Draft News

Draft 2018 : Omari Spellman a tapé dans l’oeil des Spurs

Même si l’avenir de Kawhi Leonard leur occupe l’esprit, les Spurs n’en oublient pas la Draft, et le San Antonio Express-News rapporte qu’ils ont demandé à revoir Omari Spellman, l’ailier-fort de Villanova.

Rookie Of The Year de la Big East et champion NCAA avec les Wildcats, il tournait à 10.9 pts, 8 rbds et 1.5 ct de moyenne dans un style qui rappelle Othella Harrington (pour les plus anciens) pour le physique, et Mo Speights pour sa capacité à jouer face au cercle et à shooter à 6-7 mètres. Mais son modèle est un autre ailier-fort…

« Je pense que le gars sur qui j’essaie de modeler mon jeu, c’est Draymond Green » avait-il expliqué après un test avec les Lakers. « Sa compétitivité, ses prises de décision, sa défense, ses rebonds et sa manière d’être toujours là pour ses coéquipiers. C’est lui que j’essaie de copier. »

« Il jouera 10 ans en NBA »

Une très bonne référence quand on pense au basket des Spurs, mais sur ce qu’on a vu cette saison, Spellman n’a pas la qualité de passe d’un Green, il est moins vif sur les lignes de passes et il est moins dur sur l’homme en défense. En revanche, c’est vrai qu’il lit bien le jeu en défense, et qu’il a le sens du placement en attaque. Il parvient souvent à se retrouver en position de un-contre-un à 4 mètres, et il a cette capacité à de suite se placer face au cercle pour déborder son défenseur ou shooter. En revanche, son jeu dos au panier est inexistant, mais ce n’est plus ce qu’on demande à un ailier-fort moderne.

« C’est un ailier-fort qui s’écarte » confirme un scout NBA au quotidien de San Antonio. « Il manque un peu de taille (2m06), mais il possède une grosse intelligence de jeu. Il sort d’un système « pro », et c’est quelqu’un qui peut être utile immédiatement. Il est solide, et il jouera 10 ans en NBA ».

De beaux compliments pour un élément qui pourrait effectivement être utile à des Spurs en quête de jeunesse et de viande pour épauler le duo de trentenaires Aldridge-Gasol. Sauf que pour l’instant, aucune « mock draft » ne place Spellman dans le Top 20, et comme les Spurs possèdent le 18e choix, ça reste une très grosse cote.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *