Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIA95
PHI105
NOR23
POR18
SAS
GSW3:30
News

Charlotte : une explosion offensive bonne pour la confiance

Il est une statistique intéressante à noter sur la saison en cours des Hornets : à chaque fois que les Frelons ont inscrit moins de 102 points, ils ont perdu. C’est déjà arrivé à 16 reprises cette saison. À Sacramento cette nuit, ils n’ont eu aucun souci à scorer massivement devant la pire défense de la ligue (sur 100 possessions). 15 paniers à 3-points, 8 joueurs à 10 points ou plus, et la bagatelle de 131 points inscrits, un record pour eux cette saison.

« On a fait vraiment beaucoup de bonnes choses offensivement pour scorer comme ça », se félicite le coach intérimaire Stephen Silas. Ce dernier souligne la simplicité du jeu de l’équipe pour expliquer cette performance.

« C’était plutôt lié à notre circulation de balle. On est restés basiquement sur du pick-and-roll tout le match, autant qu’on pouvait. Et puis on a fait l’extra-pass pour obtenir ces trois points ouverts. »

Ni plus, ni moins. De son côté, Dwight Howard, encore auteur de 20 points et 8 rebonds cette nuit, estime que le « Big Three » local a fait son travail.

« Kemba (Walker), Nic (Batum) et moi-même avons fait un bon travail pour impliquer les autres. C’est notre seul moyen de gagner les matches. C’est une bonne chose pour démarrer l’année, grâce aussi à tous ces gars qui viennent du banc, Jeremy Lamb, Johnny O’Bryant III ou Frank Kaminsky. »

Le pivot fait bien de mentionner le Français. Car Nicolas Batum, avec ses 21 points (8/12), 4 rebonds et 4 passes, a réalisé l’un de ses matches les plus propres de la saison. Sur la pente descendante niveau statistique par rapport à l’an passé, le tricolore espère gagner en constance après ce match. Et non pas scorer 23 points un soir, puis zéro deux matches plus tard (avec un seul tir tenté) comme c’est arrivé récemment.

Depuis leur début de saison au quasi-équilibre (8-9), les Hornets n’ont gagné que 6 de leurs 20 derniers matches. Mais cette victoire contre Sacramento, quelques jours après celle à Golden State, rassure. « Quand on fait circuler le ballon comme ça et qu’on joue ensemble, on est une bonne équipe », rappelle Nicolas Batum.

« On doit rester comme ça car notre attaque n’a pas été très bonne jusqu’ici, durant ce trip, » juge Stephen Silas. « Mais les choses commencent à fonctionner un peu et c’est bien. »

Malgré la tempête offensive de cette nuit, Dwight Howard n’oublie pas l’importance du sérieux défensif.

« Notre défense aurait pu faire un peu mieux (contre les Kings). On a donné trop de points dans la raquette. Sur les un-contre-un, en particulier les intérieurs, on aurait pu faire bien mieux. On va prendre le positif mais il y a toujours des choses sur lesquelles on doit s’améliorer. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *