News

Jimmy Butler attend que les Wolves se défoncent en défense

Désormais blessé jusqu’à nouvel ordre après une opération du ménisque, Jimmy Butler devrait manquer la fin de saison de la saison régulière des Wolves. Mais le All-Star de Minnesota sera bien évidemment auprès de ses coéquipiers pour les tenir dans le droit chemin.

Selon Butler, les jeunes Wolves ont progressé dans leur comportement défensif. Mais il faut encore persévérer… 

« Une grande partie de l’équation est l’effort », lance le grand blessé sur NBA.com. « La défense dépend entièrement de ta volonté de jouer, et de ta volonté de prendre ton duel au sérieux. Beaucoup de gars s’en fichent. La ligue est comme ça maintenant. Ça n’a pas toujours été le cas. Beaucoup de gars sont guidés par l’attaque, ce qui est bien par moments, mais très mauvais à d’autres. Et à beaucoup d’autres ! J’aimerais pouvoir dire que tout le monde veut défendre aussi fort que moi mais ce n’est pas la réalité. Cela dit, on doit trouver des moyens de gagner des matchs. »

« En NBA, on ne peut pas dire tout ce qu’on veut à n’importe qui »

Plus particulièrement, au sein du projet playoffs des Wolves, Andrew Wiggins reste énigmatique. L’ailier canadien a le potentiel physique pour devenir une superstar des deux côtés du terrain. Mais pour Jimmy Butler, il doit encore s’imposer !

« Avec Wiggs, il suffit d’une fois. Il ne veut froisser personne. Il veut toujours essayer de faire exactement ce qu’on lui dit. On n’a pas besoin de lui répéter les choses. Il comprend les choses mais il ne veut pas non plus empiéter sur les plates-bandes des voisins. Si tu lui dis un truc, on n’a plus à s’en inquiéter après. Il va s’assurer que ça arrivera. Tout le monde est différent. Certains gars te diront, oui peu importe. En NBA, on ne peut pas dire tout ce qu’on veut à n’importe qui. Mais quand on peut le faire avec un gars, on le fait ! »

Avec deux All-Stars dans leur effectif (et même trois si on compte Jeff Teague), plus un scoreur de la trempe de Wiggins et une palanquée de vétérans, les Wolves disposent donc d’un effectif sérieux pour la suite de la saison.

Malgré la blessure de Jimmy Butler, Minny peut tenir le choc.

« Sur le papier, on a une grosse équipe. Mais je ne pense pas qu’on joue assez dur en ce moment », conclut Butler. « On ne défend pas comme il faut pour gagner. Il y a pas mal de choses qu’on doit encore améliorer, soir après soir, peu importe qui est l’adversaire et peu importe où on joue. Peu importe l’heure du match. On doit jouer dur ! On ne le fait pas. Je n’ai pas peur de le dire ! Et comment peut-on changer ça ? Ça commence chez chacun des joueurs. Si chacun peut dire qu’il a tout donné, alors, on sera en bonne position pour gagner. »

Prévu pour la fin de saison, avant les playoffs a priori, le retour de Jimmy Butler arrivera certainement à point nommé pour aider les Wolves à remplir ses objectifs. Mais son absence sera également un beau défi à relever pour Wiggins et Towns.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *