Interviews News

Interview Bam Adebayo : « Dès qu’on a une question, on va voir Dwyane ou Udonis »

À 7 points et 5 rebonds de moyenne, Bam Adebayo réalise une saison rookie extrêmement encourageante avec le Heat. Titularisé à 12 reprises, l’ancien de Kentucky est encore un diamant brut mais ses qualités athlétiques et sa puissance physique en font nécessairement un joueur d’avenir pour la franchise de South Beach.

Basket USA a rattrapé l’énergique intérieur du Heat dans la bonne ambiance des vestiaires pour lui demander comment se passe sa saison rookie et quels conseils Udonis Haslem et Dwyane Wade lui ont donnés pour l’aider à s’adapter à la NBA.

Vous avez dû affronter Jusuf Nurkic, quel bilan tirez-vous de ce duel compliqué ?

« Je pense avoir plutôt bien joué. Mais il a beaucoup scoré, et dans cette ligue, il faut marquer des paniers. C’est ce qu’il a fait toute la soirée. Il a réussi un bon match. »

Vous êtes listé comme ailier-fort et pivot, est-ce plus difficile pour vous de défendre sur des pivots ?

« Non ! Je fais simplement ce dont l’équipe a besoin. Ce n’est pas vraiment important pour moi de savoir à quelle position je joue. »

Comment évaluez-vous votre saison rookie avec le Heat ?

« Ça se passe très bien. J’apprends énormément de choses des vétérans. J’essaie d’accumuler de l’expérience. »

Est-ce plus facile avec le Heat qui possède une grosse culture collective ?

« Oui, ça facilite clairement les choses. La franchise est bien, et mes coéquipiers sont excellents. Tout le monde se bat dans cette équipe. On est des compétiteurs. C’est tout ce qu’on peut demander aux joueurs. »

Quelle influence a un mentor tel qu’Udonis Haslem par exemple, ou même Dwyane Wade qui est revenu ?

« C’est vraiment énorme. Je bois ses paroles et je suis heureux qu’Udi m’ait pris sous son aile. Il a tout vécu dans cette ligue et a déjà été champion. On ne peut que l’écouter. Dwyane donne toujours de bons conseils. Comme Udi, il a énormément d’expérience, il a connu énormément de choses et il a trois bagues. Donc, dès qu’on a une question, on va le voir lui ou Udi et on lui demande ce qu’il en pense. Pour savoir ce qu’il en est de la dureté et de ce qu’il faut faire pour arriver aux playoffs. »

Quels aspects de votre jeu voulez-vous travailler sur cette fin de saison ?

« Tout, il n’y a pas un aspect de mon jeu en particulier. Je vais continuer à travailler et à progresser. »

Avez-vous heurté le rookie wall ?

« Non, je ne crois pas. Dans mon cas, je joue et j’accepte le combat physique. Et je ne laisse jamais la fatigue m’atteindre mentalement. J’ai toujours pris soin de mon corps et je continue de le faire. Et je ne pense pas l’avoir heurté. »

On vous compare souvent à un jeune Shawn Kemp par votre explosivité, aimez-vous cette comparaison ?

« Oh… [pause] j’essaie simplement d’être moi-même. Je ne veux pas être comme untel ou untel, je veux essayer de construire ma propre identité. »

Les playoffs approchent et le Heat est en bonne position pour y accéder, comment l’abordez-vous ?

« Ça va être une expérience fantastique. J’ai hâte d’y être. »

Propos recueillis à Portland

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *