News

Pour accrocher les playoffs, Portland se met en mode « Dame Time »

Derrière les Rockets et les Warriors, c’est le « Wild West » ! S’il y a 11 victoires d’écart entre le 2e (Golden State) et le 3e (San Antonio), en revanche, derrière, c’est une des plus belles bagarres de ces dernières années avec deux défaites d’écart entre les Spurs et le 9e, les Clippers. Et parmi les poursuivants, les Blazers comptent bien jouer leur va-tout.

La troupe de Damian Lillard reste sur trois victoires après le succès arraché quasiment au buzzer par Dame « himself » à Phoenix. Portland est dans le Top 5 et peut même viser l’avantage du terrain alors que les Wolves devront composer sans Jimmy Butler pendant plusieurs semaines. 

« On n’a pas bien joué pendant les trois premiers quart-temps, mais les bonnes équipes, les équipes de playoffs, elles trouvent le moyen de faire le travail en dernier quart. Et on a réussi à produire un bel effort. »

Damian Lillard est heureux de la réaction de ses troupes. Moe Harkless a clairement retrouvé le niveau qui lui avait permis de trouver un contrat en Oregon. Le collectif de Rip City est de plus en plus solide, et Terry Stotts apprécie la progression.

« J’ai été fier de la combativité de nos gars, ils n’ont jamais baissé les bras », a déclaré Stotts pour le site des Blazers. « Damian a évidemment été énorme. Il a montré son leadership et tout son talent. On a simplement réussi plus de choses en dernier quart pour nous faire passer le cap. »

Un vrai leader par l’exemple

Le triple All-Star a les coudées franches pour prendre le contrôle des opérations en dernier quart. Terry Stotts lui fait confiance.

« J’apprécie toujours son leadership, son désir de gagner, sa volonté, et son leadership… Attendez, j’ai déjà dit leadership », sourit l’entraîneur dans l’Oregonian. « C’est qui il est. C’est ce qu’on attend de lui mais on ne le prend pas pour acquis. »

Pour Damian Lillard, qui reste donc sur sa dynamique d’avant All-Star, la fin de saison est un moment privilégié. À 32 points à 47% de réussite aux tirs, 6 pds et 4 rbds de moyenne en février, le meneur a haussé le ton et son équipe suit le mouvement.

« Dans le fond, ça revient à savoir à quel point tu veux les jouer. Je sais que ça me ferait bien mal de devoir être assis et voir les autres équipes jouer en playoffs. Et toute l’équipe a adopté cette mentalité. On a déjà goûté à la postseason, on a déjà gagné des séries de playoffs, et on aime ça. »

Avec l’accent mis sur la défense collective, les Blazers progressent également dans leur exécution offensive. En tout état de cause, ils savent qu’ils pourront toujours compter sur Damian Lillard. Comme ces deux dernières saisons, c’est « Dame Time » à l’approche des playoffs.

Damian Lillard Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 POR 82 39 43.0 36.8 84.4 0.5 2.6 3.1 6.5 2.1 0.9 3.0 0.2 19.1
2013-14 POR 82 36 42.4 39.4 87.1 0.4 3.1 3.5 5.6 2.4 0.8 2.4 0.3 20.7
2014-15 POR 82 36 43.4 34.3 86.4 0.6 4.0 4.6 6.2 2.0 1.2 2.7 0.3 21.0
2015-16 POR 75 36 41.9 37.5 89.2 0.6 3.4 4.0 6.8 2.2 0.9 3.2 0.4 25.1
2016-17 POR 75 36 44.4 37.1 89.5 0.6 4.3 4.9 5.8 2.0 0.9 2.6 0.3 27.0
2017-18 POR 73 37 43.9 36.1 91.6 0.9 3.6 4.5 6.6 1.6 1.1 2.8 0.4 26.9
Total   469 36 43.2 36.8 88.4 0.6 3.5 4.1 6.2 2.1 1.0 2.8 0.3 23.1
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *