Matchs
ce soir
Matchs
ce soir

Les articles sur "wilt chamberlain"

Russell Westbrook : « N’essayez pas de nous monter les uns contre les autres »

Comment pouvait-il en être autrement ? Dans la lignée de sa saison régulière historique, terminée en triple double de moyenne, Russell Westbrook confirme en playoffs avec une série en 3 dimensions.
Lire la suite »

After – Les records NBA les plus fous !

Si Russell Westbrook a battu le record de triple double sur une saison, qui tenait bon depuis 55 ans, d’autres barre mythiques ne sont pas prêtes de tomber.

Les 100 points de Wilt Chamberlain, les 11 titres de Bill Russell, les 5.5 contres par match de Mark Eaton… Seul Jérémy Le Bescont continue d’y croire, là où George Eddy et Alain Mattei sont eux plus pragmatiques ! Lire la suite »

After – Les plus grandes saisons individuelles de l’histoire

Devenu le « Triple Double King », Russell Westbook achève cette semaine une saison exceptionnelle qui le fait entrer dans la cour des très grands. Lire la suite »

Wilt, Kobe, David… Gros plan sur les matches à 70 points ou plus

Cette nuit, Devin Booker est entré dans la grande histoire de la ligue en inscrivant 70 points face aux Celtics. À seulement 20 ans, l’arrière des Suns réalise la 10e meilleure performance de tous les temps en NBA, et il rejoint ainsi un club très fermé de six joueurs qui ont réussi l’exploit d’atteindre la barre des 70 points.

Que Devin Booker se rassure néanmoins : il n’est pas le seul à avoir scoré autant « pour rien ». Lire la suite »

Triple double : après Wilt Chamberlain, Russell Westbrook s’attaque à Oscar Robertson

Russell Westbrook a réalisé un exploit majeur dans une carrière, qui classe n’importe quel joueur dans une catégorie spéciale : battre un record de Wilt Chamberlain.

Avec 33 points, 14 passes et 11 rebonds contre le Jazz, le meneur a enregistré son 32e triple double de la saison, soit un de plus que Chamberlain qui détenait la deuxième marque de l’histoire sur une saison.
Lire la suite »

Les Sixers 1966-1967 ne veulent pas être les oubliés de l’histoire en NBA

Quand on évoque les meilleures équipes de l’histoire de la NBA, ce sont souvent les mêmes qui reviennent depuis plusieurs décennies : les Bulls de 1995-1996, les Lakers de 1986-1987, les Celtics de 1985-1986, les Lakers de 1971-1972 ou encore, parfois, les Bucks de 1970-1971.

Une équipe est oubliée : les Sixers de 1966-1967. Pourquoi ? Probablement parce que cette formation est trop lointaine dans l’histoire, puisqu’elle célèbre son 50e anniversaire cette saison, et elle demeure coincée dans la dynastie des Celtics de Bill Russell, dominante entre 1956 et 1969 avec 11 trophées de champion. Lire la suite »

Le retour de Docteur Russell et Mister Westbrook

L’Histoire est cynique. Et parfois injuste. Le soir où Russell Westbrook réalise l’exploit de compiler un 19e triple double en une seule saison – il bouffe la feuille (7/23 aux tirs et 10 balles perdues) et provoque la chute des Wolves. Lire la suite »

Inauguration du Philadelphia Black Basketball Hall of Fame

Dans les cartons depuis des années, le Philadelphia Black Basketball Hall of Fame vient d’ouvrir ces portes.

La ville de Philadelphie peut donc enfin honorer les plus grands joueurs noirs qui ont écrit l’histoire du basket de la ville de l’amour fraternel. Ainsi, et dans le cadre de cette première, 18 joueurs, coaches, journalistes ont été introduits dans ce panthéon (liste ci-dessous).
Lire la suite »

[documentaire du soir] Wilt Chamberlain – Wilt 100

C’est encore aujourd’hui l’un des plus grands exploits de l’histoire du sport : le 2 mars 1962, Wilt Chamberlain inscrit 100 points dans un match NBA.

L’exploit est encore plus mythique puisqu’il n’existe aucune image de cette rencontre et de ce record. Il ne reste qu’un enregistrement radio et quelques témoins. NBA TV a consacré un très beau documentaire à cette soirée, racontée par le grand rival de l’ancien pivot des Lakers, Bill Russell. Lire la suite »

Document : Wilt Chamberlain était aussi un immense contreur !

De Wilt Chamberlain, on retient toujours les records offensifs comme les 100 points inscrits en mars 1962 ou la saison à 50.4 points de moyenne, sans oublier sa puissance physique phénoménale pour l’époque. Néanmoins, l’ancien pivot des Sixers ou des Lakers était également un énorme défenseur, à la fois par son côté rebondeur glouton (le meilleur de l’histoire) mais aussi contreur même s’ils n’étaient pas comptabilisés avant sa retraite.

En regroupant des archives et des articles de journaux, on retrouve parfois des matches de Chamberlain à plus de 30 rebonds et 15 contres, et même une pointe à 23 contres ! En s’appuyant sur une centaine de feuilles de stats, on obtient une moyenne proche des 9 contres par match !!!
Lire la suite »