The Forgotten Players

Easy

Hall of Famer
Avatar du membre
Windy City
29165

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par Easy » 15 janvier 2016, 19:48

Pareil pour jasikevicius
BULLS FOR LIFE <3
@eazyland
« les 6èmes hommes » podcast NBA dispo sur twitter/ facebook/ Apple podcast

nunu

MVP
Avatar du membre
15260

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par nunu » 15 janvier 2016, 19:53

Ya aussi John Drew avec ses soucis de drogue
Washington Mystics-BLMA

nunu

MVP
Avatar du membre
15260

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par nunu » 15 janvier 2016, 19:56

Easy a écrit :Pareil pour jasikevicius
Oui on peut aussi mettre Rigaudeau dans le tas voire même Sabonis qui arrive a 31 ans a Portland, totalement cassé de partout. Bodiroga eu l'intelligence de pas tenter le coup
Washington Mystics-BLMA

Brokenarrow

Columnist
Avatar du membre
Windy City
5172

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par Brokenarrow » 15 janvier 2016, 20:39

Jamaal Magloire.
L'exemple du type hypé qui s'écroule totalement. Le mec a quand même failli terminer MVP du All Star Game alors qu'à la base il était même pas invité cet imposteur :lol:

C'est avec ce genre de topic qu'on se rend compte du nombre d'histoires qu'il y a eu en NBA.
"It's kind of boring when you take open shots." - Go TimberBulls #SEEBLUE

nunu

MVP
Avatar du membre
15260

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par nunu » 15 janvier 2016, 20:43

Brokenarrow a écrit :Jamaal Magloire.
L'exemple du type hypé qui s'écroule totalement. Le mec a quand même failli terminer MVP du All Star Game alors qu'à la base il était même pas invité cet imposteur :lol:

C'est avec ce genre de topic qu'on se rend compte du nombre d'histoires qu'il y a eu en NBA.
J'ai regardé ses stats a Magloire, sur basket ball reference, ramené a 36 minutes de jeu ça fait 12 points et 11 rebonds, c'est pas dégueulasse
Washington Mystics-BLMA

Brokenarrow

Columnist
Avatar du membre
Windy City
5172

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par Brokenarrow » 15 janvier 2016, 23:56

Ce sont des faux semblants ces stats.
Déjà, il est drafté 19ème par les Hornets dans la draft limite la plus pourrie de toute l'histoire. Il passe titu' en début de troisième année mais juste parce qu'il n'y a que lui a aligner d'un minimum potable, il arrive à faire des stats correctes et il resigne pour 25 millions sur 3 ans: et là c'est le début de la rigolade :lol:
Il arrive à faire grimper se stats, du coup le v'la au ASG 2004 où il fait un bon match. La saison suivante il se pète et manque les 3 quarts de la saison, et à partir de là les Hornets le lourdent et il fera le tour de la ligue sans jamais refaire quoique ce soit de bon.
Maintenant je crois qu'il est dans le staff des Raptors.
"It's kind of boring when you take open shots." - Go TimberBulls #SEEBLUE

kcnarf

Franchise Player
Avatar du membre
Purple and Gold
2621

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par kcnarf » 16 janvier 2016, 16:06

nunu a écrit :
Easy a écrit :Pareil pour jasikevicius
Oui on peut aussi mettre Rigaudeau dans le tas voire même Sabonis qui arrive a 31 ans a Portland, totalement cassé de partout. Bodiroga eu l'intelligence de pas tenter le coup
Rigaudeau n'a quend même pas tout à fait eu la même réussite en NBA que Sabonis ... Même cassé de partout, il était génial.
DLGM7 : T.Rozier /B.Hield /P.George/M.Kleber/N.Jokic
banc : D.White/D.Hunter/M.Gasol/A.Holiday/D.Avdija/T.Maledon/I.Bonga
coach : M.Malone

nunu

MVP
Avatar du membre
15260

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par nunu » 16 janvier 2016, 17:29

kcnarf a écrit :
nunu a écrit :
Easy a écrit :Pareil pour jasikevicius
Oui on peut aussi mettre Rigaudeau dans le tas voire même Sabonis qui arrive a 31 ans a Portland, totalement cassé de partout. Bodiroga eu l'intelligence de pas tenter le coup
Rigaudeau n'a quend même pas tout à fait eu la même réussite en NBA que Sabonis ... Même cassé de partout, il était génial.
Oui il était génial Arvydas, mais en arrivant plus tot et en bon état en NBA, aujourd'hui on en parlerait comme un des joueurs les plus dominants de l'histoire de la ligue
Washington Mystics-BLMA

ReDS

MVP
Avatar du membre
10309

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par ReDS » 17 janvier 2016, 13:36

BUSA a pompé sur ce topic apparemment ! :]


marmite

Celtics
Avatar du membre
15785

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par marmite » 17 janvier 2016, 13:39

Marvin Williams et Jonathan Bender, ce sont exactement les noms auxquels j'ai pensé.

Eddy Curry aussi, un gâchis.

nunu

MVP
Avatar du membre
15260

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par nunu » 17 janvier 2016, 14:08

"Never Nervous" Pervis Ellison. Numéro 1 de draft, deux premières saison moyennes, un titre de MIP et une saison a 20/11 en 92. Une autre bonne saison apres et derriere le désert
Washington Mystics-BLMA

laidou94

Rookie
Windy City
185

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par laidou94 » 17 janvier 2016, 14:17

ReDS a écrit :BUSA a pompé sur ce topic apparemment ! :]


Si ça peut leur donner des idées pour leurs futurs article c'est cool, ça touchera beaucoup plus de personne que sur le forum 8-}

laidou94

Rookie
Windy City
185

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par laidou94 » 17 janvier 2016, 14:25

nunu a écrit :"Never Nervous" Pervis Ellison. Numéro 1 de draft, deux premières saison moyennes, un titre de MIP et une saison a 20/11 en 92. Une autre bonne saison apres et derriere le désert
c'est vrai qu'il avait des stats énorme, et puis je me suis avec une raquette Chris Webber - Ellison ca va faire mal, mais si je me souviens bien il avait des problèmes au dos

jujug

Greatest
Avatar du membre
18782

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par jujug » 17 janvier 2016, 14:27

Comme déception qui n'a pas été évoquée il y a Joe Smith aussi. Par contre je crois qu'il n'a pas été oublié par tout le monde dans le Minnesota. :)))
"Some people did not like this ceremonial style. But after all when you have to kill a man it costs nothing to be polite." (W. Churchill, déclaration de guerre au Japon, 8 décembre 1941).

illiac

All Star
Avatar du membre
7302

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par illiac » 17 janvier 2016, 14:37

laidou94 a écrit :
ReDS a écrit :BUSA a pompé sur ce topic apparemment ! :]


Si ça peut leur donner des idées pour leurs futurs article c'est cool, ça touchera beaucoup plus de personne que sur le forum 8-}
C'est vrai que Landry Fields a complétement disparu.

marmite

Celtics
Avatar du membre
15785

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par marmite » 17 janvier 2016, 14:42

Jeff Green a également tout à fait sa place dans ce topic.

Le mec avait tout ou presque pour devenir un grand, mais pas de killer instinct, un côté fantomatique, un intérêt pour le basket que je qualifierais de discutable, bref une carrière "honnête" mais qui aurait pu être fabuleuse... surtout avec la belle histoire de son opération du coeur.

FA cet été, 29 ans et un rôle futur relativement incertain dans la ligue. Quel argent investir sur lui ? Dans quel but, avec quelles attentes ? Franchement, un gros mystère pour moi.

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
14231

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par PistolPete44 » 17 janvier 2016, 14:49

Je sais que le débat divise et divisera toujours autant mais Sam Bowie... on pourra toujours me dire qu'on ne jurait que par les big à l'époque, que les Blazers possédaient déjà un certain Clyde Drexler et j'en passe mais choisir le pivot de Kentucky avec ses genoux de paralytique avant Michael Jordan est le plus grand bust All-Time, même si Bowie n'a pas eu une carrière NBA infâme vu ce qu'il lui restait d'articulations.

Todd Fuller personne?

Image

Drafté #11 par Golden State en 1996 après une honnête carrière universitaire à NC State (13.8 points, 7.7 rebonds) mais pas de quoi se réveiller la nuit. 4 franchises NBA en 5 saisons à 3.7 points et 3.0 rebonds.

Ca valait le coup de passer sur Kobe Bryant (13), Peja Stojakovic (14), Steve Nash (15), Jermaine O'Neal (17), Zydrunas Ilgauskas (20) voir Derek Fisher (24).
Greta Thunberg. A puppet for the masses.

marmite

Celtics
Avatar du membre
15785

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par marmite » 17 janvier 2016, 15:13

Mais là on parle plus de bust, je pensais qu'on était partis sur des joueurs qui ont sorti une ou deux bonnes saisons avant de disparaître ? Genre Josh Howard, carrière flinguée par ses opérations.

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
14231

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par PistolPete44 » 17 janvier 2016, 16:14

Da Kid a écrit :Mais là on parle plus de bust, je pensais qu'on était partis sur des joueurs qui ont sorti une ou deux bonnes saisons avant de disparaître ? Genre Josh Howard, carrière flinguée par ses opérations.
Pas forcément, le postulat de départ c'est les "étoiles filantes, les déceptions, les futures non-stars, les enfermés dans les oubliettes [de l'Histoire]...", à la limite les mecs qui ont eu leur carrière flinguée par les blessures on peut oublier, c'est pourquoi j'ai même hésité à sortir mon Sam Bowie, sinon la liste est longue avec Greg Oden et compagnie.

Pour moi c'est des mecs qui avaient un certain pedigree de départ, un statut lycéen, universitaire ou international qu'ils n'ont pas assumés soit parce qu'ils étaient over-hypés d'entrée et qu'ils n'avaient pas le niveau supposé, soit parce qu'ils se sont laissés bouffé ensuite par des éléments parasites (stress, dope, argent, gloire & beauté^^).
Greta Thunberg. A puppet for the masses.

Brokenarrow

Columnist
Avatar du membre
Windy City
5172

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par Brokenarrow » 17 janvier 2016, 16:14

Derrick Rose ? :)
:|
:-(
:pleur4:
"It's kind of boring when you take open shots." - Go TimberBulls #SEEBLUE

Brokenarrow

Columnist
Avatar du membre
Windy City
5172

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par Brokenarrow » 17 janvier 2016, 16:18

Sinon je sais même pas dans quelle catégorie on pourrait le placer, mais j'ai pensé à Connie Hawkins.
Déception c'est pas le bon mot pour lui, c'est gâchis plutôt ...

Je vous réserve une petite surprise à ce sujet d'ailleurs, quand je ne sais pas mais ça viendra.
"It's kind of boring when you take open shots." - Go TimberBulls #SEEBLUE

marmite

Celtics
Avatar du membre
15785

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par marmite » 17 janvier 2016, 16:19

@PP44 : pour Bowie c'est dur de penser au pedigree vu qu'il est surtout question de Michael Jordan. C'est plus ce nom qui a soulevé ma remarque car l'autre joueur que tu cites ne me dit absolument rien.

Sinon, en termes d'étoiles filantes il y a TJ Ford et sa terrible blessure... C'était quelque chose quand même ce joueur.

Sur la première page, j'ai vu DaJuan Wagner avec bust comme légende, pas vraiment d'accord. C'est un peu dur avec ce qu'il a traversé comme problème de santé, il n'a pas réellement eu l'occasion de se montrer.

PistolPete44

MVP
Avatar du membre
SuperSonics
14231

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par PistolPete44 » 17 janvier 2016, 16:33

@Da Kid, le cas Bowie est complexe, il faudrait se remettre dans le contexte de l'époque, la NBA ne jurait que par les seven footer et était prête à drafter haut des mecs archi-nuls comme Joe Kleine ou Jon Koncak.

Sam Bowie était une star universitaire mais à une époque où le scouting était encore empirique, les médias moins présentes, il a pu cacher en partie ses problèmes à son genou qui étaient déjà irréversibles, pareil la médecine du sport était encore embryonnaire (elle l'est toujours plus ou moins malgré les progrès), mais tu as raison, ça tient surtout à ce qu'il sera à tout jamais "celui qui a été pris devant le meilleur joueur de tous les temps", le bust vient de là, ceux qui sont à blâmer ce sont les Trailblazers pas le joueur, il l'a reconnu il avait voulu sauver sa peau et celle de sa famille parce qu'il y avait à manger sur la bête.

Dajuan Wagner pareil, pas voulu le mettre, le mec était une légende des lycées, il tournait à 45 points de moyenne, des pointes à 100 points, à Memphis sous Calipari dans sa seule saison en College il tournait à plus de 20 points, ce sont les blessures qui l'ont flingué, je ne pense pas qu'il serait devenu une mégastar mais un très bon scoreur, un poil solo sur les bords.
Greta Thunberg. A puppet for the masses.

marmite

Celtics
Avatar du membre
15785

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par marmite » 17 janvier 2016, 16:35

Merci de l'explication :)

laidou94

Rookie
Windy City
185

Re: Les oubliés, étoiles filantes, déceptions...

Message par laidou94 » 17 janvier 2016, 19:17

dans la Déception ou plutôt frustration je met Jay Williams, champion NCAA avec Duke, meilleur joueur Universitaire du pays, Drafté en 2002 par les Bulls, une saison rookie plutôt bonne, joueur flashy, puissant, (ça rappel Rose) mais une vision du jeu bien meilleur.
il a fait le con avec une R6 = Résultat il jambe en charpie, a la limite de l'amputation.

Carrière terminé au bout d'un an en NBA, il fera quelques essais en D league mais hélas le niveau n'etait plus là.

j'aurai aimé le voir dans cette équipe des bulls en pleine reconstruction



Image
Modifié en dernier par laidou94 le 18 janvier 2016, 13:46, modifié 1 fois.