News

Garrett Temple : « Si on n’est pas déçu, ça veut dire qu’on s’en fout ! »

Avec cinq défaites lors de leurs six derniers matchs, les Kings ne vont pas fort en ce moment. Le jeune groupe de Dave Joerger vient surtout d’encaisser 131 points de la part des Hornets, soit leur meilleur total en saison, ou encore 126 par les Clippers quelques jours plus tôt.

Ce relâchement coupable avait fait dire à Garrett Temple que son équipe ne défendait pas un kopek, ce qui ne les amènerait nulle part. Depuis, le vétéran des Kings a relâché sa frustration mais il maintient son message.

« On devrait être déçu par nos performances défensives sur les trois ou quatre derniers matchs », insiste-t-il sur NBC. « Surtout qu’on avait bien progressé sur le mois et demi qui précédait. On est retombé dans nos travers et on doit absolument corriger ça. Si on n’est pas déçu, ça veut dire qu’on s’en fout ! »

Selon Garrett Temple, le problème est que la défense des Kings ne communiquent pas. Pourtant, annoncer l’écran, le changement de défenseur ou simplement prévenir ses camarades de ce qui se passe, c’est élémentaire. Ça ne coûte rien…

« Le plus important pour nous est la communication. Nos jeunes gars ne communiquent pas en défense. Il y a des moments où on revoit la vidéo et le gars répond qu’il ne savait pas. Et ça se comprend, il vient d’arriver en NBA. Mais on ne peut pas non plus faire deux, trois, quatre ou cinq fois les mêmes erreurs ! On est au niveau professionnel, on doit savoir quoi faire précisément. On peut faire une erreur mais on doit la corriger la fois suivante. »

La jeunesse des Kings ne doit donc pas tout excuser pour Garrett Temple. Simplement, c’est une réalité qu’il faut combattre au quotidien. Visiblement, même hors terrain, l’équipe de Sacramento ne fait pas preuve de la meilleure cohésion…

« Je suis un millennial aussi mais on dirait qu’on ne se parle plus. Et ça se voit sur le terrain. On ne communique pas du tout. Les coachs sont en train de perdre leur voix à nous hurler les systèmes défensifs ou à crier ce que les joueurs devraient se dire entre eux. On doit apprendre à communiquer et utiliser notre voix, car c’est comme ça que s’instaure la confiance en défense. »

À 12 victoires pour 25 défaites, Sacramento n’arrive pas encore à passer le cap. Comme la saison passée, les Kings se dirigent vers une longue et morne fin de saison, surtout à ce rythme (défensif)… Et on en connaît un qui est ouvertement déçu !

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *