Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
BRO1:00
ORL
NYK1:00
CLE
WAS2:00
CHI
PHI2:00
SAC
OKC4:00
GSW
LAC4:30
Magazine News

Quelle équipe possède le meilleur banc de NBA ?

« On le dit depuis le premier jour que nous sommes le meilleur banc de la ligue. Et si ce n’était pas vrai jusque là, ça doit être vrai maintenant. » Les propos sont signés C.J. Miles, décisif avec ses 24 points ce dimanche soir, dans la victoire des Raptors sur Charlotte. Tout ça en sortie du banc canadien, dont on parle beaucoup ces temps-ci.

Le shooteur dit-il vrai pour autant ? Pour y répondre, un détour par les statistiques de la ligue s’impose. Sur quel critère se baser pour dire quel banc serait meilleur qu’un autre ? Le nombre de points inscrits ? Les meilleurs dans le genre, avec plus de 46 points marqués chaque soir, sont… les Kings. Mais cette donnée est à relativiser car Dave Joerger passe son temps à recomposer son cinq majeur. Ainsi, certains titulaires en puissance, comme Willie Cauley-Stein ou Bogdan Bogdanovic, ont régulièrement démarré du banc.

Alors plutôt que les points inscrits, on a préféré se baser sur le « Net rating », c’est-à-dire la différence des points inscrits (sur 100 possessions) par rapport aux points encaissés lorsque le banc est sur le terrain. La valeur ajoutée pure en gros. Ces deux dernières saisons, les Spurs dominaient cette catégorie. Mais le classement d’aujourd’hui le confirme : CJ Miles a raison !

Autre constat : les trois premières équipes de la NBA sont aux trois premières places….

1 – Toronto Raptors (40,4 points | Net Rating : 8,4)

Fred VanVleet, Delon Wright, Jakob Poeltl, C.J. Miles donc… Depuis plusieurs semaines, on parle régulièrement des hommes du banc canadiens. Il faut dire que tous ces soldats, loin d’être les plus médiatisés dans la ligue, apportent un véritable second souffle aux titulaires.

Cette saison, la paire Kyle Lowry – DeMar DeRozan joue moins et score beaucoup moins (de 49 points à 40 points). Malgré cette baisse statistique, les Raptors sont au sommet de l’Est. Il ne faut pas chercher bien loin l’explication. Il y a une semaine, Dwane Casey avait même décidé de faire confiance à son banc pendant tout un quatrième quart-temps (comme hier soir, mais c’était un blowout), pourtant serré. Avec la victoire au bout.

« Ils sont phénoménaux », assure Kyle Lowry. « Rien de nouveau sous le soleil », relativise Dwane Casey. « Delon, Fred, Pascal (Siakam), Yak (Jakob Poeltl), tous ces gars sont en mouvement permanent. Et C.J., en shootant comme il le fait en ce moment, ouvre tout et permet les pénétrations. Je tire mon chapeau à ces jeunes joueurs. »

À voir maintenant comment ils se comporteront en playoffs, là où la paire Lowry-DeRozan a souvent connu des difficultés d’adresse. Cette jeunesse, peu responsabilisée lors de précédentes campagnes, pourra-t-elle les soutenir ?

2 – Golden State Warriors (33,5 points | Net Rating : 7,3)

Les Warriors ne seraient pas la meilleure équipe du banc sans une second unit digne de ce nom. Cette année encore, leurs remplaçants en font la démonstration. Stephen Curry, Kevin Durant, Draymond Green : tous ont connu quelques pépins physiques durant la saison. Pourtant, jamais le système Warrior ne s’est vraiment grippé.

L’explication tient à des joueurs déjà confirmés comme Shaun Livingston, Omri Casspi, David West ou encore Andre Iguodala capables de prendre le relais. Eux qui étaient à la recherche d’un shooteur supplémentaire sont déjà très bien armés. Et contrairement à ceux des Raptors, la plupart de ces remplaçants-là sont habitués à aller loin en playoffs.

3 – Houston Rockets (29,8 points | Net Rating : 7,3)

Ceux des Rockets scorent beaucoup moins mais qu’est-ce qu’ils font du bien lorsqu’ils rentrent ! Parler du banc des Rockets, c’est forcément penser à Eric Gordon. Titularisé en l’absence de Chris Paul, il bénéficie d’un temps de jeu digne d’un titulaire, réalise sa meilleure saison en carrière. Au point d’en faire un candidat sérieux au titre de 6e homme de l’année.

L’arrière a été rejoint par un autre accro du tir longue distance, Gerald Green. Ryan Anderson, plus à la peine cette saison, va également renforcer ce banc. Tout comme Joe Johnson dont l’arrivée serait imminente. De la taille, de la puissance (Nene), de l’adresse, de l’expérience… Le banc des Rockets n’a pas à rougir à côté de celui des champions en titre.

4 – Utah Jazz (39,9 points | Net Rating : 3,7)

Voilà une équipe qui pourrait bientôt dégringoler dans ce classement. Car en perdant Rodney Hood et Joe Johnson donc, le Jazz a perdu deux de ses meilleurs éléments qui sortaient du banc. Pas certain que Jae Crowder, obtenu en échange de Hood et dont la première a été convaincante, parvienne à scorer avec autant de régularité.

Utah compte malgré tout quelques atouts de valeur comme Alec Burks, Jonas Jerebko, le rookie Royce O’Neale ou encore le back-up de Rudy Gobert, Ekpe Udoh, pour faire la différence.

« Rodney va nous manquer, nous le savons. C’est un grand joueur et ce ne sera pas facile de compenser tout ce qu’il faisait. Mais nous avons toujours de bons joueurs et des gars qui vont devoir s’améliorer », livrait récemment à ce propos Alec Burks.

5 – Cleveland Cavaliers (41,5 points | Net Rating : 3,7)

Voilà au contraire une équipe qui pourrait grimper dans ce classement. Et ce n’est pas par la seule arrivée de l’ancien Jazzman, Rodney Hood. En mettant également la main sur Larry Nance Jr. et Jordan Clarkson, Cleveland a récupéré deux des joueurs les plus productifs de la ligue chez les remplaçants. Pas un hasard si le banc des Lakers était jusqu’ici l’un des plus prolifiques de la ligue, derrière celui des Kings et des Nets.

Les nouvelles recrues ont eu l’occasion de s’illustrer, dès leur première sortie à Boston. En comptant également Jeff Gren et Kyle Korver, ça donne une second unit plutôt jeune, athlétique et adroite de loin. Bémol : en l’absence de Kevin Love, il leur manque sans doute un protecteur du cercle. À voir si la venue de Kendrick Perkins s’officialise.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *