News Rumeurs

Les Knicks dans l’urgence sur les cas Noah et Jack

« Pas de nouvelles », bonnes nouvelles pour les Knicks ? Pas si sûr. La franchise new-yorkaise joue avec le feu et avec la montre quant à l’avenir de deux de ses joueurs, Joakim Noah et Jarrett Jack. Les joueurs n’ont désormais plus que quelques heures, jusqu’à 23h59 sur la Côte Est, pour pouvoir être libérés tout en restant éligibles à un nouveau contrat jusqu’à la fin de saison dans une équipe souhaitant jouer les playoffs. Le destin possible pour le pivot et le meneur… s’ils parviennent à un accord avec leurs dirigeants. Et pour l’instant, c’est encore loin d’être acquis.

Le New York Post rapporte ainsi qu’il n’y a aucune avancée sur ces deux dossiers, ce qu’a confirmé Jeff Hornacek mercredi. Joakim Noah est toujours à l’écart de l’équipe et ne semble pas avoir renoué le contact avec le front office des Knicks. La situation s’enlise, alors que le contrat du défenseur de l’année 2014 pèse toujours lourd dans les finances new-yorkaises.

« J’espère que tout s’arrangera pour les Knicks et pour Jo car ce sont tous des gens bien des deux côtés », se désole Enes Kanter dans les colonnes du Post. « Jo est un gars sympa, je l’apprécie sur et en dehors des parquets. Il a vraiment été gentil avec moi, il m’a beaucoup aidé et on se parlait beaucoup. On a discuté une fois depuis qu’il a quitté l’équipe. J’imagine qu’il doit aller bien. Il doit simplement s’entraîner quelque part. »

La porte de sortie OKC fermée pour Joakim Noah ?

Selon Ian Begley, d’ESPN, Oklahoma City pouvait se montrer intéressé par le pivot tricolore, qui retrouverait au Thunder Billy Donovan, son ancien entraîneur en NCAA. Seulement, la signature de Corey Brewer pourrait bien mettre fin à la piste OKC pour Joakim Noah. D’autant qu’il resterait encore à trouver un terrain d’entente entre le joueur et New York, la franchise souhaitant économiser une partie du salaire du pivot, ce que ce dernier souhaiterait limiter, selon le New York Daily News.

Pour Jarrett Jack, la situation est un peu moins complexe. Signé en début de saison pour compléter la rotation à la mène, il ne rentre plus dans les plans de Jeff Hornacek qui ne lui a pas accordé une seule minute depuis le All-Star Weekend. « Si ça doit arriver, ça arrivera » expliquait le meneur à Newsday mardi. Depuis, Jarrett Jack a toujours fait les déplacements avec ses coéquipiers et le New York Post assure que « plusieurs sources révèlent que Jack n’a pas demandé à être coupé, et qu’aucune discussion n’avait eu lieu à ce sujet. » Il ne reste plus que quelques heures pour que les choses bougent. Ou pas.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *