News Résumé

France – Belgique : contrat rempli pour les Bleus

Deux jours après leur victoire sur le fil face à la Russie à Strasbourg (75-74 en prolongation), les Bleus ont signé une quatrième victoire de rang en s’imposant face à la Belgique au Palais des Sports Jean Weille (Nancy).

Vainqueurs 64-49, les hommes de Vincent Collet, déjà qualifiés pour la prochaine session de qualification pour la Coupe du Monde 2019, gardent la tête du Groupe E à deux journées de la fin de cette première phase pré-éliminatoire. Auteur de 23 points, 7 rebonds et 7 passes décisives il y a deux jours, Boris Diaw (4 pts, 6 rbds, 2 pds en 18 minutes) a cette fois été épaulé par Moustapha Fall (23 pts à 10/10 au tir, 3 rbds, 2 pds et 3cts) pour faire la différence après le repos. La Belgique affiche désormais quatre défaites au compteur et se retrouve aux portes de l’élimination.

Fall, l’homme qui tombe à pic

Le début de rencontre est marqué par la montée en puissance de Moustapha Fall. Même si l’ex-pivot de l’Elan Chalon laisse filer des lancers en route, son impact des deux côtés de la raquette est non négligeable et permet à la France de mener rapidement 14-7 après un alley-oop envoyé par Paul Lacombe et un dunk surpuissant en transition.

Comme deux jours plus tôt, la Belgique profite toutefois de la sortie de Boris Diaw pour recoller au score grâce à un 3 points du Gravelinois Quentin Serron et un dunk d’Ismaël Bako (15-14).

À lire aussi : Boris Diaw, le père

L’entrée d’Elie Okobo en début de 2e quart est ponctuée par un 3-points dans le corner, le premier tir extérieur marqué par les Bleus. On croit la France lancée après une nouvelle contre-attaque conclue cette fois par Alain Koffi (22-14). Mais la Belgique finit très fort et le retour de Babac’ n’y change rien. Le sniper chalonnais Pierre-Antoine Gillet claque deux paniers à 3-points, le second sur la tête de Boris Diaw pour faire passer les Belges devant au score (26-27). Tabu sanctionne à son tour le 0/2 au lancer de Fall (1/6 à la mi-temps) d’un 3-points dans le corner, et voilà la France menée de deux points à la pause (30-32).

Les Bleus prennent enfin le match en main au retour des vestiaires, lorsque Paul Lacombe et Andrew Albicy trouvent la mire derrière l’arc alors que la France pointait à 1/12 dans l’exercice jusque-là (38-35). Le vent tourne définitivement lorsque Fall récompense le public nancéien avec un 2/2 aux lancers pour conclure le 3e quart sur une bonne note (45-39).

La France déjà qualifiée pour la prochaine phase pré-éliminatoire

Le pivot du Sakarya Büyükşehir Belediyesi S.K poursuit son œuvre avec un panier et la faute en prime pour donner un peu d’air aux siens. Et alors que Boris Diaw prolonge un repos bien mérité sur le banc, c’est Hugo Invernizzi qui porte le coup fatal aux Belges avec deux « catch-and-shoot » à 3-points qui ne trouvent que la ficelle (53-42). Fall termine le boulot d’un lay-up main gauche sous le cercle qui sécurise le succès des Bleus à plus de trois minutes du terme (60-47).

Le contrat est rempli avec quatre victoires au compteur. Prochain rendez-vous pour la France les 29 juin (en Bosnie-Herzégovine) et 2 juillet (en Russie) pour les dernières fenêtres internationales de cette phase pré-éliminatoire qui devrait se jouer dans un contexte plus serein pour les Bleus puisqu’ils ont déjà leur billet poche pour la suite.

BOX SCORE

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *