News

Une grande respiration pour les Lakers

« Ça fait du bien, forcément. »

Tout le monde est apparu soulagé cette nuit à L.A. au sortir de la large victoire des Lakers sur les Hawks (132-113), à commencer par un Luke Walton un peu malade mais content de la réaction de ses hommes. Et aussi de pouvoir parler de leur belle prestation plutôt que des commentaires de LaVar Ball.

« L’équipe va bien. On est au coeur d’une série compliquée, on a des blessures, le groupe et les gars continuent de chercher des solutions. C’est souvent dur quand une jeune équipe connait des moments plus compliqués. Mais je suis fier de nos gars. Ils travaillent toujours comme des fous, il se battent pendant les exercices, il posent des questions, ils veulent progresser. On doit juste mieux gérer le cours d’un match. »

Ce qu’ils ont réussi après un début de match difficile, « en se servant de leur défense pour lancer leurs attaques, et pas l’inverse » comme le souligne Luke Walton. Qu’importe l’adversaire, pourvu qu’on ait l’ivresse de la victoire.

« C’est cool de gagner et d’avoir un peu de joie dans ce vestiaire après le match » avoue-t-il aisément au cours de cette conférence de presse relayée par Lakers Nation. « Quand on arrivera à l’entraînement demain ce ne sera pas le même discours, le même état d’esprit qu’on avait pour les neuf derniers. »

Neuf dernier revers, pour compléter la phrase de l’entraîneur. Orphelins de Lonzo Ball pour la moitié d’entre eux, les Lakers ont connu des soirées ridicules en terme de rythme en son absence. Un défaut corrigé cette nuit, avec 32 passes décisives pour l’équipe grâce à un feu d’artifice de dunks et de 3-points en transition.

« On s’amuse quand on joue comme ça » confie le meneur de jeu. « Ça convient parfaitement à mon jeu, j’ai joué comme ça toute ma vie. C’était une bonne victoire ce soir. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *