Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIA
PHI1:00
NOR
POR3:00
SAS
GSW3:30
News Résumé

Dans une ambiance de playoffs, les Warriors font leur loi à Houston !

Malgré les absences de James Harden et de Kevin Durant, les deux meilleures équipes de la conférence Ouest et de la NBA nous ont offert une superbe opposition, remportée par Golden State lors du dernier quart-temps (124-114). Si les Splash Brothers (57 points dont 10 tirs à 3-points) et le duo Paul – Gordon (58 points) se sont neutralisés, c’est l’activité de Draymond Green (17 points, 14 rebonds, 10 passes), qui devient par la même occasion le Warrior avec le plus de triple double dans l’histoire de la franchise (21), et la défense des champions en titre qui ont fait la différence. Dans la défaite, Gerald Green (29 points, 8/15 de loin) continue lui d’être sur son nuage.

CP3 et Eric Gordon défient les Splash Brothers

Comme on pouvait s’y attendre entre les deux meilleures attaques de la ligue, le match démarre sur les chapeaux de roues. À l’image de dunks de Clint Capela et d’Andre Iguodala, les deux équipes se rendent coup pour coup (18-18). Pouvant tous deux compter sur un effectif polyvalent, Steve Kerr et Mike D’Antoni optent pour la même stratégie défensive, à savoir changer sur tous les écrans. À ce petit jeu, Eric Gordon, auteur de treize points, et Stephen Curry, auteur de onze, attaquent systématiquement le switch avec réussite. Après douze minutes, les Rockets, qui ont profité du manque de concentration de Golden State pour tirer onze lancers francs, virent en tête (37-33).

Si le deuxième cinq des Dubs reprend les devants, le retour en jeu de Chris Paul change la donne. Que ce soit en trouvant Capela ouvert sur pick and roll ou en choisissant de s’arrêter à 3-points, l’ancien Clipper punit chaque erreur, aussi minime soit-elle, de la défense californienne (46-42). Les balles perdues de Golden State donnent de nouvelles munitions à CP3 qui donne neuf points d’avance aux Rockets sur un 13-2 (61-52). À une minute trente de la mi-temps, Houston baisse malheureusement sa garde et voit les Warriors revenir en boulet de canon. Deux tirs à 3-points de Klay Thompson leur permettent de rentrer aux vestiaires sur un 10-2 pour n’échouer qu’à une longueur (63-62).

La défense de Golden State passe à l’action

Après avoir couru après le score en première mi-temps à cause de leurs pertes de balle et d’erreurs évitables en défense, les Warriors reviennent sur le terrain en étant beaucoup plus concentrés. Leur défense limite Houston à onze points lors des sept premières minutes du troisième quart temps, et leur altruisme couplée à leur adresse leur donne cinq points d’avance (79-74).

Le bon travail des hommes de Steve Kerr est toutefois réduit à néant à cause de deux nouveaux ballons perdus et le cinquième 3-points de Gerald Green, avec la faute en prime. Le dernier arrivé permet aux Rockets de leur passer un 11-0 (85-79) ! Sur un nuage, le natif de Houston ajoute un autre tir de loin, cette fois avec la planche, mais Stephen Curry décide de lui répondre. Il sanctionne derrière les 7m25 en fin de période pour finir un 8-0 qui redonne l’avantage à son équipe (93-90).

À l’exception du cas Green, la rigueur de la défense de Golden State fait doucement mais surement la différence. Les Rockets sont limités à 30% de réussite à 3-points et après avoir tiré onze lancers francs en premier quart temps, ils n’en ont pris que trois lors des deuxième et troisième quart-temps. Un 8-1 des Warriors, menés par Nick Young et David West, pour débuter la période ne fait d’ailleurs que confirmer cette tendance, forçant D’Antoni à arrêter le match (101-91).

Les Splash Brothers et leur cousin Triple Double mettent le couvercle

Alors que Houston revient plusieurs fois à -5, dix points de Klay Thompson, un Draymond Green omniprésent, et le retour en jeu de Stephen Curry repoussent encore et toujours l’avance des Dubs au dessus des dix longueurs (120-108). Les Rockets, qui terminent le match avec 50 tentatives à 3-points, ne marqueront que neuf points lors des quatre dernières minutes, dont cinq dans les trente dernières secondes. Ils comptent désormais deux défaites de plus que des Warriors, invaincus au Toyota Center, en saison régulière, depuis l’arrivée de Steve Kerr. On retrouvera les deux équipes pour leur dernière confrontation de la saison dans deux semaines à Houston.

Rockets / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. Anderson 25 2/5 1/4 1/2 1 5 6 2 1 0 0 0 6 10
T. Ariza 35 1/8 1/8 0/0 0 3 3 0 2 2 1 0 3 0
C. Capela 28 7/10 0/0 1/4 1 9 10 0 2 0 2 1 15 18
C. Paul 36 10/22 5/10 3/3 1 6 7 9 5 0 4 0 28 28
E. Gordon 38 12/24 2/9 4/6 0 3 3 7 1 3 1 1 30 29
T. Black 10 0/0 0/0 1/4 1 2 3 0 2 1 0 0 1 2
P. Tucker 22 0/2 0/2 0/0 1 0 1 0 0 0 0 1 0 0
B. Weber 12 1/3 0/2 0/0 1 1 2 2 2 0 1 0 2 3
G. Green 34 9/16 8/15 3/3 0 3 3 0 2 1 0 0 29 26
Total 8 .795 0 W3
Warriors / 127 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 38 5/9 0/3 7/8 2 12 14 10 3 2 4 1 17 35
A. Iguodala 31 5/9 0/2 0/0 0 2 2 9 2 2 2 1 10 18
Z. Pachulia 14 2/5 0/0 2/2 0 1 1 1 2 1 0 0 6 6
S. Curry 37 10/20 4/10 5/6 0 9 9 5 3 1 3 0 29 30
K. Thompson 38 12/21 7/10 0/0 0 3 3 4 2 0 1 0 31 28
D. West 12 6/7 0/0 0/0 1 1 2 2 3 0 1 2 12 16
J. Bell 6 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 1
K. Looney 15 3/4 0/0 1/2 3 5 8 0 0 0 0 1 7 14
S. Livingston 13 0/2 0/0 0/2 0 4 4 1 1 0 1 0 0 0
P. McCaw 18 2/4 0/1 0/0 0 1 1 3 1 0 0 0 4 6
N. Young 19 4/7 3/5 0/0 0 1 1 1 0 0 0 0 11 10
Total ///// ///// ///// -- -- -- -- -- -- -- -- --
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *