Matchs
hier
Matchs
hier
CLE111
BOS102
News

Les Pacers repartent à Indianapolis avec le plein de confiance

Après sa victoire dans le Game 1, Indiana s’est incliné la tête haute dans le deuxième acte de sa série face aux Cavs (100-97). De quoi rentrer à la maison avec le plein de confiance, tant il s’en est fallu de peu pour que les Pacers réalisent un nouvel exploit. Les hommes de Nate McMilan, menés de 18 points après six minutes de jeu (22-4), ont su faire face à un LeBron James des très, très grands soirs et revenir au fil du match pour finalement échouer à trois petits points.

À 36 secondes de la fin, les Pacers ont même eu une possession pour égaliser (95-92). Mais le tir à 3-points de Victor Oladipo (22 points à 9/18 dont 2/8 à 3-pts, 3 rebonds et 6 passes en 28 minutes) n’a pas trouvé la cible.

Victor Oladipo à un tir du hold-up

Défendu par JR Smith, l’arrière d’Indiana a profité de l’écran posé par Bojan Bogdanovic en tête de raquette pour se retrouver complètement seul à l’aile avec un tir à 3 points dans un fauteuil auquel il ne s’attendait même pas.

« J’étais un peu surpris », a-t-il avoué après la rencontre. « Je suis juste sorti de l’écran, c’est un bon système qu’on a joué. Je pensais que Kyle Korver allait rester sur moi, mais il m’a abandonné. C’est un tir ouvert, je l’ai juste raté. Si j’avais ce tir à nouveau, je le prendrais à chaque fois », a poursuivi Oladipo, sanctionné de deux fautes personnelles et privé de premier quart-temps après une seule minute de jeu. « Bien sûr, on est contrarié par cette défaite. Le premier match n’était qu’un match. Et ce match n’est qu’un match. On a eu l’impression de pouvoir égaliser, d’avoir une chance de le gagner. On se sent confiant avant ces deux matchs à la maison. »

Mode guerrier activé

Darren Collison, l’un de ses plus fidèles lieutenants, et grand artisan du comeback final dans le quatrième quart-temps avec deux paniers à 3-points d’un immense sang-froid (16 points à 7/11, 5 rebonds et 6 passes), repart de l’Ohio avec le même état d’esprit. À la guerre comme à la guerre.

« Les deux équipes se battent. Ils ne reculent pas, et nous non plus. On veut gagner, voilà où on en est », assure le meneur d’Indiana déjà pressé d’en découdre samedi soir à Indianapolis. « S’il y a une chose qu’il savoir sur cette équipe, c’est qu’on va être là, sur eux, à chaque possession. Peu importe ce que LeBron fait, peu importe ce qu’ils font, on sera là. »

Pour rappel, les Pacers ont remporté leurs deux matchs face aux Cavs au Bankerslife FieldHouse en saison régulière.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *