Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA114
DET98
MIL121
NOR123
CLE94
SAS110
WAS
PHI2:00
DEN
HOU2:00
News

Comment Marvin Williams est devenu un des shooteurs à 3-pts les plus précis de la ligue

Quand il a réalisé la meilleure saison individuelle de sa carrière, en 2008 avec les Hawks, Marvin Williams affichait 14.8 points de moyenne avec une particularité : un seul shoot à 3-pts marqué !

Et encore, ce fut un coup de chance…

« C’était à Detroit, un tir au milieu de terrain », se souvient l’ailier fort des Hornets dans le Charlotte Observer. « Sans blague. Ce qui est marrant, c’est que tous les shoots primés que j’ai pris cette année-là étaient des shoots de fin de quart-temps. »

À l’image de Ben Simmons cette année, Marvin Williams ne shootait jamais à 3-points sur attaque placée, et il terminera avec 10 tentatives lointaines. À l’époque, il allait chercher ses points différemment.

« Je ne shootais pas à 3-pts par choix. Si on regarde mes statistiques aux lancers-francs, elles étaient très élevées. J’ai fait un effort pour attaquer le plus possible. J’ai toujours eu un bon geste et confiance en mon tir. Au début de ma carrière, je n’étais pas concentré dessus outre mesure. »

Désormais, ça a changé et le résultat est probant : Marvin Williams est le cinquième shooteur le plus précis de la ligue. Avec 44% de réussite, l’ancien joueur d’Atlanta et du Jazz devance donc les Stephen Curry, James Harden ou Kyle Korver, même si son nombre de tentatives est sans commune mesure avec les monstres cités.

Il n’en demeure pas moins que son adresse souligne son efficacité dans cet exercice et son intelligence de jeu ou sa lecture.

« Une partie de son pourcentage s’explique par le fait qu’il est toujours dans les bonnes positions, les bons spots », analyse Frank Kaminsky. « Il sait où se placer. Il est aussi dans la ligue depuis longtemps et il comprend le rythme des rencontres. »

Il comprend aussi l’évolution de la ligue puisqu’il devient de plus en plus difficile pour les intérieurs d’exister sans shooter de loin, et Marvin Williams fait partie de ses ailiers polyvalents, utilisés comme des intérieurs fuyants pour écarter le jeu et laisser de la place à un pivot dominant. C’est le cas à Charlotte où Dwight Howard a de l’espace pour dominer dans la peinture, ou ressortir de bons ballons sur les shooteurs qui l’entourent.

Marvin Williams Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2005-06 ATL 79 25 44.3 24.5 74.7 1.5 3.3 4.9 0.8 2.9 0.6 1.1 0.3 8.5
2006-07 ATL 64 34 43.3 24.4 81.5 1.3 4.0 5.3 1.9 3.0 0.8 2.0 0.5 13.1
2007-08 ATL 80 35 46.2 10.0 82.2 1.5 4.2 5.7 1.7 2.8 1.0 1.6 0.4 14.8
2008-09 ATL 61 34 45.8 35.5 80.6 1.8 4.5 6.3 1.3 2.1 0.9 1.2 0.6 13.9
2009-10 ATL 81 31 45.5 30.3 81.9 1.3 3.8 5.1 1.2 2.0 0.8 0.9 0.6 10.1
2010-11 ATL 65 29 45.8 33.6 84.5 1.1 3.8 4.8 1.4 1.6 0.5 1.0 0.4 10.4
2011-12 ATL 57 26 43.2 38.9 78.8 1.3 3.8 5.2 1.3 1.5 0.8 0.7 0.3 10.2
2012-13 UTH 73 24 42.3 32.5 77.8 0.8 2.9 3.6 1.1 1.3 0.5 0.8 0.5 7.3
2013-14 UTH 66 25 43.9 35.9 78.1 1.2 3.8 5.1 1.2 2.3 0.8 0.8 0.5 9.1
2014-15 CHA 78 26 42.4 35.8 71.3 0.7 4.2 5.0 1.3 1.9 0.9 0.8 0.5 7.4
2015-16 CHA 81 29 45.2 40.2 83.3 1.6 4.9 6.4 1.4 1.6 0.7 0.8 1.0 11.7
2016-17 CHA 76 30 42.2 35.1 87.3 1.2 5.3 6.5 1.4 1.8 0.8 0.8 0.7 11.2
2017-18 CHA 55 26 47.0 43.5 85.4 1.0 3.7 4.7 1.1 1.6 0.7 0.8 0.4 9.5
Total   916 29 44.5 36.1 80.8 1.3 4.0 5.3 1.3 2.0 0.8 1.0 0.5 10.5
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *