Partie V : La consécration d'un joueur indésiré

by Doctor Tardis

Retourner vers « Le MVP en titre : Stephen Curry »

Doctor Tardis

MVP
Avatar du membre
Bad Boys Pistons
Paris
16612

Partie V : La consécration d'un joueur indésiré

Message par Doctor Tardis » 14 mars 2016, 16:51

Chapitre 5 : La consécration d'un joueur indésiré ...

Image
Avant de débuter la nouvelle saison tant attendue, Stephen Curry est appelé pour représenter son pays au championnat du monde en Espagne. Les Etats-Unis remportent la médaille d'or face à la Serbie - Curry rentre 10 points en finale - et les américains restent invaincus.
Mark Jackson viré, c'est la légende des Chicago Bulls Steve Kerr qui prend les fonctions de coach des Warriors (avec Alvin Gentry). Un choix plutôt surprenant puisque Kerr n'a aucune expérience en tant qu'entraîneur. Ce sera le seul gros changement de l'Eté pour les Warriors (le vétéran Leandro Barbosa s'engage avec la franchise californienne). Durant la saison 2014-2015, à la surprise générale, Stephen Curry continue sa mutation et atteint le sommet ultime, la dernière marche pour un joueur NBA. En effet, le meneur est propulsé au rang de superstar, il voit sa côte explosée aux yeux du monde en témoigne sa première place des votes pour le All-Star Game terminant devant LeBron James. Par ailleurs, il remporte le concours de trois-points. De plus, Stephen Curry n'est plus seulement le franchise player des Warriors mais le MVP de la NBA. Il détrône Kevin Durant en devenant le meilleur joueur de la planète basket. Cette saison, Stephen Curry tourne à 23.8 points, 7.7 passes décisives et 2.0 interceptions et bat cette même année son record de trois-points en une saison avec 286 unités. Le 4 février, il met 51 points face aux Trails Blazers - le plus grand nombre de point en un match cette saison - A noter que Klay Thomspon confirme en devenant l'un des meilleurs arrières de la ligue, le polyvalent Draymond Green chipe la place de titulaire à David Lee trop fragile et les Warriors commencent à adopter le small ball -tactique payante- .
Golden State termine premier de la conférence Ouest avec un bilan de 67 victoires pour seulement 15 petites défaites. En playoffs, les Warriors se défont facilement des Pelicans 4-0 grâce notamment aux 40 points de Curry dans le GAME 3 qui permet aux Warriors de réaliser un comeback monstrueux de 20 points. En demis-finales, les hommes de Steve Kerr remporte la série 4-2 face aux Grizzlies et Curry rentre huit tir à 3-pts dans le GAME 6 ainsi que six trois-points - six interceptions - dans le GAME 5. En finales de Conférence, Golden State éliminent les Rockets 4-1 et le meneur devient le joueur ayant marqué le plus de 3-pts sur une campagne de playoffs dépassant le mythique Reggie Miller. En finales NBA face aux Cavaliers de LeBron James privés de Kyrie Irving et Kevin Love, Curry souffre - douze trois-points manqués lors du GAME 2 - au début de la série mais réalise un GAME 3 incroyable et est très précieux en fin de match. Le small ball des Warriors anéantit un LeBron James beaucoup trop seul, les Cavaliers chutent 4-2... Curry tourne lors de cette série à 26.3 points, 5.3 rebonds et 6.2 passes décisives
Les Golden State Warriors sont donc les nouveaux champions NBA après 40 ans d'attente. Cependant, le MVP des Finales est remporté par Andre Iguodala pour son activité défensif comme offensif.
Stephen Curry a éliminé durant ces playoffs tous les membre de la All-NBA First Team - dont il faisait partie - tours par tours : Anthony Davis, Marc Gasol, James Harden et enfin LeBron James.
[youtube]PxT5K_RdhG8[/youtube]
Image
Durant l'inter-saison, Draymond Green prolonge 5 années pour 82 millions de dollars, les Warriors possèdent donc le meilleur joueur de la planète NBA, l'un des meilleurs arrières (Klay Thompson) et l'un des meilleurs intérieurs (Draymond Green). Les Warriors confirment leurs ambitions - une équipe de jeune All-Star, polyvalente, spectaculaire - Ils ont qu'un objectif dans cette nouvelle saison : réaliser le back-to-back pour inscrire leur nom dans l'histoire.
La saison 2015-2016 commence sous les meilleurs auspices. En effet, les Warriors enchaînent 24 victoires consécutives - le meilleur début de saison de l'histoire des sports américains - Il bat le 27 février - à la mi-saison- son propre record de trois-points marqués en une saison. Il atteint en mars les 300 unités du parking. Il égalise Kobe Bryant et Donyell Marshall avec douze trois-points en un seul match et dépasse Kyle Korver & ses 129 matches consécutifs avec au moins un tir à longue distance.
Lors du All-Star Game, Curry finit second des votes (derrière Kobe Bryant). Il accompagne néanmoins ses coéquipiers Draymond Green et Klay Thompson pour le match des étoiles. Il chute néanmoins au concours à 3-pts face à Thompson. La saison reprend et les Warriors continuent leur festival et sont même sur le point de battre le bilan incroyable des Chicago Bulls de Michael Jordan version 1996 et leurs 72 victoires pour 10 défaites. Vont-ils réussir ? On l'espère tous... Et Curry toujours égal à lui-même va remporter son second trophée de MVP - peut-être même avec 100% des votes....
Image
Il reste encore une vingtaine de chapitres à écrire mais c'est à cet extraterrestre de le faire lui-même. Stephen Curry est en passe de devenir l'un des meilleurs joueurs de l'histoire. Un parcours incroyable pour un joueur non-désiré en NCAA, drafté plutôt bas pour un MVP et avec des débuts discrets.
Modifié en dernier par Doctor Tardis le 14 mars 2016, 20:37, modifié 1 fois.
Dirige @DetPistonsFR / Just a kid chasing his dream.


Enieth

Sophomore
Avatar du membre
Dub Nation
497

Re: Partie V : La consécration d'un joueur indésiré

Message par Enieth » 14 mars 2016, 19:50

Sympa :) par contre Curry a perdu le concours à 3 points cette année

Doctor Tardis

MVP
Avatar du membre
Bad Boys Pistons
Paris
16612

Re: Partie V : La consécration d'un joueur indésiré

Message par Doctor Tardis » 14 mars 2016, 20:37

Effectivement, je te remercie ! :)
Dirige @DetPistonsFR / Just a kid chasing his dream.

Wallace

MVP
Avatar du membre
Bad Boys Pistons
10008

Re: Partie V : La consécration d'un joueur indésiré

Message par Wallace » 14 mars 2016, 20:50

Gros boulot de ta part DT sachant que tu t'occupes des Pistons ! :)

Retourner vers « Le MVP en titre : Stephen Curry »