Matchs
du soir
Matchs
du soir
BOS
CHI19h00
CHA
GSW1h00
ATL
NOR1h30
DET
MIL1h30
TOR
DAL1h30
HOU
LAC2h00
IND
ORL2h00
OKC
NYK2h00
SAS
SAC2h30
DEN
PHO3h00
POR
MEM4h00
LAL
MIN4h30
Draft Histoire News

Draft : les meilleurs « premier choix » depuis 2001

A trois jours de la draft 2011, Basket USA vous propose un petit retour en arrière avec les meilleurs « top pick » de la décennie écoulée.

C’est un privilège de choisir en numéro 1 mais encore faut-il miser sur le bon cheval…

1- LeBron James, 2003, Cleveland

Deux titres de MVP, des records de précocité à foison, fréquemment cité parmi les meilleurs joueurs de l’histoire… Inutile de faire la fine bouche, LeBron était le meilleur choix possible, et les Cavs ne s’étaient pas trompés en prenant l’enfant du pays. La fin de leur histoire d’amour fut brutale mais elle ne doit pas faire oublier la manière avec laquelle il a transformé une franchise à l’abandon en finaliste NBA.

L’autre meilleur choix en 2003 : Dwyane Wade (5ème).

2- Dwight Howard, 2004, Orlando

Là encore, difficile de faire mieux. D12 est devenu le meilleur défenseur de la ligue et il a amené son équipe en finale NBA. C’est aujourd’hui le meilleur pivot de la ligue, et le plus incroyable, c’est qu’il n’a pas encore exploité tout son talent, notamment en attaque. On attend encore mieux de lui. Et lui attend mieux de ses coéquipiers…

L’autre meilleur choix en 2004 : Josh Smith (17eme).

3- Derrick Rose, 2008, Chicago

Plus jeune MVP de l’histoire, Rose n’aura mis que trois saisons à atteindre les sommets individuels. Humble et bosseur, il a l’étoffe des plus grands champions, et il n’a pas manqué grand chose aux Bulls pour décrocher la finale NBA. Lui aussi va vite comprendre qu’il aura besoin d’un véritable Lieutenant pour franchir un cap.

L’autre meilleur choix en 2008 : Russell Westbrook (4eme).

4- Blake Griffin, 2009, LA Clippers

Une saison aura suffi à Blake Griffin pour devenir le nouveau phénomène de la ligue. Son explosion rappelle celle de LeBron. C’est le joueur le plus spectaculaire, et il a transformé sa franchise. Bien sûr, il a encore des lacunes (défense, lancers-francs…) mais il est déjà All-Star et sa bonne humeur permanente en fait déjà le chouchou des médias et des fans.

L’autre meilleur choix en 2009 : Tyreke Evans (4eme).

5- Yao Ming, 2002, Houston

Difficile de ne pas placer le géant chinois dans le Top 5. A son meilleur niveau, il était tout simplement le meilleur pivot de la ligue. On se souvient des leçons données à Dwight Howard. Mobile et adroit de loin, Ming avait tout pour dominer cette décennie. Malheureusement, ses pieds de cristal lui ont pourri sa carrière, et on ne sait toujours pas si on le reverra un jour sur un terrain.

L’autre meilleur choix en 2002 : Amare Stoudemire (9eme).

6- John Wall, 2010, Washington

Si Blake Griffin n’avait pas été considéré comme un rookie, Wall aurait raflé le titre de « Rookie Of The Year ». Il est encore trop tôt pour le placer dans la catégorie des superstars mais c’est un meneur prometteur, plus passeur que certains de sa génération. Sera-t-il capable de ramener les Wizards en playoffs ? Le challenge est de taille.

L’autre meilleur choix en 2010 : DeMarcus Cousins (5eme).

7-Andrew Bogut, 2005, Milwaukee

L’Australien fait aujourd’hui partie des meilleurs pivots de la ligue. Elu l’an passé dans la Third All-NBA Team, il n’a pas forcément déçu, même si on attend toujours davantage d’un « top pick’. Le vrai souci, c’est qu’en 2005, il y avait sans doute mieux à faire dans cette draft puisqu’on y trouvait deux des meilleurs meneurs de la ligue : Deron Williams et Chris Paul. Sans oublier, mais c’était des « steals », Danny Granger, David Lee et Monta Ellis.

L’autre meilleur choix en 2005 : Chris Paul (5eme).

8- Andrea Bargnani, 2006, Toronto

Les Raptors étaient persuadés de détenir le nouveau Dirk Nowitzki… Comme l’Allemand, Bargnani aime s’écarter du cercle, et c’est un formidable attaquant. Sauf qu’il est unidimensionnel, et qu’on le voit rarement se mêler à la bataille au rebond. Après cinq saisons dans la ligue, on attend beaucoup mieux de lui, et on se dit surtout que Toronto est passé à côté de grosses stars, comme Brandon Roy, LaMarcus Aldridge ou encore Rudy Gay.

L’autre meilleur choix en 2006 : LaMarcus Aldridge (2ème).

9- Greg Oden, 2007, Portland

C’est Yao Ming en pire… Des blessures à répétition dès ses premières saisons, et le voilà qui affiche seulement 82 matches en quatre saisons ! On doit donc le ranger dans la catégorie des « bides » même si lorsqu’il était à 80% de ses moyens, c’était un monstre physique. Ce qui fait surtout mal aux fans de Rip City, c’est de se dire que les Blazers avaient la possibilité de prendre Kevin Durant…

L’autre meilleur choix en 2007 : Kevin Durant (2ème).

10- Kwame Brown, 2001, Washington

Dix ans plus tard, ce lycéen reste le pire numéro 1 de l’histoire de la draft. A la décharge de Michael Jordan, qui l’avait sélectionné, la draft 2001 n’était pas très sexy. C’était la mode des « lycéens » (quatre dans le Top 8 de cette draft) et Brown avait épaté tout le monde lors des work-out. Aujourd’hui, il s’est refait une santé du côté de Charlotte mais il n’ôtera jamais cette étiquette de « plus gros bide » de la décennie. Pire qu’un Darko Milicic ? Telle est la question…

Le meilleur choix en 2001 : Pau Gasol (3ème).

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  238 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>