Histoire News

Ça s’est passé un 13 juin : Michael Jordan laisse le dernier shoot à Steve Kerr

Désormais triple champion en tant que coach à la tête des Warriors, Steve Kerr a aussi vécu ses moments de gloire en tant que joueur. Son plus beau fait d’armes remonte évidemment au 13 juin 1997, lors des Finals entre les Bulls et le Jazz.

Deux jours après le « Flu Game », Chicago a l’occasion de terminer la série à domicile. Alors qu’il reste 10 secondes, et que les deux équipes sont à égalité, 86-86, Michael Jordan attaque sur le côté gauche, attire la prise à deux de Bryon Russell et John Stockton et sert Steve Kerr aux lancers francs. Ficelle…

Le shooteur vient d’offrir aux Bulls le cinquième titre de l’ère Michael Jordan.

« Plus tôt dans la série, Stockton avait fait prise à deux et lui avait volé le ballon dans une situation similaire, et ils nous avaient battus », se rappelle Steve Kerr quelques années plus tard. « Michael a pensé à ça et a réalisé que Stockton allait sans doute me lâcher pour faire prise à deux, et il m’a fait savoir que je devais être prêt. Et j’ai décidé que si je récupérais le ballon, j’allais simplement shooter. »

Lors du Game 4 de la série, Steve Kerr avait pourtant raté un 3-points décisif pour égaliser en toute fin de match. Cette fois, il n’a pas raté le coche et il pouvait même en plaisanter lors de la parade, quelques jours plus tard.

« Quand on a pris le temps mort avec 25 secondes à l’horloge, on s’est réuni et Phil (Jackson) a dit à Michael : ‘Michael, je veux que tu prennes le dernier tir’. Michael a répondu : ‘Tu sais, Phil, je ne me sens pas très à l’aise dans ces situations. Peut-être qu’on devrait penser à autre chose’. Donc je me suis dit que j’allais encore devoir sortir Michael de là. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *