Draft News

Rod Strickland, le mentor de Trae Young

Meneur sous-estimé dans les années 90, Rod Strickland n’a pas coupé avec le basket après ses 17 ans passés sur les parquets NBA. L’ancien passeur des Spurs, des Blazers ou encore des Knicks et des Wizards est devenu assistant, d’abord aux côtés de John Calipari à Memphis puis Kentucky, et aujourd’hui à South Florida.

Il connaît donc très bien le basket universitaire, et lors du Draft Combine, Trae Young avait révélé que Rod Strickland était la personne qui l’influençait le plus : « Il me donne beaucoup de conseils, après des bons et des mauvaises matches. C’est quelqu’un vers qui je me tourne beaucoup. »

Pour Rod Strickland, la NBA va permettre à Trae Young de véritablement exploiter son jeu. « Ses instincts sont incroyables. Il peut shooter, il a la distance, mais il n’aura pas besoin d’avoir tout le temps la balle dans le main comme le jeu est désormais basé sur le spacing. Il va écarter le jeu, peut shooter vite, en sortie d’écrans… Quand on sort de l’université, le terrain est plus large et je pense qu’il a le talent et les qualités. »

Il ne peut pas défendre ? On disait ça aussi de Stephen Curry…

Ce jeudi, l’ancien meneur d’Oklahoma sera testé par les Bulls qui possèdent le 7e choix, et pour l’instant, ce qui inquiète les GM, c’est son physique et sa défense…

« On disait ça de plein de joueurs, qu’ils ne pouvaient pas défendre » rappelle Rod Strickland. « Personne ne peut être bon partout, mais je pense qu’on peut progresser en défense. On disait ça de Steph Curry pendant un moment, et quand James Harden l’a attaqué en finale de conférence, Steph a répondu présent. Il n’est toujours pas le meilleur des défenseurs mais il a progressé, et on l’a vu aussi face aux Cavaliers en finale. On peut s’améliorer et se renforcer. »

Quel conseil lui a-t-il donné avant d’attaquer ce passage chez les pros ? « D’être lui-même et de ne pas trop se mettre de pression à chaque match » répond Rod Strickland. « À l’université, il avait tellement bien débuté. Au niveau des points, il est exceptionnel. Sa vision du jeu et son ressenti sur le jeu sont élevés, mais il s’est trop focalisé sur les points comme il y avait beaucoup d’attente. Je veux qu’il se libère de ça. Il est tellement talentueux. Je l’ai vu faire des passes et créer des choses que tout le monde n’est pas capable de faire. Je ne pense pas qu’il fasse partie de ces joueurs obliger de scorer. Evidemment, il peut shooter mais je ne veux pas que son jeu se définisse par les points car son feeling pour le jeu est incroyable. »

Pour l’instant, le nom de Trae Young est annoncé entre les 3e (Atlanta) et 9e (New York).

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *