équipe avec de meilleures individualités que Cleveland. Cleveland tu as Bron-Bron qui est monstrueux, Love qui peut être correct, puis plus rien du tout. Et surtout Cleveland au niveau du jeu, c'est archi pauvre.

En plus j'ai dejà lu 2 médias qui annonçaient que Iguodala avait certainement été preservé pour la Finale, pour ne pas prendre de risque. Et puis au pire il loupera le match 1, c'est pas ce qui changera la série

Après je dis 4-0 ou 4-1, tu dis 4-2. On se rejoint sur la même chose, les Warriors gagneront quoi qu'il arrive. 8-}

DR50

Animation
Avatar du membre
Popovich's Army
8487

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par DR50 » 29 mai 2018, 13:13

J'ai revu les 27 shoots à 3 points ratés, j'en ai vu 10 wide-open, 5 semi-open, 7 contestés et 5 tirs avé-Maria.

Sur ces 27 shoots, les Rockets ont pu obtenir une demi-douzaine de rebonds offensifs, qui ont donné 6 points au total.
Hinkie à jamais !

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
14254

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par PistolPete44 » 29 mai 2018, 13:17

joe0182 a écrit :
29 mai 2018, 13:12
Sativa a écrit :
29 mai 2018, 11:56
Ben si, LeBron va en profiter :)

Je te trouve tres sur de toi à propos de ces Finals, cette année les Warriors ça m'impressionne vraiment pas du tout, j'ai bon espoir qu'on emmène ça en 6 matchs.
Après je dis 4-0 ou 4-1, tu dis 4-2. On se rejoint sur la même chose, les Warriors gagneront quoi qu'il arrive. 8-}
Je pense qu'un sweep est une éventualité à ne pas négliger :)
Greta Thunberg. A puppet for the masses.

Cracker

Blazers
Avatar du membre
Rip City
10093

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par Cracker » 29 mai 2018, 13:17

Pour moi, la plus grosse différence, ça va être la défense de Cleveland par rapport à Houston. Houston switchaient sur vraiment tous les joueurs, ceux que ne fera pas Cleveland, ou cela sera beaucoup moins efficace. Houston ne laissait aucuns shoots ouverts, ou très peu au Warriors, ce que Cleveland ne fera pas et Green était cadenassé contre Houston, je pense, comme lors des précédentes années, il sera un peu plus libre pour jouer/créer en attaque.
Peace and Basket.
https://blazers.fr

joe0182

Sophomore
Purple and Gold
505

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par joe0182 » 29 mai 2018, 13:21

DR50 a écrit :
29 mai 2018, 12:31

Je tire vraiment mon chapeau aux Rockets qui auront été la meilleure équipe de l'année et qui vont rapidement occupé une belle place dans le classement "Meilleure Équipe NBA non-titrée". :)
C'est surtout que le titre je ne vois pas comment ils le verront le titre. Ils ne pourront pas se renforcer, au contraire ils seront plus faibles l'an prochain, sachant qu'ils doivent resigner CP3, Ariza, Capela, Mbah a Moute et G.Green et qu'ils n'auront certainement pas le cap pour garder les 5 ( même si les 3 premiers sont les plus importants )

A coté de ça, Golden State devrait poursuivre pour encore 1 an au moins sa Dream Team, Boston aura une équipe monstrueuse l'an prochain et Philly a le cap pour ajouter 1 All Star a sa grosse équipe actuelle.
La concurrence l'année prochaine sera infernale

Il n'y a qu'une hypothèse, c'est signer Lebron l'année prochaine. Mais si tu signes Lebron ( et CP3 ) c'est que tu perd Capela, Ariza, Mbah a Moute et G.Green, et rien ne garantie que ça suffise pour battre Warriors et Celtics =p~

joe0182

Sophomore
Purple and Gold
505

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par joe0182 » 29 mai 2018, 13:29

Cracker a écrit :
29 mai 2018, 13:17
Pour moi, la plus grosse différence, ça va être la défense de Cleveland par rapport à Houston. Houston switchaient sur vraiment tous les joueurs, ceux que ne fera pas Cleveland, ou cela sera beaucoup moins efficace. Houston ne laissait aucuns shoots ouverts, ou très peu au Warriors, ce que Cleveland ne fera pas et Green était cadenassé contre Houston, je pense, comme lors des précédentes années, il sera un peu plus libre pour jouer/créer en attaque.
Moi je dirais pour justifier la victoire de Golden State qu'on va avoir Curry/Klay vs G.Hill/JR Smith :hehe: :hehe: :hehe:
G.Hill offensivement ça vaut rien, en tout cas cette année. Quant à JR Smith clairement c'est pas son année, la dernière qu'il était aussi mauvais c'était a New York.

Cette série, avec les 2 équipes au complet, si les Warriors jouaient tous les matchs à fond ( je ne dis pas d'être bons à tous les QT mais d'avoir l'envie simplement ), alors c'est un sweep. Après comme ils feront forcément les imbéciles je privilégierais le 4-1 au 4-0
D'ailleurs je suis a peu près sur qu'il y aura bien 2-3 blow out dans cette série

Sativa

MVP
Avatar du membre
Cavaliers Fear The Sword
17134

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par Sativa » 29 mai 2018, 13:35

joe0182 a écrit :
29 mai 2018, 13:29
Quant à JR Smith clairement c'est pas son année, la dernière qu'il était aussi mauvais c'était a New York.
Non c'était l'année dernière enfait :)

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
14254

Re: Western Conference Finals : Houston Rockets (1) vs Golden State Warriors (2)

Message par PistolPete44 » 29 mai 2018, 13:35

Même un LBJ cryogénisé à la va-vite aura du mal à soutenir 7 combats intenses notamment en défense, on a vu sa chute de tension face à Boston au match 5 je crois, il va même peut être nous faire un malaise d'entrée à l'Oracle :mrgreen:
Greta Thunberg. A puppet for the masses.