Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR
MIL1:00
ATL
WAS2:00
POR
GSW4:30

Les articles sur "celtics"

Pour Fred Hoiberg, Isaiah Thomas fait porter de balle « sur chaque possession »

Les Celtics rentrent à Boston avec l’avantage du terrain repris sur les Bulls, et c’est Isaiah Thomas qui a brillé dans ce Game 4. Le meneur des Celtics a tué le match dans le 3e quart-temps, en plantant notamment 10 points de suite ! Mais voilà, côté Bulls, Fred Hoiberg l’a mauvaise et il estime que le meneur de Boston est avantagé par les arbitres… Lire la suite »

Boston reprend l’avantage du terrain

Les compteurs sont remis à zéro ! Sur sa lancée du Game 3, Boston a roulé sur Chicago et pris 20 points d’avance dès le deuxième quart-temps face à des Bulls complètement statiques, avant que qu’ils n’enflamment la partie et repassent devant dans le troisième quart. Moment choisi par Isaiah Thomas pour étaler toute sa classe : le meneur All-Star inscrit 10 points en 3 minutes 30 pour replonger la tête des taureaux sous l’eau. Ces derniers ne s’en relèveront pas et laissent leurs adversaires repartir dans le Massachusetts avec l’avantage du terrain. Les quatre premiers matchs de la série ont donc été gagnés par l’équipe en déplacement, une première depuis 2005. Lire la suite »

Boston : Gerald Green reste titulaire

Comme dit l’adage, on ne change pas une équipe qui gagne, et Brad Stevens a décidé de reconduire le même cinq de départ pour la Game 4 face aux Bulls. C’est à dire avec Gerald Green au poste 3, et Jae Crowder qui est décalé dans un poste d’ailier – ailier-fort pour épauler Al Horford sous les panneaux. Lire la suite »

Gerald Green titulaire, le coup de poker gagnant des Celtics

Critiqué après les deux revers à domicile face aux Bulls, Brad Stevens avait besoin de reprendre la main sur la série. Pour cela, le coach des Celtics avait décidé d’opter pour le « small ball » en sortant l’intérieur Amir Johnson pour mettre l’extérieur Gerald Green. Un geste fort puisque Boston est archi-dominé sous les panneaux et c’est donc en sortant un intérieur que le coach des Celtics envisage de réveiller ses joueurs. La version verte du « cinq de la mort ». Lire la suite »

Les Celtics et la tentation Carmelo Anthony

Danny Ainge n’a aucun regret. Même si les Celtics ont mal débuté leurs playoffs, il ne regrette pas de n’avoir pas effectué d’échange en cours de saison. Pourtant, les offres ne manquaient pas, et le New York Post rapporte que les Knicks leur avaient proposé… Carmelo Anthony ! Lire la suite »

Danny Ainge défend Brad Stevens

Deux victoires pour dix défaites. C’est le bilan de Brad Stevens en playoffs, et c’est tout simplement le pire bilan d’un coach ayant disputé au moins dix rencontres de playoffs. Les Celtics ont beau être têtes de série numéro 1 à l’Est, les voilà déjà menés 2-0 par les Bulls, et certains voix s’élèvent contre l’incapacité du coach à transcender ses joueurs en playoffs… Lire la suite »

Le Before – Chicago, Utah et Milwaukee, les bonnes surprises du premier tour

Enfin ! Les playoffs ont débuté et avec eux, les choses sérieuses aussi : les Celtics l’ont appris à leurs dépens, bousculés par les Bulls lors des deux premiers matchs. Touché par la tragédie familiale vécue par Isaiah Thomas, le groupe de Boston a pris un gros coup sur la tête. Vont-ils pouvoir s’en relever ? Jérémy Le Bescont y croît, au contraire de George Eddy. Lire la suite »

Rajon Rondo joue un vilain tour aux Celtics

Souvent critiqué cette saison, le trio Rondo-Wade-Butler est étincelant pour permettre à Chicago de remporter la deuxième manche (111-97). A l’exception du tout début de match, Boston n’a jamais été en mesure d’inquiéter les coéquipiers d’un Robin Lopez (18 points et 8 rebonds) une nouvelle fois souverain dans la raquette. Dos au mur après ces deux revers à domicile, les Celtics devront absolument se reprendre, vendredi soir à Chicago, au risque de subir l’une des plus grosses désillusions de l’histoire de la NBA. Lire la suite »

Les Celtics trahis par leur rebond

Après avoir longuement parlé d’Isaiah Thomas, Avery Bradley s’est attardé sur la défaite des Celtics dans cette première manche face aux Bulls. Pour lui, Boston a complètement subi la loi de Chicago dans la raquette est notamment aux rebonds. Lire la suite »

Les larmes d’Isaiah Thomas

Si Isaiah Thomas ne s’est pas adressé à la presse, ses larmes à l’entraînement et ses yeux rougis lors de la présentation des équipes étaient les témoins silencieux de son drame vécu ce week-end avec la perte de sa petite soeur dans un accident de voiture. Remarquable de force mentale, le meneur de Boston tenait à être sur le terrain pour ce premier match face aux Bulls, et ses coéquipiers manquaient de mots pour lui apporter leur soutien, mais aussi pour louer son courage. Lire la suite »