Les articles sur "la saga des MVP"

Steve Nash a 40 ans – Eloge de l’altruisme

Steve Nash

Au milieu des années 2000, le meneur canadien des Lakers est entré dans l’histoire en réussissant un doublé au titre de MVP.

Une façon de récompenser un joueur qui rend ses partenaires meilleurs avant de soigner ses stats personnelles. Avec Steve Nash, c’est une mini-révolution des mentalités qui fut en marche avec la mise en valeur du collectif sur l’individu. Alors qu’il souffle ce 7 février ses 40 bougies, retour sur ces deux trophées d’affilée remportés avec Phoenix.

Lire la suite »

Le fabuleux destin des MVP : Hakeem Olajuwon, a dream come true

hakeem-olajuwon-mvp

Deux titres de champion NBA sont venus couronner la carrière de Hakeem Olajuwon, MVP en 1994. 

Spécialiste du « dream shake », et meilleur contreur de l’histoire, le légendaire pivot des Rockets a enfumé les meilleurs centres de la planète pendant une décennie.

Voyage de rêve entre Lagos (Nigeria) et Houston.

Lire la suite »

David Robinson, admirable Amiral

david-robinson

Rares sont les joueurs NBA à avoir été, comme David Robinson (né le 6 août 1965), respectés pour leur talent sur le terrain comme pour leur générosité et leur probité en dehors.

Homme pieux, sportif accompli, intronisé au Hall of Fame en 2009, l’Amiral est un être exceptionnel qui a bâti sa légende parallèlement à celle des Spurs. Lire la suite »

Karl Malone a 50 ans !

karl-malone-mvp

Deuxième meilleur scoreur de l’histoire de la Ligue avec près de 37 000 points, Karl Malone (50 ans ce 24 juillet) a été élu deux fois MVP sous le maillot d’Utah.

Membre de la Dream Team (la vraie !), l’acolyte de John Stockton n’a jamais connu la consécration malgré trois Finales. Basketteur au physique de déménageur, véritable intimidateur des raquettes, le « Mailman » est parti incognito après un dernier échec chez les Lakers.

Lire la suite »

Moses Malone, le pionnier des lycées

Moses Malone

Pour tous les Shawn Kemp, Kevin Garnett et autre Kobe Bryant, Moses Malone a été un précurseur, passant directement du lycée au circuit professionnel ABA en 1974. Vingt ans plus tard, on parlait toujours de lui alors qu’il fermait le ban chez les San Antonio Spurs. Parcours d’un des MVP les plus méconnus de la Ligue, pourtant vainqueur à trois reprises du trophée ! Lire la suite »

Charles Barkley : « Sir » mais jamais roi

Charles Barkley

Meilleur scoreur de la « Dream Team » en 1992 à Barcelone, Charles Barkley reste l’une des figures majeures de l’âge d’or de la NBA.

Près de quinze ans après avoir mis un terme à sa carrière chez les Rockets, « Sir Charles » fait toujours parler de lui. Sur les plateaux de la chaîne TNT, où il officie comme consultant, mais aussi en dehors… Lire la suite »

[50 ans de Michael Jordan] Simply The Best

Portrait de Michael Jordan

Michael Jordan remet rarement le jersey. Quand il le fait, c’est pour une séance pédagogique auprès des jeunes de Charlotte, tétanisés devant le Maître. Les Bobcats n’ont rien à craindre, excepté pour leur contrat.

Il n’en a pas toujours été ainsi. L’extraterrestre a martyrisé coaches, partenaires et adversaires pour assouvir sa soif de titres et de trophées en tout genre.

Décryptage aux frontières du joueur et du personnage Michael Jordan, né le 17 février 1963. Il y a 50 ans jour pour jour. Lire la suite »

Tim Duncan, The Big Fundamental

Tim Duncan

L’homme est réservé et peu causant.

Le joueur maîtrise tous les fondamentaux du basket. S’il n’est pas spectaculaire, Tim Duncan incarne l’efficacité absolue. Tant pis pour le show, tant mieux pour la gagne… Lire la suite »

Kareem Abdul-Jabbar, le mal-aimé de l’Amérique

Kareem Abdul-Jabbar

Six fois MVP de la Ligue et toujours recordman du nombre de points inscrits en carrière, Kareem Abdul-Jabbar est resté tapi dans l’ombre à Los Angeles.

Passé du catholicisme à l’Islam, celui qui se considérait comme le plus méchant parmi les méchants n’a jamais vraiment réglé ses comptes avec l’Amérique la plus profonde. Lire la suite »

Julius Erving, l’inventeur du dunk

julius-erving

L’idole de Michael Jordan, c’est lui. L’homme qui inventa le dunk une main, plus connu sous le surnom de « Doctor J ». Un chirurgien du basket avant-gardiste qui ne sera sacré qu’une seule fois MVP. La NBA lui doit beaucoup. Lire la suite »