Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les blogs de la rédaction

Humeur : Le Roi Est Mort, Vive Le Roi

Par  — 

Témoin privilégié des joutes de la NBA en tant que photographe, mais aussi journaliste, Christophe Elise revient sur la décision de LeBron James de quitter Cleveland pour Miami.

Une analyse que nous souhaitions vous faire partager.

Lebron James rejoint Dwyane Wade et Chris Bosh au Miami Heat. Et je suis déçu. Dès février dernier, j’envisageais sérieusement l’hypothèse d’unLebron James aux Chicago Bulls, faisant de cette équipe un prétendant immédiat au titre. Finalement c’est Miami qui a décroché un jackpot inespéré en alignant un triumvirat tel qu’on en avait pas vu depuis que les Bulls dominaient la NBA avec Jordan, Pippen et Rodman. Et je suis déçu. Carlos Boozer et Kyle Korver posent leurs valises à Chicago, et avec un ou deux recrutement de plus, les Bulls vont se renforcer et seront très compétitifs. Cependant, l’hypothèse Lebron était plus que séduisante.

This fall I am taking my talents to South Beach and play with the Miami Heat. The major factor was the best opportunity for me to win, to win now and for the future also. Winning is the most important thing for me. I feel like this is going to be the best opportunity. – LeBron James, ESPN’s « The Decision », July 8, 2010.

Une fois la déception passée et les sarcasmes faciles épuisés (puisque Wade est bel et bien le King de Miami, Lebron devient de facto… The Queen), j’ai tenté de comprendre les motivations de Lebron James, les raisons qui l’ont poussé à rejoindre une équipe qui jamais ne sera son équipe. Car sa décision m’a surpris. Elle était prévisible depuis quelques jours avant ce show narcissique délirant sur ESPN annonçant sa décision, dès lors que plus aucun free agent d’importance ne pouvait rejoindre les Cavs, tous ayant signé ailleurs, mais elle n’en reste pas moins surprenante et peu compréhensible.

Reprocher à Lebron James un manque de loyauté envers la mère patrie Cleveland est simplement stupide, tout autant que la réaction épidermique de Dan Gilbert, le propriétaire des Cavs.

La suite sur le blog de Christophe Elise

+ d’articles de la rédaction :
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés