News

Draft 2018 : propriétaires du 3e choix, les Hawks ont testé Trae Young

Attendu initialement entre les 6e et 10e places, Trae Young pourrait bien grimper de quelques places le soir de la Draft puisque les Hawks, qui possèdent le 3e choix, ont demandé à la rencontrer et il a effectué son test mardi. C’est une demi-surprise puisque la franchise possède déjà Dennis Schroder à la mène, mais du même coup, ce serait la preuve que l’Allemand n’est plus dans les petits papiers de ses dirigeants et qu’il pourrait être transféré.

« Je pense que sa capacité à créer pour ses coéquipiers peut être un atout pour n’importe quelle équipe » explique Jeff Peterson, l’assistant GM des Hawks. « C’est vraiment un bon passeur, et sa vision du jeu est vraiment bonne. Quand vous avez des gars qui trouvent leurs coéquipiers et qui distribuent le jeu comme il le fait, c’est précieux. Evidemment, il peut mettre des shoots et sa distance de tir est impressionnante. Il devra continuer à améliorer sa sélection de tirs. Mais en même temps, à Oklahoma, on lui demandait de prendre ces tirs… On doit trouver le juste équilibre. »

Alors que le rappeur Quavo milite pour que les Hawks choisissent Trae Young, l’intéressé voit un bel avenir pour Atlanta.

« Je pense que cette équipe possède un futur très prometteur. Il y a beaucoup de jeunes. John Collins était là pour me regarder. C’est vraiment un bon joueur. Il y a beaucoup de bons jeunes dans cette équipe, et c’est juste une question d’un ou deux éléments supplémentaires pour faire quelque chose de différent. »

Comment survivre en NBA quand on pèse 77 kg ?

Mardi, Trae Young a pu s’entretenir avec le nouveau coach, Lloyd Pierce. Un entraîneur qui arrive de Philly où il a formé Ben Simmons et Joel Embiid, entre autres, et qui a la particularité d’avoir joué avec Steve Nash à l’université.

Même si on compare souvent Trae Young à Stephen Curry, il ne faut pas oublier que l’ancien meneur des Suns n’avait pas forcément le physique d’un NBAer lorsqu’il est arrivé en NBA : « Le coach m’a raconté beaucoup d’histoires sur Steve. Je suis en contact avec lui, et j’ai pu lui parler et lui piquer quelques trucs. »

Avec son 1m85 et ses 77 kilos, Trae Young n’est donc pas effrayé par ce qui l’attend en NBA où les écrans seront plus appuyés et les défenseurs beaucoup plus physiques.

« Quand on est plus petit, il faut être capable de se démarquer dans des domaines différents. Il faut vraiment être capable de bien shooter, de bien passer, d’être accrocheur et d’être plus dur. Je trouve qu’on m’a beaucoup critiqué sur le fait que je n’étais pas quelqu’un de dur, mais dans ma tête, je suis extrêmement dur. »

Pour le tester, c’est Lloyd Pierce himself qui a défendu sur Trae Young pendant le workout. Au moins, il sait ce qui va l’attendre s’il est choisi par les Hawks.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *