News

Eric Bledsoe : « Les Celtics jouent plus dur que nous pour l’instant »

Surclassé par ce joueur dont il ne connait pas le nom, Eric Bledsoe est attendu au tournant ce soir, pour l’arrivée des Celtics à Milwaukee. Après les deux matchs perdus par les Bucks à Boston, le meneur tourne seulement à 10.5 points (36% de réussite dont 33% de loin), 5.5 rebonds, 4 passes et 3 pertes de balle, bien loin de ce que la franchise attend de lui. Giannis Antetokounmpo s’attend donc logiquement à une réaction de son lieutenant ce soir.

« Je sais qu’il va sortir de sa boîte. Je lui fais confiance parce qu’il est vraiment déterminé et c’est un gars qui n’abandonne jamais. Je sais qu’il donnera tout ce qu’il a pour gagner ce soir. »

D’ailleurs, le principal intéressé ne s’inquiète pas de sa production offensive : son objectif est plutôt d’éteindre un Terry Rozier à 23 points (47% de réussite dont 50% de loin), 3.5 rebonds et 5.5 passes et toujours aucun balle perdue.

« Mon jeu offensif va se mettre en place. Je ne m’inquiète pas pour ça. Ce qui m’importe c’est de bien défendre et d’aider mes coéquipiers quand je suis sur le terrain » explique-t-il au Journal Sentinel, avec une consigne plus globale destinée à ses coéquipiers : « Il faut être physique ».

« Ils le sont plus que nous pour l’instant, plus agressif, ils nous battent sur les ballons qui traînent. On a des bons pourcentages aux tirs, mais j’ai l’impression qu’ils jouent plus dur que nous. »

Les pourcentages sont effectivement bons pour Milwaukee, qui a compilé 48% de réussite aux tirs dont 38% à 3-points dans le Game 1, puis 60% et 41% dans le Game 2. Le problème est bel et bien ailleurs.

« Ils se jettent sur les ballons en premiers, ils prennent les rebonds offensifs. Ce sont des trucs qui nous tuent. On arrive à leur faire manquer des tirs mais quand ils ratent, ils ont des secondes chances en ressortant à 3-points ou avec des tirs complètement ouverts. »

L’action de Guershon Yabusele qui a fait se lever le Garden en début de Game 2 en est le meilleur exemple.

Et les chiffres sont vraiment très mauvais pour les Bucks : dominé dans les deux matchs au rebond offensif (20 concédés au total), le club a encaissé 22 points sur deuxième chance dans le Game 1 puis 21 dans le Game 2, mais aussi 27 puis 21 points sur balles perdues, faisant de Milwaukee la pire équipe du premier tour dans ces deux catégories.

Il est temps de retrouver la chaleur du BMO Harris Bradley Center et la dureté qui va avec pour les Bucks.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *