News

Les Nets veulent que Spencer Dinwiddie franchisse un nouveau cap

Titulaire, « go-to-guy » et maintenant lauréat d’un trophée au All-Star Game, Spencer Dinwiddie n’en finit plus de faire parler de lui. Un chapitre de plus dans la belle histoire de l’ancien journeyman, mais pas une fin en soi pour son entraîneur Kenny Atkinson, qui veut le voir continuer ses progrès.

« Sa progression et sa confiance ont explosé » constate-t-il dans les colonnes du New York Post. « Ce qu’on attend maintenant, c’est qu’il franchisse une autre étape. C’est un défi pour lui. Il fait une bonne saison, et je pense qu’il peut y arriver. »

Mais pour ça, il lui manque deux éléments d’après son entraîneur, et pas des moindres…

« De la régularité » énonce-t-il d’abord. « C’est ce qui sépare les bons joueurs des super joueurs. Il peut vraiment progresser de ce côté-là. La deuxième chose, c’est de devenir un ‘two-way player’. Les meilleurs joueurs de cette ligue jouent des deux côtés du terrain. C’est un champ de progression pour lui. Sa défense est meilleure et il progresse depuis le début de la saison, mais on aimerait voir ça des deux côtés. »

« Être plus judicieux dans la sélection de tirs »

L’entraîneur lui a clairement annoncé la couleur pendant le All-Star Weekend et la fin de saison qui s’annonce à Brooklyn devrait lui permettre d’emmagasiner de l’expérience, même avec le retour aux affaires de D’Angelo Russell.

« Je préfère garder ça entre nous, ce sont des messages entre un coach et son joueur » annonce-t-il d’abord avant de lâcher du lest. « Je lui ai dit : ‘après ça, tu dois passer à l’étape suivante. Ça devrait être ton objectif’. Et je pense qu’il était d’accord. »

Il faudra déjà revenir des vacances reposé, avec un bien meilleur pourcentage aux tirs : sur les douze derniers matchs, il compile 35% de réussite aux tirs. S’il a plutôt assuré dans son rôle de « go-to-guy » par défaut, le meneur a parfois tendance à arroser et il avait bien besoin de vacances.

« Les problèmes d’adresse de Spencer viennent de sa fatigue, selon moi. On l’a beaucoup fait jouer ces derniers temps. Et puis je pense que ça fait partie de sa progression de trouver les endroits où il est le plus à l’aise. Avec la fatigue, tu recules ou tu prends des tirs compliqués alors que tu peux aller au panier. On va l’encourager à le faire – car il est bon dans ça – et aussi à être plus judicieux dans sa sélection de tirs. Ça l’aidera. »

Spencer Dinwiddie Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 DET 34 13 30.2 18.5 91.2 0.1 1.3 1.4 3.1 1.6 0.6 1.0 0.2 4.3
2015-16 DET 12 13 35.2 10.0 57.6 0.3 1.1 1.4 1.8 1.7 0.3 0.6 0.0 4.8
2016-17 BRK 59 23 44.4 37.6 79.2 0.4 2.3 2.8 3.1 2.0 0.8 1.1 0.4 7.4
2017-18 BRK 80 29 38.7 32.6 81.3 0.5 2.7 3.2 6.6 2.3 0.9 1.6 0.3 12.6
Total   185 23 38.8 31.5 79.8 0.4 2.2 2.6 4.5 2.0 0.7 1.3 0.3 8.9
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *