Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIL
TOR1:00
MEM
SAS3:30

Les articles sur "thunder"

Russell Westbrook n’a pas encore pensé à sa prochaine prolongation de contrat

Bien qu’il ait prolongé l’été passé juste après le départ de Kevin Durant, Russell Westbrook va à nouveau devoir réfléchir à son avenir à long-terme durant cette intersaison.

Fraîchement éliminé des playoffs par les Rockets, le Thunder a effectivement la possibilité, via la nouvelle convention collective, de proposer une extension immense, en temps et en argent, à son meneur superstar. Mais ce dernier n’a pas encore eu le temps de réfléchir à tout ça.  Lire la suite »

Russell Westbrook, une saison pour les mémoires

Après le départ de Kevin Durant, il semblait évident que Russell Westbrook allait réaliser une énorme saison. Seul aux manettes et revanchard, le meneur du Thunder était prêt à tout casser pour prouver qu’il pouvait être un franchise player, et qu’il n’avait pas besoin de KD à ses côtés.

Clairement, Russell Westbrook est allé au-delà ce qu’on pouvait imaginer. Le meneur d’Oklahoma City a fait sauter toutes les coutures, pour briser les records et enchaîner les performances de folie.

Sa saison terminée, après cette élimination au premier tour contre les Rockets, c’est l’heure de faire le bilan chiffré de cette saison qui restera dans les annales. Lire la suite »

Les lancers francs, le cauchemar d’André Roberson

Il y a 22 ans, les Rockets gagnaient par miracle le Game 1 des Finals grâce à la faillite de Nick Anderson aux lancers-francs, s’envolant ensuite pour un sweep face au Magic du Shaq et de Penny Hardaway. Vingt-deux ans plus tard, et même si les situations sont différentes, André Roberson a plus ou moins vécu le même cauchemar. Auteur d’un terrible 0 sur 5 dans le Game 3, puis d’un affreux 2 sur 12 dans le Game 4, il a fait à peine fait mieux cette nuit : 1 sur 4. Lire la suite »

En playoffs, Russell Westbrook a conclu près d’une action sur deux du Thunder

« Usage Rate » ou « Usage Percentage ». C’est le nom donné depuis 1977 à l’une des toutes premières stats avancées en NBA, et ce ratio permet de mesurer l’influence d’un joueur sur l’attaque de son équipe. Comme le montre la formule*, elle prend en compte les tirs, les balles perdues, mais aussi les lancers-francs. Ce qui signifie qu’elle permet de calculer le nombre d’attaques conclues par un joueur, et cette formule ne prend pas en compte les passes décisives. Lire la suite »

Trash talking : Patrick Beverley et Russell Westbrook règlent leurs comptes

Russell Westbrook recevra peut-être son premier titre de MVP de la saison régulière en juin prochain mais le titre lui restera interdit : les Rockets l’ont envoyé en vacances au terme du cinquième match, cette nuit, malgré ses 47 points, 11 rebonds et 9 passes (et 7 bps). Lire la suite »

Les Rockets envoient le phénomène Russell Westbrook en vacances

Pris à son propre piège ! Cette nuit encore, le Thunder, battu 105-99 sur le parquet de Houston et éliminé après seulement cinq manches, n’a pas su se sortir de sa Westbrook-dépendance. Ce dernier a livré une dernière prestation ahurissante (47 pts à 15/34 au tir, 11 rbds, 9 pds) à l’image de sa saison régulière traversée en boulet de canon. Mais la mécanique s’est brutalement enrayée dans le dernier acte avec un vilain 2 sur 11 aux tirs, et au final un délicat 5 sur 18 à 3-points.

De leur côté, les Rockets ne sont pas tombés dans le piège, et aux côtés de James Harden (34 pts, 8 rbds, 4 pds), Patrick Beverley (15 pts, 8 rbds 3 pds), Lou Williams (22 pts) ou Nene Hilario (14 pts, 7 pds) ont été de précieux relais pour venir à bout du #0. Car c’est bien du côté du « supporting cast » que c’est joué cette série puisque Adams (7 pts en 39′), Oladipo (10 pts en 34′) et surtout Kanter (0 pt en 3′), solides lieutenants de Westrbrook en saison régulière, ont été quasiment absents des débats, cette nuit encore. Lire la suite »

Thunder – Rockets : le hold-up parfait

Alors que le Thunder avait tout pour remporter ce quatrième match, l’équipe s’est effondrée au plus mauvais moment, la faute à de la précipitation, des choix discutables et des oublis défensifs coupables mais aussi la ténacité de Houston, Nene Hilario (28 pts à 12/12, 10 rbds), Eric Gordon (18 pts, 8 rbds) et Lou Williams (18 pts, 7 rbds) en tête. Le banc texan a été héroïque alors que le Thunder a très mal géré la deuxième période, notamment en revenant à un individualisme vain.

Auteur d’un triple double dès la mi-temps (35 pts à 10/28, 14 rbds, 14 pds), Russell Westbrook a manqué de lucidité en fin de rencontre mais également du soutien des remplaçants, notamment Enes Kanter. Lire la suite »

Taj Gibson, l’étincelle du Thunder

Durant sept saisons et demie, Taj Gibson a endossé l’uniforme des Bulls, une longévité qui fit de lui l’âme du vestiaire chicagoan et l’un des éléments préférés du United Center. Si son nom a régulièrement alimenté les rumeurs de transfert au cours de sa carrière à Chicago, les dirigeants n’avaient jamais concrétisé l’idée de son départ… jusqu’à la dernière trade deadline durant laquelle il fut envoyé au Thunder. Un choc pour les Bulls, une aubaine pour  Oklahoma City, ravi de l’arrivée d’un vétéran chevronné et fort d’une réputation impeccable. Lire la suite »

La NBA enquête sur un incident entre Pat Beverley et un fan du Thunder

C’est à la demande du joueur et des Rockets que la NBA a décidé d’enquêter sur un incident survenu à la fin du Game 3. Comme on peut le voir sur les images ci-dessous, le meneur de Houston s’embrouille avec un spectateur, et c’est Sam Dekker qui intervient pour raisonner son coéquipier. Lire la suite »

Thunder – Rockets : et James Harden loupa son dernier tir…

Après deux manches remportées par les Rockets à Houston, le duel des MVP se poursuivait à Oklahoma City. Et si James Harden s’est rappelé aux bons souvenirs des fans du Thunder, avec un match de monstre à 44 points, 6 rebonds et 6 passes, le barbu a raté le tir de la gagne. Il avait le choix, il a choisi le trois points pour la gagne… un poil trop court (115-113) !

Le Thunder s’impose donc sur un deuxième triple double de suite de Russell Westbrook (32 points, 13 rebonds, 11 passes), une première depuis 2002 et Jason Kidd face à Boston. Cette fois-ci, Taj Gibson (20 points) et Andre Roberson (12 points, 6 rebonds, 4 passes, 3 contres, 2 interceptions) ont filé le coup de pouce tant attendu. Mécontent d’avoir raté trois lancers dans le crunch time, Westbrook a quant à lui été très court en interview à chaud, ça promet pour le match 4 à venir… Lire la suite »