Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BOS32
PHI39
CLE67
ORL47
HOU
MIN3:30
POR
IND4:00

Les articles sur "karl-anthony towns"

Minnesota repousse un échange entre Blake Griffin et Karl-Anthony Towns

À 22 ans, Karl-Anthony Towns est l’un des jeunes joueurs les plus prometteurs de NBA et selon Basketball Insiders, les Clippers ont ainsi approché les Wolves afin de tester la disponibilité de l’intérieur, offrant Blake Griffin en échange. Lire la suite »

« One-two punch » : le Top 10 des duos les plus prometteurs de NBA

Avec la nouvelle année et une cuvée de rookies assez relevée, BasketUSA sort sa boule de cristal et se lance dans un jeu dangereux : celui de vous présenter les dix duos d’avenir de la NBA.

Pour ce faire, on a sélectionné des joueurs de 25 ans ou moins, et puis surtout, des joueurs qui ont fait mieux que laisser entrevoir par intermittence des bribes de leur talent. Pour faire partie de ce classement, il faut davantage que du potentiel en somme !

Du coup, on s’est basé sur des statistiques tangibles et puis d’autres un peu moins, tel le fameux PER (Player Efficiency Rating) qui traduit l’évaluation globale des joueurs, et par extension, de ces duos.  Lire la suite »

Le MVP de la nuit : chambré par Joel Embiid, Karl-Anthony Towns se venge sur Sacramento

Chambré par son pote Joel Embiid mercredi après la victoire de Philadelphie sur Minnesota, Karl-Anthony Towns a répondu de la meilleure des manières cette nuit sur le parquet du Target Center pour offrir la victoire aux siens. Lire la suite »

Karl-Anthony Towns a sorti le popcorn pour admirer Jimmy Butler

La 300e victoire en carrière de Tom Thibodeau restera celle de Jimmy Butler. L’ailier des Wolves a terminé la rencontre face aux Clippers avec 33 points, 8 rebonds, 4 passes. Mais ce sont bien évidemment ses 20 points – avec un seul panier primé – dans les sept dernières minutes qui ont marqué les esprits. Lire la suite »

Le Top 5 de la nuit : l’art de la contre-attaque par Minnesota

Tout petit Top 5 pour résumer une soirée sans grand intérêt. On retiendra que les deux premières places reviennent aux Wolves avec deux contre-attaques lancées par Karl-Anthony Towns.

La première se termine par un dunk de Taj Gibson. Sur la seconde, KAT se débrouille tout seul ! Lire la suite »

Les Wolves contrôlent face à des Suns privés de Devin Booker

Cahin-caha lors de ces derniers matches, les Wolves ont cette fois assuré la victoire contre Phoenix (119-108) à la maison. Globalement dominateurs, ils ne se sont guère fait de frayeurs, même si les Suns n’ont jamais lâché. La différence s’est principalement jouée sur le talent, Minnesota pouvant s’appuyer sur un trio majeur Towns – Butler – Wiggins au diapason (78 points à eux trois) alors que la franchise de l’Arizona devait faire sans Devin Booker. Mais le facteur X se nomme Tyus Jones, excellent pour la première titularisation de sa carrière.

Pour un match de l’après-midi, les deux équipes sont plutôt en jambes. Très en forme depuis une dizaine de jours, Jimmy Butler reste sur sa dynamique. Face à son adresse, les Suns tiennent un temps par leur raquette Monroe – Chandler. Taj Gibson rejoint Butler en fer de lance offensif et les deux anciens Bulls inscrivent 18 des 24 premiers points de Minny.

Mike James, leader offensif d’un soir

Les Timberwolves sont impitoyables et exploitent les premières erreurs de leur jeune opposition du soir. Ils signent un 11-0 en moins de deux minutes en sortie de temps-mort pour créer le premier écart de la rencontre (27-13). Minnesota est trop costaud sous le cercle et s’offre de nombreuses possessions (10 points sur seconde chance) avec un Gibson omniprésent. Mais Mike James (15 points – 5 passes au repos) et Phoenix trouvent enfin de la réussite de loin pour rester dans le match. Les remplaçants de l’Arizona dominent leurs homologues des Wolves grâce à leur barrage de loin (8/14 à la pause). Même les arceaux sont du côté des visiteurs, qui prennent les commandes pour la première fois du match (52-48).

Dans le dur, les locaux s’en remettent à Karl-Anthony Towns, rentré dans son match durant le deuxième quart-temps. Le « small ball » des Suns est finalement plus favorable à leur adversaire et à Andrew Wiggins, plus grand que ses vis-à-vis. Suffisamment pour relancer le Canadien au tir et tout Minnesota, à nouveau aux commandes à la mi-temps (63-58).

Le grand soir de Tyus Jones

Les hommes de Tom Thibodeau continuent leur accélération par séquences et collent un nouveau 8-0 en deux minutes à Phoenix. Towns et Wiggins assurent le boulot offensivement quand Butler donne le ton de l’autre côté du parquet. Tyus Jones s’ajoute à la fête avec 7 interceptions (record en carrière et de la saison) et même 2 contres. Pas mal pour un joueur de 1m85. Sans Booker, les Suns se retrouvent aussi rapidement handicapés par les fautes de T.J. Warren et de Josh Jackson, leurs supposés leaders offensifs sur les lignes extérieures. Un peu trop de vents contraires pour les joueurs de l’Arizona, à nouveau en difficulté et à une quinzaine de points des Wolves.

L’adresse extérieure des remplaçants de Phoenix d’un énorme Mike James (25 pts, 5 rbds, 7 pds) évite que le match ne soit plié trop tôt mais ils ne font que retarder l’échéance. KAT insiste offensivement pour un gros double-double (32 points à 12/26, 12 rebonds). Jones est toujours aussi juste et les intérieurs de Minnesota dominent sous le cercle. Le money time est placé sous le signe de l’offensive, les Suns refusant de laisser se vider le Target Center sans un peu de résistance. Les joueurs de Jay Triano reviennent même sous les dix points mais Butler et Towns assurent finalement la victoire des Wolves (119-108).

Timberwolves / 119 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Gibson 37 8/12 0/0 0/0 7 7 14 3 0 1 3 0 16 27
A. Wiggins 41 8/18 4/6 1/4 3 2 5 4 1 1 2 1 21 17
K. Towns 39 12/26 2/6 6/6 5 7 12 2 2 0 1 1 32 32
T. Jones 39 3/6 1/3 2/2 0 4 4 7 4 7 0 2 9 26
J. Butler 36 11/19 0/1 3/5 0 4 4 5 2 3 1 1 25 27
G. Dieng 20 5/8 1/3 0/0 4 2 6 2 2 0 1 0 11 15
A. Brooks 9 2/2 1/1 0/0 0 0 0 0 1 0 1 0 5 4
S. Muhammad 7 0/0 0/0 0/0 0 2 2 1 1 0 1 0 0 2
J. Crawford 12 0/2 0/1 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 -1
Total 49/93 9/21 12/17 19 29 48 24 14 12 10 5 119
Suns / 108 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Warren 38 7/14 0/2 4/5 1 3 4 1 4 1 3 0 18 13
J. Jackson 23 2/10 1/4 0/0 2 3 5 3 5 1 3 0 5 3
G. Monroe 17 4/7 0/0 0/0 2 3 5 2 0 0 1 0 8 11
T. Chandler 25 5/6 0/0 2/3 1 6 7 0 1 0 0 0 12 17
T. Ulis 20 2/6 0/1 0/0 0 1 1 4 0 0 3 0 4 2
M. Chriss 16 3/6 1/2 0/0 4 3 7 1 2 1 1 0 7 12
D. Bender 21 3/4 3/4 0/0 0 0 0 0 2 1 0 0 9 9
J. Dudley 18 2/3 2/3 0/0 0 3 3 6 3 2 1 1 6 16
M. James 30 10/20 3/5 3/4 1 4 5 7 0 0 3 0 26 24
T. Daniels 31 5/9 3/5 0/0 0 0 0 1 3 0 0 0 13 10
Total 43/85 13/26 9/12 11 26 37 25 20 6 15 1 108

Joueurs de la semaine : Karl-Anthony Towns et DeMar DeRozan à l’honneur

Il y avait pas mal de prétendants pour le titre de joueur de la semaine à l’Est mais c’est finalement DeMar DeRozan qui a été choisi par la NBA. Il faut dire que l’arrière a bouclé une semaine parfaite avec les Raptors, remportant les quatre matchs disputés. Le tout à 26.8 points, 7.3 rebonds et 6.0 passes de moyenne. Lire la suite »

Interview Karl-Anthony Towns : « Les Warriors ont cette continuité que seule l’expérience apporte »

Défaits lourdement par les Warriors après avoir gagné cinq matchs de suite, les Wolves ne sont pas apparus abattus dans le vestiaire après la rencontre. À l’image de Karl-Anthony Towns, s’ils sont conscients du travail qui leur reste à accomplir pour atteindre le niveau d’un prétendant au titre, leur confiance reste inébranlable. Lire la suite »

Le MVP de la nuit : Karl-Anthony Towns, la foudre sur le Thunder

Après DeMarcus Cousins, vainqueur de notre trophée hier, voici un autre représentant des « Big Men » des temps modernes, capable de tout faire sur un terrain de basket. Comme le pivot des Pelicans, Karl-Anthony Towns a fait étalage de sa puissance et sa technique près du cercle. Là où il a scoré la majorité de ses points alors qu’il se montrait moins en réussite à l’extérieur – seulement 1/4 derrière l’arc mais ce tir était important en fin de match – dans la victoire sur le fil, des siens face au Thunder. Lire la suite »

Karl-Anthony Towns et Shabazz Muhammad font leur mea culpa

Avec deux succès d’affilée, dont celui arraché au buzzer face au Thunder, on pensait les Wolves véritablement lancés dans leur saison. Seulement, deux lourdes défaites, plus qu’évitables sur le papier, sont venues assombrir le tableau face aux Pistons et aux Pacers avec surtout 126 points de moyenne encaissés !

L’absence de Jimmy Butler n’explique pas tout… Lire la suite »