Matchs
hier
Matchs
hier
GSW92
HOU95
NCAA News

North Carolina remporte le choc face à Duke

Voir Roy Williams, le coach de North Carolina, bumper ses propres joueurs dans le vestiaire, dans un climat et un enthousiasme dignes d’une finale NBA remportée, c’est quelque chose ! Le coach, qui se revendique être « l’un des plus grands fêtards du monde », avait même retiré sa veste au cas où il devait recevoir de l’eau… Cette scène en dit long sur la victoire des Tar Heels, ce jeudi à domicile, sur leurs rivaux de Duke (82-78), qu’ils affrontaient pour la 247e fois de leur histoire !

Au terme d’une première période particulièrement offensive, les visiteurs avaient pourtant viré en tête (45-49) en s’appuyant sur un nouveau match solide Marvin Bagley, auteur de 15 points (7/13), 16 rebonds, 4 passes et 2 contres. L’intérieur, pour qui c’était le 18e double-double de son année freshman, a été bien secondé par Gary Trent, auteur de 16 points.

Mais à la faveur d’un 19-2 initié dès le début de la seconde période, les Tar Heels ont repris la main sur le match. Joel Berry, de nouveau à la peine avec son tir (21 points mais 7/20 aux tirs dont 1/8 de loin), a été parfaitement soutenu par les shooteurs fous, Cameron Johnson et Kenny Williams, auteurs à eux deux de 38 points avec 10 paniers à 3-points en tout !

La trop grosse différence, en faveur des locaux, tant au niveau du rebond offensif (17-9) qu’au nombre d’interceptions (7-1), a coûté trop cher à Duke. « Étions-nous fatigués ? », s’interrogeait pour de faux Mike Krzyzewski, avant de tonner : « Je ne pense pas, mais nous étions fatigués de les voir prendre des rebonds offensifs. Ils en ont pris 15 en seconde période, c’est une stat incroyable venant d’eux. Nous étions horribles dans cette période. »

Duke (19-5) aura l’occasion de prendre sa revanche sur North Carolina (18-7) le 3 mars prochain, à domicile, pour leur dernier match de la saison.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *