News

Portland veut encore finir en boulet de canon

« Chaque année, il y a des équipes qui restent sur le bas-côté et on doit s’assurer qu’on n’en fera pas partie. »

Damian Lillard ne s’y trompe pas : le virage qui suit le All-Star Game est un des plus importants dans une saison NBA. Certains le négocient mal et sortent de piste, d’autres à l’inverse l’abordent bien et terminent l’année en boulet de canon. C’est le cas de Portland ces deux dernières années.

Mais avec leurs 55% de victoires, les Blazers vont davantage s’attacher à tenir le rythme plutôt qu’à l’accélérer : comme le décrypte son « go-to-guy », il faut maintenant rester dans la course et profiter des faiblesses des autres pour améliorer cette septième place actuelle. En s’appuyant sur l’expérience des deux dernières saisons.

« C’est dans un coin de nos têtes. On sait qu’on est meilleurs dans le seconde moitié de la saison en règle générale » affirme Damian Lillard pour USA Today. « Après, on ne peut pas juste repartir en nous disant : ‘Ça va on est toujours meilleurs à ce moment-là’. Mentalement, on doit comprendre que c’est une course et qu’on doit être à la hauteur tout le temps. »

Plus que vingt-quatre matchs avant la première ligne d’arrivée pour les Blazers, en espérant entamer derrière la véritable course, celle qui mène au titre.

« On a du pain sur la planche. Il y a beaucoup d’équipes qui se battent pour une place en playoffs » constate l’entraîneur, Terry Stotts. « Mais ce n’est pas où nous sommes qui compte, c’est là où nous allons. »

Actuellement 7e à l’Ouest avec 32 victoires pour 26 défaites, les Blazers font partie d’un groupe de huit équipes qui se tiennent dans un mouchoir de poche, des Spurs (3e, 35-24) au Jazz (10e, 30-28).

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *