Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR
MIL1:00
ATL
WAS2:00
POR
GSW4:30

Les articles sur "bulls"

Boston reprend l’avantage du terrain

Les compteurs sont remis à zéro ! Sur sa lancée du Game 3, Boston a roulé sur Chicago et pris 20 points d’avance dès le deuxième quart-temps face à des Bulls complètement statiques, avant que qu’ils n’enflamment la partie et repassent devant dans le troisième quart. Moment choisi par Isaiah Thomas pour étaler toute sa classe : le meneur All-Star inscrit 10 points en 3 minutes 30 pour replonger la tête des taureaux sous l’eau. Ces derniers ne s’en relèveront pas et laissent leurs adversaires repartir dans le Massachusetts avec l’avantage du terrain. Les quatre premiers matchs de la série ont donc été gagnés par l’équipe en déplacement, une première depuis 2005. Lire la suite »

Rajon Rondo : un croche-patte qui coûte cher

« Comme j’ai été opéré du genou, je m’étirais ». C’est l’excuse donnée par Rajon Rondo pour justifier sa tentative de croque-en-jambe sur Jae Crowder lors du Game 3. Lire la suite »

Quiz de la semaine – Testez vos connaissances sur Scottie Pippen

Célèbre pour avoir été le Lieutenant de Michael Jordan, Scottie Pippen est l’un des meilleurs ailiers de l’histoire de la NBA. Comme Kawhi Leonard, il était aussi efficace en attaque comme en défense, et il fut l’un des piliers des Bulls, mais aussi de la Dream Team. Lire la suite »

Bulls – Celtics : la leçon verte

Grâce à un collectif retrouvé (34 passes décisives sur 41 paniers inscrits), Boston remporte ce Game 3 sur le parquet de Chicago (104-87). Malgré un sursaut d’orgueil dans le second quart-temps, les Bulls n’ont jamais été en mesure de faire douter une équipe des Celtics enfin rentrés dans sa série. Privé de Rajon Rondo, Chicago conserve l’avantage du terrain. Lire la suite »

Dwyane Wade vise l’Oscar du meilleur second rôle

À peine avait-il mis les pieds à Chicago, sa ville natale, que Dwyane Wade avait annoncé la couleur : « C’est l’équipe de Jimmy Butler. Je suis là pour l’aider ». À l’époque, fin juillet, « Flash » avait pris exemple sur le Shaq qui, lors de son arrivée au Heat, avait déclaré la même chose à son sujet, avec le résultat qu’on connaît…

Plusieurs mois plus tard, et alors que les Bulls créent la surprise face aux Celtics, le vétéran utilise une métaphore cinématographique pour expliciter son rôle. Lire la suite »

Paul Zipser, le flegme allemand des Bulls

Quel rookie a marqué le plus de points sur un match après une semaine de playoffs ? Ils sont en réalité deux ex aequo avec 16 unités : Malcolm Brogdon, l’arrière des Bucks et Paul Zipser (2m03, 23 ans), joker inattendu des Bulls. Lire la suite »

Le Before – Chicago, Utah et Milwaukee, les bonnes surprises du premier tour

Enfin ! Les playoffs ont débuté et avec eux, les choses sérieuses aussi : les Celtics l’ont appris à leurs dépens, bousculés par les Bulls lors des deux premiers matchs. Touché par la tragédie familiale vécue par Isaiah Thomas, le groupe de Boston a pris un gros coup sur la tête. Vont-ils pouvoir s’en relever ? Jérémy Le Bescont y croît, au contraire de George Eddy. Lire la suite »

Rajon Rondo veut prolonger son aventure aux Bulls

Quelques heures avant le Game 2 face aux Celtics, Rajon Rondo a répondu à des questions sur son avenir. Signé pour 27 millions sur deux saisons, l’ancien meneur des Celtics, des Mavs et des Kings n’est pas certain de rester à Chicago, pour la simple et bonne raison que ses dirigeants ont la possibilité de le couper avant le 30 juin. Passée cette date, sa deuxième année sera garantie. Est-il disposé à prolonger ? Lire la suite »

Le MVP de la nuit : Rondo comme chez lui

« Ne jamais sous-estimer le coeur d’un champion ». Ou plutôt de champions… Dwyane Wade et Rajon Rondo sortent le grand jeu dans ces playoffs, et le second nommé joue un bien vilain tour à son ancienne équipe. Lire la suite »

Rajon Rondo joue un vilain tour aux Celtics

Souvent critiqué cette saison, le trio Rondo-Wade-Butler est étincelant pour permettre à Chicago de remporter la deuxième manche (111-97). A l’exception du tout début de match, Boston n’a jamais été en mesure d’inquiéter les coéquipiers d’un Robin Lopez (18 points et 8 rebonds) une nouvelle fois souverain dans la raquette. Dos au mur après ces deux revers à domicile, les Celtics devront absolument se reprendre, vendredi soir à Chicago, au risque de subir l’une des plus grosses désillusions de l’histoire de la NBA. Lire la suite »